:: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fuyugeshiki Toka [Terminé]

Fuyugeshiki Toka
Fuyugeshiki Toka
Konoha no Genin
Messages : 27
Date d'inscription : 03/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 0
Expérience:
Fuyugeshiki Toka [Terminé] Left_bar_bleue82/500Fuyugeshiki Toka [Terminé] Empty_bar_bleue  (82/500)
Voir le profil de l'utilisateur



Matricule ninja
NOM : Fuyugeshiki (冬景色 – Litt. «paysage hivernale »)
PRÉNOM : Toka (とか)
GROUPE : Konoha
GRADE : Genin
RANG : C
SEXE :
ÂGE : 13 ans
SITUATION : Célibataire
FAMILLE : Ashido (père)  Reiko (mère).

Personnalité
QUALITÉS
Calme
Attentive
Réfléchie
Altruiste
Persévérante
Instruite
Sympathique
Talentueuse
Ouverte
DÉFAUTS
Excessive
Infantile
Manipulatrice
Joueuse
Déconcertante
Espiègle
Cynique
Froide
Glauque
AIME
La diplomatie
Se battre
Jouer des tours
les jeux
Le thé
La neige
N'AIME PAS
Les lâches
L'orage
Les brutes
Les prétentieux
Les leçons
Le poivre
AUTRES
Stratège
Étrange
Humour glauque
PHYSIQUE
TAILLE :
1m52
POIDS :
38kg
PEAU :
Blanche
CHEVEUX :
Blancs à nuances roses pâles
Assez longs
YEUX :
Rouges
En amande
VISAGE :
Un visage enfantin, bien que plus sévère que la moyenne. Un sourire mystérieux, des yeux rouges dont le gauche est masqué par une mèche un peu trop longue. Des cheveux qui lui arrivent au creux du dos.
CORPS :
Frêle, semble manquer de force physique, mais diablement agile. Sa peau est légèrement plus blanche que la moyenne. Ne présente pas de formes spécialement remarquables pour son âge.
AUTRE :
Porte un kimono traditionnel bleu et blanc. Se chausse de getas en bois en tout temps.
Histoire
Racontez nous votre histoire en listant les événements importants de votre personnage. Ce que nous voulons voir est votre imagination, votre originalité ainsi que votre cohérence.
Attention, vielliez lister les événements marquants de votre personnage dans le bon ordre chronologique, ne listez pas ses événements dans le désordre !

► An 1, mois de décembre. Ashido venait de passer une dure journée à aider à la construction d'un bâtiment pur le village de Konoha. Il est menuisier de métier. Exténué il rentre chez lui après sa journée de travail, pressé de retrouver Reiko, son épouse avec qui il forme un couple heureux depuis trois ans déjà. Tout pourrait aller dans le meilleur des mondes. Néanmoins, une ombre entache se tableau. Reiko est infertile et ne pourra jamais avoir d'enfant à cause d'une maladie que même les Shinobis médecin ne peuvent guérir. Mais ce soir de décembre offrit au couple le plus beau cadeau qu'ils n'eurent jamais eût. Là, sur le pas de la porte d'entrée, se trouvait un couffin dans lequel était emmailloté chaudement un bébé. Une petite fille et pas de mot, pas d'indications. Ils prirent soin de l'enfant, et soucieux allèrent informer les autorités. Mais aucune disparition d'enfant ne fût signalé et par conséquent, l'ont proposât au couple d'adopter l'enfant, ce qui fût fait. Reiko lui donnât le nom de Toka. Fuyugeshiki Toka.

► An 4. La petite grandit comme une enfant normale et démontre une intelligence et une vive curiosité pour une enfant de son âge. Déjà capable de marcher correctement depuis longtemps, propre et capable de parler sans problème, elle se montre très joueuse et farceuse. Sa saison préféré et l'hiver c'est incontestable. Ses parents aimerait qu'elle ait une carrière de shinobi. Mais n'étant pas issus de cette branche de la société, il ne pourront pas l'aider. Ils commencèrent donc à chercher qui pourra l'aider le moment venu.

► An 7. Toka est acceptée au sein de l'académie. Ses parents sont assez fiers d'elle. Bien qu'un peu plus jeune que ses camarades, elle essaie tout de même de s'intégrer. En réalité, les premiers contacts ne sont pas faciles. La gamine montre un talent certain dans la maitrise des techniques basiques qui attire la jalousie de certains camarades. Ceux-ci, un peu plus vieux, se montrent violent parfois. Cependant, si cette violence inquiète ses parents, c'est bien la petite qui les inquiète plus encore. Au bout de quelque mois à peine, son professeur la qualifie de talentueuse, mais déconcertante sur certains aspects, notamment son cynisme. La violence envers elle cessât quand elle mit une cuisante défaite à son professeur au Shogi, usant de stratégie que des professionnels jugerait tout bonnement géniales.

► An 12. Toka a finit par s'intégrer totalement à ses camarades. Bien qu'encore un peu étrange, elle est respectée et appréciée. Beaucoup d'enfants lui demande des conseils pour les devoirs où pour s'améliorer aux jeux sans qu'aucun ne parviennent à égaler ce talent. Malgré tout, elle reste très gamine dans sa façon d'être et n'hésite pas à jouer de mauvais tours comme la fois où elle confectionnât un piège visant à renverser un sceau d'eau froide sur la tête du professeur quand celui-ci rentrerais dans la salle de classe. Et devinez quoi, ça a fonctionné... Mais elle s'est faite punir après cela.

► An 14. Elle a réussit ! l'examen des Genin est une réussite. La voici rentrant au domicile familiale avec son bandeau de shinobi. Sa démarche fier et son attitude laisse penser que cet examen n'était pur elle qu'une formalité comme une autre. Ses parents sont heureux de voir leur fille devenir une kunoichi. La voici qui s'engage sur la voie des ombres afin de servir le village de Konoha.

Test RP

Une fois votre fiche complétée, le staff vous confiera un test RP sur la base des éléments donnés. Ce test RP déterminera votre grade.
Faites nous rêver !
Pour un rang D : 500-2000 mots minimum
Pour un rang C : 1000-2000 mots
Pour les rang B/A : 1500-2000 mots


Tu aimes te servir de ton cerveau, mais les choses sérieuses commencent : les missions dangereuses (certaines missions de rang C peuvent être considérées ainsi pour une genin).
En 1000-2000 mots, raconte comment la fille espiègle que tu es vis ce changement de dynamique avec la mort planant et des enjeux plus grands qu'auparavant.



La partie de Shogi était déjà bien avancée et l'issue en était clairement dessinée. J'avais un avantage certain. Le parachutage de mes pièces avait pris mon sensei de cours. Il fallait dire que c'était à chaque fois le cas. L'enseignant de l'académie me connaissais depuis l'enfance et il était clairement au fait de mes facilités concernant le Shogi. Cependant, nos pensées n'étaient pas au jeu. La réalité était que je venais d'avoir ma première mission sérieuse en tant que Genin.

Je pensais être prête et capable de supporter de tel missions. Mais mon premier contact avec la mort ne s'est pas déroulé comme je l'imaginais. Je pensais avoir le contrôle mais j'ai été présomptueuse et ça s'est mal terminé. Le brigand que nous devions appréhendé a tué l'un de ses otages. Malgré tout, la mission fut une réussite et aucune autre perte ne fût à déplorer... Mais tout de même. J'aurais préféré que ça se déroule autrement. Je savais que cela faisait parti des risques encourus dans notre profession. Mais je ne m'attendais pas à croiser la sombre silhouette du Shinigami si tôt. Mes réflexion permirent à mon sensei de prendre l'avantage de la partie.

« Hé bien Toka ? Ça ne te ressemble pas de laisser passer un tel mouvement ? A moins que sacrifier cette pièce fasse parti de ta stratégie ? »


« Sensei, je... »

« Tu t'en veux concernant le décès de cette personne lors de ta mission ? »  Me dit-il sur le ton de l'apaisement. « Je suis au courant. C'est ta mère qui m'a mis au courant. Tu sais, il est des choses contre lesquels nous ne pouvons rien, si doués soit-on. Tu as fais de ton mieux lors de cette mission. »

« J'ai cédé à des instincts primaires. Si l'on ne m'avais pas retenu, j'aurais causé la mort de ce bandit... » Dis-je sur le ton de la déception.

« Mais ce n'est pas arrivé. Tu n'as tué personne et tu n'a pas à porter le fardeau des erreurs où actes d'autrui et encore moins de tes opposants... Comme au Shogi. Tu n'es pas une mauvaise personne Toka. Tu es peut être espiègle et immature par moment. Cynique sur certain points. Mais certainement pas cruelle et meurtrière. »

Je me remémorais cet instant. Alors que le corps de l'otage, une fille de mon âge tombait sans vie. Je fus prise d'une sauvage et terrifiante envie de meurtre. Je voulais tuer ce bandit. J'avais dégainé mon kunaï et m'étais préparé à m'élancer vers lui quand le Chuunin qui encadrait la mission me maintint sur place à l'aide d'un ninjutsu trop puissant pour moi. Cet instant d'égarement ne durât pas longtemps. Mais suffisamment pour me laisser un sentiment de honte et de culpabilité. Depuis la fin de la mission il y a quatre jours, j'avais à peine mangé et ne quittais pas les à bords de la maison de mes parents. J'étais effrayé... Non pas par le monde extérieur, mais par moi-même. Par ce que j'étais, une arme ? Ne suis-je que cela ? Si c'est le cas, pourquoi ais-je en moi ces sentiments ? Ne devrais-je pas être de glace face à cela ?

J'avais trouvé un moyen de passer outre mes questionnements incessants et mes pensées entêtantes en faisant carburer mon intellect sur des parties de Shogi contre moi-même. Celle que j'appelais Blanc, affronté Noire, ma partie sombre. Dans chaque confrontation l'une gagnait sur l'autre, mais des les faits, les taux de victoires était de cinquante pourcents des deux côtés. Belle métaphore pour dire que je ne parvenais pas à faire la part des choses. Cette schizophrénie volontaire ne faisait qu'approfondir mon mal être intérieur. Ni Blanc ni Noire ne sortait vainqueur de cet affrontement, car la seule personne qui pouvait faire jeu égale avec moi n'était autre que moi-même. Mon état psychologique avait grandement inquiété mes parents qui s'étaient empressé de demander l'aide de Shiro, mon professeur à l'académie. Il était venu jusque chez mes parents, une boite de jeu de Shogi sous le bras.

Quand il entrât dans ce que j'appelais modestement « mon sanctuaire » qui n'était autre qu'une chambre d'adolescente tout à fais normal... Si l'on met de côté les schémas de parties de Shogi et les calculs frénétiques de stratégies diverses  obstruant chaque millimètre de murs, franchement, qui n'a jamais rêvé d'un papier peint décrivant comment battre au Shogi Haru, le gamin prétentieux qui me frappait étant enfant et qui aujourd'hui me craint parce que je lui ai raconté une histoire de funestes corbeaux mangeurs de Haru pas sages ? Depuis ce jour là, j'avais hérité du doux surnom de Yatagarasu en référence à la légende du corbeau à trois pattes. Pour ma part j'étais allongée sur mon lit, mimant les mouvements du quatre-cent soixante-quinzième affrontement entre Blanc et Noire. Noire avait un avantage certain jusqu'à ce que Blanc ne sacrifie son fou et parachute un cavalier.La voix de Shiro me forçât à interrompre la partie en cours. Je fis claquer ma langue en signe d'agacement.

« Tu crois vraiment que c'est en affrontant un opposant imaginaire que tu trouvera tes réponses ? »
avait-il dit. Et voilà comment nous en étions arrivé à cette partie de Shogi.

Je me recentrais sur la partie en cours. Un mouvement allait me permettre de reprendre l'avantage de la partie J'ajustais ma mèche, mouvement devenu machinale quand je commençait à réfléchir à une stratégie. Deux tours s’enchaînèrent et je repris l'avantage du plateau de jeu. Me vint soudain une réflexion à laquelle je n'avais pas pensé. Et si Blanc et Noire n'était finalement qu'une même personne ? Deux facette de ma personnalité ? Je commençais à penser de manière plus pragmatique. Le sacrifice de l'otage bien que malheureux avait permis l’arrestation de ce criminel. Comme au Shogi.... Des sacrifices étaient parfois nécessaires pour la victoire.

« Sensei. Peut-être que cette jeune fille ne voudrait pas que je me morfonde ainsi. Que je me replie sur moi-même. J’admets avoir été terrifiée par la mort et sa présence oppressante. Mais finalement, elle est une composante de ce monde. Les choses vivent et meurt, c'est ainsi. Jusqu'à maintenant, je la considérais comme une choses néfaste. Cependant, je la considère alors comme naturelle et je l'accepterais, quelque soit ses multiples visages. »


« Tu sais que tu me fais un peu peur Toka ? » conclut-il.

Derrière l'écran
PSEUDO : Neri
ÂGE : 24 ans
CONNU PAR : DC de Yuuko
AUTRE CHOSE ? Licorne ?
Revenir en haut Aller en bas
Fuyugeshiki Toka
Fuyugeshiki Toka
Konoha no Genin
Messages : 27
Date d'inscription : 03/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 0
Expérience:
Fuyugeshiki Toka [Terminé] Left_bar_bleue82/500Fuyugeshiki Toka [Terminé] Empty_bar_bleue  (82/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Fiche postée et complétée. En attente du test rp sauf si il y a des modifications à apporter selon vous.
Revenir en haut Aller en bas
Fuyugeshiki Toka
Fuyugeshiki Toka
Konoha no Genin
Messages : 27
Date d'inscription : 03/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 0
Expérience:
Fuyugeshiki Toka [Terminé] Left_bar_bleue82/500Fuyugeshiki Toka [Terminé] Empty_bar_bleue  (82/500)
Voir le profil de l'utilisateur
up ?
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 1128
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Ton personnage étant un deuxième compte, il n'a pas été traité en priorité. Il y avait de nombreux nouveaux avec qui composer avant toi.

Voici ton test RP:
 

Courage pour les deux semaines !
Revenir en haut Aller en bas
Fuyugeshiki Toka
Fuyugeshiki Toka
Konoha no Genin
Messages : 27
Date d'inscription : 03/05/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 0
Expérience:
Fuyugeshiki Toka [Terminé] Left_bar_bleue82/500Fuyugeshiki Toka [Terminé] Empty_bar_bleue  (82/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Test rp terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 1128
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur


Fuyugeshiki Toka [Terminé] Pq2c


Respect test-rp et originalité

Tu as on-ne-peut plus respecté la partie de la consigne mentionnant que tu aimais te servir de ton cerveau. J'ai à un moment pensé que le résultat allait être une partie de shogi métaphorique pour représenter la situation en parallèle d'un flashback. C'est cependant un peu le cas et même si tu tapes dans le classique, ça fonctionne.

Tu as choisi une confrontation durant laquelle tu vis une leçon,ne te mettant ainsi pas à l'aise. l consigne est respectée.



Orthographe et grammaire

Tu as commis de nombreuses fautes, comme l'oubli de traits d'union, mais aussi l'usage du présent alors que la narration de ton test est au passé simple. Oublis d'accord au féminin ou au pluriel. Tu parles aussi d'"à bords" au lieu d'"abords". J'ajoute que lorsque tu utilises le passé simple à la troisième personne du singulier, le verbe ne prend ni accent circonflexe ni -t en terminaison.



Avis général et verdict

Pour peu, le rang C ne te serait pas accordé, mais l'échange est plaisant. Tu es validée genin de rang C à Konoha.

Je te laisse recenser ton avatar et créer ta fiche technique. N'oublie pas qu'une promotion est en cours pour les genins.



Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.