:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Terrain d'entraînement Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Saule, La Brute et La Mangrove [Entraînement Solo]

Masamune Sanada
Masamune Sanada
Uzushio no Genin
Messages : 98
Date d'inscription : 11/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG D
Ryos: 319
Expérience:
Le Saule, La Brute et La Mangrove [Entraînement Solo] Left_bar_bleue496/250Le Saule, La Brute et La Mangrove [Entraînement Solo] Empty_bar_bleue  (496/250)
Voir le profil de l'utilisateur

Le Saule, La Brute et la Mangrove

Le Soldat des Cinq

Orange….Noir…...Orange….Noir... Sous les paupières fermées de Sanada, le soleil teintait les fines membranes qui protégeaient les yeux. Le genin adorait “regarder” de l'intérieur ses paupières ainsi colorées par la lumière éblouissante de l'astre géant. Il savait pourquoi les couleurs s'alternaient, une branche, balayée par le vent, couvrait à un rythme presque régulier le soleil, ce qui replongeait le regard intérieur du jeune homme dans l'obscurité totale à chaque éclipse végétale.

Se balançant doucement, il cherchait la motivation pour s'extirper de ce nid douillet. Rokuro, l'avait prévenu, la journée ne serait pas de tout repos.
Quand il entendit la vieille shinobi s'affairer dans son jardin, il se leva enfin. Après une toilette salutaire, il savoura avec plaisir le petit-déjeuner à l'ombre sous le saule pleureur pendant que Rokuro finissait d'arranger ses plantes chéries. Au bout d'une heure à se prélasser près de l'arbre dans un nuage de fumée odorant, il s'interrogea sur les raisons de ce repos si peu coutumiers dans les entraînements de la Miyamoto et alla à sa rencontre.

- Je vous attends pour l'entraînement sensei. Dit-il en s'inclinant respectueusement.

- Ah oui, c'est vrai... Dit-elle d'un air faussement distrait.

- Quelque chose ne va pas ?

- Oh non rien. Dit-elle en s'asseyant sur un tas de bois mort. Je pense que nous devons changer de méthode d'entraînement. Si tu n'as toujours pas éveillé ta véritable affinité, c'est sûrement parce que j'ai été trop dirigiste. Ton premier test de chakra a sûrement été analysé à la va-vite par ma faute, ayant lu raiton sur ta fiche académique, je n'ai pas cherché plus loin et je t'ai enseigné le domaine, ce que tu as très bien fait, trop même, puisque tu as pu contrôler le raiton sans problème. Mais je pense que tu dois travailler seul sur cette technique. Cela t'aidera sûrement à comprendre ton affinité. J'ai donc fait une fiche, avec les mudras nécessaires et un descriptif de la technique. C'est à toi de l'apprendre comme bon te semble, si tu es le réceptacle d'une affinité combinée, alors tu vas devoir commencer dès maintenant à apprendre tes techniques seul. Je ne connais personne dans le village maîtrisant cette affinité, et il m'est impossible d'invoquer un ancêtre ayant ce pouvoir, c'est donc une page blanche qui s'offre à toi, et aucune plume à l'horizon, si ce n'est la tienne. Au travail mon garçon !

Elle se releva difficilement en s'appuyant sur sa canne, comme si elle s'extirpait, pour un moment seulement, de la terre qui l'attirait irrémédiablement vers elle, un peu plus chaque jour et posa une main amicale sur l'épaule du jeune homme.

- Tu y arrivera. lui souffla-t-elle avec un sourire avant de disparaître dans l'ombre de sa demeure.

Sanada récupéra la fiche pour la lire à l'ombre de l'arbre, pour bien saisir la théorie. Il se sentait largué au large, sans aucune terre en vue, jamais il n'avait maîtrisé une technique sans l'aide d'une tierce personne et il sentait la panique l'envahir, heureusement freinée par les effets de la fumée qui perçaient ses poumons.

Jibaishi: Il s'agit d'une technique à visée défensive qui agresse l'assaillant en cas d'assaut. Une vague d'éclair dans le sol qui se propage vers l'avant. La foudre ira naturellement vers la hauteur, et tu pourras donc stopper un assaillant qui saute.

Les mudras à effectuer : Sanglier → Chèvre → Serpent → Cheval → Dragon

Bonne chance.


Sanada se releva, et décida de tenter la technique sur place, avec un miracle des dieux, il la réussirait du premier coup, laissant bouche-bée sa professeure. Il avait une facilité pour le raiton et ce domaine composait la majorité de son arsenal en tant que shinobi. Si tous les éléments étaient l'œuvre sacrée des dieux, rien ne personnifiait plus la puissance des cieux que la foudre, plus leurs demeures que les nuages.

Avec confiance et relisant une dernière fois la note, il composa les mudras doucement avant de placer ses mains au sol.
Absolument rien ne se passa.
Il leva les yeux et aperçu Rokuro qui riait à gorge déployé.

- S'il suffisait de faire des signes avec les doigts et de crier le nom de la technique, tout le monde serait dans ce village. Tu dois comprendre la technique, laisser ton chakra prendre la forme désirée, puis commencer l'entraînement.

- Je vais aller faire un tour au marché, cela me donnera peut-être des idées. Dit Sanada en repartant vers le centre du village.

Rokuro arracha quelques mauvaises herbes d'un air distrait. Sanada commençait à prendre goût, non au combat, mais à la puissance. Ce genre d'homme finissait toujours par désobéir, elle l'avait toujours senti éloigné, comme prisonnier d'un monde dont il cachait tous les barreaux. Il était encore un agneau, pour le moment, et si, dans le futur, il s'avérait être un danger pour le village, elle l'éliminerait sans aucun état d'âme.

Les marches qui dominaient le marché D'Uzushiogakure avaient pour avantage de ne donner que sur de vieilles remises appartenant aux commerçants.
Elles n'étaient donc jamais empruntées durant les heures d'affluence et c'est à ce moment que Sanada préférait s'y asseoir, fumant en silence et s'imaginant la vie de tous les étrangers qui venaient commercer, des marins qui débarquaient des victuailles venues de tout le continent, et des riches villageois qui cherchaient le dernier éventail à la mode.
Bizarrement, cela lui permettait de réfléchir.

Il fallait donc comprendre la technique avant de pouvoir l'exécuter, mais comment comprendre une technique alors que rien ne se passait quand on l'effectuait, pas même une petite vibration du sol.
“tu ne peux pas voir les vibrations au sol” se dit-il en rigolant “...mais...mais…”
Les yeux brillants, Sanada dévala les marches qui s'avéraient être bénites quand il s'agissait de trouver une idée et se précipita vers des chemins qui menait à une toute petite mangrove.

Arrivé sur place, il fit le plus de bruit possible pour éloigner les poissons qui chassaient dans ces eaux troubles et se hissa sur une racine à moitié immergée. Pendant des heures, il s'appliqua à effectuer la technique inlassablement. Le raiton étant à son aise dans l'eau, cela lui permettait de décupler la puissance dérisoire de son attaque pour ainsi observer son fonctionnement.
Les éclairs semblaient se propager dans un mouvement linéaire vers l'avant.

Lorsqu'il fut à court d'énergie, il était capable de provoquer une vague de foudre dépassant à peine la surface.
Sans se décourager, il prit le chemin de son habitation pour un repos qu'il avait, pour une fois, mérité.
@tag pseudoEntraînement
Revenir en haut Aller en bas
Masamune Sanada
Masamune Sanada
Uzushio no Genin
Messages : 98
Date d'inscription : 11/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG D
Ryos: 319
Expérience:
Le Saule, La Brute et La Mangrove [Entraînement Solo] Left_bar_bleue496/250Le Saule, La Brute et La Mangrove [Entraînement Solo] Empty_bar_bleue  (496/250)
Voir le profil de l'utilisateur

Le Saule, La Brute et la Mangrove

Le Soldat des Cinq

Le lendemain, il était sur le pied de guerre dès l'aube. Il passa au marché prendre certains fruits bien consistants qu'Haruka lui avait fait découvrir pour pouvoir se restaurer et retourna dans le dédale de racines sous-marines pour continuer l'apprentissage de la course de l'éclair.
Après une matinée à pratiquer sans relâche, il décida qu'il était fin prêt pour lancer la technique “normalement”. Il se dirigea vers les terrains d'entraînement, mais fut violemment repoussé par un chuunin au gabarit impressionnant et aux cicatrices marquées. Malgré ce contraste saisissant entre ce qui paraissait être un guerrier et un adolescent, le chuunin était plus jeune que Sanada.

- Cet endroit n'est pas fait pour les rats de bibliothèque dans ton genre, rentres donc vendre des livres avec ton papi de la librairie. S'exclama-t-il sous les rires goguenards des acolytes de la brute.

Sanada les ignora avant de continuer comme s'il n'avait rien entendu, mais il fut retenu Manu militari.

- Tu comprends pas, tu viendras pas t'entraîner ici tant que tu ne battras pas Yuuto, c'est le plus nul de notre bande, et pourtant, il pourrait te battre les yeux fermés !

Le genin se contenta de fusiller du regard le dénommé Yuuto qui s'était levé en toisant l'androgyne d'un air menaçant.

Ne sachant où aller pour pratiquer son art sans trop déranger, il passa le reste de la journée contrarié, préférant rêver sa vengeance sous l'effet des plantes de sa pipe plutôt que de s'entraîner.

C'est avec un regain de motivation qu'il retourna le lendemain vers le quartier Miyamoto, au moins, dans le jardin de Rokuro, il n'y avait aucune bande qui traînait.
Sa sensei n'était pas là et c'était tant mieux. Il s'éloigna de l'arbre qu'il aimait tellement pour ne pas le heurter et après une prière rituelle, il enfila le masque qui le protégeait et recommença inlassablement les mêmes gestes.

Les effets de la technique se faisaient de plus en plus précis. Il s'agissait de jouer avec l'afflux de chakra qu'on apportait dans le sol pour faire jaillir les éclairs assez haut grâce à l'instabilité des pulsations envoyées.
La terre n'était pas une entrave pour la foudre, elle servait simplement de camouflage et de conducteur, la base sur laquelle apposer un déséquilibre à la fulguration. La technique semblait puissante, les éclairs étaient maintenant à une hauteur acceptable sous le contrôle de Sanada, il aurait pu toucher un combattant qui sautait sans difficulté. La portée, elle, restait cependant très modeste.

Il attendit sa sensei le soir même pour lui montrer ses progrès, non sans fierté. Celle-ci se déclara surprise par son avancée, et pointa quelques faiblesses dans son exécution. Elle avait toujours l'air soucieuse, mais elle semblait un peu apaisé et cette pensée réconforta le jeune homme. Rokuro lui avait presque tout appris depuis qu'il était au village, de la technique du clonage, à comment faire proprement des pompes pour muscler son corps. Il voulait lui prouver qu'il allait devenir fort, avec son aide, celle de Mifuyu, d'Haruka et de tant d'autres encore.

Quand il se coucha ce soir-là dans le hamac qui pendait sous le saule pleureur, il ne put s'empêcher de repenser à l'altercation de la veille. Il devait surpasser cette peur du combat, il était le soldat des Cinq et pourtant, il tremblait devant un simple duel.
Qu'en serait-il alors de batailles sanglantes et de guerres ?
Pour être un digne serviteur des cieux, il devait faire confiance aux griffes de Jashin qui tenait son destin.
Décidé, il s'endormit ce soir-là en se jurant qu'il ferait tout pour ne plus avoir peur du combat.

- Qu'est-ce que t'as pas compris la dernière fois ? Dit le chuunin baraqué à Sanada en le voyant arriver sur le terrain qu'il considérait comme lui appartenant.

- Je viens m'entraîner. répondit simplement Sanada en le regardant dans les yeux sans ciller.

- Et ben, tu vas donc combattre notre cher Yuuto ! Un rire général vint couper la fin de sa phrase mais Sanada resta stoïque, il fallait garder son sang-froid et sa pleine conscience concentrée sur le combat à venir.

- Non, non, puisque c'est toi qui à l'air de faire les règles ici, tu me sortiras un de tes sbires à chaque fois, je vais donc commencer par la fin, ça ira plus vite. Dit le genin en tapotant son doigt sur le torse bombé de l'adversaire qu'il avait lui-même désigné.

Sans un mot, Sanada salua le chuunin et enfila son masque sans prière, déjà qu'être affublé d'un crâne d'animal ne devait pas être très classieux, il n'allait pas rajouter du grain dans le moulin de la médisance.

Le combat commença presque instantanément, Le chuunin était habitué à combattre et c'est sans hésitation qu'il fonça sur Sanada.
Celui-ci parvint à esquiver le coup de pied de l'assaillant d'extrême justesse en se jetant au sol. Si la technique n'était pas très académique, elle avait au moins eu le mérite d'être efficace.
À terre, Sanada fit une rotation du bassin en envoyant ses jambes pour tenter de balayer son adversaire, mais d'un salto arrière, celui-ci les évita facilement.
Sanada subissait les assauts répétés, mais toujours différents du chuunin, cela ne faisait aucun doute, il était meilleur que lui.
Profitant d'une courte accalmie, il tenta de faire le point pour trouver une stratégie, mais déjà, les coups revenaient autant de rapidité que de force. Ne suivant plus les rafales qui l'assaillaient, Sanada fut déconcentré et un enchaînement coup de coude-balayage-takedown vint le frapper. Il se retrouva la face contre le sol, les dents de son masque plantées dans la terre battue.

Faisant fi des moqueries et des critiques, il se releva, près au deuxième round, avec une stratégie en tête.
Il se rappela alors la mangrove et comment l'eau avait augmenté la portée de la foudre.
Le chuunin était malin sous ses airs de brute épaisse, il frappait puis repartait à distance pour anticiper un jutsu et se prémunir d'une riposte physique.
Il invoqua un clone tout aussi imposant que l'original, sans même prendre la peine de camoufler la technique pour apporter une confusion sur l'identité du clone au sein du duo.
Ils s'élancèrent tous deux vers Sanada.Le soldat des Cinq les laissa venir, tout en gardant la posture d'esquive qu'il avait adopté depuis le début du combat. Il visa sciemment l'original et composa des mudras avant de mettre une main à côté de sa bouche. Un véritable geyser vint percuter le Chuunin qui ne tomba pas, mais fut stoppé net.
Son clone lui, frappa Sanada qui se retrouva une nouvelle fois au tapis.

- Je n'ai même pas pris la peine de camoufler mon clone, et toi, tu décides de m'attaquer avec une technique si faible. Tu aurais au moins détruit le clone avec elle. Tu es faible et pas très intelligent.

Le genin ne dit rien. D'un geste de la main, il épousseta la poussière formée sur sa capuche noire puis invita la brute et son clone à continuer le combat.

Le chuunin secoua la tête comme le faisaient les chiens pour se sécher et avec sourire, couru vers son adversaire avant de sauter haut, le genou en avant, pret à fracasser la machoire de Sanada.
Au moment où le clone posa son pied sur la terre mouillée par la technique suiton précédente, Sanada invoqua la course de l'éclair qui, porté par l'élément translucide, fusa vers le malheureux, instantanément, il disparut dans un nuage de fumée.
La foudre ne s'arrêta pas là, et les éclairs vinrent lécher la peau de la brute qui fut immobilisée en l'air dans un halo de lumière bleuté avant de retomber lourdement sur le sol. Ses habits trempés semblaient encore parcourus de fines lignes bleutés quand Sanada s'approcha pour le toiser.

Sans demander son reste et soucieux de préserver son honneur devant les shinobis présents, la brute se releva et repartit sans contester, accompagné par son équipe étrangement silencieuse.

Sanada pria en silence pour remercier les dieux et se promit d'aider la vieille Rokuro à faire son marché.

Avec un sourire, il se rappela l'un de ses premiers entraînements et les mots de la Miyamoto.

“ Si tu as peur de perdre, tu peux déjà te préparer à la défaite.” Avait-elle dit.

Le jeune genin avait de moins en moins peur, et puis, l'appréhension des coups faisaient plus mal à l'esprit, que l'impact en lui-même sur le corps, tout compte fait.

Technique à apprendre:
 
@tag pseudoEntraînement
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Terrain d'entraînement-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.