:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Konohagakure :: Terrain d'entraînement Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Au fil de l'eau [entrainement avec Hideaki]

Fuyugeshiki Toka
Fuyugeshiki Toka
Konoha no Genin
Messages : 32
Date d'inscription : 03/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 0
Expérience:
Au fil de l'eau [entrainement avec Hideaki] Left_bar_bleue82/500Au fil de l'eau [entrainement avec Hideaki] Empty_bar_bleue  (82/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Suiton : Suiro




Cela faisait déjà quelques heures que je me trouvais sur le terrain d'entrainement cinq. J'y étais venu dans un seul et unique but, parfaire ma technique de prison aqueuse. Le but de cette technique était simple emprisonner une personne dans une sphère d'eau suffisamment longtemps pour qu'elle suffoque. La maitrise cependant était bien plus complexe. Il fallait former la sphère de liquide et la maintenir suffisamment stable pour ne pas qu'elle cède où éclate. Autant dire que c'était vraiment pas facile. Pendant un moment, j'avais songer à l'enrober de cristal... Mais c'était déjà assez dure de la maintenir. Je ne pouvais pas bouger en l'utilisant.

Je m'interrogeais sur la façon d'optimiser cette technique. Un clone pourrait-il l'effectuer ? Peut-être bien. Une telle option serait très gourmande en chakra. Mais au moins je pourrais bouger tandis que mon clone emprisonnerais ma cible ? Pour réfléchir, je m'étais mise un peu à l'écart du terrain. Apportant ma bouteille d'eau à mes lèvres, j'observais rapidement les autres shinobis venus s'entrainer ici. Certains étaient vraiment bien plus expérimentés que moi.

Les mots de Neko' me revinrent en tête. "Peut être que j'ai devant moi la future hokage" Cette simple phrase n'avait cessé de tourner dans ma tête depuis l'autre jour. Voir des Chuunin et des Jônin s'entrainer ici m'offrait la possibilité d'apprendre d'eux... Peut être plus tard. Il fallait que je perfectionne ma technique. C'était mon objectif pour aujourd'hui. Je recomposais une énième fois les mudra de la prison aqueuse, puis énoncé le nm de ma technique en brandissant mes mains devant moi.



Suiton : Suiro


En me concentrant, je regardais alors la sphère liquide se former devant moi.

Récapitulatif combat:
 



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
au fil de l'eau
Hideaki s’était levé tôt, motivé et prêt à en découdre. Il avait hésité un long moment devant l’immense choix de techniques qu’il pourrait tenter d’apprendre aujourd’hui. Son choix s’était finalement porté sur l’une d’entre elles, et il s’était directement rendu sur le terrain d’entraînement numéro quatre pour se mettre au travail. Oui, Hideaki aurait pu se convaincre que tout ça était vrai, mais c’était l’inverse. Il avait traîné au lit, s’était levé de mauvaise humeur et tirait la gueule depuis la veille, ce qui n’arrangeait clairement pas son visage abîmé. Il avait traîné les pieds jusqu’aux terrains d’entraînement, plus pour tenter de fuir son équipe que par réelle conviction. Il ne voulait pas voir son nouveau Jonin. Et il ne se sentait pas suffisamment brave pour endurer la bonne humeur de Nekomata et l’humour sans fin de Naosuke. Pour faire court : il aurait envoyé chier n’importe qui se serait amusé à lui adresser la parole.

Une fois arrivé sur place, le Kirihara s’était trouvé une place à l’ombre d’un arbre, et avait commencé à observer les environs. Sa mauvaise humeur ne faisait qu’enfler : plein d’utilisateurs de Katon, des aspirants s’exerçant au Taijutsu … et des gamins hurlant pour encourager leurs camarades. Tout pour plaire à Hideaki ! Hériter du Suiton dans le pays du feu, c’était déjà pas de chance, mais ne pas réussir à trouver des gens dont le chakra est de même nature … c’était rageant. Oui, Hideaki bouillonnait de ne pas progresser, de ne rien apprendre de plus. Il avait bien songé à se rendre à l’académie, fouiller dans les piles de parchemins de la salle des archives. Mais un Chunin l’avait pris la main dans le sac et viré sans ménagement. Il laissa échapper un nouveau soupir.

Quand soudain, un éclat bleu attira son attention. Terrain numéro quatre. Sphère bleue. Sphère … aqueuse ? Le Kirihara se releva d’un bond avant d’ouvrir les yeux si grand qu’ils auraient pu tomber de leurs orbites. Un manipulateur de Suiton ! Non, une. Une gamine. Plus jeune que lui. Hideaki serra les dents. Nekomata avait déjà réussi à le toucher suffisamment gravement pour entraver ses mouvements, et elle était sa cadette de trois ans seulement. Celle-ci semblait avoir le même âge. Comble de l’humiliation. Il ravala sa fierté, et étudia la scène plus en détail. L’apparence de la jeune fille lui disait quelque chose. Nekomata lui avait parlé d’elle, Hideaki en était quasiment certain ! Étrangement son prénom bien que court ne lui était pas resté en mémoire, à l’inverse de son nom. Le Genin ignorait de quelle technique il s’agissait, mais il ne moisirait pas à l’ombre plus longtemps.

Hideaki s’était approché suffisamment près pour se faire entendre, sans oser perturber la demoiselle. Il se contentait donc d’observer pour le moment. Encore que si elle levait les yeux suffisamment, elle verrait le faciès peu séducteur de l’intrus et risquait de perdre toute concentration. Hideaki préféra donc anticiper.

“ - Salut. Tu es la fille Fuyugeshiki n’est-ce pas ? Et l’amie de Nekomata sauf erreur de ma part, elle m’a déjà parlé de toi. ”

Pas très délicat comme entrée en matière. Pourtant le Kirihara faisait de son mieux.

“ - C’est difficile de trouver des utilisateurs de Suiton ici … ta technique envoie du lourd ! C’est hyper impressionnant ! Et elle a l’air sacrément ardue à réaliser … chapeau ! C’est une sorte de bouclier ? A quoi elle te sert ? ”

Trop tard, le côté curieux d’Hideaki avait pris le dessus. D’ici peu de temps il se paierait sûrement le toupet de lui demander de lui transmettre ce jutsu. Alors qu’il ne s’était même pas présenté ...


Revenir en haut Aller en bas
Fuyugeshiki Toka
Fuyugeshiki Toka
Konoha no Genin
Messages : 32
Date d'inscription : 03/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 0
Expérience:
Au fil de l'eau [entrainement avec Hideaki] Left_bar_bleue82/500Au fil de l'eau [entrainement avec Hideaki] Empty_bar_bleue  (82/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Rencontre autour du Suiton




Ma concentration fût interrompue par l'arrivée d'un ainé qui m'était inconnu, visiblement un shinobi de Konoha vue le bandeau affublé de l'insigne du village qu'il portait. En même temps il aurait été étrange qu'un shinobi d'un autre village m'approche ici... Je me demandais alors quel conditions pouvaient amener un shinobi d'un autre village à venir à Konoha ? Une attaque ? Si ça avait été le cas j'aurais vraiment été mal... Une visite de courtoisie ? Cela aurait été étrange car j'étais une inconnue et personne n'était au curant de mon ambitions ? Où alors un tournoi de Shogi serait organisé à Konha.... Mais c'était peu probable... Blanc me disait d’arrêter de divaguer et de porter mon intérêt vers le shinobi qui semblait nous connaitre Neko' et moi. Un de ses amis ? Peu probable que je ne sois pas au courant... Et Neko' préférais les garçons de son âge. Alors il était probable qu'ils soient dans la même équipe. C'est surement dans ce cadre que Neko' lui avait parler de moi. Noir de son côté me dit de ne pas trop y prêter attention. Mais ce ne serait pas très polie.

C’est difficile de trouver des utilisateurs de Suiton ici … ta technique envoie du lourd ! C’est hyper impressionnant ! Et elle a l’air sacrément ardue à réaliser … chapeau ! C’est une sorte de bouclier ? A quoi elle te sert ?


Je ne suis pas vraiment la "fille" Fuyugeshiki. Il s'agit plus d'un nom que mon donné mes parents quand ils m'ont recueillis alors que je n'étais qu'un bébé. Sinon mon prénom est Toka. Je n'ai cependant pas le plaisir de vous ? te ? Connaitre. Pour ce qui est de mon affinité avec le Suiton, je ne suis peut être pas la meilleur du village et il ne s'agit pas là de mon unique talent. Bien que je suppose que les autres ne t’intéresse pas. Pour la technique tu n'as qu'à moitié raison. En effet, elle n'est pas simple à utiliser car elle nécessite une concentration extrême et ne permet pas à son utilisateur de se déplacer où même d'utiliser d'autres techniques. Il ne s'agit cependant pas d'un bouclier. Mais plutôt d'une prison. On enferme quelqu'un dedans jusqu'à ce qu'il suffoque... Cela peut paraitre particulièrement sadique. Mais c'est assez efficace.


La pratique valant mieux que la théorie, je choisis de montrer à mon ainé comment réaliser ma technique. Au ralentis, je composais les mudras de la technique pour que le shinobi puisse les mémoriser. Puis je tendais les mais devant moi en prononçant le nom de ma technique.


Suiton : Suiro


Puis une nouvelle sphère liquide se formât depuis la flaque laissée par la précédente. La nouvelle sphère semblait plus stable que la précédente. Peut-être que je m'appliquais plus parce que j'avais un spectateur ?


Récapitulatif combat:
 



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
au fil de l'eau
Plutôt loquace la demoiselle ! Ca changeait des éternels Uchiha qui hantaient les terrains habituellement, jouant les âmes obscures, martyrisées et sans famille. Pour des orphelins ils étaient d’ailleurs vachement nombreux à Konoha … Sans savoir pourquoi, Hideaki la trouvait étrange. Déballer sa vie ainsi, face à un inconnu, c’était plutôt surprenant. Mais le Kirihara s’était approché dans l’optique que les “amis de mes amis sont mes amis”, et Nekomata était effectivement une amie donc … Il écouta néanmoins attentivement la demoiselle. Une prison aqueuse ? Hideaki n’en avait jamais entendu parler. C’était effectivement plutôt barbare, mais l’idée restait séduisante. A condition de ne pas avoir affaire à trop d’assaillants, ou d’être correctement soutenu. D’autant que l’obligation de rester près de la sphère compromettait grandement les possibilités de défense. La main appuyée sur le menton, le Kirihara trancha : son répertoire étant très limité, ce n’était pas comme s’il avait le luxe de choisir les techniques à acquérir.

Il observa les mudras de son interlocutrice, plutôt lents. Etait-ce une volonté de sa part ? Finalement le Genin n’aurait peut-être pas à user de ses charmes pour convaincre la demoiselle de lui accorder du temps. D’autant qu’il n’était pas doté des charmes en question. Il identifia sans grande peine les divers signes de main, tentant de les mémoriser par la même occasion. Peut-être lui faudrait-il un autre rappel, oral. La sphère qui se matérialisa sembla bien plus stable que la précédente, à moins que la distance n’ait précédemment troublé la vue du gamin.

“ - Les deux derniers, c’est bien Serpent, Boeuf non ? Navré j’ai mauvaise mémoire. En tout cas tu sembles progresser au fil des démonstrations ! ”

Et comme Hideaki n’aimait pas se sentir redevable, il tenta de marchander.

“ - Je n’ai pas une science bien impressionnante mais on peut peut-être marchander le savoir de l’autre, qu’en dis-tu ? Des informations sur ton jutsu, et je pourrais tenter de te transmettre une technique que tu n’as pas déjà, si je dispose d’un tel jutsu. ”

Le Kirihara avait de nombreuses fois eu l’horreur de voir son père conclure des affaires similaires dans sa boutique. Et à chaque fois celui-ci proposait un échantillon de ses armes pour tenter d’en vendre davantage. Hideaki suivit donc la même méthode.

“ - Je sais faire des Shuriken aqueux, tomber une pluie inflammable, un bouclier qui permet de retourner les Genjutsu contre leurs utilisateurs … navré ce n’est pas grand chose. ”

Haussant les épaules, le Genin chercha en vain d’autres prouesses. Vu son niveau, il doutait que la demoiselle ne maîtrise pas déjà le camouflage dans la brume ou le canon hypnique. Le Kirihara nota qu’il avait omit de se présenter dans sa précipitation.

“ - Et sinon je m’appelle Hideaki, je fais toujours les choses à l’envers, désolé. Ton chakra … tu le laisses émaner de toi ou tu le canalyses dans tes mains pour faire naître la sphère ? ”

Un point qui lui semblait encore flou. Si l’expérience se révélait efficace, peut-être qu’Hideaki et cette jeune fille allaient pouvoir tirer profit l’un de l’autre pour plusieurs autres jutsus. La perspective enchantait le gamin, dont l’humeur commençait à s’arranger. A croire qu’une prison aqueuse était capable de dissiper les plus gros nuages noirs.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Konohagakure :: Terrain d'entraînement-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.