:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Académie Ninja Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'est-ce que l'audace? [PV Kaito, rang C]

PNJ
Messages : 641
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Parchemin de mission:
 

Les gens étaient fous.
Depuis quand il fallait deux jonins et deux chuunins pour surveiller un examen comme celui-la? La nouvelle génération était nulle! Depuis qu'ils avaient arrêté les entraînements de choc avec la création d'Uzushio, Shinga se demandait comment pouvait-on jauger les petits bras armés d'Uzushio? Avant on faisait un exercice de permutation avec une grenade et ceux qui s'en étaient sortis étaient jugés apte à devenir des vrais ninjas, sous la tutelle d'un mentor. Aujourd'hui comment étaient-ils censés savoir si l'un des leurs était digne de se battre au champ d'honneur? Ils n'avaient aucun moyen de savoir.

-C'est vraiment de la merde ce job parfois. Râla Shinga.

L'Omura piocha dans son sac avant d'attaquer sa pomme. Ils avaient à attendre jusqu'à l'après midi pour surveiller l'examen. En attendant ils devaient bien se trouver un moyen de passer le temps dans la cour de l'académie, elle et les autres.
C'est à ce moment précis que Kaito arriva.

-Yo ! Alors c'est toi le quatrième. S'exclama Shinga, toute contente de voir une nouvelle tête. Je suis Shinga, le grand qui dit rien et est invisible c'est Jin. Elle pointa du doigt un pot de fleur qui se changea en jonin, le pointé du doigt grogna un salut. Déjà las d'être ici. La petite c'est Kairo.

Le ninja au masque eut toute l'occasion de détailler un peu du regard ses compatriotes, il les connaissait un peu de nom et de réputation. Le plus dangereux était sans conteste Jin, qui passa une main agacée sur son crâne chauve, tirant la gueule à la simple idée de devoir surveiller un examen qui ne faisait pas sens à ses yeux. Le jônin était connu pour être un virtuose du sabre et qu'il faisait partie de l'élite d'Uzushio, le genre à pouvoir faire suer le Senkage en duel d'après les rumeurs sur lui, on le disait aussi rapide que l'éclair.
Shinga était une Omura qui avait eu sa promotion au rang de jônin assez récemment, elle n'avait jamais réellement pratiquée de façon intense l'art de son clan même si des rumeurs disaient qu'elle était largement plus capable que ce qu'elle pouvait en avoir l'air. Dur à dire, surtout avec son ventre un peu rond, elle n'était pas enceinte quand même? La rotondité ne semblait pas naturelle en tout cas, pas comme celui-ci d'une femme enceinte en tout cas.
Kairo dû levé la tête pour regarder Kaito dans les yeux, elle était assez petite. Une chuunin que Kaito avait déjà eu l'occasion de fréquenter au détour d'une pause dans les casernements des sous-officiers d'Uzushio. Elle n'était pas très douée, mais se contentait avec plaisir de ses galons qui l'élevaient à peine au dessus des apprentis ninjas. Les rumeurs disaient qu'elle avait une sacré réserve d'énergie pour les gens de son niveau, sans compter une redoutable habilité avec des shurikens.

-Quelques duels pour passer le temps? Suggéra l'Omura, cachant à peine son excitation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Parchemin de mission:
 


Surveiller des élèves pendant les examens, sérieux ? Pour qui me prenait-il ?


En me levant, je reste quelques minutes dans mon lit fixant le plafond tout en pensant à mon futur. Depuis la mort de mon ami, je ne pouvais plus avancer dans mon travail de shinobi. La détermination que j'avais auparavant, avait totalement disparu. Mes journées se résumaient à prendre une bonne cuite et terminer ma soirée en compagnie d'une bonne femme. Tout le monde savait ce que j'étais devenu après cet évènement tragique, même le Senkage. Il n'avait apparemment plus confiance en moi et en mes capacités de ninja. Ça me fait honte de l'avouer, mais je pense vraiment que j'ai besoin d'aide. J'ai besoin d'être entouré tous les jours de bonnes personnes, qui me feront oublier mon accoutumance à l'alcool et au sex. Dans le cas contraire, je pense que je vais y rester pour de bon.

Ce matin, je me sentais très en forme. Pas de maux de tête, pas de nausées, ni de vomissements et oui ! Croyez-le ou non, je n'ai pas bu aucune goutte d'alcool hier. Une seule soirée sans m'arroser et je peux déjà sentir la différence. En sortant le lit, je me dirige vers la salle de bains, dans laquelle je commence à me préparer. Je décide de bien m'équiper et de prendre toutes mes armes, qui seront forcément inutiles durant cette mission . Qui pourrait bien voler les examens de simples genins qui ne savent même pas comment bien utiliser leur chakra ? Des Shinobis de Suna peut être ? Mmmh


<< Chérie, tu dois rentrer chez toi maintenant ! >> Dis-je à la femme qui se trouvait dans mon lit. Elle avait dix ans de plus que moi, mais elle m'aimait bien. Elle disait que j'étais une machine à faire l'amour.

  
La cour de l'académie était encore vide, aucun enfant à l'horizon, parfait ! Je prends alors mon kiseru pour fumer une bonne dose de nicotine avant l'arriver des petits, histoire de ne pas donner le mauvais exemple à ces gamins. Dans un coin à l'abri du soleil, je remarque qu'il y avait trois personnes qui semblaient attendre quelque chose.

<< Yo ! Alors, c'est toi le quatrième. >> Dit l'une d'entre eux, tout exciter.

<< Hey ! Salut ! Je vois que le Senkage n'a pas pris cette mission à la légère. >> Dis-je en regardant le pot de fleur en train de se changer en shinobi.

Je me demande alors la raison de la présence de Jin parmi nous. Le jonin était un ninja très réputé du village, il est classé avec l'élite d'Uzushio. Il était connu par son habilité dans le maniement de l'épée et par sa vitesse hors norme. On raconte qu'il a plus de deux cents ninjas tuer à son actif lors des guerres des clans. La fille qui était tout excitée s'appelait Shenga, elle est issue du clan Omura. Elle a fait partie de la même promotion que moi lors de notre passage à l'académie. J'ai entendu dire qu'elle était devenue jonin récemment. Quant à la dernière, je la connaissais plus que les autres. Kairo était une chuunin très petite de taille avec laquelle j'ai eu quelques conversations auparavant.

<< Quelques duels pour passer le temps ?  >>Suggère Shenga.


Des duels ? En voilà une bonne idée ! On n'allait pas quand même rester ici à ne rien faire. Les mots du senkage me reviennent alors à l'esprit. Pas de bêtises, il faut que ça soit sans accrocs. A-t-il dit. J'hésite quelques instants en pensant que je devrai rester calme et remplir ma mission comme il se doit, mais l'idée que Shenga était maintenant jonin m'énervait. Je dois lui montrer que le grade ne conte pas avec moi.

<< Avec plaisir ! Je laisse l'honneur aux femmes ! >> Dis-je en regardant Shenga droit dans les yeux.





Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Messages : 641
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Jin renifla dédaigneusement, toutes ces provocations ne lui disait rien qui vaille. Enfin, si, ça lui inspirait le sarcasme le plus profond envers le chuunin ; les jeunes avaient toujours envie de jouer à la guerre. Il faudrait qu'un jour ils vivent une bonne guerre, histoire de découvrir ce que c'était vraiment, la bataille.
Kairo ne desserra pas les dents non plus, ne souhaitant pas vraiment taper la bagarre avec un collègue alors qu'ils devaient êtres en formes pour les examens à venir.
Shinga en plus était parfaitement satisfaite du choix de son adversaire.

-Ne soit pas aussi confiant Kaito! Siffla Shinga. Je ne suis pas devenue jonin pour rien.

Battement de cil, Kaito eut à peine le temps de se mettre en garde qu'une paire de bras anormalement longs se projetaient contre lui, venant le cueillir aux épaules avant de voir la jambe de la Omura faire de même, venant insidieusement se glisser entre les siennes. Évitant de justesse le coup de patte entre les couilles (à moins que ça n'ait jamais été dans les plans de la progressiste), celle-ci profitant d'être d'un gabarit moindre que son adversaire pour se rembobiner vers lui. Alors même qu'elle comblait la distance entre lui et le chuunin, celle-ci se permit une remarque de gorgone.

-Tu ne t'es même pas présenté. Tu en oublies tes manières!

D'un coup, les os et le corps de Shinga se disloquèrent, se transformant en une gelée avec une consistance assez faible, comme un gros blob d'énergie. Ce qui en soit n'était pas très éloignée de la réalité, Shinga à force de mâcher de la gomme devait avoir fini par trouver comment en imiter les propriétés. La pâté humaine se jeta sur Kaito dans l'espoir de l'asphyxier comme elle se devait de le faire ; il avait voulu jouer, il allait jouer.
Mais sur SA cadence.

Rapport de situation:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
La vitesse avec laquelle les bras et le pied de Shinga s'étaient allongés était incroyable, elle a ainsi pu m'infliger un coup de poing en pleine figure.
Je peux maintenant comprendre pourquoi elle est devenue jonin, mais ce n'est pas une raison pour lui donner la victoire aussi facilement. Je vais lui montrer qui est Kaito et de quoi il est capable. Si je calcule tout ce que je fais tout en gardant mon calme, je pourrai sortir de ce combat victorieux malgré qu'elle soit un peu plus forte que moi.
Quelques secondes avant que ses membres m’immobilisent totalement, je place un parchemin explosif au niveau de son avant bras.

<< Tu crois que ce corps en caoutchouc va suffire pour me vaincre? >> Dis-je avant d'activer ma technique de substitution que j'ai eu le temps de mettre en place avant le début du combat.

Le temps que Shinga se rend compte qu'elle tenait en réalité un simple morceau de bois, que j'étais déjà derrière elle prêt à mettre fin à ce combat.

<< Katsu ! >> criais-je en dégainant mon katana pour lui infliger le coup de grâce !


Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Messages : 641
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
La tête qui siffle, cette sensation de devoir tout dégueuler d'un coup, les organes en vrac, la respiration douloureuse. Le parchemin explosif lui avait sans doutes percer les tympans et vu les acouphènes et sa surdité aux événements autour d'elle, sans aucun doute qu'elle aurait deux ou trois réglages à faire sur son corps avant de retourner au combat.
Quant à savoir comment elle s'était retrouvée avec un katana entre les côtes, c'était une bonne question. Non... Elle avait esquivé quand même, hein? Prenant une inspiration douloureuse, Shinga lâcha un râle d'agonie en reculant doucement, encore toute désorientée par l'assaut. Elle avait tout juste eu le temps de sauter pour éviter de se faire trancher la tête, lever un bras pour ne pas se le faire trancher et voilà! Bordel, elle avait soixante centimètres d'acier qui était en train de lui titiller le ventricule gauche.
Jin sursauta devant la violence du coup porté avant de retrouver son calme olympien, une brève expression de terreur le traversa avant que celle-ci ne se métamorphose en l'incrédulité outrée des experts. C'était pas... C'était volontaire hein? Une illusion, Shinga n'avait quand même pas bouffé un coup de katana en plein cœur à cause d'un shunshin mal exécuté hein?
Kairo eut un cris d'effroi.

-Shinga! S'alarma la chuunin.
-Nan mais... Voilà quoi. Rajouta le rang A qui avait encore du mal à y croire.

Du moins, jusqu'à ce qu'elle s'effondre au sol ventre à terre. Shinga était définitivement en train de...
Odeur de brûlé.
Ce fût Jin qui embarqua la plus inexpérimentée du groupe pour la mettre à l'écart de l'incinération qui apparut en un éclair.
La pute! Elle avait joué la comédie depuis le début pour surprendre Kaito et lui cracher une énorme déferlante de flammes à courte portée. D'un éclair la jônin se releva et se remit sur ses deux pieds, profitant de la surprise pour reprendre une pause de combat.
Omura un jour, Omura toujours.

Rapport de situation:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Qu'est ce qui arrive ? Mon katana ne veut plus sortir du corps de Shinga. Les Omura et leur Kenkei Genkai, j'aurais du m'en-douter... Le temps que je me rencontre de la supercherie, il était déjà trop tard. Mon adversaire était déjà en train de faire des Mudras et Paff.. Une boule de feu géante venait dans ma direction à bout portant. Pas le temps de rester cloué là, il fallait agir et vite ! Je concentre alors mon chakra et j'esquive tant bien que mal cette attaque. Mon bras était totalement cramé, malgré tous mes efforts pour esquiver cette technique. Shinga ne plaisantait pas, elle est très forte, ça j'en doute pas. Je dois mettre un terme à tout ça, je commence alors à faire des mudras pour riposter et c'est là que le son d'une cloche retentit dans toute la cour. Les portes de l'académie s'ouvrent laissant entrer une centaine de petits qui couraient dans tous les sens.

Shinga s'approche de moi en me tendant ses mains qui dégageaient une lumière verte.

<< -  Donne-moi ton bras Kaito, je vais régler ça en quelques secondes. >>  

Une trentaine de minutes plus tard, la direction de l'académie nous appelle pour nous donner les instructions.

L'examen est divisé en deux épreuves ! La première partie se fera à l'ancienne, un bout de parchemin dans lequel sont écrits plusieurs questions. Chaque futur ninja aura une heure pour répondre, seul ceux qui auront plus de cinquante pour-cents de réponse correcte pourront passer à l'étape suivante. La dernière étape est plus simple, chaque enfant devra concentrer son chakra dans ses pieds et escalader un mur. Il y avait quatre classes en tout et chacun d'entre nous devra surveiller une salle.

Une fois les instructions terminées, je prends les parchemins d'examens et en quittant la salle je lance à Shinga.

<< - Nous remettrons ça à une autre fois Shinga ! Ce fut un plaisir de te combattre ! >>


Quand je rentre dans la salle d'examen, tous les enfants se taisent brusquement. Ils étaient tous en train de regarder le masque que je portais. Normalement dans des missions comme celle-là, j'évite de le porter, mais aujourd'hui, j'ai voulu leur faire peur dès le début pour éviter qu'il ne tente quoi que ce soit durant l'épreuve. Je commence alors à distribuer les parchemins tout en expliquant aux enfants ce qu'ils faillaient faire.

<< - Bonjour à tous ! Je suis Kaito et je suis le remplaçant de votre professeur. L'examen à très simple, chacun d'entre vous aura une heure pour répondre aux questions. Ceux qui auront la note suffisante pourront passer l'épreuve pratique. Je vous préviens ! Les différentes formes de triche ne sont pas tolérés, celui ou celle qui tentera quoi que ce soit n'aura pas une deuxième chance et se verra recaler. Autre chose, je vous rappelle que je n'accepte aucune question de votre part. Travaillez en silence et bonne chance ! >>

À la fin de cet examen, la majorité de ces enfants allaient devenir ninja. Les questions de l'épreuve n'étaient pas difficiles, ils traitaient des sujets basiques sur le Ninjutsu, Taijutsu, le Shurikenjutsu et sur l'histoire d'Uzushiogakure. Tout ninja devrait être en mesure de répondre correctement à ces questions.

L'épreuve écrit s'était bien déroulé ! Mis à part une petite Omura qui avait rallongé son cou pour pouvoir copier sur l'un de ces camarade. Je l'ai directement renvoyé chez elle, devenir ninja n'était pas une chose qu'on devait prendre à la légère. Le monde extérieur ne donne jamais une seconde chance et il fallait être prêt à l'affronter.

La journée a été très longue. Le fait de rester plusieurs heures à surveiller les examens, puis deux heures pour prendre en charge l'épreuve m'avait totalement épuisé. Au cours des deux épreuves, une seule élève s'est fait recaler dans ma classe à cause de la triche. Tous les autres ont eu la moyenne et ont pu faire correctement le ninpo basique durant le test pratique. J'avoue que l'épreuve n'était pas très difficile et qu'il fallait peut-être changer un peu tout ça, histoire de bien filtrer ceux qui méritaient de devenir ninja et ceux qui ne le méritaient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Académie Ninja-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.