:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Konohagakure :: Centre - ville Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Confessions confuses [ Pv Tadake Yuriko]

Yamanaka Sayuri
Yamanaka Sayuri
Indépendant
Messages : 429
Date d'inscription : 21/08/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang A
Ryos: 459
Expérience:
Confessions confuses [ Pv Tadake Yuriko] Left_bar_bleue2120/2000Confessions confuses [ Pv Tadake Yuriko] Empty_bar_bleue  (2120/2000)
Yamanaka Sayuri



Confessions confuses

Tadake Yuriko et Yamanaka Sayuri

Et si jamais ? 









***

Tu n’avais pas imaginé que la nuit se déroulerait ainsi. Tu n’avais pas envisagé, même une seule seconde en quittant le domicile de Yuriko, que tu te retrouverais à partager le lit de la personne qui devait très probablement être la plus importante dans sa vie. Lorsque tu étais arrivée, elle t’avait proposé une tasse de thé que tu avais accepté volontiers. Tu espérais que le liquide chaud te permette de remettre de l’ordre dans ton esprit confus.

Il était assez facile de deviner ton état d’absence si l’on prenait ne serait-ce qu’une seconde pour t’observer. Ton regard était obstinément posé sur la table devant toi et ta tasse de thé avait été suspendue bien trop longtemps contre tes lèvres pour que puisse prétendre savourer la saveur. Les extrémités des doigts de ta main gauche restaient mollement accrochés à la table et un silence pesant t’entourait.

Tu cherchais les mots, non, ce n’était pas des mots que tu cherchais, mais à prendre une décision. Voulais-tu lui parler de son frère ? Allais-tu oser aborder le sujet, surtout de si tôt matin ?

Il t’avait irrévocablement changée, tu le savais tu le sentais, car déjà tu voulais le revoir. Il avait si facilement accepté des facettes de ta personnes que toi-même répugnais à poser les yeux dessus.

Mais il était le frère de ton amie, de cette femme que tu appréciais outre mesure. Si elle l’apprenait, comment réagirait-elle ? Vous ne vous connaissiez pas si bien que cela, finalement, et en plus, tu étais une kunoichi de l’extérieur. Les chances qu’elle acceptasse cette situation sans en être suspicieuse étaient pratiquement inexistantes, chose ironique puisque ce devait bien être l’une des premières fois que tu n’avais pas précautionneusement calculé chacune de tes interactions sociales pour en arriver à un résultat très précis. Ce devait être ce qu’ils appelaient le karma. Tu avais fait bien trop de mal autour de toi et voilà le prix. Cette situation à peine croyable qui te laissait bouche-bée.

Si Yuriko t’avait parlé, tu ne l’avais pas entendue, étant trop absorbée à peser le pour et le contre d’aborder une telle conversation. Alors, lorsque tu finis par prendre ton courage à deux mains, ta voix sonnait beaucoup douce que tu ne l’avais pensé.

« Yuriko-san … Si j’ai bien compris, tu es très proche de ton frère … n’est-ce pas ? »


À la mention de son frère, il avait comme une chaleur dans voix qui te pris au dépourvue, te forçant à t’interrompre l’espace d’une fraction de seconde. Tes sourcils se froncèrent alors que tu tentais d’éviter de trop penser, d’éviter de retourner dans les souvenirs encore frais des instants partagés.

Ta seule option était de tâter le terrain, de voir ses réactions. Peut-être même de lui demander pardon, si tu voyais qu’elle rejetait cette relation … Étais-tu prête à l’appeler relation ? Après tout, vous ne vous étiez vus que deux fois, mais en moins de vingt-quatre heures. Tu ne le connaissais pas, il ne te… Non, il te connaissait, ou au moins il connaissait une partie de toi que même ton ami le près n’avait que rarement fréquenter.

« A-t-il toujours été comme ça ? »

Vague, pouvais-tu être encore plus vague. Comme ça quoi ? Aveugle ? Gentil ? Passionné ? Sage ? Tu inspiras. Ça. Oui, c’était bien le meilleur mot, l’unique mot pour le décrire. Il était un mélange de tous les mots que tu pouvais imaginer, de toutes les qualités aussi. Enfin, c’est l’impression qu’il t’avait donnée. Alors ça définissait parfaitement et imparfaitement ce que tu cherchais à comprendre, à éclairer une bonne fois pour toute.

Tu souhaitais sincèrement que Yuriko parviennes à t’éclairer et qu’elle ne chercha pas à t’éloigner d’elle, ou même de lui. Elle ne te semblait pas être le genre de femme à faire preuve d’étroitesse d’esprit, mais l’idée de prendre un risque ne te plaisait pas.




CSS par Gaelle



Confessions confuses [ Pv Tadake Yuriko] Untitl25
Revenir en haut Aller en bas
Tadake Yurikô
Tadake Yurikô
Konoha no Jonin
Messages : 369
Date d'inscription : 20/09/2018
Localisation : Peut-être derrière toi, je suis une ninja.. TchiTcha!

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin - A
Ryos: 470
Expérience:
Confessions confuses [ Pv Tadake Yuriko] Left_bar_bleue1846/2000Confessions confuses [ Pv Tadake Yuriko] Empty_bar_bleue  (1846/2000)
Tadake Yurikô
Confessions confues
feat. Yamanaka Sayuri

" L'un des bonheurs de l'amitié, c'est d'avoir à qui confier un secret. "




Yuriko avait été littéralement cueillie au matin ce jour là par son amie Yamanaka. Elle avait attendu une partie de la nuit car elle ne savait pas si cette dernière profiterait du toit de sa maison, avant d'être gagnée par le sommeil. Peut-être était-ce pour cette raison qu'elle avait dormi plus que de raison, même si le réveil fut dans la bonne humeur. Dans tous les cas, ce fut avec ravissement qu'elle fit entrer la jeune femme avant de lui proposer une tasse de thé. Sourire aux lèvres, elle lui proposa rapidement un siège et la laissa prendre place pendant qu'elle faisait bouillir de l'eau. Quand le thé le fut prêt, elle apporta le tout sur un petit plateau et servit de manière disciplinée une tasse à son invité avant de lui tenir compagnie.

Heureuse de la savoir à Konoha, même si ce n'était que pour quelques jours, Yuriko entama la conversation.

" J'espère que tu as pu passer une bonne nuit, Sayuri-san? Je ne savais pas si je devais t'attendre ou non hier. Mais tu as bonne mine, donc... "

Lorsque Yuriko leva la tête, elle vit que sa camarade avait l'esprit totalement ailleurs, un air absent qui trahissait que ces pensées se promenaient on ne sait où. Tous ses gestes étaient devenus mécaniques, trahissant simplement l'habitude de boire une tasse de thé.

" Sayuri-san? "

La konohajin pencha légèrement la tête sur le côté, plutôt étonnée. Elle s'apprêtait à lui demander ce qu'il n'allait pas mais elle fut prise de cours par l'interrogation soudaine de son amie.

" Yuriko-san … Si j’ai bien compris, tu es très proche de ton frère … n’est-ce pas ? "

La question était étrangement amenée et la perplexité se lisait sur le visage de la jeune femme. Son frère? Le problème venait donc de lui? Qu'avait-il fait? S'était-il mal conduit? Avait-il eu une parole déplacée? Si tel avait été le cas, Yuriko n'aurait pas hésité une seule seconde à lui faire la leçon.

" Il est vrai. Nous avons toujours été ensemble, même si nous avons nos propres vies... tout nous ramène un peu à l'autre. Je suppose que nous sommes plutôt... fusionnel? Mais on dit souvent cela des jumeaux. "

Le fait que Sayuri vienne à lui poser des questions sur Kyoshiro en amenait une centaine dans l'esprit de Yuriko. Elle le connaissait assez bien... son comportement avec les femmes également. S'il avait été déplacé.....

" A-t-il toujours été comme ça ? "

La kunoichi fut troublée par la remarque. Elle ne saisissait pas réellement ce que cela signifiait mais elle tenta par politesse de répondre de la manière la plus large possible, à toutes les éventualités de la signification de "comme ça".

" Si tu parles de ces yeux, il est né ainsi. Il s'est servi toute sa vie de ce handicap comme un moteur de sa force. Il voulait être considéré comme les autres et en conséquence, il a rythmé sa vie pour les rattraper, les dépasser même. Je l'ai toujours admiré pour cela. Il n'a jamais été le genre d'homme à se plaindre, il pense beaucoup aux autres. Je l'ai toujours trouvé solaire. "

A ces paroles, Yuriko lui offrit un large sourire.

" Pourquoi cette question sur mon frère? Se serait-il mal conduit? Si il a été désobligeant, dis-le moi, je tâcherais de lui rappeler les bonnes manières. "

Et la méthode ne serait sans doute pas douce. Frère et sœur, cela se chamaille aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Sayuri
Yamanaka Sayuri
Indépendant
Messages : 429
Date d'inscription : 21/08/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang A
Ryos: 459
Expérience:
Confessions confuses [ Pv Tadake Yuriko] Left_bar_bleue2120/2000Confessions confuses [ Pv Tadake Yuriko] Empty_bar_bleue  (2120/2000)
Yamanaka Sayuri



Confessions confuses

Tadake Yuriko et Yamanaka Sayuri

Et si jamais ? 









***

Sa réponse te fit sourire. Ils étaient donc aussi près l’un de l’autre que ce que tu avais imaginé. Ils étaient si différents qu’ils se complétaient à merveilles. Sa réponse faisait sens à ton esprit. Mais sa réponse ne faisait que te faire douter encore plus de ce que tu lui dirais. Tu n’étais plus du tout certaine que de lui avouer avoir eu la soirée que tu avais eue.

Ton amie semblait désarçonnée par la question. Tu devais bien admettre qu’elle n’avait rien de très clair ou de précis. En fait, bien qu’elle représentât ce que tu désirais savoir, ta question ne voulait, en soit, rien dire. Pourtant, la réponse de ton amie était parfaite et surtout, elle confirmait, encore une fois, ce que tu avais réussi à voir chez lui.

Par contre, sa question te laissa bouche bée. Avait-il un historique de coureur de jupons ? Cette idée te laissait un peu amère. Peut-être que cette idylle que tu t’étais permise n’était qu’à sens unique ?

Tu secouas la tête en guise de réponse avant d’ajouter :

« Non … tout le contraire. Un réel gentilhomme … »

Ta voix s’éteint lentement à la fin de ta phrase, comme si tu cherchais tes mots, encore. De mettre en mot, à sa sœur, que tu avais passé une des plus belles soirées de ta vie n’était pas tâche aisée. Alors, tu pris une gorgée de thé, dans l’espoir de gagner un peu de temps. Bien sûr, tu savais que de toute façon, cette petite aventure risquait d’arriver à ses oreilles à un moment ou un autre et, malgré toutes tes réticences, tu préférais être celle qui lui apporterais.

« J’ai passé … »

Une excellente soirée ? Tu ne te voyais pas le formuler de la sorte. Une magnifique soirée ? bien que ce fût très vrai, tu ne croyais pas que serait la meilleure façon de l’amener non plus.

« Je suis désolée. Je ne sais pas vraiment comment le dire, honnêtement. Ton frère … il a quelque de spécial, non ? Tu l’as dit … Il est ‘‘solaire’’. Son sourire … »

Voilà, tu t’empêtrais dans tes mots, alors que tes joues s’enflammaient. Tu n’avais pas l’habitude de te sentir embarrassée, pas de la sorte, du moins. Tu voulais bien lui dire, lui dire qu’il t’avait fait vivre un rêve duquel tu ne te remettais pas.

« Je ... »

Tu ne terminas pas ta phrase, refermant ta bouche. Tu observais Yuriko, l’air coupable. Car oui tu te sentais coupable. Coupable d’avoir apprécier, coupable de vouloir recommencer, coupable qu’il soit son frère (n’aurais-tu donc pas pu trouver quelqu’un qui n’était si intimement lié à elle ?). Tu ne savais même pas par quel côté commencer cette discussion … (en fait peut-être étai-elle déjà commencée sans que tu ne l’aie compris ?)

Tu te repositionnas, visiblement mal à l’aise. Tu savais pertinemment que l’on ne faisait pas ce genre de chose avec la famille d’une amie, trop de risque de créer des situations pour le moins épineuses, chose que tu cherchais à éviter, sans aucun succès apparemment.





CSS par Gaelle



Confessions confuses [ Pv Tadake Yuriko] Untitl25
Revenir en haut Aller en bas
Tadake Yurikô
Tadake Yurikô
Konoha no Jonin
Messages : 369
Date d'inscription : 20/09/2018
Localisation : Peut-être derrière toi, je suis une ninja.. TchiTcha!

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin - A
Ryos: 470
Expérience:
Confessions confuses [ Pv Tadake Yuriko] Left_bar_bleue1846/2000Confessions confuses [ Pv Tadake Yuriko] Empty_bar_bleue  (1846/2000)
Tadake Yurikô
Confessions confues
feat. Yamanaka Sayuri

" L'un des bonheurs de l'amitié, c'est d'avoir à qui confier un secret. "




Si le frère et la soeur étaient différents, ils n'en ignoraient pas les petites défauts. Kyoshiro s'était toujours bien conduit avec les femmes, peut-être même trop. Mais cela était dans son tempérament bienveillant. Il avait toujours un grand sens de l'écoute et le cœur sur la même. Beaucoup trop, encore une fois, au goût de sa sœur. Mais c'était aussi une des raisons pour laquelle elle l'admirait. Il agissait toujours avec spontanéité, comme les choses lui venaient. Yuriko, elle, à l'inverse, réfléchissait toujours beaucoup trop.

" Non … tout le contraire. Un réel gentilhomme … "

Cette parole rassura la jeune femme. Oh! Elle n'avait jamais reçu la moindre plainte concernant son comportement auprès de la gente féminine, néanmoins, elle savait pertinemment comment il pouvait être en cas d'excès de boisson.

"  J’ai passé … "

" Mmmm? "

La jeune femme guettait la suite de sa réponse alors que sa tasse était en suspens à ses lèvres. Il fallait dire que c'était la première fois que tu la voyais si décontenancer. Lors de leur première rencontre, Sayuri semblait être une femme parfaitement maîtresse d'elle-même. Mais là, son malaise était perceptible.

"  Je suis désolée. Je ne sais pas vraiment comment le dire, honnêtement. Ton frère … il a quelque de spécial, non ? Tu l’as dit … Il est ‘‘solaire’’. Son sourire … "

Les paroles de la Yamanaka devenaient de plus en plus confuses à ses yeux. Elle en posa sa tasse et ne la quitta pas du regard. Elle avait l'impression que cette dernière avait une lourde confession à lui faire mais qu'elle ne savait pas par quel bout commencer.

"  Je … "

Yuriko se mit à sourire et se permit de finir sa phrase.

" Tu l'aimes bien? "

Voir le visage de son amie s'empourprer à cette seule évocation, à la seule pensée de son frère éveilla en elle une étrange raison de rire. Il fallait dire que la situation avait quelque chose d'assez cocasse.Pour la première fois depuis longtemps, la jeune femme s'esclaffa au point de devoir poser sa main devant sa bouche pour ne pas en faire trop.

" Hahahahaha! Pardonne-moi Sayuri-san! Hahahahaha! "

En réalité, Yuriko avait peur qu'elle lui parla de quelque chose bien pire, et que bien au contraire, elle ne se serait pas entendu avec lui. Mais finalement, le charme de Kyoshiro avait opéré avec sa camarade. Cela aurait pu après tout lui déplaire car elle ne lui avait pas présenté Sayuri en pensant que ce dernier aurait pu la séduire - bien que son frère avait tout un d'homme charmant. Il lui fallut néanmoins quelques minutes pour étouffer ses éclats de rire.

" Sayuri-san... mon frère est en effet... spécial. Il a cette capacité à attirer les gens vers lui. Je comprendrais tout à fait ce que tu veux dire. "

Le sourire de Yuriko s'étira.

" Il est mon frère mais il est libre de ses choix. Il n'a aucun compte à me rendre tu sais. Si tu t'entends bien avec lui, cela te fera deux raisons pour revenir à Konoha. "

Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Sayuri
Yamanaka Sayuri
Indépendant
Messages : 429
Date d'inscription : 21/08/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang A
Ryos: 459
Expérience:
Confessions confuses [ Pv Tadake Yuriko] Left_bar_bleue2120/2000Confessions confuses [ Pv Tadake Yuriko] Empty_bar_bleue  (2120/2000)
Yamanaka Sayuri



Confessions confuses

Tadake Yuriko et Yamanaka Sayuri

Et si jamais ? 









***

Sa question te semblait plus comme une affirmation qu’autre chose. Oui, tu l’aimais bien et là était tout ton problème. Mais ton amie souriait, alors elle ne devait pas penser que c’était mal. Peut-être négligeait-elle la force du raz-de-marée d’émotions qu’il avait su faire naître en toi.

« Oui … Je l’apprécie bien ... »

Tu n’étais pas encore prête à lui dire à quel point, puisque toi-même ne semblait pas être capable de le cerner avec exactitude. Tout ce qu’il t’avait fait vivre restait encore un rêve dans ton esprit et t’attends à te réveiller, chez toi, seule ayant rêve cette rencontre et tout ce qu’elle provoquait chez toi.

Tu la regardas rire n’en saisissant pas entièrement la raison. Tu l’observais, muette et mal à l’aise. Tu ne voyais vraiment ce qu’il y avait de drôle. La situation était complexe. Très complexe. Et si jamais cela mettait fin à votre amitié ? Y pensait-elle seulement ? Il t’était évident que non. Tu ne lui en voulais, mais tu n’arrivais réellement pas à comprendre cette réaction. Ce rire qui dura bien trop longtemps à ton goût.

« Je ne vois pas ce qu’il y a de si drôle. »

Tu pris une autre gorgée de thé l’observant reprendre tranquillement son souffle. Tu étais un peu vexée de cette réaction, mais tellement rassurée à la fois que tu te sentais enfin reprendre le contrôle sur toi-même. Il était temps, depuis la soirée précédente, tu agissais comme une pucelle qui ne connaissait rien de la vie.

Ce qu’elle ajouta tu tiras un sourire. Toi aussi tu avais vu cette qualité chez lui dans lesquels heures que tu avais passée en sa compagnie. Il c’était montré un parfait gentilhomme et t’avait traitée avec un respect dont tu n’avais pas l’habitude.

Mais qu’avaient donc les jumeaux Tadake pour te mener par le bout du nez ainsi ? Ils te désarçonnaient avec une facilité déconcertante. Ils entraient dans ta sans problème et te faisaient agir si différemment qu’à ton habitude.

À son dernier commentaire, par contre, tu ne pus retenir, le demi rire qui te vint. Si elle le prenait ainsi, tu n’allais définitivement pas te plaindre. Elle ne te rejetait pas du tout, contrairement à ce que tu avais imaginé, mais elle t’invitait à revenir une autre fois, ajoutant maintenant de son frère aux raisons de ton retour.

« Probablement que je reviendrai quand les choses se seront calmées au clan … Regarde-moi, je ne suis même pas encore partie que je parle déjà de revenir … »

Tu souriais. Un petit certes, mais beaucoup plus chaleureux que tu ne te croyais capable de le faire. Tu étais bien ici, thé à la main, malgré la discussion qui t’avait fait vivre une autre palette d’émotions. Tu étais soulagée que ton amie n’ait pas simplement fermé la porte lorsque tu étais revenue accompagnée de son frère, ravie qu’elle prenait cette petite confession de ta part avec tant de légèreté.

« Si j’avais su que tu prendrais tout ça si bien, je ne me serais pas fait un sang d’encre pour rien … Est-ce que tu as quelque chose de prévu ce soir ? Je me disais que nous pourrions aller aux bains. »





CSS par Gaelle



Confessions confuses [ Pv Tadake Yuriko] Untitl25
Revenir en haut Aller en bas
Tadake Yurikô
Tadake Yurikô
Konoha no Jonin
Messages : 369
Date d'inscription : 20/09/2018
Localisation : Peut-être derrière toi, je suis une ninja.. TchiTcha!

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin - A
Ryos: 470
Expérience:
Confessions confuses [ Pv Tadake Yuriko] Left_bar_bleue1846/2000Confessions confuses [ Pv Tadake Yuriko] Empty_bar_bleue  (1846/2000)
Tadake Yurikô
Confessions confues
feat. Yamanaka Sayuri

" L'un des bonheurs de l'amitié, c'est d'avoir à qui confier un secret. "




Yuriko riait, bien qu'elle tentait vainement de se retenir pour ne pas froisser son amie. Elle comprenait tout à fait que cela pouvait surprendre, elle qui jusque là était toujours sur la réserve. Généralement, la konohajin n'accordait que des sourires chaleureux et bienveillants, et ne s'abandonnait que rarement à de tels éclats émotifs - sauf peut-être si elle avait abusé du saké.

" Je ne vois pas ce qu’il y a de si drôle. "

La jeune femme aurait bien eu envie de dire qu'il aurait suffit de voir son visage inquiet, presque identique à celui d'une enfant qui venait avouer avoir commis une faute. Yuriko semblait donc si terrible et si autoritaire pour en arriver là? Dans tous les cas, elle s'abstint de ce commentaire pour ne pas affliger et gênée bien plus Sayuri.

" Pardonne-moi encore. Je ne me moque pas, je te l'assure. Tu paraissais si inquiète que je m'attendais à une annonce bien différente que celle-là. "

La kunoichi eut un nouveau sourire avant d'apporter sa tasse de thé à ses lèvres. Dans la foulée, quand elle comprit que la jeune femme s'était attachée à son aveugle de frère, elle usa de cette argument pour lui proposer une visite ultérieure.

" Probablement que je reviendrai quand les choses se seront calmées au clan … Regarde-moi, je ne suis même pas encore partie que je parle déjà de revenir … "

L'esquisse de la jonin s'étira de plus belle.

" Et j'en suis heureuse! Nous tâcherons de t'accueillir aussi chaudement qu'à ton arrivée ici.

Elle l'espérait sincèrement. Son unique inquiétude serait plutôt le comportement de Kyoshiro. Qu'adviendrait-il si ce dernier ne se montrait pas sérieux? Bien qu'elle ne l'avait jamais jugé sur son comportement, Yuriko savait pertinemment que son frère était un homme cavaleur... ou plutôt, qui aimait prendre la vie comme elle venait. Il ne faisait jamais de promesse qu'il n'aurait su tenir, surtout avec la gente féminine. Mais enfin là... pour une fois qu'il lui présentait quelqu'un...

" Si j’avais su que tu prendrais tout ça si bien, je ne me serais pas fait un sang d’encre pour rien … Est-ce que tu as quelque chose de prévu ce soir ? Je me disais que nous pourrions aller aux bains. "

Le regard noir de Yuriko se posa avec bienveillance sur sa camarade, et parut même un peu taquin.

" Un sang d'encre? Je te semble si possessive que cela? "

Les jumeaux Tadake étaient fusionnels mais dans le sens où ils leur semblaient difficile de pouvoir vivre sans l'autre... mais cela ne signifiait pas qu'ils s'étouffaient l'un l'autre. Ils avaient des caractères bien différents, des camaraderies qui l'étaient tout autant, alors en matière de relation... particulière... Pour Yuriko, ce qui comptait, c'était le bonheur de son frère. Qu'importe où il pouvait le trouver.

" Ce soir? Mmmm... il semblerait que non. Puisque mon frère t'a accaparé tout hier, j'espère pouvoir profiter de ta présence pour la soirée! "

Une soirée entre femmes, il n'y a que cela de vrai!

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Konohagakure :: Centre - ville-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.