:: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Wada Munemasa [Terminé]

Wada Munemasa
Wada Munemasa
Suna no Chunin
Messages : 51
Date d'inscription : 11/02/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - rang B
Ryos: 0
Expérience:
Wada Munemasa [Terminé] Left_bar_bleue100/1200Wada Munemasa [Terminé] Empty_bar_bleue  (100/1200)
Voir le profil de l'utilisateur



Matricule ninja
NOM : Wada
PRÉNOM : Munemasa
GROUPE : Suna
GRADE : Chuunin
RANG : C ou B
SEXE :
ÂGE : 26 ans
SITUATION : Célibataire
FAMILLE : Ses parents sont morts
Wada Kioi : Sœur (20 ans)
Wada Mai : Sœur (15 ans)
Wada Sakutaro : Frère (12 ans)


Personnalité
QUALITÉS
Concis
Courageux
Loyal
Déterminé
Fort
Combatif
Honnête
Perfectionniste
Ambitieux
DÉFAUTS
Désagréable
Violent
Agressif
Inattentif
Stupide
Cruel
Dur
Ivrogne
Imprévisible
AIME
Suna
Le combat
Sa fratrie
Le sang
Fumer
L'alcool
N'AIME PAS
Les traîtres
Les faibles
Les petits animaux
Attendre
L'art
Les étrangers
AUTRES
Très sportif
Garçon fumant
Prometteur
PHYSIQUE
TAILLE :
2m03
POIDS :
97kg
PEAU :
Bronzée
CHEVEUX :
Blanc pâle
Mi-longs
YEUX :
Marron foncé
Normaux
VISAGE :
Visage Carré avec un collier de barbe viril. Nez pointu, lèvres gercées. Cicatrice au front.
CORPS :
Très grand et musclé.
AUTRE :
Il aime se balader torse-nu. Il a une grande cicatrice sur le bras droit ainsi qu'une plus petite sur le torse. Il plaque toujours ses cheveux en arrière.
Histoire
Racontez nous votre histoire en listant les événements importants de votre personnage. Ce que nous voulons voir est votre imagination, votre originalité ainsi que votre cohérence.
Attention, veuillez lister les événements marquants de votre personnage dans le bon ordre chronologique, ne listez pas ses événements dans le désordre !

► An -11 : Le premier enfant de la famille Wada est né. Un garçon résistant et fort ! La mère pleure de joie, le père tient le bébé dans ses bras prédisant déjà son avenir glorieux à qui veut bien l'entendre, couvrant les gémissements du petit être. Il sera la renaissance de la lignée, celui qui portera leur nom à travers sa génération : Wada Munemasa.

► An -5 : Munemasa ne pleure plus, car il ne sait plus ce qu'est la faiblesse. Il ne doit pas se plaindre, Kioi, sa petite sœur est née et son rôle est de la protéger. À force de fouetter sa fine peau, le sable a définitivement séché ses larmes. Le paternel est ravi.

► An 0 : Le corps d'adolescent du jeune garçon commence à s'endurcir. L'entraînement subi est atroce, coups, blessures, il survit sur le fil. Les responsables de son entraînement lui apprennent la véritable douleur. Mais rien n'est aussi douloureux qu'un échec.
Mai est née à son tour, encore une fille. Munemasa est convaincu que la réussite se trouve dans la protection de sa fratrie. Le paternel est fier... de lui-même.

► An 3 : A 14 ans, la force physique de Munemasa surpasse beaucoup de ses camarades, on voit en lui un futur général d'armée. Jaloux, un genin téméraire vient défier le prodige. Le combat fut intense mais rapide, les poings ensanglantés, Munemasa regardait le visage déformé de son adversaire, son sourire sadique se dessine pour la première fois... Il aime ça ! Non ! Il adore ça ! Frapper, frapper et encore frapper ! Montrer à quel point il est supérieur à tous ! Le paternel a réussi.

Le dernier enfant de la famille Wada né cette année est l'inverse opposé de l’aîné. Sa mère meurt en le mettant au monde, il est faible, il mettra en péril la domination du père, il faut l'éliminer. Cependant, la mission de Munemasa n'est pas terminée. Il protégera son jeune frère, même si cela doit coûter la vie à une dizaine de personnes. Le paternel doute.

► An 6 : Sakutaro a 3 ans et joue avec le sable. Derrière lui, son frère est à genoux, le bras et le visage en sang. Le sabre dans sa main gauche est couvert de sang, mais pas du sien. Il protégera sa fratrie, quoi qu'il en coûte... Mais... Quel plaisir d'avoir tué.
Il ne risque rien, la renommée macabre de sa famille justifiera ses actions. Le paternel est mort.

► An 15 : La famille Wada a retrouvé sa splendeur. Au côté de son frère et de ses sœurs, Munemasa est totalement remis de sa blessure et il sera bientôt un membre éminent de Suna. Sa force n'est plus à prouver, cependant son manque d'expérience et l'instabilité de sa personnalité font peur.
Pour ceux qui l'ont pardonné et soigné, pour ceux qui ont cru en lui, mais surtout pour ceux qui ont compris son geste, il sera un grand commandant qui dirigera la puissance de Suna vers de nouveaux territoires.


Test RP

Une fois votre fiche complétée, le staff vous confiera un test RP sur la base des éléments donnés. Ce test RP déterminera votre grade.
Faites nous rêver !
Pour un rang D : 500-2000 mots minimum
Pour un rang C : 1000-2000 mots
Pour les rang B/A : 1500-2000 mots


Consigne:
 

Je marche, enragé, vers la maison familiale. Le soleil brûlant du désert tape sur la peau de mon torse exposé. Je sais que le temps me presse, j’accélère la cadence encore et encore pour arriver à ma destination encore plus vite.
Je le savais ! Je ne devais plus lui faire confiance ! Depuis quand on mandate un Wada pour une tâche aussi insignifiante !? Et moi j’y suis allé ! Je vais lui faire découvrir une nouvelle façon de souffrir !
La porte en bois est la première à tomber sous mes poings fumants. Elle claque contre le mur de la maison, à l’intérieur, seule Kioi me regarde sans broncher.

“Où est-il ?!”

Je crache ma colère au visage de ma soeur. Habituée de mon caractère explosif, elle reste de marbre. Mais la rage folle qui m’anime aujourd’hui est bien plus dévastatrice. Il a cherché à m’éloigner de lui ! Il m’a berné !
Mes yeux se remplissent de sang et Kioi comprend immédiatement la situation :

“Au terrain d’entraînement… T’aurais dû aller voir là-bas en premier.”

Ces dernières années, mon père n’était plus que l’ombre de lui-même. C’est devenu un fou perdu dans sa paranoïa. L’homme puissant qui m’a élevé ne se serait jamais abaissé à une telle hypocrisie ! Depuis que Sakutaro a vu le jour, il est convaincu que ce dernier sera la perte de la famille. Il a toujours voulu le tuer, depuis le début ! Comment ai-je pu croire qu’il s’était résigné ?

Je pousse un cri bestial et je frappe le mur pour évacuer ma frustration. Mais tout reste en moi. Je dois protéger mon frère de tout danger même si je dois tuer pour ça ! Je quitte la maison pour me diriger vers le terrain, Kioi sur mes talons. La situation est critique.

Le terrain où se tiennent nos entraînements est une partie vierge du désert appartenant à la famille. La chaleur extrême du soleil et le sable brûlant nous permettent d’endurcir notre peau et notre esprit pour résister à des conditions extrêmes. Mon poing ensanglanté ne me fait absolument pas souffrir, c’est ça la force.

Le vieil homme se tient debout au milieu de l’aire d’entraînement. Il me tourne le dos, sa robe rouge couvre son corps rendu fragile par la folie et la vieillesse. Le sabre dans sa main est tourné vers le sol, pas encore rouge.
À ses pieds, gît le corps meurtri de Mai. Elle est inconsciente et un filet de sang s’écoule de sa bouche.

Derrière elle, Sakutaro se roule dans le sable en riant, totalement insensible à la scène qui se déroule autour de lui.
Mon cri de rage brise le silence.
Mon père se retourne, son visage est blanc... tout comme ses yeux. Un sourire soulagé éclaire sa face lorsqu’il m’aperçoit.

“Mon fils est là ! Mon vrai fils !”

Je m’élance vers lui, ma course dure quelques secondes mais il m’observe sans broncher. Il se délecte, comme à son habitude, de la beauté, de la force et de la perfection de son fils avec un sourire qui ne cesse de grandir.

Mais là, je m’en contrefiche de tout, je m'agenouille auprès de ma soeur en bousculant le vieil homme qui pousse un gémissement jouissif, visiblement heureux de sentir ma puissance sur ses vieux os.
Je prend son petit corps dans mes bras, son torse se soulève lentement mais son énergie vitale est faible. Ce n’était absolument pas de l’entraînement. Kioi me rejoint et je lui confie Mai :

“Trouve un moyen de la soigner.”

Ma voix rauque révèle une colère impossible à camoufler. Ce qui n’échappe évidemment pas au fautif, alors que ses deux filles s’éloignent de lui, il me lance :

“Elle ne mourra pas.”

Il se tait, quelques secondes, guettant ma réaction avec un intérêt décuplé, mais je reste sur place, les poings serrés. Je bous, je n’ai pas pu la protéger. C’était mon devoir !

“Elle ne mourra pas ! C’est une Wada ! Les Wada sont forts ! Ils ne meurent pas !”

Éliminer toute menace pour ma famille ! Devenir le plus fort. C’est ma vocation, ma volonté.

“Sauf cette chose... Il doit mourir. Cet être faible ne mérite pas de vivre en étant considéré comme ton frère.”

Mon père marche lentement vers Sakurato, la lame de son sabre traînant dans le sable. Il va le tuer. J'admirais cet homme. Où est passé la force de son esprit ? Il n’émet plus aucun rayonnement de puissance. C’est une ombre, un fantôme… Un faible.

Je relève la tête et, par un déplacement rapide et précis, je me place devant mon père pour lui asséner un uppercut aussi magistral qu'inattendu. Mon père ne se serait jamais écroulé, il n’aurait jamais saigné.
Le vieil homme tombe sur le dos, quasiment sonné. Sa mâchoire a violemment heurté son crâne, un liquide écarlate s’écoule maintenant de sa bouche.

“Ne l’approche pas.”

Il relève la tête, ses cheveux blancs sont couverts de sable, et entame un rire qui finit en un gargouillis pathétique. Après avoir fini de cracher ses poumons il plonge ses yeux vides dans les miens, comme pour me voler une partie de ma force :

“Quel coup magnifique. Quelle puissance !”

Il se remet debout, prend son sabre à deux mains et me sourit :

“Maintenant, laisse-moi passer.”

“Non.”

Ma réponse directe le laisse sans voix. Il baisse la tête, perdu.
Après quelques minutes à errer dans ses pensées en regardant le sol, la folie commence à l’envahir. Il tremble, il hurle à la mort. Le dilemme est impossible.
J’observe la situation en garde, prêt à défendre ma vie et celle de mon frère. Mes poings sont prêts à frapper, prêts à tuer.

Il charge avec une vitesse surhumaine. Sa force d’antan est revenue subitement. Cet homme, qui pouvait vaincre un lion à mains nues il y a des années, me donne un coup de sabre que j’évite tant bien que mal. Il ouvre mon torse et traverse mon visage en rasant de justesse mon oeil droit. Le sang gicle.

Je tombe à genoux et avant même que je ne puisse réagir, il prend son sabre à deux mains :

“JE DOIS LE TUER ! LAISSE-MOI PASSER !”

Son arme s’abat. La lame se plante dans mon bras droit pour le traverser sur toute la longueur. Tout s’arrête. Je sens que mon père lâche prise. Ses trépignements paniqués me confirment qu’il a perdu de nouveau toute sa force.

“Non… Non… Qu’ai-je fait ?”

J’attrape le sabre resté planté dans mon bras et je l’arrache violemment. Mon sang éclabousse le sol.
J’esquisse un sourire en me relevant. Oui, c’est ça que je veux voir de toi ! Viens te battre ! Montre-moi ta force ! Montre-moi plus de sang !

“Père, tu es faible. Laisse-moi te montrer une dernière fois la vraie force.”

Il ne répond pas. Il est trop occupé à admirer sa machine de guerre. Ses yeux brillent.
Je charge. D’un coup net, je transperce son coeur. Il n’a même pas cherché à esquiver. Pourquoi ?! Pourquoi ne me donnes-tu plus l’adrénaline que je recherche ?! Tu es le plus fort ! Tu ne devrais pas être mon père !
Il plonge ses yeux fatigués dans les miens. Du sang coule de son sourire.

“Tu es… Incroyable.”

Son regard s’éteint et ce qu’il restait de mon modèle rend son dernier souffle.
Je reste quelques minutes contre son corps qui refroidit peu à peu.
Je retire finalement le sabre et je recule, l’arme à la main. Je saigne abondamment et la fatigue me rattrape. Je tombe à genoux.
Je l’ai tué. De mes propres mains. L’excitation m’envahit. Oui ! J’ai tué ! Je suis le plus fort. J’ai purgé la famille de sa faiblesse. Il ne méritait plus de vivre.
Le sol fait un 90° et le monde devient noir.

Lorsque je me réveille, je suis allongé dans un lit en paille. Deux yeux bleus sont penchés sur moi, Mai m’observe avec beaucoup d'intérêt.

“Réveillé !”

Elle me pointe du doigt et sourit comme si elle venait de gagner à un jeu.
Un vieil homme barbu rentre dans ma chambre. Je le reconnais immédiatement.
J’essaye de me relever pour saluer ce vieux noble, un ancien ami de mon père, mais une douleur vive au niveau du bras m’en dissuade. Je jette un coup d’oeil à ma blessure, les nombreux bandages sont roses, mais ça ne saigne plus.

“Pas besoin de te lever Musemana.” Dit-il en s’asseyant “Mai, peux-tu me répéter ce que tu m’as dit ?”

La petite blonde tripote ses cheveux en baissant la tête, un hématome bien visible sous son oeil gauche me relate ses blessures… Elle récupère vite pour son âge.

“Il y a deux jours, père a essayé de tuer Sakutaro… J’ai voulu l’en empêcher, mais il m’a frappé… fort.”

Deux jours ?
Mai a l’habitude de la douleur, mais cette fois-ci il y était allé trop fort, risquant de la tuer.
Le vieux soupire.

“Seigi n’avait plus toute sa tête. Grâce à ses nombreuses actions délirantes, ton acte violent a été perçu comme de la légitime défense. Il sera enterré comme le grand homme qu’il a été.”

Seigi…
Je ne connaissais même pas son prénom. J’ai tué le démon qui l’habitait. Seigi m’aura permis de devenir ce que je suis aujourd’hui. Le bourreau de ses tourments.
Je prendrais sa relève et la famille Wada retrouvera sa splendeur. Je continuerais d’être le porte-étendard de la famille et je serais celui de Suna.

Je le ferais pour la force que représentait mon père et pour tous ceux qui ont cru en moi. C’est mon objectif, personne ne pourra se mettre en travers de mon chemin… Sauf s’il promet de me donner un combat exquis.
Derrière l'écran
PSEUDO : DreyK
ÂGE : Vénérable
CONNU PAR : Itachi
AUTRE CHOSE ? Je me souhaite la bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 1041
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! Avant que tu ne te lance plus loin dans ta fiche, il faudra changer le nom de famille/clan de ton personnage, car celui que tu as choisis n'a aucune consonance japonaise comme requis par le forum, mais sinon, je te souhaite bonne chance avec la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Wada Munemasa
Wada Munemasa
Suna no Chunin
Messages : 51
Date d'inscription : 11/02/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - rang B
Ryos: 0
Expérience:
Wada Munemasa [Terminé] Left_bar_bleue100/1200Wada Munemasa [Terminé] Empty_bar_bleue  (100/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Fiche éditée ! What a Face
J'aurais besoin que l'on me renomme également ! What a Face
En attente de votre avis,
À bientôt. Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 1041
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Parfait ! le pseudo sera changer sous peu.
Pour l'instant, voici ton test rp.

test rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wada Munemasa
Wada Munemasa
Suna no Chunin
Messages : 51
Date d'inscription : 11/02/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - rang B
Ryos: 0
Expérience:
Wada Munemasa [Terminé] Left_bar_bleue100/1200Wada Munemasa [Terminé] Empty_bar_bleue  (100/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Yosh  afro

Voici mon test rp !
Bonne lecture...

yeah:
 
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Messages : 1041
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur


Wada Munemasa [Terminé] Pq2c


Respect test-rp et originalité

Un très bon test Rp. L'histoire est bien filée, la folie de ton père, très bien exprimée. Il est donc facile de comprendre les motivations de son geste. La consigne est bien respectée, quoi que je vais t'avouer en avoir désirer un peu plus pour ce qui en est de la réaction de Suna vis-à-vis de la situation. Ont-ils fait une enquête ? Ils en sont venus à la conclusion que c'était de la légitime défense. Ce qui justifie tout de même très bien que ton personnage n'ai pas été puni par la loi pour cette action.



Orthographe et grammaire

Très peu d'erreurs à noter, davantage des erreurs d'accord et je suis persuadée qu'une relecture devrait les effacer. D’ailleurs, je trouve que ta plume va à ton personnage. Bien jouer !



Avis général et verdict

La consigne est respectée, l'orthographe et la grammaire sont bons ! Je n'ai rien de plus à dire.

Tu es donc validé Chunin de rang B à Suna. Je t'invite à rescenser ton avatar ici et à faire ta fiche technique là !.

Bonne suite !



Correction par Correcteur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.