:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Domaines des Clans :: Domaine Omura Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Onii-chan ? [pv. Kudo Tsume]

Omura Hatsumomo
Omura Hatsumomo
Uzushio no Genin
Messages : 139
Date d'inscription : 22/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 29
Expérience:
Onii-chan ? [pv. Kudo Tsume] Left_bar_bleue568/500Onii-chan ? [pv. Kudo Tsume] Empty_bar_bleue  (568/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Onii-chan ?
Kudo Tsume et Omura Hatsumomo


Tu avais passé la journée la tête penchée dans tes différents recueils. Ce que tu cherchais, tu ne savais pas exactement. Une innovation ? ou peut-être, l’idée d’une innovation. Ta mère était partie en mission pour une fois et ton père était au laboratoire. Tu étais donc seule. Tu n’osais pas aller chercher Otohime de peur de l’importuné et l’idée qu’elle te déchire les tympans ne t’intéressait pas vraiment. Tu ne voulais pas non plus déranger Shun, tu allais toujours le déranger de toute façon, le pauvre homme n’avait presque plus de temps pour lui avec toi, toujours dans ses pattes. Et Sanada ? Disons que tu voulais éviter d’être poussée dans un l’eau une autre fois.

Tu étais donc allongée sur le dos dans le petit salon, un recueil de médecine suspendue au-dessus du visage, alors que tu faisais aller tes pieds de haut en bas, l’air pensive. Tu t’ennuyais. Ce recueil, tu l’avais déjà lu. Mais tu ne trouvais rien de mieux à faire. Tes déplacements dans les laboratoires Omura étaient encore limités, à cause de cette histoire de crabe. Cette bande d’Étiques. Ne comprenaient-ils rien à la vraie science ?

L’idée d’en parler à Mifuyu te caressas l’esprit, mais tu remis à plus tard. Ce qu’il faisait chaud cette journée-là. C’était l’été, à quoi t’attendais-tu ? Tu le savais l’été, il faisait chaud, mais à chaque jour, tu avais l’impression que c’était pire que le précédent. Tu avais donc laissé ta longue toge blanche d’Omura traîner plus loin, optant pour une camisole de la même couleur. Ainsi, au moins, tu donnais la chance à ton corps de respirer plutôt que de le prendre derrière l’épaisseur infinie de la toge habituelle des Omura.

Tu n’en pouvais plus. Ce recueil était barbant. D’Un geste à peine contrôlé, tu l’envoyas sur le côté, dans un coin de la pièce, passant au suivant. Dans cet instant, il y avait une monotonie ennuyante qui ralentissait le temps, te forçant à t’ennuyer encore plus. Tes petits yeux bleus parcouraient les lignes du recueil, mais encore un fois, tu l’avais déjà lu. Celui-ci parlait de comment rattacher les membres des patients accidentellement amputés (ou moins accidentellement).

Lui aussi alla rejoindre le coin de la pièce, trouvant son comparse. Un grognement s’échappa de ta gorge alors que tu t’aplatis en étoile sur le tatami, fixant le plafond, d’un air plus qu’ennuyé. Où était les distractions quand tu en avais besoin ? Pourtant, c’est à ce moment-là que tu réalisas que tu n’étais pas entièrement seule à la maison. Tsume devait être là ! À moins qu’il ne soit sorti quand tu tentais de t’occuper.


    - TSUMEEEEEEEE ! Est-ce que tu es là ? Veux-tu faire quelque chose avec moi ?


Tu n’avais pas bougé, attendant la réponse de celui que tu considérais un frère adoptif (depuis le temps que tu le connaissais et il était un protégé de ta mère, donc … )


Revenir en haut Aller en bas
Kudo Tsume
Kudo Tsume
Uzushio no Chunin
Messages : 40
Date d'inscription : 18/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG A
Ryos: 0
Expérience:
Onii-chan ? [pv. Kudo Tsume] Left_bar_bleue40/2000Onii-chan ? [pv. Kudo Tsume] Empty_bar_bleue  (40/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
Onii-chan ?

☽ • ☾

J’avais légèrement perdu la notion du temps en revenant ce soir-là, ou ce matin, en fait je ne savais plus vraiment où j’en étais et le fait de m’être assis pour fixer les ombres sur le plafond ne m’aida pas vraiment à reprendre conscience. - J’avais trop bu, c’était un fait et j’étais même certain d’avoir un peu trop abusé des corps offert par les plus téméraires du village. J’avais du sang sur moi, ce n’était pas le mien, juste des plaques déjà sèches non loin de mes tatouages. J’avais blessé quelqu’un, je lui avais fait mal, mais l’absence d’abondance me rassurait sur un point, tous aussi violent avais-je pu être, je n’avais pas ôté la vie. Je n’avais pas…. -. J’avais mal au crâne, mais je souriais toujours comme le bien heureux que j’étais, pourquoi ne pas le faire de toute façon. Quelque soit cette nuit, elle était mémorable, enfin non justement, je n’en avais aucun souvenir, mais je doutais que cela soit le cas pour les quelques chanceux qui avaient pu croiser ma route. Quant à l’idée d’avoir pu les blesser, je suppose qu’il était relativement évident que ma réputation commençait à me coller à la peau et que seul quelques âmes en peine continuaient à venir, visiblement satisfaite de ce que nous pouvions faire.

Mais cet état second ne dura pas éternellement, car au milieu de ce silence presque angoissant, la voix innocente de ma sœur perça les barrières de mon inconscient. Basculant donc la tête sur le côté, je fixais le mur qui semblait avoir cherché à me parler avant de me remettre debout, brièvement chancelant, l’esprit encore embrumé par l’alcool.

Je ne portais qu’un simple sous vêtement, mais elle avait déjà vu tellement plus que je n’aurais pas cherché à en mettre si la nudité avait été ma compagne. Il était seulement bon de signaler que dans un excès de conscience, j’avais pensé à rejoindre la maison avec au moins quelque chose pour cacher mon intimité. Pas sûr que cela me rende plus fréquentable, mais au moins avais-je été moins dépravé. Me traînant donc avec l’énergie d’un animal mort, je pénétrais la chambre de la jeune Omura sans même chercher à frapper. Je me laissais simplement tomber sur le dos à ses côtés, la tête toujours lourde, mais un sourire protecteur sur le visage, « Ce que tu veux ! » déclarais-je alors pour répondre à sa question. Passer du temps avec elle était toujours quelque chose d’agréable, de rassurant aussi. Elle était l’innocence même, bon elle aimait faire des choses étrange, mais moi aussi alors bon, est-ce que je pouvais l’en blâmer ? Non. Elle était ma soeur, la seule véritable chose importante à mes yeux. Avec sa mère mais… - Je détestais sa mère, je la détestais elle, je…-. Je secouais la tête pour chasser cette absence qui venait de me menacer avant de glisser une main sur mon ventre pour chasser un peu de sang, « Je crois que j’ai encore fait saigné la moitié des bordels de cette ville… » et ça m’amusait franchement comme mon rire pouvait le laisser sous-entendre.

Me redressant légèrement, je tournais la tête vers elle, seule, dans une chambre, « Que fait une fille en âge de tout, seule dans sa chambre à réclamer son frère ayant une gueule de bois ? », bon frère, sur le plan biologique non, mais les Omura étaient ma famille, elle aussi et puis je l’adorais, alors je n’avais aucune justification à avoir. Mais la question était la bonne, pourquoi elle était seule ici à s’ennuyer de toute évidence et sans la moindre activité pour l’aider à passer le temps. Elle avait des amis non ? Genre elle n’était pas aussi monstrueuse que moi, enfin si, mais elle était mignonne et puis elle n’avait pas déjà massacré gratuitement des gens devant d’autre personne alors que l’idée était juste d’avoir des informations.




☽ • ☾
ft. Hatsumomo


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Domaines des Clans :: Domaine Omura-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.