:: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Nord-Ouest :: L'enclave Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Privilège du (con)seiller [PV Kameyo]

Kisho Benkei
Kisho Benkei
Indépendant
Messages : 497
Date d'inscription : 20/11/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Intendante - B
Ryos: 383
Expérience:
Privilège du (con)seiller [PV Kameyo] Left_bar_bleue979/1200Privilège du (con)seiller [PV Kameyo] Empty_bar_bleue  (979/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
-C'est quoi cette barrière?

A une époque, quand j'étais gamine, quand ma mère où mon père me parlaient de l'art des sceaux, je pensais à du confinement de haut niveau, avec des cibles et des ennemis de tout rang emprisonnés dans des chaînes spirituelles, de l'encre qui prend vie pour restreindre des assaillants et même plus encore! Des panneaux d'énergies qui se matérialisent des enfers pour arrêter des techniques, le nirvana qui descend pour emporter prématurément des combattants, les techniques légendaires dans toute leur gloire d'antan, à l'époque des grandes guerres ninjas.
Mais non, la barrière à laquelle je fais face est juste un pauvre long bâton posé sur deux Y en métal pour bloquer le passage, mais même un enfant pourrait le soulever.

-Privilège délivré par Tetsuo, pour moi. A Momiji?

Non pas que Momiji soit une mauvaise kunoichi, avec sa naginata elle en ferait suer plus d'un et même avec mon esprit acéré et mes techniques spéciales, je ne suis pas certaine de pouvoir la vaincre. Mais donner à Momiji un privilège? Elle qui littéralement vit à côté d'un pont qui enjambe une rivière pour surveiller les récoltes et cultiver son champ d'orge tranquillement? Elle tient plus de la paysanne que du seigneur sans vouloir être mauvaise langue, alors si en plus elle commence à avoir des titres...
Mais je doute toutefois de la qualité du privilège en question ; une barrière, ici? Pourquoi faire? Je ne me gêne pour lui demander.

-Tetsuo veut que je surveille le pont, pour noter qui passe. Donc je dis bonjour aux gens et je leur demande leur identité et ce qu'ils viennent faire à l'Enclave. J'hausse les épaules.

J'imagine que ça se tient ; c'est pas comme si de toute façon il fallait un peu savoir ce qui se passe sur nos terres, au moins sur nos montagnes pourries. Qu'est-ce que je les aimes mes montagnes et mes villages de clochards semi-ninjas.
J'ai un sourire.

-J'imagine que c'est un privilège que d'avoir un devoir.
-Eh! Tu peux rire si tu veux Benkei, mais en attendant je contribue au bon fonctionnement du clan, c'est grâce aux exécutants comme moi que tes décisions sont appliquées.
-Il est vrai.
-Au fait j'ai fait du cidre, tu veux le goûter?
-Tope la.


On m'accusera d'être une alcoolique, mais il est quand même de mon devoir de m'intéresser à tout le petit monde qui orbite autour de moi. Mes claniques, mes responsabilités, mes troupes. Pour connaître ses effectifs il faut vivre avec eux, pour ça il faut prendre le temps de leur parler et de partager des choses. Le simple fait de partager le même espace ne suffit pas.
Mais alors que j'attache mon cheval pour le laisser dehors, c'est ce moment précis que des gens choisissent pour débarquer. Enfin... Traverser le pont. Des nomades?

-Mes respects illustres étrangers, étant donné que vous pénétrez à l'Enclave et que pour surveiller un peu ce qui se passe le clan Kisho a mis une barrière, pourriez-vous nous donner vos noms et la raison de votre visite s'il vous plaît? Momiji débarque avec un cruchon et des verres.
-Ah salut, ça faisait longtemps que vous étiez pas passé. Vous êtes des Akuma non?

Il faut croire que Momiji nous fait des cachotteries, ou alors la paysanne ninja connait déjà tout ceux qui passent par le pont qu'elle surveille. En même temps ça ne serait pas étonnant puisque la plupart des gens demandent à pouvoir pioncer dans les granges quand ils sont en déplacement et qu'il n'y a pas d'auberge, sachant que Momiji a une étable pour son cheval et ses chèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Akuma Kameyo
Akuma Kameyo
Indépendant
Messages : 270
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 20

Fiche du Ninja
Grade & Rang: B
Ryos: 320
Expérience:
Privilège du (con)seiller [PV Kameyo] Left_bar_bleue821/1200Privilège du (con)seiller [PV Kameyo] Empty_bar_bleue  (821/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Je discutais joyeusement avec les membres de mon clan en marchant d’un bon pas. Nous étions partis à cinq pour faire un peu de commerce avec les villages un peu plus lointains. Nous en avions profité pour faire quelques petits travaux pour avoir un peu plus d’argent et ramener plus de choses. C’était toujours bien ! On avait nos tenues de cérémonies au besoin pour gagner quelques pièces en plus en dansant. Enfin, pour l’instant ce n’était plus trop le sujet, nous avions fini et nous rentrions enfin au camp. Je rajustais les bretelles de mon sac en observant autour de nous. C’était toujours agréable de profiter de son clan en discutant avec eux. Je souris et m’arrêtais avec le groupe quand on nous demanda de nous présenter. Bah ça ? C’était nouveau. Ah ! Bah voilà Momiji ! Je souris, mais ce n’était pas moi qui décidais ou quoi. Laïka sourit aux Kisho.

« Salut Momiji-san ! Oui, ça faisait très longtemps que nous n’étions pas passé. Le Clan Akuma ! Nous rentrons chez nous après avoir fait quelques affaires. Vous allez bien Momiji-san ? »

Je me dressais sur la pointe des pieds pour voir entre les épaules des Akumas. J’en avais marre d’être aussi petite. Je sentis Shaon m’attraper et me soulever de terre pour me déposer sur son épaule. Elle culminait à plus de deux mètres… Moi avec mon mètre trente c’était compliqué. Effectivement, j’avais une meilleure vue ! Je fis un coucou à Momiji-san qui nous invita à boire un coup avec eux. Shaon sourit et me tapota la jambe je lui jetais un regard noir. J’en avais marre d’être toute petite, mais bon… Pas trop le choix. Je devais ressembler à une petite fille voyageant avec les adultes, surtout que je portais une tenue un peu large qui cachait mes formes. Laïka observa le ciel avec attention.

« On peut rester ici pour cette nuit ? Il commence à se faire tard… et voyager de nuit… »

Alors qu’on pouvait voir dans le noir… Mais ça c’était autre chose. Je crois que c’était surtout pour pouvoir danser un peu. On pouvait voir des tambourins pendre sur les sacs.
Revenir en haut Aller en bas
Kisho Benkei
Kisho Benkei
Indépendant
Messages : 497
Date d'inscription : 20/11/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Intendante - B
Ryos: 383
Expérience:
Privilège du (con)seiller [PV Kameyo] Left_bar_bleue979/1200Privilège du (con)seiller [PV Kameyo] Empty_bar_bleue  (979/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
-Ça va. Elle fait craquer bruyamment sa nuque, nous échangeons un regard. Oui évidemment, il y a de la place dans la grange et j'ai fais du cidre, ce sera avec plaisir que nous le partagerons si vous le souhaitez.

Les voyages de nuit sont dangereux et une bonne nuit de sommeil est tout ce qu'il y a de plus recommandable quand le soleil se couche ; inutile de refuser l'asile à des voyageurs ninjas, ça ne coûte rien et ça fait toujours plaisir. Pendant qu'on essaie de rendre la grange un peu plus accueillante pour tout le monde (parce que ce n'est pas dans la masure de Momiji qu'on va réussir à tous s'entasser), j'essaie de faire un peu la conversation.
Mais aussi et surtout, j'essaie de me remémorer ce qu'on m'a dit sur les Akuma ; ils descendraient du démon chat Nibi et seraient nomades, mais ça ne m'avance pas beaucoup sur les raisons de leur présence ici. J'aimerais bien être franche dans mes réponses et mes questions, mais en attendant il faut bien que je fasse attention à ce qui se dit.

-Vous vous êtes installé dans la zone? Je pensais les Akuma nomades, vous avez dressé le camp pour quelques jours ou semaines j'imagine. Mais ça ne serait pas très polie de juste balancer ça comme ça. C'est rare de vous voir dans le coin, j'espère que les troubles à la frontière avec l'Empire ne vous auront pas trop dérangé, ni les ninjas du clan ; je sais que certains ont tendance à êtres un peu zélés quand ils aperçoivent des étrangers. N'hésitez pas à me signaler si vous avez eu des problèmes, j'essaierai de régler ça.

D'autres gens, je les auraient envoyé chier mais de un ; c'est un clan ninja important, donc autant bien les écouter. Deuxièmement ; nous sommes à l'Enclave, ma région, mes ninjas, mes règles. Il faut maintenir une certaine discipline sous peine de s'attirer plus vite que d'habitude des emmerdes, ça passe par maintenir une image potable du clan et de la région. Un bon accueil est...

-J'ai du cidre! Qui en veut? J'en connais une qui veut vraiment tester son alcool fait main. C'est offert par la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Akuma Kameyo
Akuma Kameyo
Indépendant
Messages : 270
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 20

Fiche du Ninja
Grade & Rang: B
Ryos: 320
Expérience:
Privilège du (con)seiller [PV Kameyo] Left_bar_bleue821/1200Privilège du (con)seiller [PV Kameyo] Empty_bar_bleue  (821/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
AH la Grange ! Toujours sur l’épaule de Shaon je souris et tapotais la tête de mon amie qui fit un grand sourire et détailla les deux femmes. Je savais qu’elle aimait découvrir de nouveau mâle de nouveaux clans. C’était comme ça. Pourquoi pas, je ne dirais rien. Je restais sur son épaule et me baissais pour éviter l’embrasure de la porte. Les sacs furent posés rapidement au sol et les tentures aux motifs récurrents aux Akumas furent installées. Nos toiles de tentes en sommes. Voilà ! Nous étions bien comme cela. Je descendis enfin des épaules de mon amie qui m’ébouriffa les cheveux et je grondais avant de me tourner vers la Kisho pour lui répondre :

« Non on ne fait vraiment que passer, nous sommes installés dans les forêts centrales. Problème de l’Empire ? Nan, rien du tout, pour une fois les samouraïs nous ont foutu la paix. »

Je retiens un léger grondement de colère. Je haïssais cordialement, ou pas, les samouraïs. Je finis de sortir nos affaires. Je passais une main dans mes cheveux pour y chasses les feuilles et tout ça. Je massais mes épaules pour en chasser les courbatures. Cidre ? Les bols de cidre furent distribués et je tendis la main… Mais visiblement je n’en avais pas le droit. Shaon garda mon bol et me fit un clin d’œil avant de me le tendre. Je bus une gorgée et claqué de la langue. Il était délicieux ! Shaon posa son coude sur ma tête et félicita Momiji sur son cidre et je levais les yeux au ciel. Laïka reprit la parole.

« Ce soir nous dansons et nous allons chanter. Voulez-vous rester ? Cela nous ferait plaisir. »

Nous avions beau être nomade, l’amour des belles lettres, de la culture tout ça… Nous adorions et nous l’avions ancré en nous.
Revenir en haut Aller en bas
Kisho Benkei
Kisho Benkei
Indépendant
Messages : 497
Date d'inscription : 20/11/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Intendante - B
Ryos: 383
Expérience:
Privilège du (con)seiller [PV Kameyo] Left_bar_bleue979/1200Privilège du (con)seiller [PV Kameyo] Empty_bar_bleue  (979/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Le cidre est très doux, j'ai l'impression de ne pas boire d'alcool tellement il coule bien. Je pourrais m'envoyer toute une bouteille sans craindre pour ma tête le lendemain, mais je ne suis guère certaine de vouloir tenter ma chance ce soir. Les Akuma commencent à s'installer, je prends scrupuleusement note dans un coin de mon esprit de ce qui est dit ; les samouraïs n'ont pas posé de problème, les impériaux semblent calmes ces derniers temps et même si je n'aime pas une telle platitude... il faut bien admettre que c'est reposant de ne pas avoir à surveiller les raids qu'ils font à la frontière. Pour une fois.
Je dois toutefois admettre que ce n'est pas avec beaucoup d'entrain que j'accepte l'invitation des nomades ; chanter passe encore, danser j'ai peur de ne plus être aux modes étrangères. Loin des valses si codifiées et rigides de l'Enclave, très disciplinées et un peu absurdes quand on y pense.

-Pourquoi pas, ce sera toujours un plaisir.

Encore faut-il que je sache chanter et ça c'est une autre affaire, parce que si je connais des chants pour faire marcher les soldats, des chants pour distraire et se divertir ce n'est pas tout à fait la même chose.

-Je dois avouer que je ne dirai pas non à une ou deux leçons de chant. J'ai un gloussement. Cela va faire longtemps que je n'ai pas chanté.
Revenir en haut Aller en bas
Akuma Kameyo
Akuma Kameyo
Indépendant
Messages : 270
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 20

Fiche du Ninja
Grade & Rang: B
Ryos: 320
Expérience:
Privilège du (con)seiller [PV Kameyo] Left_bar_bleue821/1200Privilège du (con)seiller [PV Kameyo] Empty_bar_bleue  (821/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Je souris. Et on avait une chanteuse en plus ! C’était pas mal ! J’étais sûre qu’on allait s’amuser un peu. Même si les chants des Akuma étaient aussi un peu particuliers. Mais c’était autre chose. On allait réussir à l’intégrer avec nous. Beaucoup nos chants et nos danses étaient des traditions « orales » et visuels. Mais c’était très amusant, il fallait dire que les danses étaient improvisées, c’était très amusant aussi. Leïka sourit en hochant la tête.

« Pas de soucis ! L’important est de s’amuser ! Qui va danser ? »

Je levais la main, je préférais danser que chanter. Shaon leva la main aussi, ce n’était pas étonnant. Elle adorait danser avec moi, et moi aussi. Je m’étirais longuement en faisant craquer mon dos. Les autres préféraient jouer de la musique. C’était normal. Je me détournais avec Shaon pour nous préparer alors que les autres discutaient encore en préparant de quoi manger avant de s’installer dehors pour profiter des étoiles et, comme d’habitude, allumer un feu. On nous porta deux gamelles qu’on engloutit et on ressortit alors que les autres accordaient et échauffaient encore leur voix en discutant avec les Kisho. Avec Shaon, on portait les tenues traditionnelles, du moins aux motifs et aux couleurs traditionnelles : des flammes noires sur un fond bleu aux couleurs brillantes à la lumière des flammes. Pour ma part c’était un pantalon et un haut kimono haut manches très larges et très longues. De quoi m’envelopper de soierie. Shaon portait quelque chose de plus près du corps. Comme à notre habitude, nous frappèrent nos griffes l’une contre l’autre pour nous saluer en attendant le début de la musique. Les flammes faisaient onduler des couleurs sur le tissu comme-ci elles étaient vivantes. Le souris aux Kisho sans aucune inquiétude. La soie était d’une douceur sur ma peau et sur mes cicatrices. Les autres avaient visiblement donné une feuille avec des paroles à ceux voulant chanter. Tant mieux. ON était près.
Revenir en haut Aller en bas
Kisho Benkei
Kisho Benkei
Indépendant
Messages : 497
Date d'inscription : 20/11/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Intendante - B
Ryos: 383
Expérience:
Privilège du (con)seiller [PV Kameyo] Left_bar_bleue979/1200Privilège du (con)seiller [PV Kameyo] Empty_bar_bleue  (979/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Chanter.
Pendant que je commence à chanter, je réalise que ça fait un très long moment depuis que je n'ai pas chantée pour me distraire ou distraire les autres, trop occupée à aboyer des ordres et entonner des marches pour motiver les ninjas à se déplacer. On s'amuse peut à l'Enclave, peut-être parce qu'on tire une grande fierté de nos traditions militaires entre claniques, mais aussi sans doutes car il n'y a guère d'occasions de se divertir dans ces zones montagneuses. Même en hiver, la neige est trop dense pour vraiment pouvoir se balader et profiter des pics montagneux, même si en l’occurrence nous sommes à côté d'un sommet qui a des neiges éternelles. Le climat montagnard de l'Enclave me manque souvent quand je suis en voyage, même si je le déteste très souvent quand je suis ici. J'imagine qu'on imagine l'herbe toujours plus verte ailleurs.
Mais ce n'est pas l'important ; aujourd'hui il est question de se détendre et de se divertir. Rien d'autre. On chante, on danse, le divertissement vire à la soirée posée à mesure que les gens fatiguent et je me retrouve à finir ma tasse (la troisième je crois) de cidre près de l'entrée de la grange. A un moment d'autres me rejoignent pour avoir un instant de calme.
Dans le groupe la petite Akuma.
Par les kamis, je dois bien faire une tête ou deux de plus qu'elle.

-A quoi ressemble Inari à cette période de l'année ; j'ai entendu beaucoup de choses sur la région.

Y compris comment les impériaux ont tenté de l'annexer à un moment. En raids comme ils font en traînant à la frontière de l'Enclave.

-C'est là que vous avez vos habitudes non?
Revenir en haut Aller en bas
Akuma Kameyo
Akuma Kameyo
Indépendant
Messages : 270
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 20

Fiche du Ninja
Grade & Rang: B
Ryos: 320
Expérience:
Privilège du (con)seiller [PV Kameyo] Left_bar_bleue821/1200Privilège du (con)seiller [PV Kameyo] Empty_bar_bleue  (821/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
« C’est un endroit magnifique, les arbres sont immenses et les bêtes y sont intéressantes à chasser. C’est un bel endroit… gardé. Qui sait, si vous êtes invité sur ses terres peut-être que cela vous plairez. »

Si les gardiens d’Inari acceptaient de la laisser entrer. Enfin, c’était une autre histoire. Je secouais doucement la tête pour chasser les mèches de mon visage. Shaon s’étira et les autres s’installèrent en tailleur à même le sol et je fis un clin d’œil à Benkei avant de m’éloigner souplement. Le moindre mouvement faisait onduler le tissu chatoyant. Qui semblait presque vivant sur nos peaux. Laïka, sortit sa flûte, les autres un tambourin et le dernier se préparait à chanter et frapper des mains en rythme. Ils attendirent juste que nos hôtes soient prêts avant de se mettre à jouer et chanter.

Shaon et moi nous mîmes à danser joyeusement. Les danses Akuma sont plus une démonstration d’agilité et de vivacité qu’autre chose. Des flammes de tissu, vives, légères, puissantes. Shaon me jetait au-dessus du feu et je retombais d’une galipette de l’autre côté. C’était des virevoltes puissantes démontrant l’habilité, l’agilité et la vitesse des enfants de Nibi, sur le rythme et le chant qu’imposaient les autres Akuma accompagnés par la Kisho. Je pris appuie sur les mains jointes de Shaon qui pivota et me lança dans les airs comme-ci je ne pesais rien. Je retombais souplement sur le sol avec un salto arrière au-dessus du feu. Je souris en continuant de danser souplement un grand sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Kisho Benkei
Kisho Benkei
Indépendant
Messages : 497
Date d'inscription : 20/11/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Intendante - B
Ryos: 383
Expérience:
Privilège du (con)seiller [PV Kameyo] Left_bar_bleue979/1200Privilège du (con)seiller [PV Kameyo] Empty_bar_bleue  (979/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
-Un jour peut-être. Quand tout ce sera tassé et que je pourrai prendre des vacances.

Des congés avec mon chéri dans un endroit paradisiaque, j'hésite encore sur la destination de mes congés ; la plage? Le désert? Peut-être juste me permettre de skier un peu après avoir escaladé les pics montagneux de l'Enclave, une jolie descente sur de la neige bien poudreuse après avoir terminé une ascension jusqu'aux nuages. J'imagine qu'Inari peut être une chouette destination pour se divertir et prendre du bon temps, mais je ne suis pas certaine encore de ce choix ; voyager loin une fois que j'aurais rendue à l'Enclave et au clan sa gloire d'antan? Se serait comme déserter une tablée qu'on a soi-même préparée, si je m'échine à servir le clan avec passion c'est bien pour pouvoir un jour profiter des fruits de mon travail, sinon quel intérêt y aurait-il à se battre?
Puis les danses reprennent, j'en profite pour observer un peu plus attentivement les danseurs et je comprends pourquoi le clan Akuma est un clan ninja ; si la fluidité des mouvements est celle de danseurs, il y a des prouesses physiques, une attention au physique qui trahit des enseignements plus qu'artistiques. C'est le genre de grâce et d'agilité qui dévoilent des capacités surhumaines et surtout, un héritage qui inspire la peur ; je comprends mieux pourquoi on appelle les Akuma les enfants de Nibi, le démon chat. S'ils sont aussi véloces durant les combats qu'ils le sont quand ils dansent, je comprends comment des nomades ont réussi à s'imposer en tant que ninjas sans pour autant avoir de fief.
S'ils dégomment tout sur leur passage grâce à leur rapidité d'action, tout s'explique. Je continue de chanter avec les autres avant de profiter d'une petite pause pour m'éclipser ; il se fait tard et si j'ai dis que je passerais la soirée avec eux, ce n'est pas la nuit que je vais consacrée aux Akuma, plutôt à mon chéri.

-Bonne soirée à vous. Je vais devoir prendre congé hélas. Le temps de dire au revoir à tout le monde et je suis sur mon cheval direction la forteresse.

J'ai des nouvelles à rapporter et surtout, un lit douillet qui m'attend.
A une prochaine fois les Akuma, en espérant que ça soit encore dans des circonstances aussi amicales.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Nord-Ouest :: L'enclave-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.