:: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kisho Fû.

Kisho Fû
Kisho Fû
Indépendant
Messages : 9
Date d'inscription : 14/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang B
Ryos: 0
Expérience:
Kisho Fû. Left_bar_bleue0/1200Kisho Fû. Empty_bar_bleue  (0/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Kisho Fû. Mar 14 Mai - 21:37



Matricule ninja
NOM : Kisho
PRÉNOM :
GROUPE : Indépendant
GRADE : Aucun au vu de son indépendance
RANG : B
SEXE :
ÂGE : 16 ans
SITUATION : N’est pas dans l’âge de penser à une quelconque situation.
FAMILLE : Issue de la vraie/pure lignée Kisho, Fû possède un rang de fille unique, ayant un père et une mère en vie, rien de bien dramatique à signaler.


Personnalité
QUALITÉS
Bavarde
Ambitieuse
Motivée
Sûre d'elle
Rigolote
Protectrice
Aimable
Curieuse
Indépendante
DÉFAUTS
Bavarde
Irréfléchie
Bercable rapidement
Jalouse
Emotif
Têtue
Anxieuse
Obstiné
Naïf
AIME
L'aurore
La sérénité
La victoire
La domination
La présence humaine
Le soleil
N'AIME PAS
L'irrespect
La défaite
Les chats
Le froid
La haine
L'avarice
AUTRES
Autre
Autre
Autre
PHYSIQUE
TAILLE :
1m65
POIDS :
50Kg
PEAU :
Mâte
CHEVEUX :
cheveux noir jaïs rangé par une fleur
Longue chevelure
YEUX :
Noisette
assez ouvert, regard profond
VISAGE :
Fû possède un visage aux traits extrêmements fins et assez long pour une femme, sans aucune imperfection sur le visage. Un nez très discret recouvrant des petites lèvres incognitos, des oreilles dissimulées par quelques mèches de sa chevelure.
CORPS :
L’adolescente aborde un corps banal pour une femme de son âge, elle mesure 1m65 mais semble quand même être munie d’un corps à l'apparence assez long  pour une silhouette svelte, possédant des bras plutôt musclés.
AUTRE :
La Kisho n’a rien à signaler sur son corps en dehors d’un tatouage du logo de son clan dans le haut du dos.
Histoire
Racontez nous votre histoire en listant les événements importants de votre personnage. Ce que nous voulons voir est votre imagination, votre originalité ainsi que votre cohérence.
Attention, vielliez lister les événements marquants de votre personnage dans le bon ordre chronologique, ne listez pas ses événements dans le désordre !

Fû écrit ses péripéties depuis toute petite reprenant alors l’oeuvre de sa mère qui en était la créatrice de cette idée. Léguant alors cette idée, Fû entretient sa vie dans un gigantesque livre de sa propre plume depuis ses six ans. Sakura, sa créatrice faisait de même durant sa jeunesse, ayant toutes deux cette fibre littéraire, Sakura retransmit cette passion à son enfant afin qu’elle se livre sur le moindre événement marquant tous les jours.

►-1 : Cette année est bien particulière, voilà que l’union entre Oda et Sakura se concrétise sur la création de leur progéniture nommée Fû, bien que la réaction du père soit en réalité une déception du fait que l’image de la femme au sein du clan ne doit que rarement quitter le domaine du clan et assistée à les réunions hebdomadaire du clan. Oda ne voyait aucunement de la fierté envers la naissance sa fille souhaitant un garçon afin d'entretenir le flambeau du mercenariat au sien du clan. La réaction fut toute autre pour madame Kisho qui était en ce jour la femme la plus heureuse d’avoir enfantée une petite fille, son prénom était déjà prévu, Fû. Cette dernière vit le jour au sein de l’enclave, la demeure immortelle des Kisho.  

►6 : C’était toujours un spectacle de voir les mercenaires Kisho revenir à la maison, la mine enjoué, fier d’avoir accompli leurs contrats respectifs. Elle se tenait là, au bord de sa maison, les coudes appuyés sur une barre en bois faisant guise d’appui coude sur le bord de la maison. C’était une douce et agréable ambiance à visionner lorsque les femmes venaient enlacer leurs maris avec la réussite de leurs missions, c’était un peu le quotidien de l’enfance de la jeune Kisho seulement, certains jours ça ne se passait pas comme prévu, quelques Kisho on déjà vu l’exil de par leurs convoitises envers des employeurs plus riches que ceux de base. La gamine ne comprenait pas cette répugnance envers les Kisho attiré par des gains plus haut, son sens moral ne lui permettait pas de les voir comme ce qu’ils étaient réellement, un esprit d’enfant ne souhaitant voir que de l’amour et la paix.

►11 : L’esprit enfantin de la petite était en train d’évoluer, sa perception du monde se développait mais pas dans un sens noble, le sang des Kisho réclamait qu’elle suive le chemin prédestiné de tous les Kisho. Oda prenant alors un âge conséquent, il ne pouvait plus permettre de prendre des contrats pour faire vivre la famille, c’était au tour de Fû de se faire éduquer en sorte qu’elle puisse reprendre ce métier qui sied si bien au clan Kisho. Les entraînements ne lui enchantait pas au début, l’enfant du clan devait raviver la flamme du Taijutsu de son père, eux qui n’était pas porté sur le ninjutsu, de sa forme basique ou élémentaires. Les premiers entraînement fut… Laborieux c’était vraiment le cas de le dire, elle qui n’avait encore jamais songé à vivre une vie de Kunoichi.

►14 : Lors de ses treize ans, l’adolescente effectua son premier contrat, le contexte était bien simple ce genre de contrats n’intéressait personne, c’est bien les personnes les plus faibles ou jeunes du clan qui s’en charge, une simple livraison de plusieurs vivres au sein de Konoha, elle ignora totalement les vraies raisons mais un contrat était un contrat. Il ne se passa rien de bien particulier, le voyage était long c’était la première fois que Fû quitta son lieu natal la gamine n’aimait pas partir loin de ses proches, c’était la tâche la plus compliqué du voyage, oublier ses parents le temps du contrat, la jeune fille réussit malgré elle le contrat, n’étant pas peu de fier d’avoir accompli sa première d’une longue liste.





Test RP

Une fois votre fiche complétée, le staff vous confiera un test RP sur la base des éléments donnés. Ce test RP déterminera votre grade.
Faites nous rêver !
Pour un rang D : 500-2000 mots minimum
Pour un rang C : 1000-2000 mots
Pour les rang B/A : 1500-2000 mots

-Tu seras forte ma fille, j’en suis persuadé.
Ces mots appartenaient bien à Oda, le paternel de l'héroine de notre histoire. Depuis qu’ils ont été prononcé l’adolescente se questionne sur elle-même depuis quelques mois se demandant si elle en avait les épaules pour supporter la charge qu’est l’espoir d’une famille,
Fû était bien trop noble pour être préoccupée par la crise d’adolescence et le besoin de trouver sa propre identité quand on porte le nom Kisho.
Cette pression constante rongeait la jeune femme, le plus grand déshonneur était bien entendu de ne pas réussir à atteindre ses fins, surtout quand ce sont les créateurs de la kunoichi qui dicte ceux-ci. L’enfant ne savait pas comment s’affirmer, quel voie devrait-elle suivre ? Vivre pour elle ou bien vivre pour son clan ? Tant de questions trottaient dans les méandres de son esprit mais aucune réponses ne venait à elle et personne pour donner de quelconques réponses.

L’aurore était bien le seul moment de réflexion pour la future adulte, en tailleur le regard fixé sur le mur juste en face d’elle, les premiers rayons de soleil pénétrant à travers le rideau sombre de la fenêtre illuminait très légèrement la chambre de la protagoniste profitant alors des quelques dizaines de minutes seule pour pouvoir démêler toute ses… craintes qui lui faisait si peur, elle se recroquevilla sur elle-même ayant peur de ne pas être capable d’accomplir quoi que ce soit pour le clan ou sur le plan personnel, elle était si seule.
Seulement, l’histoire s'arrêterait là si la Kisho n’aurait pas été capable de trouver une solution la meilleure d’entre-elle était de laisser le temps s’écoulé et de faire défiler les nuits, le sommeil porte conseil… Et les contrats aussi, surtout les contrats.

L’anonymat n’était pas une option pour la jeune femme, hors de question de se contenter d’avoir un prénom et un nom non Fû sera une femme forte et respectueuse ! C’est la promesse qu’elle s’est faite elle-même à la suite d’une réussite de contrat qui paraissait vraisemblablement raté d’avance à cause des partenaires particulier qu’elle se coltinait, laissez-moi vous expliquez le contexte de cette mission :
Au nord de l'enclave, s'y trouve un village bien paisible mais, plus si paisible que ça désormais, le chef ce petit patelin demanda de l'aide aux mercenaires afin de détruire une rebellion contre sa personne une mission tout à fait classique s'occuper de plusieurs villageois en rogne était aisé, le vieux Oda avait encore assez d’impact pour proposer sa fillette afin de résoudre cette demande.

Elle se tenait là à la grande porte de l’Enclave le regard accroché sur le ciel grisâtre, Fû n’a jamais baissé la tête dans n’importe quelles circonstances, le ciel, la hauteur, le soleil ont toujours été des sources de motivation pour la Kisho, cette dernière était seule dans ses pensées or elle n’allait pas être seule pour cette requête, trois autres Kisho était de la partie aucun issu de la ligne original du clan. Le premier profil était typiquement le vieux samouraï sénile à la morale douteuse, sa barbe si mal entretenu et son énorme balafre sur la moitié de son visage força Fû à cracher déjà sur lui.
[Encore un autre homme pathétique portant le nom Kisho. Ça m’exaspère, si son côté vétéran doit faire mouiller une pucelle, ça ne fonctionnera pas avec moi.]
Son regard se détourna alors rapidement du vétéran, posant son doux regard châtain sur le prochain participant, ce dernier daigna beaucoup plus d'intérêt pour Fû il était très jeune, ayant sûrement le même âge que la protagoniste, ne l’ayant jamais vu à l’Enclave, la curiosité de l’adolescente s’éveilla, elle souhaitait rapidement cerner la personnalité de son prochain.


Les minutes continuaient de s’écouler, le temps passait mais toujours aucun signe du dernier personnage qui devait accompagner les autres Kisho dans cette aventure, c’est alors après une demi-heure d’attente, l'aîné des trois mercenaires engagea le pas, n’ayant pas le besoin de dire un seul mot, les deux jeunes interlocuteurs suivirent le pas.
Rejoindre le dit village n’allait pas se faire sous peu, la mercenaire avait tout le temps pour connaître son prochain, pour un garçon de seize-ans, il était grand, le Kisho faisait la taille du muet devant-eux, pas loin du mètre quatre-vingt-dix.
Très rapidement l’adolescente secoua la tête, c’était clairement pas le moment de baver.
Le voyage était terriblement ennuyant pour la jeune femme, le garçon à ses côtés bégayait à chaque phrase d’accroche tenté de sa part, c’était un réel bouffon ne connaissant rien aux femmes, Fû commençait à snober lentement l’individu nommé Matsuda l’enfant d’Oda s’avança vers le samurai solitaire, laissant alors entendre derrière-elle un :
-Attend re..
N’ayant à peine le temps de finir sa phrase, la protagoniste le coupa net.
-Tu vas t’étouffer, ne parle pas plus.

Bref, c’était la seule anecdote notable durant le voyage afin d’arriver au fameux village, l’adolescente fut la première à chercher une auberge où y passer quelques nuits le temps d’accomplir leur contrat.

Bien entendu le comportement élitiste de Fû voulait qu’elle se prenne une chambre seule aucun des deux hommes ne méritait de passer une nuit avec la fille de Sakura, elle souhaitait garder son intimité pour elle toute seule, les pensées masculines étaient simple à discerner si on en prenait la peine à les observer. Toujours assise en tailleur sur son lit, la main sur le menton, les yeux rivés sur ce que affichait la fenêtre de sa chambre la jeune femme semblait simplement réfléchir aux potentiels approches pour mener à bien son contrat, Fû n’était pas là pour être en vacance, le mercenariat, les contrats, ça représentait tout pour les Kisho, c’était l’essence même de ce Clan éternel, tout cela était bien sérieux.
En prenant la peine d’y penser, l’adolescente commençait à comprendre ce que ça voulait dire d’être une Kisho, enchaîner contrats sur contrats, balancer quelques jurons par ci par là et bien entendu avec la manière. Mais le plus important chez les Kisho, c’était de respecter sa famille et son employeur avant toute chose au monde.
C’était ça être une Kisho pour elle, famille, contrat, honneur !


Le sommeil avait encore porté conseil pour la kunoichi l’objectif était clair : trouver le fondateur de la mutinerie ainsi que ses membres et s’occuper d’eux dans la plus grande discrétion, priant que le village de soit pas du côté de la rébellion.
Fû ne devait pas perdre une seconde de plus sur la façon de faire, son devoir était de prendre le contrôle sur ses deux partenaires pour indiquer la marche à suivre, si seulement c’était si simple pour convaincre le samouraï, ce dernier n’ouvrit toujours pas la bouche pour émettre le moindre mot, non, il s’en alla sûrement résoudre ce problème de son côté.
C’était terrible de devoir se coltiner un boulet pareil mais la gamine ne devait pas se faire abattre pour si peu !
Le contrat commença maintenant, la brune s’activa afin de trouver le moindre information possible, passant un bon bout de son temps dans le bar local, les bars sont les meilleurs endroits pour trouver les ragots les plus intéressants et bien entendu l’alcool est le meilleur ami de l’homme, quelques verres et ont peut faire parler la planète entière.
Les jours s'écoulaient lentement et Fû avait une grande piste ! Cette dernière avait repéré une cible potentiel dans le complot, c’était un homme âgé aux alentours de la quarantaine, chauve, ayant perdu tous ses cheveux pour qu’ils migrent sur sa barbe, ça lui en faisait une barbe ! Elle lui arrivait presque au torse mais bref, là n’était pas l’important car ce dit monsieur avait employé les mots “révolution” et “réunion” dans la même phrase, il était seul au comptoir c’était le moment de tenter quelque-chose.

La mercenaire ignorait encore par quel moyen elle allait s’y prendre avec ce villageois, jouer de ses atouts ? Non, c’est écoeurant elle allait le faire parler avec l’alcool. L’adolescente s’approcha du comptoir, prenant le premier tabouret pour y venir poser ses fesses dessus faisant signe au serveur de lui donner un verre d’eau et de repayer du saké pour monsieur au nez rouge.
-Eh beh ! Vous z'êtes bien gentille ma p’tite dame !
Commença-il lorsque celui-ci remarqua son nouveau verre de saké gratuit, buvant ce dernier cul-sec sans aucune retenue.
-C’est avec plaisir mon bon monsieur.
[Crache l’information, tu empestes l’alcool !]
Le grand gaillard arqua un sourcil c’était clairement simple de savoir pourquoi une ado vous aborde dans un bar, soit elle veut votre queue ou bien elle a quelque-chose derrière la tête mais, l’alcool empêchait totalement le chauve de réfléchir c’est alors qu’en n’ayant du mal à trouver ses mots il envoya :
-Mais, que me vaut vot’ visite ?
Fû roula des yeux, sirotant son verre d’eau afin qu’elle puisse trouver une réponse adéquate.
-On ne peut pas remercier avec un verre nos hommes qui travaille dur pour le village ?
Répliqua-elle simplement, dessinant un doux sourire sur son visage angélique pouvant en faire craquer plus d’un. Encore fallait-il savoir comment la Kisho allait passer de l’utile à l’essentiel, c’était une autre paire de manches. Seulement c’était le moment de sortir le grand jeu, peut-être que ça allait passer peut-être pas, Fû n’avait plus de temps à perdre.
-Vous savez où se trouve la réunion pour la révolution de notre pays mon cher ami ?
Malheureusement la mercenaire avait oubliée le fait que le contrat devait être rempli avec la discrétion qui allait avec, le stress picota le long du dos remontant jusqu’à la nuque de la jeune femme, si ça ne passait pas, ça risquait de finir un combat général dans le bar.
-La maison en toit de paille à deux quartiers d’ici au sud.
Termina-il tout simplement avant de s’endormir brutalement, crâne sur le comptoir.

Sans perdre une minute de plus, Fû quitta le bar, pour commencer l’étape final.
Trois Kisho entraîné depuis plusieurs années contre de simple villageois, le résultat est vite vu n’est-ce pas ?

La mission fut une réussite totale !

Désormais la gamine ne comprenait plus le fait de stresser autant sur elle-même, son clan ou encore son avenir, tout ce qu’elle savait était que Fû Kisho allait vivre au jour le jour en tant que mercenaire, venant à la rescousse de chaque employeurs ayant besoin des services de la mercenaire.
Fû n’a pas besoin de devenir quelqu’un de particulier pour faire ce qu’on lui demande, c’est par ses exploits qu’elle deviendra quelqu’un.


Derrière l'écran
PSEUDO : Bro
ÂGE : 17 ans.
CONNU PAR : Benkei Kisho
AUTRE CHOSE ? Nope
Revenir en haut Aller en bas
Kisho Fû
Kisho Fû
Indépendant
Messages : 9
Date d'inscription : 14/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang B
Ryos: 0
Expérience:
Kisho Fû. Left_bar_bleue0/1200Kisho Fû. Empty_bar_bleue  (0/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Kisho Fû. Jeu 16 Mai - 14:33
En attente du test RP, merci d'avoir lu.
Bonne journée. =)
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 1136
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Kisho Fû. Ven 17 Mai - 1:00
C'est une jolie fiche sans trop de fioritures qui permet d'appréhender l'essentiel de ton personnage. Une future Kisho qui semble comprendre l'essence de son clan. Juste j'ai peur que la taille et ton poids soit compliquée pour

Passons maintenant au sujet de ton test rp:

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kisho Fû
Kisho Fû
Indépendant
Messages : 9
Date d'inscription : 14/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang B
Ryos: 0
Expérience:
Kisho Fû. Left_bar_bleue0/1200Kisho Fû. Empty_bar_bleue  (0/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Kisho Fû. Sam 18 Mai - 17:14
Rebonjour !
J'ai terminé mon test rp.
Bonne lecture au correcteur. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 1136
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Re: Kisho Fû. Dim 19 Mai - 21:03


Kisho Fû. Pq2c


Respect test-rp et originalité


Passons maintenant à la correction de ton test rp. J'ai à la fois aimé et rester un peu ma fin. C'est intéressant d'avoir fais sous la forme d'une mission, mais j'ai perdu un peu l'introspection, les sentiments sur le mercenariats et tout ce qui va avec cela reste assez superficielle sur cette partie. L'ensemble reste néanmoins agréable à lire et fluide, mais c'est vrai que je suis un peu déçu de cette superficialité, mais c'est peut-être moi qui chipote.



Orthographe et grammaire

TAlors là c'est un peu plus compliqué, il y a quand même beaucoup de fautes d'accords et surtout madame... Les si n'aime pas les rais. Dans cette phrase
« Seulement, l’histoire s'arrêterait là si la Kisho n’aurait pas été capable de trouver une solution » On dirait si la Kisho n'avait pas.

Tu as beaucoup de répétitions et tu fais énormément de fautes d'accord ou bien tu confonds le participe passé et l'infinitif.  « le temps s’écoulé et de faire défiler les nuits, le sommeil porte conseil… Et les contrats aussi, surtout les contrats. »

le temps s'écoule et non s'écoulé. Cette phrase est de plus assez bizarrement construite.

En conclusion, il y a pas mal de fautes, mais ça ne nuit pas à toute la lisibilité.



Avis général et verdict

Pour conclure, la consigne est plus ou moins respecté, enfin je pense que je reste biaisé par ma propre pensée de ce test rp. Il y a quand même pas mal de fautes, donc à l'avenir je te conseillerai de passer sous scribens pour gommer pas mal de tes fautes. J'ai beaucoup hésité entre le Rang C et le Rang B. J'ai décidé de te valider Rang B comme tu le souhaitais.

Je t'invite à aller recenser ton avatar, créer ta fiche technique.



Correction par Lee Rock
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.