:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Konohagakure :: Terrain d'entraînement Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Entrainement matinale [pv. Nekomata]

Fuyugeshiki Toka
Fuyugeshiki Toka
Konoha no Genin
Messages : 27
Date d'inscription : 03/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 0
Expérience:
Entrainement matinale [pv. Nekomata] Left_bar_bleue82/500Entrainement matinale [pv. Nekomata] Empty_bar_bleue  (82/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Entrainement matinale

           
Le soleil commençait à poindre par dessus les hauts murs de Konoha. Les premiers oiseaux chantaient et la vie journalière reprenait ses droits à Konoha. Pour ma part, j'avais quitté la maison aux aurores avec la ferme intention de m'entrainer jusqu'au repas du midi. En parcourant les rues s'animant peu à peu, je saluais d'un sourire les personnes que je rencontrais. Au détour d'un croisement sur le chemin du terrain d'entrainement numéro quatre, je reconnus le salon de thé où habitait Nekomata. Nekomata et moi étions amis depuis nos débuts à l'académie. Nous avions pour ainsi dire grandit ensemble. Chacune nous avions progressé à notre rythme, nous aidant par moment, nous affrontant à d'autres. Mais je n'avais que des bons souvenirs avec elle.
         
Je me demande si Neko' serait d'accord pour m'accompagner dans mon entrainement d'aujourd'hui. Ce chaton doit encore être entrain de dormir... Bon, je verrais bien en lui demandant directement.

          M'approchant du salon de thé, je fus accueillis par les miaulements d'Asami, l'un des nombreux chats vivants ici. Frappant deux coups à la porte d'entrée du salon déjà ouvert à cette heure, je m'annonçais, m'excusant du dérangement. Après avoir laissé mes gétas à l'entrée en signe de respect, j'observais la pièce. Hormis les nombreux chats, les parents de Neko' et quelques clients habitués des lieux, pas de blonde au yeux verts à moitiés endormis en vue. Franchement, à quoi je m'attendais ? Je ne pense pas que Neko' ait reçut une mission, elle devait faire la grasse matinée. Je choisis tout de même d'aller demander à sa mère si elle pouvait demander au chaton de me rejoindre. M'approchant d'un pas tranquille, je saluais les propriétaires des lieux en m'inclinant respectueusement.
         
Bonjour, monsieur et madame Koubai. Pardon de vous déranger dans votre travail, mais je passais dans la rue, allant en direction du terrain d'entrainement quand je me suis dis que je pourrais inviter votre fille à se joindre à moi. Seriez vous d'accord pour aller la chercher s'il vous plait ? Je m'en voudrais de la déranger où d'entrer chez vous sans votre permission, aussi je vais l'attendre ici et j'accepterais volontiers un thé je vous prie.

          Le thé commandé, je m'installais sur un futon près d'une table attendant mon thé et mon amie d'enfance.
   
Récapitulatif combat:
 
   

   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Entrainement matinale [pv. Nekomata] 1558006492-a

Grasse matinée

Ronronnant presque sous les caresses d'une aurore venue piquer son éveil, Nekomata larvait, profitant du silence de la demeure pour embrasser un étirement aussi lascif que paresseux. Aujourd'hui signait une journée de repos bien mérité, héritier d'une semaine de chute intensive et bleus méthylènes. Hélas, si le programme se résumait à jouer du koto toute la journée et subtiliser l'amour de ses chats à défaut d'obtenir celui des garçons sur lesquels elle lorgnait avidement, l'habitude avait tiré la blonde de sa léthargie aux premiers rayons du soleil. Enfin, tirer était un grand mot. Disons plutôt que l'aurore avait su piquer l'éveil physique de Nekomata qui, machinalement, avait fini par se préparer, s'abattant de longue minute plus tard sur son déjeuné, le front contre la table. Oui, elle manquait cruellement de sommeil et ce n'était ni ses cernes creusées à la fois par ses entraînements nocturnes et, potentiellement, l'énonciation de tous les prénoms trouvés pour ses futurs enfants avec Senju Shirō, ni sa démarche de mort ramené à la vie par d'obscures arcanes, qui contredirait ce constat.

" - Takoyaki... Manger..."

Remplacez ce mot par "cerveau" et elle vous offrirait le splendide tableau d'un zombie cherchant à se sustenter. Alors, lorsque passa une main sur sa chevelure pour la brosser, la demoiselle se contenta d'une bouillie de mot incompréhensible, noyé dans ce petit sourire qui semblait encourager l'oeuvre d'une mère désespéré. "Nekomata, Toka t'attend." Toka ? Si la blonde papillonne doucement du regard, le menton posé à quelques centimètres de ses baguettes, c'est doucement qu'elle se figure l'image de cette amie d'enfance. Allez, ressaisit toi. Tu ne pouvais pas la laisser t'attendre indéfiniment, ce n'était ni poli, ni correcte. S'efforçant de secouer sa carcasse, ramassant son déjeuné pour l'enfermer dans de petit récipient de bois qu'elle traîna dans sa sacoche, Nekomata fila finalement en direction du salon de thé pour embrasser d'un bâillement contenue la vision de son amie. Quelques pas suffirent à se rapprocher de la belle, conduire ses genoux à s'affaisser tout près d'elle et, irrépressiblement, accompagner la chute de son menton sur l'épaule de la demoiselle au regard rubis.

" - Tu ne te repose jamais ? "

Si le ton s'était fait doux, il avait épousé la clôture du regard si intense de Nekomata. Du moins un instant. Le thé était arrivé, insufflant de nouveau un sursaut aux muscles douloureux de la blonde. Allez, debout. D'un geste gracile, couronné d'éther, la blonde aux pas félin avait fini par doucement frotter son regard pour au final se centrer sur son thé, un fin sourire aux lèvres. Elle s'était perdue en civilité, comme pour excuser son manque de "bonjour" et prendre des nouvelles de cette amie d'enfance, un tendre sourire aux lèvres. A croire que son thé vert était parvenu à arracher son corps à la léthargie venue sauvagement le mordre.

" - Allez ! "Avait-elle soudainement lâché, plus pour elle que pour secouer Toka. "Tu voulais t'entraîner, c'est bien ça ? Je te préviens, j'ai apprit à cracher de la lave récemment ! "

Et ça, c'était le truc le plus badass qu'elle n'avait jamais fait. Pour un peu, elle avait cru pouvoir prendre l'attrait de Matatabi, le démon chat à deux queues, hélas cela avait tenu plus du fantasme que de la réalité. M'enfin, c'était tout de même signe que malgré son retard sur certain membre de sa promotion, elle était en progrès ! D'un geste dictame, elle offrit sa main à Toka comme pour l'engager sur le chemin du terrain d'entraînement et ce, dans un doux sourire. Si le thé avait su lui donner un nouveau coup de fouet, elle savait pertinemment qu'une trop longue inaction conduirait son menton à de nouveau s'abattre sur l'épaule de Toka. Et pas sûre qu'elle s'éveille aussi facilement après ça.

" - Avec un peu de chance il n'y aura pas grand monde et on aura le terrain pour nous seule ! "
... Et il n'y aurait donc aucun regard indiscret pour contempler les échecs lamentables de Nekomata.

Halloween
Ft Toka
Revenir en haut Aller en bas
Fuyugeshiki Toka
Fuyugeshiki Toka
Konoha no Genin
Messages : 27
Date d'inscription : 03/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 0
Expérience:
Entrainement matinale [pv. Nekomata] Left_bar_bleue82/500Entrainement matinale [pv. Nekomata] Empty_bar_bleue  (82/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Trainning time



"Tu voulais t'entraîner, c'est bien ça ? Je te préviens, j'ai apprit à cracher de la lave récemment ! "


Mon amie était arrivée alors que je prenais le délicieux thé que m'avait servit son père. nous avions partagé la fin de son déjeuner et pour nous motiver à prendre le chemin du terrain d'entrainement qui n'était pas très loin. Je me demandais qui d'elle où moi avait besoin le plus de motivation ? Bah ! Je verrais bien sur place. Attends...Quoi ?! De la lave ?! Mais comment une personne aussi mignonne et gentille que Neko' pouvait soudain se mettre à cracher de la lave.... Avec le chakra bien sure... La réponse est évidente, mais c'est plus l'idée d'imaginer mon amie d'enfance cracher un liquide capable de faire fondre basiquement n'importe quoi qui me rendait légèrement incrédule... Enfin, elle n'était pas au courant que de mon côté j'étais capable de matérialiser du cristal. Il y a pas à dire, nous avions progressé. J'esquissais un léger sourire alors que je me levais pour suivre mon amie jusqu'au fameux terrain.

"Avec un peu de chance il n'y aura pas grand monde et on aura le terrain pour nous seule ! "


J’acquiesçais en souriant. L'idée n'était pas déplaisante en effet, nous pourrions en profiter pour nous lâcher un peu. J'avais appris que Neko' avait été affectée à une équipe de Shinobi. Pour ma part je n'avais pas reçu d'affectation. Mais je ne doutais pas qu'une telle expérience aiderait Nekomata à progresser et j'étais très contente pour elle et aussi impatiente d'avoir une telle chance. L'idée de discuter de cela me vint à l'esprit, mais nous arrivions au terrain d'entrainement, qui , comme l'avait supposé le chaton cracheur de lave, était vide et donc disponible.

"Apparemment tu as vue juste pour ce qui est du terrain d'entrainement. Donc de la lave hein ? C'est peu commode dis-moi. A vrai dire c'est la première fois que j'en entends parler. J'ai hâte de voir ce que ça donne en application ! Bon... On ne change pas les règles ? Uniquement sur les mannequins ? à moins que tu ne soit partante pour un petit affrontement. Bien sure si tel est le cas, pas de blessures graves.


Je regardais mon amie de mon oeil pourpre et pourtant différent des fameux sharingans de notre village. Javais cependant moi aussi certains tours dans ma manche. Alors que j'attendais la réponse de mon amie, je commençais à cristalliser l'air autour de moi en shurikens flottants en vole stationnaire autour de moi émettant une petite vibrations sonore similaire à une hélice. L'unique but était de faire réagir Neko' sur mon aptitude à manipuler le cristal.

Récapitulatif combat:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité


Entrainement matinale [pv. Nekomata] 1558006492-a

Grasse matinée

  «  De la lave hein  ». Relâchant doucement la main de Toka pour longuement étirer ses muscles, Nekomata fit face aux mannequins dans un bâillement à peine dissimulé, rapidement mit en fuite par ce sourire, cet irréductible sourire en coin. Pour un peu, il aurait prit des airs fauves s'il avait dévoilé ses canines acérés et un regard perçant, cependant il fallait croire que la léthargie serait le maître mort de ces prochaines heures si bien que ces airs de chat sauvage que pouvait parfois arborer la blonde se résumerait ici à ceux d'un chat bedonnant, abattant sa graisse sur le côté pour profiter de la caresse solaire et d'une énième sieste. Tout en poésie, évidemment. «  Bon... On ne change pas les règles ? Uniquement sur les mannequins ? » La blonde acquiesça d'un geste gracile, entrevoyant déjà son manque de réflexe se solder par une attaque en plein visage, ou un K.o des plus lamentable. Pourquoi fallait-il qu'elle s'entraîne la nuit et pas sur des tranches horaires décentes ?

Redressant son dos afin d'arborer une position plus adéquate, Nekomata entama quelques mûdras, l'oeil fermement agrippé aux mannequins qui lui faisait face. Cependant, ce fut après quelques instants d'hésitation que la blonde se décala un peu, comme soumise à la peur de soumettre Toka aux projections de son jutsu. Il ne fallait pas déconner, c'est que ça brûlait ce truc. Un pas chassé, deux pas, la blonde semblait évaluer la distance d'un oeil légèrement plissé, perturbé par un son qu'elle ne parvenait décidément pas à évaluer. Les Aburame s'entraînaient-ils non loin de là avec d'énorme insectes volants ou... ? Tournant soudainement le visage en direction de Toka, comprenant soudainement que cela ne pouvait provenir que de sa direction, la blonde cilla bien trois fois face aux cristaux qui lévitait tout près de sa partenaire.

" - .... Et après tu oses t'étonner de ma lave ? Quand as-tu apprit ça ? C'est épatant !.... Et tellement classe en fait."

Un large sourire s'était inscrit sur son visage alors que son regard, avide et curieux, s'attachait à la contemplation de ces étranges shurikens. Cela devait être redoutable, elle même peinerait véritablement à contrer chacun d'eux et s'en sortir indemne. Au mieux elle finirait avec deux shurikens dans le bras et une roulade dans la poussière pour se mettre à l'abri derrière un roc. Ou peut être surestimait-elle l'affaire ? Il fallait avouer que la jolie blonde peinait parfois à véritablement évaluer la force et les dégâts d'une attaque avant de se la prendre en plein visage, cependant la nature de ces cristaux la fascinait véritablement : c'était tellement plus classe que ses basiques dôton et rivière de boue.
Happée par ces étranges shuriken, tentée, véritablement tentée d'y toucher, Nekomata se ressaisit cependant et focalisa son attention sur son mannequin qu'elle inonda soudainement d'un jet de chaux. La matière heurta brutalement la cible, s'y agrippant à la manière d'une pieuvre dans une fumée caractéristique et, plus Nekomata y songeait, plus elle venait à se convaincre qu'un peu d'eau boosterait le tout. A dire vrai, Suiton boosterait la quasis totalité de ses jutsu et Nekomata ne pouvait que déplorer son manque d'affinité avec celui-ci. Elle n'avait pourtant pas lésiné sur les efforts, m'enfin...

Perdant son regard sur le durcissement de sa chaux, fronçant légèrement les sourcils sous le poids de ses interrogations et pérégrination de l'esprit, Nekomata vint finalement croiser ses bras dans une moue songeuse. Envisageait-elle des combos fantasques ? Très certainement à dire vrai. Des attaques extraordinaires qui ne trouverait hélas naissance qu'au plus près de son esprit, à mille lieu d'une pratique tangible. Pourtant, c'est une étonnante vivacité au bout des mouvements qu'elle se tourna en direction de Toka comme pour contempler ses gestes.

" - Tu me montre comment tu fais ? C'est clairement la première fois que je vois quelqu'un utiliser des cristaux !.... OOOH ! Tu peux créer de l'obsidienne ? Des shurikens en obsidienne serait tellement redoutable !"

Regard de chat potté, battement de cil lent, charmeurs, moue irrésistible au bout des traits... Etait-elle en train de sortir ses plus belle bouille pour en imaginant cette amie d'enfance conquérir les terres avoisinante à dos d'un gigantesque loup de cristal ? Très certainement.

" - Je n'imagine même pas à quel point tu seras redoutable une fois Jonin... Peut être que j'ai devant moi la future hokage ? "

Si on aurait pu murmurer qu'il s'agissait là d'un odieux brossage dans le sens du poil, le regard pétillant de la blonde ne mentait en rien. Elle pensait chacun de ses mots et c'était avec une admiration sincère qu'elle contemplait sa partenaire d'entraînement, des étoiles dans les yeux.

Halloween
Ft Toka

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fuyugeshiki Toka
Fuyugeshiki Toka
Konoha no Genin
Messages : 27
Date d'inscription : 03/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 0
Expérience:
Entrainement matinale [pv. Nekomata] Left_bar_bleue82/500Entrainement matinale [pv. Nekomata] Empty_bar_bleue  (82/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Démonstrations et doutes




Amusée, j'observais mon amie se concentrer sur la composition de ses mudras alors que le vrombissement caractéristique de mes shurikens de cristaux semblait la déranger. C'est après un instant de surprise qu'elle exprimât sa surprise par rapport à ma nouvelle aptitude à maitriser les pierres précieuses, à les modeler pour en faire des techniques aussi belles que mortelles.

" - .... Et après tu oses t'étonner de ma lave ? Quand as-tu apprit ça ? C'est épatant !.... Et tellement classe en fait."


La vérité, c'est en essayant de manipuler le Doton comme  tu le fait. J'ai... Disons... Expérimenté différents mudras et j'ai finis par arriver à ce résultat. A vrai dire, je me suis renseigner auprès de Chuunin et de Jônin du villages et il doit s'agir d'une forme particulière de Doton particulièrement rare. Je n'ai trouvé qu'un seul parchemin en parlant de ce qui semble s'appeler le Shoton. Le Kekkei Genkai de la manipulation du cristal. Malheureusement comme c'est assez rare, je suppose que je vais devoir apprendre toute seule à le manipuler. J'ai demandé conseil à un Senju, mais il m'a expliqué que chaque Kekkei Genkai variait dans la façon de s'en servir. Un peu comme ta aptitude à cracher de la lave.


Puis Neko' crachât une vague de matière grisâtre qui s’apparentait à de la chaux. On peut générer de la chaux avec de la lave ? Je fus néanmoins étonnée que l'on puisse relâcher une telle matière. Je m’apprêtais à féliciter le chaton quand je perçus son regard perdu. Neko' avait une imagination débordante. Peut être était elle entrain d'imaginer un manière d'améliorer cette technique ? Je regardais moi-même la chaux se solidifier au contact de l'humidité de l'air. Définitivement, le Suiton aiderait à solidifier ça. Mais je n'eus guère plus de temps de réflexion. L'admiration de Nek' revenait à la charge.

" - Tu me montre comment tu fais ? C'est clairement la première fois que je vois quelqu'un utiliser des cristaux !.... OOOH ! Tu peux créer de l'obsidienne ? Des shurikens en obsidienne serait tellement redoutable !"


J'envoyais trois shurikens de cristaux vers le mannequin le plus proche à ma droite d'un mouvement de main. Mais visiblement mon mouvement avait dut être un peu trop violent, car me shuriken ne se plantèrent pas dans la paille comme je le pensais. Les bras et la tête du mannequin furent littéralement scié par le tranchant des shurikens qui disparurent l'instant suivant. J'eus un moment d'hésitation en me disant que je devrais faire plus attention à l'avenir avec ces trucs. Bon il était temps de montrer à Neko' comment ça fonctionnait.


Le principe de base de cette technique est la cristallisation. Elle est très puissante, mais aussi très dangereuse, car elle peut cristalliser toute sorte de substance comme l'eau, le bois et même l'humidité dans l'air. Par contre il m'est impossible de cristalliser les énergie comme le feu où le vent. Sa puissance réside dans le fait qu'elle peut même cristalliser un humain d'après ce que j'ai lu. Ce parchemin m'a aussi appris que le son pouvait être une faiblesse pour le cristal et pouvait le détruire.


Illustrant mon propos par le geste, une fois mes explications terminés, je composais une série de mudras avant de poser une main au sol comme l'aurait fait un utilisateur de Doton avant d'énoncer le nom de ma technique : "Omiwatari No Jutsu". Surgirent alors une multitude de cristaux effilés qui se dirigeaient en direction du pauvre mannequin déjà décapité. Une fois atteinte, la cible fut transpercée de toute part par des pieux cristallins. J'observais mon travail, le pauvre mannequin n'avait eût aucune chance. Puis mon regard dérivât vers la chaux encore entrain de se solidifier. Je composais une autre série de mudras rapide et énonçant le nom de ma technique "Suiton : Mizu Rappa", je crachais alors un jet d'eau sur la chaux pour aider celle-ci à se solidifier. Neko' enchainât avec cette sincérité que je lui connaissais depuis notre plus jeune âge.

" - Je n'imagine même pas à quel point tu seras redoutable une fois Jonin... Peut être que j'ai devant moi la future hokage ? "


Avec un sourire amusé, je fis mine de ne pas prendre sa remarque au sérieux. Puis intérieurement je me questionnais sur ces derniers mots."Est-elle sérieuse en disant ça ? Non, la vrai question c'est pourquoi ne l'ai-je jamais envisagé ? Parce que c'est impossible ? Est-ce vraiment hors de ma portée ? Après tout ne suis-je pas Genin à treize ans et capable d'utiliser une technique unique en son genre ? Même les Senju m'ont dit qu'ils n'avaient jamais vu ça..."

M...Merci Neko' Je ne pense pas que je sois vraiment capable de parvenir à un poste aussi prestigieux. Après tout, je n'ai même pas encore d'équipe attitré et Akimichi Chô doit être quelqu'un de vraiment redoutable...


Puis je regardais le manequin qui j'avais victimisé. Etais-je si innofensive que ça ?

Récapitulatif combat:
 



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Konohagakure :: Terrain d'entraînement-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.