:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Domaines des Clans :: Domaine Omura Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De la chair fraîche [ft. Hatsumomo]

Omura Mifuyu
Omura Mifuyu
Uzushio no Jonin
Messages : 96
Date d'inscription : 26/12/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 163
Expérience:
De la chair fraîche [ft. Hatsumomo] Left_bar_bleue250/2000De la chair fraîche [ft. Hatsumomo] Empty_bar_bleue  (250/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
De la chair fraîche

Technique à enseigner :
 

La vieille sorcière n'avait jamais aimé enseigner, pour deux raisons principales. La première, et la plus importante, étant que transmettre son savoir à la jeune génération était le plus terrifiant présage pour elle. Cela lui rappelait qu'elle n'était qu'une épave vouée à disparaître dans les profondeurs abyssales les d'ici quelques années. Dans peu de temps, on ne se souviendrait même plus d'elle, ou seulement de ses méfaits diaboliques. La seconde raison tenait plus à son idéologie : pour devenir plus fort, il fallait apprendre par soi-même. L'assistanat était tout le contraire d'une vertu du shinobi, même si les jeunes gens d'aujourd'hui semblaient l'oublier, préférant opter pour la facilité. C'est individuellement que l'on devient fort. C'est individuellement que l'on se fait reconnaître pour ses talents.

Elle avait progressivement commencé à changer d'avis lorsque Leiko, cruelle ennemie, lui avait confié l'éducation de Riyu. La gamine prétentieuse, entre deux crises d'hystérie, avait fini par la convaincre qu'au contraire, son héritage prospérerait sous la forme des techniques qu'elle aurait transmise.

Ces derniers jours, elle avait remarqué une petite Omura qui traînait pas mal dans les laboratoires. Talentueuse, elle lui rappelait le cobaye mi-Omura mi-Uzumaki, en moins pénible. Mieux encore, elle avait l'impression d'observer une version plus jeune d'elle-même. C'était une sensation étrange, même pour la vile chirurgienne. Elle ne ressentait pas d'affection particulière envers la petite Hatsumomo, mais elle était piquée d'une certaine curiosité la concernant. Elle se demandait jusqu'où était-elle capable d'aller et si elle développait la même attirance malsaine pour la médecine que l'ancienne avait en son temps.

Auquel cas, et elle le tirait de son expérience personnelle, il fallait être plutôt prudent. Jouer avec les limites de la médecine était devenu un hobby dangereux. Il en était fini de la belle époque. Elle le savait très bien, puisqu'elle était devenue le bourreau au service de Leiko. Les temps avaient changé : l'obstacle à surmonter n'était plus le niveau technologique, mais plutôt les éthiques qui, en interne, empêchaient les jeunes talents de se dévoiler. Enfouir ses pulsions fut compliqué, mais Mifuyu était finalement parvenue à l'accepter. Peut-être n'était-il pas encore trop tard pour faire éviter ce sort à la jeune fille. Elle avait une idée pour la surveiller sans que la dirigeante du clan ne lui demande d'interrompre ses expériences.

Ce matin, elle lui avait fait parvenir un message dans lequel elle lui demandait de la rejoindre dans son laboratoire. Elle l'y attendait alors, assise sur une table d'opération, balançant ses jambes comme une enfant. Finalement, elle aimait jouer avec cette ambiguïté que lui procurait ce nouveau corps : personne ne savait jamais ce qu'elle pensait réellement, ni comment agir en sa présence. Elle mettait les gens mal à l'aise et voir leurs petites expressions inconfortables lui procurait le plus grand bien.

Quand la jeune fille entra enfin dans le laboratoire, elle sauta sur ses petites jambes et s'avança vers elle. Elle était à peine plus grande qu'elle.

- Bonjour, Hatsumomo. Cela te plairait d'en découvrir un peu plus sur les techniques de notre clan ?

Elle marqua un silence, avant de reprendre de plus belle.

- J'ai remarqué que tu n'avais pas peur de t'entraîner dur, dans des domaines médicaux parfois… abstraits. Je souhaite te donner une chance d'en apprendre plus avec moi, de découvrir des techniques que notre clan préfère parfois garder cachées.

Elle s'arrêta de parler une nouvelle fois. Elle espérait ne pas s'être trompée sur elle.

- Pour commencer, essaie de me transpercer l'estomac, avec l'arme de ton choix, dit-elle en pointant son ventre du doigt. Je ne bougerai pas, donc tu devrais en être capable. N'hésite pas, ou c'est moi qui attaquerai.

Si elle voulait être tout à fait honnête avec elle-même, Mifuyu dirait que son envie de tester Hatsumomo ne provient pas uniquement de son désir de laisser une trace d'elle en ce monde. Dans un recoin tordu de son esprit, elle ne pouvait s'empêcher de penser que si cette gamine parvenait à la suivre, elle pourrait devenir son enveloppe, si tant est qu'elle retente l'expérience de la vie éternelle une seconde fois. La jeune créature serait parfaite : prometteuse, agile, intelligente.
Ce n'est pas à l'ordre du jour, se dit-elle sans pour autant pouvoir s'empêcher de loucher sur le corps plein de jeunesse de la fillette.
ASHLING POUR EPICODE

Revenir en haut Aller en bas
Omura Hatsumomo
Omura Hatsumomo
Uzushio no Genin
Messages : 138
Date d'inscription : 22/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 29
Expérience:
De la chair fraîche [ft. Hatsumomo] Left_bar_bleue568/500De la chair fraîche [ft. Hatsumomo] Empty_bar_bleue  (568/500)
Voir le profil de l'utilisateur
De la chaire fraîche
Omura Hatsumomo et Omura Mifuyu
Encore une fois, la jeune Omura s’était rendue au laboratoire. Elle était venue donner un coup de main, malgré l’interdiction de participer aux expériences que lui avait donnée un plus haut gradé, un Éthique, pour cette histoire de crabes qu’elle avait disséquée. Elle était trop jeune disait-on. Selon Hatsumomo, il n’y avait jamais de «trop jeune» pour s’intéresser à la science et la médecine. Certes, elle était jeune, mais rien ne devait l’empêcher de découvrir et d’apprendre les limites de la nature, non ? Enfin, ce n’était pas exactement ce que pensaient les Éthiques du département.

La fillette terminait justement de laver une cage d’un cobaye décédé lorsqu’elle fut appelée à rencontrer Mifuyu elle-même. La cheffe du département. Celle qui donnait les ordres. Celle qui prenait les décisions. La vieille Mifuyu, la jeune Mifuyu. Celle qui avait repousser les limites du corps humain au maximum, celle qui rendait tous ceux qu’elle croisait mal à l’aise. Hatsumomo n’avait qu’entendu son nom. Elle ne l’avait jamais rencontrée. On appelait Mifuyu la vieille sorcière. La genin n’avait jamais compris pourquoi.

C’était avec une certaine crainte – considérant la situation actuelle de la jeune fille – qu’elle se dirigea au bureau de son aînée. La peur de se faire retirer le droit d’aider même dans les tâche les plus simple tel laver les cages la rongeait. Allait-elle encore se faire punir ? Savaient-ils pour le sérum ? Définitivement. Oh non. Voilà, sa carrière de scientifique prenait fin avant même d’avoir débuter réellement.

La jeune fille poussa doucement la porte, entrant presque timidement. Toutes ses peurs s’évaporèrent lorsque la petite femme-enfant ouvrit la bouche. Il n’en était rien de tout ce qu’elle avait imaginé. La vieille femme voulait lui apprendre des techniques Omura.

À la question de la vieille sorcière, Hatsumomo hocha vigoureusement la tête en guise de réponse. Bien sûr qu’elle aimerait en apprendre davantage ! Elle voulait se prouver au clan, prouver qu’elle n’était plus une enfant, prouver qu’elle savait ce qu’elle faisait, qu’elle n’était pas qu’une enfant.

Les paroles de la petite femme chimère éveillèrent la curiosité de la benjamine. Son regard pétillait un peu plus à chacun des mots qu’elle prononçait. Enfin, jusqu’à ce qu’elle lui demande de la transpercer avec une arme. Le visage de la genin tomba. Mais c’était quoi cette histoire ?

Hésitante elle prit un kunai. Fixant sa vieille interlocutrice à l’apparence trop jeune ayant tous ses doutes affichés sur son petit visage. Elle devait savoir ce qu’elle faisait. Elle n’aurait pas survécu aussi longtemps si ce n’était pas le cas. Grande inspiration, quelques mots pour se motiver …

    - Je vais y aller, maintenant. Hum ... Je ne veux pas vous faire mal. Dites-le-moi si c’Est le cas ! Je vais …. J’arrêterai immédiatement ! Hum … C’est un test c’est ça ? hum … aller. Je me lance.


La fillette planta son kunai dans le ventre de son interlocutrice avant de reculer de quelques pas, fixant l’arme bien enfoncer dans le ventre de la femme, les yeux écarquillés d’horreur. Mais qu’avait-elle fait ? À pouvait-elle bien penser ?


Revenir en haut Aller en bas
Omura Mifuyu
Omura Mifuyu
Uzushio no Jonin
Messages : 96
Date d'inscription : 26/12/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 163
Expérience:
De la chair fraîche [ft. Hatsumomo] Left_bar_bleue250/2000De la chair fraîche [ft. Hatsumomo] Empty_bar_bleue  (250/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
De la chair fraîche

Technique à enseigner :
 


La gamine avait hésité, mais elle l'avait fait. Bien, Mifuyu commençait à la trouver de plus en plus intéressante. L'excès de politesse dont elle avait fait preuve, bien que signe évident de faiblesse d'esprit, ne lui avait pas déplu non plus. C'était ce genre de marque de respect qui lui manquait depuis qu'elle était passée sous les ordres de Leiko. Cette femme refusait que quiconque s'incline devant la sorcière. Quel terrible sort !

Quoi qu'il en soit, elle était venue. Hatsumomo s'était ruée vers le corps enfantin de l'ancienne et l'avait transpercé de plein fouet avec son kunaï. Quelques secondes avant d'être frappée, l'experte en ninjutsu chirurgical avait déplacé ses organes vitaux, puis ses muscles, pour ne laisser vulnérable qu'un vulgaire lambeau de peau. L'arme shinobi vint s'y enfoncer comme dans de la gelée, ne causant qu'une douleur bien négligeable et piégeant la lame dans sa chair. Dans un second temps, ses muscles revinrent progressivement à leur état normal et se solidifièrent autour de l'arme. Dans cet état, la retirer semblait impossible.

La fillette avait eu la bonne intuition de reculer de quelques pas. Tant mieux. Y coincer son bras également aurait été dérangeant. Pour elle, pas pour Mifuyu.

La vieillarde attrapa le manche du kunaï de sa main droite. Sans relâcher sa technique, elle fit mine d'essayer de le retirer, sans succès.

- Comme tu peux le constater, ton arme est bloquée dans mon corps. De plus, je n'ai pas été blessée.

Laissant à la petite blonde le temps d'analyser la situation quelques instants de plus, elle retira finalement la lame de son abdomen et la posa sur la table. Un léger filet de sang s'y répandit. Elle s'avança de quelques pas pour rejoindre son élève du jour.

- C'est une technique compliquée à maîtriser. Je pense que tu en es capable. Elle t'apportera une défense efficace et tu profiteras d'un effet de surprise important. Son secret compte trois étapes primordiales. La première, c'est de prévoir l'impact. Si tu ne sais pas où ton adversaire va frapper, tu ne pourras pas te protéger. Au contraire, tu pourrais te mettre en danger.

Elle marque une pause. Effectivement, se tromper dans sa prévision de trajectoire peut amener à un sort funeste : on court le risque de déplacer l'un de ses organes vitaux sur le point de l'impact.

- La seconde étape, celle que je veux que tu maîtrises aujourd'hui, c'est de manipuler ton chakra à l'intérieur de ton corps, afin de déplacer tes organes vitaux en priorité, puis tes fibres musculaires. En les déplaçant sur une zone qui n'est pas en danger, ton adversaire ne frappera qu'une coquille de peau, vide du moindre intérêt. Enfin, la troisième étape est de ramener tes muscles autour du bras ou de la lame de ton adversaire, pour le maintenir enfermé à l'intérieur de ton corps.

Mifuyu avait bien assez parlé. Au diable la théorie, seule la théorie apportait des résultats. Le reste n'était plus entre ses mains, mais bien dans celles de la petite Hatsumomo.

- Bon, vas-y, essaie. Je ne vais pas t'attaquer pour l'instant, je veux simplement te voir déplacer tes organes. Tu dois simplement appliqué une pression sur eux avec ton chakra, dans la direction que tu veux. On vous apprend bien ça, à l'académie ? demanda-t-elle en appuyant sur ce dernier mot, comme si elle n'avait jamais entendu telle absurdité. Si on lui avait dit, il y a quarante années de cela, que shinobi de tout clan s'entraîneraient ensemble, elle aurait ri. Mais qu'est-ce qu'elle aurait ri !

La vieillarde bondit à nouveau sur la table, là où se trouvait le kunaï. Elle fit balancer ses jambes, observant la jeune génération essayer de s'élever à son niveau. Un sourire carnassier illumina son visage. Elle décelait quelque chose qui lui plaisait en cette fillette. L'avenir du progressisme, peut-être ? Sa revanche ?


Résumé du tour :
 

ASHLING POUR EPICODE

Revenir en haut Aller en bas
Omura Hatsumomo
Omura Hatsumomo
Uzushio no Genin
Messages : 138
Date d'inscription : 22/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 29
Expérience:
De la chair fraîche [ft. Hatsumomo] Left_bar_bleue568/500De la chair fraîche [ft. Hatsumomo] Empty_bar_bleue  (568/500)
Voir le profil de l'utilisateur
De la chaire fraîche
Omura Hatsumomo et Omura Mifuyu
Lorsque jeune-vieille femme ne sourcilla pas à son attaque, Hatsumomo la fixa, les remplis de surprise, d’admiration et de peur. Comment analyser la situation ? Simple, elle ne l’analysait pas. Elle subissait la vague de différentes émotions qui s’emparait à tour de rôle de son esprit, lui donnant un vertige qu’elle n’avait pas l’habitude de connaître.

Mifuyu enchaîna comme si rien d’important ne venait de se produire expliquant sa technique. Le tourbillon d’émotions s’était apaisé alors que la voix de la vielle Omura résonna, expliquant, donnant un sens à ce qu’elle venait de voir. La voix de la femme laissa sa cadette en admiration. Une fascination morbide s’empara de la petite qui, maintenant, fixait son kunai qui se retirait lentement du corps de son aînée.

Lorsque Mifuyu se tut enfin, la jeune genin était immobile, les yeux toujours planté sur l’arme, qui maintenant se trouvait sur la table où s’était installée la femme. Un millier de questions tournaient dans la tête de la petite blonde, mais aucune ne se rendit à ses lèvres.

Il lui fallut quelques secondes pour comprendre que la sorcière des Omura désirait la voir tenter des bouger les organes à l’intérieur d’elle. Lorsqu’elle réalisa, elle entreprit immédiatement d’envoyer le chakra dans son corps pour bouger tout ce qui la gardait en vie.

La première tentative était dirigée sur son foie. Le résultat, une vive douleur et la réalisation que tous ses organes étaient bien entassés dans son petit corps et qu’elle ne pouvait pas en bouger un sans lui faire de l’espace.

Deuxième essai, elle visa une partie bien précise de son estomac, mais elle ne réussit qu’à l’écraser et de ressentir une désagréable sensation d’étau quelques minutes durant.

La troisième allait être la bonne. Enfin, c’est ce qu’avait imaginé la petite fille, mais elle comprit bien rapidement qu’il lui faudrait bien plus de finesse si elle désirait réussir.

Quatrième tentative, elle se concentra davantage et prit tout le temps nécessaire pour bien visualiser la position de ce qui se trouvait à l’intérieur de son corps et où il se trouvait, en particulier. Elle les visualisa bouger, un à un, faisant de l’espace au niveau de son nombril, suffisamment pour qu’un coup qui y serait porter n’affecte pas son système digestif. Ensuite, elle envoya son chakra bougeant ainsi les organes comme elle les avait imaginés.

Aussitôt que la jeune Omura ressentit le mouvement, elle perdit sa concentration. Ouvrant les yeux d’un coup.

    - J’ai réussi ! Je les ai faits bougé ! Vous avez-vu ?


Elle laissa un instant de silence alors qu’elle se demanda comment la femme aurait pu voir ce qui se passait à l’intérieur d’elle de son point d’observation.

    - Non. C’est … enfin. Désolée.


La genin baissa ensuite les yeux vers le sol, l’air embarrassée de s’être ainsi emportée.

Revenir en haut Aller en bas
Omura Mifuyu
Omura Mifuyu
Uzushio no Jonin
Messages : 96
Date d'inscription : 26/12/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 163
Expérience:
De la chair fraîche [ft. Hatsumomo] Left_bar_bleue250/2000De la chair fraîche [ft. Hatsumomo] Empty_bar_bleue  (250/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
De la chair fraîche

Technique à enseigner :
 


Sa jeune élève avait l'air très impliquée dans son entraînement. Minutieuse, elle enchaînait les tentatives comme s'il n'y avait plus personne dans la pièce. Perchée sur sa table haute, Mifuyu l'observait et se revoyait dans sa propre jeunesse. C'est de ce genre d'éléments que le village caché des tourbillons manquait aujourd'hui. Pas étonnant, en s'alliant avec des clans mollassons comme l'étaient les Uzumaki et les Miyamoto. Pourtant, cette gamine semblait différente des autres minots du tourbillon. Malgré les indications plus que floues dictées par la vieillarde, la jeune fille s'entêtait et se concentrait pour déplacer ses organes à l'intérieur de son corps, comme elle le lui avait montré. Elle n'avait bien sûr pas les dons sensitifs nécessaires pour constater le résultat, mais elle avait beaucoup entendu parler de cette jeune fille, souvent pour sa soif de connaissance et son talent précoce. Elle y arriverait, c'était certain pour la sorcière. Peut-être pas aujourd'hui, mais bientôt. Dans le cas contraire, elle ne serait simplement pas digne de devenir son élève. Peu lui importait, au fond, c'était qu'une gamine. Il y en avait d'autres.  

- Cesse de t'excuser, jeune fille. Ca te donne l'air faible. Or, tu ne l'es pas, je me trompe ? dit-elle en se redressant sur ses jambes d'un bond. Elle remit brièvement sa tenue en ordre, puis elle tourna à nouveau son regard vers l'enfant. Je veux bien te croire quand tu me dis que tu as réussi. Seulement… y a qu'une seule façon de le savoir.

Elle attrapa le kunaï ensanglanté de sa main droite, prenant soin de le faire crisser contre la table. C'était là son moyen de lui confirmer l'idée qui devait avoir germé dans sa petite tête blonde. Oui, elle allait passer à l'attaque. Oui, elle ferait mieux de réussir une nouvelle fois, sans quoi elle la transpercerait. Non, ce n'était pas un exercice, elle ne s'arrêterait pas avant d'avoir senti sa lame s'enfoncer dans sa chair. Hatsumomo l'ignorait peut-être, mais l'ancêtre ne ressentait aucune appréhension à l'idée de s'en prendre aux filles de son âge, elle en comptait déjà trois sur son tableau de chasse.

N'étant toutefois pas si cruelle, elle lui laissa quelques secondes le temps de se faire à l'idée. Elle bondit ensuite dans sa direction, s'apprêtant à frapper au niveau du centre de l'estomac. Ce n'était pas l'endroit le plus simple à dégager, mais probablement celui qui impliquait le moins de risque. C'était également le plus évident. Elle brandit son arme vers elle d'un geste lent afin de lui donner le temps d'anticiper la zone menacée. Elle commençait doucement. Si elle résistait à ça, peut-être ne serait-elle pas aussi clémente la prochaine fois.

La sorcière planta fermement son kunaï dans le ventre de son élève. Elle en retira immédiatement sa main pour ne pas la laisser l'y piéger, en prévision de l'infime possibilité qu'elle ait déjà développé un tel niveau. Elle regarda le sang couler, gicler en de fins filets écarlates, un sourire satisfait sur le visage. Dans le cas où la petite Omura aurait échoué, il lui suffirait de la soigner et de recommencer. Les avantages de la médecine…

Hrp :
 

ASHLING POUR EPICODE

Revenir en haut Aller en bas
Omura Hatsumomo
Omura Hatsumomo
Uzushio no Genin
Messages : 138
Date d'inscription : 22/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 29
Expérience:
De la chair fraîche [ft. Hatsumomo] Left_bar_bleue568/500De la chair fraîche [ft. Hatsumomo] Empty_bar_bleue  (568/500)
Voir le profil de l'utilisateur
De la chaire fraîche
Omura Hatsumomo et Omura Mifuyu
Ne pas demander pardon. Ça donne l’air faible.

Mentalement la petit Omura se fit une note. Elle allait s’en rappeler. S’excuser c’était pour les gens faibles. Elle ne pensait pas être forte, mais ce n’était pas ce que Mifuyu impliquait. Mifuyu disait qu’elle, Hatsumomo, une genin inexpérimentée, était forte et elle ne voulait pas la décevoir. Elle allait donc prendre chacun de ses enseignements au sérieux.

Hatsumomo était persuadée d’avoir réussi à bouger ses organes. Rien ne pouvait la convaincre du contraire. Pas même le kunai qui fonçait en direction de son ventre. Pas le temps de réfléchir, pas le temps de faire quoi se soit d’autre.

Elle se replia sur elle-même composant rapidement quelques mudras. De sa peau pâle suinta un liquide noir, visqueux qui la recouvrit toute entière. Une couche assez épaisse, luisante, dégoutante. Une vague odeur de désagréable s’en échappait, difficile de dire quoi exactement. Tout le corps de la petite fille en était recouvert, sauf ses yeux et ses narines, mais il était difficile de le voir alors qu’elle s’était repliée sur elle-même, la tête entre les genoux, les bras enlaçant ses jambes.

La réaction avait été instinctive. Rien de professionnel. C’est à cette réalisation qu’Hatsumomo soupira. Pouvait-elle réellement faire pire ? Ses yeux bleus se levèrent lentement vers son mentor, emplis de crainte. S’il y avait bien un groupe de personne duquel elle désirait garder secret son manteau visqueux, c’était bien les Omura. Les Omura étiques, branche à laquelle, la sorcière semblait avoir donner son allégeance.

Le bon point était que le kunai n’avait pas pénétrer sa chaire s’engluant légèrement dans le manteau, laissant quelques goûte sur l’arme.

Mordant l’intérieur de sa joue, la petite Hatsumomo se releva dissipant, le manteau qui glissa au sol créant une flaque sombre et dégoutante. Sur sa peau, on pouvait y voir encore quelques traces du manteau, une partie du manteau était restée collée à sa peau, rien de surprenant prenant en compte la viscosité du liquide. Ses cheveux étaient mouillés, enduit des restes du manteau et ils collaient à son crâne et son cou.


    - Hum … Ce n’est pas ce que vous pensez ?


La voix d’Hatsumomo était basse presqu’un murmure. Elle ne semblait pas croire ses propres paroles. En plus d’avoir totalement échouer la technique, la voilà qui montrait son manteau visqueux qu’elle s’était promise de garder secret ….




Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Omura Mifuyu
Omura Mifuyu
Uzushio no Jonin
Messages : 96
Date d'inscription : 26/12/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 163
Expérience:
De la chair fraîche [ft. Hatsumomo] Left_bar_bleue250/2000De la chair fraîche [ft. Hatsumomo] Empty_bar_bleue  (250/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
De la chair fraîche

Technique à enseigner :
 


L’infâme sorcière comprit que quelque chose n’allait pas au moment où elle aperçut les signes faits par la genin. Ce n’était pas ceux du nise inpâru, ce n’était pas ceux qu’elle lui avait enseignés. Que pouvait-elle bien faire ? Elle cherchait à sauver sa vie, évidemment, et de la seule manière qu’elle connaissait. Ce fut une expérience fort intéressante pour la vieillarde, qui resta littéralement bouche-bée devant la démonstration de la fillette. La surprise passée, elle se rendit compte qu’elle dépassait ses espérances, mais également qu’elle était en danger. Personne ne devait l’apprendre. Son étrange technique de défense, à première vue une matière noire et visqueuse, mettait Mifuyu dans une position délicate.

Cela faisait de longues années qu’elle avait renoncé au progressisme et qu’elle avait traqué chaque matin ses alliés de la veille. Elle n’avait pas été plus clémente avec les enfants. Que devrait-elle faire d’Hatsumomo ? Elle avait déjà entrepris de lui apprendre une technique secrète de son clan, alors devrait-elle faire marche arrière maintenant ? Le climat au sein du clan était désormais plus stable, elle avait pratiquement – du moins, elle le pensait – gagné la confiance de sa dirigeante. Peut-être était-ce le moment idéal pour faire souffler un vent nouveau, pour renaître de ses cendres en toute discrétion ? La petite fille en face d’elle représentait alors sa plume de phénix, son espoir salutaire. Il faudra cependant être plus prudent que jamais. Elle n’avait aucunement l’intention de se retrouver sur le peloton d’exécution pour une gamine.

L’espace de quelques lourdes secondes riches en sens, l’habituelle si sûre d’elle Mifuyu ne savait pas quoi dire. Etait-elle supposée la rassurer ? Elle ne voyait pas comment.

- Je… C’est impressionnant. Qui t’a enseigné cette technique ? A qui d’autre l’as-tu montrée ?

Elle soupira, analysant son élève sous tous ses angles. Il lui restait encore des résidus de ce liquide noir qui l’avait protégée. Cela avait ressemblé plus à un spasme, à un réflexe inattendu qu’à une réelle défense, comme si elle avait perdu le contrôle de son corps l’espace de quelques instants. Vraiment très intéressant. L’infanticide s’imagina même prendre possession de cette enveloppe, si jeune, si vive et si puissante. Elle serait capable de grandes choses et pourrait recommencer à zéro.

- Tu as de la chance d’être tombée sur moi. Néanmoins, il va falloir que tu apprennes à contrôler cette chose. Si quelqu’un dans l’entourage de Leiko l’apprend, il n’y a nul doute qu’on m’enverra en personne te chercher.

Être ordonnée de la tuer ou de l'emprisonner serait catastrophique. Elle ne pouvait pas non plus veiller de trop près sur elle, auquel cas elle attirerait la suspicion de tous ses ennemis. A juste titre, sans aucun doute. Quant à savoir si Hatsumomo était digne de devenir son élève, elle venait de le prouver sans le moindre doute.

ASHLING POUR EPICODE

Revenir en haut Aller en bas
Omura Hatsumomo
Omura Hatsumomo
Uzushio no Genin
Messages : 138
Date d'inscription : 22/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 29
Expérience:
De la chair fraîche [ft. Hatsumomo] Left_bar_bleue568/500De la chair fraîche [ft. Hatsumomo] Empty_bar_bleue  (568/500)
Voir le profil de l'utilisateur
De la chaire fraîche
Omura Hatsumomo et Omura Mifuyu

Expliquer ce qui c’était produit. Ne pas être réprimandée, ne pas perdre le petit peu qu’elle avait réussi à gagner, ne pas perdre la face. Hatsumomo avait entendu toute sorte de rumeur sur la vieille sorcière des Omura. Elle avait bravé les interdit et élevé l’art de la médecine à des niveaux que très peu avait su le faire. Elle était une réelle inspiration, mais qu’elle soit amie avec Leiko, la cheftaine du clan, pouvait poser problème. Surtout ici. Surtout maintenant. Car, bien qu’elle connût les règles, la fillette n’avait jamais su comment expliquer son manteau. C’était son secret de polichinelle, sa fierté, sa honte, sa preuve, son inspiration. Mais peut-être que la femme se tenant devant elle n’avait pas la même vision du progrès (quelque chose que sa mère lui avait expliqué quelques années plus tôt) et qu’elle condamnerait le caractère expérimental de cette expérience.

Mais la réaction de Mifuyu fut de la curiosité, de la pure curiosité. Elle voulait savoir, comprendre, probablement disséquer s’il était ne serait-ce qu’un peu comme la petite genin.

- Hum. C’était un accident. Dans le labo. Accident … enfin, c’est compliqué à expliquer. Je suis vraiment désolée. Hum… déso … hum … je n’ai pas vraiment réfléchis. Je voulais savoir si le sérum était une réussite et … je … je l’ai bu. Personne ne sait pour l’instant. Pas même maman. Je n’ai pas osé lui dire. Est-ce que … est-ce que je vais avoir des problèmes ?

La voix de la fillette était étouffée, ses yeux bleus étaient rivés au sol. Elle se savait coupable de quelque chose, bien que les raisons qui rendaient son geste inacceptable volait loin au-dessus de sa tête. Elle écoutait attentivement les paroles de sa mentore, les gravant dans son esprit. Il lui faudra faire attention, garder se secret encore plus férocement. Maman ne devait jamais savoir, papa non plus. Shun, même lui ne pourrait pas comprendre.

- Je … Oui. Je me pencherai là-dessus. Est-ce que … Voulez-vous que … voulez-vous des rapports sur la chose ?

La petite Omura a la chevelure blonde releva le regard pour croiser ce lui de la sorcière, lui donnant quelques instants si elle désirait répondre à sa question avant de reprendre.

- Hum. Je suis prête. Nous pouvons continuer. Cette fois-ci, je réussirai … en utilisant la bonne technique.

Elle voulait changer de sujet, reprendre l’entraînement de la technique de la vieille femme, car, elle n’allait pas se le cacher, l’envie de fuir la pièce s’était emparé d’elle lui retournant l’estomac encore et encore, rendant ses jambes légères.



Résumé:
 
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Omura Mifuyu
Omura Mifuyu
Uzushio no Jonin
Messages : 96
Date d'inscription : 26/12/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 163
Expérience:
De la chair fraîche [ft. Hatsumomo] Left_bar_bleue250/2000De la chair fraîche [ft. Hatsumomo] Empty_bar_bleue  (250/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
De la chair fraîche

Technique à enseigner :
 


La petite Hatsumomo avait agi à l'instinct. De cet instinct avait résulté le progrès, mais aussi le danger. Comment l'en blâmer ? C'est bien l'une des qualités primordiales de ceux qui font montre d'un grand génie. Quand on est naturellement doué, extraordinaire même, notre instinct nous mène vers des voies cachées, invisibles au commun des mortels. C'est également l'incroyable instinct de la sorcière qui lui avait permis de passer entre les mailles du filet toutes ces années, mais aussi de développer son art à un tel stade. Si elle se montrait prudente et sage, cette petite avait un bel avenir de tracé. Elle deviendrait la véritable héritière de Mifuyu la terrible, si tant est qu'elle ne répétait pas les mêmes erreurs.

Prudente, visiblement, la jeune fille l'avait été. Sa réaction aujourd'hui avait visiblement été un accident, il faudra veiller à ce que cela ne se reproduise plus. Néanmoins, elle n'en avait parlé à personne, pas même à ses parents, signe que quelque chose dans son inconscient se rendait compte qu'un danger était bel et bien présent.

- Je veux bien que tu me tiennes au courant de ta progression, oui. Je ne vais rien dire pour cette fois, mais veille à ce que cette technique ne prenne pas le dessus sur toi à nouveau. Surtout pas en public.

La Sorcière soupira. C'était beaucoup d'émotions d'un coup, surtout pour elle. Elle qui était blasée, épuisée depuis quelques années maintenant, une variable inconnue venait de s'immiscer dans sa vie. Elle n'avait plus l'habitude de ce danger. Un recoin tordu de son esprit en remerciait la petite blonde, chérissant ce frisson mystérieux, mais son caractère survivaliste lui envoyait des signaux explosifs. Et si la suivre devenait trop dangereux ? Pourquoi devrait-elle prendre le risque de mettre en jeu l'inégalable valeur de son existence pour cette gamine ?

Elle n'y penserait plus pour l'instant, et se concentrerait sur l'entraînement. C'est pour ça qu'elle l'avait appelée, après tout. Agis normalement, et tout te paraîtra normal à nouveau. Ta vie ne sera pas chamboulée pour un sous.

- Très bien, je suis prête à réessayer. Fais attention à toi, une bonne kunoichi ne frappe jamais deux fois au même endroit.

Instantanément, la vieille femme se saisit de l'arme de jet déjà ensanglantée pour bondir vers sa cible. Elle était rapide, bien plus que la première fois. Elle ne s'en rendait pas compte, sans doute fallait-il y voir une certaine colère refoulée envers la jeune fille ?

Quoiqu'il en soit, elle visa cette fois son poumon gauche. Une lésion dans cette zone lui couperait la respiration nette et lui causerait des dégâts irrémédiables, sauf quand on dispose de talents privilégiés en médecine. Elle avait intérêt à l'éviter, elle en était capable. Elle espérait de tout cœur sentir son kunaï s'enfoncer dans la chair gélatineuse de l'enfant, d'où elle retirerait son bras immédiatement. Ou alors peut-être ressortirait-elle une nouvelle fois son manteau visqueux ? Elle ne le souhaitait pas, elle voulait qu'Hatsumomo lui prouve qu'elle était capable d'une certaine maîtrise sur son propre corps.


Résumé :
 

ASHLING POUR EPICODE

Revenir en haut Aller en bas
Omura Hatsumomo
Omura Hatsumomo
Uzushio no Genin
Messages : 138
Date d'inscription : 22/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 29
Expérience:
De la chair fraîche [ft. Hatsumomo] Left_bar_bleue568/500De la chair fraîche [ft. Hatsumomo] Empty_bar_bleue  (568/500)
Voir le profil de l'utilisateur
De la chaire fraîche
Omura Hatsumomo et Omura Mifuyu

Se faire ainsi réprimandée par la Vielle Sorcière Omura ne laissa pas la petite Hatsumomo de marbre, il fallait bien l’avouée. Chamboulée, ou voilà le terme. Elle savait pourquoi boire le sérum n’avait pas été une bonne idée. Elle savait que tant que cette technique n’était pas entièrement au point, de la révéler au monde entier semblait un peu surréaliste, ayant frôlé la mort pour l’obtenir causait un léger … soucis, oui voilà, et la petite Omura souhaitait par-dessus tout prouver que ces gestes et le danger encouru en avait valu la peine et la douleur.

Alors, elle obéirait à son aînée. Elle ferait se qu’elle lui demandait, la suivrait jusqu’au bout du monde. Cette vielle femme avait fait bien plus qu’elle et comprenait le fonctionnement du clan, des gens et surtout, elle semblait être capable de comprendre ce que les autres jugeraient d’un mauvais œil, chose qui échappait encore à la jeune fille qui ne voyait pas en quoi c’était mal d’être couverte d’une glue noirâtre dégoûtante.

Hatsumomo hocha donc de la tête, signifiant à son aînée qu’elle avait bien compris et qu’elle obéirait. Puis, la femme sembla mettre les dernières minutes dans un coin de sa tête, loin de ses pensées et de ses gestes.

Des gestes rapides, précis, Mifuyu ne lui donnait plus de chance. Elle DEVAIT réussir, sinon … Poumon gauche. Oui, voilà ce qu’elle visait. Le poumon gauche. En plus de la douleur, si elle était touchée à cet endroit, elle ne pourrait plus respirer. Oh non ! Non, non, non ! Mauvaise idée.

Le plus difficile fut de s’empêcher d’invoquer son manteau visqueux. L’instinct était puissant, la peur réelle. Surtout en ayant une idée des dommages …

Les mains d’Hatsumomo formèrent les mudra aussi rapidement que possible. Les bons cette fois-ci. Lorsque la lame entra dans la chaire de la petite fille, elle grincha des dents, grimaçant de douleur. Déplacer le poumon était une chose, mais avoir un kunai entre les côtes en étaient une autre. En plus, cette blessure devait être la pire de sa carrière, n’ayant jamais été réellement blessée en mission grâce à son statut de médecin.

Mais ce n’était pas tout. La technique nécessitait d’encercler l’arme par ses muscles pour la coincer dans son corps et ainsi donner l’avantage à la victime, qui peut ainsi surprendre son opposant qui ne s’attend pas à une telle situation. La genin s’active donc, utilisant son chakra pour refermer les muscles contre la lame.

La technique semblait être un succès. D’abord la petit semblait encore respirer ce qui était déjà un bon signe. Ensuite, il faudrait tester si l’arme restait prise dans le corps d’Hatsumomo ou si cette partie était un échec.




Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Omura Mifuyu
Omura Mifuyu
Uzushio no Jonin
Messages : 96
Date d'inscription : 26/12/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 163
Expérience:
De la chair fraîche [ft. Hatsumomo] Left_bar_bleue250/2000De la chair fraîche [ft. Hatsumomo] Empty_bar_bleue  (250/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
De la chair fraîche

Technique à enseigner :
 


La petite avait réussi. Pratiquement, en tout cas. Le kunaï de l'ainée s'était fluidement enfoncé dans sa chair, sans qu'elle ne se sente perforer aucun organe. Cela avait pourtant dû s'avérer délicat, la sorcière n'ayant pas retenu son coup. Malgré la grimace que son visage présentait, il n'y avait aucun doute, c'était bien la bonne. C'était elle, l'avenir du progressisme Omura. C'était potentiellement elle, l'avenir de la terrible sorcière qui refusait d'admettre sa défaite. La clef pour la jeunesse. Avec le génie d'Hatsumomo à ses côtés, une fois qu'elle serait plus forte, peut-être parviendrait-elle à renverser le rapport de force qui régnait dans le clan. Mieux encore, peut-être parviendrait-elle à réaliser son rêve : atteindre la vie éternelle une bonne fois pour toute.

Il lui restait encore à apprendre comment resserrer ses organes autour de la lame ou du bras de l'adversaire pour le piéger – ce qui faisait de cette technique défensive une formidable opportunité de contre attaquer – mais cela n'était pas le plus compliqué. Le simple fait d'avoir réussi la technique en un laps de temps si court et face à une enseignante si peu patiente était un exploit en soi. Elle n'aurait besoin de personne pour perfectionner la technique. L'ancienne elle-même avait dû passer quelque temps à s'auto-poignarder à l'époque pour être sûre de maîtriser les arcanes de son clan. C'était un fort petit prix à payer quand on connaissait l'étendue de ses compétences médicales.

Mifuyu retira péniblement l'arme de la poitrine de son élève. Elle n'avait certes pas bloqué la lame, mais il ne faisait nul doute que ce début était prometteur : elle avait tout de même senti une certaine résistance, comme si le kunaï était retenu à la manière d'une ventouse.

- Bravo Hatsumomo, je dois avouer que tu es épatante. Continue de t'entraîner seule et tu maîtriseras cette technique aussi bien que moi. Mais n'oublie pas de le faire à l'abris des regards indiscrets.

L'ancienne attrapa un torchon qui traînait pour essuyer la lame. Personne ne devait savoir ce qu'il s'était passé ici et qu'elle avait accepté de l'entraîner. Elle se sentait revivre. Après avoir passé les dernières années à se comporter comme un gentil toutou pour éviter la peine capitale, ne se souciant plus de rien que d'effectuer son travail dans la neutralité la plus totale, elle sentait un vent frais souffler dans sa chevelure enfantine.

Elle ouvrit la porte et appela un assistant d'un simple geste de la main. Elle lui ordonna de nettoyer le sang qui avait coulé par terre et repartit vers son élève. Elle saisit doucement le visage d'Hatsumo avec ses mains froides et s'en rapprocha excessivement. Elle vint lui chuchoter dans l'oreille.

- Je pense qu'on pourra faire de grandes choses ensemble, si tu t'en sens prête. Je te recontacterai.

Elle déposa un baiser sur son front et se sépara d'elle.

- Va te reposer, maintenant.

La suite serait intéressante.
ASHLING POUR EPICODE

Revenir en haut Aller en bas
Omura Hatsumomo
Omura Hatsumomo
Uzushio no Genin
Messages : 138
Date d'inscription : 22/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 29
Expérience:
De la chair fraîche [ft. Hatsumomo] Left_bar_bleue568/500De la chair fraîche [ft. Hatsumomo] Empty_bar_bleue  (568/500)
Voir le profil de l'utilisateur
De la chaire fraîche
Omura Hatsumomo et Omura Mifuyu

Tu soufflas un peu lorsque le kunai fut retirer de ta chair. Tu mentirais si tu n’avouais pas être entièrement et totalement épuisée. Ta tête tournait un peu, te réserves de chakra étaient presqu’à sec. Il fallait avouer que d’apprendre une technique de ce genre d’un seul coup n’était en aucun cas facile. La grimace sur ton visage se transforma en une moue épuisée alors que ta professeure du jour t’offrait un compliment.

Compliment qui te réchauffa le cœur. Cette femme reconnaissait ton talent. C’est tout ce qui te fallait pour lui faire entièrement confiance. Cette femme t’avait offert en l’espace de quelques instants plusieurs conseils plus précieux les uns que les autres. Étant ton aînée de plusieurs décennies, elle avait un regard différent sur le monde et t’avait clairement expliqué que tu ne pouvais jouer avec les expériences de la façon que tu le faisais. Elle t’offrait même de continuer ton apprentissage, de te guider là où tu ne pouvais trouver de solution toi-même. C’était inattendu et fort apprécié.


    - Oui. Bien compris. Je … Je ferai.


Il était difficile de retenir l’élan de fierté qui gonflait dans ta poitrine ainsi que l’éclat qui brillait dans tes yeux. Tu avais trouvé quelqu’un qui pourrait t’aider à te parfaire. À devenir une meilleure Omura, une meilleure toi. Peut-être réussirais-tu aussi à être une meilleure kunoichi sous sa tutelle. Bien que la fatigue t’envahissait, tu étais fébrile, curieuse de voir où cette femme pourrait te guider. Toute les choses que tu pouvais apprendre sous sa tutelle, tous les secrets que tu pourrais découvrir …

Son offre te fit sourire et tu t’empressas de répondre :


    - Oui, oui, bien sûr ! Si jamais … Si jamais il y a quoi que se soit, faîtes moi signe ! Je serai toujours disponible !


Disponible pourquoi ? aucune idée. Tu le saurais le moment venu. Tu le saurais lorsqu’elle ferait de nouveau appel à toi. Tu voulais montrer à la sorcière des Omura que tu étais entièrement disposée à suivre ses instructions qu’importe ce qu’ils seraient, au final. Tu voulais être à son entière disposition.

Tu t’inclinas avant de dire tes au revoir à Mifuyu, et quittas son bureau. Chez toi, tu te mis immédiatement à pratiquer dans le secret de ta chambre, espérant, parvenir à saisir les nuances de cette technique. Tu répétas jusqu’à ce que le sommeil te gagne et le lendemain tu recommenças. Tu restas enfermée jusqu’à réussir la technique à la perfection, refusant de sortir tant et aussi longtemps que ce n’était pas maîtrisé. Chose qui inquiéta légèrement ta mère, mais ceci était une histoire pour une autre fois …


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Domaines des Clans :: Domaine Omura-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.