:: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sarutobi Fujimi

Sarutobi Fujimi
Sarutobi Fujimi
Indépendant
Messages : 7
Date d'inscription : 01/06/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: C
Ryos: 22
Expérience:
Sarutobi Fujimi  Left_bar_bleue0/500Sarutobi Fujimi  Empty_bar_bleue  (0/500)
Voir le profil de l'utilisateur



Matricule ninja
NOM : Sarutobi
PRÉNOM : Fujimi
GROUPE : Indépendants - Sarutobi
GRADE : Equivalent de Chuunin parmi les Sarutobis
RANG : C
SEXE :
ÂGE : 16
SITUATION : Célibataire
FAMILLE : Toute la famille proche de Fujimi a survécu à l'attaque de Yonbi, mais ce n'est pas le cas de tous ses oncles, tantes et cousins. De fait, la jeune femme n'a jamais connu que la soeur de sa mère et sa famille.

Personnalité
QUALITÉS
APPLIQUEE
RUSEE
ARTISTIQUE
VIVE D'ESPRIT
PRUDENTE
COMBATIVE
VOLUBILE
TENACE
CURIEUSE
DÉFAUTS
CALCULATRICE
TATILLONNE
ACERBE
HAUTAINE
BUTEE
INTOLERANTE
CYNIQUE
INTERESSEE
CENSEUR
AIME
L'Art
Quiproquos
L'automne
Les bains
Combattre
Apprendre
N'AIME PAS
L'été
Les indécis
Les pleutres
L'abricot
Les serpents
Ne rien faire



PHYSIQUE
TAILLE :
1m78
POIDS :
67kg
PEAU :
Pâle
CHEVEUX :
Noir corbeau
Epaules
YEUX :
Verts/noisettes
Amande
VISAGE :
Tout de suite ses yeux verts très perçants et mystérieux. Ensuite ses pommettes saillantes et enfin l'arête de son nez aussi fine que variable.
CORPS :
Grande silhouette svelte, des jambes qui semblent plus longues que son buste et sinon quelques muscles saillants. Une jeune femme relativement sèche mais présentant tout de même des féminités raisonnables.
AUTRE :
Hormis le symbole de son clan sur le bout de l'écharpe qui la ceinture et quelques très légères cicatrices, rien à signaler.
Histoire


-1 :

De nouveaux petits yeux à la couleur de mère nature contemplaient l'herbe verte des plaines fertiles. Une inspiration puis un cri s'en suivirent comme pour annoncer sa venue. La brise légère qui faisait chatoyer l'herbe apporta l'oxygène aux poumons du jeune bébé pour la première fois. Il était en pleine santé, il vivait et clamait son existence.

Fujimi, un prénom dont les kanjis qui le composent signifient invulnérabilité lui fut attribué. C'est une immortalité que les parents de celui-ci lui souhaitèrent, encore dans le deuil après la mort de nombreux pairs du à l'attaque de Yonbi quelques années auparavant.

5

Depuis qu'elle sut marcher et s'exprimer correctement, Fujimi n'eut de cesse de demander l'apprentissage du ninjutsu. Les shurikens et couteaux avec lesquelles son père s'entraînait tout le temps la fascinaient. Toujours se trouvait-elle là à vouloir jongler à son tour avec ces armes et toujours l'interdiction d'y toucher résultait en un caprice désagréable.

Alors elle mit au point un nouveau stratagème : tous les soirs, elle se cachait au même endroit avant de s'égosiller pour appeler son père : dans la pièce où celui-ci entreposait et entretenait son arsenal de shinobi. Si bien qu'il dût céder tôt ou tard; si la gamine voulait devenir une kunoichi, il allait tout faire pour qu'elle devienne l'une des meilleures.

C'est ainsi que tout un week-end le père emmena sa fille en bivouac pour jouer aux ninjas espions cachés dans les arbres de la forêt à épier les animaux. Sans le savoir, il développait également chez son enfant un intérêt pour la chasse et clôturait tous ses week-ends à venir car Fujimi comptait bien réclamer encore et encore ce genre d'activité.

10

Fujimi a alors officiellement onze ans lorsqu'elle devient une genin au sein du clan Sarutobi. Dans ce groupe, l'objectif ne fut pas d'obtenir un bandeau ou autre frivolité mais bel et bien de faire ses preuves aux yeux des anciens. Les Sarutobis étant des ninjas réputés pour leur maîtrise du ninjutsu dans sa globalité, Fujimi ne devait pas et n'avait pas le droit à vrai dire d'y faire exception. Il lui fallait entretenir la réputation de son clan.

Les épreuves se révélèrent d'abord basiques : malaxer son chakra, grimper à la verticale, précision au lancer de projectiles, connaître et savoir reconnaître la plupart des arts ninjas... Un entretien individuel était ensuite mis en place pour que chaque prétendant au titre de genin puisse montrer aux aïeuls sa particularité et leur expliquer pourquoi il méritait le rang demandé ainsi que la manière dont il allait honorer le clan. Enfin, des duels ainsi que des randoris en groupe furent organisés.

Fujimi n'était pas sortie du lot jusqu'aux combats où elle avait caché jusque là -même aux anciens- sa capacité à utiliser des jutsus raiton avec une stratégie efficace et inédite. La kunoichi fut surprise elle-même d'apprendre qu'elle avait étonné son jury car elle pensait son affinité tellement évidente qu'elle ne songea même pas un instant à le dévoiler dans l'entretien particulier.

Ce jour-là, Fujimi connût sa première grande fierté.

15

Jusqu'ici, la Sarutobi semble avoir vécu une vie de ninja basique. Aucun drame particulier n'est venu perturber son enfance ni son adolescence tout comme aucun fait de guerre ou autre gloire ne s'est présentée à sa porte. Avec le temps, Fujimi a atteint l'équivalent du grade de Chuunin au sein de son clan. Elle a hâte de prendre les rênes de sa première mission.

Ne faisant pas exception à toutes les autres shinobis au sein de son clan, elle a entendu parler des propositions que certains villages ont fait au Sarutobi pour les inviter à rejoindre leur entité. S'il est vrai que conquérir et annexer une autre patrie ne l'intéresse pas, l'envie d'en devenir une puissante et reconnue l'attire. La renommée lui fait envie et Fujimi ne sait pas trop quoi penser de la politique de son clan. Elle espère que la cheffe ne laissera pas des innocents mourir dans les conflits à venir et espère donc pouvoir intervenir si bien entendu celle-ci ne leur fait pas endosser le rôle du méchant.

Test RP


Le crépuscule s'était déjà bien emparé du ciel lorsque Fujimi se rendait à la taverne. Les nuages qui avaient filtré les rayons du soleil toute la journée s'étaient finalement dissipés pour laisser le plaisir aux spectateurs terrestres de contempler l'azur violâtre. La kunoichi ne manquait pas de l'apprécier, encore dégoulinante de l'entraînement qu'elle s'imposait chaque jour. Tout en faisant tournoyer un kunaï au bout de son index, elle marchait paisiblement.

Si l'adolescente se dirigeait ce soir-là dans ce lieu plutôt réservé aux adultes, c'était pour la simple et bonne raison qu'il s'agissait d'une date remarquable au sein de cette famille ninja : l'anniversaire de l'un des sages du clan les plus respectés. Ce vieil homme était d'abord connu pour sa pilosité hors norme et tout le monde aimait à le moquer là-dessus en sous-entendant que le nom Sarutobi -comportant un kanji signifiant singe- lui allait mieux qu'à n'importe quel autre membre du clan. Très agréable, il n'était pas susceptible et riait avec tous à propos de cette blague. Mais ce n'est pas pour cette raison qu'il était vraiment respecté. Non. Sa sympathie et ses conseils avisés étaient prisés de tous et nombreux étaient ceux qui cherchaient chaque jour à croiser son chemin pour lui demander avis. Ou parfois plutôt pour lui demander autre chose. Car, oui, ce vieux singe avait encore une autre particularité : celle d'aimer la boisson et lorsqu'il buvait un peu trop, il devenait alors un jeu d'enfant que de lui soutirer des informations un peu secrètes. Mais bon, malgré ce petit défaut, le vieux sage et ses conseils méritaient sa place hiérarchique.

Alors Fujimi pénétra le seuil de la porte d'un pas décidé. Déjà depuis l'extérieur, elle pouvait entendre les verres et les chopes trinquer à tout va et discerner quelques chansons joyeuses atypiques de ce genre d'occasion. En arrivant à l'intérieur, le brouhaha s'intensifia soudainement et la jeune femme se sentit quelque peu accablée par toute cette chaleur humaine et l'ignoble odeur de transpiration latente.
En évitant les shinobis alcoolisés titubants de gaieté et les tabourets renversés, Fujimi se cherchait un petit coin tranquille pour apprécier la fête à sa façon, c'est-à-dire dans un recoin tranquille un peu à l'écart de l'agitation et lui offrant une vue imprenable sur les scènes exaspérantes qu'offraient les plus alcooliques du clan.
Le premier emplacement qu'elle jugea digne de ce nom était désert pour une bonne raison : des bières avaient été renversées et personne n'avait encore nettoyé. Après un soupir, elle continuait de chercher dans le labyrinthe humain une autre place.
Celle qu'elle se dégota était à proximité des toilettes. Ce n'était pas non plus la meilleure position à cause des légers elents de pisse et de gerbes qui provenaient de la pièce adjacente mais c'était la dernière place libre. Fujimi s'y résigna.

La fête battait son plein depuis maintenant une bonne demi-heure. Il n'y avait plus de places sur les tables à cause des hommes et des femmes qui chantaient, dansaient et buvaient dessus. Parfois, Fujimi avait l'impression de voir plus de personnes debout sur les tables que debout sur le plancher prévu à cet effet...

_HEIN !? Construire un avant-poste ? retentit au-delà de la musique.

_Comment ?! Mais où ça !? On est menacés !?! est questionné après l'arrêt soudain des joueurs de shamisen.

_Mais naAaAAAan ! Calmez-vous, voyons ! expliquait le vieux sage Sarutobi dont la langue s'était de nouveau déliée.

Mais personne ne se calmait vraiment et un vent de panique soufflait de plus en plus fort dans la taverne. Les questions fusèrent dans tous les sens si bien que plus aucune n'était véritablement discernable. Les seuls mots que l'on pouvait entendre se trouvaient être à vrai dire un mélange des différentes onomatopées d'étonnement, de surprises et d'angoisses. La gestuelle des Sarutobis avait d’ailleurs changé du tout au tout : fluide et dansante auparavant, les mouvements engendrés par l'inquiétude de cette nouvelle étaient saccadés et cassaient l'humanité des shinobis des plaines fertiles.

Fujimi, quant à elle, était restée jusque là dans son coin et observait à présent attentivement la scène. La tête d'abord plaquée contre la paume de sa main, exténuée de son entraînement quotidien, le mot militaire qui avait résonné dans ses tympans l'avait aussitôt réveillée. La mâchoire pendante et le regard fixe, elle écoutait. Son regard se mit à “sauter” d'une personne à l'autre; particulièrement des sages à d'autres membres du conseil au courant de cette nouvelle. C’était comme si ses iris cherchaient à entendre ce qu’il se disait.

Un capharnaüm régnait alors tandis que Fujimi décida de s’enfoncer parmi la foule dans le but de se rapprocher du centre de la pièce.

...

"Dingue comment l'agitation arrive à les rendre plus lourds... Allez, laissez-moi passer bon sang... Je dois savoir c'qu'y se trame ! Si des batailles se préparent, je veux en être !"

...

L'adolescente arriva enfin non sans mal à ce qui s'apparentait à une sorte de conseil improvisé. Au centre d'un cercle formé par la foule : le sage, ondulant ses bras en l'air et qui semblait avoir réussi à calmer ses confrères.

_Excusez-moi les amis... Je crois que j'ai trop bu, encore une fois ! explosait-il en rires. Ne vous inquiétez pas, il ne s'agit que d'un poste de garde perché en haut du village...

A cet instant, une sensation étrange se manifesta dans le ventre de Fujimi. Une sorte de dépression laissait s'échapper l'intérêt et la curiosité de la jeune femme. "Il ne s'agit que d'une vulgaire tour de garde ?! Pas de quoi s'enflammer alors…’Fin, oui, rien d’hors-norme..."

_Ouaip, mais pourquoi ça ? On est bien ici, personne ne vient nous chercher de noises et...

_Mais oui, gros nigaud ! C'est Yonbi qui est de retour !!! S'égosillait un singe plus loin.

Des exclamations retentirent de plus belle et si le sage n'était pas intervenu dans l'instant, la population se serait agitée de plus belle à nouveau. Certaines poignes s’étaient toutefois fermées comme pour se préparer à combattre.

_Mais qui a parlé de Yonbi, voyons ! Ai-je parlé à aucun moment du bîju ?

"Yonbi... La créature à quatre queues qui a ravagé notre village et massacré la plupart de notre clan ?.." Sans le savoir, Fujimi était venue se tenir le ventre. L'inquiétude s'était soudainement emparée de son corps avant même qu'elle en ait conscience.

_Nous ne craignons rien du tout... Je vous l'assure ! essayait-il de rassurer ses pairs. Mais il est de notre devoir de garder l'oeil ouvert... Nous...

_Le vieux singe n'a pas assez bu pour nous dire TOUTE la vérité ! Tiens, l'ancien, bois ça car moi j'avalerai pas tes salades ! l'avait-il coupé. Le shinobi échaudé s'avançait au milieu du cercle pour tendre sa bière de la manière la plus malpolie qu'il soit.

Et c'est ici que tout se mit à dégénérer.

Un kunaï sorti de nul part vint soudainement frapper le dos de la main ganté du mufle irrespectueux. Le cliquetis métallique aiguë du projectile contre la protection argentée de son gant avait résonné comme la cloche d'un ring de boxe. Le bruit du verre explosé au sol, quant à lui, encouragea le silence pesant.

La foule s'écarta alors comme pour pointer la coupable : Fujimi, qui n'avait pas supporté les manières du goujat. En effet, le vieux singe était l'homme qui avait aidé l'adolescente à découvrir son affinité de chakra et qui lui avait même appris sa première technique raiton. Fière de l'avoir maîtrisé à peine rentrée à l'école ninja, elle portait l'individu dans son coeur.

_T'es sourd ou quoi, l'pignouf ? T'es tellement mauvais que t'as même pas vu l'kunaï. C'pour ça qu'on a besoin d'un avant-poste. Pour que t'aies le temps de t'sortir les doigts lorsque l'on se fera attaquer.

_Pardon !? demandait-il hautainement en se rapprochant de Fujimi. Sur son passage, il en profita pour repousser le vieux singe qui le sommait déjà de s'arrêter. Autour, tout le monde les fixait.

Fujimi le regardait elle aussi. Elle n'avait pas peur de lui, car il n'avait effectivement pas vu le kunaï qui lui arrivait de face. Cependant, si la jeune femme était courageuse, elle n’était pas pour autant téméraire; de fait, elle sortit un nouveau kunaï pour s'en servir d'arme au corps-à-corps. Il ne fallait pas qu’elle perde la face non plus.

_Tu vas regretter ce que tu as fait, c'est moi qui te l'dis ! exprimait-il à hauteur de la chuunin. Sûr de lui, il levait lentement sa main en la dévisageant.

_HYAAA !!! s'époumonait-elle avant que le malotru ne puisse réagir.

Adepte du taijutsu, mais vraiment pas experte pour autant, Fujimi asséna cependant un violent coup de pied à son adversaire. Fût-ce une porte, fût-elle dégondée sur l’impact !

_Tu pensais faire quoi avec ton revers ? lui lança-t-elle alors qu'il se tordait de douleur au sol. La kunoichi avait visé ses parties génitales et d’après la manière avec laquelle il gisait au sol, il n’était pas prêt de se relever.

L'assemblée avait comme perdu sa voix. Un silence s'était imposée et les ardeurs de certains étaient redescendues aussitôt. Non pas par la démonstration de force de la chuunin qui n'eut en elle-même rien d'extra-ordinaire, mais plutôt par la forme et la signification de son acte. Vaillante, elle avait défendu le sage et on ne pouvait pas lui reprocher cela, mais elle avait quand même dû frapper l'un des siens. Sur le visage des Sarutobis, l'on pouvait lire les pincements au coeur qu’ils éprouvaient.

_Mes pairs, trouvez-vous cela normal qu'un jônin se fasse botter le train par une chuunin ? Pas moi. Elle se gratta rapidement le nez d'une main tout en rangeant le kunaï de l'autre. Je n'ai pas vécu l'attaque de Yonbi ou quelqu'attaque que ce soit d'ailleurs. Par contre, à notre académie ninja j'ai lu que, malgré notre réputation de shinobis compétents, nous avons beaucoup souffert de l'attaque du bîju. Elle posait quelques instants la paume de sa main contre son sternum en guise de respect envers ceux qui avaient péri ce jour-là. Moi-même je m'entraîne tous les jours, mais je sais que je ne serai jamais préparée à ce genre d'événements. Je pense même... Que l'on n'est jamais vraiment prêt... elle marquait une pause, tête baissée. Je ne sais pas de quoi il en retourne non plus à propos de ce poste de garde, mais je pense que, peu importe les raisons qui ont poussé notre cheffe à le bâtir, il est justifié. Il l'est, car, moitié moins nombreux que jadis, il nous faut redoubler d'effort lors de nos entraînements et il nous faut donc également mieux se préparer. Rappelez-vous, un shinobi averti en vaut deux... A cet instant, des murmures s'intensifiaient. Je m'excuse si l'ambiance de la soirée ne pourra pas repartir, mais j'espère que vous serez plus lucides demain. Sur ces bonnes paroles, Fujimi s'en allait sans oublier de prendre appui sur la tête de son adversaire éphémère. Son coeur battait à cent à l’heure à cause du trac qu’elle avait ressenti et les plus observateurs pouvaient le jauger sur les tremblements de ses bras ainsi que sa démarche maladroite et non ordinaire.

Cependant, la réputation de fêtard des Sarutobis n'était pas à refaire et de fait, aussitôt franchissait-elle le seuil de la porte, aussitôt avaient-ils ramassé leurs chopes de bière pour trinquer. Quelque part, la kunoichi se réjouissait de cela, mais une autre partie d’elle s’interrogeait. La curiosité l’avait gagnée et il allait lui falloir en apprendre plus. Fujimi se demandait même si elle n’allait pas carrément rendre visite à sa cheffe de clan. Après tout, elle était une chuunin maintenant et c’était son application au sein de leur cercle qui allait lui permettre de monter de grade et de rang.

Derrière l'écran
PSEUDO : PUNISHER
ÂGE : 25
CONNU PAR : Top site
AUTRE CHOSE ? 🤷
Revenir en haut Aller en bas
Sarutobi Fujimi
Sarutobi Fujimi
Indépendant
Messages : 7
Date d'inscription : 01/06/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: C
Ryos: 22
Expérience:
Sarutobi Fujimi  Left_bar_bleue0/500Sarutobi Fujimi  Empty_bar_bleue  (0/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Mesdames et messieurs, voici ma maigre présentation.

J'suis pas trop fan des présentations. S'inventer une vie passé en inventant ci et ça... J'ai jamais réussi à faire de la demi-mesure entre le trop epic et l'ennuyant à mourir 🤷

D'où mon impatience à recevoir mon test rp ! Avec un cadre, c'est mieux Wink Je suis donc prêt à rédiger ce test pour un rang C !

Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 1128
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Bienvenue sur Dawn of Ninja !

Je suis navré, j'ai eu bien du mal à trouver une idée de test RP à te donner.

Voici ton test RP:
 

Tu disposes de deux semaines. Courage !
Revenir en haut Aller en bas
Sarutobi Fujimi
Sarutobi Fujimi
Indépendant
Messages : 7
Date d'inscription : 01/06/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: C
Ryos: 22
Expérience:
Sarutobi Fujimi  Left_bar_bleue0/500Sarutobi Fujimi  Empty_bar_bleue  (0/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour Wink

De bon matin, je vous signale que mon test-rp n'attends plus que votre ultime décision. J'ai fini et vous soumets donc ma fiche de présentation !

disparaît dans un écran de fumée.
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 1128
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Sarutobi Fujimi Lun 24 Juin - 21:50


Sarutobi Fujimi  Pq2c


Respect test-rp et originalité

J'ai apprécié le côté buveur du clan Sarutobi poussé bien loin, au niveau de la beuverie, de ce qui pourrait ternir le clan mais qui, apparemment, est une réalité puisque l'un des notables semble avoir pour habitude de trop parler une fois ivre.

Ton test RP n'a pas comporté énormément d'introspection par rapport à ce que d'autres font mais pourtant, j'ai trouvé ton texte complet. Le discours alterné avec les sentiments est maitrisé et tu n'es pas le premier du forum à en faire usage. Tu sembles bien t'en servir et même si la description des sensations est courte, le rythme de ton texte soutient le propos, qui ne nécessite pas nécessairement un gros développement. Signaler l'anxiété suffit et les actions qui suivent permettent un enchainement fluide qui fait bien passer les sensations.

La consigne est respectée. Je souligne cependant qu'à ma connaissance, il n'y a pas de chuunins et jonins chez les Sarutobi.



Orthographe et grammaire

J'ai noté peu de fautes mais ta plume y est peut-être pour quelque chose. Tu écris peut-être de manière si agréable que j'ai manqué des erreurs. Tu as oublié le "r" de "relents" et oublié d'accordé un participe passé mais je n'ai noté aucune autre faute, donc s'il y en a d'autres, elles sont masquées par une plume agréable.



Avis général et verdict

Sans surprise, tu es validée indépendante de rang C.

Je t'invite à recenser ton avatar et rédiger ta fiche technique.

N'oublie pas que comme tu rejoins le clan Sarutobi, tu bénéficies de la promotion en cours et peux avoir une technique ou un objet de rang C en plus.



Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.