:: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Artiste au regard électrique (Test rp finit)

Invité
Invité



Matricule ninja
NOM : Miyamoto
PRÉNOM : Mizuiro
GROUPE : Uzu
GRADE : Chuunin
RANG :  On verra
SEXE :
ÂGE : 19 ans
SITUATION : Célibataire
FAMILLE : Elle a ses deux parents et est fille unique, mais a plein de cousins plus au moins lointains qui forme son clan.

Personnalité
QUALITÉS
Créative
Intelligente
Loyale
Curieuse
Méticuleuse
Protectrice
Adroite
Astucieuse
Généreuse
DÉFAUTS
Solitaire
Étourdie
Silencieuse
Gourmande
Taquine
Ironique
Présomptueuse
Revancharde
Rêveuse
AIME
Les arts
Les takoyakis
Grignoter
La peinture
Les tatouages
Le dessin
N'AIME PAS
Ne rien faire
Etre interrompue en étant inspirée
Avoir tort
Les bananes
Qu'on la touche brusquement
Les réveils brutaux
AUTRES
Rêve d'avoir son atelier d'art/tatouage
Aime la danse
Aime le théâtre
PHYSIQUE
TAILLE :
1m68
POIDS :
57kg
PEAU :
Blanche
CHEVEUX :
Noirs en queue-de-cheval
Ils lui arrivent à la moitié du dos
YEUX :
Bleu électrique très intense
En amande
VISAGE :
Son visage est allongé avec un nez discret et une bouche en cœur délicatement ciselée
CORPS :
Son corps est plutôt mince, légèrement musclé par les entrainements
AUTRE :
Une brève description de signe particulier : Elles portent plusieurs tatouages:
Spoiler:
 
Spoiler:
 
Spoiler:
 
Spoiler:
 
Histoire
Un couple de shinobi issu d’un vieux et puissant clan ont une petite fille avec des yeux d’une couleur extraordinaire. Il la nomme donc Mizuiro en honneur à cette particularité, malgré que cela sonne comme un prénom masculin.

Le couple suivit leur clan pour emménager aux abords d’un magnifique et nouveau village créer par deux autres clans. C’est là que grandira Mizuiro, dans la base du clan Miyamoto dans les collines environnantes d’Uzushio. Très jeune, le clan prit en charge l’éducation de la jeune fille de manière stricte, ainsi que des autres enfants, jusqu’à l’âge de sept ans, ou elle se retrouva dans la classe de ceux qui avait déjà du chakra. En plus de l’enseignement donné par le clan, Mizuiro doit suivre celui donner par le village. Elle se montre douée, mais les attentes de son clan et de son village lui pèse dessus. Pour supporter autant d’heures d’études et d’exigences, la petite fille aux yeux électriques découvrent plusieurs forment d’arts et s’y essayent, comme le dessin, la peinture, le théâtre, … 

Cela lui devint encore plus pesant lorsqu’elle eut dix ans, car son clan augmente d’avantage la cadence des cours. Elle eut des problèmes avec ses professeurs, car elle arrivait à quelques fois en retard. Bien souvent, c’était parce qu’elle était en train de dessiner et de peindre et qu’elle n’avait pas vu le temps passé. En plus de cela, elle devint genin et ses premières missions, même s’ils consistaient surtout à aider au quotidien les villageois, lui permirent d’échapper quelque temps à la rigueur de son clan. 

Cela dura plusieurs années sans grand changement, jusqu’à ce que Mizuiro commence à attendre des voix. Inquiète, elle en parle avec ses parents, qui eux en furent heureux, ce qu’elle ne comprit pas tout de suite. C’est seulement quand elle se retrouva sous les regards jaugeurs des plus importants, membres du clan qu’on lui expliqua qu’elle faisait partie des rares personnes à avoir le pouvoir des Miyamoto, celui de communiquer et de faire appel à leurs ancêtres. Cela devait être un honneur, mais le clan devint encore plus exigeant et attentif vis-à-vis d’elle. Elle eut droit à des cours supplémentaires pour apprendre à gérer et utiliser ce don. Ses ancêtres n’étaient pas tendres avec elle n’hésitant pas à la critiquer, à la pousser sans cesse à s’améliorer dans les arts ninjas, à la corriger, mais aussi à l’aider, à la soutenir, à la conseiller, … 

Arriva ses 16 ans et l’année du concours. Un an constant d’épreuves et de jugements qui mirent à mal tous les jeunes du clan, mais Mizuiro sut briller dans certaines matières, notamment celle qui touchait celle du serpent et de l’air. Au bout de cette année, elle subit la longue cérémonie d’acceptation ou elle fut reçu dans l’école du serpent, malgré de longs débats entre les différents enseignants et juges, car elle avait tout pour devenir un membre éminent du clan, sauf la volonté. Le clan respecta donc les rêves et envies d’arts de Mizuiro en lui faisant intégrer l’école la plus proche de ces domaines créatifs. Suite à ça, les cours dispenses par le clan furent beaucoup plus espacés, laissant le temps à la jeune fille de s’épanouir en tant qu’artiste et ninja. 

Le clan n’eut pas à regretter d’avoir laissé Mizuiro dans la caste Serpent, car à la cérémonie des castes en hiver, elle avait organisé une pièce mêlant le théâtre, les styles de combats enseigner par le clan et la danse dans une histoire intense et dramatique. De même, à la fête des cerisiers au printemps qui suivit, elle déclame plusieurs poèmes qui réussirent à toucher les gens, éveillant des émotions. Elle tint d’abord un stand d’œuvres d’art et de tatouages temporaires pour la majorité de la semaine puis un de takoyakis les deux derniers jours, histoire d’en préparer pour le banquet finale. Elle est désormais vue comme l’artiste talentueuse du clan du premier cercle. 
Test RP

Mizuiro ressortait d’un entraînement pour améliorer la maîtrise de son kekkei genkei. C’est lors de ces sessions qu’elle s’était rapprochée de ses ancêtres tout en apprenant a géré leurs voix pour ne pas qu’elle soit trop envahissante. 

Elle se souvenait très bien de la première fois où elle les avait entendu. Ce fut durant une matinée ensoleillée alors qu’elle venait de finir déjeuner et qu’elle se dirigeait vers sa chambre, qui était plus un antre bourré de matériel artistique avec un lit, qu’elle perçut de vagues murmures. Inquiète, elle en avait cherché l’origine, sans la trouver. Les chuchotements finirent par s’estomper au bout d’un instant. Troublée, elle s’était installée devant l’un de ses chevalets pour se changer les idées, mais elle eut tout juste le temps  de donner quelques coups de pinceau sur sa toile, qu’une voix de femme ironique se mit à la critiquer et à se moquer d’elle de manière hautaine. 

Miyamoto Sayuri était une langue de vipère qui prenait plaisir à rabaisser les autres pour se mettre en valeur de son vivant. Mais elle fut vite remplacée par une voix bourrue qui s’en prit a Sayuri, lui disant qu’elle était le genre personne que le clan aurai duû bannir. Son ancêtre Yoichi avait le mérite d’être franc, frôle l’irrespect. Sauf que ces voix et ces noms envahissaient subitement son esprit en se chamaillant, lui donnant mal de crâne. Se forçant à réfléchir, elle se dit que soit elle devenait folle, soit elle était sous l’effet d’un genjutsu. Elle s’était précipitée dans le salon ou se trouvait ses parents, pour les trouver tranquillement installés en train de boire le thé comme si de rien était. Un peu paniquée, elle leur expliqua ce qui lui arrivait. 

Comme seule réponse, ses parents échangèrent un regard que Mizuiro ne sut pas déchiffré. Ils l’emmenèrent vers le bâtiment iconique du clan, là où siégeait les membres importants. Étonnamment vite, elle se retrouva face au chef du clan et les autres gestionnaires du clan qui l’observaient intensément. Elle dut répondre à toute sorte de questions au sujet des voix qu’elle entendait puis subit quelques examens qui la mirent mal à l’aise. Finalement, le verdict tomba, elle n’était pas folle, elle avait hérité de la capacité de son clan. Ce fut un soulagement, jusqu’à ce qu’elle se retrouve affublée de cours supplémentaire pour apprendre a maîtrisé ce don. 

Ce fut lors de ce premier entraînement qu’elle parla réellement avec ses ancêtres. Elle entendait clairement Sayuri et Yoichi, mais d’autres voix tentaient de se faire comprendre, trop lointaines et troubles. Mizuiro avait questionné ses ancêtres sur leur vie passée. Sayuri avait été la fille d’un des chefs du clan et fut élevée comme une princesse pourrie gâtée, autant que l’époque où elle avait vécu pouvait le permettre. Elle avait aussi été l’investigatrice de bons nombres d’accords secrets et terribles grâce à ses talents de manipulatrice et de politicienne. Par exemple, lors d’une réunion entre plusieurs clans visant à faire passer un accord qui mettait à mal le clan Miyamoto, Sayuri s’était renseignée au mieux sur les autres clans et avait appris que la femme d’un des chefs de clan opposés avait une liaison secrète avec un membre d’un autre clan tout aussi opposé au Miyamoto. Elle avait fait en sorte d’intercepter certains des petits mots qui passaient entre les deux cachottiers, faisant croire que l’un ignorait l’autre. Cela causa quelques disputes qui furent entendues que part de rares personnes et dès que les négociations reprirent, le clan d’où venait la femme adultère se rangea du côté des Miyamoto par simple esprit de contradiction. Sayuri raconta d’autres anecdotes croustillantes comme celle-ci, exagérant certaine partie de ses interventions pour le clan pour se mettre en avant et paraître plus maligne qu’elle ne l’était, mais globalement cela paraissait cohérent et comique, car elles partageaient le même humour piquant.

À l’inverse, Yoichi avait été un guerrier brillant qui était mort dans une ancienne bataille pour protéger le clan, emportant bon nombre d’ennemis avec lui. Sa manière de raconter les faits était sobre et précise, si bien que Mizuiro avait grimacé plusieurs fois lorsqu’il avait donné des détails crus ou sanglant. Sa vie avait été rythmée par les entraînements, la protection du clan et les nombreuses batailles auxquelles il avait participé, voir mener. Il ne cacha pas la réalité en faisant passer le clan Miyamoto comme parfait et juste, car Yoichi avait aidé le clan à massacrer et persécuter ses rivaux, comme il l’avait protégé quand ceux-ci attaquaient à leur tour. Il avait aussi reçu un certain nombre de récompenses et de titre honorifique pour ses exploits de la part du clan et avait fait partie des meilleurs épéistes de sa génération, même s’il avait surpassé par le chef du clan de l’époque. C’était très étrange de méditer et de discuter avec des voix de morts qu’elle était la seule à entendre, mais aussi édifiant d’une certaine manière.

En repensant a tout cela en quittant la salle d’entraînement, elle s’avoua s’être laissé emporter dans la conversation par ses ancêtres, preuves qu’elle n’arrivait pas du tout à contenir son pouvoir, au point que son instructeur avait du là secouer pour lui refaire reprendre ses esprits. Elle avait eu un peu honte de s’être perdue à ce point-là, mais ce n’était que son premier entraînement. Elle devait contenir les voix et non pas les laisser diriger. Et aussi, elle se demanda comment elle avait fait à l’époque pour ne pas sombrer dans la folie avec l’interruption intempestive de ses ancêtres dans son esprit pour oui ou pour non. Mais même si au début elle avait paniqué et avait cru être atteinte par une folie, puis surprise et emporter par les voix de Yoichi et Sayuri, elle ne le regrettait pas, même si elle trouvait qu’elle avait été trop juvénile en se jetant directement dans les bras de ses parents. Ils lui avaient permis de sublimer son potentiel en lui apprenant des tas chose, aussi bien sûr la manière de combattre et les arts ninjas, mais aussi intellectuellement en lui enseignant a mieux analysé les choses et les personnes qui l’entourent pour trouver d’éventuels failles. Ils lui offrirent aussi d’autres avis et points de vues autre que le sien a tous moment. Tout cela avait contribué à améliorer son savoir et son discernement ainsi que peaufiner ses talents martiaux, même si elle était shinobi que pour faire plaisir au clan et gagner assez d’argent pour acheter de quoi ouvrir son atelier d’arts et de tatouages. 
Derrière l'écran
PSEUDO : Murashiko
ÂGE : 2o ans
CONNU PAR : Root Top
AUTRE CHOSE ? Autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Un petit up pour signaler que j'attend le test rp ^^
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 1128
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour !

J'ai remarqué que la section «autre» n'est pas entièrement remplie et que la section «Derrière l'écran» ne l'est pas non plus. Mais, comme ce n'est pas grand chose, cela ne t'empêche pas d'avoir ton test rp. De plus tu ne mentionne pas dans quel cercle de ta caste ton personnage se trouve. Logiquement, j'opterai pour le second en se basant simplement sur l'âge, ou, si tu n'as pas un rang élevé le premier pourrai être amusant.

Alors, le voici, le voilà, ce fameux et tant attendu test rp :

Test:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Hello ^^ Merci de vous occupez de ma fiche Wink J'ai donc compléter les cases autres et derrière l'écran, en plus du test rp Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Petit Up ^^
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 1128
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur


Artiste au regard électrique (Test rp finit) Pq2c


Respect test-rp et originalité

Je dois avouer que je m'attendais à plus de réaction de la part de Mizuiro, plus de pensée personnelle ou d’interactions directes avec ses ancêtres. j'ai l'impression que tu décris davantage ses ancêtre que tu n'élabore ce qu'à ressenti Mizuiro lorsqu'elle a rencontrer ses ancêtres, qu tu justifies davantage la conversation entre les deux esprits que ce qu'a ressentit ton personnage à ce moment-là. Mais ton dernier paragraphe en parle un peu plus, ce qui est dommage puisque cela vient seulement à la fin de ton test alors que c'est le sujet. Sinon, je n'ai rien ajouter, c'est bien et agréable à lire.



Orthographe et grammaire

Quelques erreurs ici. Rien de majeur et rien de trop nombreux, mais je suis certaine qu'une relecture aurait aidé. Principalement, se sont des erreurs d'accords ou d’homophones. donc je n'ai pas grand chose à dire pour cette catégorie.



Avis général et verdict

Alors-là. Le jugement final, la grande révélation ! Quel rang auras-tu, suite à ces commentaires ?

Hé bien, ce n'est pas à s’inquiéter, car je te valide Chuunin de rang C à Uzushigakure !

Je t'invite à recenser ton avatar ici et à faire ta fiche technique .

Bonne continuation !



Correction par Nom Prénom
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.