:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Territoire du Feu :: Autres villages Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi]

Tadake Yurikô
Tadake Yurikô
Konoha no Jonin
Messages : 339
Date d'inscription : 20/09/2018
Localisation : Peut-être derrière toi, je suis une ninja.. TchiTcha!

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin - A
Ryos: 164
Expérience:
A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Left_bar_bleue1371/2000A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Empty_bar_bleue  (1371/2000)
Tadake Yurikô
A l'abri... des regards
feat. YAMANAKA Jinpachi

" “Pour se plaire il faut se ressembler beaucoup afin de s'entendre, et différer un peu afin d'avoir à se comprendre. "




La pluie venait à peine de cesser de tomber lorsque leur humeur devint plus lascive. Prisonniers des intempéries - parce qu'ils l'acceptèrent aussi - ils comblèrent leur impatience et leur doute dans ce milieu coupé du monde. Le voile gris du ciel ne s'était pourtant pas retirer et demeura toujours menaçant. Les averses ne tarderaient pas à reprendre.

Yuriko se tenait adossée sur la paroi de pierre de son refuge, aux côtés de son partenaire Yamanaka. Le feu de camp qui servait à les réchauffer un peu s'était éteint et l'humidité ambiante ne les aidait en rien à l'entretenir. Le bois était trempe et on ne pouvait le maintenir comme il se devait. Rester ici avec une telle météo revenait à s'offrir en cadeau à la maladie et quelques bien mauvais microbes. Croyez-en le médecin. Pour preuve, la kunoichi fut saisie d'un frisson qui lui parcourut le dos comme un long serpent, et elle ne put retenir un petit éternuement. Un petit sourire en coin se dessina sur son visage.

" Je pense qu'il n'est pas raisonnable de rester ici. Je commence d'ailleurs à avoir un peu froid. "

Son regard se porta sur le feu éteint avant de ce tourner vers Jinpachi.

" Je sais qu'il existe un village a à peine quelques kilomètres d'ici. Peut-être le connais-tu aussi? Il me semble me rappeler qu'il s'y trouve une auberge. Nous y trouverions un abri pour être un peu au sec. "

A ces mots, la jeune femme se releva, ajustant un peu sa veste froissée et époussetant la poussière de ces tissus. D'un geste, elle repoussa sa chevelure encore humide et s'approcha de la sortie de la grotte pour observer l'extérieur. Ses yeux regardèrent le ciel.

" Mmmm.... Je pense qu'il faudrait nous dépêcher si nous ne voulons pas nous retrouver à nouveau sous la pluie. Les nuages sont toujours menaçants. "

Mais Yuriko se rendait compte qu'elle parlait comme si la venue de son camarade était acquise. Il n'en était pourtant rien. Maintenant que la tempête était passée, elle ne savait pas trop où leurs confidences et leurs rapprochements pouvaient les mener. Peut-être n'était-elle pour lui qu'une rencontre bienheureuse, simple, sans lendemain. Si tel était le cas, elle se devait de conserver ses distances comme elle le faisait pour les histoires sans avenir qu'elle avait déjà vécu avec beaucoup de pragmatisme. Si cela devait être autre chose alors.... allez savoir.

La konohajin se tourna vers Jinpachi avec un visage interrogatif, guettant sa réponse.

" Pardon. Je me rends compte que je parle sans demander ton avis. Tu as peut-être des obligations qui t'attendent ailleurs. Mais si ce n'est pas le cas, accepterais-tu de passer encore un peu de temps en ma compagnie? Nous pourrons... discuter. "


*****


Le village fut atteint de justesse quand la pluie, comme l'avait laissé entendre les prédictions de Yuriko, avait commencé à tomber. Décidément, le temps était impitoyable mais au moins, l'auberge désirée avait été trouvé, un endroit parfait pour pouvoir enfin être au sec et au chaud. Quand la kunoichi poussa la porte des lieux, elle trouva l'endroit charmant et modeste. Il n'y avait pas encore grand monde car ce n'était que la fin de l'après-midi. Il y avait quelques badauds, sans doute des habitués du village. D'un mouvement de tête, elle salua la personne qui paraissait tenir le bar de l'endroit, et sans doute aussi la réception.

Parcourant du regard la pièce principale, la jeune femme choisit une table dans un coin. Il n'y avait pas grand monde autour et conférait un peu de tranquillité, à l'abri des oreilles indiscrètes. Elle prit simplement place.

" Est-ce que.... cela te convient? "

Jinpachi était à ses côtés, il avait étonnamment accepter de suivre une femme.

Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Jinpachi
Yamanaka Jinpachi
Indépendant
Messages : 142
Date d'inscription : 25/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG B
Ryos: 0
Expérience:
A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Left_bar_bleue468/1200A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Empty_bar_bleue  (468/1200)
Yamanaka Jinpachi


Acte 2
Tadake Yuriko and Yamanaka Jinpachi



La grotte, la sueur, l'humidité de nos corps se retrouvaient encore moites. Le Feu avait fait son temps et il s'était éteint en ayant accompli son dû. Nos deux corps encore entrelacés, nos corps à l'unisson qui avaient froid, nos âmes qui s'étaient plus ou moins égarés le temps d'un moment, d'un instant passé dans l'intimité des deux êtres. L'une éternuait et souriait, l'autre essuyait son front d'une sueur féconde, le moment était passé et il s'était envolé comme les deux oisillons qui sortaient de leur nid. Je regardais la femme qui venait d'éternuer et qui se mettait à sourire, elle me proposait d'aller dans un autre village. Un autre village, étrangement, je ne savais pas ce que je devais faire, je n'étais pas très habitué à ce genre de relation et ce qui devait en découler par la suite. Elle se levait sans même me laisser le temps de répondre, cette femme était pleine de décision et de hâte. Je ne savais guère quoi faire, mais elle semblait tellement sûre d'elle, elle se levait et partait en me sonnant de se dépêcher, je restait comme hébété un instant. Je ne savais guère quoi répondre, j'avais perdu quasiment ma fougue verbale et répartie. Elle s'excusait d'avoir été aussi entreprenante, des obligations ailleurs ? Je n'étais rien dans mon clan, je n'avais pas vraiment de grandes responsabilités. Je lui souriais en me levant remettant correctement mon t-shirt qui s'était tout froissé et humidifié au contact de la paroi de la grotte. Je répondais à la jeune femme : 

« - Je te suis très cher. Je ne suis pas attendu ou je n'ai pas réellement grand chose à faire autrement. »

Il était vrai surtout que j'avais envie de comprendre un peu plus de cette nouvelle drogue que j'avais passé durant ces moments de plaisir pure sans même avoir recours à la drogue. Je la suivais de manière assez étrange, mais je laissais aller mon cœur et mes gestes se firent dicter leurs lois par cet organe dont on ne comprenait pas forcément le fonctionnement. 


*** 


Nous arrivâmes au niveau de l'auberge alors que le temps venait de déverser ses larmes sur le sol encore fragile du dernier étalage de la tristesse des cieux. Une auberge, en ce moment, j'avais un certain goût pour les auberges. Enfin, un goût, je dirais que j'avais plutôt la malchance de me retrouver souvent dans ces auberges même si je n'aimais pas forcément ça. Les auberges ce n'était pas forcément ce que j'appréciais, mais bizarrement Dame Destinée avait la fâcheuse habitude à m'amener dans cet endroit. Je regardais la demoiselle et répondais à son interrogation : 

« - Je ne sais pas si cela me convient, mais je m'en accoutumerai pour cette fois. La prochaine fois tachons de choisir un endroit plus à la hauteur de notre beauté. » 

J'éclatais de rire, s'il y avait bien une chose que je ne faisais pas forcément, c'était que j'étais rarement narcissique et je ne me trouvais pas forcément très beau. J'étais blond comme la plupart des gens de mon clan, j'avais un physique quelconque dans les membres basiques de mon clan. Les deux exceptions, c'étaient Ao et Sayuri avec leurs couleurs de cheveux à l’ammoniaque. Je regardais cette étrange auberge et les différentes personnes qui s'y trouvaient, l'odeur de l'alcool qui enivrait la pièce était tellement forte et nauséabonde. Pourtant, étrangement, il n'y avait pas foule. Je m'approchais de la jeune femme pour prendre sa main et lui disait d'un ton ironique : 

« - Bon, on fait quoi maintenant ? » 



   

Revenir en haut Aller en bas
Tadake Yurikô
Tadake Yurikô
Konoha no Jonin
Messages : 339
Date d'inscription : 20/09/2018
Localisation : Peut-être derrière toi, je suis une ninja.. TchiTcha!

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin - A
Ryos: 164
Expérience:
A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Left_bar_bleue1371/2000A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Empty_bar_bleue  (1371/2000)
A l'abri... des regards
feat. YAMANAKA Jinpachi

" “Pour se plaire il faut se ressembler beaucoup afin de s'entendre, et différer un peu afin d'avoir à se comprendre. "




L'auberge était simple dans son ensemble mais on ne lui demandait que de protéger les deux jeunes gens des éléments et de les maintenir au sec, un rôle qu'elle remplirait à merveille. Cependant, peut-être par déformation professionnelle, Yuriko s'était permise de naturellement prendre les devants et de faire preuve d'efficacité dans ces choix. Mais c'était bien mal la connaître si on pensait qu'elle ne tiendrait pas compte de l'opinion de Jinpachi. Si ce dernier s'avérait mal à l'aise en ce lieu, elle n'hésiterait pas à trouver une autre solution.

" Je ne sais pas si cela me convient, mais je m'en accoutumerai pour cette fois. La prochaine fois tachons de choisir un endroit plus à la hauteur de notre beauté. "

Le rire franc du Yamanaka la fit sourire et la rassura. Puisqu'il avait démontré son fort tempérament - et certaines de ces idées arrêtées - elle ne savait pas trop comment il était capable de réagir, surtout face à une femme comme elle qui au final, lui imposait indirectement ses décisions. Toutefois, elle avait eut aussi l'occasion de découvrir qu'il pouvait être un homme beaucoup plus doux que le laissait son apparence première. D'ailleurs, quand ce dernier lui saisit la main, elle fut surprise. Agréablement surprise au point que ses joues rosirent légèrement.

" Bon, on fait quoi maintenant ? "

" Et bien... "

Yuriko réfléchissait. Assise sur sa chaise, elle plongea rapidement son regard dans celui de Jinpachi.

" ... Je suppose qu'il va nous falloir discuter un peu de ce qu'il s'est passé. Mais nous pourrions commencer en commandant quelque chose? "

La situation était assez délicate car Yuriko ne s'était jamais confrontée à pareil évènement. Elle n'était pas le genre de femme qui se dévoilait devant le premier venu, pas en ce qui concernait ce qui la touchait profondément. Elle avait fait tombé un masque qu'elle avait l'habitude de porter en toute circonstance. Quant à fréquenter des hommes, cela se résumait à une nuit sans lendemain, disparaissant au matin sans laisser le moindre mot.

A cet instant, la kunoichi leva la main pour attirer l'attention d'un serveur et passa commande. Pour elle, se serait une boisson chaude - le froid lui mordait encore la peau. Pour Jinpachi, cela serait à sa convenance. Elle profita d'ailleurs pour demander s'il y avait des chambres de libre dans l'établissement et l'individu lui répondit par l'affirmative.

" Je pense passer la nuit ici. Il ne serait pas prudent pour moi de rentrer chez moi directement. Mais qu'importe... je ne vais pas t'ennuyer avec cela. Par contre, comment.... comment vois-tu les choses? Je veux dire... pour notre histoire? "

C'était bien la première fois que la jeune femme ne savait trop comment s'y prendre, ni quoi dire. Tout lui semblait complètement inédit.

" Je ne suis pas habituée à ce genre de situation. Je pourrais tout à faire comprendre que tu souhaites que cela soit... une aparté bien agréable. Après tout, nous menons des vies plutôt compliquées et je suis une femme pragmatique. "

A cet instant, le serveur leur apporta leurs commandes et s'en alla tout aussi vite. Yuriko avait demandé un thé, un simple thé. Elle aurait pu aisément commander quelque chose de plus corsé mais elle connaissait les ravages que cela pouvait lui causer.

" Bien que.... nous ne sommes pas obligés de prendre la moindre décision. Nous pouvons simplement être comme l'eau d'un courant, et voir où cela nous mène. "

La konohajin lui adressa un petit sourire avant de prendre une gorgée de son thé.

Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Jinpachi
Yamanaka Jinpachi
Indépendant
Messages : 142
Date d'inscription : 25/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG B
Ryos: 0
Expérience:
A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Left_bar_bleue468/1200A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Empty_bar_bleue  (468/1200)
Yamanaka Jinpachi


Acte 2
Tadake Yuriko and Yamanaka Jinpachi



Nous nous étions assis. Nos regards se croisaient dans une certaine mélancolie de nos instants qui s'écoulaient actuellement. Ce que nous allions faire, la demoiselle voulait parler, mais je n'étais clairement pas l'homme le plus aguerri de ce concept. Parler, c'était compliqué, mettre des mots sur des sentiments, c'est une véritable énigme pour ma part. Je me devais de lui parler de répondre à ses questions, mais elle souhaitait qu'on commande quelque chose auparavant. Je souriais et dis d'un ton un peu distant : 

« - Si tu veux... »

Je faisais signe au serveur de nous apporter deux consommations. Je ne savais pas réellement quoi choisir, donc je laissais l'opportunité au serveur de nous amener quelque chose de surprenant. Elle souhaitait parler, mais je ne savais pas réellement de quoi. Elle voulait passer la nuitée ici, mais elle voulait savoir ce que je voulais faire dans l'avenir. Quel Avenir ? Je ne comprenais pas de quoi elle souhaitait parler. J'arquais un sourcil et je lui disais d'un ton un peu sarcastique : 

« - Je vois, le problème c'est que je ne suis pas réellement doué pour ce genre d'histoire comme tu dis. Après, je vois bien de quoi parles, mais je ne sais pas réellement comment parler, comment définir cela. Je pense que je ne peux guère apporter la réponse que tu souhaites. En attendant, dormir ici me convient, surtout si je peux dormir avec toi. Enfin, je crois... »

Qu'est-ce que je disais ? Depuis quand j'aimais dormir avec des gens ? Je ne comprenais pas cette fougue, cette passion qui m'animait. J'aimais devenir fort, mais je ne souhaitais pas être distrait par d'autres distractions. Enfin, elle était si différente de l'image même des femmes que je m'étais faite auparavant, j'appréciais chaque délicieuse minute passé avec elle, comme si je buvais le nectar divin. Je ne savais pas réellement m'exprimer dans cette situation, mais je voulais la conserver. Elle avait raison en se disant qu'il était préférable de se laisser porter par le courant. Je souriais d'un franc et massif sourire à cette phrase : 

« - Je crois que c'est le mieux que l'on pouvait faire. Je ne suis pas réellement un adepte des grands projets, surtout qu'on est deux shinobis on ne sait pas réellement si demain nous serions toujours en vie. Je pense qu'il vaut mieux qu'on savoure chaque instant comme si c'était le dernier. Qu'en penses-tu ? »


Le serveur avait amené un thé pour la demoiselle et il m'avait amené une sorte de liquide Ambroise, ça sentait bon, mais fort. J'attrapai mon verre et l'amenais à ma bouche pour boire une première gorgée. Je plongeais de nouveau mon regard au fond de ses pupilles :

« - En attendant, cet endroit aussi peu familier de base. Il peut paraître chaleureux avec la bonne personne, tu ne trouves pas ? » 



   

Revenir en haut Aller en bas
Tadake Yurikô
Tadake Yurikô
Konoha no Jonin
Messages : 339
Date d'inscription : 20/09/2018
Localisation : Peut-être derrière toi, je suis une ninja.. TchiTcha!

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin - A
Ryos: 164
Expérience:
A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Left_bar_bleue1371/2000A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Empty_bar_bleue  (1371/2000)
Tadake Yurikô
A l'abri... des regards
feat. YAMANAKA Jinpachi

" “Pour se plaire il faut se ressembler beaucoup afin de s'entendre, et différer un peu afin d'avoir à se comprendre. "




Si Yuriko était généralement une femme qui paraissait visiblement sure d'elle et qui n'était pas effrayée par l'inconnu, se dévoiler plus que mesure lui paraissait un peu impudique... émotionnellement parlant. Mais il y avait quelque chose d'étrangement rassurant chez l'homme qui se tenait devant elle. Était-ce cette haute stature, ses larges épaules ou ce regard qui pouvait paraître aussi dur que l'acier et à la fois d'une énigmatique prévenance à son égard?

" Je vois, le problème c'est que je ne suis pas réellement doué pour ce genre d'histoire comme tu dis. Après, je vois bien de quoi parles, mais je ne sais pas réellement comment parler, comment définir cela. Je pense que je ne peux guère apporter la réponse que tu souhaites. En attendant, dormir ici me convient, surtout si je peux dormir avec toi. Enfin, je crois... "

Yuriko ne cacha pas sa surprise face à la spontanéité de Jinpachi, et en rougit même légèrement. Si elle avait bien évidemment cerné qu'il n'était pas un homme de grand discours, elle n'en demeura pas moins étonné d'indiquer aussi directement qu'il souhaitait rester à ses côtés. Il avait au moins l'honnêteté de dire clairement ses intentions, et la jeune femme ne trouva rien à redire à ses propos.... parce que c'était à son tour de ne pas savoir comment réagir.

" Je crois que c'est le mieux que l'on pouvait faire. Je ne suis pas réellement un adepte des grands projets, surtout qu'on est deux shinobis on ne sait pas réellement si demain nous serions toujours en vie. Je pense qu'il vaut mieux qu'on savoure chaque instant comme si c'était le dernier. Qu'en penses-tu ? "

Ce n'était là que du bon sens. L'avenir des shinobis était incertains puisqu'ils n'étaient pas les maîtres de leur destinée, ni même des missions qui les amenaient à mettre leur existence en danger. Profiter de l'instant présent, des minutes auprès des personnes dont on appréciait la compagnie, était un crédo assez simple à préserver. En tant que médecin, Yuriko le répétait assez à ses patients. Vivre sans avoir de regret. Vivre en disant clairement les choses et ne pas avoir à rougir d'avoir été faible. Les ninjas étaient humains après tout.

" Je ne pourrais pas dire mieux. "

A cet instant, les boissons furent apportées et la jeune femme put boire une délicate gorgée de thé. Cela la réchauffa quelque peu, tout en embaumant ses narines du délicat parfum des feuilles.

" En attendant, cet endroit aussi peu familier de base. Il peut paraître chaleureux avec la bonne personne, tu ne trouves pas ? "

Le sourire de Yuriko s'étira avant qu'elle ne posa sa tasse. Là, elle se permit de s'accouder nonchalamment à la table et regarder le Yamanaka avec un peu d'espièglerie dans les yeux.

" Tu es bien plus surprenant que ce que je pensais. Lorsque je t'ai vu apparaître devant moi, sous cette pluie battante, je dois t'avouer d'avoir eu une assez mauvaise impression puisque tu m'as bien rapidement accablé de reproches. Mais maintenant, tu me sembles d'une bien plus charmante compagnie. "

La jeune femme conserva son sourire.

" Mais tu as raison. Qu'importe le lieu si nous sommes bien entourées, et puis libre à nous de rendre l'endroit plus accueillant. "

Sur ces paroles, notre élégante aux cheveux d'ébène finit rapidement le thé qui restait au fond de sa tasse, prenant néanmoins l'attention de ne pas se brûler. Là, elle appela le serveur à qui elle demanda deux choses : la réservation d'une chambre pour la nuit qui ne tarderait pas et une bouteille de saké. Si on connaissait Yuriko, cela surprendrait sans doute que d'elle-même elle se permit de commander pareille boisson. Toutefois, il y avait des occasions qui méritaient que l'on sorte des sentiers habituels.

" Il est de coutume de partager une boisson noble en de noble compagnie. "

Le serveur arriva avec deux coupelles et une bouteille de saké chaud. Là, il remplit les deux verres avant de se retirer pour laisser les deux jeunes gens ensemble. De sa main délicate, elle prit la coupe et l'éleva.

" A notre étonnante rencontre, Jinpachi. "

Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Jinpachi
Yamanaka Jinpachi
Indépendant
Messages : 142
Date d'inscription : 25/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG B
Ryos: 0
Expérience:
A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Left_bar_bleue468/1200A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Empty_bar_bleue  (468/1200)
Yamanaka Jinpachi


Acte 2
Tadake Yuriko and Yamanaka Jinpachi




«Je ne pourrais pas dire mieux. » Au final, elle était plutôt d'accord avec ma vision des choses. Le liquide ambré se retrouvait dans ma bouche, mon regard était un peu nostalgique. Elle s'accoudait devant moi, je me demandais ce qu'elle attendait avec ce petit regard qui semblait joueur. Une mauvaise impression, la première impression qu'on avait de moi n'était pas forcément bonnes et de base, je m'en contrefichais, j'envoyais balader la plupart des gens qui pensaient mal de moi et je cultivais même cette antipathie. Je rigolais, en même temps sans drogue dans mon sang enfin maintenant que les effets s'étaient atténué de manière assez poussée, de base, je n'étais pas forcément quelqu'un de très appréciable, mais je ne pensais pas qu'en connaissant un peu plus cette femme, je pourrai commencer à l'apprécier. Je lui disais d'un ton ironique et sarcastique : 

« - Je ne sais pas si tous les reproches étaient faux, mais il est possible que j'aie pu me tromper sur quelques points. On va dire ça ! » 

Je disais cette phrase tout en roulant des yeux histoire de faire comprendre que je rigolais, mais en même temps il ne fallait pas pousser, je n'allais pas accepter que je fusse dans le faux sur toute la ligne, un peu de fierté mal placé. Il est de coutume de partager une boisson noble, elle avait commandé du Saké, une boisson dont je n'avais pas l'habitude de boire, mais pourquoi pas tenter des nouvelles choses. J'arquais un sourcil et répondais d'une manière assez étonnante : 

« - Tu crois que je suis noble maintenant ? Tu ne te serais pas trompé d'interlocuteur ? »

Un Yamanaka, il était vrai que lorsqu'on voyait Ao et son kimono, on pouvait se dire que l'on était une famille de noble, cependant dans la vérité, on était un clan normal sans trop de manières et sans trop de chichi. Après, on était assez riche, mais personnellement, je ne considérais pas forcément comme un être de forte noblesse. Je prenais la coupelle et je trinquais avec elle d'une manière peu sûre de moi : 

« - Que l'avenir soit électrisant ! » 


Puis, je me demandais ce qu'on pouvait faire pour pimenter cette soirée. La question qui me brûlait les lèvres, un simple jeu comme lorsque nous étions enfants de manière à éviter la gêne, soit trop forte. D'un air de défi, je la regardai : 

« - Bon pour pimenter cette après-midi que dirais-tu de faire un petit concours de draguerie, celui qui arrive à embrasser le premier une femme ou un homme gagne le droit d'avoir un avantage sur l'autre pour la nuit ? » 



   

Revenir en haut Aller en bas
Tadake Yurikô
Tadake Yurikô
Konoha no Jonin
Messages : 339
Date d'inscription : 20/09/2018
Localisation : Peut-être derrière toi, je suis une ninja.. TchiTcha!

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin - A
Ryos: 164
Expérience:
A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Left_bar_bleue1371/2000A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Empty_bar_bleue  (1371/2000)
A l'abri... des regards
feat. YAMANAKA Jinpachi

" “Pour se plaire il faut se ressembler beaucoup afin de s'entendre, et différer un peu afin d'avoir à se comprendre. "




" Je ne sais pas si tous les reproches étaient faux, mais il est possible que j'aie pu me tromper sur quelques points. On va dire ça ! "

Dans d'autres circonstances, la jeune femme aurait très bien pu faire preuve de susceptibilité mais elle était de ces personnes que cela n'atteignait que peu. Heureusement, dans cette affaire, elle savait pertinemment que Jinpachi n'essayait pas de se montrer déplaisant mais... amusant? En tout cas, cela lui suffit pour sourire car à ne pas en douter, il conserverait son petit caractère.

" Tu crois que je suis noble maintenant ? Tu ne te serais pas trompé d'interlocuteur ? "

La jeune femme secoua légèrement la tête, en laissant échapper un petit soupir amusé.

" Prendrais-tu tout au premier de la lettre? Mais que tu ne le voies ou non, je dirais que tu es noble de cœur et je ne me trompe pas d'interlocuteur. "

A ces paroles, alors que la jeune femme avait pris le risque de commander une boisson un peu plus corsée, ils trinquèrent de manière bonne enfant. Levant leur verre, sourire aux lèvres, ils burent chacun une gorgée de leur coupelle... et cela fit assez rapidement effet sur Yuriko qui ne s'habituait  toujours pas à ce type de breuvage. Les joues de cette dernière se rosirent très vite, apportant un peu de couleur à son teint laiteux. Son regard si sombre s'illumina d'une toute nouvelle lumière et ses lèvres s'étirèrent dans une esquisse franche et enjouée. Lorsqu'elle devenait ainsi, la jeune femme était capable de n'être maîtresse de rien, cela brisait totalement ses inhibitions et les barrières qui lui permettaient de se contenir. Et si elle s'était ainsi laissée aller, c'était uniquement parce qu'elle se savait en compagnie du Yamanaka... bien qu'il n'était peut-être pas le plus raisonnable des deux.

" Bon pour pimenter cette après-midi que dirais-tu de faire un petit concours de draguerie, celui qui arrive à embrasser le premier une femme ou un homme gagne le droit d'avoir un avantage sur l'autre pour la nuit ? "

La shinobi se mit à rire devant la proposition et son sourire parut bien malicieux. Le pauvre ne connaissait pas assez la jeune femme pour savoir qu'elle n'avait pas froid aux yeux.

" Ho? Un avantage sur l'autre? De quelle nature? Mais je suis prête à relever le défi. "

La jeune femme n'attendit pas d'avoir réellement la réponse, cela n'avait pas d'importance puisqu'il s'agissait d'un petit défi. Les Tadake n'aimaient les challenges que pour les gagner, par fierté ou par soit de la compétition, il serait difficile de le dire. De plus, lorsque la kunoichi n'était plus sobre, sa déraison pouvait la rendre plus joueuse que d'ordre général. Jinpachi allait l'apprendre bien rapidement.

La jeune femme se servit d'un nouveau verre qu'elle but d'une traite comme pour se donner une forme de courage. Souriante, elle se tourna alors vers le Yamanaka.

" Allons voir si je suis capable de faire tomber sous mon charme un homme de cet endroit. "

Sur ces mots, elle balaya du regard la salle afin de repérer une "proie". L'idéal serait un homme seul, un air un peu maussade qui inspirerait la volonté d'avoir un peu de compagnie. Si sur l'idée cela pouvait paraître bien cruel de jouer aux dépends de ce malheureux, il pourrait pourtant au moins se satisfaire de s'être volé un baiser par la sensuelle Yuriko. La jeune femme aurait gagné son défi, et le pauvre bougre un petit cadeau de consolation.

" Ha! Je crois que j'ai trouvé la bonne personne. "

Les yeux de la kunoichi s'arrêtèrent sur un jeune villagois qui devait à peine approcher la trentaine. Il avait une mine un peu déconfite mais il semblait bien apprécier son verre car il souriait de temps en temps au serveur pour le remercier. Il se tenait assis près du bar et des tabourets de libre l'entouraient.

" A moi la victoire! "

Yuriko accorda un dernier petit sourire à Jinpachi en guise de conquête, puis se dirigea vers son innocente victime. Elle marcha dans sa direction avec nonchalance et d'une manière quelque peu alanguie. Elle avait prit le soin de prendre sa coupelle vide avec elle et la posa sur le bar. Là, elle s'assit en croisant lentement les jambes sur son siège et sourit à son voisin.

" Me permettrez-vous de vous accompagner? "

Là, l'homme fut surpris mais rendit son sourire à la jeune femme. Il bégaya légèrement à sa vue, sans doute intimidé par la soudaineté de cette proposition.

" Euh... oui oui... B.. Bien sûr. Je n'attendais personne. "

" Formidable. Cela veut dire que je pourrais profiter de votre seule compagnie. "

Yuriko sourit de nouveau, minaudant légèrement avec ce dernier qui en rougit. Là, elle attira l'attention du serveur afin de les servir tous les deux. Elle se permit même de lui offrir sa consommation. La kunoichi jouait parfaitement le jeu : les regards, sa manière de repousser ses cheveux, les petits éclats de rire, sa posture. Elle cherchait à accrocher toute son attention sans pour autant l'effrayer ou le rendre soupçonneux d'une telle soudaine attention.

" Il est... rare de voir de si jolie femme dans un tel endroit. Vous n'êtes pas de la région? "

" Vraiment? Mais je suis certaine que devez déjà avoir la plus belle du village à votre bras. "

Le jeune se gratta la tête de gêne. Yuriko évita la question qui tourna autour d'elle.

" Ha ha! Non, non. Je n'ai malheureusement pas cette chance. Mais je suis avec la plus jolie aujourd'hui. "

La kunoichi offrit son plus beau sourire à ce compliment, et en vain presque à trouver le jeune homme dès plus charmant. Il se conduisait comme un gentleman et sa timidité était touchante. Il serait très facile de conclure à cet instant précis et de remporter le pari que lui avait imposé son camarade. Un battement de cil, un regard, un sourire et....

Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Jinpachi
Yamanaka Jinpachi
Indépendant
Messages : 142
Date d'inscription : 25/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG B
Ryos: 0
Expérience:
A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Left_bar_bleue468/1200A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Empty_bar_bleue  (468/1200)
Yamanaka Jinpachi


Acte 2
Tadake Yuriko and Yamanaka Jinpachi




Prendrai-je tout au pied de la lettre ? Oui, il était vrai que j'étais un monsieur premier degré, mais c'était la façon dont je me comportais. Noble de cœur, ma personne était noble de cœur, ces mots résonnaient en moi d'une manière assez étrange. J'avais cette impression qu'on me jouait un mauvais coup. Personne n'avait jamais dit que j'étais noble de cœur, personne n'avait dit que j'avais même un cœur auparavant ce qui faisait que j'avais cette funeste impression d'être un simple morceau de bois ou de pierre sans réelles émotions. Ces mots avaient cette connotation étrange et je me sentais bizarre. Je buvais une petite coupelle de saké en sa compagnie, elle ne semblait pas supporter l'alcool et c'était drôle. Elle demandait quel type d'avantage elle pourrait gagner, je me demandais bien comment faire. Je souriais et lui donnait une réponse assez vague : 

« -Un avantage sur le corps de l'autre ? » 

Mon regard était plein de malice et surtout finalement l'alcool avait attaqué un peu plus mon cerveau qui devait encore posséder quelques stigmates de ma consommation de drogue au préalable. J'attrapais une nouvelle coupe, il me fallait plus de drogue, mais comme je n'en avais pas sous la main, je me délectais de l'ivresse de cet alcool. Elle était partie pour draguer une personne, elle avait trouvé la bonne personne. Je levais la main et je trouvais une jolie petite jeune femme qui se trouvait au bar, je m'approchais d'elle. Et je regardais cette demoiselle et d'un air maladroit, je la regardais en lui disant : 

« - Que diriez-vous de tâter de mes magnifiques muscles ? »

La jeune fille se mit à exploser de rire avant de me renvoyer délicatement bouler. En même temps qu'elle idée, j'avais eu à vouloir jouer à ce stupide jeu, je n'étais pourtant absolument pas doué avec les femmes et je m'étais lancé dans un jeu stérile dont j'étais sûr de perdre. Mon teint se mit à rougir alors que je me retournais dans un très bref spasme. Alors que je voyais la demoiselle réussir à draguer la personne. Mon sang montait le long de ma tête, je m'énervais brièvement et je m'approchais de la scène et ma voix ne put se retenir d'intervenir : 

« - Je m'excuse, mais je me dois d'interrompre ce somptueux échange, cette femme me doit un rendez-vous. » 


J'attrapais la demoiselle par la taille et lui dis dans l'oreille : 


«- Pour cet acte infâme de t'avoir privé de ce délicieux moment. Je t'offre mon corps, tu penses que cela est un parfait cadeau d'excuse où il faut que je trouve mieux pour te récupérer ? »




   

Revenir en haut Aller en bas
Tadake Yurikô
Tadake Yurikô
Konoha no Jonin
Messages : 339
Date d'inscription : 20/09/2018
Localisation : Peut-être derrière toi, je suis une ninja.. TchiTcha!

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin - A
Ryos: 164
Expérience:
A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Left_bar_bleue1371/2000A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Empty_bar_bleue  (1371/2000)
A l'abri... des regards
feat. YAMANAKA Jinpachi

" “Pour se plaire il faut se ressembler beaucoup afin de s'entendre, et différer un peu afin d'avoir à se comprendre. "




Le défi avait été lancé et la sombre Yuriko était tout à fait à même de le relever. Si on imaginait que derrière ce visage si froid se trouvait une femme qui l'était tout autant, c'était bien se tromper. Certes, elle était d'une personnalité qui pouvait paraître distante, rigide et même parfois antipathique pour ceux qui ne l'observaient que de loin, mais lorsque l'on se donnait la peine de gratter un peu la surface, on y rencontrait une personne dotée de bien des contradictions : ses caresses étaient douces là où ces poings étaient d'une dureté de pierre; ces mots étaient cinglants là où sa voix était mielleuse: elle était tout aussi provocatrice et joueuse qu'elle était capable d'être d'une rigueur et discipline extrême.

Alors que Jinpachi tentait sa chance de son côté avec beaucoup de maladresse, la kunoichi se trouvait être plus adroite. Le jeune homme avec qui elle discutait semblait se laisser prendre dans ses filets et le charme de Konoha faisait son petit effet. Il ne lui aurait fallu que quelques secondes de plus afin de parvenir à voler le baiser désiré et elle était assez sure d'elle pour savoir qu'elle ne serait pas repoussée. Pure intuition féminine. Seulement, ce qui l'arrêta ce fut le Yamanaka lui-même.

" Je m'excuse, mais je me dois d'interrompre ce somptueux échange, cette femme me doit un rendez-vous. "

Surprise, elle sentit alors la main puissante de Jinpachi la saisir par la taille et l'emmener vers lui. La seule réponse qu'elle put offrir à sa malheureuse victime fut un petit sourire et un haussement d'épaules désolé. Lui, eut une mine un peu dépité comme s'il avait compris que cela était trop beau pour être vrai.

" Pour cet acte infâme de t'avoir privé de ce délicieux moment. Je t'offre mon corps, tu penses que cela est un parfait cadeau d'excuse où il faut que je trouve mieux pour te récupérer ? "

La jeune femme se mit à rire légèrement. Ce dernier avait lui même fait le choix de ce jeu absurde, et voilà qu'il revenait sur sa décision? Sa fierté l'empêcherait sans nul doute de considérer que cela était une très mauvaise idée, mais en attendant, Yuriko sourit.

" Oh? T'avouerais-tu vaincu à ton propre jeu? "

Il y avait bien évidemment de la provocation derrière ses mots car elle se souvenait parfaitement des paroles de ce dernier qui lui avait bien signifié qu'il ne reculait devant aucun combat. Tout sourire, elle s'accouda au bar et reprit son verre. Là, on pouvait clairement percevoir la malice s'illuminait dans ces yeux - sans compter l'effet du saké sur sa personne.

" Voyons, voyons... Je me demande si cela serait suffisant... Mmmm... il va me falloir étudier la question. "

Elle but une gorgée de son verre avant d'attirer l'attention du barman. Là, d'un simple signe, elle sembla se faire comprendre sans échanger un mot et ce dernier lui apporta une nouvelle petite bouteille et un autre objet qu'elle dissimula dans sa main. Énigmatique, elle finit par se tourner vers le Yamanaka

" Que serais-tu prêt à m'offrir de plus? Je suis bien curieuse de le savoir. "

La konohajin agita soudainement un jeu de clef. Celle de sa chambre visiblement. Joueuse, elle prit la petite bouteille commandée et s'écarta légèrement de Jinpachi avec un grand sourire sur le visage.

" Récupère-moi si tu le peux, Yamanaka Jinpachi. "

Guillerette, la jeune femme s'échappa dans un léger éclat de rire.

Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Jinpachi
Yamanaka Jinpachi
Indépendant
Messages : 142
Date d'inscription : 25/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG B
Ryos: 0
Expérience:
A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Left_bar_bleue468/1200A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Empty_bar_bleue  (468/1200)
Yamanaka Jinpachi


Acte 2
Tadake Yuriko and Yamanaka Jinpachi


Est-ce que je m'avouerai vaincu à ce propre jeu ? Oui, clairement, je ne pensais pas que je pourrais être jaloux à ce point pour une femme que je venais à peine de rencontrer. Cependant, il semblerait que je le sois, moi le Grand Yamanaka Jinpachi qui venait de me retrouver à être jaloux et à désirer une femme que je ne voyais pas comme un objet. J'arquais un sourcil lorsque je la voyais partir au bar, le pire, c'est qu'elle souhaitait encore boire. Elle avait besoin de boire pour rester en ma présence, je me demandais si je devais le prendre mal. Elle ne trouvait pas mon corps suffisamment intéressant, je gonflais mes joues piquer au vif. Je pouffais et répondais d'une manière très piquante : 

« - Ah bah si je ne te suffis pas, amuse toi bien. » 

Elle semblait s'amuser, la fourberie des femmes revenait et cela m'énervait franchement. Je portais mes bras autour du torse, car j'étais un peu énervé. Je bougonnais et je ne répondais pas réellement à sa remarque regardant dans le vague et la petite veine sur mon front qui se mettait à apparaître sur mon front. Je m'énervais, je me devais de me calmer ce n'était pas bon pour mon cœur et ma façon d'être. Elle voulait que je lui offre plus, toujours plus. Je répondais de manière totalement désintéressée, elle m'avait plus ou moins agacé de cette manière : 

« - Je n'ai rien à offrir d'autre, mon corps est pourtant suffisant non ? Je ne l'ai jamais offert à personne à part en cet instant. » 

Elle attrapait les clés de la chambre et voulait que je l'attrape. Elle avait cru que j'étais un enfant de cinq ans en cet instant ou quoi. Je pointais mon regard vers elle et je lui dis d'un ton très ennuyé : 

« - Ce genre de jeu ne m'amuse pas réellement. Courir après des clés, j'ai passé l'âge de ce genre de jeu. A la rigueur courir après une jolie femme pourquoi pas, mais des clés sincèrement tu m'as pris pour un genin ou ton élève? »

Je boudais clairement, je faisais une sale mou et j'avais vraiment envie de la taper en cet instant. Je ne voulais pas jouer à ce genre de jeu. Ah moins que... Je souriais un instant d'un sourire carnassier : 

« - Hum à moins que tu souhaites parier de l'argent dans ce cas peut-être qu'on peut jouer à qui va récupérer les clés et ça risquerait de me motiver un peu plus. » 

Je souriais d'un air très satisfait, elle voulait jouer, j'allais jouer, mais que s'il y avait un enjeu plus que son corps, car si mon corps ne suffisait pas, le sien non plus. 


   

Revenir en haut Aller en bas
Tadake Yurikô
Tadake Yurikô
Konoha no Jonin
Messages : 339
Date d'inscription : 20/09/2018
Localisation : Peut-être derrière toi, je suis une ninja.. TchiTcha!

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin - A
Ryos: 164
Expérience:
A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Left_bar_bleue1371/2000A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Empty_bar_bleue  (1371/2000)
A l'abri... des regards
feat. YAMANAKA Jinpachi

" “Pour se plaire il faut se ressembler beaucoup afin de s'entendre, et différer un peu afin d'avoir à se comprendre. "




" Ah bah si je ne te suffis pas, amuse toi bien. "

Les hommes et leur fierté testostéronée. La jeune femme s'aperçut - malgré le saké qui circulait dans son sang - qu'elle avait sincèrement vexé le Yamanaka. Il fallait dire que son visage n'avait jamais été aussi expressif et peut-être que la situation le déroutait.

" Je n'ai rien à offrir d'autre, mon corps est pourtant suffisant non ? Je ne l'ai jamais offert à personne à part en cet instant. "

Yuriko pencha légèrement la tête avec un air ingénu. Ces longs cheveux noirs glissèrent avec une certaine sensualité sur son épaule alors que ses pupilles noires ne quittèrent pas les yeux agacés de Jinpachi. Peut-être lui demandait-elle trop en effet. Ou peut-être devait-elle se poser la question de "pourquoi" désirait-elle plus si soudainement? Qu'est-ce qu'elle attendait réellement de lui. L'alcool ne l'aidait pas à recentrer correctement ses pensées, c'était peut-être ce qu'elle détestait le plus dans la boisson. Elle arrêtait de réfléchir, elle obéissait simplement à des pulsions simples et spontanées. Son comportement n'obéissait pas à la logique et les conséquences, elle devait les subir après coup.

" Ce genre de jeu ne m'amuse pas réellement. Courir après des clés, j'ai passé l'âge de ce genre de jeu. A la rigueur courir après une jolie femme pourquoi pas, mais des clés sincèrement tu m'as pris pour un genin ou ton élève? "

La kunoichi avait aussi sa propre fierté et elle fronça les sourcils à son tour.

" Oh? Mais je ne te demandais pas de récupérer les clefs. Et tu es celui qui m'a poussé à trouver la compagnie d'un autre homme, non? C'était bien l'objet de ton défi, non? "

Elle se mordit la lèvre pour se retenir de déclarer qu'il était bien plus puéril qu'elle-même. Un étonnant sage réflexe de sa part car elle appréciait sa compagnie. S'il partait maintenant cela aurait été.... ennuyeux.

" Hum à moins que tu souhaites parier de l'argent dans ce cas peut-être qu'on peut jouer à qui va récupérer les clés et ça risquerait de me motiver un peu plus. "

Yuriko avait toujours les sourcils froncés et un peu boudeuse, mais il ne fallait pas la défier.

" Je vois. L'appât du gain Si c'est ce que tu appelles des jeux d'adultes alors... "

La jeune femme montra les clefs en les agitant avec un grand sourire plein de mesquinerie, avant de les glisser dans son corsage. Une provocation bien entendu, mais elle ne doutait pas que la fierté de ce dernier le pousserait à s'y tenter. Bien sûr, elle ne le prévint pas qu'elle avait quelques maîtrises dans le corps à corps et que sa force n'était pas uniquement dans son caractère.

" Si tu arrives à les récupérer, alors je te concèderais... un souhait. N'importe lequel qui soit à ma portée. Si c'est de l'argent que tu veux, tu l'auras. Personnellement, je n'ai pas ce vice. "

Sur cette déclaration, la jeune femme ouvrit les bras comme une invitation.

" Alors? Viens chercher ton argent puisque c'est ce qui te motive. "

Au moindre pas, elle esquiverait. Elle ne comptait pas lui facilité les choses. Si Yuriko l'avait piqué au vif, elle le fut aussi. Décidément, il ne réfléchissait pas beaucoup.... mais elle aimait bien. Malédiction.

Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Jinpachi
Yamanaka Jinpachi
Indépendant
Messages : 142
Date d'inscription : 25/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG B
Ryos: 0
Expérience:
A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Left_bar_bleue468/1200A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Empty_bar_bleue  (468/1200)
Yamanaka Jinpachi


Acte 2
Tadake Yuriko and Yamanaka Jinpachi



 Je ne comprenais plus rien, je ne comprenais vraiment rien. Elle ne me demandait pas de récupérer les clés, les femmes étaient réellement un mystère dont je ne connaissais un pas-grand-chose et ce mystère était d'une puissance énorme. J'avais envie de prendre mes jambes à mon coup sur ce coup-là. Elle acceptait l’appât du gain, car je trouvais ça forcément un peu plus mature. Enfin surtout ça me motivait un peu plus. Je pouvais gagner un souhait n'importe lequel. Mon sourire devenait très démoniaque, car je voulais à tout prix gagner ce genre de défi. Parier quelque chose me donnait toujours beaucoup d'idées et en cet instant plusieurs idées lubriques ce qui était étrange et nouveau pour ma part. Mon regard se mit à pétiller et j'ouvrais ma bouche : 

« - J'ai vraiment le droit à un souhait, si je gagne ? »


Cherché son argent, elle n'avait pas compris qu'en disant ça mon esprit avait imaginé des tonnes d'idées dans ma tête plus folles les unes que les autres. Enfin follement sexuelle et dans des positions assez étranges, mais je n'en avais jamais réellement beaucoup essayé. Elle voulait que je vienne la chercher. Je me demandais bien si je pouvais l'attraper, mais j'avais clairement envie de l'attraper sur ce coup : 

« - Prêt ou pas, j'arrive ! » 

Je grimpai sur le bar avant de me mettre en position de prédateur, mais le barman ne trouvait pas forcément ça amusant mon regard devenait menaçant et je lui répondais d'un ton très piquant : 

« - Si tu me soûles trop, on ne va pas être ami ! » 

L'homme prit peur et ne pipait pas mot. Je me préparais à bondir vers la jeune femme telle un fauve qui voulait choper sa proie. Je me précipitais vers la jeune femme essayant de l'attraper. Puis je voyais qu'elle était pire qu'une anguille et que c'était compliqué à attraper. Je devais réfléchir à un plan d'action, j'attrapais un verre et le balançais vers elle pour créer un effet de surprise. Puis je me jetais vers elle d'une manière sauvage. J'allais réussir, je le sentais que j'allais réussir à avoir ce vœu. Je voulais l'avoir tout à moi. Je la voulais dans un lit et qu'on s'amuse comme des fous. 



   

Revenir en haut Aller en bas
Tadake Yurikô
Tadake Yurikô
Konoha no Jonin
Messages : 339
Date d'inscription : 20/09/2018
Localisation : Peut-être derrière toi, je suis une ninja.. TchiTcha!

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin - A
Ryos: 164
Expérience:
A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Left_bar_bleue1371/2000A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Empty_bar_bleue  (1371/2000)
Tadake Yurikô
A l'abri... des regards
feat. YAMANAKA Jinpachi

" “Pour se plaire il faut se ressembler beaucoup afin de s'entendre, et différer un peu afin d'avoir à se comprendre. "




Si le saké pouvait la rendre d'humeur badine, cela pouvait aussi la rendre mauvaise joueuse... ou plus badine encore. Il ne fallait pas croire que seule la déraison l'eut poussé à émettre cette proposition - bien qu'elle fut un peu vexée de ne pas avoir été comprise. Yuriko ne jouait jamais à des jeux qu'elle ne se sentait pas capable de gagner. Quand elle vit le regard du Yamanaka briller d'une étincelle nouvelle et d'un regain d’intérêt, elle comprit le fonctionnement assez simple de cet homme.

" J'ai vraiment le droit à un souhait, si je gagne ? "

" Le souhait que tu veux. Mais il n'y en aura qu'un. "

Sur ces mots, Jinpachi se mit subitement à monter sur le bar de l'auberge avec le regard réprobateur du pauvre homme qui travaillait là. Mais visiblement, le Yamanaka était assez joueur pour menacer ce dernier et le remettre à sa place. Ce comportement n'était pas très digne. Après tout, c'était eux qui importunaient les clients à cet instant même - même si l'aubergiste devait être habitué aux petits affrontements causés par les verres qu'il servaient. En tout cas, en moins de quelques secondes, l'appât du gain redonna de l'aplomb au shinobi électrique qui sauta d'un bon sur la jeune femme.

Heureusement pour elle, cette attaque frontale fut aisément esquivée. Bien que la vitesse n'était pas ce qu'il y avait de plus développée chez elle, elle n'en demeurait pas moins assez rapide et possédait d'assez bon réflexe - malgré son taux d'alcoolémie. D'ailleurs, chaque fois qu'elle échappait à son camarade, elle donnait presque l'impression de danser gracieusement. Ce n'était pas parce que l'on avait un coup dans le nez que l'on ne pouvait pas avoir de l'élégance.

Au passage, elle profita de ses pas et de ses échappées pour déposer auprès de sa première victime la petite bouteille de saké qu'elle tenait toujours - et miraculeusement entière - dans sa main. Elle fit un petit clin d’œil amusé à la pauvre âme.

" Pour excuser mon comportement. "

Elle esquiva une nouvelle fois Jinpachi jusqu'à ce que ce dernier tenta une nouvelle approche. Plus fourbe. Traître même... mais ce n'était pas comme si la jeune femme ne voulait pas se faire attraper. Il lança violemment un verre dans sa direction, ce qui l'obligea à s'écarter un peu. Ce réflexe la "contraignit" à tomber dans le piège du Yamanaka et ce dernier se jeta sur elle. En moins de temps qu'il n'en fallut, elle se retrouva prisonnière de ses immenses bras qui s'enroulèrent tout autour d'elle.

" Cette attaque était assez basse. J'aurais très bien me pendre ce verre à la figure. "

Yuriko leva son visage dans la direction de l'indépendant avec une petite moue embêtée.

" Je suppose que je dois m'avouer vaincue. Quel sera donc ton souhait, Jinpachi Yamanaka? "

L'intensité du regard de la jeune femme montrait qu'elle ne reviendrait pas sur sa promesse et qu'elle se plierait à la règle du jeu. Mais pour être honnête - et même si elle ne le montra pas - elle avait un peu peur de la façon dont le Yamanaka allait utiliser cet avantage. Il était... imprévisible.

Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Jinpachi
Yamanaka Jinpachi
Indépendant
Messages : 142
Date d'inscription : 25/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG B
Ryos: 0
Expérience:
A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Left_bar_bleue468/1200A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Empty_bar_bleue  (468/1200)
Yamanaka Jinpachi


Acte 2
Tadake Yuriko and Yamanaka Jinpachi



Comme deux enfants nous jouons à attraper cette petite souris qui ne cessait de s'échapper de mes griffes à chaque fois que je tentais une certaine approche. Elle s'excusait pour la gêne occasionnée, sincèrement qui s'en souciait des pauvres sentiments d'un pochtron. Elle était également un peu alcoolisée, mais dans son déhanché, elle possédait une classe tellement spéciale, le mot n'était pas la classe, mais une certaine grâce. Une grâce même dans ces mouvements simples qui étaient pourtant bien amochés par l'alcool. Elle disait que mon attaque était assez basse, car elle aurait pu se prendre le projectile alors qu'elle était un peu alcoolisée, j'éclatais de rire et lui répondait d'un ton arrogant à la limite du défi : 

« Je ne voulais pas t'insulter, mais une grande dame forte et puissante comme toi-même avec de l'alcool dans le sang. Je savais que tu n'allais pas te le prendre. »

Elle s'avouait vaincue, c'était vraiment bien que je gagne, mais je ne savais guère, réellement ce que je souhaitais gagner comme gage. Je lui souriais d'un air assez satisfait : 

« - Je crois que déjà, j'ai une énorme satisfaction d'avoir réussi à gagner. Le problème, c'est que je ne savais pas forcément ce que j'avais envie de gagner. Je crois que le seul cadeau enfin la seule récompense qui me paraît essentielle, c'est de pouvoir passer la nuit avec toi. Enfin peut-être pas que la nuit finalement. Enfin, ce n'est sûrement pas très adroit, mais le message est-il compréhensible ? »

Je rougissais d'une manière énorme. Mon teint avait sûrement viré au rouge pivoine.  Mille tonnerres de Raijin. Qu'est-ce qui m'arrivait ? J'avais l'impression de perdre totalement pied, m'avait-elle jetée un sort ? Un philtre d'amour ou que sais-je un vieux rituel maraboutée. Je ne comprenais pas, mais c'était peut-être que je ne comprenais pas réellement qui j'étais. BORDEL, BORDEL. Qu'on me fasse un lavage de cerveau, je me trouvais d'un pathétique en cet instant. 

En respirant petit à petit pour me calmer. Je m'approchais d'elle pour venir lui sussurer à l'oreille : 

« - On monte alors ? »



   

Revenir en haut Aller en bas
Tadake Yurikô
Tadake Yurikô
Konoha no Jonin
Messages : 339
Date d'inscription : 20/09/2018
Localisation : Peut-être derrière toi, je suis une ninja.. TchiTcha!

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin - A
Ryos: 164
Expérience:
A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Left_bar_bleue1371/2000A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Empty_bar_bleue  (1371/2000)
A l'abri... des regards
feat. YAMANAKA Jinpachi

" “Pour se plaire il faut se ressembler beaucoup afin de s'entendre, et différer un peu afin d'avoir à se comprendre. "




Cela faisait bien longtemps que Yuriko ne s'était pas abandonnée à de telle enfantillage, bien longtemps qu'elle n'avait pas pu profiter d'un instant de répit comme celui-ci où tout devenait superflus. La simplicité de Jinpachi était une surprenante bouffée d'oxygène, même si elle pouvait s'embraser aux moindres mots incompris. Des hommes comme lui, elle n'en rencontrait que peu ou les évitait parce qu'ils étaient... la liste serait trop longue.

" Je ne voulais pas t'insulter, mais une grande dame forte et puissante comme toi-même avec de l'alcool dans le sang. Je savais que tu n'allais pas te le prendre. "

Cette constatation lui arracha un sourire.

" Tu as donc parié sur ma vivacité? Je prend donc cela comme un compliment. "

Cela devait lui coûter d'avouer qu'une femme pouvait être forte, ou peut-être devait-elle se sentir hautement flatter de faire partie des exceptions. Et curieusement, c'était ce qu'elle espérait : être une exception. Cela la surprenait mais... elle mettrait cela sur le compte du saké.

" Je crois que déjà, j'ai une énorme satisfaction d'avoir réussi à gagner. Le problème, c'est que je ne savais pas forcément ce que j'avais envie de gagner. Je crois que le seul cadeau enfin la seule récompense qui me paraît essentielle, c'est de pouvoir passer la nuit avec toi. Enfin peut-être pas que la nuit finalement. Enfin, ce n'est sûrement pas très adroit, mais le message est-il compréhensible ? "

Yuriko se mit à rire face à la gêne de son partenaire. Maladroit et rougissant, il en devenait de plus en plus attachant. Lorsqu'on le regardait, il était facile d'imaginer qu'il était le genre d'homme à posséder de l'assurance, de prendre les devants et d'imposer des directives mais de plus près - et visiblement avec les femmes - tout cela semblait s'envoler comme un fétu de paille. En tout cas, le sourire qu'elle lui adressa prouva qu'elle avait parfaitement compris le message qui était le sien. Sa timidité soudaine ne lui faisait guère perdre le nord. Il savait tout de même ce qu'il voulait et la jeune femme était ravie qu'ils se trouvèrent sur la même longueur d'onde.

" On monte alors ? "

Le Yamanaka lui murmura ses quelques mots qui animèrent de l'espièglerie dans le regard de la kunoichi - toujours passablement éméchée. Elle profita de cette proximité pour lui voler un léger baiser au passage avant de s'écarter de lui.

" Espérons que la nuit soit longue. "

A ces mots, Yuriko récupéra ses quelques maigres affaires qu'elle avait laissé à côté de leur table avant de revenir vers Jinpachi à qui elle saisit la main. Elle l'entraina ainsi avec elle au premier étage de l'établissement où se trouvaient toutes les chambres et le guida dans un petit couloir jusqu'à s'arrêter devant une porte qui portait le numéro sept. Là, elle glissa sa main dans son corsage où se dissimulaient les clefs, offrit un petit sourire amusé au Yamanaka et ouvrit la porte qui laissa apparaître une pièce relativement agréable pour l'endroit. Il y avait un lit double, une petite fenêtre donnant vue sur la forêt, une petite table ainsi qu'une commode où il y avait une vasque et une cruche d'eau afin de se rafraîchir. En entrant, elle déposa rapidement ses affaires et entraina Jinpachi dans la pièce. Dans ce même élan, elle s'en retourna fermer la porte à clef et resta adossée sur l'entrée.

Le Yamanaka se trouvait au centre de la pièce, elle, elle se contenta de le regarder de ses petits yeux noirs brillants quelques instants, un sourire au visage.

" Il me semble que tu as dit préférer les jeux.. d'adulte... "

Sa voix était douce et mielleuse, et suivant les paroles aux gestes, la main de la jeune femme vint à attraper l'extrémité de la ceinture qui maintenant sa veste de kimono en place. Lentement, elle tira dessus jusqu'à ce que le nœud se défit, et laissa s'entrouvrir le vêtement qui cachait encore ce qui était nécessaire de dissimuler. D'un geste lascif, elle laissa tomber la ceinture sur le sol et s'avança en direction du Yamanaka pour se tenir sagement devant lui. Avec une indécente sensualité, elle porta sa main sur son épaule et fit glisser le kimono d'un côté, puis de l'autre jusqu'à ce qu'il tomba à son tour à ses pieds. Son buste n'était à présent habillé uniquement de sa sombre chevelure et des deux vilaines cicatrices au niveau de sa gorge plantureuse.

Toujours avec délicatesse, elle frôla de ses doigts les mains de Jinpachi, puis s'en saisit avant de lever les yeux vers lui pour y plonger les siens.

" Que désires-tu Jinpachi? "

Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Jinpachi
Yamanaka Jinpachi
Indépendant
Messages : 142
Date d'inscription : 25/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG B
Ryos: 0
Expérience:
A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Left_bar_bleue468/1200A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Empty_bar_bleue  (468/1200)
Yamanaka Jinpachi


Acte 2
Tadake Yuriko and Yamanaka Jinpachi





La vivacité, le langage de cette dame était assez drôles parfois à entendre. En effet, la vivacité, c'était un terme bien drôle à entendre. Elle me volait un baiser, le rouge pivoine que j'avais eue ne voulait pas partir. J'avais un teint qui devenait clairement plus rouge que le reste. À croire que le ton naturel de mon visage était vachement rouge de base. C'était comme si dans ma tête, il y avait eu un bug, je ne me souvenais quasiment pas de grand chose comme si le monde s'était arrêté à ce baiser volé. Je rêvais, j'étais sur un petit nuage, je ne comprenais pas comment je pouvais apprécier une femme de la sorte moi qui d'habitude les dénigrais tellement simplement, mais sur ce coup elle était différente de bien des aspects. Elle était forte, elle n'était pas comme ma mère, puis elle avait cette douceur, ce regard particulier qui parlait plus que le reste. J'étais en train de tomber clairement sous le charme de cette sorcière de l'amour, mais j'espérais simplement qu'elle ne jouait pas avec moi, car je n'étais clairement pas habitué à me laisser aller à mes sentiments, c'était extrêmement dur pour moi de lutter contre ce genre de choses.



   

Revenir en haut Aller en bas
Tadake Yurikô
Tadake Yurikô
Konoha no Jonin
Messages : 339
Date d'inscription : 20/09/2018
Localisation : Peut-être derrière toi, je suis une ninja.. TchiTcha!

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin - A
Ryos: 164
Expérience:
A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Left_bar_bleue1371/2000A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Empty_bar_bleue  (1371/2000)
A l'abri... des regards
feat. YAMANAKA Jinpachi

" “Pour se plaire il faut se ressembler beaucoup afin de s'entendre, et différer un peu afin d'avoir à se comprendre. "






Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Jinpachi
Yamanaka Jinpachi
Indépendant
Messages : 142
Date d'inscription : 25/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG B
Ryos: 0
Expérience:
A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Left_bar_bleue468/1200A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Empty_bar_bleue  (468/1200)
Yamanaka Jinpachi


Acte 2
Tadake Yuriko and Yamanaka Jinpachi




Ce moment perdu dans l'espace, dans le temps comme si le dieu du temps avait suspendu ces précieuses secondes, minutes, heures. Elle concédait de me laisser la posséder, mon visage s'empourprait à la chaleur de son opulente poitrine sur mon torse qui se chauffait au creux de ses deux montagnes. Les mains qui glissaient le long de mon corps, la peau douce de cette femme qui me frôlait l'envie de mon corps qui se dressait, le sang de mon corps qui s'accélérait dans chacune de mes veines. Elle voulait me posséder, en même temps que sa douce et sensuelle bouche s'amusait à titiller une des lacérations de mon torse, la dure vie d'un ninja laissait plusieurs stigmates comme les souvenirs d'une vie qu'on ne pouvait pas oublier. Elle remontait par une lignée de baiser qui me donnait des frissons de plaisir à chaque instant avant de se terminer sur ma bouche, un baiser d'une passion, d'une fougue dévorante. Un baiser qui me semblait tellement merveilleux, un effet tellement magnifique mon corps qui se donnait entièrement à cette personne que j'appréciais et qui me chamboulait depuis tellement peu de temps. 

Devant moi, elle ôtait le peu de vêtements qui lui restait, je restais pantois devant son corps qui malgré sa balafre possédait une beauté de déesse. Je ne pouvais que rester bouche bée devant pareil spectacle. Je ne pouvais que rêver d'avoir une femme de cette trempe dans mes bras. Elle était splendide, elle était magnifique. Ma main se posait sur sa joue comme si j'essayais de marquer son visage dans mon esprit comme la photo d'un premier instant si charnelle. La nuit dernière dans la grotte avait été bestiale cette nuit-là se présentait comme celle d'un nouvel instant, une nuit d'ivresse où le nectar serait celui du plaisir charnel. De sa main, elle s'attaquait à mon pantalon, celui-ci se laissait faire et d'un simple mouvement de mes jambes, il se détachait dans un mouvement gracieux. Je la regardais, nous étions tous les deux dans notre tenue la plus intime. Une tenue simple dénuée d'artifice. 

Nos deux tenues vide, mon regard qui se tentait à la contempler de tout son être. Mon corps qui d'un simple élan attrapait la femme d'une poigne forte et sensuelle. Notre baiser s'enflammait, mon corps la réclamait d'un simple geste, je la faisais tomber sur le lit avant d'encadrer son corps par mon imposante musculature, les muscles qui bandaient dans leur ensemble tendu par la position et le corps de cette femme qui se retrouvait devant moi. Mon corps la réclamait d'une violente passion, d'une forte envie, je voulais que la nuit soit merveilleuse. 





   

Revenir en haut Aller en bas
Tadake Yurikô
Tadake Yurikô
Konoha no Jonin
Messages : 339
Date d'inscription : 20/09/2018
Localisation : Peut-être derrière toi, je suis une ninja.. TchiTcha!

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin - A
Ryos: 164
Expérience:
A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Left_bar_bleue1371/2000A l'abri... des regards [PV Yamanaka Jinpachi] Empty_bar_bleue  (1371/2000)
Tadake Yurikô
A l'abri... des regards
feat. YAMANAKA Jinpachi

" “Pour se plaire il faut se ressembler beaucoup afin de s'entendre, et différer un peu afin d'avoir à se comprendre. "




Yuriko n'avait jamais été le genre de femme à se laisser entièrement à l'abandon dans les bras d'un homme, elle y mettait toujours un peu de retenu et ne vivait l'instant que pour ce qu'il était : une aparté dans le temps, une intervalle dans la vie d'une femme, un instant sans attache ni ancre qui puisse la retenir auprès de ceux avec qui elle avait concédé partager un moment délicieux. Les seuls hommes qui lui firent connaître quelques frissons l'avaient abandonné ou elle fut incapable de les retenir. Par faiblesse. Par manque de conviction. Par peur. Ces appréhensions venaient principalement de cette inquiétude que l'on puisse la laisser à nouveau. Pourtant, lorsque son regard se perdit dans celui du Yamanaka, les barrières qu'elle s'était jusque là dressée semblaient tomber une à une, pour ne la laisser que plus démunie.

Elle n'avait jamais été aussi sincère avec elle-même qu'à cet instant là, désarmée de corps, d'esprit et de cœur. Son désir la brûlait étrangement au point de lui être suffoquant et sa respiration trahissait la subite impatience qui l'animait. Elle le voulait. Lui. Pas un autre. Lui. Lorsque sa main puissante vint se poser sur sa joue, elle frissonna tout en appréciant ce simple contact. Elle y apposa sa propre main par dessus, comme pour maintenir cette caresse plus longuement. Il y avait en son geste plus de douceur qu'elle avait pu en recevoir depuis bien longtemps. Chaque seconde avait donc son importance, et elle comprit rapidement que cela était réciproque.



Depuis combien de temps partageaient-il ce délicieux moment? Yuriko n'en avait pas pris la mesure car seule la limite de leur endurance et de leurs corps les avaient conduit à la reddition. Ils capitulèrent ainsi à s'abandonnant dans les draps froissés de leur lit, le sourire aux lèvres d'avoir pu mener un si beau combat... et lorsque la kunoichi retrouva les bras puissants de Jinpachi, ce ne fut que pour s'y lover et y trouver le repos car cette nuit serait dénuée de nuage sombre pour son esprit tourmenté. Elle avait réussi à chasser son démon pour ne retenir que l'image du Yamanaka.

Mais toute chose avait une fin... et un commencement. Quand finissait la nuit venait le jour, et qui disait nouvelle journée, disait nouveau départ car la vie d'un shinobi était un perpétuel mouvement. Quand la lumière du matin vint à réveiller les deux amants, ce fut comme un rappel à l'ordre. Les dieux leurs avaient accordés un instant de répit, mais il était temps de retrouver sa vie là où elle fut arrêtée. Ce fut donc avec une certaine nonchalance que la konohajin prit le temps de se préparer, car même loin de chez elle, elle n'abandonnait pas ces petits rituels d'élégante. Un peu d'eau fraîche, une goutte de parfum et ses doigts fins pour peigner sa longue chevelure d'ébène, puis elle put remettre ses vêtements qui avaient - enfin - pu sécher suite à la forte pluie qui les avait mené à se cacher dans cet auberge. Mais alors qu'elle nouait sa ceinture, elle ressentit un peu d'appréhension. Comment lui dire... au revoir?

La jeune femme savait pertinemment qu'ils étaient tombés d'accord sur l'idée qu'ils laisseraient les choses se faire comme elles venaient, que tout serait plus simple ainsi, sans promesse, sans devoir envers l'autre. Mais curieusement, elle se surprenait déjà de désirer le revoir... Pourquoi? Cela ne lui ressemblait pas... et cela la fit sourire. Ce fut donc avec cette esquisse sur le visage qu'elle se tourna vers lui, récupérant son sac qu'elle se mit sur le dos.

" Je suppose que c'est ici que nous nous disons au revoir Jinpachi. Et qu'il nous est impossible de prévoir quand une nouvelle rencontre se présentera. "

La konohajin se tenait près de la porte à ces mots, mais alors qu'elle s'apprêtait à partir, elle se ravisa et vint voler un dernier baiser au Yamanaka.

" Merci pour cette nuit. "

Elle lui accorda un dernier sourire, puis quitta l'auberge en emportant avec elle beaucoup plus que ce qu'elle y avait en entrant. Des rires, des souvenirs, et une pensée pour quelqu'un qu'elle ne soupçonnait pas qu'il deviendrait si important...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Territoire du Feu :: Autres villages-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.