:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Domaines des Clans :: Domaine Omura Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'élève prodige - ft. Hatsumomo

Omura Mifuyu
Omura Mifuyu
Uzushio no Jonin
Messages : 177
Date d'inscription : 26/12/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 83
Expérience:
L'élève prodige - ft. Hatsumomo Left_bar_bleue519/2000L'élève prodige - ft. Hatsumomo Empty_bar_bleue  (519/2000)
Omura Mifuyu
L'élève prodige

Terrée dans son laboratoire, une simple lettre était parvenue jusqu'au bureau de la Sorcière. L'écriture était légère, hésitante et pourtant terriblement précise. Elle n'eut pas besoin d'attendre de voir la signature pour savoir de qui il s'agissait. La petite Hatsumomo, suivant les conseils que lui avait donnés la vieille dame, s'adressait désormais directement à elle pour des questions techniques et morales vis-à-vis du clan. Il valait mieux la canaliser auprès d'une experte plutôt que de laisser libre cours à sa lugubre imagination chirurgicale. Oui, ainsi, les deux femmes pourront apprendre d'elles-mêmes et le progressisme pourra renaître dans des conditions parfaites. Dans sa lettre, la fillette lui demandait des conseils sur la pratique de la greffe, les précautions à prendre, les outils à favoriser, etc. La vérité était qu'il y avait bien longtemps que la vieille dame n'avait pas pratiqué de lourdes opérations, ou en tout cas pas en tant que ninja mais plutôt avec des techniques artisanales. Elle pourrait se remettre à la pratique avec l'aide de sa nouvelle et macabre disciple.

Elle était donc sortie de sa tanière et avait rejoint la Division d'Amélioration des Performances Humaines d'Uzushio. Convoquer son élève là-bas serait moins louche que de la faire venir, de nuit, dans ses appartements. Elle ferait comme d'habitude : elle prétexterait qu'elle avait besoin d'elle pour une tâche quelconque, elle qui avait déjà la réputation de faire venir tout le monde et n'importe qui pour servir de larbin personnel. Son assistant se contenta ainsi de hocher la tête bêtement quand elle lui en fit la requête. Elle n'avait pas vraiment confiance en lui, ni en personne, à vrai dire. Cela faisait longtemps qu'elle s'était rangée, mais elle était bien consciente que Leiko ne pourrait jamais lui accorder pleinement sa liberté. Elle ne l'en blâmait pas, c'était bien normal. Le contraire serait stupide et elle n'aurait pas tardé à le lui faire comprendre. Restreindre ses mouvements était la seule stratégie viable pour l'ange des Éthiques. Toutefois, elle ne confiait aucune information personnelle à son assistant, qu'elle soupçonnait d'être un envoyé de sa cheftaine pour la surveiller. Maintenant que la Sorcière émergeait progressivement de son trop long sommeil, elle se devait d'agir discrètement.

Depuis quelques années, elle ne pensait plus à rien. Elle accomplissait la tâche qu'on lui avait confié, avait dénoncé et capturé tous les progressistes qu'elle connaissait et, depuis, s'attelait à travailler pour la Division d'Amélioration. Ces dernières semaines, ce n'était plus le cas. Sa rencontre avec la petite Hatsumomo avait initié un changement en elle : elle se surprenait à rêver à nouveau. Rêver de la vie éternelle, bien sûr, mais également d'un changement de politique radical dans le clan. Et si elle parvenait à renverser les Éthiques ? Si les Omura retrouvaient leur gloire et ambition d'antan ? Celle qui en avait fait des médecins respectées, certes, mais également craints et convoités ?

***

Sa disciple ne tarda pas à la rejoindre. Dans le silence offert par ces quatre murs, il n'y avait pas de sujet tabou. Toutes deux pouvaient converser librement sans craindre de répercussions. Elles pouvaient être elles-mêmes et c'est comme ça qu'elles allaient grandir. Par la libération de leur pensée.

- Bonjour Hatsumomo. J'ai cru comprendre par ta lettre que tu avais certaines questions sur la greffe. Je dois cependant te faire une confession. Je n'ai pas eu l'occasion d'en pratiquer depuis longtemps, j'imagine que de nouvelles techniques bien plus efficaces que les miennes ont dû être développée depuis le temps. Je ne suis plus toute jeune, tu comprends.

Sa dernière remarque lui fit échapper un léger rire. Elle savait pertinemment qu'on la prenait pour une vieille pie et que l'entendre se plaindre de son âge ne faisait plaisir à personne. Mais c'est tout ce qui lui restait. C'était le seul moyen qui lui restait pour démontrer sa supériorité. L'expérience, en médecine, surpassait toutes les autres qualités. C'est pourquoi, malgré son sale caractère et son passé abominable, Mifuyu restait l'une des figures indispensables de sa famille.

- Et si tu commençais par m'expliquer comment tu t'y prends ?
ASHLING POUR EPICODE

Revenir en haut Aller en bas
Omura Hatsumomo
Omura Hatsumomo
Uzushio no Genin
Messages : 214
Date d'inscription : 22/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG B
Ryos: 429
Expérience:
L'élève prodige - ft. Hatsumomo Left_bar_bleue446/1200L'élève prodige - ft. Hatsumomo Empty_bar_bleue  (446/1200)
Omura Hatsumomo
L'élève prodigue
Omura Hatsumomo et Omura Mifuyu

Ayant perfectionné la technique de la greffe, de poser des membres humains et des organes ne te posait plus aucun problème autant au niveau de la technique que de l’idée de recoller et rafistoler des grands blessés, tu étais, de tout façon, habituée à ce genre de vision depuis toujours. Mais alors que les jours s’engrenaient, ton esprit cherchait de nouvelle façon de donner à cette technique un côté plus ‘’expérimental’’ que voulais tu dire par là ? Même toi tu ne le savais pas, mais tu voulais la pousser encore plus loin. Recoudre des cadavres avec, serait-ce possible ? des animaux ? Tu n’en avais aucune idée et c’était exactement ce qui t’irritait. Tu savais qu’il y avait du potentiel, après tout, avoir l’habileté d’attacher différents appendices à un corps humain … fallait le dire ça avait de la gueule.

Pourtant, tes réflexions tournaient en rond. Changer une main pas une épée ? Simplement pas pratique. Des membres animaux ? Non, ça ne faisait pas, si l’hôte se retrouvais à rejeter la greffe pare que l’animal et lui ne son tout simplement pas compatible …

Et c’était exactement la raison pourquoi tu devais parler à Mifuyu. Comment pousser une technique parfaite encore plus loin. Comment repousser les limites du savoir humain ? Et tout ça sans s’attirer les foudres de Leiko (il paraissait qu’elle n’aimait vraiment pas ce genre de chose) ? Puisque Mifuyu-sensei connaissait tout, elle pourrait probablement te guider dans ta recherche. Tu lui avais donc tout bonnement écrit que tu avais des questions sur la technique de la greffe.

***

Ce matin-là, tu te rendais au Laboratoire pour la rejoindre. Elle t’avait donné rendez-vous et accordé de son précieux temps, tu n’allais pas la décevoir ! Tes pas tes guidèrent donc très rapidement vers son bureau, où tu savais pouvoir lui dire tout et n’importe quoi.


    - Hum … Oui. Je ne sais pas vraiment si c’est mieux qu’à votre époque, mais … Je commence toujours par reconnecter les nerfs. Un a un, c’est plus précis, et mieux fait comme ça. Et … hum. Ensuite, c’est les tissus musculaires et pour finir la peau ! Et bon, l faut bien doser, le chakra, mais je présume que tu le sais déjà. Je ne peux pas faire cette technique à volonté. Elle m’épuise et me vide de toute mon énergie ! Bon, après c’est normal, c’est un vrai miracle, cette technique.


Tu fixais ta mentor une lueur de fierté dans les yeux. Tu étais immensément fière de pouvoir dire que malgré ton jeune âge, tu pouvais recoller des membres arracher ou transplanter des organes sans que le corps de ton patient ne rejette tout en bloc.
Revenir en haut Aller en bas
Omura Mifuyu
Omura Mifuyu
Uzushio no Jonin
Messages : 177
Date d'inscription : 26/12/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 83
Expérience:
L'élève prodige - ft. Hatsumomo Left_bar_bleue519/2000L'élève prodige - ft. Hatsumomo Empty_bar_bleue  (519/2000)
Omura Mifuyu
L'élève prodige

La petite tête blonde, comme toujours, se montrait respectueuse envers sa mentor. Cela lui plaisait, la jeunesse pouvait être tellement impolie ces jours-ci ! Encore mieux, elle n'était pas seulement une fille modèle, mais elle était également talentueuse. L'écouter parler suffisait pour se rendre compte que c'était une petite génie et, à moins qu'elle ne perce le secret de la vie éternelle, Mifuyu essayerait d'en faire sa digne héritière. Elle lui transmettrait ses ambitions et lui apprendrait tout ce qu'elle savait, si tant est que ce soit possible.

"Eh bien Hatsumomo, tu m'as l'air de faire preuve d'une rigueur tout à fait admirable", dit-elle, s'autorisant pour une fois à sourire. Elle mettait de côté son côté morbide et tyrannique le temps d'une marque d'affection pour sa disciple, dont elle souhaitait s'assurer la loyauté sans faille. "A t'entendre parler, cela est effectivement la méthode conventionnelle. Suis-moi, je vais t'observer pratiquer dans un cas réel, si cela ne te dérange pas."

Elle ouvrit la porte et s'engagea dans un long couloir étroit, dont elle ne sortit qu'après avoir dépassé une porte blanche marquée d'une vieille inscription qu'on ne parvenait plus réellement à distinguer. Elles rentrèrent toutes deux dans cette nouvelle pièce, propre et lumineuse, dans laquelle se trouvait plusieurs lits d'hôpital, un plan de travail sur lequel était disposé un ensemble de matériel médical ainsi qu'un vieux lavabo. Quelques secondes seulement après leur arrivée, une interne vint, poussant une table à roulette sur laquelle se trouvait un homme dans un état semi-végétatif, auquel il manquait visiblement un bras droit. Elle était suivi d'une autre femme en blouse blanche qui portait avec peine un sac rempli d'eau et de glaçons, au milieu duquel flottait le membre détaché. Si elles agissaient vite, il n'était pas trop tard pour regreffer le membre d'origine. En cas d'échec, il faudrait lui trouver un nouveau bras, ou l'arracher à quelqu'un d'autre.

"Cet homme a perdu son bras plus tôt dans l'après-midi. Il est maintenu endormi par une drogue, tu peux donc l'opérer. Tout le matériel dont tu as besoin est là. Explique-moi chacun de tes mouvements et, même si je ne doute pas que tu puisses y arriver seule, je suis à côté s'il y a un problème."

L'ancêtre n'osait pas encore avouer qu'elle avait complètement perdu la main. Depuis sa propre opération et sa reconversion vers une prétendue "éthique", on la surveillait de près et on ne lui autorisait pas à pratiquer les greffes. Elle ne doutait pas que, si elle n'était pas en bonnes conditions et entourées d'assistants compétents, il y avait de fortes chances qu'elle échoue. Elle allait donc regarder avec attention chaque action de l'enfant et, lorsqu'elle verra une opportunité moins humiliante, lui demandera de lui enseigner sa méthode. Elle trouvera sans doute un moyen de faire passer cela pour un exercice. Elle se devait de ne pas se décrédibiliser devant sa disciple, et ce même si elle mourait d'envie de pratiquer à nouveau.  
ASHLING POUR EPICODE

Revenir en haut Aller en bas
Omura Hatsumomo
Omura Hatsumomo
Uzushio no Genin
Messages : 214
Date d'inscription : 22/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG B
Ryos: 429
Expérience:
L'élève prodige - ft. Hatsumomo Left_bar_bleue446/1200L'élève prodige - ft. Hatsumomo Empty_bar_bleue  (446/1200)
Omura Hatsumomo
L'élève prodigue
Omura Hatsumomo et Omura Mifuyu

Rigoureux ? Oui, tu voulais, mais un médecin ne pouvait pas se permettre autre chose que de la rigueur, car de chacun de ses actions, une vie pouvait en dépendre et tu ne voulais être la raison de la mort d’un allier. Tu n’avais qu’un rôle dans un équipe ninja et c’était bien entendu de garder tes équipiers en vie. Alors les mots t’échappèrent avant que tu ne puisses le contrôler :


    - Je ne crois pas que se soit admirable de faire son devoir. Nous sommes Omura et je ne crois que de faire ça autrement que rigoureusement soit acceptable …


Ensuite, elle te guida jusqu’à une salle d’opération. Ton regard se perdit sur les instruments quelques secondes, aux vues de votre conversation – et surtout parce que Mifuyu avait déjà vendu la réponse –, tu avais déjà une idée de ce qui allait arriver. Chose qui fut confirmer lorsque l’on poussa un homme dans un état semi-végétatif dans la pièce, son bras droit dans un chaudière de glaçons.


    - Voulez-vous que je vous dise comment je fais ? Peut-être que de cette façon-là vous pourrez mieux m’aider à répondre à mon questionnement …


Tu observais le membre détaché sans vraiment d’état d’âme, tu avais l’habitude maintenant de se genre de vision, et même si ce n’était pas le cas, les blessures en tout genre ne t’avais jamais faite froid aux yeux et ce depuis toute petite. Ta mère t’avait déjà raconté que tu avais couru dans la maison tenant un doigt, celui d’un patient qui espérait qu’elle puisse le recoller, en riant. C’était comme ça qu’elle avait compris que tu serais une bonne Omura et que tu te dévouerais à la tâche sans rechigner. Enfin, si tu en croyais cette histoire abracadabrante …

Secouant la tête, tu revins à l’instant présent. Prenant la bras, procédure que tu avais maintenant pratiquer plusieurs fois à l’hôpital l’installant prêt de l’homme. Tu insufflas ou moignon et au membre mort un bonne dose de chakra pour commencer. Tes sourcils se fronçaient déjà dans la concentration. Ce n’était jamais facile comme tâche et tu aurais besoin de chaque neurone de ta petite tête pour exécuter cette opération.


    - D’abord le chakra … dans le bras … et sur le moignon.



Tu ne parlais pas très fort, marmonnant les étapes plus pour toi-même à ce point-là, malgré la question que tu avais posé à ton mentor. Et tu continuas l’opération. Avec un scalpel tu t’assuras que la plaie était fraîche et qu’il n’y avait eu aucune coagulation qui pourrait empêcher une parfaite guérison. Ensuite, tu posas le membre contre moignon. Une main dessous, une main dessus et les chargeas d’une immense quantité de chakra.


    - Stimule la guérison … pense à la paume mystique Hatsu, comme la paume mystique.


Lentement, les fibres du muscle se connectèrent, comme les nerfs, les veines et la chaire jusqu’à ce qu’il ne reste de la blessure originale qu’une profonde entaille faisant le tour du bras que tu refermas à l’aide de la paume mystique. Toute l’opération t’avait prise une heure et tu étais épuisée, entièrement vidée. Tu laissas tomber juste à côté du patient, par terre, soufflant lourdement.


    - V … Voilà !

Revenir en haut Aller en bas
Omura Mifuyu
Omura Mifuyu
Uzushio no Jonin
Messages : 177
Date d'inscription : 26/12/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 83
Expérience:
L'élève prodige - ft. Hatsumomo Left_bar_bleue519/2000L'élève prodige - ft. Hatsumomo Empty_bar_bleue  (519/2000)
Omura Mifuyu
L'élève prodige

Technique à apprendre:
 

La doyenne observait son élève mener à bien la greffe. Non pas que ce fut une surprise pour elle, mais elle n'eut pas même à demander de l'aide une seule fois. Elle était vraiment impressionnante pour son si jeune âge. Si l'avenir de la médecine devait s'incarner en une seule personne, ce serait bien cette petite fille. Cette pensée remuait le cerveau de Mifuyu dans tous les sens : à la fois elle voulait l'éduquer, la rendre puissante et merveilleuse ; et à la fois elle n'avait envie que d'une chose, obtenir son corps pour y mener une troisième vie. Si elle arrivait à parfaire sa technique de réincarnation – et avec elle à ses côtés, elle y arriverait – elle pourrait prolonger sa vie dans une enveloppe jeune et prometteuse.

Elle s'égara dans ses pensées au point où elle ne regardait plus réellement la blonde faire. Elle se reconcentra alors et admira avec quelle patience elle insufflait son chakra médical dans les différentes parties de son corps afin de d'abord reconnecter les nerfs puis de reconstruire les tissus musculaires. Encore une fois, c'était impressionnant. Rien qu'elle n'avait pas été capable de faire dans son passé, bien sûr, mais certainement pas à son âge.

La Sorcière enregistrait alors mentalement toutes les étapes du processus. D'abord les nerfs, puis il fallait utiliser une variante de la paume mystique pour reconnecter les muscles et stimuler la guérison. C'était malin et logique. Grâce à la paume mystique, elle accélérait le processus d'acclimatation du corps à son nouveau membre, puisque la majorité des greffes échouées étaient dues à un rejet de cellules non-compatibles. Il était fascinant d'assister à ce phénomène : sous l'impulsion de son chakra, le membre semblait réellement s'attacher au moignon et réduire graduellement la blessure, ne laissant plus qu'une entaille qui ne pouvait laisser penser qu'il ait pu perdre son bras.
Sa discipline à la tête blonde, épuisée, s'écroula sur le sol dur. Mifuyu lui tendit le bras et s'accroupit auprès d'elle pour la réconforter.

"Tu es époustouflante Hatsumomo. Arriver à faire cela à ton âge, c'est tout bonnement incroyable."

Elle tapota légèrement le sol de ses doigts le temps de réfléchir à ce qu'elle pourrait faire. Elle avait envie de réapprendre sa technique, mais elle ne voulait pas lui montrer sa faiblesse. De plus, comment réagirait Leiko si elle découvrait que son chien de garde pratiquait des greffes en cachettes ? Elle aurait alors l'impression de retourner vingt ans en arrière, lorsqu'elle cachait ses pratiques obscures mais fut finalement découverte et traquée. Elle ne voulait pas revivre ça.

Oh, et puis merde. Je serai meilleure cette fois-ci, se dit-elle. Et elle le pensait sincèrement. Elle ne referait pas les mêmes erreurs et ne se laisserait pas emporter par son ambition. Elle avait passé dix ans à se comporter de façon presque modèle, et la méfiance de Leiko devait avoir commencé à diminuer. C'était le moment. Elle pouvait le faire tant qu'elle ne se faisait pas attraper. Et puis, si elle ne savait plus pratiquer la greffe, comment pouvait-elle espérer découvrir un jour le secret de la vie éternelle ?

"Ecoute-moi. Tu es visiblement épuisée, je pense qu'il serait mieux que tu reviennes demain pour que je puisse répondre à tes questions et toi aux miennes. Entendu ?"

Elle la congédia alors après lui avoir offert une petite tape réconfortante sur la tête.

***

Elle attendit sa disciple le lendemain à la même heure. Elle avait rangé et organisé le laboratoire pour être sûre d'avoir tous les outils nécessaires à disposition. Elle s'était également arrangée pour récupérer discrètement quelques patients en attente de greffes sur lesquelles elles pourraient s'entraîner. Elle n'avait pris que des marginaux, des personnes de si petite influence qu'elles ne s'attireraient aucun ennui en cas d'échec. Elles n'auraient qu'à dire que l'opération était trop compliquée et que le corps n'était simplement pas préparé à recevoir une greffe. Peu de gens pouvaient se permettre de mettre en doute l'autorité d'un médecin compétent, et encore moins celle de la dirigeante en second de la DAPHU.

Quand son élève arriva, elle l'accueillit d'un sourire chaleureux, le sourire qu'elle avait lorsqu'elle attendait certaines choses d'une personne.

"Je vais te dire la vérité Hatsumomo. Je n'ai pas pratiqué de greffe depuis très longtemps, car on me l'a interdit. A cause de certaines erreurs commises dans mon passé – erreurs que je cherche d'ailleurs à éloigner de toi. Ma technique est donc moins développée que la tienne, plus ancienne. Pourrais-tu essayer de m'apprendre la tienne ? Et je pourrais te donner des conseils plus généraux sur la mienne, pour qu'on puisse encore plus l'améliorer."
 
ASHLING POUR EPICODE

Revenir en haut Aller en bas
Omura Hatsumomo
Omura Hatsumomo
Uzushio no Genin
Messages : 214
Date d'inscription : 22/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG B
Ryos: 429
Expérience:
L'élève prodige - ft. Hatsumomo Left_bar_bleue446/1200L'élève prodige - ft. Hatsumomo Empty_bar_bleue  (446/1200)
Omura Hatsumomo
L'élève prodigue
Omura Hatsumomo et Omura Mifuyu

Lorsque tu te laissas tomber sur le sol, ton enseignante vint à ta rencontre, te disant à quel point tu étais époustouflante. Entre deux courtes respirations, tu répondis d’une voix épuisée un merci égaré dans le silence ambiant. Tes paupières se fermèrent alors que tu laissas ta tête tomber vers l’arrière. Tu ne pouvais t’empêcher de sourire devant la reconnaissance de cette femme. Enfin quelqu’un qui voyait tes efforts … ou au moins le résultat de tes efforts. Ta mère ne t’en soufflant jamais mot, te traitant comme bien avant que tu deviennes Genin.

Tu tournas la tête vers ton enseignante, les paupières lourdes et répondit :


    - Je ne sais pas si je suis si géniale que ça, mais j’ai travaillé vraiment fort pour faire ça … Je veux juste être une bonne kunoichi …


Pourquoi avais-tu appris une technique si avancée si ce n’était que pour être une bonne kunoichi ? Parce que tu voulais que ta mère et tes proches le reconnaissent, qu’ils n’aient pas le choix de le reconnaître. Et cette technique était parfaite pour continuer tes recherches. Tu rêvais d’ailleurs de la pousser encore plus loin. Ah oui … c’était la raison de te visite. Tu voulais demander à Mifuyu si cette idée folle qui flottait dans ta tête était réalisable ou non, mais avant que tu ne puisses poser ta question, la vieille Omura te congédia. Elle avait raison, tu n’étais plus en état de poursuivre plus longtemps. Ta tête tournait et ton corps te suppliait d’aller te reposer. Tu avais usé trop d’énergie trop rapidement.

Tu hochas donc la tête et après l’avoir secoué d’un coup pour chasser la fatigue qui s’emparait encore de toi, tu lui souhaitas bonne journée avant de partir pour retourner à la maison. Peut-être réussirais-tu même à manger avec Tsume-nii-chan cette soirée-là …

***

Jamais tu n’aurais deviné ce qui se passa par la suite. Ton enseignante te révéla l’un de ses secrets : il y avait bien longtemps qu’elle n’avait pas fait de greffe. Tu l’écoutas sans rien dire, c’était logique après tout, même ta mère ta te disait de te méfier de Leiko. Elle était gentille, certes, mais il fallait avouer que cette femme avait une dent contre la science, la vraie.


    - Bien, je ne vois pas le problème, par contre, je ne saurais pas par où commencer. Je veux dire … Je vous ai montré comment je fais pour greffer et j’ai dit tout ce que je faisais … enfin, je crois. Peut-être que si vous me disiez qu’Est-ce qui vous laisse perplexe, peut-être que je pourrais aider.


Tu posas ton doigt sur ton menton, ayant l’impression d’oublier quelque chose, mais qu’est-ce que … Ah mais oui ! Ta fameuse question …


    - Dites, avant qu’on commence … Je me demandais, est-ce qu’il est possible de greffer des organes ou des membre animaux à un être humain ? Je me demandais ça parce que, par exemple on doit faire une greffe immédiate de cœur, mais y’a pas de cœur humain à greffer ou simplement pour tester la limite … Hum la limite de ce que le corps humain peut prendre comme modification je veux dire …


Heureusement que c’était Mifuyu et qu’elle était seule. Sinon, tu te serais lancé une inquisition Omura au derrière … et sans le savoir. Tu ne voyais pas le mal à tester jusqu’où le corps pouvait être pousser. En fait de le savoir pourrait très clairement mener vers une avancée fulgurante de la médecine, vraie révolution, même.

Revenir en haut Aller en bas
Omura Mifuyu
Omura Mifuyu
Uzushio no Jonin
Messages : 177
Date d'inscription : 26/12/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 83
Expérience:
L'élève prodige - ft. Hatsumomo Left_bar_bleue519/2000L'élève prodige - ft. Hatsumomo Empty_bar_bleue  (519/2000)
Omura Mifuyu
L'élève prodige

Face à un tel aveu de faiblesse, la réaction de la petite Hatsumomo fut très digne. Cela renforçait la détermination de la vieillarde à la protéger des périls de ce monde et à lui transmettre son savoir, bien que cela augmentait également son appétit à son égard. Peut-être était-ce le balancement de ces sentiments ambivalents qui poussaient en avant leur interaction et la bonne volonté de Mifuyu : ce n'était que lorsqu'elle était à la fois éblouie et intéressée de la plus macabre des façons qu'elle se révélait si facile à vivre et pédagogue.

"Il n'y a rien qui me laisse perplexe à proprement parler. C'est juste que, quand tu as fait ta greffe, tout m'a paru si rapide et si propre. Peut-être est-ce au niveau de la maîtrise du chakra, au moment où tu reconnectes le bras au moignon. Je me rappelle que de mon temps, c'était plus… fouillis, on va dire."

Elle s'attendait à une réponse immédiate de son élève, mais celle-ci semblait préoccupée. La main portée à son menton, elle voyait qu'elle réfléchissait intensément.

La Sorcière fut estomaquée par cette question, surtout quand on savait qu'elle sortait de la bouche d'une enfant innocente. Elle connaissait son goût – presque inconscient – pour le progressisme, mais elle rêvait là de choses de grands. De nombreux scientifiques avaient caressé le même rêve fou et certains avaient réussi. Au fond d'elle, Mifuyu était persuadé qu'elle aurait elle-même réussi si elle s'y était consacré, mais elle était bien trop occupée avec sa quête de la vie éternelle. Plus utopique, elle était également plus dangereuse.

Cela lui rappela son vieil allié Fusuke, le premier de ceux qu'elle jeta sur le bûcher en les livrant à Leiko. Il travaillait sur des hybridations animales et, au moment où elle l'avait dénoncé, venait de parvenir à créer un bébé hybride parfait. Il était même allé bien au-delà de ce qu'espérait Hatsumomo, du moins si la vieillarde comprenait bien ses paroles.

"Ce serait théoriquement possible, oui. J'ai eu un ami dans le temps qui pratiquait ce genre de choses. Mais je ne l'ai jamais fait moi-même. Toutefois, j'ai les carnets comprenant ses recherches, on pourrait partir de là pour trouver une bonne base."

Elle s'invitait à cette quête sans réellement demander l'avis de sa disciple. Elle commençait à la connaître et savait que n'importe quelle recommandation ne suffirait pas à la faire renoncer, ou même à lui faire comprendre la gravité de ses actes. Elle savait qu'elle continuerait à chercher et à expérimenter, alors il fallait mieux qu'elle la compte à ses côtés pour l'encadrer.

"Mais ce sera un sujet pour un autre jour, je pense qu'il est encore un peu tôt pour se lancer là-dedans. Certains y ont consacré leur vie entière."

Elles ne partaient pas sans rien, bien sûr, donc il serait plus facile de réaliser la même chose. Grâce aux notes précieuses de Fusuke, elles pourraient le faire. Mais encore fallait-elle qu'elle retrouve la deuxième partie du journal avant cela.

Dans tous les cas, avant de tenter ce genre de folie, il fallait perfectionner la technique d'Hatsumomo. Et pour cela, il fallait qu'elle l'enseigne à son maître. Au vu de l'énergie folle qu'elle lui avait coûté, sa technique n'était pas encore parfaite. Si elle essayait de relier des organes d'organismes non-compatibles maintenant, elle y laisserait sûrement la peau.

"Dis-moi, quelle forme donnes-tu à ton chakra lorsque tu couds les deux membres ? Je veux savoir le moindre détail."
ASHLING POUR EPICODE

Revenir en haut Aller en bas
Omura Hatsumomo
Omura Hatsumomo
Uzushio no Genin
Messages : 214
Date d'inscription : 22/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG B
Ryos: 429
Expérience:
L'élève prodige - ft. Hatsumomo Left_bar_bleue446/1200L'élève prodige - ft. Hatsumomo Empty_bar_bleue  (446/1200)
Omura Hatsumomo
L'élève prodigue
Omura Hatsumomo et Omura Mifuyu

Lorsque Mifuyu te confirmas que ton idée pouvait probablement se mener à terme, un sourire immense apparu sur ton visage. Toutes tes dents dévoilées. Tu le savais ! Cette idée était brillante. Juste … Elle n’avait aucune idée de ce qu’elle venait de dire. Tu n’allais pas laisser cette occasion passer. Une lueur brilla dans tes yeux. Un besoin, une soif de savoir, tu ne pouvais t’empêcher d’imaginer les possibilités.

Ta position c’était redressée, ta curiosité piquée à vif, mais il faudrait faire preuve de patience, car aujourd’hui n’était pas la journée où tu en saurais plus, bien qu’un millier de questions brulaient ta langue, ton esprit, tout ton être. Et la promesse d’avoir du matériel de recherche te faisait hérisser le poil des bras. Tu étais prête. Tellement prête.

    - Alors c’est une excellente idée de commencer pendant que je suis encore jeune, comme ça le temps que j’y consacrerai sera … plus long ?


Tu tentas tant bien que mal de tout repousser dans un coin de ta tête, mes les étoiles intéressées dans tes yeux, ta posture et même l’entrain nouveau dans ta voix prouvait que tu n’y arrivais tout simplement pas. Cette idée allait t’obséder jusqu’à ce que tu la mène à terme. Non. Il fallait se concentrer sur ce qu’expliquait ton enseignante, la question qu’elle te posait.

    - En fait … je l’imagine comme de fin tentacule qui s’agrippe à toutes fibre musculaire et qui les collent ensemble un après l’autre, un par un. Je tente d’en faire le plus possible et de les faire bouger rapidement, mais c’est épuisant et surtout ! Surtout, j’ai un mal de fou quand y’a en trop. Et oui, bien sûr, ils sont si petits qu’on ne les voit pas vraiment. Donc en réalité ... j’ai aucune espèce d’idée de si ça fonctionne réellement ou si c’est seulement dans ma tête, mais j’aime bien l’imaginer comme ça. J’ai l’impression que ça fait du sens.


Tu parlais un peu plus rapidement, un ton plus aigu, plus excité. Ton esprit avait du mal, vraiment de mal à rester concentrer. Tu te voyais déjà améliorer les ninja d’Uzushiogakure pour les rendre encore mieux. Plus puissants, plus parfaits.

Revenir en haut Aller en bas
Omura Mifuyu
Omura Mifuyu
Uzushio no Jonin
Messages : 177
Date d'inscription : 26/12/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 83
Expérience:
L'élève prodige - ft. Hatsumomo Left_bar_bleue519/2000L'élève prodige - ft. Hatsumomo Empty_bar_bleue  (519/2000)
Omura Mifuyu
L'élève prodige

Sa jeune élève était obsédée par l'idée d'associer organes humains et animaux. Mifuyu, évidemment, comprenait ce sentiment mieux que personne. Elle savait également, en revanche, à quel point celui-ci était dangereux et pourrait la mener sur un chemin funeste, comme elle l'avait fait dans le passé. La petite tête blonde était encore bien trop jeune à son goût pour se lancer dans une telle quête.

"C'est bien d'avoir de grands objectifs dans la vie et la science est une discipline qui nous donne la chance de voir très loin." Le nombre de possibilités paraissait si grand, le pouvoir des Omura qui coulait dans leurs veines les poussait à la curiosité. Son clan changerait le monde, peut-être même Hatsumomo elle-même, mais la Sorcière savait d'expérience qu'il ne fallait pas presser l'inexorable marche du temps. "Fais de ce but une tache de fond de ta vie, confonds le avec tes autres occupations. Si tu concentres toute ton attention dessus si tôt, cela ne te mènera que vers la frustration et, potentiellement, la mort. Fais attention, Hatsumomo."

C'était une facette de sa personnalité étonnamment bienveillante qu'elle dévoilait ici. Inconsciemment, c'était car elle considérait Hatsumomo comme étant son égale. Evidemment, elles n'avaient ni le même âge ni la même expérience, mais elle savait que les capacités enfouies de la jeune fille était au moins égales à celles de l'ancienne. Dès lors, quand elle faisait face à un tel potentiel, elle se devait de la guider. Pour le bien de la science. Pour la prospérité des Omura.

Elle écouta ensuite les explications de sa disciple quant à sa technique de greffe. Pour mieux manipuler son chakra, elle imaginait des tentacules. Cela tenait effectivement d'une certaine logique. La chirurgienne était une experte de manipulation du chakra et, même elle, avait recours à ce genre de stratagèmes pour mieux le contrôler. Les images qui nous parlent nous permettent d'être plus précis, plus appliqué, car on se conforme point pour point au modèle que nous avons dans la tête, pensa-t-elle.

"Je vois. Je vais essayer, attends-moi ici."

Elle sortit de la salle cinq minutes, puis revint avec une nouvelle table sur laquelle se tenait douloureusement un malade. Celui-ci avait été amputé de la jambe droite après avoir attrapé une maladie nécrotique, qu'il avait pris trop de temps à signaler à l'hôpital. Mifuyu tenterait, grâce à la supervision de la fillette, de lui greffer une nouvelle jambe, qu'elle tenait dans un sac rempli d'un liquide jaunâtre, dont le rôle était de préserver le membre en état en attendant d'être rattaché à un corps. La provenance de la nouvelle jambe lui était inconnue, mais elle préféra ne pas poser la question.

Elle administra un poison anesthésiant à son patient, qui se relâcha entièrement sur la table. Il était maintenant malléable et ne se rendrait pas compte qu'il était simplement l'objet d'un entraînement, et non qu'on prenait sa guérison au sérieux.

Elle commença ensuite le procédé en suivant son observation des faits et gestes d'Hatsumomo un peu plus tôt. Elle commenta en direct ses actions. "Alors, comme toi, je commence par insuffler du chakra au moignon et au membre à greffer. Comme ça ?" Il était dur de savoir la dose exacte à mettre. C'était un véritable effort que de soutenir toute cette énergie avec une telle concentration, elle savait qu'elle devait faire attention. "Tu me dis si j'en mets trop, ou au contraire pas assez." Elle rapprocha ensuite les deux membres et, comme sa disciple le lui avait dit, elle imagina que de fins tentacules cherchaient à s'enlacer pour se relier. Elle trouva cette image amusante et plutôt efficace. Cela lui demandait beaucoup d'énergie, mais elle avait l'impression de bien se débrouiller. Elle avait compris la technique, il ne manquait plus qu'un peu de pratique pour que cette étape de l'opération soit réalisée de manière optimale.

"D'accord, je pense avoir compris, pour les tentacules. Je gagnerai en fluidité en pratiquant."

Elle fit ensuite ce que la jeune Omura avait fait auparavant. Elle stimula la guérison grâce à la technique de la paume mystique. C'était une technique basique qui permettait d'améliorer la régénération et, dans le cas présent, de faciliter l'adaptation du corps au membre greffé pour diminuer le risque de rejet.

Toutefois, la jambe ne semblait pas vouloir s'attacher de manière optimale. Elle ne comprenait pas pourquoi et se retourna vers sa disciple, interloquée.

"Peut-être n'ai-je pas mis assez de chakra ? Qu'en penses-tu ?"

Pourtant, elle se sentait fatiguée. Cela devait être autre chose. Peut-être même en avait-elle trop mis ? En réalité, elle avait oublié de faire disparaître la coagulation du sang, qui s'opposait désormais à une parfaite attache des deux membres et, de ce fait, à son bon fonctionnement.
ASHLING POUR EPICODE

Revenir en haut Aller en bas
Omura Hatsumomo
Omura Hatsumomo
Uzushio no Genin
Messages : 214
Date d'inscription : 22/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG B
Ryos: 429
Expérience:
L'élève prodige - ft. Hatsumomo Left_bar_bleue446/1200L'élève prodige - ft. Hatsumomo Empty_bar_bleue  (446/1200)
Omura Hatsumomo
L'élève prodigue
Omura Hatsumomo et Omura Mifuyu

Ta mentore te mettais immédiatement en garde contre les possibles répercussions de tes envies amorales et également contre ta jeune fougue, celle d’une enfant pataugeant à peine dans le monde des adultes qui n’avait pas encore saisi toutes les complexités des tenants politiques de ses gestes. Tu lentement de la tête, acceptant les paroles pleines de sagesse, pleines d’expérience de la vieille sorcière. Elle devait avoir tout vu si tu te fiais à son âge et donc, elle savait de quoi elle parlait.

Tu lui indiquas ensuite quelques détails sur la greffe qu’elle mit en application alors qu’elle se penchait sur un nouveau patient. Tout au long tu restas silencieuse surveillant la procédure. En voyant qu’elle n’était pas un succès, tu t’approchais de la jambe amputée, l’inspectant avec minutie, cette même minutie dont tu faisais preuve lorsque c’était à toi de jouer, à toi de greffer un membre.


    - Si tu n’avais pas assez mis de chakra … tu vois la ligne ici, elle ne se serait pas refermée de cette façon. Ça aurait plutôt recollé comme si c’était de la glue coulante et comme si on avait trop étiré une matière élastique …


Tu secouas la tête. Le chakra n’était pas le problème, définitivement pas.


    - Et … tu n’en a pas trop mis, sinon ça aurait fait des boursouflures tout le tour … c’est … autre chose. Je ne sais pas quoi …


Tu pris un scalpel et défis une partie du travail de ta mentor pour voir l’intérieur et voir ce que ça donnait. C’est à ce moment que tu les vis, ces petits caillots de sang bloquant la reconnexion des veines et des tissus.


    - Ici ! Tu vois là ? Il faut les enlever avant sinon, sinon ça fait ça. Ça se colle mal et la circulation sanguine ne peut recommencer.


Avec le scalpel tu retiras le sang coaguler de la blessure, lentement. Tu voulais éviter d’empirer la blessure, alors tu pris tout le temps nécessaire. Il te fallu une bonne dizaine de minutes, avec toute ton attention tournée vers ta tâche pour être satisfaite du résultat.


    - Voilà. Comme ça, c’est bon. Recommençons. Cette fois-ci … ça devrait être la bonne.


Revenir en haut Aller en bas
Omura Mifuyu
Omura Mifuyu
Uzushio no Jonin
Messages : 177
Date d'inscription : 26/12/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 83
Expérience:
L'élève prodige - ft. Hatsumomo Left_bar_bleue519/2000L'élève prodige - ft. Hatsumomo Empty_bar_bleue  (519/2000)
Omura Mifuyu

L’élève prodige
~


« Aaaaah ! »

La vile Sorcière n’était pas habituée à l’échec. Elle restait digne devant son élève, mais elle bouillonnait à l’intérieur. En réalité, rien que l’idée qu’une gamine puisse lui enseigner quelque chose la révoltait, si douée fut-elle, mais le fait que ce soit Hatsumomo la rassurait.

Elle l’observa donc rattraper son erreur avec une attention toute particulière. La petite blonde prenait tout son temps. Comme une bonne médecin, elle avait d’abord ausculté le patient pour identifier le problème, puis, s’était attelée à sa résolution. Comme la vieillarde s’en était doutée, le problème n’était pas un de dosage de chakra. L’inverse l’aurait étonné, elle, chirurgienne réputée pour son incroyable précision en utilisation de son chakra, nécessaire à la réussite des interventions médicales les plus compliqués. C’était également pour cela qu’elle avait du mal à vivre cet échec. Déjà qu’elle avait dû subir l’humiliation d’avouer son incompétence à sa propre disciple, cette position la mettait dans l’embarras le plus total.

Au bout d’une dizaine de minutes, l’erreur commise par la vieillarde fut rattrapée et elle put recommencer sans contrainte. Heureusement qu’Hatsumomo avait été assez douce pour n’endommager ni le moignon du sujet, ni le membre à greffer. Elle repartait donc de zéro sans pour autant avoir gâché les chances de l’homme qui se tenait inconscient devant les deux femmes à l’apparence de fillettes.

Elle recommença donc tout le procédé comme elle l’avait retenu. Cela n’était pas plus mal, au moins avait-elle l’occasion de retenir et de s’exercer à cette pratique.

Rebelotte, elle insuffla son chakra à la fois au moignon et à l’extrémité du membre à greffer. Ce fut toujours une opération compliqué, pourtant voyait-elle déjà qu’elle se fatiguait moins et avait besoin d’un taux de concentration très légèrement inférieur. Puisque cela n’avait pas été le problème précédent, elle put avec confiance propulser la même quantité de chakra dans la chair qu’elle l’avait fait auparavant.

Elle faillit refaire la même erreur, avant de se reprendre. Naturellement, elle avait été tentée de reconnecter les deux membres immédiatement après les avoir gorgés de chakra. C’était pourtant une erreur idiote, elle s’en voulait de ne pas y avoir pensé d’elle-même.

« C’est donc à ce moment que j’élimine les traces de coagulation, pas vrai ? » demanda-t-elle à la jeune fille sans réellement attendre de réponse, persuadée qu’elle aurait été positive dans tous les cas. Aussi elle n’interrompit pas son opération.

Saisissant son scalpel dans la main droite, elle vérifia que la plaie était propre et fit disparaître les traces toutes fraiches de coagulation qui s’étaient à nouveau formées après l’intervention de sa disciple. Elles étaient minimes mais, si elles n’étaient pas traitées, pourraient à nouveau la faire échouer. Le fait que les membres étaient gorgés de sang rendaient en fait cette opération plus simple car il limitait le risque d’infection ainsi que raffermissait les tissus musculaires.

L’étape suivante était la préférée de la Sorcière, car c’était encore une fois là où elle excellait le plus. La manipulation et visualisation du chakra n’avaient aucun secrets pour une femme traînant une expérience comme la sienne. Elle imaginait à nouveau les tentacules de chakra qui venaient raccorder chaque nerfs entre eux. Enfin, à l’aide de la paume mystique, elle stimula l’acclimatation de la chair à ce corps étranger qui l’attachait. Le tout pris bien une cinquantaine de minutes ainsi qu’une grande partie des réserves de chakra de l’ancêtre, épuisée par une opération excitante comme elle n’en avait plus eu à performer depuis longtemps.

Après quelques minutes de repos, elle ouvrit une fiole contenant un liquide bleuté sous les narines du patient, qui gisait toujours devant elles. Quand, en respirant, il en inspira les effluves, il commença à se réveiller. Dans les vapes, il ne semblait comprendre où il se trouvait. « Bonjour, vous allez bien ? » demanda la doyenne. Quand enfin la vue de l’homme cessa d’être trouble et que son cerveau retrouva toute ses fonctions, il fut pris d’une soudaine panique, causée par une atroce douleur qui le lançait dans la jambe qui venait d’être opérée. Celle-ci ne lui obéissait d’ailleurs que partiellement.

Mifuyu, épuisée par ce nouvel échec, l’assomma de nouveau, d’un senbon bien planté au niveau de la nuque. Frustrée, elle laisserait les médecins s’occuper de lui.

« Je ne comprends pas. Je pensais avoir bien fait ? As-tu vu quelque chose ? Je peux me tromper mais je doute que ce soit rattrapable à ce stade, peut-être aurions nous besoin d’un nouveau patient » dit-elle en même temps qu’elle ouvrait la porte pour accoster l’un des assistants qui passaient dans le couloir, qui n’était autre qu’Ichiro. Elle lui demanda si d’autres patients en attente de greffe étaient prêts à être opérés. Il lui en ramena un immédiatement, sur lequel Hatsumomo pourrait lui faire une démonstration si nécessaire.

Elle enrageait mais, têtue comme elle était, elle refusait d’abandonner avant que sa technique ne soit parfaite.

~
ft. Hatsumomo


Revenir en haut Aller en bas
Omura Hatsumomo
Omura Hatsumomo
Uzushio no Genin
Messages : 214
Date d'inscription : 22/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG B
Ryos: 429
Expérience:
L'élève prodige - ft. Hatsumomo Left_bar_bleue446/1200L'élève prodige - ft. Hatsumomo Empty_bar_bleue  (446/1200)
Omura Hatsumomo
L'élève prodigue
Omura Hatsumomo et Omura Mifuyu


Lorsque ton mentor te posa la question pour savoir à quel moment il fallait s’occuper de la coagulation, tu répondis d’une voix à peine audible, le regard rivé sur la procédure de la vielle femme.


    - Oui, c’est là.


Lorsque le patient se réveilla et cria de douleur, tu te mis légèrement à paniquer … légèrement ? non pas du tout. Tu ne comprenais pas ce qui se passait et il fallut que Mifuyu-sensei prenne la situation en main et s’occupe de renvoyer le patient dans un état second. Frénétiquement, tu te mis à inspecter la jambe, te demandant comment, au grand comment faire pour réparer peu importe ce qui avait mal tourné.

Et, tu faillis omettre le véritable problème. La raison pourquoi la jambe avait d’abord été amputée. Trop chirurgical comme blessure, ce n’était clairement pas dû à un combat …


    - Dis, pourquoi on lui a coupé la jambe ?


Et tu le vis, la peau noircie, au bout des pieds et sous le genou où la greffe avait été réalisée. La procédure en soi était un succès, le problème venait du membre.


    - De la nécrose ?


Ce n’était pas bon, pas du tout.


    - Va falloir tout retirer.


Tu n’allais pas expliquer le principe de nécrose à ta mentore, car tu savais que tu n’en avais pas besoin. Elle devait bien en avoir déjà vu dans sa vie et beaucoup plus que toi d’ailleurs. En fait, elle devait même en avoir plus à dire sur le sujet que toi.


    - Même si avec cette technique, le corps ne refusera pas un nouveau membre ou un nouvel organe, si on lui donne quelque chose d’endommagé, la réaction sera violente. Pourquoi je n’ai pas pensé à regarder ça moi ? Je ne fais jamais cette erreur d’habitude ...

Ta dernière phrase mourre dans ta gorge. Tu étais sidérée, entièrement dégoûtée de toi-même. C’était une erreur de débutante, comment avais-tu pu la faire maintenant ? Tu t’afféras alors à couper la jambe qui commençait lentement sa putréfaction. La procédure pour détacher le membre fut longue et laborieuse, toi qui avais davantage l’habitude de les resouder.


    - Lorsque le membre est malade, ou qu’il est en trop mauvais état, c’est ce qui arrive. La greffe était un succès, mais il nous faudra un autre jambe si l’on veut lui rendre la sienne.


Revenir en haut Aller en bas
Omura Mifuyu
Omura Mifuyu
Uzushio no Jonin
Messages : 177
Date d'inscription : 26/12/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 83
Expérience:
L'élève prodige - ft. Hatsumomo Left_bar_bleue519/2000L'élève prodige - ft. Hatsumomo Empty_bar_bleue  (519/2000)
Omura Mifuyu

L’élève prodige
~


Tandis qu’Ichiro se pressait de ramener un nouveau malade à sa maîtresse, sa disciple était occupée à séparer la jambe greffée du patient. Elle était trop bonne. Là où Mifuyu ne voyait qu’une perte de temps, la blonde, elle, se fatigua à le sauver, cet homme qui pourtant ne saurait jamais rien de ce qui s’était déroulé entre ces murs.

Quand son assistant arriva avec un nouveau corps, la Sorcière le renvoya instantanément. « Désolé, mais je n’en ai pas besoin finalement. Va plutôt me chercher une jambe bien conservée. » Le garçon s’exécuta, ne voulant certainement pas décevoir celle qu’il servait et, surtout, celle qui exigeait ses services de plus en plus souvent ces derniers temps. Devait-il y voir les présages d’une promotion prochaine ?

Mifuyu ne se souciait guère des états d’âme de son servant. Ce qui l’importait, en revanche, c’était d’apprendre que sa greffe aurait fonctionné si le membre n’avait pas été endommagé dès le départ. Elle maudissait le laborantin qui n’avait pas été foutu de lui donner une jambe en bonne santé et qui lui avait sérieusement fait douter de ses capacités. D’un autre côté, sa colère se limitait là où se joignait sa part de responsabilité : une chirurgienne de son acabit ne devrait pas avoir une confiance aveugle en ses sujets. Elle aurait dû tout vérifier par elle même. Leçon retenue.

Ainsi donc elle avait réussi sa première greffe depuis des années. Enfin, aurait réussi, mais dans son esprit, cela comptait. Néanmoins, la tache avait été trop fastidieuse et elle souhaitait faire plus. Elle aimerait être capable d’effectuer cette technique au cours d’un combat, voire même de rattacher son propre membre sectionné dans l’hypothèse d’un combat prochain aussi ardent que celui qui l’avait opposée à feue Dame Akeru. Cela serait l’ultime étape de son apprentissage. Elle ne se faisait toutefois pas d’illusions, ce sera un travail de longue haleine. Elle était épuisée et ne supporterait plus qu’une greffe aujourd’hui. Elle devrait ensuite caler ses répétitions dans les quelques rares trous dans son emploi du temps, sacrifiant par là de précieuses heures de sommeil. Il fallait le faire pour la cause.

Ichiro revint avec un grand sac à la main. Dedans, une jambe était immergée dans la glace. La teinte de peau ne s’accordait pas totalement à celle originale du patient mais, Mifuyu en était la preuve vivante, la mode était désormais au décousu.

Elle s’activa donc, scalpels en main, à répéter avec minutie toutes les étapes de l’opération. Déjà prenait-elle ses habitudes et le dosage du chakra n’était plus un problème. La Sorcière était une excellente élève, naturellement douée pour les arts du corps. Quand elle eut fini de stimuler la plaie avec la paume mystique, elle se laissa tombée sur une chaise, épuisée. Elle porta sa main devant son visage et y observa sa montre. Elle l’avait fait en trente minutes, soit presque deux fois moins de temps qu’au début. Quand l’homme se réveilla, effrayé par le souvenir de sa précédente douleur, ils purent voir que le nouveau membre était tout à fait fonctionnel. Le patient ne se plaint pas une fois de la différence de teint de peau, bien trop reconnaissant envers ces deux chirurgiennes d’exception.

Sa rapide progression n’était toutefois pas encore suffisante. Aucun ennemi ne lui laisserait une demi-heure de libre pour se soigner. Elle pouvait, et devait, encore faire mieux. Pour l’heure, il fallait accepter sa faiblesse.

« Merci beaucoup, Hatsumomo. Je vais m’appliquer à continuer cet art. Pour en revenir à ce que tu disais avant, je t’apporterai bientôt les recherches d’Omura Fusuke, qui devraient t’aider dans ta quête. Aussi, pour te remercier, j’aimerais t’enseigner à mon tour l’une de mes techniques les plus dévastatrices. Une technique qui, si réussie, va bien au-delà de l’amputation. Je te ferai savoir quand. »

Épuisée, elle se retourna et fit venir ses assistants pour qu’ils nettoient la pièce. Elle fit comprendre à sa disciple qu’elle pouvait maintenant rentrer chez elle. Quand elle aura plus de temps et, surtout, quand elle aura pleinement maîtrisé la technique de greffe, elle reviendrait vers elle pour lui enseigner la quintessence de l’art Omura, quand la science est utilisée à des fins destructrices.

Dans la semaine qui passa, Mifuyu alterna entre la DAPHU et l’hôpital d’Uzushio pour y pratiquer des greffes en urgence. Manipulation du chakra, nettoyage de la plaie, accrochage des deux membres grâce aux fines tentacules, stimulation avec la paume mystique, tout ceci devenait maintenant un rituel qui découlait naturellement. Elle n’avait plus qu’à laisser ses doigts la guider, qui avait enregistré le moindre des mouvements. Dans la même semaine, elle réalisa au moins dix greffes différentes, parfois de bras, parfois de jambes. Elles ne lui prenaient maintenant que quelques minutes, voire secondes quand le membre était frais et n’avait pas besoin d’être nettoyé, ce qui serait normalement la situation en combat réel.

Cette semaine d’intenses efforts l’épuisa, mais c’était un mal nécessaire. Toute Omura de génie qu’elle était, c’était une technique qu’elle devait absolument maîtriser à la perfection. Et dont elle repousserait une nouvelle fois les limites avec l’aide de son élève...

~
ft. Hatsumomo


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Domaines des Clans :: Domaine Omura-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.