:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Konohagakure :: Habitations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Appartement de Kuro Uchiha

avatar
Uchiha Kuro
Konoha no Genin
Messages : 4
Date d'inscription : 10/08/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin rang C
Ryos: 0
Expérience:
0/500  (0/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Le mauvais temps durait depuis trois jours. Un ciel terne et grisâtre recouvrait le village caché des feuilles. Une pluie battante s'abattait sur la ville, ruisselante le long des murs et des toits. Peu de personnes osaient sortir dans les rues par ce temps. Ils préféraient la chaleur d'un bon foyer en famille aux ruelles détrempées. Par moment, de petites accalmies coupaient la monotonie du climat entre deux averses. Kuro en avait profiter pour sortir. Il voulait faire visiter son nouvel appartement à ses deux amies et partenaires de mission, Hako et Yume. Le jeune homme avait ressorti un chaud et bien épais hanten noir du placard. Il le portait par dessus son kimono pour affronter la rigueur de l'automne. Les beaux jours d'été étaient bien derrière lui à présent. D'un pas rapide, il sortit de la maison de ses parents pour se rendre vers son futur logement en espérant éviter la pluie.

Ruelle:
 

Il se rendait dans un quartier populaire, pas trop éloigné de celui des Uchiha, mais il fallait marcher un peu. Les tarifs étaient très compétitifs dans ce secteur si on n'était pas trop regardant sur le confort et la qualité. Mais pour un premier logement et prendre son indépendance vis à vis de sa famille, cela ferait grandement l'affaire du genin. Sans compter qu'il n'était pas bien difficile à vivre. Il avait pour habitude de se contenter de peu. Il était satisfait de son achat. Il l'avait eu à un un très bon prix. Les pieds trempés, il remontait une ruelle bordée de petits immeubles de deux ou trois étages maximum. En général, il y avait de petits commerces au rez de chaussée, restauration rapide, laverie, boutiques, ateliers... Il ne croisa qu'une femme avec un parapluie rose tenant la main de son enfant emmitouflé dans un blouson jaune délavé sur son chemin. Son immeuble ne payait pas de mine. Il était abandonné depuis un certain temps et la façade avait triste allure. On sentait qu'il était de bonne facture au départ mais que le temps avait bien terni son aura d'autrefois. Kuro en était devenu propriétaire assez facilement. Le coin n'était pas très demandé. Pourtant il avait un certain charme, un coté authentique et bon vivant, loin de centre ville, prétentieux et hautain. L'immeuble n'avait qu'un seul étage et une terrasse sur le toit. Franchement, c'était une bonne affaire à ses yeux. Les gens sont souvent si compliqués et bornés qu'il passent à coté de bonnes occasions. Tout ça parce qu'il y a quelques travaux à faire et d'huile de coude à verser. Dommage pour eux.

Appartement:
 

Kuro tourna la clé dans la serrure et entra dans son appartement. Bien à l'abri, il attendit l'arrivée de ses amies. Les pièces n'avaient pas été aérées depuis un bout de temps et la poussière en suspension dans l'air renvoyait une ambiance étrange, comme si le temps s'était arrêté dans cet endroit. De grandes vitres devaient rendre l'intérieur lumineux or ce n'était pas le cas. Le ciel gris et la saleté sur les carreaux ne laissaient filtrer qu'une pâle lumière. Comme l'électricité n'était pas encore installée, il fallait s'en contenter pour l'instant. Ici et là, le plancher grinçait ou était carrément arraché. Il n'y avait pas encore de chauffage alors le froid et l'humidité se ressentaient bien. Mais le Uchiha comptait bien changer tout cela progressivement, à son rythme et en fonction de ses économies. Il n'était pas pressé et puis, il pouvait toujours loger chez ses parents en attendant.

L'heure du rendez-vous approchait. Arriveraient-elles ensemble ou séparément? Qu'allaient-elles penser de son immeuble délabré? En tout cas, il avait besoin d'elles. Il avait besoin des yeux de la Hyuga et son byakugan pour évaluer la structure du bâtiment du sol au plafond en passant par les canalisations. Quand à Hako, il avait besoin de ses insectes pour fouiner dans les moindres recoins à la recherche d'hôtes indésirables. Les bestioles et les rats en moins serait déjà une bonne chose de moins à faire pour rendre l'endroit plus salubre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 43
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 19
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang C
Ryos: 0
Expérience:
0/500  (0/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Appartement de Kuro Uchiha

J’aimais bien la pluie, cela m’allégeais le travail que j’avais dans le jardin, pas besoin d’arroser ! Même si je préférais nettement la neige, je prenais toujours partie du coté positif de chaque situation possible. Sinon autant que j’aille me pendre tout de suite au vu de la situation dans laquelle je vivais. Bon … Les huissiers n’avaient pas encore frappé à ma porte et j’étais à jour dans toutes les factures. Heureusement le jardin donnait quand même des légumes. C’était toujours des dépenses en moins. Ce matin, tout se passa parfaitement bien, Nyuuwa partit avec plaisir à l’académie avec son anorak, son bento et ses bottes de pluies, mon pèse s’enferma dans son bureau et je pus profiter d’un peu de calme pour m’occuper de moi. Pas pour forcément me faire jolie, mais au moins prendre seule mon petit déjeuner en écoutant la pluie sur les carreaux. Aujourd’hui c’était visite de l’appartement de Kuro mon coéquipier. Je l’enviais … Mais, j’étais trop jeune pour avoir mon appartement et puis je n’étais pas sûre de pouvoir prendre un logement hors du quartier des Hyûga. Je montais nouer mes cheveux en tresse, qui disait visite d’un appartement qu’on devait rénover disait poussière. Je passai de vieux habits et enfin ma cape de pluie, seule coquetterie, bleu sombre brodée.

Je sortis de chez moi, mon sac remplis d’onigiris. j’interdisais à Hako d’en faire quand je n’étais pas là. Trop dangereux pour les autres. Je passais prendre Hako. Ce n’était pas qu’elle risquait de ce perdre mais je voulais profiter seule de sa présence. Nous devions toujours nous cacher pour voler quelques instants aux yeux de nos clans, quelques baisers cachés derrières des fourrêts et puis … noël. Je rougis toute seule sous ma capuche à la pensée de noël. Rah ! Yume ! Ce n’était pas le moment ! Je saluais les gardes Aburame avant de rejoindre Hako que je saluais avec plaisir. Je lui déposais même un bisous sur la joue, mais rien d’incroyable, une bise entre amies. Une fois un peu loin d’oreilles indiscrètes je me penchais vers elle et après un regard par dessus mon épaule


« Je me dis que je referais bien une soirée de noël un de ces jours … pas toi ?


Même si Hako-chan me faisait plus rougir que l’inverse, j’aimais parfois un peu la taquiner par pur mesquinerie amoureuse. Me fiant aux indications de Kuro je me dirigeais avec Hako, en discutant joyeusement, vers les quartiers jouxtant celui du clan Uchiha. Ce n’était pas les plus neufs, pas les plus beau, mais si c’était bon marché on devait bien pouvoir en faire quelque chose non ! En tout cas … Si je quittais le clan, j’irais habiter là ! Non, près du clan Aburame. En fait . Je ne savais pas. Je regarderais peut-être d’ici deux ou trois ans ! Je consultais le numéro de l’appartement avant de toquer. Oui c’était le bon.

« Kuro-kun ? C’est Yume et Hako ! »


Si j’avais été un peu froide et distante avec Kuro au début quand il était arrivé dans l’équipe, cela allait mieux. Et même les minuscules querelles entre Hako et lui ne m’agaçaient plus. J’avais finis par prendre le paris d’en rire simplement. Mais comme les autres il n’était techniquement pas au courant de ma relation avec Hako. Après tout nous étions discrètes.




Merci Ikki pour le Kit
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aburame Hako
Konoha no Genin
Messages : 38
Date d'inscription : 15/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang C
Ryos: 0
Expérience:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur
Masure de Kuro Uchiha

Cohésion d'équipe.
Un des points faible évident d'Hako et elle le savait. Intrépide, avide de gloire, tête brulée... Autant de défauts dont la jeune Aburame était parfaitement consciente et qu'elle essayait de corriger. Petit à petit.
Elle commençait à faire une équipe du tonnerre avec Yume, même si elle avait encore un petite tendance à aller défendre sa Princesse aux yeux pâle au mépris du danger. Le bouclier du bouclier de la Sôke Hyûga. Cela en était presque risible.
Elle soupira en bouclant son sac.
C'était bien pour faire plaisir à Yum-Yum et pour essayer de se rapprocher (enfin pas trop quand même) de son autre coéquipier que la demoiselle aux insectes avait accepté la requête de l'Uchiha.

Elle n'aimait pas les Uchiha. Conflit d'ego, probablement. Et sans doute aussi le désastre qu'avait été l'ex-équipe 13. Mais bon, elle allait faire un effort et aller l'aider. Il faut dire que malgré tout, le genin de 20 ans du prestigieux clan à l'éventail l'intriguait.
Et voilà que ce jeune homme quittait justement les domaines Uchiha, pour acquérir une sorte d'indépendance.
Voilà qui la faisait sourire, un peu envieuse. Non, beaucoup. Jalouse même.
Hako aimait ses parents, mais l’idée d’avoir un nid à elle, à l’écart du clan, de tout le monde, un endroit privé où elle pourrait… avec Yume…

Sa mère lui hurla que Yume était là, la tirant de ses rêveries et le lutin de vert de Konoha quitta le domicile familial avec une hâte indécente, manquant totalement de saluer les gardes du clan qui se les gelaient sous la pluie.
Éternellement vêtue de vert-pomme et de froufrou blanc, Hako tourbillonna autour de Yume, indifférente à la pluie (et à l'eau qu'elle rependait partout à courir dans les flaques).
Seule différence avec l'habitude : elle portait une immense feuille qui lui servait de parapluie (et qui allait certainement manquer au jardin de quelqu'un). Végétal d'ailleurs assez peu efficace dans son rôle, Hako la pile-électrique virevoltant et sautillant trop pour l'utiliser pleinement et se protéger des gouttes.
Mais ça allait tellement bien avec sa tenue et son aspect (étudié, notamment pour énerver les ternes Aburame et être sous-estimée par l'ennemi) de mignon lutin !
"Yum-Yum ! Trop mignonne avec ta tresse et ta cape !" salua l'exubérante Aburame dans un tourbillon d’éclaboussures joyeuses. Elle y gagna une petite tape et un baiser sur la joue.

Les deux kunoichi se mirent en route vers l'adresse donnée par Kuro, bavassant de tout et de rien en chemin. La belle et grande Hyûga ouvrait le chemin, incapable de se perdre vu son Byakugan. Hako se contentait de se laisser conduire, orbitant autour de Yume en bonds et sautillements joyeux. Elle devait bien couvrir deux à trois fois plus de chemin que sa coéquipière, à tourbillonner comme ça. peut être était-ce là le secret de son incroyable endurance...

Alors qu'elles traversaient des ruelles désertées à cause du temps, entre deux plaisanterie et potins, Yume se pencha vers la jeune Aburame pour lui murmurer quelques-chose à l'oreille.
"Je me dis que je referais bien une soirée de noël un de ces jours … pas toi ?"
Hako se figea net, manqua de s'écraser contre un poteau. De manière incompréhensible, du rouge pivoine lui montait aux joues.
Hein ? Quoi ? Elle avait bien compris ? Mais c'était d'habitude elle qui était... demandeuse... et qui lançait des sous-entendue douteux... Les images de la dite soirée vinrent envahir son esprit et coloré ses pommettes.
Yume l'avait prise par surprise !
"Ce... ce serait avec plaisir. Plein de plaisir !" balbutia-t-elle, peinant à reprendre ses esprits alors que ses yeux d'émeraudes détaillaient un peu trop la silhouette de sa petite amie, avides.
Raaah, pourquoi il fallait qu'elle dise ça maintenant ! Alors que L'Uchiha les avait invitées... Non, les avait suppliées de venir l'aider à aménager ! Et elle était dans la rue, et aussi vide soit-elle, Hako ne pouvait pas se permettre de se jeter sur les lèvres de son amante. Et elle en mourrait d'envie maintenant !
Méchante Yum-Yum !

Heureusement (?), elles arrivèrent finalement à l'adresse donnée par Kuro.
Hako examina l'endroit de l'extérieur avec un œil critique, alors que la polie Hyûga toquait à la porte et les annonçait.
L'immeuble... Ne payait pas de mine. Le quartier n'était pas l'un des plus reluisants de Konoha et visiblement l'appartement de Kuro n'allait pas être le summum du luxe. S'il était habitable, ce serait déjà pas mal.
"Frappes pas trop fort à la porte, Yum-Yum. Tu pourrais la faire s'écrouler et Kuku serait bien embêter !" pépia la kunoichi vert-pomme d'un ton taquin (et bien fort, pour être sûr que Kuro l'entende).

Elle se replongea dans la contemplation du bâtiment, alors que Kuro leur ouvrait. L'intérieur n'était... guère mieux. L'immeuble était probablement un des premiers qui avait été bâtît à la hâte au tout début de Konoha. Le stade juste après les habitations temporaire. Il allait bien falloir trois des plus prestigieux Genin du village pour rendre ça habitable !
Laissant sa gigantesque ombrelle de feuille dehors, le lutin vert de Konoha emboita le pas à sa coéquipière et pénétra dans l'appartement poussiéreux et vétuste pour saluer son jeune propriétaire.
"Bonjour monsieur Uchiha !" beugla volontairement Hako pour le bénéfice de tout le quartier. "Merci d'accueillir chez vous, seul, deux jeunes filles à peine nubiles que vous allez utiliser à loisir !"
Voilà qui allait assurer quelques questions amusantes pour Kuro dans le voisinage.

Hako ferma la porte derrière elle et commença à fureter partout du regard en bonne curieuse qu'elle était.
Elle défit son sac à dos et en sortit deux paquets, qu'elle posa littéralement dans les bras du jeune Uchiha.
"C'est... charmant chez toi, dit.... Tiens ! Cadeau d'emménagement ! De la part de moi et mes parents, qui visiblement tiennent à ce que je m'entende avec mes coéquipiers... Comme si mon charme naturel ne suffisait pas !"
Le premier paquet contenait une bouteille de sake de prix, un cadeau de la mère d'Hako. Y était ajouté un petit mot : "Chez nous, c'est traditionnel de fêter l'entrée dans un nouveau logement. Tu as l'âge, d'après Hako. A consommer avec modération ! Et n'en donne pas à Hako. Yume-san peut en prendre une coupe si elle veut, elle est responsable, elle."

L'autre paquet contenait un étrange encens et un livre. "Un truc de mon père pour faire fuir les insectes nuisibles, t'auras pas de problème de moustiques avec ça." l'informa la petite Aburame à froufrou.
Quant au livre, choisit par Hako dans la bibliothèque du clan, il faisait justement la liste de tous les insectes et parasites qui pouvait s'inviter dans une maison. Répugnant (et avec de splendide illustrations trop détaillée), mais si on prenait la peine de le lire en détail, on y trouvait quelques astuces pour justement éviter d'attirer ce genre d'indésirables.

D'ailleurs, la kunoichi vert-pomme étendit devant elle ses mains et de ses manches sortit en bruissant son essaim de kikaichuu, qui s'éparpilla dans la maison.
"Mes p'tits amis vont te faire un p'tit audit de tes colocataires !" pouffa la jeune fille. "Sinon, ça te fait quoi d'être désormais dans le cercle luxueux des propriétaire. D'une ruine, mais propriétaire quand même ! On sent là toute l'ascension sociale digne d'un Uchiha !"
Elle le taquinait (comme toujours), mais la petit Aburame était aussi un brin curieuse de cette velléité d'indépendance...


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Uchiha Kuro
Konoha no Genin
Messages : 4
Date d'inscription : 10/08/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin rang C
Ryos: 0
Expérience:
0/500  (0/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Lorsque Kuro ouvrit la porte à ses deux partenaires de mission, une bourrasque de vent vert-pomme à froufrous, vint tourbillonner à l'intérieur de son appartement pour tout chambouler. Hako se faisait sans arrêt remarquer, où qu'elle aille et quoi qu'elle fasse. A peine arrivée que tout le quartier était déjà au courant de sa venue. Le jeune Uchiha, un peu gêné par les propos lubriques de son invitée, espéra secrètement que le voisinage ne lui en tiendrait pas rigueur. Le petit lutin Aburame était peut-être jeune et frêle en apparence, mais elle débordait de vitalité. Sans doute fut-elle une pile électrique dans une autre vie pensa leur hôte en plaisantant. L'adolescente, les pieds complètement trempés et dégoulinants, posa son "parapluie" dans l'entrée avant de remettre immédiatement une série de cadeaux entre les mains de Kuro venant de ses parents et d'elle même. Ce geste amical et chaleureux surprit Kuro. Il ne s'attendait pas à temps d'égard de la part d'Hako. Il se dit que, finalement, il était tombé dans une bonne équipe. Les filles étaient gentilles avec lui et elles avaient du cœur. La cohésion au sain de la team 2 était bien meilleure que ce qu'il pensait de prime abord. Tout les trois formaient un groupe fort et soudé en fait. Alors pour remercier son amie et l’accueillir convenablement chez lui, il se pencha lentement vers son joli petit minois et déposa un délicate bise sur sa joue droite.

-Je vous remercie, tes parents et toi, pour votre généreuse attention. Cela me fait très plaisir. Et bienvenue dans ma modeste maison.

Yume, qui se faisait beaucoup plus discrète que son amie, se tenait derrière elle. D'un caractère nettement plus timoré, elle restait souvent en arrière dans ce genre de situation. Pourtant il n'y avait pas de quoi être timide. Mais c'était dans sa nature. La belle Hyuga, toujours bien coiffée, avec ses longs et magnifiques cheveux noirs, son maintien élégant, et son petit sourire, faisait toujours très bonne impression. De ce que Kuro avait pu en voir, ce n'était pas simulé. C'était vraiment quelqu'un de bien à l'intérieur comme à l'extérieur. Il s'était fait là une amie de grande valeur à ses yeux. A son tour, il la salua avec un léger baiser sur la joue droite comme pour Hako, à ceci près qu'il n'avait pas à se pencher pour lui dire bonjour. Les deux jeunes filles avaient la peau d'une incroyable douceur mais ce n'est pas ce qui marqua le Uchiha.

- Tiens ! C'est marrant ! Vous portez exactement le même parfum ! Vous sentez pareil ! C'est mignon une telle complicité ^^

Puis, l'air contrarié, il fronça les sourcils en les dévisageant longuement sans rien dire. Ce qui ne manqua pas de perturber ses invitées. Après un silence qui sembla durer une éternité, il confia à ses amies qu'il ne pouvait les recevoir convenablement dans sa maison. Les bras chargés de cadeaux, il se sentait bête car il ne disposait même pas d'un meuble ou d'une table où les poser. Et qu'allait-il faire pour les remercier après leur travail. Décidément, il manquait au règles de savoir vivre élémentaire. Il devait faire plus attention à ce genre de chose à présent. Ce n'était plus le jeune malade et solitaire de l'hôpital d'autrefois. C'était à présent un homme qui possédait un appartement et qui avait de précieuses amies.

- Si ça ne vous dérange pas, pendant que vous examinez l'immeuble, je vais faire un saut chez mes parents pour ramener quelques trucs. Il me faudrait des cartons, bougies, bouteilles d'eau, une nappe, des produits d'entretien, un balai, une serpillère...

Tout en énumérant sa longue liste, il se dirigea vers la porte d'entrée.

- Les filles, je peux vous laisser seules un moment ? Le temps de faire l'aller et retour, je serai revenu dans une trentaine de minutes. Je suis sincèrement désolé, je manque à mes obligations. Désolé. Désolé. Je reviens !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 43
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 19
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang C
Ryos: 0
Expérience:
0/500  (0/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Appartement de Kuro Uchiha
Je donnais une petite tape sur la tête d'Hako avec son entrée fulgurante et totalement hors de propos avec Kuro ! Mais … Il ne sembla pas trop gêné, il l'était d'avantage par les cadeaux que Hako lui fourra dans les bras. Je retiens un rire en le voyant se plier en deux pour faire la bise à Hako. Il me dépassait un peu, mais je contentais grandir encore un peu pour atteindre sa taille. J'eus un petit rire gêné quand il affirma que Hako et moi avions le même parfums. Nota Bene, se méfier du nez des Uchiha plus développé qu'on pouvait penser ! Je surveillais Hako qui rependit ses insectes pour vérifier la salubrité des lieux et je vis Kuro se rendre compte de quelque chose. Il n'avait rien pour nous accueillir. Je ris sans aucune méchanceté.

« Il n'y a pas de soucis Kuro ! On t'attends sagement et j'empêche Hako d'user de ses parchemins favoris ! »


Je posais mon sac dans un coin avant de me poster quelques instants à la fenêtre. La vue était agréable. Bien qu'elle aurait put l'être encore plus avec une vitre propre et sans fissure. Je retournais vers mon sac pour en sortir un calepin, il allait falloir tout noter. Je notais donc : changer une vitre. Et j'en profitais pour tirer Hako un peu loin de la fenêtre et l'embrasser doucement. Je profitais de la demie heure seule avec ma petite copine pour lui voler quelques baisers. Pas plus, déjà parce que ce n'était pas très polie de faire ça dans l'appartement de Kuro, de deux, il n'y avait pas de lit, et de trois, une demie heure c'était trop court.

Je finis par repousser en riant Hako en lui interdisant d'utiliser des menaces ou du chantage contre moi pour ravoir un moment de câlinerie. De nous deux, c’était elle qui tenait le moins bien. J'activai mon Byakugan et scrutai avec attention les murs, le plafond, et le sol de l'appartement. De ce côté là, c'était très salubre. La construction était solide. C'était l'abandon du lieux qui avait permis aux insectes et sûrement à des gamins de venir détériorer le lieux. Un bon coup de balais, un nouveau parquet, celui là était complètement détruit et il manquait des lattes, de la peinture fraîche, des meubles au goût du jeune homme, deux trois plantes et un tapis … Non ! Mais il se ferait un joli nid rien qu'à lui ! Je hochais la tête, il avait fait une très bonne affaire ! Et s'il n'avait pas les moyens pour tout les meubles, la récupérations était toujours utile. J'enlaçais Hako par derrière et posai mon menton sur son bonnet.

« Kuro-kun a fait une très bonne affaire. Comme ça, au premier coup d'œil non, mais il a un appartement pleins de potentiels ! »


Je m'écartais de nouveau d'Hako pour refaire un tour d'inspection avec mes yeux. Les quelques fissures qu'on pouvait voir sur les mur était superficiel et étaient en réalité dû à un vieil enduit, complètement moisie aujourd'hui. Je donnais un petit coup de poings dans le mur et une plaque d'enduit tomba au sol. Bon il y allait avoir du grattage à faire ! Je regardais de nouveau Hako l'air très sérieuse mais une lueur d'humour dans mes prunelles

« Pas de parchemins explosif ! Tout à l'huile de coude ! »


J'entendis la porte s'ouvrir et je souris à Kuro avant d'aller l'aider à porter tout ce qu'il fallait dans l'appartement.




Merci Ikki pour le Kit
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Konohagakure :: Habitations-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.