:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Vent - Kaze no Kuni :: Sunagakure :: Terrain d'entraînement Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ralliement sur le chef! [PV Yuuki, Ageha et Akihiko]

Mion Komuro
Mion Komuro
Suna no Jonin
Messages : 42
Date d'inscription : 04/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 100
Expérience:
Ralliement sur le chef! [PV Yuuki, Ageha et Akihiko] Left_bar_bleue85/2000Ralliement sur le chef! [PV Yuuki, Ageha et Akihiko] Empty_bar_bleue  (85/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
Il est sept heure du matin, le haut conseiller va bientôt arriver et un peu avant, Ageha et la Kusaribe, je suis la première sur les lieux parce qu'il faut que je révise mes formations.

-Coude à coude à droite, un bras d'écart entre chaque clone. Les dix huit Mions devant moi forment un rectangle composé de trois lignes ayant chacune six Mions.

J'ai un peu honte de le dire tout haut, mais cela va faire longtemps que je n'ai pas marché en rang ou en quelconque organisation, la routine d'être une jônin de haut niveau qui n'a plus à se justifier de ce genre de démonstration de discipline. Les dix huit clones en face de moi ont une allure parfaite alors que je rajuste ma cape, puis je distingue que mon col est mal mis sur l'une d'entre elle, que donc par extension le col de toutes mes clones est mal fait.

-Les cols! Son excellence va me passer un savon si on oublie ce détail. Nous corrigeons ce détail.

Puis ensuite nous faisons deux tours du terrain d'entraînement à marche lente en fredonnant une marche militaire de Suna pour se rappeler le rythme et l'entrain que nous devons mettre, puis jugeant que la démonstration est suffisante, je dissipe mes clones. Pile au moment ou les deux autres commencent à arriver ; je les salues d'un bref signe de tête, la première Ageha me fait un peu penser à moi quand j'étais plus jeune, toute mimi, j'ai presque envie de lui faire un câlin. La seconde, Kusaribe Yuuki m'inspire une certaine bienveillance, c'est sans doutes la plus inexpérimentée de l'équipe vu son âge ; j'ai vaguement eu le temps de me renseigner sur les deux la veille en demandant à de vieilles connaissances.
Je dois admettre que même si je ne suis pas la responsable de l'équipe deux, je suis sans doutes la plus apte à les protéger, puisque je suis officiellement la garde du corps du haut conseiller de Suna. Littéralement mes fonctions et mon honneur m'intiment de tous les défendre en cas de menace, ce qui risque d'arriver vite, très vite même.

-Bonjour, j'espère que vous allez bien ; je suis la messagère en chef Komuro Mion, j'ai été désignée pour protégée le haut-conseiller de Suna et fait partie de l'équipe. Vous pouvez m'appeler Mion, nous sommes partie pour coopérer alors autant lever des barrières inutiles tout de suite. Je vous demanderai juste pour l'instant de vérifier une dernière fois votre tenue de manière à gommer toute erreur dans l'habillage, histoire d'éviter une remontrance du chef.

Une fois les présentations faites, le premier dialogue entamé et les vérifications d'usages faites, j'ai un soupir de soulagement. Tout sera en ordre pour la venue d'Akihiko et en parlant du loup, il arrive. Je fais signe aux deux autres de se mettre au garde à vous.

-Jônin Komuro Mion, première brigade des sables, premier détachement de messagers ninjas, à vos ordres votre excellence. Voici votre équipe : Kusaribe Yuuki, conscrit au contingent dans le cadre de la coopération entre Suna et le clan Kusaribe, la chuunin Asa Ageha est en retard.
Revenir en haut Aller en bas
Kusaribe Yuuki
Kusaribe Yuuki
Suna no Genin
Messages : 59
Date d'inscription : 02/05/2019
Age : 15

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG D
Ryos: 46
Expérience:
Ralliement sur le chef! [PV Yuuki, Ageha et Akihiko] Left_bar_bleue0/250Ralliement sur le chef! [PV Yuuki, Ageha et Akihiko] Empty_bar_bleue  (0/250)
Voir le profil de l'utilisateur
6h. Le cadran sonne. J'appuie sur le rappel. J'ai à peine le temps de me rendormir que l'alarme retentit une nouvelle fois, à toute puissance. Sous l'impulsion, je prends le pauvre appareil et le lance plus loin dans la pièce. Bip bip bip. J'ai oublié de l'éteindre avant de l'envoyer valser. Misère. L'envie de crier me prend à la gorge. Pas le choix, je dois m'extirper de mon lit avant que la sonnerie ne me rende folle.  Il devrait être illégal de nous faire lever si tôt. Et pourquoi d'ailleurs ? Pour une rencontre d'équipe. Car oui, on m'a nouvellement placée dans une équipe. J'ai reçu un parchemin hier d'une certaine Mion Komuro m'enjoignant à rejoindre le terrain d'entraînement pour 7 heures précises afin de rencontrer les membres de l'équipe 4. Comme si j'avais envie de me faire des amis. J'ai plutôt des envies de meurtres : quelle connerie de demander à se pointer aussi tôt. Hélas, je préfère encore vivre sous la dictature militaire du village de Suna que de retourner dans cette grotte sombre et humide gérée par la sorcière en chef du clan. Si je dois me lever aux aurores pour ne pas y retourner, soit. Mais n'attendez pas à ce que j'exécute des ordres aussi stupides avec le sourire aux lèvres.

Je m'habille rapidement d'un vêtement d'entrainement assez léger pour laisser respirer ma peau, puis  je mets quelques barrettes dans mes cheveux afin de la retenir. Mon apparence n'a rien d'extraordinaire en ce début de journée, j'espère que l'on ne m'en tiendra pas rigueur. Après tout, fallait pas me demander de me réveiller aussi tôt. Je vais arriver à l'heure, mais je ne garantie pas dans quel état. C'est pas comme si j'allais me lever avant le soleil afin de me faire un brushing.

6h40. Je sors de chez moi après avoir pris une petite bouchée. La lumière du jour m'aveugle comme pas possible. Après avoir vécu 10 ans dans une caverne, on ne s'habitue pas aussi facilement à l'attaque des rayons solaires dans les yeux, surtout à une heure aussi matinale. Le vent se met de la partie, et voilà que j'ai des grains de sables qui irritent ma cornée. Mes yeux pleurent. Cette journée commence déjà mal, et je n'ai pas l'impression que cela va aller en s'améliorant.
Bientôt, je suis aux terrains d'entrainement, et je vois une blonde en train de faire une marche de style militaire avec des clones. Un regard à gauche et à droite me confirment qu'il n'y a personne d'autre vu l'heure, et que ce doit être la personne à rejoindre. J'entends au loin la chanson que les clones fredonnent afin de rythmer la marche, et soudainement je sens mon rythme cardiaque exploser : est-ce qu'on va me demander de recréer pareille imbécilité ? M'a t'on fait lever à 6h du matin pour répéter des chorégraphies avec une excentrique ? Est-ce cela le châtiment que l'on me réserve après avoir été chassée du domaine Kusaribe ? Quelle horreur.

Alors que je m'approche, les clones disparaissent, et la demoiselle blonde fait signe de la main à moi et... une autre personne que je n'avais pas vu arriver. Une autre blonde tiens. Je fronce les sourcils. Une équipe de filles ? J'en ai soupé des filles dans ma caverne. Ne me dites pas que je suis encore prise au piège avec un autre groupe d'hypocrites! L'horreur bis.

" Bonjour, j'espère que vous allez bien ; je suis la messagère en chef Komuro Mion...  "

Je la laisse déblatérer en silence. Toute une motivée celle là. Le lever à une heure pas possible, la marche militaire, revue de la tenue, remontrances. Elle veut vérifier la couleur de mes sous-vêtements tant qu'à y être ? Va-t-on me donner la fessée parce que ma petite culotte n'est pas conforme ?  Le ninja qui était venu me chercher avait parlé de discipline, mais là c'est de l'excès. Je ne peux pas m'empêcher de démontrer une certaine incompréhension en haussant un sourcil, puis un certain agacement avec un léger retroussement de mes lèvres.

Je réalise alors que ce n'est pas elle la cheffe d'équipe, mais bien quelqu'un d'autre. Dans tous les cas, je ne sais pas si elle s'attend à ce que je réponde à ses ordres, mais pour moi il est clair que non. Bien qu'elle soit plus agée, et garde du corps de je ne sais quel plouc qu'on a placé à un poste important, je ne considère pas qu'elle soit supérieure à moi. Elle n'a qu'à tenir sa propre équipe si elle veut assoir son autorité sur quelque chose.

Je la laisse me vérifier ce qu'elle veut si ça peut bien lui faire plaisir - elle pourra apprendre si elle veut que ma tenue et mes sous-vêtements s'agencent parce que OUI je suis ce genre de personne - et ce sans rouspéter une seule fois, mais en gardant le silence, ne sachant pas trop si elle voulait qu'on se présente aussi, vu qu'elle ne l'a pas explicitement demandé et que j'ai appris qu'on ne parle pas si on en a pas reçu l'ordre. Tant qu'à jouer le jeu des militaires. La voilà qui pousse un soupir de soulagement, comme si elle était satisfaite que tout soit en ordre... ou soulagée, je ne sais pas trop. Soudainement, j'ai un peu plus peur. Est-ce que le chef est un vieux machiste sadique qui aime gueuler sans raison sur les ploucs qui sont en dessous de lui? Après tout, les ninjas sont vils et peuvent tuer. Ça ne serait pas étonnant que le chef en question ait déjà fait sauter la tête de jeunes recrues, expliquant le comportement excessif de la messagère.

Quelqu'un approche. Fébrile, elle nous met au garde à vous, et se met à gueuler son nom son grade et les nôtres aussi. Je note qu'elle a utilisé le terme son Excellence, démontrant qu'il s'agit d'un autre nobliau qu'on a placé à un poste de prestige, nobliau qui se pense tout permis de par son statut de naissance qui lui donne des privilèges que les autres n'ont pas. D'ailleurs, si c'est lui le chef, il est sacrément en retard.

Pour la discipline, on repassera.
Revenir en haut Aller en bas
Kayaba Akihiko
Kayaba Akihiko
Suna no Jonin
Messages : 343
Date d'inscription : 21/05/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Haut Conseiller - Jônin - rang A
Ryos: 863
Expérience:
Ralliement sur le chef! [PV Yuuki, Ageha et Akihiko] Left_bar_bleue900/2000Ralliement sur le chef! [PV Yuuki, Ageha et Akihiko] Empty_bar_bleue  (900/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mion Komuro
Mion Komuro
Suna no Jonin
Messages : 42
Date d'inscription : 04/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 100
Expérience:
Ralliement sur le chef! [PV Yuuki, Ageha et Akihiko] Left_bar_bleue85/2000Ralliement sur le chef! [PV Yuuki, Ageha et Akihiko] Empty_bar_bleue  (85/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
Il est ivre?
Il a bu?
Il n'est pas dans son état normal et ça se sent plus que ça se voit et c'est bien peu dire ; il est saoul, il doit être drogué et en plus il arrive en retard, jetant l'embarras sur moi et les autres alors que nous l'attendions depuis une heure maintenant, deux pour moi! Mes yeux papillonnent un instant alors que le place mes mains devant ma bouche, tentant de camoufler ma grimace de désarroi alors qu'il se fait honte à lui même et donne une image peu reluisante de la haute administration du désert. Par tout les kamis et Raikiri me pardonne ce que je vais dire mais ; il n'est pas au courant que c'est aujourd'hui qu'il fait sa première impression en tant que chef d'équipe. Il faut que je le protège des autres et surtout, que je protège les autres de ce manque de respect à la fonction.

-Mais... Mais vous êtes saoul! Un regard sur le grand blond que j'ai juré de protéger, puis un autre sur la petite Kusaribe. J'hésite sur ce que je dois faire ; protéger Kayaba Akihiko le Haut Conseiller de Suna ou alors protéger la fonction du Haut-conseiller de Suna? Les deux me forcent à prendre des mesures drastiquement opposés mais il faut que j'agisse. Il le faut pour Suna. Chef, vous êtes... Vous n'êtes pas dans votre état normal. Il expire.

L'odeur faisandée d'alcool, d’arômes interdits et un parfum vaguement féminin qui me parviennent aux narines en dit beaucoup trop sur ce qu'il a fait cette nuit. Mais surtout, ce fumet qui émane de sa bouche est un ordre dissimulé, une incitation à agir pour protéger la fonction et l'homme qui l'habite, un ordre pour protéger cette dignité qui s'effrite dans le sable.
Je claque des doigts (j'aurais souhaité que la moitié de l'humanité disparaisse à ce moment là, histoire que personne d'autre ne puisse voir l'humiliation qu'il vit) et un clone de foudre se matérialise à mes côtés. L'autre Mion va voir la Kusaribe alors que je retrousse mes manches et rejette ma cape en arrière.

-Puisque tu es une Kusaribe, je vais te donner un petit examen pratique pour voir à quel niveau de ta formation tu en es, attend juste que...
-La foudre te touche, Raikiri te pardonne! Un arc électrique sur de mon doigt pointé vers sa sainteté, l'éclair le projette au sol alors qu'il a une marque de brûlé sur le coup (non, Amaterasu m'en soit témoins, ce n'est pas un suçon quand même?). Normalement il devrait être de retour à la normal.

Un jour un marionnettiste de Suna m'avais dis que s'il y avait un problème avec les protocoles de combat d'une marionnette, il fallait rompre les fils et les relancer en faisant les manœuvres basiques pour identifier le problème. J'imagine qu'un choc nerveux devrait le soigner de sa gueule de bois.

-Aki?

Revenir en haut Aller en bas
Kusaribe Yuuki
Kusaribe Yuuki
Suna no Genin
Messages : 59
Date d'inscription : 02/05/2019
Age : 15

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG D
Ryos: 46
Expérience:
Ralliement sur le chef! [PV Yuuki, Ageha et Akihiko] Left_bar_bleue0/250Ralliement sur le chef! [PV Yuuki, Ageha et Akihiko] Empty_bar_bleue  (0/250)
Voir le profil de l'utilisateur
Spoiler:
 

Essayant de la cacher du mieux qu'elle pouvait, Yuuki ressentait une certaine fébrilité à l'idée de rencontrer ce Jonin - le grade ninja le plus élevé du village après le Kazekage - qui allait devenir son instructeur. Jusqu'à ce qu'elle réalise qui était la personne en question.

" Quoi? VOUS??? "

La jeune femme était consternée de constater que le chef de son équipe n'était nul autre que le shinobi qui était venue la récupérer, après les manigances politiques de la cheffe.

" C'est la vieille sorcière qui vous a demandé de me surveiller ou quoi??? "

Yuuki n'eut pas le temps d'être choquée plus longtemps par l'identité de celui qui les avait fait attendre pendant plus d'une heure sous ce soleil matinal. Mion révéla la raison de ce retard : le bonhomme était complètement en lendemain de cuite ! La kunoichi roula des yeux, exaspérée par ce comportement indigne de l'homme qui avait exigé un entrainement matinal, avait fait lever les trois filles à une heure pas possible, et qui osait se présenter  dans un tel état. La jeune Kusaribe détestait l'alcool, et voyait d'un très mauvais oeil ceux qui ne savaient pas gérer leur consommation.

Et pourtant, savoir que la pauvre Kana avait probablement envoyé l'une des jeunes pousses de son clan dans le village militaire sans se douter qu'elle serait peut-être en danger dans un environnement hostile fit sourire la jeune blonde. Elle en avait plus qu'assez de vivre dans la ouate et la pression de l'image parfaite des filles de son clan. Et même si Yuuki semblait déstabilisée par les événements, au fond elle ne s'en plaignait pas vraiment. Au moins, le jonin ne jouait pas aux faux semblants et semblait assumer parfaitement ses frasques et son alcoolisme, contrairement aux hypocrites Kusaribe.

La scène prit soudainement une tournure loufoque, alors que Mion fit apparaître un clone d'elle même, comme elle l'avait fait avant que les deux jeunes filles arrivent sur le terrain d'entrainement. Le clone s'approcha de Yuuki pour lui parler d'examen pratique - ce qui lui fit évidemment froncer des sourcils -, mais elle comprit toute la portée de cette phrase alors que la vraie Mion envoya ce qui semblait être une décharge électrique sur le sensei.

"Oui. Je vois ce que je dois faire."

Yuuki hocha la tête, répondant d'une façon ferme et volontaire, déterminée à montrer sa valeur. La plus jeune de l'équipe, et possiblement la moins expérimentée - bien qu'elle ne sache pas le niveau de l'autre blondinette qui s'était fait discrète jusqu'à présent -, elle devait faire ses preuves.

Surtout, elle savait exactement ce qu'on attendait d'elle.

Serrant les poings après avoir effectué des mudras, elle ressentit le flot de chakra s'instiller dans tout son corps. Elle courut alors vers son Sensei, qui était encore étourdi par la choc électrique qu'il venait de recevoir.

" Hyyaaaa ! "

Elle sauta, et envoya un coup de pied au niveau du thorax de Aki, espérant l'envoyer bouler. Car bien évidemment, Mion espérait voir le niveau de Taijutsu de Yuuki après l'utilisation de l'une des techniques de son clan, sinon pourquoi avoir précisé son nom de famille? La messagère avait bien sur préparé le terrain en déconcentrant l'alcoolique afin de laisser une chance à la jeune fille de toucher sa cible. Car le plus important était de protéger la fonction de son Excellence, peut importe ce que c'était, en lui faisant comprendre que de boire toute la nuit n'était pas un comportement acceptable, et qu'il méritait cette punition.

Être ninja à Suna était soudainement devenu plus intéressant.

Revenir en haut Aller en bas
Asa Ageha
Asa Ageha
Suna no Chunin
Messages : 111
Date d'inscription : 11/02/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - Rang C
Ryos: 679
Expérience:
Ralliement sur le chef! [PV Yuuki, Ageha et Akihiko] Left_bar_bleue510/500Ralliement sur le chef! [PV Yuuki, Ageha et Akihiko] Empty_bar_bleue  (510/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Ageha savait qu’elle était en retard. Elle n’était idiote, ni inconsciente. Elle avait juste d’autres priorités. Des équipes, elle en avait eu. Toutes avaient été une bonne expérience, mais ce n’avait été qu’une période éphémère dans sa vie, car elle n’avait été qu’un élément ajouté à une autre équipe, pour les besoins d’une mission bien spécifique. Personne n’avait jamais voulu d’elle sur le long terme. Pourtant, la blonde n’était pas réfractaire au travail d’équipe. Elle était d’un naturel sociable. Mais ses talents n’avaient aucune utilité réelle passées la discrétion, la reconnaissance de terrain et l’infiltration. Et l’assassinat, bien entendu, mais là, c’était une mission où elle était la « star » du moment. Et comme elle était jeune et encore en train de faire ses preuves, aussi n’était-elle l’assassin la plus demandée à Suna. Loin de là.

Et c’était pour parfaire ses compétences qu’elle avait rejoint l’équipe de soutien de l’hôpital. Elle avait besoin d’engranger le maximum de connaissances, sur tous les domaines, pour pouvoir prétendre à avancer. Malgré sa détermination à prouver qu’elle avait raison à se concentrer sur son domaine de prédilection, la jeune fille avait – finalement – compris qu’elle ne pouvait négliger d’autres aspects du ninjustu. Comme il était trop tard pour elle de se mettre au chakra « qui faisait boum », tant dans les techniques que dans la configuration morale, car elle restait une fervente convaincue de la non-violence, elle avait pris la décision de devenir un ninja soutien. Détection et furtivité, à renforcer, et peut-être la médecine, si elle avait les capacités.
D’où cet entraînement d’un nouveau type. On ne devenait pas soigneur comme ça. C’était un apprentissage à commencer, humblement, depuis le départ. A la racine. Littéralement. Ageha était en charge des jardins de plantes thérapeutiques de l’hôpital pour la nuit, devant prendre soin des boutures qu’il fallait soigneusement arroser à intervalles réguliers pour laisser le terreau humide, mais pas trempé, et il fallait faire en sorte que les rayons de lune éclairent les feuilles, pour que la floraison, attendue pour dans deux aubes, se passent dans les meilleures conditions possibles. Le coquelicot bleu ne poussait que sous la lune, et ces feuilles constituaient l’ingrédient principal de nombreux poisons et remèdes qui faisaient la renommé de Suna.

L’opération avait demandé beaucoup plus de temps que prévu, et quand la relève était venue, sous la forme d’un soigneur expérimenté, Ageha n’avait pu s’empêcher de lui poser des questions, auxquelles il répondit volontiers. Ici, les pieds nus dans la boue, elle n’avait jamais été plus heureuse d’apprendre et se tortiller dans tous les sens, répondant à chaque ordre et faisant son maximum. Ici, elle n’était pas bizarre. Ici, elle avait du potentiel.
Mais il y avait une autre personne qui avait cru en elle. Akihiko Kayaba. Son chef d’équipe, accessoirement haut conseiller de Suna. Aussi elle se précipita vers le terrain où l’équipe avait rendez-vous, crottée de la tête aux pieds, le visage mangé par les cernes récoltées par une nuit de dur labeur. Elle ne voulait pas le décevoir. Filant comme le vent, la blonde ne mit qu’un petit moment pour arriver, et elle ne put alors que constater que le soleil tapait fort sur les têtes locales. La scène sous ses yeux n’avaient ni queue ni tête. Pourquoi s’en prendre à Aki, qui pouvait les mettre à terre d’un doigt… ou pas… Ah, apparemment, c’était un jour sans.

Sans être sa meilleure amie ou sa confidente, Ageha avait côtoyé l’homme quelque temps avant que cette équipe ne prît forme. Il l’avait entraîné en solo, pendant des heures, et elle avait appris le cerner. Pas le connaître, mais à décoder les signaux. Pas la peine d’être une grande psychologue pour savoir que son mentor était miné par quelque chose et qu’il fuyait la douleur à défaut des responsabilités. Il voulait faire croire qu’il était immuable, mais il n’était qu’humain et comme tout à chacun, il avait son point de rupture. Au moins avait-il eu ce réflexe de s’ouvrir à elles dans ce moment de faiblesse. Signe de confiance, quelque part…

- « La violence ne résout jamais rien. » fit-elle  en s’asseyant sur le rebord du terrain, pour regarder le spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
Kayaba Akihiko
Kayaba Akihiko
Suna no Jonin
Messages : 343
Date d'inscription : 21/05/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Haut Conseiller - Jônin - rang A
Ryos: 863
Expérience:
Ralliement sur le chef! [PV Yuuki, Ageha et Akihiko] Left_bar_bleue900/2000Ralliement sur le chef! [PV Yuuki, Ageha et Akihiko] Empty_bar_bleue  (900/2000)
Voir le profil de l'utilisateur

spring break anthem



Kayaba Akihiko & PNJ


Je sens que je vais très rapidement regretter d’avoir zappé le premier rendez-vous qui doit unir l’équipe Kimpatsu pour la première fois. Si je connais les trois femmes séparément, il n’est pas dit qu’elles se soient déjà rencontrées auparavant. A la limite, au regard des caractéristiques principales de Mion, il est probable qu’elle se soit déjà retrouvée avec chacune des deux. Yuuki, par contre, est bien trop sauvage pour daigner s’approcher des autres et Ageha… Elle est bien trop occupée à faire son apprentissage à l’hôpital. Et dire, qu’en plus de tout ça, je vais faire ma première impression à l’intégralité du lot. Je soupire alors que Mion avance vers moi : elle sait. Elle en sait même un peu trop ; si bien qu’elle n’hésite pas à affirmer mon état second.
La Kusaribe me maudit à peine ma chevelure traverse son champ de vision. Bien évidemment, au vu de son jeune âge, elle commence à corréler et extrapoler comme le ferait n’importe quelle gamine de son âge. Je soupire encore à la tronche de ma garde rapprochée alors qu’elle commence à apposer ses mains sur mon thorax. Entre temps, je compte bien répondre à l’aliénée mais on ne me laisse ni le choix, ni le temps. Je dois dégriser… quitte à ce que ce soit par la force. Mais vu mon état, mes réflexes sont bien loin d‘être à leurs paroxysmes, aussi je n’ai même pas le temps de me préparer à me bouffer la toute puissante colère de Raijin dans les dents. Oh Mion, sois en sûre, je ne louperai pas l’occasion de me venger.

Mais ce que je ne sais pas, c’est qu’il y a un clone de foudre qui s’occupe de préserver le semblant d’innocence de la blonde (enfin, de l’autre). Je me relève difficilement. Ça sent le cochon, littéralement. Elle n’a vraiment pas lésiné sur les moyens et je me sens encore engourdi, entravé. Mon chakra a également du mal à circuler. J’arque un sourcil ; j’avais oublié cette capacité qu’a la candide à simplement empêcher ses adversaires de combattre à leur plein potentiel. Mais ce n’est pas fini. Bah non, un malheur n’arrive jamais seul. Non content de m’être pris le choc nerveux en « full frontal », voilà que la cadette s’y met aussi. Je la vois briller, littéralement, derrière le double de ma garde du corps… avant de s’élancer. Je me crispe légèrement et me prépare, cette fois, à encaisser le choc.
Et là, elle court encore plus vite. Puis elle saute et… me charge avec un puissant coup de pied en plein dans le thorax. Heureusement pour moi, je suis un Shinobi entraîné et expérimenté – n’est pas Jônin qui veut ! A cet effet, il m’est facile de contracter les muscles visés afin de faire office de protection, ne prenant aucun réel dégât, valsant juste un peu plus loin. Même si je ne m’attendais pas à ce que notre première rencontre se passe de la sorte, je dois admettre que c’est quand même drôle… et je peux me rendre compte du véritable potentiel de la dernière recrue. Je me relève avec un grand sourire aux lèvres quand je remarque Ageha qui vient de nous rejoindre. Là, je me prends un truc derrière la tête, qui rebondit et tombe, las, à mes pieds. Je m’en empare et fixe les deux jeunes femmes.

« Bon… Je bois l’eau qui vient de m’être lancée par Kana ou Murano qui n’arrêtent pas de rire depuis le début. Je laisse ensuite la bouteille à mes pieds et fais apparaître instantanément deux fouets d’eau qui viennent prolonger mes propres  bras. Là, j’attrape Mion par le bras droit et Yuuki par la jambe gauche, avant de les élever toutes les deux pour les lancer un peu plus loin. Enfin, je me dirige vers ma toute première élève et la salue en faisant une petite courbette. Bien, maintenant que j’ai récupéré mes esprits et que vous semblez partantes pour un entraînement de la sorte, voici ce que nous allons faire... Je sors une cigarette et regarde Ageha du coin de l’œil. Notre deal ne vaut que lorsque nous sommes seuls, déso pas déso. Je souris et me retourne vers l’autre duo. Nous allons faire un double tag : Mion et Yuuki contre Ageha et moi. Je me recule légèrement. Honneur aux plus jeunes, uh ? »

(c) AMIANTE



Récapitulatif de combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mion Komuro
Mion Komuro
Suna no Jonin
Messages : 42
Date d'inscription : 04/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 100
Expérience:
Ralliement sur le chef! [PV Yuuki, Ageha et Akihiko] Left_bar_bleue85/2000Ralliement sur le chef! [PV Yuuki, Ageha et Akihiko] Empty_bar_bleue  (85/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
On m'attrape, je fais un vol plané avant d'atterrir dans le sable en esquissant une grimace, je m'écrase au sol en ayant mal. Le haut conseiller aurait pu être plus délicat ; j'aurais pu me déboîter la clavicule en tombant, ce n'est que lorsque je me retrouve à nouveau sur mes deux pieds et rejoint le haut conseiller que je prends conscience de sa suggestion ; il veut un double duel, moi et Yuuki contre lui et Ageha. C'est triste, je suis sa garde du corps et il veut que je la violente, encore, je n'aime pas faire du mal aux gens, même si c'est une bagarre pour s'entraîner j'ai toujours peur d'y aller trop fort avec mes pouvoirs.
J'ai une moue désolée en voyant les deux harpies qui se moquent de lui ; il est le chef et il essaie de faire valoir sa place de chef. Je n'ai pas envie de me battre encore contre lui, si je gagne ça ne fera que l'humilier et ébranlera sa place de numéro deux de Suna, s'il gagne qu'est-ce que l'on pensera de lui et moi? Il risque de passer pour un tyran qui brutalise sa garde du corps et moi comme une fille faible qui n'est pas digne de sa fonction.
Je ne veux pas qu'on pense de mauvaises choses de moi ou d'Akihiko ; je dois peut-être protéger sa fonction mais je n'ai pas envie de lui faire du mal, encore moins de salir son nom. Je dois être Mion l'ange gardien, pas celle qui a brisé la réputation du haut conseiller. Il faut que la face de chacun soit sauvée ici.

-Non! C'est presque affolée par l'idée de ternir l'honneur de l'onde bleue des sables que je m'exclame. Je refuse ce double duel, je suis votre garde du corps ! Je dois être votre protectrice et la responsable de cette équipe par intermittence, je peux tous vous tenir tête en même temps. Si je faillis, cela sauvera à coup sûr l'honneur du haut conseiller et on prendra mon attitude pour un excès de zèle. Je ne triompherai pas contre lui, plutôt simuler ma défaite que de me montrer arrogante au point de défaire le trio que je dois protéger. RAIKIRI BÉNI CE CORPS CHÉTIF!

Je me frappe la poitrine, le craquement de l'électricité se fait entendre. Milles éclairs viennent pourfendre le haut conseiller toujours liée à moi par son fouet aqueux, le sable autour de moi se met en lévitation avant d'exploser en des gouttelettes de verre portées au rouge, foudroyées par les arcs électriques que j'émets, frappant indistinctement tout ceux qui sont dans mon rayon d'action. Il n'aura guère l'occasion d'utiliser son sabre tant qu'il restera à l'intérieur et les autres n'ont guère intérêts à se frotter à moi sans ma permission.

-HOURRA! Ma clone fond sur Ageha en hurlant, prête à en découdre jusqu'à la victoire, inondant d'une lumière aveuglante le champ de bataille.

Il faut que je neutralise Yuuki et Ageha avant de me laisser vaincre par le haut conseiller. Il faut que je prouve ma valeur sans froisser personne ; je dois être digne de le servir sans être orgueilleuse, c'est une grande mission dont on m'a chargé et la responsabilité avec est d'autant plus lourde que la force d'esprit nécessaire à réprimer la fierté mal placée qui pourrait en émaner.
Je suis Mion l'enfant du désert, pas Mion la destructrice des sables. Aujourd'hui n'est pas le jour où le "Tonnerre des dunes" né.
Je m'égosille pour me donner du courage et tenir le choc dans ce qui va être un combat inégal au possible.

-KAUNSERA HENKA BANZAI! Désolé votre excellence, mais ça va faire mal.

Au milieu de ce rugissement à son honneur, un clignement bleu électrique, un éclair qu'il connait déjà puisque je l'ai déjà utilisé pour lui remettre les idées en place. Autant modérer sa puissance si je ne peux le défaire dès le début ; il me faut du temps pour calmer définitivement nos élèves.

Rapport de situation:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kusaribe Yuuki
Kusaribe Yuuki
Suna no Genin
Messages : 59
Date d'inscription : 02/05/2019
Age : 15

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG D
Ryos: 46
Expérience:
Ralliement sur le chef! [PV Yuuki, Ageha et Akihiko] Left_bar_bleue0/250Ralliement sur le chef! [PV Yuuki, Ageha et Akihiko] Empty_bar_bleue  (0/250)
Voir le profil de l'utilisateur
Ah ! Le fourbe !
Son Excellence d'on-ne-sait-trop-quoi semblait avoir été surpris par le coup de pied de Yuuki, technique qu'elle avait apprise et développée après son arrivée à Suna, après avoir vu un shinobi quelconque faire pareil. Déjà quelque temps avait passé depuis l'arrivée de la jeune Kusaribe à Suna, et cette dernière ne s'était pas fait prier pour s’entraîner à devenir plus forte, surtout après la tentative de meurtre d'Akihiko envers sa personne. Car oui, si quelqu'un lui demandait, c'est ce qu'elle affirmerait.

Le voilà donc qui venait de faire apparaître un fouet aqueux après avoir subi la technique de coup de pied pas si extraordinaire que cela, mais qui avait au moins le mérite de démontrer que la Genin était devenue plus forte. Pourtant, il fallait mettre la réussite de cette technique sur le manque de sommeil et l'abus de substances du Jonin, car il ne pria pas pour faire apparaître un fourbe fouet d'eau qui attrapa la cheville de Yuuki pour la balancer quelques mètres plus loin, comme si elle n'avait rien été de plus qu'une poupée de chiffon.

" Ahhhhhhhhh!!! " La jeune fille ne put s'empêcher de crier pendant qu'on l'envoyait valser dans les airs, plutôt par surprise que par douleur et peur réelle. Car si le Jonin ne l'avait pas tuée la première fois, il était fort douteux qu'il ait réellement des intentions meurtrières envers la Kusaribe.

L'air de rien, le chef d'équipe sorti négligemment une cigarette pour l'allumer, proposant un entrainement plus musclé en équipe deux contre deux. En voilà un bon plan. Et Yuuki avec la garde du corps? Excellente idée, si c'était pour enfin prendre sa revanche contre Akihiko. L'autre blonde toute crottée qui venait d'arriver après tout le monde n'avait pas l'air des plus menaçantes, la Genin et la garde du corps ne feraient qu'une bouchée de ce duo, d'autant plus que le chef semblait avoir été bien sonné par cette première attaque électrisante. La Jonin ne semblait pas d'accord, et voulu prendre tout le monde à elle toute seule.

Yuuki s'était presque mis à rire, certaine que Mion n'aurait aucune chance face à trois personnes. C'était avant que l'électricité se mette littéralement à sortir de son corps, les éclairs faisant exploser le sable tout autour d'elle, comme si des mines y avaient été plantées. La Kusaribe, toujours au sol, ne put que mettre en position foetus, ses bras autour de sa tête pour se protéger des projectiles de sable, attendant que les explosions ne se calment.

" Non mais tu fais quoi là ? Bouge toi un peu !!! " cria-t-elle en direction d'Ageha, qui non seulement était arrivée en retard, mais en plus était restée à l'écart, comme si elle ne voulait pas s'impliquer dans ce règlement de comptes - car c'était bien cela, ne vous y méprenez pas.

Si la kunoichi retardataire avait décidé de se tenir loin pour éviter de prendre part aux hostilités, la Jonin avait décidé que cela se passerait autrement, alors qu'elle lançait quelque chose vers Ageha. Heureusement pour Yuuki, elle n'avait pas été visée par l'attaque, et eut le bon réflexe de se cacher le visage avant la lumière n'explose. Elle ne fût donc pas touchée par le flash aveuglant. L'autre blonde aurait-elle autant de chance? Dans tous les cas, cela devrait minimalement la convaincre qu'il ne serait pas une mauvaise idée qu'elle s'implique.

Entre temps, Mion se déchainait, les éclairs fusaient partout, touchant le sol de façon aléatoire, risquant de frapper quiconque oserait s'approcher d'elle. C'était franchement dangereux, et Yuuki n'était pas prête à risquer sa vie ainsi : elle n'était pas assez stupide pour prendre Mion de front. Elle devrait faire preuve de prudence et d'ingéniosité, n'étant pas assez puissante pour combattre la Jonin seule. Et comme Ageha tardait a démontrer ses capacités - savait-elle seulement exécuter la moindre technique ninja?-, la seule issue possible était de tout miser sur le sensei... ou pas. Il avait l'air de manger ça assez chaud, et ne tiendrait peut-être plus très longtemps. Il avait été incapable d'esquiver un petit coup de pied, saurait-il tenir face au tourbillons d'éclair qui sortait du corps de la blonde.

D'ailleurs, cette garde du corps était plutôt cinglée. Bien que Yuuki abhorrait la consommation excessive d'alcool et autres substances, et était d'accord pour que ce comportement indigne de la position de Haut-Conseiller ne reste pas impunie, la sentence n'était-elle pas un peu trop forte pour une simple soirée qui s'était terminée un chouilla trop tard? Elle aurait plutôt pensé à une petite punition corporelle tranquille : un choc électrique, quelques coups de fouet... mais là on s 'approchait plutôt de l'exécution sommaire et non plus une sanction ordinaire. Mais en même temps, fallait-il s'étonner de cette réaction? N'oublions pas que Akihiko avait lui-même étranglé la jeune Genin parce qu'il n'avait pas aimé ce qu'elle avait dit. Fallait-il donc faire comme Ageha et se tenir loin du combat? Ou au contraire, tenter le tout pour le tout afin de faire valoir ses capacités personnelles ? Après tout, la kunoichi avait tout à prouver, et la Chuunin près d'elle ne voudrait peut-être pas laisser pareil affront impuni. Dans tous les cas, il fallait prendre une chance, et tenter d'arrêter Mion dans sa folie meurtrière. Coûte que coûte.

Il fallait faire vite. Très vite. Les éclairs pouvaient tomber sans avertissement. Yuuki, qui était toujours couchée dans le sable, se releva prestement. Sans hésiter, elle attrapa quelques senbons dans sa sacoche, qu'elle lança en direction de la Jonin. Avec cette attaque, elle n'espérait pas lui faire réellement du mal, mais plutôt la déstabiliser si cette dernière voulait l'attaquer façon prédateur, en voyant une cible facile en train de bouger.

Ageha fut rapidement à portée. La Genin fit quelques mudra et sentit le chakra lui picoter les mains.

" Allez on se réveille ! " s'écria Yuuki en donnant une claque à sa coéquipière.

Voilà qui devrait lui donner le petit boost d'énergie manquant pour la sortir de sa léthargie.




Revenir en haut Aller en bas
Asa Ageha
Asa Ageha
Suna no Chunin
Messages : 111
Date d'inscription : 11/02/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - Rang C
Ryos: 679
Expérience:
Ralliement sur le chef! [PV Yuuki, Ageha et Akihiko] Left_bar_bleue510/500Ralliement sur le chef! [PV Yuuki, Ageha et Akihiko] Empty_bar_bleue  (510/500)
Voir le profil de l'utilisateur
En un mot comme en un millier, c’était le bordel. Quelque chose de très étonnant dans l’univers très martial de Suna. C’était plus l’état d’esprit de Konoha, si Ageha en croyait les enseignements des ninjas ayant eu l’occasion de se frotter aux éléments extérieurs. Anciens ennemis, pas forcément alliés, camarades du chakra, frères de techniques, mais enveloppés dans une philosophie de vie complètement différente. Ageha avait rencontré une jeune femme de Uzu, et si la diversité c’était l’enrichissement, Ageha était finalement très contente d’être qui elle était. Ce n’était pas – complètement – de l’embrigadement mais bien de la reconnaissance d’une identité sociale et culturelle. Pour elle qui était pourtant bien différente du reste des ninjas de Suna, c’était presque un comble.

Quand son chef alluma une cigarette, elle se renfrogna. Ce n’était pas ce qui était convenu. Et puisqu’il se payait le culot de revenir sur les accords passés, alors elle n’avait pas d’état d’âme à faire pareil. Du coup, elle ne se sentait aucune obligation de s’entraîner. C’était ça, le « deal » : il ne l’empoisonnait pas, et elle y mettait de la bonne volonté. Le fait qu’il y eût deux autres personnes de plus dans ce qui avait été jusqu’alors un duo ne remettait pas à plat les choses.
Ageha regarda d’un air placide ses deux nouvelles compagnonnes. Difficile de savoir qui elles étaient réellement. D’ailleurs, elle n’eut pas droit à ses présentations en règle, puisque l’enfer se déchaîna sur elle. La première blonde, aux cheveux pales presque blancs, semblait en avoir après Kayaba-san. Ce qui n’était pas une nouveauté, réellement. Ce type avait le chic pour se mettre dans ses situations invraisemblables. On aurait pu croire qu’avec son poste, il maniait la diplomatie et le tact, mais Ageha savait qu’il n’en était rien et par moment, elle ne pouvait que conclure qu’il n’était en vie que par pur hasard, ou un sacré sens de l’humour cosmique.

Haussant les épaules, Ageha se mit sur le côté, pour recevoir à la suite une technique aveuglante et une claque. Non, mais oh ? Elle n’avait RIEN demandé ! Elle qui était généralement d’un caractère avenant, se pliant sans trop de mauvaise volonté aux aléas de la vie, connut un accès de colère. Les joies de la crise d’adolescente – en retard – chez une enfant-soldat… Habituée aux combats malgré tout, elle arriva à esquiver une partie de l’attaque surprise du clone : si elle ne protégea pas complètement ses yeux, elle arriva à détourner le regard à temps pour ne pas devenir aveugle le temps de cette passe d’armes. Par contre, elle sentit une sorte de brûlure à son chakra… comme si ses capacités avaient été balayées. Après tout, elle était une femme de l’ombre agissant par petites touches, et voilà que son monde était inondé de soleil et de voltage haute puissante.

- « Pfff, m’en fiche... » grommela-t-elle en se massant la joue. Mais parce qu’elle n’avait pas envie d’être embêtée plus en avant, elle lâcha une dose de poison rongeur, avant de s’éclipser doucement, parce que ZUT à la fin ! Elle n’avait pas dormi de la nuit et elle n’avait pas signé pour ça.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Vent - Kaze no Kuni :: Sunagakure :: Terrain d'entraînement-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.