:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Konohagakure :: Centre - ville Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une missive pas très urgente. [PV Akira]

Mion Komuro
Mion Komuro
Suna no Jonin
Messages : 42
Date d'inscription : 04/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 100
Expérience:
Une missive pas très urgente. [PV Akira] Left_bar_bleue85/2000Une missive pas très urgente. [PV Akira] Empty_bar_bleue  (85/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha ville des lumières!
C'est la première fois que je viens à Konoha ; j'y ai expédié nombre de missives, certaines avec le sceau du conseil pour les informations les plus confidentielles, d'autres, beaucoup plus triviales avec simplement un cachet de cire. Mais c'est bien la première fois que je dois acheminer en personne une lettre à destination de l'administration pénitentiaire de Konoha de la part de la prison de Suna ; un échange de prisonniers en vue? A moins que ça ne soit un échange de routine pour déterminer ce qui se passera si un ninja du sable se perde dans les rues du village caché du feu.
Nul doute que le Kazekage doit être jaloux de Konoha ; il y fait beau, il y a de la verdure et en plus de cela, le climat y est beaucoup plus clément. Ils ont de la pluie aussi ; je me souviens de la dernière fois qu'il a plût à Suna, mes sœurs avaient toqué à ma porte en me disant de venir profiter de l'averse, que ça n'arrivait qu'une fois toutes les décennies. Mais je dois toutefois avouer que les sables brûlants du désert me manquent un peu ; il fait bien chaud dans le Sud, ici même s'il pleut beaucoup et qu'il y a des orages de façon plus fréquente, j'ai l'impression que les gens s'ignorent. A Suna quand on croise quelqu'un dans les rues (à l'exception de la place du marché quand les commerçants se réunissent), on se dit bonjour, alors qu'ici j'ai dû renoncé à saluer les gens après avoir essuyé pour la troisième fois le mauvais regard de quelqu'un.
Même en regardant mon reflet dans mon petit miroir, je n'ai pas vu d'élément gênant sur mon visage ; est-ce que la foule du pays du feu rendrait-elle les gens lointains? Même si ça ne m'empêche pas de rester souriante, il faudra que je demande en rentrant au village caché du sable pourquoi est-ce que les Konoha-jins ont l'air si contrariés au quotidien.
Je n'ai même pas mon bandeau de Suna bien visible ; il est en brassard à mon bras gauche, celui dissimulé par ma cape rouge.
Au bout d'un moment à déambuler dans le centre-ville en cherchant mon chemin et à esquiver les badauds (malgré la foule relativement aérée, les gens ne semblent pas réticents à se bousculer ou à se frôler, à Suna ils font attention à garder une certaine distance entre eux pour respecter l'intimité de chacun. Entre ninjas de Suna, je sais que certains vont jusqu'à garder jusqu'à un mètre de distance entre chacun d'entre eux pour éviter d'être dans l'aire effective du sabre d'un autre, ça serait vraiment un malencontreux accident si en dégainant son sabre, un jonin venait à en blesser un autre), je finis par renoncer à trouver mon chemin toute seule et m'approche d'un adolescent qui a une aura de ninja.

-Excusez-moi, connaîtriez-vous un peu la ville ? Je cherche le pénitencier de Konoha pour lui remettre une missive.
Revenir en haut Aller en bas
Uchiha Akira
Uchiha Akira
Konoha no Genin
Messages : 208
Date d'inscription : 18/03/2019
Age : 27

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 605
Expérience:
Une missive pas très urgente. [PV Akira] Left_bar_bleue571/500Une missive pas très urgente. [PV Akira] Empty_bar_bleue  (571/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Une missive pas très urgente

☽ • ☾

Il n’y avait rien de plus frustrant qu’une matinée passé avec mon père. Je n’aimais pas la police de Konoha, je n’aimais pas non plus y voir tant de membres de mon clan. J’avais l’impression qu’ils voulaient qu’on les pensent cruels, sombre, rigide, pourtant être dans l’élite pouvait aussi signifier être bon non ? Kyoshiro en était la preuve vivante et je doutais fort que l’homme soit faible. Alors pourquoi vouloir absolument d’une image où les émotions et la douceur n’étaient que des freins ? Je ne comprendrais sans doute jamais et c’est pour ça que je resterais faible aux yeux des miens sans doute. Alors oui, devoir être si fermé après avoir appris à m’ouvrir aux autres étaient un sentiment étrange et douloureux même. Pourtant, on n’oubliait pas si facilement à faire semblant et c’est sans le moindre cœur que je fis ce que j’avais à faire. Fort heureusement, mon père ne semblait plus vouloir perdre son temps avec moi et après avoir fini, il me libéra. Que faire à présent ? J’avouais non sans mal vouloir lire, ça faisait si longtemps que je ne m’étais pas pris un peu de temps pour moi que cela ne serait pas de refus seulement… Seulement, avais-je le droit de prendre du temps pour flâner ? Non, pas en étant si faible, pas en n’ayant si peu fait mes preuves. Je pris donc la direction des camps d’entraînement en me disant que j’aurais bien quelque chose à y faire, seulement je n’avais pas fait plus de cent mètres qu’une femme à l’allure atypique m’interpella pour me demander si je connaissais un peu la ville. Je n’étais vraiment pas d’humeur à faire du tourisme, mais la personne ne semblait pas être d’ici et quelque part, si je venais à vexée quelqu’un d’important, j’en entendrais aussi parler.

Hochant donc la tête, je finis par briser le silence avec le plus de sympathie possible malgré mon humeur, « Oui, j’en viens, mon père y travaille souvent. », pour ne pas dire qu’il y conduisait régulièrement toutes les personnes ne lui plaisant pas. Lui indiquer le chemin et partir me traversait l’esprit, mais si c’était réellement important et que mon père apprenait ça… J’allais encore l’entendre me reprocher d’être une honte et si mon clan était si peu agréable, il avait à coeur les coutumes, ce qui impliquait le respect des autres. « Je vais vous y conduire, ça sera plus rapide. », soufflais-je alors avant de me courber légèrement pour faire enfin preuve d’éducation face à cette étrangère, « Uchiha Akira, Genin de Konoha. ». Il n’y avait peut-être pas d’utilité à se présenter entièrement, mais au moins on ne pourrait pas me reprocher quoi que ce soit si mes fonctions venaient à me limiter.

Me redressant alors, je me permis une question, « C’est la première fois que vous venez à Konoha je me trompe ? » les points clé du village étant naturellement connu par les étrangers, elle ne pouvait-être que nouvelle pour en ignorer l’emplacement. Me retournant donc, j’engageais la marche vers l’endroit que je venais tous juste de quitter. C’était fou comme l’optique de revoir mon père me faisait plaisir… Quand je pense que certains auraient sans doute abandonnés tout ce qu’ils faisaient pour pouvoir travailler un peu avec leurs parents… Les miens avaient définitivement manqué quelque chose dans nos relations familiale.



☽ • ☾
ft. Komuro


Revenir en haut Aller en bas
Mion Komuro
Mion Komuro
Suna no Jonin
Messages : 42
Date d'inscription : 04/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 100
Expérience:
Une missive pas très urgente. [PV Akira] Left_bar_bleue85/2000Une missive pas très urgente. [PV Akira] Empty_bar_bleue  (85/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
-Komuro Mion, messagère en chef de Suna. Je lui tends la main.

C'est à moi d'initier l'interaction puisque que j'ai le plus haut grade ; je ne suis pas très à l'aise avec toute cette hiérarchie, même si je m'y plie je dois avouer préférer les rapports plus normalisés avec les gens. Nous sommes tous humains, rien ne ne nous sépare si ce n'est des nations et que sont-elles si ce n'est des constructions humaines?

-Enchantée. Oui, c'est la première fois que je viens à Konoha, je suis d'habitude cantonnée dans le Sud du continent à Suna et ses alentours, mais il semblerait que ma présence soit requise ici. Au pénitencier de Konoha.

Ce qui ne contribue guère à me rassurer sur son contenu, mais considérant qu'il n'y a aucun sceau de protection sur cette enveloppe, j'imagine que les hauts gradés souhaitent simplement que la lettre arrive à bon port. Le reste n'est pas mon affaire puisqu'il s'agit de communications entre deux administrations.
Toutefois, puisque je suis à Konoha, je devrais en profiter pour acheter un cadeau au haut-conseiller et aux autres. La question reste toutefois qu'est-ce que je pourrais leur trouver? Un éventail du clan Uchiha? Un peu trop provocateur, des sucreries Akimichi? Non, ils risquent de penser qu'elles sont empoisonnées. Inutile de songer aux Aburame ; peu de gens apprécient les insectes à Suna. Alors... Peut-être une babiole?

-Merci beaucoup, c'est très courtois à vous de m'accompagner. Je devrais peut-être lui demander pour les cadeaux non? Si ce n'est pas abuser de votre gentillesse, sauriez-vous où je peux trouver des souvenirs pour mes camarades de Suna? Une babiole ou un bijou par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Uchiha Akira
Uchiha Akira
Konoha no Genin
Messages : 208
Date d'inscription : 18/03/2019
Age : 27

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 605
Expérience:
Une missive pas très urgente. [PV Akira] Left_bar_bleue571/500Une missive pas très urgente. [PV Akira] Empty_bar_bleue  (571/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Une missive pas très urgente

☽ • ☾

Messagère de Suna ? Elle n’était donc pas une inconnue et je ne devais donc pas faire d’erreur, du moins je supposais. Me présentant donc, je me permettais une question dont la réponse était presque certaine. Elle n’était jamais venue à Konoha et elle venait uniquement, car on lui avait demandé. Suna était bien une des régions que je n’avais jamais vu, même en mission, il faut dire aussi qu’il faisait chaud et que ce n’était pas vraiment quelque chose que j’appréciais. J’aurais alors peut-être du répondre quelque chose, mais hors mis des évidences, qu’avais-je à dire ? Rien, très clairement. J’étais pathétique sur bien des points, mais pas au point de l’entraîner dans un sujet bateau. Elle ne laissa toutefois pas le silence reprendre, me remerciant de l’accompagner avant de me demander si je ne savais pas où trouver des cadeaux souvenirs pour ses proches restaient à Suna. M’arrêtant alors, je regardais autour de moi comme pour trouver une idée, mais je n’étais pas certain que Konoha soit si touristique que ça, quoi que si peut-être, mais je n’y avais juste jamais fait attention. « Il doit bien y avoir quelques petites choses dans le centre du village, j’avoue ne pas être un grand habitué des cadeaux. » déclarais-je en me grattant l’arrière de la tête.

Je ne saurais même pas dire s'il y avait des spécialités à Konoha, c’était pour dire, « Et je ne suis pas sûr qu’un livre soit un très bon cadeau souvenir non plus ! » continuais-je en faisant un peu d’humour. Enfin en essayant, mais j’étais surtout mal à l’aise, alors je repris sur quelque chose de plus sérieux qui ne m’exposait pas moi et mon incompétence. « Je vais vous conduire au pénitencier de Konoha et je vous attendrais dehors pour vous guider dans la ville. », je ne voulais pas me mêler de ce qui ne me regardait pas, donc inutile de laisser entendre que je l’accompagne plus loin. Je n’étais qu’un genin, rien de plus.

« Cela nous permettra sans doute de vous trouver où loger… Je ne sais pas vraiment combien il y a d’heure de route, mais je doute que vous puissiez faire l’aller-retour sur la même journée non ? » localiser le pays du vent n’était franchement pas un problème pour moi, pas plus que pour Suna, seulement, n’ayant jamais été, je ne pouvais pas parler avec certitude. C’étaient les désavantages d’être aussi peu gradé, quoi que cela demeurait aussi un avantage, au moins n’étais-je pas exposé. Éviter la mort restait une bonne chose à faire.



☽ • ☾
ft. Komuro


Revenir en haut Aller en bas
Mion Komuro
Mion Komuro
Suna no Jonin
Messages : 42
Date d'inscription : 04/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 100
Expérience:
Une missive pas très urgente. [PV Akira] Left_bar_bleue85/2000Une missive pas très urgente. [PV Akira] Empty_bar_bleue  (85/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
Malgré ses réponses, je le sens un peu embarrassé par ma question à propos de la boutique de cadeau ; je n'aurais peut-être pas dû aborder un sujet aussi trivial avec un apprenti ninja, il ne doit pas avoir beaucoup de temps pour flâner en ville puisque sa formation n'est pas encore terminée. C'est avec une certaine gêne que j'essaie d'orienter la conversation sur quelque chose où il est un peu plus à l'aise alors qu'il me désigne le chemin ; il s'agirait de ne pas embêter quelqu'un qui m'aide si gentiment.

-Un livre ferait bien l'affaire pour certains. Encore merci pour votre patience. J'avais entendu beaucoup de mythes et de légendes sur les Uchiha quand j'étais petite, pour un premier contact ils ont l'air beaucoup plus gentils que ce que les rumeurs le disent. Je tâcherai de ne pas abuser de l'avance que j'ai reçu pour mes frais de logement. Quelque chose de petit et simple me suffira amplement. Par les kamis, même pas de logement du tout m'irait.

Juste ma tente dans la forêt ; je me souviens encore de ma jeunesse, quand la seule chose qui me séparait du ciel étoilé du désert était un grand cercle de toile. Pouvoir sortir et profiter de l'air glacé du désert en observant les cieux illuminés était un de mes loisirs préférés, même si ensuite j'étais enrhumée.

-Non en effet, il me faut entre trois et deux semaines pour rallier Suna. En fonction des chemins, des circonstances et de l'urgence des communications. Nous arrivons finalement à la prison. Je tâcherai de me dépêcher, merci encore de votre patience. Un message pour Uchiha Hidenori.

Le temps de m'annoncer à l'accueil et qu'on veuille bien recevoir, je lui offre la lettre et il me remercie d'un grognement d'approbation (j'imagine? Les Konohajins sont des gens si complexes.) Je m'attendais à un peu plus de procédure mais on me raccompagne gentiment vers la sortie sans me demander mon avis. C'est avec un jonin de Konoha dans mes pas que j'apparais à l'entrée. Situation peu orthodoxe je l'admets. Je fais une petite courbette devant Akira.

-Il semblerait que ma missive était très attendue mais ma présence à contrario, non, de ce fait je suis à votre disposition.
Revenir en haut Aller en bas
Uchiha Akira
Uchiha Akira
Konoha no Genin
Messages : 208
Date d'inscription : 18/03/2019
Age : 27

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 605
Expérience:
Une missive pas très urgente. [PV Akira] Left_bar_bleue571/500Une missive pas très urgente. [PV Akira] Empty_bar_bleue  (571/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Une missive pas très urgente

☽ • ☾

Ses connaissances devaient-être des bonnes personnes pour apprécier le don d’un livre. Finalement, ça ne serait peut-être pas si compliqué. Elle refusa toutefois de se laisser conduire dans des auberges trop onéreuses, ce que je pouvais comprendre, du moins je crois, je n’avais jamais eu à dormir à l’extérieur. Je supposais juste qu’elle ne devait pas avoir toute une fortune sur elle. Quant-à, est-ce que Suna était loin… Sa réponse me fit prendre conscience que tant que je ne sortirais pas de ma bulle, je n’aurais réellement aucune idée de quoi l’extérieur était fait. « Ah oui… C’est loin. » répondis-je donc naïvement alors qu’elle arrivait à destination. Disparaissant alors, je m’assis simplement contre un arbre jusqu’à ce qu’elle ne finisse pas par réapparaître, mon père dans son ombre. Si elle avait été accueillie par lui, je doutais que cela fût agréable. Me relevant alors, je fus un peu surpris qu’elle s’incline devant moi si bien que je ne sus aller au bout de ma propre marque de respect. Quant à comment elle avait été reçue… Je me pliais réellement en deux à ses mots, bien conscient que sa tache était finie et qu’un Genin comme moi n’aurait pas le poids de changer les choses, mais je ne pouvais la laisser ainsi, pas sans craindre une sanction de la part de mon géniteur que j’avais vu à ses côtés. « Veuillez excuser le comportement de mon père, je l’ai vu à vos côtés lorsque vous êtes sortie. », j’aurais pu inventer une explication comme une autre, mais je ne voyais rien d’autre que : Il méprise ce qui n’est pas du clan Uchiha… Et moi.

« Puisse-je vous offrir à manger, Konoha est très réputé pour ses nombreux restaurants itinérants de grande qualité. » lui proposais-je donc en me redressant. Elle n’avait peut-être pas d’argent à dépenser, mais mes nombreuses missions commençaient sincèrement à me créer de l’argent de poche et lui payer à manger pour me faire pardonner ne serait que justice. « À défaut de passer une nuit dans une bonne chambre, vous pourriez au moins partir le ventre plein et un souvenir peut-être moins négatif de notre nation. », un autre souvenir que celui des membres du clans Uchiha complètement imbuvable. Je haïssais de plus en plus mon clan et j’avais de moins en moins de facilité à répondre à leurs attentes. Ce n’était pourtant pas à moi de faire en sorte que tout aille bien, seulement je serais l’accusé si jamais on venait à apprendre que ça s’était mal passé. Je me faisais sans doute des films, mais comment pouvait-on ne pas le faire ? J’étais comme ça, ça ne changerait sans doute jamais.



☽ • ☾
ft. Komuro


Revenir en haut Aller en bas
Mion Komuro
Mion Komuro
Suna no Jonin
Messages : 42
Date d'inscription : 04/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 100
Expérience:
Une missive pas très urgente. [PV Akira] Left_bar_bleue85/2000Une missive pas très urgente. [PV Akira] Empty_bar_bleue  (85/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
-Il n'y a pas de soucis, vous n'avez pas à vous excuser à sa place. J'imagine qu'il avait une bonne raison de me traiter de la sorte, ça où alors le devoir qui le rend un peu nerveux par moment.

Dans tout les cas, ce n'est pas à son fils de s'excuser, même si j'ai eu affaire à un haut gradé Uchiha, son enfant n'a pas à couvrir ses arrières ; même si chacun dans une famille doit participer à l'union sacrée, il n'y a pas de raison pour que la progéniture se mette en danger pour les progéniteurs. Si je puis formuler les choses d'une façon aussi biologique : la famille est quelque chose de complexe et je ne lui aurais pas tenu gré du comportement de son père, même si je dois admettre avoir été touchée par sa préoccupation à mon égard. Si j'avais été si sensible aux sautes d'humeurs des officiers de Suna, je n'aurais pas fait une bonne ninja.
Je me ravise dans mes pensées ; c'est une façon très orgueilleuse de percevoir les choses et très négative à l'égard de mes collègues. J'en ai le rouge qui me monte aux joues, ce n'est pas ainsi que j'ai envie d'imaginer le monde qui m'entoure.
Ce qui s'est passé avec le père Uchiha n'est rien de plus qu'un joyeux petit accident. Inutile d'en faire toute une histoire.

-Je n'ai pas pris offense de son attitude. J'offre à Akira mon plus beau sourire pour le réconforter un petit peu. Inutile de m'inviter, ce serait plutôt à moi d'inviter pour le service rendu ; mais vas-y, montre moi les meilleurs établissement de Konoha. On peut se tutoyer non? L'important dans la vie, c'est de progresser et de se faire des nouveaux copains. Akira semble être une bonne personne, il n'y a aucune raison de se priver. J'ai déjà un bon souvenir de Konoha grâce à toi. Même à Konoha, la ville où les gens semblent si lointains alors qu'ils sont proches, ils ont des gens biens et c'est le plus important. Je suis certaine que même son père a un bon fond, même s'il est un peu grognon. Je pars demain matin, j'ai encore le temps pour forger des souvenirs agréables, ne t'inquiètes pas pour ça. Mais mon estomac intervient et me signale qu'avoir une bonne anecdote sur la gastronomie du pays du feu serait bienvenue. On va manger?
Revenir en haut Aller en bas
Uchiha Akira
Uchiha Akira
Konoha no Genin
Messages : 208
Date d'inscription : 18/03/2019
Age : 27

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 605
Expérience:
Une missive pas très urgente. [PV Akira] Left_bar_bleue571/500Une missive pas très urgente. [PV Akira] Empty_bar_bleue  (571/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Une missive pas très urgente

☽ • ☾

Malheureusement si, j’avais à le faire, je devais m’excuser pour lui, pour son comportement, non pas car j’en avais clairement envie - encore que - mais simplement car elle n’était pas du village, qu’elle n’avait pas à subir pour d’autres et plus exactement moi qui n’était en rien un exemple. Alors pour me faire pardonner, j’avais proposé d’aller manger, de lui payer le repas, mais elle refusa, affirmant que c’était à elle de m’inviter pour me remercier pour ma présence. M’inclinant donc légèrement, je me voyais mal refuser à nouveau, de crainte qu’elle prenne ça pour un affront de plus, quant à comment communiquer entre nous… J’avouais qu’il m’était assez peu habituel de le faire, mais elle l’avait proposé alors je n’allais pas dire non. « Bien. ». Elle m'assura à nouveau que tout allait bien, que ces souvenirs de la ville ne seraient pas entaché autant que ça. Souriant alors, je m’inclinais une nouvelle fois avant de prendre la route vers une échoppe que je connaissais bien car elle avait la particularité de faire d’extraordinaires Takoyaki.

« Je ne sais pas si vous… Euh pardon, tu es coutumière des mets d’Uzu, mais il y a un excellent endroit où on peut manger des Takoyaki ! Je n’ai jamais goûté du poulpe aussi tendre. », bon, je n’étais pas très expressif, ni même très bavard, mais parler de ma nourriture préféré au monde était bel et bien le meilleur moyen de me faire parler. « D’ailleurs vous avez des spécialités chez vous ? Toi !. », me repris-je en secouant la tête. Mon éducation était tenace, elle m’empêchait clairement de me laisser aussi facilement aller. « J’avoue que j’imagine vraiment des choses sèches à Suna, mais ca doit être à cause du désert. », avouais-je alors. Je n’avais pas vraiment honte de lui demander, d’autant qu’elle semblât assez détendue comme personne. Certes je ne me laisserais pas aller à toute sorte de familiarité, mais je pourrais au moins me détendre un peu de mon côté pour ne plus être aussi… Tendu. Konoha ne serait pas mal vu grâce à moi, c’était déjà une bonne chose non ?

Nous arrêtant donc devant une échoppe, l’on rentrait à l’intérieur où les gérants ne manquèrent pas de me saluer avant que je nous trouve une table au fond, au frai surtout, quoi qu’elle allait peut-être avoir froid ? Je n’eus pas vraiment le temps de m’en inquiéter qu’on nous apportait déjà des verres et de l’eau, le menu, il n’y en avait pas, c’était simplement écrit au-dessus du cuisiner. De toute façon il n’y avait pas grand chose, juste quelques goûts et une solution de secours sous forme de riz. J’espère que ça lui plaira.



☽ • ☾
ft. Komuro


Revenir en haut Aller en bas
Mion Komuro
Mion Komuro
Suna no Jonin
Messages : 42
Date d'inscription : 04/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 100
Expérience:
Une missive pas très urgente. [PV Akira] Left_bar_bleue85/2000Une missive pas très urgente. [PV Akira] Empty_bar_bleue  (85/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
-Du poulpe? Je n'ai que rarement eu l'occasion d'en goûter.

Jamais en Takoyaki d'ailleurs ; j'espère qu'ils sont bons, la dernière fois que j'ai mangé un poulpe c'était... Horrible. Une expérience cauchemardesque qui a failli me rendre végétarienne durant mon trajet de livraison postal au niveau de la côte.

-Je n'ai pas été tout à fait convaincue par le poulpe en sashimi. Pour ne pas dire que je suis très mal à l'aise à l'idée de réitérer l'expérience. Ma peau vire livide.

Le chef cuisinier à qui j'avais délivré la lettre voulait me remercier en m'offrant sa grande spécialité et je m'étais fais un plaisir d'accepter, quelle ne fût pas ma surprise en voyant l'assiette et le poulpe découpé en morceaux encore en train de se débattre. Pour ne pas le vexer j'ai prise sur moi et ait tenté de penser à autre chose en prenant mon repas, mais le souvenir d'avoir une tentacule dans la bouche en train de s'agiter dans tout les sens est le genre de mémoire qu'on ne sollicite guère.
Puis en voyant une commande takoyaki pour une autre table, je me sens soulagée ; ça sera une expérience agréable.

-Des spécialités de chez moi? J'ai un sourire.

Plus que seulement la nourriture, c'est aussi le contexte autour qui est important ; j'ai toujours adoré les longues marches dans le désert, les dunes et le désert fournissent de magnifiques panoramas. Le sable prend une belle teinte orangée à l'aube, sans compter ce sentiment écrasant de grandeur quand on regarde tout autour de soi pour voir du sable à des lieux à la ronde.

-Suna a hérité des nombreuses tradition culinaires des peuples nomades du désert ; il y a en effet beaucoup de nourriture séché aujourd'hui. Mais à l'époque il y avait aussi des plats plus rustiques. Quand j'étais jeune je me souviens que les repas étaient surtout constitués de fromage séché dans les besaces de nos dromadaires et de la viande séchée. Le fromage était très fort en comparaison de ce qui peut se faire ailleurs dans le sekai, assez salé mais aussi revigorant. Mais le plus exotique et impressionnant reste encore le sang de cheval ; une petite incision le soir pour prendre quelques gorgées et nous repartions au plus vite pour traverser les plaines désertiques. Si l'herbe des steppes suffisait largement à nourrir nos montures, il nous fallait autre chose pour survivre. Aujourd'hui encore, j'ai une petite nostalgie de ce goût ferreux et chaud ; du jus de vie à l'état pur, le symbole d'une époque lointaine mais encore vivace dans mon esprit. Beaucoup de gens trouvent ça sale ou dangereux, mais c'est encore l'une des meilleurs manières de s'alimenter quand il faut faire de longues traversées. Bien sûr, ce n'est pas aussi raffiné que la gastronomie d'ailleurs, mais nous avions les beaux paysages et le sentiment d'accomplissement après une longue journée pour compenser.

J'ai un petit sourire quand on nous apporte le menu du jour : une belle portion très bien présentée, avec un joli bol de riz en céramique à côté. La

-Délicieux. Croquant sans être coriace, on sent bien le petit goût sucré de la patte et le calamar est très tendre. Et les tiens? D'ailleurs, vous avez un plat historique ou national à Konoha?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Konohagakure :: Centre - ville-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.