:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Le port Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka]

Masamune Sanada
Masamune Sanada
Uzushio no Genin
Messages : 139
Date d'inscription : 11/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 370
Expérience:
La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Left_bar_bleue486/500La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Empty_bar_bleue  (486/500)
Sanada avait une journée de libre et malheureusement pour lui, il ne pouvait pas flâner.
Ses plantes adorées, qui lui fournissaient les fleurs pour son calumet, seul réconfort lui rappelant son île natale, étaient malades, attaquée par des pucerons jaune vif que Sanada n'avait jamais vu auparavant.
Il avait rameuté le village entier pour sauver ses végétaux, indispensable à son bien-être et sa connexion avec les cieux, et il avait enfin une solution. Les pucerons venaient de la mangrove qu'il avait visitée pour son entraînement au jibaishi, et il en avait malencontreusement rapporté sur sa terrasse.
Sans prédateurs et avec tout le jardin du genin pour festin, elles avaient pullulé sans que le genin ne s'en rendent compte.

Heureusement pour lui, un herboriste du clan Omura lui avait indiqué le remède contre ce fléau jaune, il s'agissait de limace….. Bleu.
Cela semblait tout à fait incongru pour le jeune homme, mais il n'avait que cette piste et se préparait donc à aller chasser ce gastéropode salvateur.
Mais, pour une de ses seules journées sans cours, il n'avait pas envie d'y aller seul, il voulait profiter de une bonne compagnie, mais pas Rokuro, il l'avait bien assez. Mifuyu devait être enfermé dans un laboratoire avec Hatsumomo.
Soudain, il eut un éclair. Il connaissait une personne, la personne parfaite, une qui était drôle et ne se gargarisait pas du protocole, une personne avec qui il pourrait rigoler, et être lui-même.

La réponse était évidente : Uzumaki Haruka.

Il parvint à décoller du lit avec la motivation d'aller la chercher.
Il fit sa toilette puis passa prendre quelques fruits au marché qu'il chargea sur un petit optimiste qui pouvait être emprunté par les élèves de l'académie.
Quand tout fut prêt, il se dirigea vers le bureau du Senkage.

Il ne savait pas où la chercher, il ne voulait pas pénétrer seul dans le domaine Uzumaki, il n'y était jamais allé et se serait donc perdu très rapidement.
La tour qui abritait les autorités du village était donc la piste la plus simple et logique. Elle qui avait un rôle prépondérant du village, La Perle d'Uzushiogakure devait avoir un bureau attitré dans la bâtisse longiligne.

Il se présenta à l'accueil et demanda le bureau de l'intendante du village.
Un des gardes le regarda avec suspicion, mais il n'y prêta aucune attention.
Il se doutait que les requêtes des habitants étaient nombreuses et qu'un rendez-vous était le minimum requis pour pouvoir rentrer, il prétexta donc la livraison d'une missive pour pénétrer au sein des bureaux feutrés.

Il s'engouffra dans un couloir puis tourna à droite au hasard, par chance, la première personne qu'il aperçut, de dos, ne pouvait qu'être elle.
La chevelure de feu, l'allure fine et athlétique, la voix qui porte, Haruka dans toute sa splendeur.

Sanada s'approcha lentement, même s'il savait que ses dons de senseur l'avaient sûrement déjà remarqué. Il voulait la surprendre. Cela pouvait paraître quelque peu déplacé, non pas dans leur relation, mais au sein de ce bâtiment officiel.
Les deux Uzujins s'étaient vus plusieurs fois depuis leur premier rencontre, et cela demeurait toujours un réel plaisir pour Sanada qui aimait voir l'énergie débordante d'Haruka submerger tout ce qui bouge. Cette tornade incarnée en fille semblait pouvoir secouer la vie elle-même et Sanada le paresseux ne pouvait qu'admirer cela.

Il attendit la fin de la conversation qu'elle avait avec un homme qui semblait un brin pince-sans-rire et l'accosta enfin en glissant devant elle de manière théâtral.

- Tin...din…..Allez, on pose tout cela, les affaires, le boulot, les problèmes et on part en bateau sillonner la mangrove à l'est de l'île. On va bien rigoler, et puis si tu n'as pas le temps, sache que c'est vital pour mes plantes…

Il termina la phrase en exagérant son air misérable avant de rire bruyamment.
Cela ne se voyait peut-être pas, mais maintenant, qu'il l'avait vu, il ne voulait passer la journée avec personne d'autre, il pria donc intérieurement les dieux pour leur clémence sur l'emploi du temps de l'intendante en continuant de la fixer.
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Haruka
Uzumaki Haruka
Uzushio no Jonin
Messages : 524
Date d'inscription : 24/12/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Perle d'Uzushio - Jounin Rang B
Ryos: 156
Expérience:
La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Left_bar_bleue1259/1200La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Empty_bar_bleue  (1259/1200)
Je suis avachie sur une table, dans la tour du Senkage. Je regarde, blasée, ceux qui parlent, tout en prenant quelques notes sans doute illisibles pour une personne qui a l'habitude de soigner sa calligraphie. Je soupire. Cinq, ça fait cinq jours que nous nous réunissons dans cette salle pour alimenter un débat stérile, puisque personne n'arrive à se mettre d'accord. Et pourtant, nous devons bien présenter un projet au Senkage, un jour ou l'autre. Et moi qui était toute joyeuse de pouvoir participer à la vie politique du village en prenant part à un projet, pensant me rendre utile. Le pire, c'est que j'ai dû insister un moment avant que ma requête soit acceptée.
Heureusement qu'il n'y a pas que des idiots et qu'une personne, doté de bon sens et d'assez d'intelligence pour se le permettre, coupe la parole à ceux qui se disputaient comme des enfants et les sermonne avant de soumettre son idée qui relève certainement du génie. Je me redresse aussitôt, comme si une énergie nouvelle parcoure mon corps. Je reprends part aux échanges et quelques heures plus tard, la réunion est finie.

Je sors de la salle en suivant l'homme aux cheveux grisâtre qui m'a sauvé de l'ennui et du désespoir. C'est un homme qui doit se rapprocher de la quarantaine, il semble dynamique et amusant, mais fait aussi preuve de sérieux et sait se montrer distant comme il m'en fait si bien la démonstration lorsque je saisis la manche de son manteau. Il m'a carrément fusillée du regard. J'aurais fait face à une tempête de neige nue, j'aurais pas vu la différence. Quoiqu'il en soit, je ne me dégonfle pas et je le remercie, puis je lui demande s'il accepterait que je rédige le projet avant de le présenter au dirigeant suprême d'Uzushio, après avoir discuté avec lui, évidemment. Il accepte. Nous nous présentons :
"Uzumaki Haruka"
"Shiro Soên"
Puis, nous convenons d'un rendez-vous pour rédiger le projet final et le rendre présentable.

La conversation finit, je salue Shiro avec un grand sourire puis, alors que je m'apprête à partir, une figure se dresse devant moi. Sanada !

- Tin...din…..Allez, on pose tout cela, les affaires, le boulot, les problèmes et on part en bateau sillonner la mangrove à l'est de l'île. On va bien rigoler, et puis si tu n'as pas le temps, sache que c'est vital pour mes plantes…

Mon visage s'illumine. Je comprends pas trop son histoire de plante, mais je ne dis jamais non aux sensations fortes.

"Partons donc à l'aventure !" J'accompagne mes paroles d'un geste du bras et je pointe alors une fenêtre, parce que... c'est dehors l'aventure. Je me refroidis cependant en reprenant, tout en montrant mes dossiers -mais en cachant mes écrits parce que c'est illisible et surtout moche- : "Mais avant ça, case maison."

Je lui fais un signe de main pour l'inviter à me suivre. Je suis contente qu'il soit venu me voir, c'est quelqu'un de bien et il est amusant. Ce Genin fait ressortir mon côté enfantin et il m'aide à me détendre, comment ne pas l'apprécier ? Il m'avait fait bonne impression lors de la session d'entraînement que je lui ai dispensé, mais ce n'est pas là que nous sommes devenus si proches. Oui, nous nous sommes vus de nouveau, depuis, nous avons discuté et appris à nous connaître, à redevenir de véritables gosses insupportables et franchement, j'en suis fière.

- Au fait, c'est quoi ton histoire d'herbe ?

Bah quoi ? Il fume...


La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Haruka_signa

Je remercie Itachi, ninja de Konoha pour ce superbe kit !
Présentation
FT
Corrections
Revenir en haut Aller en bas
Masamune Sanada
Masamune Sanada
Uzushio no Genin
Messages : 139
Date d'inscription : 11/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 370
Expérience:
La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Left_bar_bleue486/500La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Empty_bar_bleue  (486/500)
L'énergie débordante d'Haruka agissait comme un souffle revigorant pour l'esprit de Sanada et il ne put s'empêcher de rire lorsqu'elle pointa le doigt vers la fenêtre .

- Partons donc à l'aventure ! Mais avant ça, case maison.

Sanada ne dit rien, mais il fut encore plus content d'être allé chercher la jonin.
De tous les quartiers du village, c'était le seul qu'il n'avait jamais visité. En plus de cela, il allait le faire avec une des membres les plus influentes du clan au sein du village.

Il suivit son amie en esquivant les fonctionnaires dont le seul métier semblait consister en une marche franche et décidée d'un point à un autre au sein du bâtiment.
Certains le regardèrent étrangement, agitant leur main d'un geste agacé pour chasser la fumée qui traînait au passage du jeune genin. Mais Sanada ne prêtait pas attention à ces gardes protocolaires, il se contenta de coller aux basques d'Haruka qui lui servait de guide et de passe-droit.
Celle-ci sembla régler quelques affaires dans une salle, avant de passer à une autre. Sanada ne l'avait jamais dit à son amie, mais il admirait au plus haut point son dévouement pour le village et cette force de caractère. Lui, qui avait le même âge, se sentait si éloigné de ses préoccupations politiques et de gestion.
Le plus incroyable, c'est qu'elle semblait faire tout cela sans forcer, sans se noyer sous la paperasse et les demandes. Elle encaissait, traitait, et passait aux problèmes suivants avec la même énergie.

Lorsqu'enfin, ils respirèrent l'air frais, Sanada écarta les bras pour embrasser pleinement le soleil.

- On est quand même mieux ici.

- Au fait, c'est quoi ton histoire d'herbe ?

- Je t'explique en marchant, ce sera plus simple. Dit-il en rallumant son calumet. Ce sont celles que j'ai ramenées de mon île qui sont malades, celles que je fume. Apparemment, elles sont attaquées par des pucerons qui mangent les fleurs, du coup, je peux pas récolter et j'ai peur qu'elles s'en prennent à la tige ! Un herboriste Omura m'a indiqué une limace qui se nourrit des feuilles exclusivement et qui élimine tous les concurrents en les asphyxiants avec des sécrétions gluantes et collantes qui sont en plus nourrissantes pour la plante. Enfin bon, le truc, c'est qu'il faut trouver une demi-douzaine de limaces pour sauver mes plantes, et j'ai pensé que ce serait plutôt amusant de le faire avec un bon jus de fruits, de la bouffe et un optimiste de l'académie. Elles ne sont pas dangereuses pour l'homme, en plus, apparemment, elles ont une couleur assez cool. Ca va embellir mon jardin d'altitude....Ouais bon, quinze mètres c'est pas le sommet du Sekaï mais tu avoueras que le concept est quand même sympa.

Il éclata de rire et poussa légèrement Haruka de l'épaule pour la taquiner avant de fuir en courant pour ne pas avoir à subir ses représailles.

Le chemin ft joyeux et animés, comme il était de coutume quand les deux comparses étaient réunis.

Sanada se tendit un peu à l'approche du domaine, mais il prit sur lui pour ne rien faire paraître. L'excitation de découvrir une partie de son village grandissait, et il en oublia presque momentanément les limaces et les pucerons.

Le domaine Uzumaki était en retrait du village. Une des entrées, la plus connue, car la plus mystérieuse au sein des genins de l'académie étrangers au clan était les grandes marches.
Un long escalier de pierres brutes qui montait légèrement avant de bifurquer sur un côté camouflé par la jungle.
Sanada s'était souvent arrêté à ce virage, bien-sur, il n'était pas interdit aux étrangers de pénétrer dans le domaine des sentinelles des sceaux, mais les rumeurs de l'académie n'encourageait pas ce genre d'épopée.
Il laissa donc son amie ouvrir le bal et monter les marches devant lui, le regard avide d'embrasser les lieux de vie du clan créateur D'uzushiokagure.
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Haruka
Uzumaki Haruka
Uzushio no Jonin
Messages : 524
Date d'inscription : 24/12/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Perle d'Uzushio - Jounin Rang B
Ryos: 156
Expérience:
La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Left_bar_bleue1259/1200La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Empty_bar_bleue  (1259/1200)
Je me demande ce que fait Sanada ici, s'il s'est uniquement déplacé pour me voir -auquel cas ce Genin m'aurait fait un grand honneur-. Mon objectif du moment est simple : participer à la vie du village, à la création de projets, aider les habitants et les ninjas, le tout pour devenir Intendante. Ce poste est celui du bras droit du Kage. C'est un poste qui me permettrait de gagner en influence et d'ainsi accélérer ou d'aider plus efficacement le développement du village, ce qui permettrait évidemment de le protéger, d'assurer sa prospérité. Ce poste me servirait également de passe-partout. En effet, plus je gagne en expérience en voyageant, plus je rencontre de personnes et plus j'écoute les rumeurs et légendes qui me laissent penser qu'il existe d'autres formes d'existence tout à fait terrifiantes. Tout cela a commencé avec les kuchiyose, suivis des histoires entendues par-ci par-là, des statuettes mais aussi des propos de cet homme du Temple du Bois Bleu... Tout ça pour dire que je suis ravie que le Masamune soit venu me chercher ici, si la raison de sa présence est telle, prouvant que j'ai une certaine notoriété qui s'accompagne ou est due à mon implication dans la politique d'Uzushiogakure.

Alors que nous arrivons dehors, je questionne le shinobi. Il me répond, tranquillement. Je hoche la tête en guise d'approbation. Il a donc un problème avec son jardin et souhaiterait que je l'assiste dans sa chasse à la limace pour sauver ses cultures et embellir son petit jardin qui est pourtant déjà plutôt charmant. Je n'avais jamais songé qu'on puisse faire quelque chose comme cela avant que je vois sa demeure. On voit parfois un pot de fleur par-ci ou par-là, mais lui, il nous a carrément sorti une mini forêt.

Une bousculade. Sanada fuit, riant. J'exécute un Shunshin pour le rattraper, puis je le bouscule, à mon tour, avant de repartir en courant, faisant attention à ne pas perdre le moindre document. Je rentre parfaitement dans son petit jeu. Je ris moi-aussi. Cela fait parfois du bien de retourner en enfance et d'oublier le sang.

Arrivés devant l'entrée du domaine Uzumaki, nous nous calmons. Mon sourire s'efface. Un soupire m'échappe tandis que mon pied se pose sur la première marche. Courage... J'avance, un pied après l'autre. Je garde la tête haute, mais intérieurement, je prie pour ne pas croiser le moindre ninja à la chevelure de feu. En haut des escaliers, je me retourne pour donner un conseil à mon ami : "Fais attention à ne pas t'éloigner de moi". Le majeur partie des membres de mon clan ne sont pas des sauvages, mais ils ne sont pas des plus agréables -surtout lorsqu'un étranger se balade seul sur leur territoire-. Nous avons le sang chaud et certains ont l'imagination fertile. Têtus, il est souvent difficile de nous faire changer d'avis. Suivant la route pavée et passant devant quelques bâtiments, nous arrivons à une intersection.

C'est chez Ao-jiji que je vais déposer mes dossiers. Je tourne à gauche. C'est là où il y a le moins d'infrastructures, mon conseiller aime son petit jardin, il vit un peu à l'écart des autres, comme s'il souhaitait fuir les conflits permanents. Les bâtiments arborent un style traditionnel, très élégant, les matériaux utilisés pour les construire sont nobles. Les couleurs de notre clan composent celles de la majorité des bâtiments. Il y a également de la végétation, des fleurs rouges ou roses, majoritairement. Deux Uzumaki passent à côté de moi, je ne leur lance pas un regard ou un sourire, je donne même un coup d'épaule "par accident".

Bientôt, nous arrivons chez le vieil homme qui nous salue en souriant. Je le prends dans mes bras, puis je pars ranger les papier : "J'en ai pour quelques quelques instants". En attendant, notre hôte offre un thé à son invité et discute de tout et de rien. Quand je reviens, je file à la cuisine pour dérober deux biscuits, dont un que j'offre à mon ami. Nous partons.

"Désolée de t'avoir fait attendre, on peut y aller, je suis prête !"

Je croque dans mon biscuit. Je me sens mieux maintenant que je me suis débarrassée de mes parchemins et que je me suis changée...


La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Haruka_signa

Je remercie Itachi, ninja de Konoha pour ce superbe kit !
Présentation
FT
Corrections
Revenir en haut Aller en bas
Masamune Sanada
Masamune Sanada
Uzushio no Genin
Messages : 139
Date d'inscription : 11/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 370
Expérience:
La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Left_bar_bleue486/500La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Empty_bar_bleue  (486/500)
Sanada adorait les moments qu'il passait avec Haruka.
Depuis leur première rencontre, jamais le jeune homme ne s'était senti jugé par cette fille qui excellait dans nombre de domaines.
Il admirait son dévouement pour le village et sou goût de la politique aussi bien que sa capacité à adopter les manières des nobles, mais plus encore, c'est son énergie solaire et sa simplicité qui l'avait définitivement conquis.

Pourtant, jamais Sanada n'avait ressenti de désir pour son amie. Elle était belle, rayonnante, intimidante même pour beaucoup de camarades de son âge.
Sa présence était remarquée partout au village et des jeunes ninjas la montraient parfois du doigt quand ils marchaient dans les rues pavées du port.
Mais elle ne changeait pas, se chamaillant pour un rien, poussant le genin lorsqu'il avalait sa fumée pour pouvoir se moquer de lui lorsqu'il bavait sur le sol en toussant comme un pirate malade, sautant d'arbre en arbre pour gagner les multiples mini courses qu'ils inventaient, malgré ce qu'elle était et représentait, avec Sanada, elle redevenait une amie à l'écoute.

Lorsqu'ils grimpèrent les marches en direction du domaine du clan, Sanada ne put s'empêcher de ressentir une certaine pression. Les Uzumaki n'ouvraient pas leur porte au premier venu.

- Fais attention à ne pas t'éloigner de moi

Sanada qui n'avait pas l'intention de perdre son amie de vue se rapprocha un peu plus d'elle au sommet des escaliers.
Devant lui, un chemin pavé semblait mener au cœur du quartier, mais à son grand soulagement, Haruka prit un plus petit sentier excentré et ouvrit la marche. Les maisons semblaient presque toutes arborer les couleurs du clan fondateur du village.
D'une taille honorable, les petites bâtisses n'en étaient pas moins élégantes et l'attention dans la construction était portée sur chaque détail. Les fleurs, rouge et rose parsemaient une fenêtre par là, un mur de ce côté, elles habillaient les rues et les portes, donnant une chaleur particulière à l'atmosphère qui jurait avec les visages fermés qu'ils croisaient. Les toits, en hidashi traditionnel enfin, ornaient avec délicatesse le passage entre le ciel et les rues du quartier rouge D'uzushio.

Sans dire un mot, le soldat des Cinq suivait Haruka, jetant un regard discret dans la rue adjacente, ou par la fenêtre devant laquelle ils passaient. Il était tellement absorbé dans son observation qu'il ne remarqua pas les deux membres du clan qu'ils croisèrent, Haruka, sûrement elle aussi ailleurs, bouscula l'un deux mais, à la grande surprise de Sanada, ne se retourna même pas pour s'excuser, elle semblait tendue et pressée d'arriver à destination. Ne voulant pas la retarder, le genin ferma la marche en silence, sans toutefois cesser d'embrasser tout ce qu'il pouvait du regard.

- Et bien comment t'appelles tu jeune homme ?

- Masamune Sanada Sama.

- Et tu es un ninja toi aussi ?

- J'espère le devenir plutôt.

- Et bien, tu le seras, des gens prêts à mourir pour les puissants, il en faudra toujours.

- …


Sanada ne sut quoi répondre, il était certes reconnaissant pour l'accueil et le thé mais il n'était guère habitué à une telle franchise de la part d'un inconnu.
Cependant, loin de trouver cela déplacé, il éclata de rire avant d'acquiescer d'un regard désabusé face à la véracité des dires du vieil homme. Après ces présentations peu osmétiennes, ils continuèrent la discussion avec beaucoup moins de retenu jusqu'au retour d'Haruka.

Sadada savoura le gâteau entre deux bouffées de fumée sur le chemin qui les menait aux petits quais de l'académie.
L'embarcation fut rapide et efficace, les deux amis ayant hâte d'échanger la cohue du village pour la tranquillité des rives sauvages de l'île.

Le jeune homme n'était jamais mieux que sur un bateau et c'est un avec un plaisir qu'il avait du mal à camoufler qu'il bassina Haruka sur les manœuvres du bon marin en sortant du port.

Enfin, lorsque les voiles furent tirées et le gouvernail bloqué dans la bonne direction, il attrapa deux cannes à pêche et en jeta une à son amie.

- La pêche à la traîne, c'est du sport, et c'est marrant ! Je t'explique les règles, attends avant de lancer l'hameçon ! On pêche un poisson chacun, celui qui attrape un poiscaille en premier doit cuisiner pour l'autre. En gros, si tu pêches pas vite, tu vas devoir faire la bobonne une fois arrivée, et c'est partie ! Dit-il en jetant sa canne rapidement pour devancer la kunoichi aux cheveux de feu.
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Haruka
Uzumaki Haruka
Uzushio no Jonin
Messages : 524
Date d'inscription : 24/12/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Perle d'Uzushio - Jounin Rang B
Ryos: 156
Expérience:
La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Left_bar_bleue1259/1200La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Empty_bar_bleue  (1259/1200)
Sérieuse bien que peu crédible avec mon gâteau fourré dans la bouche, je me dirige vers la sortie du domaine du clan Uzumaki. Je brise le silence en parlant la bouche pleine, toujours relativement sérieuse."Désolée de t'avoir abandonnée quelques minutes. Mais, je me suis dit que ça irait, avec Ao-jiji. Il n'a pas été trop horrible ?" Je marque une pause avant de reprendre. "C'est une sorte de papy gâteau, pour moi... Je sais qu'il est pas si vieux que ça, mais parmi les membres du clan de plus de cinquante ans, c'est un des seuls que j'apprécie."

Suite à cette confidence, je finis la friandise, l'avalant tout rond, avant de regagner une attitude un peu plus détendue pour ne pas dire puérile. Je me demande ce que penseraient les autres Jônin du village -Asari mise à part- en me voyant ainsi. Nous ne mettons pas longtemps avant de parvenir jusqu'à notre embarcation. J'aime bien le bateau, même si je me sens plutôt vulnérable en mer. Sanada, lui, est amoureux de l'océan et des navires. D'ailleurs, il me fait un véritable exposé sur les manœuvres du bon marin, de sorte que j'en viens à me demander s'il ne serait pas mieux à travailler comme pêcheur ou matelot. Je l'écoute, même si je doute retenir le tiers e ce qu'il m'a dit. C'est un véritable passionné.

- La pêche à la traîne, c'est du sport, et c'est marrant ! Je t'explique les règles, attends avant de lancer l'hameçon ! On pêche un poisson chacun, celui qui attrape un poiscaille en premier doit cuisiner pour l'autre. En gros, si tu pêches pas vite, tu vas devoir faire la bobonne une fois arrivée, et c'est partie !

Je le regarde, incrédule.
Il a osé me faire ça, ce sale petit...
Je suis nulle en pêche, j'ai toujours détesté ça, j'ai jamais eu la patience pour... Je sais donc déjà que la victoire sera sienne et je soupire en attrapant une canne à pêche. Je lance l'hameçon et, à peine cinq minutes plus tard, je me retrouve avec une ligne parfaitement -ou démoniaquement- emmêlée. Je suis dépitée... J'ai envie de balancer la canne par-dessus bord. J'émet un grognement. Cette activité, c'est de la sorcellerie, le Genin est un sorcier... Je secoue l'objet infernal dans l'espoir de le démêler, mais je ne fais qu'empirer ma situation. Je récupère ensuite la ligne et tente de défaire les noeuds à la main. Cependant, je me résous bien assez vite à l'idée de cuisiner.

"J'espère que tu t'attends pas à avoir un repas gastronomique !"

Il vaut mieux prendre ça à la rigolade. Tous les Jônin ont leurs points faibles....


La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Haruka_signa

Je remercie Itachi, ninja de Konoha pour ce superbe kit !
Présentation
FT
Corrections
Revenir en haut Aller en bas
Masamune Sanada
Masamune Sanada
Uzushio no Genin
Messages : 139
Date d'inscription : 11/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 370
Expérience:
La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Left_bar_bleue486/500La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Empty_bar_bleue  (486/500)
Les cannes accrochées à la coque, les fils bien tendus, Sanada bloqua le gouvernail et enleva la pèlerine qui lui servait de dernier rempart contre le monde.
Détachant ses cheveux trop souvent enfermé dans le cloître de la capuche, il reprit place aux côtés de son amie, enfin complètement à son aise.

Lorsque la jeune Uzumaki pesta contre son fil qui s'était emmêlé, Sanada n'écouta que d'une oreille, une grosse prise venait de mordre à l'hameçon.
Bien décidé à gagner, mais aussi manger quelque chose avant la chasse aux limaces, il se releva, la canne bien en main pour pouvoir l'appuyer contre son ventre.
C'était une méthode bien connue des pêcheurs de la région lorsqu'ils étaient en prise avec un beau spécimen.
La lutte fut âpre et le jeune genin sentait les gouttes perler sur son front, mais il parvint enfin à remonter son butin au bout de longues et intenses minutes de combat.

Se précipitant par-dessus ma coque avec une épuisette, il ne trouva qu'une grosse bouée rattachée à un filet qui semblait vieux si l'on se fiait aux tas d'algues et autres coquillages qui avaient eu le temps de proliférer sur la fibre végétale tressée. Heureux de trouver la source d'une nourriture sans efforts, il demanda à son amie de l'aide pour remonter un peu le tissage afin d'y extraire quelques poissons piégés. C'est à moment qu'ils virent la tortue prisonnière du filet au fond de l'eau.

D'une couleur verte émeraude, elle était majestueuse, de la taille d'une grosse brouette, les reliefs de sa carapace semblaient dessiner des figures géométriques complexes et captivantes.
La distance et l'eau n'aidaient pas, mais si c'était une tortue, elle devait remonter à la surface pour respirer, elle risquait donc la mort et semblait se débattre avec l‘énergie du désespoir pour s'échapper, ce qui appuyait l'horreur de cette hypothèse.
Il se demanda avec depuis combien de temps elle était entravée par la négligence de l'homme, mais fut vite rappelé à la réalité.

Haruka et Sanada se regardèrent une demie-seconde; le soldat des Cinq n'eut pas besoin de mot pour comprendre ce qu'ils devaient et allaient faire.

Se précipitant vers l'avant de l'embarcation, il enjamba les bancs pour atteindre le mat, abaissa brusquement la voile en manquant de se faire assommer par une poulie qui remontait à vive allure, et parvint tant bien que mal au niveau de l'ancre.
Il attacha fermement celle-ci pour ne pas se retrouver avec la carapace du reptile pour seul pont d'embarcation et se retourna vers la kunoichi aux cheveux de feu.

- On va s'arrêter d'ici quelques mètres Haruka-chan ! Dit-il en lui jetant un kunaï qui passa au travers des cordages avec une chance inouïe.

Sans attendre sa réponse, Sanada souleva l'ancre avec difficulté et plongea avec celle-ci dans les profondeurs bleutées, tâchant de garder les yeux bien ouvert malgré la sensation de picotement que provoquait le sel.
Il ne tarda pas à être au niveau de ce qu'il croyait être une tortue et, lâchant le lourd poids en fonte, il s'approcha de l'animal.

N'étant pas le plus téméraires des îles, Sanada aurait sûrement eu quelques peurs s'il avait été seul ou mal accompagné, mais avec Haruka, c'était différent. Il redoubla donc le rythme de ses battements de pieds pour rejoindre la prison qui dérivait depuis trop longtemps avec ses captifs, tous innocents.
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Haruka
Uzumaki Haruka
Uzushio no Jonin
Messages : 524
Date d'inscription : 24/12/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Perle d'Uzushio - Jounin Rang B
Ryos: 156
Expérience:
La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Left_bar_bleue1259/1200La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Empty_bar_bleue  (1259/1200)
Je regarde le garçon et me tais lorsque je comprends qu'il a une prise. Je cesse de me débattre avec l'outil démoniaque et l'observe donc, animée d'une certaine curiosité, s'activer. Je ne comprends pas tout ce qu'il fait, mais cela ne m'empêche pas de le rejoindre pour lui filer un coup de main quand il me demande de l'assister. Je n'aurais pas fait une bonne pêcheuse, je suis tout juste bonne à suivre des ordres, à conditions qu'ils soient simples, tel que celui de remonter le filer. Action qui nous aura permis de découvrir une tortue, piégée, au fond de l'eau.

Je soupire. Les pêcheurs sont parfois exaspérants... inconscients ou parfaitement égocentriques, à moins que ce ne soit de l'idiotie... ils ne réfléchissent pas aux conséquences de leurs actes. Je n'apporte pas autant d'importance aux animaux que ne semble le faire mon ami et ne suis pas du tout captivée par la carapace de la bête, mais j'ai un minimum de respect pour la vie. Je déteste ce que certains aiment appeler "dommages collatéraux". Une mort n'est jamais une perte négligeable.

Je regarde mon camarade, il me regarde. Nous n'avons pas besoin de parler pour nous comprendre. Nous avons cette même lueur dans le regard, nous partageons une volonté commune : celle de sauver la tortue prisonnière. Je laisse les manœuvres "complexes" au spécialiste de la mer et me prépare à intervenir. Je retire mes chaussures et mon haori. J'attends le signal du genin les bras croisés, perchée sur la rambarde.

- On va s'arrêter d'ici quelques mètres Haruka-chan !

Je rattrape le kunai en vol et plonge à la suite de Sanada, après avoir pris une grande inspiration. Tenant l'arme fermement dans ma main gauche, je m'enfonce dans les profondeurs de l'océan, suivant de près mon camarade. J'ai toujours aimé joué dans l'eau et j'ai appris, très tôt, à nager. Je me sens donc dans mon élément. D'ailleurs, mon affinité élémentaire est le Suiton, ceci explique peut être cela. Quoiqu'il en soit, je sais comment économiser de l'oxygène et m'octroyer un peu de temps supplémentaire sous l'eau.  

Arrivée au fond, je saisis un bout de filer et l'attaque à coup de kunai. Pas de temps à perdre. La corde se rompt et nous pouvons libérer les créatures retenues prisonnières, puis nous remontons...


La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Haruka_signa

Je remercie Itachi, ninja de Konoha pour ce superbe kit !
Présentation
FT
Corrections
Revenir en haut Aller en bas
Masamune Sanada
Masamune Sanada
Uzushio no Genin
Messages : 139
Date d'inscription : 11/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 370
Expérience:
La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Left_bar_bleue486/500La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Empty_bar_bleue  (486/500)
Sanada adorait ce moment où, à court d'air, il remontait à la surface, croyant à chaque seconde l'atteindre, se résignant à continuer malgré la douleur grandissante à l'intérieur des poumons.
La première bouffée d'air fut une bénédiction et après avoir repris son souffle, il jeta un peu d'eau à la figure de son amie avant de retourner sur l'embarcation.

C'est en remontant l'ancre qu'il put apercevoir la tortue qu'ils avaient sauvée.
Agitant lentement ses nageoires, elle semblait faire le tour de bateau, en respirant très fort.
Le genin contempla le spectacle un moment tandis qu'il se séchait. Lorsqu'ils reprirent leur chemin voile au vent, Sanada constata avec stupeur que la tortue les suivaient.
Malgré l'allure plus qu'honorable que maintenait la voilure, le reptile n'avait aucun mal à suivre et semblait fêter sa liberté avec délectation tant les courbes qu'il décrivait sous la coque étaient superflues.

Le temps passa en un éclair avec la compagnie d'Haruka et de la tortue et Sanada regretta presque leur arrivée.

Cette partie de l'île était encore sauvage. La mangrove y régnait en reine et peu de monde ne se risquait à rester trop longtemps dans les parages. Les serpents de mer et les moustiques avaient fait de cette forêt à moitié immergé leur royaume.
Sanada était venu s'entraîner plusieurs fois ici, notamment pour quelques techniques de raiton. L'humidité extraordinaire du lieu aidait l'électricité à se diffuser dans l'air plus facilement.
Il savait donc bien que pour profiter pleinement de leur repas, ils devaient s'arrêter à la lisière de la mangrove.

Le bateau fut fermement attaché à une racine avant que les passagers ne s'installent sur une grosse racine. Sanada déchargea les affaires dont les bentos de riz qu'il avait préparé au village et s'attaqua à la découpe du poisson.

- On n'a pas assez de place pour un feu, je vais faire le poisson en sashimi. Dit-il avec un sourire tandis qu’il retirait la peau grise de l’animal.

- Je te remercie d’être venu m’aider, sans mon herbe, et avec l’examen qui arrive, je ne pense pas que j’aurais pu tenir ! Et toi ? Avec toutes ces histoires de responsabilité et de mission, je ne vois plus madame ! Comment vas-tu ? Et ta famille ?
Lui jetant un morceau de poisson qu’il avait fait trempé dans du soja fermenté, il la regarda droit dans les yeux.
Comment tu fais pour enchaîner tout ça ? Tu dois être complètement exténuée.


Sanada avala un morceau de poisson entouré de riz en attendant la réponse de son amie. Leur relation était claire, elle n’était pas obligée de répondre et il ne lui en aurait jamais voulu pour cela. Il voulait savoir comment elle se sentait, mais pas comme un voisin de palier demande si l’on va bien. Non.
Comme un ami qui s’inquiète de voir un de ses proches s’oublier derrière des obligations et des prérogatives.

Lui était à l’abri, au village, pendant que son amie risquait sa vie dehors. Et, quand elle rentrait, c’était pour consacrer tout son temps à organiser Uzushiogakure.
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Haruka
Uzumaki Haruka
Uzushio no Jonin
Messages : 524
Date d'inscription : 24/12/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Perle d'Uzushio - Jounin Rang B
Ryos: 156
Expérience:
La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Left_bar_bleue1259/1200La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Empty_bar_bleue  (1259/1200)
Enfin arrivée à la surface, après une remontée qui m'aura semblé durer une éternité, j'avale de grandes goulées d'air. Cela fait du bien de pouvoir respirer à nouveau, je me sens plus légère. Je profite de cette agréable sensation aussi longtemps que possible, c'est-à-dire jusqu'à ce que Sanada se décide à m'éclabousser. Je plonge alors ma tête dans l'eau et rempli ma bouche de ce liquide avant de jeter un regard malicieux à mon ami, puis je tente de lui cracher dessus toute l'eau accumulée. Il n'a qu'à pas me provoquer celui-là. Je lui tire la langue avant de m'agripper à la coque du bateau pour remonter dessus.

Après avoir enfilé mon haori, trop grand pour moi, que je referme sur moi, je retire mes vêtements mouillés et les essore comme je peux, ne les remettant qu'après avoir jugé que leur état est convenable, ce qui signifie une fois que nous sommes arrivés à destination, après avoir profité d'un voyage plutôt paisible.

Une fois arrivés à destination, je me pose sur une grosse racine avec les autres passagers tandis que le genin s'occupe du déchargement. J'en profite pour observer l'environnement. Parmi la végétation alentour, rares sont les plantes que je reconnais, je ne suis pas une spécialiste des herbes médicinales ni des plantes toxiques. Je suis soulagée de constater que le jeune homme veut cuisiner, au moins il ne mourra pas d'intoxication alimentaire.

"Hâte de goûter ce que tu prépares ! Je ne suis franchement pas un cordon bleu, je suis sûre que je ferais couler un restaurant en une journée..."

J'écoute ses remerciements, ses questions et tout ce qu'il a à me dire, tout en l'observant cuisiner, pensant que j'arriverais à décrypter quelques techniques secrètes. C'est cela que de toujours s'arranger pour ne pas avoir à préparer son repas.

"Je vais plutôt bien, même si je suis souvent sollicitée depuis que j'ai de nouvelles fonctions et obligations. J'ai pas beaucoup dormi avec cet histoire d'examen, mais Senju Haruka s'est énormément investie alors ça m'a donné de la motivation." Je marque une pause avant de reprendre. "C'est difficile, mais c'est pour le bien d'Uzushio, c'est pour soutenir mes rêves, ceux des habitants et des ninjas du village. Je me sentirais coupable de ne rien faire alors que j'en ai le pouvoir... Je ne peux pas laisser le Senkage souffrir seul en silence, portant le poids de toutes ces vies." Je parle à coeur ouvert. Sanada est quelqu'un de bien, quelqu'un en qui j'ai confiance et je ne pourrais me résoudre à lui mentir ou à ignorer des questions traduisant son inquiétude pour moi et son amitié. Je reprends donc. "Quant à ma famille, je ne fais plus que la croiser, je ne passe plus vraiment de moments avec... Je pense d'ailleurs à déménager toutes mes affaires pour aller dans un quartier libre du clan où je vivrais seule, ça m'ennuie de prendre de la place dans cette maison sans être vraiment présente... Et puis, l'indépendance me fera surement du bien ! Je me ferai moins gronder !"

Je ponctue ma phrase d'un rire, léger. Il ne faut pas se laisser décourager. Je balance mes pieds. Les temps changent et moi aussi je dois changer. Je ne peux pas être l'insouciante et impétueuse Uzumaki Haruka toute ma vie. J'espère d'ailleurs que je pourrais grandir plus... correctement aux côtés de mon clan, quand bien même certain de ses membres ont tendance à m'énerver. Les Uzumaki restent des personnes craintes et respectée et, ce n'est certainement pas pour rien. L'influence de mon père qui n'est pas ninja et de ma mère, qui a abandonnée les armes, n'est surement pas la meilleure. Je ne peux pas rester leur petite enfant chérie pour toujours.

"Je tiens bon parce qu'il y a plein de personnes sur lesquelles je peux m'appuyer. Rien que toi, te voir me permet d'avoir un peu d'air frais, c'est très agréable." Je porte mon regard sur le ciel, avant de me saisir d'un sashimi. "Et toi, l'examen, pas trop stressé ?"


La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Haruka_signa

Je remercie Itachi, ninja de Konoha pour ce superbe kit !
Présentation
FT
Corrections
Revenir en haut Aller en bas
Masamune Sanada
Masamune Sanada
Uzushio no Genin
Messages : 139
Date d'inscription : 11/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 370
Expérience:
La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Left_bar_bleue486/500La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Empty_bar_bleue  (486/500)
- Et toi, l'examen, pas trop stressé ?"

Sanada avala difficilement le morceau de poisson pourtant parfaitement tendre. Il était plus que stressé. Au milieu de tous ces genins de clans et leur pouvoir unique, il se sentait étranger.
Lui n'arrivait toujours pas ne serait-ce qu'à extérioriser son chakra ranton. Il en venait à se demander si cette affinité hybride habitait réellement son corps.
Il se sentait faible et détestait la compétition. Il n'avait donc aucune raison d'être joyeux quant à la tenue d'un examen.

- Je pense pas que je serai prêt. J'arrive toujours pas à dompter mon affinité, après des mois, tu te rends compte ? J'espère juste ne pas être trop ridicule pour le village, et puis, je pourrai toujours le repasser si j'échoue cette fois-ci.
Il avala nerveusement un autre morceau de chair blanche avant de poursuivre. Ma mère me tuerait pour ce genre de discours. Imitant une voix lancinante alternant entre le grave et l'aigu, il se mit à réciter des paroles de sages en se balançant d'avant en arrière.
"Et toi même, tu ne voudras pas être stratège, prytane ou bien consul, mais libre. Or, il n'y a qu'un chemin pour y atteindre, le mépris des choses qui ne dépendent pas de nous."
...C'est ce que ma mère dirait en tout cas. Dit-il en riant. Donc, comme mon entraînement dépend de moi et que cette organisation non. Il ne me reste plus qu'une chose à faire. Enfin, tu vois c'que je veux dire. Conclut-il d'un petit rire nerveux avant de remplir son calumet. Et bon, mes plantes, je les aime et j'ai besoin d'elles. Même si Hatsumomo va encore me crier dessus en me voyant fumer, c'est le seul lien qu'il me reste de mon île natal, et déjà là-bas, c'était mon meilleur compagnon. C'est pour ça que je dois absolument trouver ces limaces. On finit et on part en chercher parce que l'Omura m'a dit qu'elles étaient souvent sur les branches supérieures des arbres en pleine mangrove, il va donc falloir grimper, mais bon, je ne me fais pas de soucis pour toi, essaie juste de ne pas me faire mourir d'épuisement avant l'examen. À ces mots, il la poussa amicalement de l'épaule.

Le repas fut convivial et joyeux, comme toujours, lorsque les deux Uzujins étaient réunis. Cependant, ils reprirent un brin de sérieux au moment de pénétrer dans la mangrove. Les limaces ne représentaient aucun danger bien sûr, mais ce n'était pas les seuls locataires des lieux.
Grimpant sur les premières branches, Sanada s'élança aidé de son chakra d'arbre en arbre. Il regarda la chevelure rouge de son amie, troublé par la vitesse et le feuillage et ne put s'empêcher de sourire. Avec elle, même une chasse à la limace devenait une aventure exaltante et guillerette.

Prenant un peu plus appui sur les branches, il la dépassa et lui jeta un bocal de verre en criant.

- Le premier qui en attrape une dizaine à gagné, et il fait le repas chez moi sur le toit. Tu t'en es sortie avec la tortue qui doit être en train de bouffer nos restes, mais t'auras du mal à me distraire cette fois-ci, y'a pas de tortue d'air !

Sans un autre mot, il s'élança encore plus fort en la toisant du regard.

Ses traits moqueurs s'effacèrent cependant vite lorsqu'ils s'écrasèrent contre un tronc qu'il aurait vu sans sa médisance provocatrice.
Il éclata de rire avant de repartir à la recherche des gastéropodes bleu, pas question de laisser son amie sans cuisiner.

Il fallait qu'elle pratique pour s'améliorer.
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Haruka
Uzumaki Haruka
Uzushio no Jonin
Messages : 524
Date d'inscription : 24/12/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Perle d'Uzushio - Jounin Rang B
Ryos: 156
Expérience:
La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Left_bar_bleue1259/1200La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Empty_bar_bleue  (1259/1200)
Je plonge mon regard couleur ambre dans celui de Sanada et l'écoute avec autant d'attention que je le peux. Il est confus et ne se sent pas à l'aise, l'examen est une source d'angoisse pour lui, le Genin ne cherche pas à cacher son état interne. Il s'ouvre à moi comme je me suis ouverte à lui. C'est ça l'amitié, c'est le partage, le soutien. Les environs sont calmes et si nous gigotions auparavant, nous sommes plutôt sérieux maintenant. J'aimerais trouver les mots pour lui donner du courage, mais je n'ai jamais été très bonne pour élaborer des stratégies et écrire de longs et beaux discours. C'est plutôt ma spontanéité et mon instinct qui me permettent de m'en sortir, en communiquant mes idées mais surtout mes émotions, enfin je pense... Je me gratte l'arrière du crâne, un peu embarrassée de voir mon ami dans cet état. Puis, j'avale mon sashimi d'une traite avant de lui répondre.

"Tu sais... Tu es intelligent, y a plein de Genin plus faibles que toi et je ne pense pas me tromper en disant que tu travailles plus que certains Chûnin... Si tu es candidat, ce n'est pas pour rien. C'est parce qu'on pense que tu as les qualités pour passer l'examen... On n'enverrait pas une personne qui n'a aucune chance de réussir. Faut que tu crois un peu en toi et que tu te laisses porter par le vent." Je marque une pause avant de reprendre. "Mais c'est pas parce que je te dis d'un peu lâcher prise que tu dois arrêter de t'entraîner et d'exécuter tes missions, hein !" J'hésite quelques instants avant de rajouter : "Tu sais, tu devrais prendre exemple sur certaines personnes du village qui sont plutôt zen... enfin... je veux dire... pas nerveuses quoi. Du genre Tsume ou Otohime."

La suite du repas est bien plus positive et enfantine, nous oublions notre rôle de ninja pour jouer. J'agresse mon camarade avec des ver de terre, il me taquine, nous rions. Puis, lorsque l'heure est venue, notre calme et notre sérieux reviennent. Je m'étire quelques instants avant de bondir sur une première branche pour m'élancer à la recherche de ces fameuses limaces. Trop sexy. Je me demande comment Minato réagirait si je lui en collais une dans ses vêtements ou si je lui en balançais directement dessus. Y a quand même mieux que ces trucs baveux comme animal de compagnie...

Sanada me dépasse, j'attrape le bocal en verre et je soupire à l'entente  de ses propos. Evidemment, je me retiens bien de l'informer de la présence d'un tronc d'arbre devant lui, le regardant s'écraser contre celui-ci. Bien entendu, je continue ma route, lui passant devant. Hors de question que je cuisine, je tiens encore à ma vie !

"J'appelle ça, provoquer le destin..."

J'attrape un kunai. Je regarde à droite à gauche, tout en continuant à avancer puis, ma main "glisse" malencontreusement et le projectile s'enfonce dans la branche sur laquelle se tient le Genin.

"Oups..."

Je capture une première bête, me faisant la réflexion que la chose serait bien plus rapide si j'étais en mesure d'employer le Kage Bunshin...


La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Haruka_signa

Je remercie Itachi, ninja de Konoha pour ce superbe kit !
Présentation
FT
Corrections
Revenir en haut Aller en bas
Masamune Sanada
Masamune Sanada
Uzushio no Genin
Messages : 139
Date d'inscription : 11/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 370
Expérience:
La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Left_bar_bleue486/500La main verte et les pieds mouillés. [ Relationnel - feat Uzumaki Haruka] Empty_bar_bleue  (486/500)
Sanada se releva en se frottant vigoureusement l'arrière-train.
La chute avait été plus surprenante que douloureuse à vrai dire, et c'est dans un but de diversion qu'il fit semblant de souffrir le martyre.

Voyant que sa supercherie n'avait pas du tout fonctionner, il s'élança à la recherche des animaux visqueux qui allaient sauver son jardin suspendu. S'enfonçant toujours plus loin dans la forêt, il finit par trouver une vieille souche d'arbre qui semblait remplie de ces limaces.

Avec une joie mêlée de dégoût, il souleva le morceau de bois humide, laissant apparaître un microcosme saisissant. De centaines d'insectes prirent la fuite sans demander leur reste, les limaces, elles, tentaient de suivre le mouvement, avec une réussite toute relative.

Sanada s'attela à la tâche pour laquelle il avait fait tout ce chemin. Prenant la précaution de les ramasser avec deux bâtons, il réussit à emprisonner une demi-douzaine de spécimens dans son bocal.
Satisfait, il referma la boîte et la posa à terre avant de remettre la souche de bois à l'endroit.
Un bruit voisin attira soudainement son attention.
Scrutant la canopée à des dizaines de mètres au-dessus de lui, il distingua clairement des petits cris qui s'échappaient de ce royaume des cieux forestiers. Quelques mouvements de branches l'aidèrent à confirmer son sentiment. Il n'était pas tout seul.

Il se retourna pour mettre son bocal en sécurité et découvrit avec surprise un petit primate qui portait le bocal, ouvert, une limace bleue dépassant de ses babines.

- Et toi !! C'est à moi ! S'écria le genin et s'élançant vers le petit singe. Celui-ci, effrayé par le bondissement de Sanada lâcha le contenant avant de se précipiter sur un arbre qu'il gravit à une vitesse phénoménale.

Sanada esquissa un sourire avant de ramasser son trésor et de le ranger. Il chercha du regard le petit singe, toujours suspendu à une branche et lui tendit un gâteau de riz qu'il avait sur lui. Le singe ne bougea pas, méfiant. Sanada lui jeta alors le petit gâteau, ce qui, loin de ravir l'animal, sembla au contraire le courroucer.
Par mimétisme sans doute, le primate attrapa une petite branche et la jeta en direction du genin. Le jet tomba à plusieurs mètres du shinobi mais celui-ci, prit par le jeu, s'empara de la branche et la renvoya.

Le singe se mit soudain à pousser un cri strident, qui jurait totalement avec l'air joueur et malicieux qu'il avait adopté. Une seconde plus tard, les branches se mirent à trembler. Le bruit était impressionnant, et les cris de la canopée se rapprochaient insidieusement.

Sanada eut à peine le temps d'apercevoir des dizaines d'ombres qui s'animaient entre les feuilles qu'une pluie de branches vint s'abattre sur lui. Se protégeant la tête de ses bras, il prit la fuite, poursuivi par une horde goguenarde qui continuaient leur harcèlement.

- HARUKA !!!!!
Cria Sanada au milieu de la forêt pour tenter de la repérer dans la jungle.

Au hasard de sa fuite, il repéra une chevelure rouge chatoyante qui contrastait parfaitement avec le vert environnant. Remerciant l'hérédité capillaire de son amie, il fonça dans sa direction pour la rejoindre.

- Ha...ru...ka… dit-il complètement essoufflé. Je crois….qu'il faut qu'on parte.
Devant le regard curieux de l'Uzumaki, il se contenta de pointer du doigt le fond de la forêt.

Fourmillant tel une marrée de fourrures noires, de tout petits singes, armés de bâtons, fonçaient dans leur direction, bien décidés à chasser les étrangers venus voler leur met le plus précieux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Le port-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.