:: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Centre :: Grandes Forêts Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Goujat, moi ?! Acte 1. [pv: Nara Towa]

Yamanaka Jinpachi
Yamanaka Jinpachi
Indépendant
Messages : 154
Date d'inscription : 25/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG B
Ryos: 0
Expérience:
Goujat, moi ?! Acte 1. [pv: Nara Towa] Left_bar_bleue672/1200Goujat, moi ?! Acte 1. [pv: Nara Towa] Empty_bar_bleue  (672/1200)
Yamanaka Jinpachi


Acte 1
Nara Towa and Yamanaka Jinpachi


Des arbres, des arbres et encore des arbres… Je n’en pouvais clairement plus de ces machins verts aux allures de conifères. Je ne voulais qu’une chose me défouler, courir, casser et oublier que ce foutu intendant avait pu se frayer une place dans notre clan quasiment plus haute que moi. Car voyez-vous, monsieur a été invité à une réunion militaire et que pour ma part, je ne suis pas assez « sympathique » pour ce genre de mission. Je t’en filerais du sympathique, moi ! C’est sûr que s’il faut avoir une once de féminité pour pouvoir parler, je ne suis guère le personnage pour cette mission. Cependant, comment on pouvait laisser un être aussi abject qu’Ao représenter notre clan. On est tombé tellement bas. Mille tonnerres, je ferais bien tomber un éclair sur cet arbre juste pour me défouler. Cependant, je ne pouvais pas si je faisais ça, il y avait une forte chance que je mette le feu à la forêt je me remettais à marcher entourer de ces différents squelettes de bois, ma tête se penchait et je regardais le chemin où je mettais les pieds. J’avais besoin d’action, j’avais besoin de combat et surtout de me sentir plus fort.

J’entrapercevais une petite branche, il fallait que je me calme. Je pris une impulsion avant de me projeter vers cette branche, elle était assez grande pour soutenir mon poids. Je me calais dessus, mon dos époussetait bien la forme du tronc et je puis m’endormir assez rapidement. Le soleil caressait légèrement mon visage et faisait bien ressortir ma cicatrice. Je commençais à m’endormir enlacer dans l’étreinte du soleil.

Soudainement, un petit bruit me réveillait en sursaut, mon visage s’alertait et je me mis à regarder autour de moi. Ma pensée s’envolait dans un flot d’insultes particulièrement désagréable à lire. Pour la santé de vos yeux, ces petites insultes ne seront pas retransmises… Ma carcasse se levait et d’un simple saut, je me projetais vers le sol, la flexion de mes jambes à mon atterrissage pour amortir la chute à fait que lorsque je me suis relevé. Mon visage ne s'était pas retrouvé très loin de celui d’une femme. Mon naturel assez perplexe et piquant n’a pas pu s’empêcher de lancer :

« - Que fais une demoiselle dans une forêt seule ? Cela peut être dangereux, surtout pour le sexe faible. À votre place, je rentrerai, un loup pourrait aisément vous manger. Surtout que niveau forme il y a de quoi manger ! »

s’excuser auprès d’une femme d’avoir déboulé sans prévenir. Plutôt rêver, elle n’avait qu’à pas me réveiller. Elle était mieux chez elle à préparer à manger comme ce que toutes les femmes devraient faire. C’était vrai qu’elle était plutôt mignonne, bien proportionné et elle serait une parfaite jument. Elle était tout ce que la femme pouvait demander, la parfaite création pour amener au monde.
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Nara Towa
Nara Towa
Indépendant
Messages : 162
Date d'inscription : 14/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG C
Ryos: 0
Expérience:
Goujat, moi ?! Acte 1. [pv: Nara Towa] Left_bar_bleue824/500Goujat, moi ?! Acte 1. [pv: Nara Towa] Empty_bar_bleue  (824/500)
Nara Towa
Il fait beau. La brise qui s'est frayée un passage au travers du feuillage des arbres me caresse délicatement le visage. Je ferme les yeux et j'étreins cette atmosphère et cette douceur ambiante. Je profite de chaque sensation agréable que les dieux m'accordent, de chaque seconde de bonheur qui m'est permise. Bientôt, je partirai en mission. Chaque mission que j'effectue, quelque soit son rang, me demande une parfaite concentration et ainsi de renoncer à quelques plaisirs, simples et pourtant si délicieux. Inari est ma maison, c'est une terre sacrée que je n'ai pas envie de quitter. Et pourtant, je suis obligée de m'en éloigner parfois, par devoir. Je ne sais pas combien de jours je vais devoir la quitter alors, je me promène et je grave dans mon esprit aussi bien sons qu'odeurs, apparence ou quoique ce soit que je puisse percevoir. Une branche craque sous mes pieds tandis que je m'accroupie pour me saisir d'une plante qui a attirée mon regard. Quelqu'un ou quelque chose a fait du bruit, derrière moi. Je me relève et me retourne.

« - Que fait une demoiselle dans une forêt seule ? Cela peut être dangereux, surtout pour le sexe faible. À votre place, je rentrerais, un loup pourrait aisément vous manger. Surtout que niveau forme il y a de quoi manger ! »

J'observe l'homme, en silence. Mon visage ne se veut ni agressif ni accueillant, il est neutre -les bonnes vieilles habitudes ne changent jamais-. Son visage ne me dit rien, il ne doit pas avoir l'habitude de traîner dans le coin. Il est plutôt bien bâti, mais je n'aime pas vraiment la façon dont il parle des femmes. Un loup, me manger ? Je n'en ai peut-être pas l'air, mais je suis certainement plus vénéneuse qu'un scorpion. Quant à son commentaire sur mes formes, je pourrais très bien m'en passer. Néanmoins, je n'abandonne pas la politesse pour autant, je suis une femme civilisée bien que je vive dans une forêt, beaucoup moins barbare que d'autres êtres humains. J'incline légèrement le buste.

- Je vous remercie pour votre bienveillance, mais je suis une kunoichi du clan Nara, je pense être assez grande pour me défendre par moi-même.

Je suis moins forte que Shika et peut être moins forte que cet homme, mais je suis ici sur mon territoire et j'ai reçu un entraînement assez exigeant pour me permettre d'éliminer seule de vulgaires brigands. Je sais qu'avouer mon appartenance à un clan shinobi peut être source d'ennuis dans la mesure où être un ninja et souvent mal vu, mais je ne vois pas l'utilité de mentir, dans cette situation.

- Puis-je savoir à qui j'ai l'honneur de faire face ? Je ne me souviens pas vous avoir déjà croisé.
Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Jinpachi
Yamanaka Jinpachi
Indépendant
Messages : 154
Date d'inscription : 25/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG B
Ryos: 0
Expérience:
Goujat, moi ?! Acte 1. [pv: Nara Towa] Left_bar_bleue672/1200Goujat, moi ?! Acte 1. [pv: Nara Towa] Empty_bar_bleue  (672/1200)
Yamanaka Jinpachi


Acte 1
Nara Towa and Yamanaka Jinpachi


Elle avait répondu à ma phrase. Avais-je demandé un simple instant qu’elle réponde ? Je ne croyais pas, c’était une femme elle se devait simplement d’écouter l’homme, le mâle. En revanche, un léger détail tiquait dans ma tête. Nara, elle était une kunoichi du clan Nara… La galère, je devais faire un minimum attention, car on avait une alliance sur le feu avec ce clan. Cependant, je ne pouvais pas concevoir qu’un potentiel allié soit assez con pour engager des femmes pour faire le boulot des hommes. Mille tonnerres, j’ai tellement envie de lui cracher mon venin à la gueule et de lui faire comprendre à cette femme que son rôle était d’être à la maison, d’enfanter et de se taire. Bordel ce n’était pas compliqué d’être une simple mère de foyer et laisser les hommes s’occuper du boulot de ninja. Elle me demandait à qui elle avait affaire, une solution aurait été de mentir, mais cela ne me ressemblait pas, je me devais de rester courtois et d’essayer de faire des efforts, pour une possible alliance avec ce clan. Finalement, je devais montrer que j’aurais été capable d’avoir le rôle d’intendant :

« - Une kunoichi Nara, je n’aurais pas cru ! En même temps, j’ai énormément de mal à concevoir qu’une femme peut être ninja. Enfin, je ne sais pas à mon sens c’est un boulot d’homme, qu’en pensez-vous ? »


J’étais resté courtois, j’avais simplement amené ma vision des choses d’une manière un peu moins brutale que j’avais l’habitude de faire. C’est ça, il faut parfois trouver les mots afin d’envelopper ces délicates formes de proses qui embobinent le plus simple auditeur. Lui demander son avis, je me suis bien débrouillé donnant quand même une petite parole au sexe faible. Ne suis-je pas gentleman sur ce coup-là ? Mon nom, il fallait que je donne mon nom :

« - Pour ce qui est mon matricule, je suis Jinpachi du clan Yamanaka. C’est à la fois un déplaisir et un plaisir de vous rencontrez dans cette forêt. Je suppose que vous êtes mon hôte, car cette forêt réside votre territoire, si je ne me trompe pas. Accepteriez vous de me faire visiter ? S’il y a un problème, ne vous inquiétez pas, je saurais vous défendre avec mes gros muscles, je suis extrêmement fort ! »

Je me trouve bon sur ce coup, je la rassure et je lui propose d’avoir un rôle. Elle ne peut pas me reprocher cela, puis bon tant que je garde le calme et empêche mon naturel de pointer le bout de son nez de manière trop exubérante, cela devrait aller. Prend ça comme un défi Jin et aucun défi n’est trop compliqué pour ma grande carcasse. Je suis un homme un vrai. Je m’approchais d’elle et lui tendait mon bras pour l’amener à visiter cette forêt, ce qu’il ne fallait pas faire pour une alliance quand même. J’aurais mieux fait de m’entraîner… Hum… dans le pire des cas si elle refuse la visite me reste qu’on peut faire un combat d’entraînement et je lui montre la supériorité masculine. C’est une bonne idée ça… J’attendais de voir sa réaction, mais je savais ce que je ferais si elle fait son petit chihuahua plein de rage et d’animosité.



Revenir en haut Aller en bas
Nara Towa
Nara Towa
Indépendant
Messages : 162
Date d'inscription : 14/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG C
Ryos: 0
Expérience:
Goujat, moi ?! Acte 1. [pv: Nara Towa] Left_bar_bleue824/500Goujat, moi ?! Acte 1. [pv: Nara Towa] Empty_bar_bleue  (824/500)
Nara Towa
« - Une kunoichi Nara, je n’aurais pas cru ! En même temps, j’ai énormément de mal à concevoir qu’une femme peut être ninja. Enfin, je ne sais pas à mon sens c’est un boulot d’homme, qu’en pensez-vous ? »

Un boulot d'hommes... Je pense que cela dépend du sens que l'on donne au fait d'être ninja. Si l'on parle de brutes qui vont détruire des villages et écraser des groupes de bandits alors oui, le métier de ninja est un truc d'hommes. Cependant, si l'on parle d'assassinat, d'infiltration ou de quoique ce soit d'autre qui demande finesse et discrétion alors non, ce n'est pas une activité réservée aux hommes. Car, je pense que femmes et hommes sont complémentaires et que, de ce fait, il est toujours possible de tirer avantage d'un sexe ou de l'autre. De plus, dans le monde ninja, c'est bien souvent la maîtrise du chakra ou l'intelligence qui fait la différence. Ainsi, l'homme le plus fragile du monde pourrait l'emporter contre l'homme aux caractéristiques physiques les plus importants. Je réponds donc à l'homme qui m'a invité à donner mon avis sur la question.

- Je pense que le ninja est celui qui maîtrise et comprend l'art mystique qu'est l'usage du chakra, qui me semble être l'énergie qui augmente la capacité à vivre de l'être humain. Ainsi, hommes comme femmes peuvent être ninjas aussi longtemps qu'ils sont aptes à faire usage de cette énergie.

J'avais l'impression que mon interlocuteur rabaissait les femmes alors cela m'irritait un peu cependant, cela ne changeait rien à mon expression faciale, au ton de ma voix qui se veut plutôt doux ou à un quelconque élément physique qui pourrait traduire mon état interne. Rares étaient les personnes qui avaient le droit de connaître mes émotions et sentiments.

Je suis surprise par sa présentation. Un Yamanaka ? Il appartient donc au clan d'Ao-san, l'homme aux cheveux bleutés que j'ai rencontré il y a quelques jours de cela alors qu'il était allé rendre visite à Shika. Il est pourtant tellement différent de cette personne... Je ne comprends pas tous ses propos. Un plaisir et déplaisir à la fois ? Je ne vois pas comment cela est possible, mais soit...

« - ... Accepteriez vous de me faire visiter ? S’il y a un problème, ne vous inquiétez pas, je saurais vous défendre avec mes gros muscles, je suis extrêmement fort ! »

J'aurais presque l'impression qu'il me prend pour une créature aussi vulnérable qu'un nourrisson, idée qui me déplaît fortement. Hélas, mon statut, son identité et sa volonté de visiter la Forêt d'Inari ne me laissait pas d'autre choix que de me montrer polie et quelque peu agréable envers lui.

- J'accepte avec plaisir.

Il me tend son bras, geste qui a tendance à m'étonner mais, je le saisis et invite l'homme à me suivre. Je veux commencer la visite par la clairière qui accueille bon nombre de cervidés et par laquelle passe un ruisseau. Pendant le trajet, je décide de meubler la conversation.

- Qu'est-ce qui vous amène en ces lieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Jinpachi
Yamanaka Jinpachi
Indépendant
Messages : 154
Date d'inscription : 25/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG B
Ryos: 0
Expérience:
Goujat, moi ?! Acte 1. [pv: Nara Towa] Left_bar_bleue672/1200Goujat, moi ?! Acte 1. [pv: Nara Towa] Empty_bar_bleue  (672/1200)
Yamanaka Jinpachi


Acte 1
Nara Towa and Yamanaka Jinpachi



Bon, sa vision du ninja n'était pas erronée dans le sens qu'il était clair que l'art du shinobi résidait dans la manipulation de chakra, mais il manquait un point. Il était essentiel d'être fort, dans un combat au corps-à-corps, le chakra ne pouvait guère faire tout. Cependant, seule une femme qui manquait forcément de force pouvait dire ça. Un discours de faible, mais en même temps la même mentalité qu'Ao, cela ne m'étonnait guère, les Nara sont réputés pour leur hidden qui leur permettaient de combattre à distance et ainsi combler leur manque de force. Je la toisais de mon importante stature et lui dis d'un ton un peu plus distant : 

« - Votre vision me paraît plutôt restreint, mais soit passons. Je vous l'accorde sur ce coup-là, même si à mon sens un ninja sans force, devient un fardeau dans une possible guerre. Il faut de la force brute et parfois les femmes en manquent. Sauf peut-être Sayuri qui comble ce manque de force de manière ingénieuse. Vous êtes comme elle qui sait !» 


 Pour ce qui était de ma demande de visite, à ma grande surprise, elle avait accepté. Je me voyais avec une belle jeune femme tout en courbe à mon bras, il était en soi possible de s'adonner à un autre genre de sport avec cette demoiselle au détour d'un arbre.  Oublie cette idée, tu ne dois pas porter du tort à ton clan. Ne fais pas l'idiot, elle pourrait s'amouracher et je serais dans une position plus qu'inadéquate et la réputation et l'alliance de mon clan en serait fortement entacher. Oublie les formes et son côté sexy. Pense à cette balade et à la découverte d'un nouveau terrain qui pourrait être envisagé plus tard comme un lieu d'entraînement ou de combat.  

À la question de ce qui m’amenait dans ces lieux, il n'y avait pas forcément de raison. Je me baladais profitait de cet endroit pour me reposer. Je n'allais pas lui dire que j'étais venu ici simplement par jalousie et parce que je devais me calmer de ma forte irritabilité envers un camarade de clan. Envers un cousin éloigné  et dire qu'on est de la même famille avec cet efféminée aux grands airs.  je devais lui répondre, cela ne se faisait pas de ne pas répondre à une question venant d'une personne : 

« - Hum à vrai dire, il n'y a pas véritablement de raison à ma venue dans ces bois. Je suis ici, pour me balader pour découvrir un nouvel environnement et pourquoi pas trouver un moyen de m'entraîner ou bien de faire la sieste sans être forcément dérangé par des membres de mon clan. Finalement, ma visite était plutôt égoïste, mais je suis en quelque sorte content d'être tombé sur vous, ça va me permettre de connaître un peu mieux cette forêt. »


 Mille tonnerres, je m'étonne de savoir mentir de la sorte, alors qu'en vrai, je crisse totalement de cette fichue forêt. Faire semblant ça peut être simple parfois. 



 

Revenir en haut Aller en bas
Nara Towa
Nara Towa
Indépendant
Messages : 162
Date d'inscription : 14/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG C
Ryos: 0
Expérience:
Goujat, moi ?! Acte 1. [pv: Nara Towa] Left_bar_bleue824/500Goujat, moi ?! Acte 1. [pv: Nara Towa] Empty_bar_bleue  (824/500)
Nara Towa
Une vision restreinte de la nature de shinobi ? Peut-être. Je n'ai jamais véritablement été connu pour mon ouverture d'esprit, faisant parfois preuve d'une certaine rigueur que l'on interprète parfois comme étroitesse d'esprit. En effet, certaines de mes idées sont plutôt fermée et je refuse d'y reconnaître une quelconque erreur puisque je suis persuadée que je suis dans le juste. Il m'arrive de m'interroger et de remettre en question les fondements de mon art de vivre mais, généralement, j'en arrive toujours aux mêmes conclusions.

En tous cas, ma vision et celle de Yamanaka Jinpachi semblent diverger. Je ne souhaite cependant pas débattre quant à cela puisque je ne veux me faire un ennemi parmi un semblable à Ao-san, ninja dont je reconnais la finesse d'esprit et que je souhaite avoir pour allier. J'accepte néanmoins d'entendre la faiblesse physique des femmes comparées aux hommes dont le blond se sert pour me faire comprendre qu'une femme ne peut véritablement exercer cette activité.

J'écoute les raisons de la présence de cet étranger au sein de la forêt d'Inari, tandis que nous arrivons finalement à la clairière tant attendue. Deux cervidés sont en train d'y brouter. Les arbres, plus qu'étouffant pour des personnes non habituées à la forêt, s'écartent pour laisser passer le soleil et respirer librement les êtres vivants. Nous ne sommes toujours pas au domaine du clan Nara bien que nous ne sommes plus loin. Je ne compte pas l'y mener puisqu'il n'a pas reçu d'invitation et qu'il n'a aucun message à y porter, même s'il ne semble pas avoir de mauvaises intentions.

- Il semble, en effet, que vos intentions initiales eurent été quelque peu égoïstes, mais la recherche de puissance n'est-elle pas dans le but de protéger quelque chose et donc parfaitement noble ? Quant à la sieste, bien employée, je pense qu'elle est nécessaire pour augmenter l'efficacité de sa réflexion et, bien entendu, augmenter l'efficacité d'un entraînement qu'il soit physique ou non.

Je marque une pause, pour poser mon regard sur le visage de mon interlocuteur. Observer les réactions de ses interlocuteurs est essentiel pour assurer une communication efficace et éviter les sujets qui fâchent, assurant de la même façon de bonnes relations. Je reprends ensuite la parole.

- Je suis également contente d'avoir croisé quelqu'un qui soit intéressé par la forêt et ses qualités.
Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Jinpachi
Yamanaka Jinpachi
Indépendant
Messages : 154
Date d'inscription : 25/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG B
Ryos: 0
Expérience:
Goujat, moi ?! Acte 1. [pv: Nara Towa] Left_bar_bleue672/1200Goujat, moi ?! Acte 1. [pv: Nara Towa] Empty_bar_bleue  (672/1200)
Yamanaka Jinpachi


Acte 1
Nara Towa and Yamanaka Jinpachi



Elle semblait finalement plus intelligente qu'elle n'y paraissait. Je me demandais bien ce que je faisais là au final, mais elle me rappelait que cette quête de puissance avait un but. Mon but, c'était de simplement protéger mon clan afin qu'il devienne le plus puissant possible et que je ne perde jamais quelqu'un d'autre de cher dans ma vie. Ma mère avait suffit, l'exemple de sa faiblesse et du fait que mon père se sacrifie pour nous deux, alors je voulais devenir plus fort et faire de mon clan le plus fort de manière que plus jamais quelqu'un d'autre ne puisse mourir et qui m'était cher. Malgré mes sentiments dis harmonieux, je ne voulais pas voir le corps d'Ao qui puisse être étendu sur le sol avec celui de Sayuri. Hors de question qu'un seul de mes camarades de mon clan puisse finir dans une morgue ou bien à brûler dans un crématorium ou dans notre cave. 

Jamais, plus, je le jurais devant Raijin. Je la regardais et d'un ton beaucoup plus clame presque apaisé, je lui disais : 

« - En effet, il est vrai que protéger quelqu'un était une chose particulièrement noble. Enfin rien n'est plus noble qu'un cerf est-ce pour ça que vous les protégez à ce point ? » 

Je lui souriais, bizarrement cela faisait longtemps que je souriais à quelqu'un d'une manière aussi sincère et sans vouloir lui tordre le cou. Je l'écoutais et je ne pus m'empêcher de lui répondre : 

« - Étrangement, je suis content de vous avoir rencontré, pour une femme vous avez des qualités qui me sont étrangement inconnue. Si vous continuez à me surprendre, je vais finir par tomber amoureux. »


Je me mis à exploser de rire, c'était étrange quand même. Moi qui ne voyais en le sexe faible qu'une simple perte de temps, j'étais presque étonné de la trouver sympathique et bizarrement attirante, c'était bien étrange pour ma part. Je n'avais clairement pas l'habitude, enfin cela pouvait m'arriver de temps en temps lorsque j'avais des besoins après l'enivrement autour d'un alcool ou bien un peu de drogue, mais restait rarissime. 


 

Revenir en haut Aller en bas
Nara Towa
Nara Towa
Indépendant
Messages : 162
Date d'inscription : 14/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG C
Ryos: 0
Expérience:
Goujat, moi ?! Acte 1. [pv: Nara Towa] Left_bar_bleue824/500Goujat, moi ?! Acte 1. [pv: Nara Towa] Empty_bar_bleue  (824/500)
Nara Towa
« - En effet, il est vrai que protéger quelqu'un était une chose particulièrement noble. Enfin rien n'est plus noble qu'un cerf est-ce pour ça que vous les protégez à ce point ? »

Je ne m'attendais pas à ce qu'il évoque le lien qu'entretiennent les Nara aux cerfs, après tout, les autres ne comprennent pas forcément nos pensées et notre amour des cervidés. Je le regarde. Son sourire a changé, il a quelque chose de différent bien que je ne parvienne pas à saisir quoi. Je reste silencieuse quelques instants avant de lui répondre.

- Les cerfs ont protégé le fondateur de notre clan, ils l'ont conduis jusqu'à notre domaine de clan, un lieu où il pourrait être en sécurité et où il pouvait se procurer tout le nécessaire pour survivre alors même qu'il avait été blessé. Ils nous ont toujours guidé. Je fais partie de ceux qui croient que ces bêtes sont bénies par les dieux et que rester à leurs côtés ne pourrait que nous être bénéfique, nous protéger des maux de ce monde. Je pense donc qu'Inari est une terre sacrée et ne l'abandonnerait pour rien au monde, c'est parce que je tiens à la protéger que j'ai choisi de devenir kunoichi.

Je suis sincère. Je ne vois aucun intérêt à lui cacher l'histoire des Nara où mon envie de protéger cette terre... Il est une connaissance d'Ao, peut être même un cousin de ce Yamanaka. Je ne déteste pas le bleuté, j'aimerais lui faire confiance, bien que ce ne soit pas si simple, pour pouvoir soutenir Shika. Après une petite pause, je conclus mon discours.

- Les cerfs sont nobles, en effet, je crois qu'il n'y a rien que j'aime et que je respecte plus si ce n'est ma famille et notre chef de clan.

Jinpachi semble me complimenter, me disant qu’il est content d’avoir fait ma connaissance. Je suppose que c’est quelque chose de bien même s’il a précisé “pour une femme”. Il semble décidément avoir un point de vue plutôt pessimiste des femmes, nous rabaissant que ce soit conscient ou non. Certes, cela ne me regarde pas, mais je me demande dans quel genre d’environnement il a grandi pour en arriver là. Mais, c’est peut être le fonctionnement de mon clan qui est différent des autres. Ici, les femmes ont tendance à secouer les hommes qui sont plutôt paresseux, si l’on fait abstraction de mon ami d’enfance qui tient les rennes du clan entre ses mains.

Le blond a réussi à me surprendre... Finir par tomber amoureux ? Je ne suis pas sûre que ce soit quelque chose de bien... Même si un mariage entre membres de clans différents pourrait permettre de fonder une véritable alliance. Il subsiste toujours le risque d’une trahison. Mais, si je ne peux pas dire que je pourrais peut être aimer le Yamanaka, je trouve nos échanges intéressants et plaisants.

- Je trouve votre présence plutôt agréable, également.
Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Jinpachi
Yamanaka Jinpachi
Indépendant
Messages : 154
Date d'inscription : 25/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG B
Ryos: 0
Expérience:
Goujat, moi ?! Acte 1. [pv: Nara Towa] Left_bar_bleue672/1200Goujat, moi ?! Acte 1. [pv: Nara Towa] Empty_bar_bleue  (672/1200)
Yamanaka Jinpachi


Acte 1
Nara Towa and Yamanaka Jinpachi



J'écoutais son récit, elle m'expliquait que leur histoire avec les cerfs datait de la fondation même de leur clan. Un super récit, une belle épopée digne des plus grands héros. Un cerf qui avait sauvé leur fondateur et l'avait guidé sur ces terres. Je m'approchais du sol et d'une simple main, je touchais la terre. Une terre dont l'histoire semblait étrangement liée au nom Nara. Cette histoire me rappelait les contes que me disait mon papa quand j'étais plus jeune. Mon œil s'embuait d'un liquide et je ne voulais surtout pas paraître faible, mon père, c'était une des phases qui me pesait le plus. Je n'avais jamais pu enlever cette image de ma main qui souhaitait l'attraper et de la faiblesse de ma mère qui m'emmenait loin de lui. J'essuyais mes yeux d'un simple geste comme de rien était, personne ne pouvait le voir, enfin, je l'espérais. Depuis quand le grand Jinpachi Yamanaka pouvait pleurer. Je n'étais qu'un homme après tout. Je regardais la jeune femme et lui dis d'un ton animé d'une certaine nostalgie : 

« - Ton respect est grand et pur. J'aimerais respecter quelque chose comme toi. Il est vrai que je respecte fortement le Dieu de la foudre Raijin et la plupart des dieux, mais avant toute chose, je respecte l'esprit de mon cher et défunt père. Un héros oublié. » 

Le visage futile et absurde de mon père qui souriait n'arrêtait pas de résonner dans ma tête. J'avais décidé de devenir plus fort simplement pour que cet événement tragique n'arrive jamais plus. Je ne voulais plus jamais perdre un être cher, mais le problème était qui m'était cher aujourd'hui ? Je ne savais plus, je m'étais tellement protégé que j'avais oublié de profiter de l'instant et des gens. Les personnes les plus proches de ma personne étaient au final Ao et Sayuri ainsi que Kirei. Ma famille, c'était mon clan et je ne voulais pas qu'une autre personne dans mon clan puisse mourir. Elle me complimentait et disait qu'elle appréciait ma présence et je disais ça avec une petite pointe d'ironie : 

« - Tu dois bien être la première personne à me dire ça depuis bien longtemps. »


Je me posais une question et je ne pus m'empêcher de le dire : 

« - Qu'est ce que tu préfères dans ton clan ? Enfin, je veux dire, considères-tu l'ensemble de ton clan comme une famille où tu le vois différemment ? "


 

Revenir en haut Aller en bas
Nara Towa
Nara Towa
Indépendant
Messages : 162
Date d'inscription : 14/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG C
Ryos: 0
Expérience:
Goujat, moi ?! Acte 1. [pv: Nara Towa] Left_bar_bleue824/500Goujat, moi ?! Acte 1. [pv: Nara Towa] Empty_bar_bleue  (824/500)
Nara Towa
« - Ton respect est grand et pur. J'aimerais respecter quelque chose comme toi. Il est vrai que je respecte fortement le Dieu de la foudre Raijin et la plupart des dieux, mais avant toute chose, je respecte l'esprit de mon cher et défunt père. Un héros oublié. »

J'apprécie le compliment. Certains trouvent que je suis dans l'excès et critiquent mes manières de faire ou mes comportements, je ne crois pas avoir entendu quelqu'un dire qu'il souhaitait me ressembler. Je suis assez étonnée, bien que mon visage n'ait pas changé d'expression, restant purement et simplement souriant. Je l'écoute parler avec attention. Raijin, hein ? Il fait partie des dieux les plus puissants, à mon goût, bien que ce ne soit pas celui auquel j'accorderais le plus d'importance.
Le Yamanaka attise ma curiosité. Son père, un héro oublié ? Il doit sans doute avoir combattu au cours de la Guerre des Clans et s'y être illustré. Néanmoins, j'aimerais en apprendre plus. Nos clans se rejoignent sur certains points et vivent non loin, alors je ne dirais pas non à une petite histoire, surtout si je peux tirer quelques enseignements de celle-ci.

- Un héros oublié ?

Apparemment, mon compliment -qui n'est pas un mensonge contrairement à ce que certains Nara pourraient penser- lui a fait plaisir. Ce n'est pas l'objectif initial, mais soit, on peut voir ça comme un bonus. Cela ne fera pas de mal aux relations entre nos clans ou nous-même, en tous cas.

« - Qu'est ce que tu préfères dans ton clan ? Enfin, je veux dire, considères-tu l'ensemble de ton clan comme une famille où tu le vois différemment ? »

De ce que je vois, je ne suis pas la seule à m'interroger à mon interlocuteur. Il pose une excellente question qui mérite clairement un approfondissement. En effet, ce n'est pas si simple qu'une famille... Pour moi, un clan n'est rien d'autre qu'une culture particulière avec des idées particulières qu'un groupe d'individus partagent. Ces gens-là peuvent être issus d'une même famille ou de familles différentes, mais tous sont réunis autour d'un sentiment ou d'un objectif. Un clan, c'est une oeuvre d'art mais aussi un infime morceau de l'histoire de notre monde. Un clan, c'est la création et la destruction. C'est là où tu noues des liens, c'est là ou tu te construis, mais c'est une institution qui peut être à l'origine de morts... L'homme naît de la terre mère et lors de sa mort, il y retourne. Un clan, c'est la même chose. C'est un univers miniature d'un tout d'une grandeur infinie.
La question est donc, ai-je assez d'amour dans mon coeur pour aimer ma famille, mes dieux, ma forêt et mon clan ? La réponse est oui. Je pense même avoir assez d'amour dans mon coeur pour chérir d'autres êtres, d'autres institutions et pourquoi pas d'autres clans.

- Je différencie les deux, famille et clan, mais j'aime les deux. Ce sont deux petits mondes auxquels j'appartiens. Mon corps est à ma famille, mais mon âme est à mon clan. A vrai dire, je ne peux pas comparer ces deux mondes.

Je garde le silence quelques instants.

- Et toi, comment vois-tu ton clan et ta famille ?
Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Jinpachi
Yamanaka Jinpachi
Indépendant
Messages : 154
Date d'inscription : 25/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG B
Ryos: 0
Expérience:
Goujat, moi ?! Acte 1. [pv: Nara Towa] Left_bar_bleue672/1200Goujat, moi ?! Acte 1. [pv: Nara Towa] Empty_bar_bleue  (672/1200)
Yamanaka Jinpachi


Acte 1
Nara Towa and Yamanaka Jinpachi



La brise caressait de son étreinte mon corps. La joue se recouvrait de poil blond qui hérissait promptement. La question de cette femme sur mon père était assez étrange. Oublié, une personne qui avait été absente des mémoires des gens, pour le côté héroïque, c'était un terme qu'on employait souvent pour définir une personne qui avait durant sa vie effectuée un acte d'une valeur chevaleresque ou presque. Un acte dénué d'intérêt qui pouvait parfois risquer sa vie. C'était le cas de mon père, mais lorsque je devais raconter cette partie de ma vie. Mon esprit avait ce réflexe permanent de se refermer étrangement dès que je devais me retrouver en compagnie de personne que je ne détestais pas encore. Je me posais ma main sur mon menton et lui répondait simplement de manière assez succincte étrangement : 

« - Mon père a sacrifié sa vie pour sauver ma mère et moi. Ce qui en fait à mes yeux un héros, mais oublié, car mon clan a oublié son dévouement et sa vie. Il n'est rien d'autre qu'une tâche dans le décor. » 

Je relâchais ma main qui tombait le long de mon corps. Elle parlait de son clan et son âme. Elle disait quelque chose d'un aspect plutôt philosophique. Elle aimait les deux mondes et rapprochait ces deux mondes dans une certaine dualité. C'était intéressant comme point de vue. Je comprenais sa façon de voir les choses, elle me posait la question à mon tour. Une question assez compliquée, je ne m'étais jamais trop porté dessus. Je réfléchissais un instant et se mettais à répondre : 

« - Mon clan est pour moi, mon unique et seule famille. Plus rien, ne me rattache à ma mère à part notre lien de parenté. Elle est simplement celle qui m'a donné la vie et sinon c'est une lâche et faible femme. » 


 

Revenir en haut Aller en bas
Nara Towa
Nara Towa
Indépendant
Messages : 162
Date d'inscription : 14/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG C
Ryos: 0
Expérience:
Goujat, moi ?! Acte 1. [pv: Nara Towa] Left_bar_bleue824/500Goujat, moi ?! Acte 1. [pv: Nara Towa] Empty_bar_bleue  (824/500)
Nara Towa
« - Mon père a sacrifié sa vie pour sauver ma mère et moi. Ce qui en fait à mes yeux un héros, mais oublié, car mon clan a oublié son dévouement et sa vie. Il n'est rien d'autre qu'une tâche dans le décor. »

Je comprends mieux les choix des termes employés. Un héro oublié, hein ? Il se trompe. A sa place, je ne vivrais pas ça comme cela. Il n'est pas oublié, pas plus qu'il n'est mort car, temps que quelqu'un se souviendra de lui, il continuera à exister. Et même s'il venait à être oublié, son sacrifice aura impacté son fils et sa femme, il les aura marqué et ainsi il continuerait à vivre, influençant les proches qu'il a protégé au péril de sa vie. Il n'est pas qu'une tâche dans le décor. C'est un éclat de lumière, un guide et ça, personne ne peut le contester à moins d'être dénué de tout sentiment.

- Il n'est pas oublié. Son acte est gravé dans ton coeur, son existence aussi. Temps que tu seras en vie, tu feras vivre sa mémoire et son acte demeurera héroïque. Et, si un jour tu as des enfants, eux-aussi seront la preuve de son héroïsme.

Nous continuons à discuter. C'est agréable contrairement à ce que j'aurais pu penser, suite aux premiers échanges de notre rencontre. Je pensais que ce n'était qu'un tas de muscles sans cervelle, un goujat à la grande gueule, mais il semble être plus que ça. Et, même si nous semblons être en désaccord, parfois, il paraît ouvert à la discussion.

« - Mon clan est pour moi, mon unique et seule famille. Plus rien, ne me rattache à ma mère à part notre lien de parenté. Elle est simplement celle qui m'a donné la vie et sinon c'est une lâche et faible femme. »

C'est un peu triste de dire ça... Car, même s'il s'avère que cela est vrai, il reste son enfant. Si elle n'était pas, il ne serait pas. La femme est l'origine du monde, en quelque sorte. Elle est d'une certaine façon une héroïne, puisqu'elle a fait don de son corps et accepté la souffrance en échange de cet enfant. L'accouchement est un événement difficile, il n'est pas rare que la mère en meurt. Dire que sa mère est une femme lâche et faible n'est donc pas correct, à mon sens. Et, si ses propos sont vrais, alors il ne vaut pas beaucoup mieux qu'elle, ayant son sang de lâche et de faible. Cependant, je ne dis rien. Je n'ai pas le droit de lui répondre quoique ce soit, n'ayant pas vraiment de souvenir de ma mère ou de mon père.

J'élève mon regard, observant le mouvement des nuages.
Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Jinpachi
Yamanaka Jinpachi
Indépendant
Messages : 154
Date d'inscription : 25/01/2019

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG B
Ryos: 0
Expérience:
Goujat, moi ?! Acte 1. [pv: Nara Towa] Left_bar_bleue672/1200Goujat, moi ?! Acte 1. [pv: Nara Towa] Empty_bar_bleue  (672/1200)
Yamanaka Jinpachi


Acte 1
Nara Towa and Yamanaka Jinpachi



La discussion prenait du temps et la visite arrivait à son terme. La jeune femme bien qu'elle était de très bonne compagnie, la conversation devenant de plus en plus stérile. Il fallait avouer que j'avais atteint mon quota de sociabilité. Il ne fallait pas trop m'en demander, je détestais faire la causette pour faire la causette. Il fallait simplement avouer que j'avais passé un moment plus qu'agréable. Je lui répondais d'un simple : 

« - Merci pour cet agréable moment, je pense que néanmoins, je vais y aller, car ça m'a fais bizarre de parler autant. Oui j'espère que je serais un bon modèle pour mes futures enfants. » 

Je faisais un petit sourire et lui faisait une petite révérence avant de s'en aller. Je me retournai pour regarder la forêt, elle était vraiment magnifique. Ma carcasse se mit à bouger lentement, mais sûrement chaque arbre me surplombait de leur grande puissance, de leur ramage et plumage. Leurs immenses branches qui me permirent de m'emmener vers de nouvelles péripéties. 


 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Centre :: Grandes Forêts-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.