:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Le port Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité






[Printemps 15]
A l'abordage

Ft Hatsumo & Shun & Kaito

Blablabla ... vieux croulant d'ancien ... un vieux fossile qui visiblement ne t'aime pas vraiment ... il se prenait pour qui lui à te parler comme ça ? Une débutante ? Une faible ? Une enfant ? "J'espère que vous ne décevrez pas le clan et le village en échouant ..." gna ... gna ... gna ... CREVARD !! Tu les aimais pas, et ils te le rendaient bien visiblement ... c'est bien dommage, tu faisais quelques efforts pourtant, tu essayais de leur apporter le respect qui leur revient de droit ... enfin, normalement. Ceux qui méritent réellement ce respect sont déjà si pieds sous terre en réalité. Enfin bon, ce croûton desséché avait réussi son coup : tu étais bien en rogne et tu sortis du bureau avec le rouleau en claquant la porte assez ... violemment en fait. Evidemment, pour être une véritable pourriture, en prenant le parchemin, tu avais "accidentellement" fait tomber une pile de papier au sol. Oups ... avais-tu dit, faussement navrée, et jubilant en vérité.

Suite à ça, tu pris connaissance des détails de la mission. Détrousser des pirates, tester un navire prototype et ramener celui des dissidents en état, au port, et tout cela accompagnée de trois autres ninja que tu aurais sous ton commandement. Tu avais déjà étais cheffe d'équipe, une sale responsabilité qui pouvait te valoir des honneurs, ou une humiliation totale, quelle joie ... un soupir s'échappant de tes lèvres, tu ne mis pas bien longtemps pour récupérer ce dont tu auras besoin, à savoir tout ton équipement. Cela promettait d'être intéressant. Taper sur des pirates, ça ne devrait pas être bien dur, si ?

Embrassant Hisame, puis Sachi, qui apaisa d'ailleurs instantanément ta colère précédente, et tu filais rapidement vers le port du village, où squattaient certains porcs .... non, c'est pas drôle comme jeu de mots, c'est ça ? Riez un peu au moins, s'il vous plait. Bref, du coup, rejoignant le port, et non le porc, tu n'eus pas de grosses difficultés à trouver le prototype en question. En même temps, c'était celui en meilleur état, du moins, vu de l'extérieur. Tu montais vivement à bord de ce nouveau bijou, et attendant calmement la suite ... Le bateau ne tardait pas à prendre le large, ils avaient intérêt à se bouger. Tu avais déjà connaissance des ninjas qui te suivront pour cette fois : Hatsumomo, la petite qui t'avait accompagnée pour cette escorte quelques semaines auparavant. Kaito, un ninja sur qui tu ne savais pas grand chose. Le dernier ... tu aurais aimée t'en passer, mais tu n'avais pas le choix : Shun. Le pervers qui avait squatté ta poitrine opulente durant ton séjour à Hi no kuni. La réussite de la mission était prioritaire sur vos divergences, mais ... tu doutais fortement que tout deux puissiez vous entendre, enfin, tant qu'il obéissait à tes commandements, tout irait bien.

A l’abordage





Un navire pirate particulièrement bien équipé sème la zizanie sur nos côtes. Ils ont toujours réussi à semer nos équipes de défense, mais plus maintenant ! Nous avons mis au point un nouveau bateau privilégiant la vitesse. Testez ce prototype tout droit sorti de nos entrepôts !
Retrouvez notre équipe au port d’Uzushio et arrêtez ces bandits.

Bonus : ramener le bateau ennemi en un seul morceau à Uzushio (+50 ryô).



Commanditaire :  Aritsune Taisho,  Amiral D’Uzushio


Récompense :200  Ryos    

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Omura Hatsumomo
Omura Hatsumomo
Uzushio no Genin
Messages : 138
Date d'inscription : 22/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 29
Expérience:
A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] Left_bar_bleue568/500A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] Empty_bar_bleue  (568/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Une mission rang B ?
Kaito, Omura Hatsumomo, Shun et Uzumaki Katsumi


    - Voilà ! c’était la dernière. Est-ce que je peux faire autre chose ? demanda Hatsumomo se détournant de la cage qu’elle venait de nettoyer.

Ses mains, petites et pâles, étaient couvertes de sang et d’autres substances. On lui avait demandé de nettoyer la cage après l’échec d’une autre expérience, chose qu’elle avait faite sans rouspéter, s’appliquant à l’ouvrage. Elle avait terminé de travailler sur tous ses projets et la direction avait refusé de lui en laisser d’autres. Lorsqu’elle avait demandé pourquoi, on lui avait répondu que de démembrer un crabe au milieu du laboratoire pour l’étudier n’était pas acceptable. Bien sûr, la petite Omura avait protesté. Elle avait bien tenté d’expliquer qu’elle le faisait pour le bien de l’avancement scientifique, mais ils n’avaient rien voulu entendre, alors elle était prise à nettoyer les cages, passer le balai, porter assistance si un chercheur le lui demandait.

Un soupir s’échappa d’elle lorsqu’elle reçut un «non» en guise de réponse. Elle se laissa tomber contre le mur derrière elle, alors que son regard chercha le plafond. Mais c’était une blague tout ça n’est-ce pas ? Pourquoi l’empêcher de faire des recherches, pour le bien du village, parce qu’elle était curieuse à propos des crabes qui avaient envahi la plage par centaines ?

À cet instant, les pensées de la petite genin furent interrompues par l’arrivée de sa mère qui lui donna un rouleau de parchemin. Sans poser de question, la jeune Omura l’ouvrit et en lit le contenu. Une nouvelle mission et ce n’était pas n’importe quoi. Elle n'avait qu'un petit résumé de la mission, mais cela lui suffisait amplement.


    - Hum … J’ai une mission. Une mission rang B. Je vais me préparer.


Sa lui souhaita bonne chance, la prit dans ses bras et l’embrassa, alors qu’elle tentait tant bien que mal de se dépendre de l’étreinte maternelle. Lorsque sa mère la laissa enfin quitter, elle s’éloigna rapidement pour regagner son domicile.

Elle prépara ses affaires rapidement, m’assurant de ce fait de ne rien oublier. Nous allions affronter un navire pirate. Elle était fort surprise que l’on demandât une si jeune genin pour une telle tâche, mais elle pouvait comprendre la raison de son implication. Elle était une Omura, un médecin. Lors d’affrontement, il était toujours apprécié d’avoir quelqu’un pour soigner les blessés.

Une fois son armement bien rangé dans son sac de voyage, elle se hâta de réunir quelques effets personnels essentiels pour la nuit, tels une couverture et des vêtements de rechange. Elle n’avait aucune idée du temps que cette mission prendrait.

Peut-être trouverait-elle le temps de travailler sur cette nouvelle technique. À cette simple idée, un étrange sourire prit place sur le visage de la jeune fille qui quittait sa demeure d’un pas empli d’entrain.

En arrivant au port, elle repéra Katsumi. Un frisson parcourut sa colonne alors qu’elle se souvenait de la mission qu’elle avait faite avec l’Uzumaki. L’idée de faire équipe avec cette femme était terrifiante, car elle ne connaissait pas la pitié. Heureusement, Shun allait être présent. Il saurait probablement comment calmer le jeu. Il était, après, quelqu’un qui ne cherchait pas à tuer à vue.


    - Bonjour. Je suis là pour la mission, salua-t-elle sa supérieure alors qu'elle s'installait un peu derrière dans l'attente de leur autres équipiers.



Le regard d'Hatsumomo se faisait fuyant. Ses deux mains tenant les bretelles de son sac, et ses épaules l’égermant haussées, témoignaient de son malaise.  


Revenir en haut Aller en bas
Shun
Shun
Uzushio no Chunin
Messages : 246
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 25

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG C
Ryos: 384
Expérience:
A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] Left_bar_bleue987/500A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] Empty_bar_bleue  (987/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Des pirates oh oui des pirates !
La mort est une glorieuse défaite.

Hatsumomo & Kaito & Katsumi & Shun

Je me levais de mon lit de manière assez nonchalante, il fallait que j’avoue qu’aujourd’hui, j’étais réellement atteint d’une flémingite aigüe. Les enfants de l’orphelinat l’avaient plutôt bien compris, parce que Nashi m’avait amené un petit plateau repas, mais dessus, il y avait un petit papier dessus avec un mot dessus : « Arrivé ce matin par un coursier ! ». J’ouvrais délicatement le petit papier et me retrouvais à lire que j’avais une affectation de mission et une mission de rang B. Je me recouchais d’un coup comme si le monde venait de m’assommer, alors je n’avais guère envie de bouger de mon lit et encore moins de me retrouver dans une mission et une mission où ma vie pouvait se trouver en jeu. Qui s’occuperait des enfants s’ils m’arrivaient quelque chose ? Bon les autres gérants, mais quand même… Je n’avais simplement pas envie et le pire, c’était quand je lisais le nom de mes partenaires, alors Hatsumomo qui traversait une crise d’identité vu sa façon d’être lors de la dernière mission. Kaito qui se retrouvait être un autre orphelin très sympa, mais avec une certaine tendance schizophrénique et le bouquet finale, la cerise sur le gâteau, le senkage sur Uzu: notre chère Katsumi Uzumaki qui se définissait par une folle hystérique avec des sérieux soucis d’ego. Puis, le pire dans tout ça, c’est que cette demoiselle était le chef d’équipe…

Comment vous dire que je ne voulais absolument pas sortir de mon lit ? J’étais bel et bien obligé, mais je ne voulais pas. J’avais l’impression d’être un petit-enfant qui faisait un caprice, mais en même temps vous trouverez ça intéressant de partir en mission avec trois membres qu’on pourrait qualifier d’instables. En fait cette team, c’était tout simplement Psycho Team… Limite Suicide Squad n’était pas mal. Bref, je me levais attrapais ma tenue et partie sous la douche. Mes longs cheveux qui coulaient le long de mon torse, mon tatouage du lotus qui perlait de gouttes d’eau, mon poing sur le mur, j’essayais de me motiver, mais la chaleur de l’eau qui se lovait contre mon corps me donnait plus envie de rester ici à jamais.

Pris d’un simple élan de courage, j’attrapais ma serviette et commençait à me sécher chaque partie du corps comme il le fallait. Je mettais ma tenue de ninja et partie en direction du lieu de rendez-vous, j’avais tout pris. Je n’avais pas eu le courage de dire au revoir aux enfants, en même temps, je n’aurais pas voulu partir si ça avait été le cas. Le chemin avait été assez rapide, j’avais noué mes cheveux durant le voyage en une solide queue de cheval.

J’arrivais au niveau du rendez-vous, il y avait la petite Omura. Je m’approchais d’elle et d’un simple geste, je lui dis :

« -C’est un véritable honneur d’avoir la chance de refaire une mission avec toi très chère Hatsumomo. Je compte sur toi ! »

Je me retournais vers l’autre personne qui était présente. Je m’approchais d’elle et lui décochait une magnifique et splendide gifle :

« - Celle-ci je vous la devais, maintenant nous sommes quittes. Je vous préviens retouchais une seule fois à mon visage et je ne vous le pardonnerai jamais. Je serais sous vos ordres durant cette mission, mais mon opinion n’a pas changé. Cependant, je vous laisse une chance. En espérant que vous êtes plus dans le dialogue que la dernière fois. »

Je me dirigeais vers la seule genin de la mission et m’asseyais à côté d’elle et lui demandait d’un air intéressé :

« - Finalement les restes de crabes qu’est ce que ça a donné ? »



Résumé du tour:
 

b l a c k f i s h
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] 21.4

À vos postes moussaillons !



Café à la main, j'ouvre la porte coulissante pour sortir me détendre dans mon balcon qui avait une vue sur mer. Depuis que j'ai diminué ma consommation d'alcool, mon mode de vie est devenu plus sein. Je me lève chaque jour de bon matin et je profite de la fraîcheur de l'air de l'océan. Je regarde l'horizon en fumant quelques bouffés de cigarette, je me souviens même plus de la dernière fois que j'ai quitté cette île. Mes supérieurs ont su que j'avais de sérieux problème de dépendance, ils ont alors décidé de ne plus me donner des missions de rang B ou plus. Le kage m'a dit que s'il remarquerait un changement de mon coté, il envisagerait peut-être d'enlever cette sanction.

À huit heures du matin, je sors de mon appartement pour aller au marché. C'est un grand espace aménagé pour les pêcheurs, agriculteurs et d'autres commerçants du village. Étant un bon cuisinier, je m'intéresse beaucoup aux produits frais de notre région, qui est connu par la bonne qualité de ses poissons. Le marché était un endroit très vivant. Les gens de tout le village viennent ici pour faire leurs courses et les vendeurs n'hésitaient pas à crier pour attirer les clients. Dans tout ce vacarme j'arrive à entendre quelqu'un qui semblait m'appeler.

<< - Kaito... Kaito ! Attend-moi ! >>

En me retournant, j'aperçois Dai Uzumaki qui essaye avec tant de mal de se faire un chemin entre les gens pour venir vers moi. Dai était un shinobi et il était aussi un cousin... En réalité, il était le fils du frère de Daisuke, mon beau-père.

<< - Bonjour Dai ! Comment ça va ? >>

<< - Je vais très bien ! Écoute je suis un peu pressé là ! J'ai seulement voulu te donner ce bout de parchemin de la part du kage, il a apparemment besoin de toi. Bref, je dois vraiment partir, j'ai plein de trucs à faire. On se verra bientôt Kaito ! >> Dit-il avant de disparaître de nouveau dans la foule, ne me laissant même pas le temps de répondre.


J'ouvre alors le parchemin sans attendre et je lis le contenu.

Kaito, j'ai remarqué que tu as fait beaucoup d'effort pour arrêter la boisson. J'ai donc décidé de te donner une nouvelle chance. C'est une mission de rang B que tu feras en équipe sous les ordres d'un sensei. Rend toi au port à onze heures, les autres te donneront plus d'informations... Le Senkage.


Quand ? Aujourd'hui ? À onze heures ? Mais pourquoi toujours à la dernière minute ?
Sans perdre de temps, j'achète du thon rouge frais du poissonnier le plus proche et je fonce vers mon appartement pour me préparer...


Une heure plus tard, au lieu du rendez-vous, trois personnes étaient déjà présentes. La seule personne que je connaissais était Shun, le directeur de l'orphelinat avec lequel je m'entends plutôt bien. Les deux autres étaient des filles. La première s'appelait Hatsumumo du clan Omura, c'est une petite fille au visage enfantin qui ne dépassait pas les quinze ans d'âge. La deuxième était Katsumi du clan Uzumaki qui avait presque le même âge que moi. De par sa posture imposante, j'ai tout de suite pu comprendre que c'était elle qui allait commander sur cette mission.

<< Bonjour tout le monde ! >> Dis-je en remarquant que Katsumi était un peu à l'écart des autres. Je décide donc d'essayer de créer une bonne ambiance au sein de ce groupe, qui ne semblait pas parti du bon pied. Je prends alors de mon sac à dos un grand plateau de thon rouge coupé en tranches et légèrement vinaigré que je pose devant moi. 

<< - Quoi de mieux de commencer cette mission en mangeant du thon rouge pour faire le plein d'énergie ! Approchez ne soyez pas timides ! >> Dis-je aux autres en montrant le plateau de poissons. 

[/i]

Halloween
Texte du footer
[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité






[Printemps 15]
A l'abordage !

Ft Hatsumomo & Shun & Kaito

Tu étais arrivée ici seule, cela t'avais laissé le temps de réfléchir un peu à cette équipe. Cela dit, pas bien longtemps, Hatsumomo arrivant peu de temps après ... Hatsumomo, cette jeune fille que, tu avais visiblement effrayée. Un petit soupir, après y avoir réfléchie suite à cette mission, tu t'en étais voulue d'avoir été si dure avec elle. Tu avais oubliée deux chose : son âge et son clan. Elle était jeune, c'est un fait, de plus, le clan Omura, de ce que tu sais, à pour but de soigner, pas de tuer. Levant alors la main pour la saluer, cette fois, tu avais essayée d'être un peu plus chaleureuse, il fallait avouer que lors de votre précédente mission, tu étais un peu sur les nerfs, tu pensais bien trop parfois. Le troisième arrivé ... et le plus terrible de tes coéquipiers, ce fut Shun. Tu étais en froid avec lui, en même temps, tu te souviens encore de son comportement quelques semaines auparavant. Tu avais peut-être était dure avec lui aussi ? Enfin, fallait dire, le jeune homme n'as en aucun cas, reconnu ses torts, il avait même essayé de te faire porter le chapeau, il avait mérité sa gifle, c'est ce que dirait toutes femmes censées et avec un minimum de dignité. Néanmoins, pour la mission et le village, tu décidais de mettre tes différents avec cet énergumène, de côté, et de faire en sorte qu'elle soit un succès. Chose qui, visiblement ne fut pas une résolution unanime. En effet, Shun n'eut aucun scrupule à t'accoster et se venger en te mettant à son tour une gifle. De nature impulsive, tu lui aurais volontiers balancée le retour, mais ... tu repensais à ta petite résolution, te contentant simplement d'attraper son poignet juste après son petit discours. "Un conseil, ne recommence jamais ça. Je veux bien concevoir que l'autre jour c'était un quiproquo, mais là, il en va de la mission, il est hors de question qu'elle soit un échec." Une gifle pour une gifle, tu refusais d'admettre avoir tort, puisque tu n'avais aucun tort, en revanche, tu mis ta fierté de côté, le fait qu'il te donne une chance t'était bien égal, tu t'en fous royalement de la reconnaissance d'un pervers narcissique et coureur de jupon, en revanche, tu devais bien admettre que pour réussir, il allait falloir vous rapprocher tout les deux. Si vous faite une guerre froide, cela touchera toute l'équipe, et tu espérais grandement qu'il en avait aussi conscience, aussi, avant que Kaito n'arrive, tu le rejoignis. "Je suis désolée pour ce qui s'est passé à l'auberge, j'étais pas de bonne humeur, et tu étais au mauvais endroit, au mauvais moment, point barre. N'en parlons plus." Satisfait ?! Les bras croisés, il avait tout intérêt à s'en contenter, car il n'y aura pas plus que cela. Maintenant, c'était plutôt à lui de montrer son potentiel autre que squatter les poitrines féminines.

Retournant alors un peu à l'écart, tu observais l'océan, réfléchissant à la formation qu'adoptera l'équipe, tu avais eu des informations sur chacun d'eux, dans ta tête, le plan été tout tracé, tout était clair et tu ne voyais pas ce qui pourrait vraiment mal tourné. Après tout, le but était simplement d'éliminer des pirates et ramener leur rafiot au port. Enfin, Kaito arriva, à onze heure, pile à l'heure, il avait à peine posé pied sur le pont, que le capitaine ordonna le départ du prototype. Les mousses se mettant au travail, alors que le navire commençait à gronder et à bouger. Le dernier arrivé eu alors la bonne idée de rassembler tout le monde pour manger ... du thon. Réellement. Pourquoi pas après tout. Midi approché, les ventres gargouilleraient sans doute très bientôt et ce serait toujours ça de pris. T'approchant donc des autres, un sourire au visage, bien que, ton regard ferme en disait long sur tes intentions vis-à-vis de cette mission. "Bonne idée, ça fera du bien à tout le monde." Distribuant donc le tout à chacun, laissant la part de Kaito entre ses mains évidemment, avant de commencer à déguster cela. Tu les regardais, tous, un par un. Si quelque chose se passait mal, tu serais tenue responsable de l'échec, et de leur mort, si toutefois il y avait des morts. Ainsi ... tu devais bien leur expliquer tes attentes et l'objectif de la mission. "Bon, petit topo. Le but de la mission est de se débarrasser des pirates qui pillent les navires du villages depuis un moment. Ils ont réussis à semer les précédents à avoir essayer, sauf que nous, on à un nouveau navire, qui se base sur la vitesse. De plus, le mieux serait de ramener leur navire à eux, au port, donc on évite au maximum d'abîmer leur navire. Tout le monde à compris ?" Laissant quelques minutes de silence pour que tout le monde comprenne bien, ou réponde si des questions subsistaient, avant de finalement reprendre après avoir terminée ton thon. "Pour la disposition, Kaito, tu seras à l'avant, je serais juste derrière toi, quant à toi Shun, tu couvriras Hatsumomo, elle ne doit en aucun cas être blessée. Quant à toi Hatsumomo, tient toi prête à tout moment, surveiller partout autour de toi, tu interviendras pour soigner ou soutenir, mais ne te laisse aucunement toucher. Tout le monde comprends ici aussi ?" Tu étais claire, concise et tu ne laissais pas place aux contestations, juste aux questions, après tout, tu ne pouvais pas te permettre un drame ou un acte de héros qui pourrait mettre tout le monde dans un danger plus grand encore. D'autant plus que, désormais, il était trop tard pour eux si ils voulaient faire marche arrière, le prototype c'était assez éloigné du port désormais ...


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Omura Hatsumomo
Omura Hatsumomo
Uzushio no Genin
Messages : 138
Date d'inscription : 22/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 29
Expérience:
A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] Left_bar_bleue568/500A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] Empty_bar_bleue  (568/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Une mission rang B ?
Kaito, Omura Hatsumomo, Shun et Uzumaki Katsumi

Katsumi salua la jeune genin d’un geste de la main, que la jeune fille lui rendit timidement. Shun arriva ensuite, pourtant son arrivée laissa Hatsumomo bouche-bée. Elle ne savait pas ce qui c’était passé entre les deux ninjas plus âgés, mais la gifle qu’il décocha à Katsumi, sous-entendait que leur dernière rencontre n’avait pas été des plus agréable. Haussant un sourcil la jeune fille fixa son équipier, mais ne posa pas de question. Elle savait qu’il n’était pas du genre à distribuer des coups gratuitement, quelque chose d’important devait motiver son geste et il était plus sage de rester hors de cette confrontation, surtout considérant le caractère violent et prompt à tuer de leur cheffe de mission.

Shun mentionna leur dernière mission, lui demandant plus particulièrement ce qu’avait donné son étude de crabe. Hatsumomo fit une grimace à cette mention.


    - Non, disséquer le crabe n'a rien donné, à l'exception de me faire dire que j'ai une curiosité malsaine et que si je veux d’autre projet, je devrai m'abstenir de démembre des crustacés dans le laboratoire. Je leur ai dit que c'était pour le bien du village et sais-tu ce qu'ils ont dit ? Ils ont dit que c'était malsain pour une enfant ! Mais je suis une kunoichi, maintenant, pas une enfant !


Tant d’émotions dans ce discours, son ton balançant entre offusquée, contrariée et étonnée. Accompagnant son monologue par de grands mouvements de bras exagérés, montrant l’ampleur de son incompréhension devant la réaction de ses supérieurs.

Lorsque le quatrième membre de l’équipe arrive, il propose du thon rouge. D’abord hésitante, Hatsumomo resta un peu en retrait fixant le poisson. Mais elle avait sauté le petit-déjeuner pour se rendre au laboratoire le plus rapidement possible et son estomac la convainquit d’aller prendre quelques morceaux.


    - Merci, c’est apprécié, dit-elle avant de se servir.


En mangeant, elle écouta la formation proposée par la cheffe d’équipe. Ne sachant pas quelles étaient les habiletés du dit Kaito, la jeune Omura ne pouvait pas réellement émettre son avis sur le résultat final, mais elle allait mettre une chose au claire : elle n’était plus entièrement sans défense. Elle savait distribuer des coups. Elle avait encore du chemin à faire, mais elle connaissait le taijutsu maintenant, s’il elle ne pouvait pas aller au combat, elle ne pourrait pas réellement aider.


    - Hum … Katsumi-san … Je voulais vous informer que je n’ai plus besoin d’une telle protection. Je sais me débrouiller par moi-même. Depuis notre dernière mission, j’ai appris quelques points sur le taijutsu et … enfin … autre chose d’ailleurs. Je ne vous contredis pas, je veux simplement que nous nous organisons de la meilleure façon possible. Est-ce absolument nécessaire de garder Shun à ma défense ? Car après tout, comme je viens de le dire, je suis formée au taijutsu, je suis un médecin, oui. Me garder en sécurité est une excellente idée, mais je crois sincèrement être utile au front. Et si jamais il nous arrive de croire que je suis en danger, je peux toujours faire marche arrière et retourner sur le navire.


La jeune fille lança un petit regard à Shun, lui signifiant qu’elle mentionnait cette technique qu’il avait vue, mais dont il ne connaissait pas la réelle utilité.

Le vent marin agitait les voiles du navire quittant le port. Cette mission était plus important qu’elle avait eu à faire jusqu’à présent. Il était hors de question d’échouer.

Revenir en haut Aller en bas
Shun
Shun
Uzushio no Chunin
Messages : 246
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 25

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG C
Ryos: 384
Expérience:
A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] Left_bar_bleue987/500A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] Empty_bar_bleue  (987/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Des pirates oh oui des pirates !
La mort est une glorieuse défaite.

Hatsumomo & Kaito & Katsumi & Shun

La réaction de Katsumi lorsque je lui avais décollé la gifle était risible, maintenant elle allait dire que s’il y avait un échec durant la mission cela serait ma faute. Bref, pour la mission, je mettrais de côté ma rancœur, mais juste pour information elle mettait une gifle s’en prenait une deuxième et maintenant elle faisait sa choquer de recevoir une gifle. Contradictoire, voire antinomique, "ne fais pas à ton prochain ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse". Une phrase qui n’avait pas l’air d’être très connu pour la cheftaine de mission. Rôle qui semblait monter à la tête de cette rousse. Elle s’était brièvement excusé ce à quoi, j’avais sorti : « Excuse potentiellement acceptée ! » Tout d’abord, Kaito avait fait son apparition avec du thon rouge, le malaise était assez profond pour moi, car depuis ma mission avec hatsumomo et l’éradication des pauvres crabes, j’étais devenu végétarien et je lui dis d’un ton désolé :

«- Sans façon, depuis une petite éradication de crabe ! J’ai décidé de ne plus manger d’animaux, ni de crustacés pour me faire pardonner ! »

Je le remerciais d’un simple sourire malgré tout, il ne pouvait pas forcément le savoir. Par la suite, Hatsumomo m’expliquait ce qu’elle avait fait des crabes et que finalement cela n’avait pas servi grand-chose à part qu’elle se fasse rejeter par son clan. Je me penchais à son oreille et dis d’un ton moqueur :

« - À mon avis, c’est juste qu’ils n’ont pas encore compris quel génie tu étais. Ou tout simplement, ils se sentent idiots et ils font croire que le problème vient de toi, réaction courante chez les incultes. J’en connais quelques-uns qui font pareil ! »

Je ne dirais pas qui, mais si vous avez pu suivre mes différentes aventures, une ou deux personnes vous viendront à l’esprit.

Alors attention voilà le moment le plus ridicule. Katsumi nous expliquait la mission, mais elle nous prenait pour des débiles, la petite question à la fin « tout le monde a compris ? » Je croyais qu’elle a cru que nous étions une bande de benêts. Si tu voulais ramener un navire en bon état, il faudrait forcément qu’il soit en état de naviguer, même un Yoh serait au courant de cela. Pour continuer, elle se mettait à débiter des postes. Attention, c’était le moment cheftaine qui balançait des ordres à tout-va. Sa stratégie semblait être la seule ! En effet, au lieu de demander si tout le monde était d’accord avec celle-ci. Elle nous ressortait le petit tout le monde a compris ? Putain, mais que quelqu’un lui fasse comprendre qu’être chef ce n’était pas ça. Être chef, c’est écouter chacun donner sa version d’une stratégie et peut-être mélanger toutes les stratégies afin de créer la meilleure, puis il serait peut-être bien pour un chef d’éviter d’infantiliser ses partenaires nous étions quand même trois au même grade et bien que la petite soit genin. Elle était très douée intellectuellement parlant. On parlait quand même d’une descendante des Omuras. Je rongeais mon frein pour ne pas la renvoyer chier. C’était Hatsumomo qui se manifestait en premier en expliquant qu’elle n’avait pas forcément besoin d’être protégé, maintenant elle était devenue plus forte au combat. Je me souvenais de ce petit entraînement et de cette technique que j’avais pu observer. En effet, elle était devenue sacrément coriace et elle pourrait s’en sortir. Je me calmais et hypocritement (oui, il fallait bien l’avouer sur ce coup, je ne devais rien dire de ce que je pensais.) :

« -Je plussoie ce que dis Hatusmomo, je l’ai bien vu se battre et elle est capable de se battre toute seule. A mon avis, je pense qu’il vaut mieux que je reste à distance et que je vous couvre tous. Dans le pire des cas, j’ai le moyen de mettre en retrait notre soigneuse, mais je pense qu’on peut lui faire confiance. Sinon, à part ça, je pense que ton plan semble un peu bancal, surtout sur un bateau. Les postes vont forcément changer selon deux points de vue. Tout d’abord, premier problème si ce n’est pas notre bateau qui aborde l’autre, dans ce cas, nous serons encerclés et il faudra trouver un moyen de se battre dans une zone restreinte. Impossible d’utiliser des techniques de zones. Le second cas est la taille du bateau. Pour garder ton point de vue et ce déploiement, il faudrait que je combatte de notre bateau tout en protégeant hatsumomo. Nous n’avons pas le choix, nous allons devoir attaquer en premier et donc rentrer tous dans la mêlée ce qui sera compliqué. »

Je réfléchissais un instant :

« -On peut toujours aussi essayer de réduire les ennemis en attaquant de notre bateau à une distance particulière, mais il risque d’avoir des canons dans le bateau adverse. L’abordage semble être la meilleure technique, mais ce qui voudrait dire qu’on sera tous attaquant et donc il sera forcément compliqué d'effectuer les rôles que tu nous demandais. On sera concentré à ne pas crever. Enfin, à votre convenance, je n’émets qu’une simple analyse de base. »

Résumé du tour:
 

b l a c k f i s h
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] 21.4

à vos postes moussaillons !



Le poisson semble avoir donné son effet, mes trois camarades de mission ont commencé à discuter à propos du plan à suivre. Selon Katsumi, l'objectif était de neutraliser un groupe de pirates pour récupérer le bateau qu'ils ont volé en essayant de ne pas l'endommager. Je termine les deux derniers morceaux de thon que je mâche lentement essayant de profiter au maximum de leur saveur. Mmmh que c'est bon ! Il fallait profiter de ce délice, car on risquait de passer plusieurs jours en pleine mer et la qualité de la nourriture pourrait être affreuse.

En écoutant les autres, j'ai constaté que Shun et Hatsumumo ont encore un peu de mal pour écouter les consignes de Katsumi. Elle a à peine dit quelques mots sur la disposition à suivre, que les deux autres ont commencé à protester. L'Uzumaki était une Chuunin certes, mais ça ne voulait pas dire qu'on ne doit pas l'écouter. Elle a été choisie par le Senkage pour diriger cette équipe et pour mener à bien cette mission. Je me lève alors d'un coup du baril et je prends la parole.

<< - Hatsumomo nous serons tous au front, soit sûre de cela et tu joueras un grand rôle dans cette mission crois-moi. Je ne pense pas que Katsumi voulait dire que tu n'étais pas apte à te défendre toute seule, mais tu dois rester en arrière pour nous garder à l'œil et intervenir directement si quelqu'un est blessé ou si quelqu'un a besoin d'un petit coup de pouce. Tu seras la carte joker de cette équipe, la carte qui pourra, lors des moments les plus difficiles, basculer la situation en notre faveur. >> Dis-je en caressant les cheveux de la petite Omura, avant de reprendre en regardant Shun.

<< - Le combat entre bateaux n'est pas envisageable lors de cette mission. Nous devons à tout prix éviter de rentrer en contact avec les pirates, il y a un grand risque d'endommager le bateau ennemi. N'oubliez pas les amis, nous ne sommes pas des pirates et les combats navals ne sont pas notre point fort. On a un navire plus rapide qu'eux et j'ai des capacités sensorielles qui pourront nous être très utiles. >> Je bois quelques gorgées d'eau avant de continuer.

<< - Donc l'idée c'est de les prendre par surprise. On doit d'abord connaître leur position avec mes capacités sensorielles et attendre la nuit pour passer en action. La nuit la plupart des pirates seront endormis ou saoul, ça sera notre opportunité pour agir. Nous laisserons alors notre navire hors de vue et nous utiliserons un canot pour arriver à leur bateau sans se faire détecter. Une fois sur place, nous pourrons les assassiner un par un en se faisant passer pour des pirates grâce au Henge. >>

<< - Je pense que c'est le meilleur plan à suivre pour prendre leur bateau sans l'endommager....>>

<< -  Une dernière chose, lorsqu'on passera en action, il faudra écouter les ordres de Katsumi sans discuter, on aura plus le temps de débattre et chaque erreur pourra nous être fatale. Pour le moment je serai en haut du mât pour essayer de détecter le navire ennemi. >>

J'ai dit tout ce que j'avais à dire, débattre n'était plus nécessaire pour ma part, c'est à Katsumi de décider après tout et pas à moi. Je prends quand même le temps pour écouter les réponses de mes coéquipiers avant de gagner la vigie.

Halloween
Bouuh !
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Messages : 641
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Le bateau qu’allait emprunter les ninjas était très bas sur la mer, avec une poupe particulièrement relevée pouvant fendre aisément les vagues on voyait deux grandes ailes sur les côtés du bateau pour permettre de prendre plus de vent. Le capitaine était en train de donner les derniers ordres à ses marins au nombre de six. Ils préparaient avec soin le navire et l’un d’eux lâcha un juron quand l’un des ninjas grimpa dans le mat. Il soupira et se tourna vers son capitaine puis vers les autres ninjas qu’il salua avec gentillesse avant de reprendre sa route. Le capitaine s’avança vers la meneuse des ninjas en lui tendant la main.

« Katsumi Uzumaki ? C’est bien ça ? Je suis Ren Istamé bienvenu à bord de l’Awa, le navire le plus rapide de ces mers. Installez-vous, mes marins ont l’habitude des ninjas, mais vous serez priez de ne pas trop être au milieu du navire. Il est encore expérimental et même si nous le maîtrisons nous préférons éviter d’avoir un homme à la mer. »

Il leur indiqua des endroits pour s’installer avant de faire lever l’ancre. Les voiles se gonflèrent et le navire se mit à voler presque littéralement sur l’eau. L’océan défilait autour d’eux et seuls ceux placer à la vigie pourrait voir quelque chose. S’il y avait. Au loin on pouvait distinguer une tâche étrange vaguement avec la forme d’un navire mais si on regardait trop vite on ne verrait qu’un cailloux.
Revenir en haut Aller en bas
Uesugi Lavi
Uesugi Lavi
Uzushio no Chunin
Messages : 33
Date d'inscription : 26/12/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG C
Ryos: 93
Expérience:
A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] Left_bar_bleue60/500A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] Empty_bar_bleue  (60/500)
Voir le profil de l'utilisateur
A l'abordage ! [Mission B]


Tu as le vent en poupe, on peut même dire que tu es à l'avant de ce bâtiment mon cher Lavi, tu brilles à sa proue, embrassant l'horizon alors que vous prenez le large. On ne peut que remarquer ce charisme qui est le tien alors que tu fais fière allure à t'imaginer en capitaine de ce vaisseau. C'est en réalité un rôle que tu te donnes histoire que ça colle parfaitement avec ce magnifique cache œil que tu portes. Cette missive que tu as semble assez importante, même si pour le coup tu déroges à la règle t'interdisant de quitter le village, mais ce n'est qu'une livraison, rien de plus. Qui peut bien s'inquiéter d'aller livrer une simple missive pour cette charmante Katsumi au caractère des plus bipolaire. Comment as-tu fais pour te faire octroyer cette mission avec ton interdiction de sortir ? La ruse sûrement, sur cette mission il semble y avoir un petit monde, surtout ce cher Shun à qui tu dois en quelque sorte la vie. La merveilleuse et petite Hatsumomo s'étant occupé de ton œil après l'opération, ainsi que Kaito… Kaito… Qui est-ce déjà ? Avez-vous eu la chance de vous rencontrer à l'académie de Uzu ? Bonne question, tu n'en as pas réellement le souvenir, mais nous verrons bien une fois arrivé à bon port mon petit Lavi !

- Si vous pouviez avoir l'amabilité de vous tenir un peu à l'écart de la proue, et surtout à l'écart du bord… Nous ne sommes jamais à l'abri d'une perturbation.

- Veuillez accepter mes plus plates excuses, je vais m'exécuter de ce pas Capitaine !

- Je ne suis que le quartier-maître mon garçon…

Bon, on repassera pour le charisme et la fière allure mon cher. En attendant, tu quittes le bord que tu as allègrement fréquenté depuis votre départ pour aller explorer quelque peu ce navire. C'est tout de même bien monté ce genre d'engin, ça vous fend l'eau en deux et vous permet de parcourir les mers. Depuis quand sommes-nous capables de le faire  d'ailleurs ? C'est une très bonne question que voila Lavi, depuis quand l'homme est-il capable de naviguer ainsi et de concevoir pareil bâtiment ? Cependant, toi tu préfères aller rêvasser à tribord, coudes posées sur la partie boisée t'empêchant de tomber peu importe les caprices de Calypso, nymphe des mers.

Allons bon… Cela fait déjà un petit moment que vous êtes partis du port et tu ne cesses de rêver des éventuelles aventures que tu peux vivre une fois amarré. Tu te frottes l’œil en baillant un bon coup et en t'étirant, c'est que le temps passe vite quand on se plonge entièrement dans nos songes. D'ailleurs, en parlant d'amarrage tu te dois de te reprendre car c'est déjà chose faite. Ils sont déjà tous à s'agiter pour remettre de l'ordre afin de pouvoir quitter le vaisseau. Tu ne perds donc pas de temps pour le quitter de la plus belle des manières : bondir comme un petit couillon.

Malheureusement, quand on a un œil en moins et que l'on a pas encore eu le temps de s'y faire on ne voit pas parfaitement ce qui se cache sous nos pieds. Pauvre de toi petit héritier qui met le pied dans ce qui semble être… La queue d'une bête à la fourrure hirsute et aussi sombre que ton œil. Simple réflexe : tu retires ton pied rapidement et cela te vaut une sentence à la hauteur de ton délit : ta paume est attaquée par ses griffes et ses crocs. Chance ou non, tu arrives à te dégager de son emprise et de pleurer la médiocrité qui est la tienne pour le coup. Nul besoin de pleurer, ce n'est pas bien grave, mais tu es attristé d'avoir la peau abîmée maintenant.


- Décidément, j'en ai de la vaine aujourd'hui. On peut se rassurer, de souvenir il me semble que ça doit porter chance ces rencontres la…

Te reprenant et te souvenant de la raison de ta venue tu t'élances désormais dans la recherche de tes confrères. Il n'y a pas réellement de mal à les trouver, quelques pas suffisent pour les apercevoir un peu plus loin. Allons remplir notre mission maintenant et tentons d'être aussi aimable que possible. Un sourire béa sur le visage et te grattant l'arrière de la tête tu finis par t'annoncer avec le plus grand des respect possible.

- Bien le bonjour à vous, je tiens à vous demander de bien vouloir m'excuser de cette intrusion, mais on m'a demandé de…

Tu cesses de parler quelques instants avant de les détailles un à un du regard et de t'attarder discrètement sur le cas de votre supérieure. Tu te penches alors vers l'oreille de Shun avant de cacher tes mouvements de lèvres avec ta main droite, puis tu commences à susurrer quelques mots doux.

- Effectivement, tu avais raison… Ils sont voluptueux, à confondre avec des coussins si besoin. On a une tente chez les Uesugi, j'ai vue une peinture d'elle lorsqu'elle était encore dans la fleur de l'âge. Une vraie beauté, Mère m'a raconté qu'une fois on a même réussi à la marier de force à un ninja assurant la sécurité de nos aïeuls, mais il est mort à la guerre. Tout ça pour dire qu'aujourd'hui, la pauvre a le dos courbé comme une échine à cause de ses attributs et qu'elle ne peut plus marcher sans sa canne.. Enfin…

Un simple constat établi après une confession de Shun lui ayant raconté qu'il avait par erreur dormi contre la poitrine de celle-ci. On ne peut retirer à ces femmes qu'elles ont là des attributs à usages variables. Toi, tu sembles ne pas être contre cela, après tout du moment que vous êtes encore dans le printemps de la jeunesse il n'y a pas de mal à avoir été gracié par les déités de ce monde. Tout cela pour dire que tu te disperses jeune Uesugi ! Tu n'es pas venu là pour vanter les mérites de la chair, mais bien pour le travail, alors redresses toi et reprends ton rôle !

- Veuillez m'excuser, simple secret de polichinelle. Donc, on m'a demandé de ramener cette missive pour Uzumaki Katsumi. Il me semble que vous êtes appelée autre part et que de ce fait eh bien… Tu t'approches d'elle avec sympathie, toujours tout sourire, et tu lui tends ledit courrier. Et que de ce fait je vais devoir prendre votre place. On vous attend pour reprendre la mer.

Ainsi se termine ta phrase après lui avoir donné la missive. La question que tu finis par te poser par contre c'est le but de cette mission à laquelle tu participes désormais. Quel idiot, se souvenir maintenant de devoir prendre connaissance de ladite mission à laquelle tu vas participer. Tant pis, certains apprennent sur le tas, pourquoi ne serait-ce pas ton cas maintenant ? Tu t'en vas vers la jeune Omura afin de prendre place à coté d'elle, et discrètement tu tentes de le lui demander. Pas que de le demander à ton peintre puisse te déplaire, mais ça peut paraître louche de s'adresser deux fois à la même personne sous le regard d'autrui.

- J'ai juste une petite question Hatsumomo… J'ai le souvenir que l'on m'ait demandé de rapporter cette missive, mais le but de votre mission à vous, c'était quoi déjà ?

Feat
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité






[Printemps 15]
A l'abordage !

Ft Hatsumomo & Shun & Kaito

Tu avais donc, calmement donné les consignes, après tout, c'était là aussi, le rôle de chef d'équipe : organiser les troupes. Dans ta tête, tout semblait clair : toi et Kaito, seriez au front, et Shun veillerait sur la sécurité de Hatsumomo, cette dernière étant une pièce maîtresse de l'équipe puisque sans elle, il semblait difficile de mener à bien cette mission. Pourtant, les autres ne furent pas de cet avis, que ce soit véridique ou la jubilation de te contredire, tu avais pourtant espérée qu'ils acceptent tes consignes. Visiblement, non. Hatsumomo se défendant en justifiant avoir appris à se battre, et acquis de nouvelles techniques, quant à Shun, il se fit une joie de mettre un point d'honneur sur le fait que, avec une bataille maritime, vous seriez tous obligés de rejoindre la mêlée. En soit, ils ne comprenaient donc pas où tu voulais en venir. Tu n'avais pourtant pas insinuer que la petite Omura ne savait pas se battre, ni même que Shun et celle-ci serait hors du combat, tu as juste mis en place le fait que Shun devrait veiller sur la survie de la genin, que c'était là, sa priorité. Enfin, dans ton malheur, il y'en avait au moins un qui semblait avoir comprit ton raisonnement. "Merci Kaito. Donc, comme il l'a expliqué, Hatsumomo, tu es une membre majeure de la mission, et, je pense pouvoir faire confiance à Shun pour qu'il fasse en sorte qu'il ne t'arrives rien. Laissant donc Kaito expliquer son avis, comme il le dit, une attaque discrète semble une bonne idée. Foncer dans le tas serait bien idiot et dangereux, le navire que tu as sous ta responsabilité serait sans doute mis à mal et ce n'est sans doute pas l'objectif. Enfin, hochant donc la tête, tu confirmas l'idée : attaquer de nuit.

Suite à cela que dire de plus ? Tout était dit, Kaito ferait en sorte de repérer le navire dès qu'il sera en vue, comme il le dit lui même, selon toi, ses capacités sensorielles lui permettront au-moins de savoir si ces pirates possèdes des capacités en ninjutsu ou tout autre particularités. Enfin, tout allait plutôt bien, du moins, jusqu'à ... "On a plus d'eau Capitaine ! Les tonneaux été percés, tout est vide !" Une situation bien dramatique en mer ... ne plus avoir d'eau potable mène bien souvent à de vilaines maladies, voir la mort. C'est donc sans surprise que le navire dû amarrer à la première île visible, afin de refaire le plein. Cependant, durant cette escale, un jeune homme vint à vous, annonçant avoir une missive pour toi après ... avoir chuchoté quelque chose à l'oreille de Shun, en te regardant. Visiblement, tu étais sur de nombreuses lèvres, enfin, en clair, pour résumer le délire : tu étais demandé ailleurs, sur une autre mission. Ouvrant donc la missive, tu soupirais nonchalamment. Tu devais rejoindre l'île de Kamidora afin de soutenir les forces du seigneur de l'île contre des brigands cherchant à se débarrasser de lui. "Bien, le commandement revient à Shun, je dois vous laisser, j'espère tous vous revoir en vie au village." T'éclipsant donc en les laissant ici, tu rejoignis donc une petite flotte déjà ici, avant de faire route vers Kamidora ... mais, ta vie ne sera plus la même ...


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Omura Hatsumomo
Omura Hatsumomo
Uzushio no Genin
Messages : 138
Date d'inscription : 22/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 29
Expérience:
A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] Left_bar_bleue568/500A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] Empty_bar_bleue  (568/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Une mission rang B ?
Kaito, Omura Hatsumomo, Shun et Uzumaki Katsumi

Peut-être n’avait-elle pas compris ce que cherchait à dire son chef de mission, mais Hatsumomo ne voulait pas être considérée inutile pour cette mission. Après tout, sa dernière mission avec Katsumi n’avait pas été un succès grâce à elle. Katsumi avait fait tout le travail alors qu’elle s’était cachée. Ce n’était pas un moment dont elle était particulièrement fière. Peut-être était-ce la raison pour laquelle elle s’était sentie immédiatement écartée du front par Katsumi ? Peut-être était-ce simplement son envie de se prouver qui lui avait donné cette impression et son désir ardent de contredire son chef de mission ? Quoi qu’il en soit réellement, Hatsumomo avait agi de façon très peu professionnelle. Elle était une kunoichi pas une enfant capricieuse !

Leur discussion fut interrompue par un homme indiquant qu’il n’y avait plus d’eau sur le navire. Il fallut donc aller en chercher à l’île la plus près. Hatsumomo resta sur le navire au départ à observer les barils d’eau être chargée. Ça lui faisait penser à sa première mission, où elle était allée dans l’épave d’un bateau récupérer un journal de bord. Elle en avait d’ailleurs profité pour effrayer quelques aventuriers téméraires. À cette pensée, un petit sourire se forma sur son visage.

Portant son attention sur le port, elle vit Lavi, ce jeune homme à qui elle avait soigné l’œil quelques semaines plus tôt. C’était à cet instant qu’elle décida de rejoindre son chef de mission qui se trouvait en compagnie de Lavi. Lorsqu’elle arriva, la petite genin entendit les dernières paroles de l’échange.

Shun devenait le chef de mission, Katsumi quittait, Lavi rejoignait … C’était impressionnant cette façon de voir les choses évoluer. Le départ précipité de l’Uzumaki provoqua deux émotions bien distinctes pour la petite blonde : soulagement et déception. Soulagement, car, selon elle, Katsumi était une psychopathe qui ne se gênerait pas de faire des victimes lorsque c’était non nécessaire. De la déception, car elle ne pourrait pas lui prouver jusqu’où elle avait progressé depuis leur dernière rencontre. Enfin, peu importait, car ce n’était plus réellement de son ressort, n’est-ce pas ?

Alors que l’équipe s’organisait à la suite de cette nouvelle, Lavi se pencha à l’oreille d’Hatsumomo lui demandant en quoi consistait la mission. Elle sembla réfléchir quelques secondes, cherchant les mots justes pour décrire cette mission.


    - Il faut arrêter des brigands qui terrorisent les eaux des environs. D’ailleurs, si on peut récupérer leur navire intact, se serait vraiment bien. Alors si on peut éviter le katon dans le combat …


La réponse du plus jeune membre de l’expédition n’avait rien de discret : sa tête entièrement tournée vers son équipier, sa voix qui ne prétendait même pas au murmure, le geste qu’elle avait fait en mentionnant le katon, comme si c’était la plus chose la plus évidente du monde … Si le jeune Uesagi cherchait à être discret, Hatsumomo ne l’avait clairement pas saisi.

Alors que Katsumi quittait, un marin indiqua que les barils avaient été chargés. C’est à ce moment que la petite Omura tourna son attention vers le nouveau chef, attendant ses ordres.


Revenir en haut Aller en bas
Shun
Shun
Uzushio no Chunin
Messages : 246
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 25

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG C
Ryos: 384
Expérience:
A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] Left_bar_bleue987/500A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] Empty_bar_bleue  (987/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Des pirates oh oui des pirates !
La mort est une glorieuse défaite.

Hatsumomo & Kaito & Katsumi & Shun

La suite des actions me semblait sortit de leurs contextes, je fixais assez violemment Kaito qui soutenait le rôle de Katsumi, mais j’avais pris en compte son plan qui me semblait un tantinet risqué, mais il faudrait que je lui réponde après. Enfin, j’attendais que la cheftaine réponde, enfin, elle n’avait que le nom de chef. L’ironie et la façon dont elle parlait m’insupportait au plus au point, elle n’était que condescendance et mépris. Elle avait l’impression d’avoir la science infuse. Elle ne comprenait pas, qu’elle n’était que la vanité et débilité. En attendant, le bateau était parti et j’étais assis à côté de Hatsumomo quand soudain, le capitaine du bateau expliquait qu’il y avait un problème avec l’eau, ce qui nous contraint de s’arrêter sur une île pour réapprovisionner les stocks.

Alors l’enchaînement fut rapide et compliqué à suivre, tout d’abord, Lavi était arrivé. Il était beau, il était sexy, il était bizarre, mais il était tellement naturel. Il me chuchotait dans l’oreille en me parlant de la poitrine exubérante de Katsumi et comme quoi je ne l’avais pas trompé sur la marchandise. Je le regardais et rigolais avant de lui répondre dans l’oreille : « Enfin ce qui n’est pas moelleux, c’est son caractère d’hystérique dépressive. Puisse-t-elle finir comme ta tante ! »

Puis, Lavi expliquait à la demoiselle qu’elle devait se retrouver sur une autre mission. Putain ce que je suis content qu’elle s’en aille. Elle ne sert tellement à rien à part m’horripiler cette mégère ! Je me retrouvais cependant le chef d’équipe. Le commandement m’était donné par mademoiselle pimbêche, je ne savais pas si je devais la remercier ou la tuer, mais bref. Elle espérait tous nous revoir en vie au village, serais-je aigri d’espérer qu’elle crève ? Sûrement, mais je m’en contrefichais de sa vie, elle était tout ce que je détestais. Je la vis partir avec un petit sourire satisfait, puis je me retournais vers les autres :
« - Bon, pour reprendre ta stratégie Kaito et remettre le reste pour Lavi. En effet, Kaito tu sera notre radar vivant, mais n’utilise pas trop de chakra pour ça. Pour ce qui est du fait de passer par la discrétion, le problème, c’est toujours le bateau, il suffit que sur la tour de guet de ce bateau, il y a un être capable de ressentir le chakra ou avec une acuité visuelle exceptionnelle même de nuit et nous serons dans de beaux draps. Bien que l’effet de surprise aurait pu marcher, s’ils ont repéré notre présence dans une surface aussi restreinte, ils pourraient nous piéger. L’autre technique serait de tendre un piège constitué de fuin et de les inciter à nous aborder, mais ça peut être compliqué aussi. Hatsumomo a raison également, aucune chance d’utiliser le katon, il faudra se restreindre sur des techniques qui ne vont pas endommager le bateau. Hyoton, Genjutsu, Fuin, Hidden, KG, Kenjutsu ce genre de choses fonctionneraient. Le Katon, on le prohibe, ou vraiment en dernier recours, mais cela risquerait de faire échouer notre mission. » Je reprenais mon souffle, regardais le capitaine qui me faisait signe qu’on allait pouvoir redémarrer :

« - Bon pour définir un plan, je pense qu’il vaut mieux qu’on se cantonne à deux possibilités et je vais vous laisser le choix parmi ces deux options, la première est l’effet de surprise d’un abordage. Aujourd’hui, c’est nous les pirates. La seconde est une course-poursuite dont notre but serait de faire accoster leur bateau afin de se battre sur la terre ferme ce qui serait faisable, théoriquement ? Si vous avez une autre option, je suis tout ouïe. Notre réussite sera faite sur un plan pour lequel nous aurons tous travailler à le créer ! »

Tu vois Katsu, c’est comme ça qu’on devient un véritable chef d’équipe en travaillant main dans la main ! Je me surprenais à être d’un coup aussi assuré, mais c’était peut-être que pour la première fois, j’étais en compagnie de mes plus chers camarades d’Uzushio.

Résumé du tour:
 

b l a c k f i s h

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] 21.4

à vos postes moussaillons !




À mes paroles, Shun avait commencé à me jeter des regards froids. Le shinobi détestait Katsumi et apparemment il ne voulait pas qu'on la soutienne, mais est-ce une raison valable de me regarder ainsi ?

On est une équipe de ninja après tout, on doit accepter toutes les opinions, tout en laissant les sentiments de coté. À ce moment, je commence à sentir une grande pression m'envahir.. N'étaient-ils pas conscients qu'il ne fallait pas prendre les missions à la légère ? Vais-je devoir essayer de trouver un terrain d'entente entre ces deux-là au lieu de me concentrer sur mon travail ? Ils n'ont apparemment jamais perdu un être cher au cours d'une mission, ils ne connaissaient pas encore l'importance de la communication au sein d'un groupe...

<< - Ne me regarde pas comme ça ! >> Dis-je en le fixant des yeux.

Énervé de ce comportement enfantin, je décide de m'isoler dans un coin du bateau. J'allume alors une cigarette et je bois une gorgée de ma gourde qui contenait mon cocktail spécial mission. Vais-je pouvoir gérer tout ça ? Je m'assoie confortablement et je ferme les yeux pendant un moment, histoire de calmer mes nerfs.


À mon réveil, je ne voyais plus Katsumi. Où était-elle passé ? Il ne l'a quand même pas jeté dans la mer ? Quelques minutes après, j'ai pu comprendre que l'Uzumaki a dû quitter le groupe pour se faire remplacer par un dénommé Lavi... Lavi était un gars que j'ai connu durant mon passage à l'académie, mais que je n'ai jamais eu la chance de le côtoyer. Il était issu d'un clan de bourgeois, les Uesugi, que je n'appréciais pas beaucoup.

Avec le départ de Katsumi, l'ambiance au sein du groupe a radicalement changé. Mes trois coéquipiers semblaient plus à l'aise et la négativité qui régnait a disparu. Shun prend alors la place de la Kunoichi en tant que chef et commence à donner les instructions. L'orphelin semblait à l'aise et confiant dans son rôle et j'avoue que ce changement m'a un peu surpris. Je ne pensais pas que la simple présence de Katsumi pouvait avoir des conséquences sur le comportement de Shun.


<< Comme vous l'avez dit, l'utilisation du Katon ne sera pas possible si on veut garder le bateau intact. Je ne serai donc pas très utile au front, mais par contre je serai en haut du mât scrutant l'horizon pour essayer de détecter l'ennemi. Pendant ce temps, il faudrait peut-être commencer par poser des questions à notre équipage. Ces hommes passent la majorité de leur temps dans la mer, c'est sûr qu'ils ont déjà entendu parler de ces voleurs de bateau. >> Dis-je à mes camarades.

Dans la vigie la vue était magnifique, la mer était très calme et l'air était frais. D'en haut je pouvais voir les mouettes qui volaient entre les voiles et qui par la suite, plongeaient tête première dans l'eau. C'était magique.. 

Une heure plus tard, mon regard se fixe sur quelque chose qui a fait son apparition dans mon champ de vision. Un navire peut être ? Ou un simple rocher ? Oh que non ! Ce n'était pas un rocher, ce que je voyais, avait clairement la forme d'un bateau. 

<< Les gars ! Je pense qu'on a de la compagnie à tribord ! >> Criais-je.

En concentrant mon chakra, j'utilise mes capacités sensorielles pour essayer d'avoir plus d'informations sur le nombre de personnes présentes dans le bateau en face, ainsi que le nombre de personnes ayant une quantité de chakra digne d'un shinobi. Je devais avoir le plus d'informations possibles et je devais surtout savoir s'il y avait des senseurs chez nos ennemis.
  

Halloween
Bouuh !
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Messages : 641
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Les marins demandèrent gentiment aux ninjas de rester à leur place. Au nombre de sept en tout, s’ils étaient d’excellents navigateurs, ils n’étaient en revanche pas des guerriers malgré leurs armures et katana. Seul le capitaine semblait être un peu plus guerrier. C’était bien pour cela qu’il était le capitaine et pas les marins. Ils obéissaient sans problème et restaient polis voir même joyeux malgré l’ambiance. Ils ne pouvaient s’en empêcher, dès qu’ils étaient en mer : ils étaient heureux. Et parfois on pouvait entendre quelques-uns chanter en cœur. Mais dans le même temps on sentait qu’ils faisaient attention et qu’ils étaient aux aguets. Ils bifurquèrent pour aller changer les tonneaux d’eau le plus rapidement possible sans perdre de temps avant de reprendre la mer. Ils naviguaient en observant autour d’eux et dès que Shun lança son alerte le capitaine sortit sa longue vue et la braqua dans la direction du navire.

« C’est bien lui ! Et il est armé ! On dirait bien un modèle plus gros que notre propre bateau ! »

Kaito pus sentir une vingtaine de chakra faibles et un plus fort et plus inquiétant. Pour l’instant ils n’étaient pas encore vu, les gentils, mais cela ne saurait tarder Le capitaine, gentil, se tourna vers Shun.

« Votre stratégie ? Si elle est réalisable sur la mer. Nous pouvons le rattraper, mais… il est armé. Une baliste. »
Revenir en haut Aller en bas
Shun
Shun
Uzushio no Chunin
Messages : 246
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 25

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG C
Ryos: 384
Expérience:
A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] Left_bar_bleue987/500A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] Empty_bar_bleue  (987/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Des pirates oh oui des pirates !
La mort est une glorieuse défaite.

Hatsumomo & Kaito & Katsumi & Shun


Tout le monde venait d'exprimer sa position. Le bateau était reparti et Kaito avait bien repéré notre cible. Le problème, c'était ce que venait d'annoncer Kaito, plusieurs chakras assez faibles, mais surtout un puissant. Bon, c'était le problème principal lorsqu'on allait être sur le bateau, il serait l'adversaire le plus redoutable. Pour le moment, la plus grande peur et le plus difficile venaient d'être annoncé, une baliste. Une Baliste... Un appareil qui tire des immenses flèches, notre bateau possède rien comparé à celui de l'équipage adverse. Il fallait avant toute chose imaginer un plan et le capitaine me demandait une stratégie, car il avait peur pour son bateau et pour la baliste. Je ne pouvais guère ignorer sa détresse et le fait qu'on avait leurs vies entre nos mains. Je détestais définitivement avoir le poids des responsabilités, mais malheureusement, je ne pouvais rien faire d'autre depuis que l'autre mégère était partie. Je devais faire en sorte que tout le monde s'en sorte et en tant que capitaine, je devais protéger mes compagnons. Le plan que j'élaborais dans ma tête me donnait l'impression d'établir une stratégie pour jouer aux échecs, je pensais à cet enfant ce surdoué avec qui je jouais beaucoup à l'orphelinat. Il me battait à chaque fois, car il possédait un sens inné des stratégies, il ferait un fin stratège militaire, en cet instant, c'était une de ses techniques qui me parlait principalement. Je me souvenais de cette fois, où il a utilisé un cavalier pour attirer l'ensemble de mes pions autour, une diversion qui avait creusé ma défense et permis à ses pions... Oui, ses pions de s'immiscer jusqu'à mes tours... Une fois les tours tombés, la partie avait été presque pliés. Je regardais le capitaine et lui sourit, d'un sourire que j'essayais d'être chaleureux voire réconfortant, mais je n'étais guère doué pour ce genre de chose : 

« - Je pense avoir une stratégie et ne vous inquiétez pas monsieur, dans ce plan j'éviterai au bateau de combattre de manière à être détruite par cette baliste. Notre objectif principal est de détruire avant tout cette baliste, le reste devient secondaire. Nous ne pouvons pas avancer jusqu'à ce bateau, tant que cette arme nous menace. Alors j'ai imaginé un petit plan, sous le modèle d'une technique d'échec dans la vraie vie. Je vais me diriger vers le bateau avec la technique de marche sur l'eau. *attrape une planche de bois* je vais me servir de cette planche de bois pour faire croire que mon bateau s'est échoué non loin d'ici sur des rochers que j'ai dérivé jusqu'à eux. Je vais leur faire croire que ma famille est une riche famille d'Uzushio. J'étais en voyage pour transporter une missive à un daimyo. Avant cela, je créerai un genjustu de zone afin de les ralentir et surtout vous faire gagner du temps. L'intérêt serait que vous attendiez la nuit et que vous preniez une barque au début pour vous rapprocher et visez la baliste en premier lieu. Une fois celle-ci détruite le bateau pourra se rapprocher. Permettant d'offrir une solution de repli et si certains de votre équipage souhaite se joindre au combat. Par la suite, n'oubliez pas de me libérer de ma prison, comptez sur moi pour faire du bruit et permettre qu'on ne vous repère pas. Si, je suis blessé, Hatsumomo, je compterai sur toi pour les premiers secours. Pour ce qui est du plus fort, j'essayerai de le retenir, le temps que vous éliminiez les autres. Je ne suis pas doué pour le combat tel qu'il est, mais je devrais pouvoir le retenir permettant de se concentrer à plusieurs dessus. Cela vous convient ? »


Je leur laissais l'occasion de débattre, puis j'attrapais ma petite planche. Saluait tout le monde, j'espérais que je n'allais pas me jeter dans la gueule du loup et que je n'allais pas vers une mort certaine. Je fis quelque mudras et concentrais mon chakra au niveau de mes voûtes plantaires. Je me posais sur l'eau et me mis à courir, par chance, j'étais assez rapide et même si le bateau va assez vite, il y a la résistance de l'eau qui permettait que je rattrape le bateau. Avant de lancer l'acte de comédie, je fis plusieurs mudras et activait sur la zone la technique du Renard et du Tanuki. Puis, la comédie allait commencer. Je m'approchais du bateau et me posais dans l'eau en désactivant ma technique et je me mis à crier : 

« - A l'aide, a l'aide. Sauvez-moi ! S'il faut j'ai beaucoup d'argent, je pourrais vous payer ! » 

Un des pirates sortait la tête par-dessus bord et fit signe à ses camarades de venir.



Résumé du tour:
 

b l a c k f i s h
Revenir en haut Aller en bas
Omura Hatsumomo
Omura Hatsumomo
Uzushio no Genin
Messages : 138
Date d'inscription : 22/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 29
Expérience:
A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] Left_bar_bleue568/500A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] Empty_bar_bleue  (568/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Une mission rang B ?
Kaito, Omura Hatsumomo, Shun et Uesagi Lavi

Le navire quitta le port où avait quitter Katsumi pour être remplacée par Lavi. Un navire au loin, il était temps de faire sa stratégie. Shun réunit le groupe de ninja et exposa son plan. Hatsumomo hocha la tête. Elle espérait seulement qu’il fut prudent. Après tout, il allait servir d’appât, cette idée ne plaisait pas particulièrement à la petit genin qui, à force de croiser Shun, s’y était attachée. Mais une mission restait une mission. Ce n’était pas l’endroit pour un caprice. En plus, l’idée n’était pas mauvaise et Shun était un chunin, ce qu’elle n’était pas. Il allait s’en sortir, au moins le temps que le reste de l’équipe arrive pour engager l’ennemi.

Hatsumomo hocha la tête lorsque le plan fut expliqué. Un nœud dans l’estomac, la mâchoire fermement serrée. Après tout, cette mission était la première de rang B qu’elle faisait. Le danger était tangible. La mort pouvait les attraper à tout moment. Un frisson lui remonta l’échine.

Elle secoua la tête tentant d’ignorer la peur qui l’emparait. Elle ne craignait rien. Non, ce n’était pas ça le problème, elle le savait. Alors que tout le monde préparait le plan, ses doigts caressait le bois rêche avec anxiété. Elle cherchait en elle le courage de ne pas tout faire planter. Si elle était sur cette mission, il y avait une raison. Elle en devait pas en douter, mais elle n’était qu’une genin inexpérimentée. La plupart des autres genins de sa promotion en était encore avec leur sensei à patauger. Ce qui devrait être son cas également, si elle n’avait pas un parcours aussi atypique.

Elle passa une main dans ses cheveux pour les glisser derrière son oreille alors que ses yeux suivaient la silhouette de Shun sur l’eau. Inquiète ? oui. Elle considérait Shun comme un ami et l’idée qu’il puisse se jeter dans la gueule du loup et mourir l’inquiétait, mais elle était une ninja et son travail était justement de s’assurer qu’il rentrerait en vie.

Détournant le regard elle rejoignit le reste de l’équipe dans leurs préparatifs. Se tournant vers Lavi qu’elle connaissait un peu plus que Kaito, elle lui dit :


    - Lorsque nous allons arriver … J’ai une idée. Je monterai sur le navire en premier. J’ai une technique pour leur foutre la peur de leur vie. Et je suis plutôt bonne pour donne et recevoir des coups je dirais. Je pourrai nous faire l’ouverture nécessaire pour détruire la baliste.

Son ton était hésitant. La peur, peut-être, mais c’était définitivement plus incertain. Elle n’était pas certaine de son idée. Après tout qui prendrait les conseils d’une petite genin inexpérimentée ?

Hatsumomo s’agitait un peu, dansant d’un pied à l’autre attendant le jugement des deux autre chunins, espérant très certainement avoir une réponse positive.


Revenir en haut Aller en bas
Uesugi Lavi
Uesugi Lavi
Uzushio no Chunin
Messages : 33
Date d'inscription : 26/12/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG C
Ryos: 93
Expérience:
A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] Left_bar_bleue60/500A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] Empty_bar_bleue  (60/500)
Voir le profil de l'utilisateur
A l'abordage ! [Mission B]


Nous voila embarqués sur ce magnifique navire avec Shun à la tête de notre équipe. Rien de mieux pour te détendre, ou bien rien de pire. C'est qu'il a de la suite dans les idées le petit orphelin mon cher Lavi, beaucoup même, mais la prise de risque semble bel et bien… risquée ? Qu'en penses-tu toi ? Tu penses très certainement que ça peut s'avérer dangereux, mais qui es-tu jeune éborgné pour juger du plan de celui qui semble devoir vous commander désormais ? Dans un travail d'équipe, on se doit de partager son point de vue, mais pour le moment tu préfères te taire car tu n'as rien de mieux à proposer. Sachant aussi que dans une équipe il est important de se faire confiance, et les lurons autour de toi ne semblent pas dépourvu de certains talents, la confiance donc ? Oui, très certainement, la confiance doit primer sur le reste, vous êtes tous plus ou moins compétents et tu n'en doutes pas une seule seconde. Une fois la baliste détruite, la diversion de Shun produite, il suffira d'unir vos talents respectifs pour mener à bien cette pseudo' mission de sauvetage et récupérer le peintre. Va savoir, c'est peut-être l'heure pour toi de racheter cette dette que tu as envers lui, oui, c'est même sûr, j'y crois moi aussi, je crois en toi tout comme je peux croire en tes coéquipiers. La jeune Omura ne semble pas indifférente quant au sort de notre capitaine.

En attendant, tu te prélasses sur le bâtiment en admirant le peu que tu peux voir de ton œil valide. D'ailleurs, en parlant de Hatsumomo, rappelons-nous la prochaine fois de lui suggérer la discrétion quand on désire l'être au sujet d'une demande plus ou moins importante. Fort heureusement, à ce moment-là personne n'a réellement prêté attention à la chose et ton idiotie n'a pas fait écho dans l'esprit de tes compagnons. Je sais mon amour de Lavi que tu penses pouvoir te permettre le luxe de jouer le pirate, capitaine d'une galère et roi des pirates de ces mers, or nous ne sommes pas ici pour jouer à cela. Tu vas devoir te contenter de réfléchir à ta propre stratégie une fois la nuit tombée et assez proche du navire ennemi. Tu n'es bon qu'à attaquer à distance et même si tu penses avoir quelques atouts dans ta manche, tu n'as pas réellement de quoi faire la différence. Pas de panique, l'uzujin s'étant occupé de tes pansements semble prendre les devants.


- Je dois avouer être perplexe, Mère dirait qu'une enfant ne doit pas partir au front toute seule, mais Père dirait sûrement que pour quelques ryos on peut utiliser n'importe quel individu comme chair à canon… Tu songes quelques instants, admirant le ciel tout en tapotant calmement la tête de ta coéquipière comme pour appuyer ta réflexion, puis tu reviens subitement à la réalité. Bon, moi je dis que tu as su soigner mon œil et que pour ton âge tu sembles en savoir aussi long que moi sur ce qui est bon ou non. Donc, tu ouvres le bal, je cherche la baliste, je m'en approche assez pour la détruire à distance et… Ta main quitte la tête de la jeune Omura avant de fixer Kaito encore perché en haut de son mat. Et Kaito pourra toujours surveiller tes arrières, on est jamais trop prudent, on ne connaît rien de ces sacripants, qui sait vraiment de quoi ils sont capables… ça te va ? Tu veux peut-être ajouter quelque chose ? Ou peut-être d'autres idées te viennent à l'esprit ? Tu te caresses le menton un bon moment, il se peut que notre ami l'albinos ait autre chose à ajouter à tout cela. Si ça se trouve notre ami haut perché aura autre chose à rajouter. On est jamais de trop pour réfléchir. Shun est parti, il est idiot par moment, partir sans donner plus de directives. Je le connais plus habile avec un pinceau. Aaah… C'est vraiment pas ma tasse de thé tout ça à moi.

Oh que oui, ce n'est pas ta tasse de thé. Je suis étonné que tu prennes autant d'initiatives alors que tu n'as jamais réellement été compétent pour cela. Tu n'as même pas eu besoin de mon intervention cette fois-ci. En tout cas, on ne peut qu'attendre l'intervention de notre coéquipier et que la nuit nous ouvre enfin ses portes. Pourquoi est-il parti aussi rapidement aussi… En tout cas, Hatsumomo nous épate toujours autant. Aurions-nous été plus permissifs quant à son idée si elle n'était pas une Omura capable de bien des choses pour son jeune âge ? Aurions-nous été aussi sérieux avec elle si nous ne l'avions pas déjà rencontré pour les soins de cet œil ? Bonne question. On peut lui faire confiance, mais on ne peut cacher que ça nous inquiète tout de même un peu. Sans doute que nous pouvons faire confiance à Kaito. Celui-ci ne va peut-être pas cracher sur le fait de surveiller ses arrières ? Sans cela, il va falloir se hâter à détruire la baliste pour le faire nous-même. Ou peut-être pourrions-nous lui octroyer une garde rapprochée… mhm…

- Dis-moi Hatsumomo… Même si Kaito surveille tes arrières, tu ne veux pas que je te colle un clone pour te protéger en cas d'imprévu ? Si il y a contact ça peut te laisser du temps pour rebondir. Je pense pouvoir te faire confiance, mais ça me stresse vraiment toute cette histoire… Comme tu le sais, depuis ma dernière expérience, je reste dubitatif à l'idée de laisser quelqu'un combattre seul, je n'arrête pas de me dire qu'on peut être pris au dépourvu, alors on ne sait jamais. Puis, si il ne t'arrive rien, ça fera tout de même un appui de plus pour vous épauler, non ?

On ne sait jamais… Ce ne sera pas du chakra de perdu au pire des cas. Suivre mes conseils peut s'avérer utile de temps à autre pour toi mon cher éborgné. Il n'y a plus qu'à attendre l'avis de notre ami pour le mettre au courant de tout cela et voir si il y a autre chose à ajouter. Tu te sens un peu plus rassuré tout de même, tu as pu suggérer ta dernière idée et ça te fait un bien fou de te délester de ce poids.
Feat
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
À vos postes moussaillons !




Du nid-de-pie, j'ai pu voir Shun quitter le navire, seul, courant en direction de l'ennemi. En tant que chef d'équipe, il nous a concocté un plan d'attaque dans lequel il servira d'appât pour nous donner l'occasion de surprendre les pirates et de détruire la baliste. C'était un plan bien pensé, mais très risqué. L'orphelin devait essayer de gagner du temps en attendant la tombée de la nuit et cela risquait d'être un peu compliquer. Moi et Shun, nous nous sommes un peu rapprochés ces derniers mois et maintenant, nous avons plusieurs projets à faire ensemble. Si par malheur, il lui arrivera quelque chose durant cette mission, je pense que je ne me le pardonnerai jamais. J'ai déjà laissé un ami mourir auparavant et je ne referai pas la même erreur cette fois.


On était tout juste au début de notre mission et nous voilà déjà devant une situation délicate. La vie de l'un des nôtres était déjà en jeu et c'était à nous de faire les bonnes décisions, une fois le moment venu. Hatsumomo et Lavi semblaient manquer d'expérience dans des missions de ce rang, mais j'étais sûr qu'ils étaient de taille pour réussir. C'était la première fois de ma vie que j'avais tant confiance en mes coéquipiers. Au moment où Shun avait quitté le navire, j'ai pu sentir que moi et les deux autres restants avions le même objectif, celui de faire en sorte qu'il n'arrivera pas malheur à notre cher orphelin.


D'un saut, je quitte la vigie pour atterrir derrière Hatsumomo qui était en pleine discussion avec Lavi. Ces deux-là semblait avoir une bonne relation et l'Uesugi était un peu stressé sur le fait de laisser le jeune Omura aller au front. Faire sortir sa négativité avant de partir en combat était quelque chose de déconseiller, mais je pouvais comprendre les mots de Lavi et il était de mon devoir de leur remonter le moral.


<< - Ne t'inquiètes pas Lavi ! Malgré son jeune âge, Hatsumomo est une Kunoichi très compétente qui sera comment faire face à l'ennemi. N'est-ce pas petite Omura ? >> Dis-je en caressant les cheveux de la petite fille. Je me remémore alors la fois où j'ai combattu Shinga. Cette Omura qui avait réussi à changer l'emplacement de ses organes vitaux et renfermer ses muscles sur mon katana pour le garder captif de son corps ou encore Omura Asuno qui n'avait pas hésité une seule seconde avant de m'enfoncer un couteau dans la cuisse. Les membres de ce clan étaient pleins de surprises.


Par la suite, je fixe Lavi des yeux.

<< - Une fois sur le navire ennemi, tu ne dois plus penser à Hatsumomo, ni à Shun, la chose sur laquelle tu devras te concentrer, c'est la baliste. Je peux te faire confiance sur ça Lavi ? Pour ma part, je te promets de faire tout mon possible pour protéger vos arrières. >>


<< - Capitaine ! >> Criai-je.

<< - Nous attendrons la nuit avant de passer en action. Pendant ce temps nous devrons rester à distance du navire ennemi. Au crépuscule, il sera nécessaire d'éteindre toutes les lumières de notre bateau, histoire de ne pas se faire détecter. Moi et mes deux coéquipiers, nous utiliserons alors la barque et nos techniques pour aller au navire ennemi. Une fois sur place, nous détruirons la baliste et c'est là, où vous interviendrez vous et votre équipage pour nous donner un coup de main. Bon courage tout le monde ! >> Dis-je en mettant mon masque de monstre sur mon visage.




A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] 444410

.

Codage by LaxyDunbar
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Messages : 641
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Le capitaine tourna sa tête tour à tour vers les ninjas en les écoutant. Il était surpris des plans des ninjas, mais il n’essaya pas de modifier ou les convaincre de ne pas y aller. Il savait que son bateau ne pourrait pas tenir face à une baliste. Ce qui l’inquiétait, c’était la possibilité qu’il y ait une personne pouvant sentir les chakras dans l’équipage… Que faire dans ce cas-là… Mais les ninjas paraissaient tellement sûrs d’eux qu’il ne dit rien et hocha la tête. L’équipe semblait fonctionner parfaitement, il prépara son équipage pour suivre les directives des ninjas et se mit à la barre.

Le pirate passa la tête par-dessus le bastingage et regarda Shun avec attention pendant quelques secondes avant de crier pour que d’autres viennent. Spécialiste dans la récupération de naufragé pour les revendre en tant qu’esclave par-derrière, Shun semblait un peu trop en forme… Mais l’appât du gain était bien trop important. Le second couru avertir le capitaine qui s’approcha à pas lent. Mais d’un regard on ne pouvait pas savoir qu’il était le capitaine. Sauf si on était senseur. Mais était-ce le cas de Shun ? Ça ils l’ignoraient. Il observa avec attention Shun, le capitaine observa Shun, et se détourna en murmurant un ordre. L’un des pirate plongea pour aller chercher Shun et l’attraper par le col de sa veste et fit signe aux siens. Une corde fut lancée et il l’attrapa et tenant Shun il sentit sa pochette de Shuriken, discrètement il la décrocha et elle coula à pic. Il le hissa sur le bateau sans effort. Shun put voir une vingtaine de personnes en armure, armé et que même certains possédaient des grenades. Celui qui venait de le sauver leva la main et donna un coup sec derrière la nuque de Shun destinée à le faire tomber dans les pommes. Les autres avaient déjà préparé cordes et bandeaux et trois se jetèrent sur Shun pour le ligoter, lui bander les yeux et le bailloner. Plusieurs marins observèrent les alentours et la baliste était prête à tirer et gardée.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shun
Shun
Uzushio no Chunin
Messages : 246
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 25

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG C
Ryos: 384
Expérience:
A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] Left_bar_bleue987/500A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] Empty_bar_bleue  (987/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Des pirates oh oui des pirates !
La mort est une glorieuse défaite.

Hatsumomo & Kaito & Katsumi & Shun


Ma mission se transformait de plus en plus comme une mission suicide. Je m'étais lancé comme appât laissant mes camarades derrière moi, j'avais confiance en eux et c'était bien la première fois que j'avais autant confiance en des gens. Cette stratégie portait beaucoup de risque, mais la clé de la réussite était le maintien de ma technique. Je me devais de la maintenir coûte que coûte. Un homme était descendu dans l'eau pour me sauver jusqu'ici tout va bien, mais cette partie était bien plus compliquée, je me doutais qu'il y avait peu de chance que cela se passe comme dans mes plans. J'étais bien trop propre, bien trop intact pour qu'on puisse pensée que je sortais d'un bateau tout cassé. Il m'attrapa par le col, une technique bien particulière pour remonter quelqu'un en soi, car je pouvais facilement me débattre et réussir à attraper la corde et m'en aller. Je sentis au passage qu'il détachait mon étui à shuriken. Il était vrai que cet étui pouvait causer des problèmes, pour ma part ça passait, car il n'avait pas touché à mon attirail de parchemin et pinceau attaché à ma ceinture.

Je me retrouvais en compagnie de l'équipage j'étais choqué. Ils étaient tous vêtus d'armures et certains même de grenade, mais c'étaient des pirates ou des soldats d'une armée bien trop entraîné... Je me demandais comment on allait pouvoir s'en sortir dans cette affaire. Une mission de Rang B, elle paraissait bien plus compliqué que ce qu'on pensait. Je me doutais qu'on allait essayer de m’assommer, l'homme derrière moi m'assénait un coup sur la nuque, préparer à cette éventualité de coup qui était plutôt courant. J'avais décalé ma nuque de manière qu'elle ne touche pas l'endroit qu'il fallait exactement pour m'assommer à coup sûr. Une simple seconde avait pu sauver mon corps d'un sommeil profond ma constitution plus ma vitesse m'avait aidé. Je fins néanmoins de tomber dans les pommes. Mon corps s’affaissait et je jouais le poids mords avant de sentir plusieurs bandages m'enserrer autour de mes poignets et sur mes yeux. Une fois le bandeau sur ma bouche, je me permis de sourire, car j'avais pu maintenir mon genjutsu et c'était l'essentiel. Maintenant, j'espérais que les autres allaient s'en sortir.



Résumé du tour:
 

b l a c k f i s h
Revenir en haut Aller en bas
Omura Hatsumomo
Omura Hatsumomo
Uzushio no Genin
Messages : 138
Date d'inscription : 22/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: GENIN - RANG C
Ryos: 29
Expérience:
A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] Left_bar_bleue568/500A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] Empty_bar_bleue  (568/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Une mission rang B ?
Kaito, Omura Hatsumomo, Shun et Uesagi Lavi

Hatsumomo porta son attention sur Lavi alors qu’il élaborait ses craintes en rapport avec leur plan. Il n’était guère à l’aise avec l’idée de la petite Omura allant au front, mais semblait en même temps tenter de se convaincre que ce plan n’était pas si mal. La jeune fille l’observait en silence alors qu’il se donnait une dizaine d’arguments pour apaiser son esprit et qu’il tapotait sa tête (non mais c’était quoi son problème ? Il la traitait définitivement comme une enfant et cela lui déplaisait). À la fin de sa tirade, la jeune genin ouvrit la bouche, prête à répliquer lors que Kaito descendit de son perchoir, se mêlant déjà à la conversation.

Le garçon à la chevelure blanche semblait beaucoup plus ouvert à l’idée de laisser une petite fille prendre les devants dans ce combat. Tant mieux, c’était un de moins à convaincre et un de moins à la traiter comme une enfant. Elle le savait, ses joues avaient encore les rondeurs de l’enfance, son corps n’était pas celui d’une femme – n’ayant que quatorze ans, c’était quelque chose de bien normal – mais ce n’était pas une raison de la traiter comme une gamine sans défense. Elle était sur cette mission pour une raison. Enfin, elle espérait que ce ne soit pas seulement pour ses habiletés en iroujutsu, car un tel cas, elle serait bien triste.

    - Il a raison Lavi. Ne pense plus à moi quand le combat commencera. Je ne proposerais pas d’entrer dans un combat que je sais perdu d’avance. J’ai un plan. Pas de clones besoin et si … Et Kaito pouvait se tenir loin de moi … et de dos, j’apprécierais énormément. J’ai quelques tours dans ma manche que mon clan préférerait garder secret et je ne crois qu’il soit temps que vous le voyez immédiatement. Je ne voudrais pas vous effrayer …

La spécialiste de l’iroujutsu appuya un index contre sa tempe gauche, inclinant légèrement la tête de côté, le regard vers le ciel, une moue pensive au visage. Puis, le doigt qu’elle gardait contre son visage, se décolla dans un geste brusque, pointant l’horizon vide.

    - Il faudra un signal pour le capitaine. Pour qu’il sache que la baliste est défaite. Ce à quoi je suggère une boule de feu, une technique Raiton quelle qu’elle soit. Quelque chose qui fera de la lumière, il faut que le signal soit visible de loin et comme il fera noir, c’est la meilleure idée que j’aie.


Elle tourne ensuite la tête vers le navire. Ses yeux tentaient de pénétrer la noirceur de voir au loin, mais clairement, l’obscurité ambiante et ses yeux bien plus que normaux ne pouvaient voir si loin. Un soupir.

    - Il fait assez sombre, il va falloir y aller. Je ne veux pas non plus que Shun reste seul sur leur bateau trop longtemps.


D’un pas déterminer la petite Omura bondit dans une barque faisant signe à Kaito et Lavi de la suivre. Elle s’inquiétait et ne voulait pas perdre une seule seconde. Il lui faudrait encore du temps avant d’être capable d’agir en kunoichi, avant d’être capable de mettre ses inquiétudes et ses envies et ses peurs de côté. Elle n’était tout simplement pas rendue à cette étape de son apprentissage, de sa maturité, de sa vie. Du temps et de l’entraînement, voilà ce qu’il lui fallait et pas le genre d’entraînement au combat, mais celui qui vient avec l’expérience, avec les missions, avec les morts et les pertes.

La petite baraque dérivait sur les vagues, dans l’ombre de la nuit. Les hommes du navire ennemis, peut-être qu’ils s’attendaient à une attaque, peut-être que non. N’ayant aucune information de la part de Shun – bien qu’ils n’eussent aucune façon de les communiquer – il fallait s’attendre à tout. Aussitôt le navire assez prêt, la petite Omura effectua des mudra, une technique secrète des Omura, la base, vraiment, mais cette technique c’était prouvé plus d’une fois utile.

Une fois cela fait, elle étira son bras devant elle en test. Voilà, elle était prête. Elle composa immédiatement d’autre mudra. Cette fois-ci, ce n’était pas la longueur de ses bras qui changea, mais tout son corps, toute son apparence. Ses épaules se disloquèrent dans un son dégoûtant. Sa bouche s’étira alors que des crocs apparurent à la commissure de ses lèvres. Ses pupilles bleus devinrent jaune comme celles des reptiles, alors que le blanc de ses yeux rougit légèrement. Son nez s’aplatit ne laissant que deux petites fentes. Ses cheveux blonds semblèrent d’un coup plus jaune, plus terne qu’a l’origine. Sur ses mains, ses joues, ses pieds, son menton, ses genoux et ses coudes, de petites écailles noires apparurent.

Profitant de son apparence hideuse, elle offrit un sourire à ses équipiers. D’un geste, elle retira la tunique Omura, pour se retrouvée vêtue que d’un petit t-shirt noir serré ainsi qu’une paire de pantalon noir en toile. De cette façon, ils ne pourraient deviner qu’elle était Omura et non un monstre des profondeurs. Puis, elle plogea dans l’eau. Elle nagea quelques mètres avant d’étirer des bras et, se servant d’un appui, elle se propulsa sur le navire, criant d’une voix aigüe, désagréable. Ainsi elle espérait attirer l’attention des marins, leur faire peur avec son apparence monstrueuse. Elle agita les bras, tentant de se donner des airs inquiétants (quoi qu’avec un visage comme le sien, ce n’était pas bien difficile).




Récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Uesugi Lavi
Uesugi Lavi
Uzushio no Chunin
Messages : 33
Date d'inscription : 26/12/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG C
Ryos: 93
Expérience:
A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] Left_bar_bleue60/500A l'abordage ! [Mission B / Ft Hatsumomo/Shun/Katio] Empty_bar_bleue  (60/500)
Voir le profil de l'utilisateur
A l'abordage ! [Mission B]


Nous voila enfin sur notre barque de fortune mon cher éborgné et il est temps pour nous de nous mettre en condition. Le silence règne sur l'embarquement, et ton œil fermé fait signe à tes compagnons que tu es en pleine réflexion. Il faut faire le vide, prendre un peu en assurance, mais surtout me laisser la place pour la suite. Peut-être qu'un jour tu auras assez de confiance en toi pour ne plus avoir recours à ma personne, mais pour l'instant tu te dois de me faire confiance et de me laisser les reines pour la suite à venir. Peut-être seront-ils étonnés de te voir radicalement changer de comportement, mais avons-nous le choix ? Je t'aime et tu le sais, malheureusement si je te fais encore une fois confiance j'ai bien peur qu'un œil ne suffise pas à être témoin de tes erreurs passées. Alors, les mains jointes et l’œil fermé, tu songes et tu médites longuement à l'idée d'établir un potentiel plan d'attaque, de retraire ou bien simplement un plan basique ne consistant qu'à remplir le rôle que nous nous sommes octroyés quelques heures auparavant. N'est-ce-pas stressant et angoissant ? Ce semblant d'adrénaline que tu sens se propager au sein de ton être et de tes organes te fait légèrement trembler et c'est bien normal… Une telle mission apporte avec elle des enjeux et des risques bien sérieux. Il n'est pas question d'aller récupérer un chat égaré ou bien  d'escorter un marchand d'un Point A jusqu'à un Point B. Non, loin de là…

- Je ne te demande par la Lune, mais par pitié, cesse de me tirailler. Je travaille pour que tu en ais le moins à faire une fois arrivé à bon port… C'est que tu t'adresses à moi librement maintenant, n'as-tu pas peur d'éveiller les soupçons quant à ta propre folie ? A quoi bon ? Nous allons nous donner en spectacle, le mieux serait donc de montrer un semblant de qualité dans l'action que nous devons mener, non ? Sur ce point, tu n'as pas tort, enfin… Nous allons bientôt arriver, il serait peut-être temps de te décider, non ? Oui, c'est bon, je pense avoir trouvé la solution à notre problème, tu peux prendre place maintenant.






Tu peux ouvrir les yeux et cesser de me bavocher à longueur de temps dans les oreilles. Comme tu viens de le dire à l'instant nous allons arriver à bon port. Si j'aime la prise de risque, évite d'avoir trop confiance en toi s'il te plait. J'admets commettre des erreurs mon cher confrère, mais j'ai horreur de cette pleine confiance que tu peux avoir en tes talents. Peut-on ouvrir l’œil désormais ? Assurément, car comme tu peux le remarquer nous sommes enfin à proximité du bâtiment ennemi. Que fait donc notre chère Hatsumomo ? C'est assez laids de pouvoir étendre ainsi ses bras, est-ce une difformité présente chez l'ensemble des membres du clan Omura ? Ou cette technique est-elle propre à sa personne ? On se le demande bien. Là où je me serai émerveillé d'un tel spectacle, tu ne sembles guère impressionné, qui plus est tu n'as de cesse de la juger du regard. Pour toi, tout ne peut être qu'atrocité ou merveille en ce monde. Le penses-tu sincèrement ? Pourquoi la juger ainsi, je te rappelle que c'est grâce à elle et son clan que notre œil n'est pas si pourri que cela malgré le fait de ne plus pouvoir l'utiliser.

Enfin, la forme qu'elle prend par la suite, et je dois bien l'avouer moi-même, est assez affreuse. Cependant, tu ne bronches pas, tu préfères aisément l'admirer de loin en reconnaissant ce semblant de talent qui semble être le sien. Devons-nous penser que cela va être suffisant pour amuser la galerie à bord du navire ? Bonne question. Nous devons lui faire confiance et ne pas broncher pour le moment. Je dois aussi avouer que ton calme et ton sérieux sont assez exemplaires pour le moment. Mais j'ai peur, oui j'ai peur cher héritier que tu nous colles dans une panade pas possible. Pourquoi ne pas demander à Kaito ce qu'il en pense ? Ah, non, tu préfères t'en tenir à notre plan et tu commences à te redresser afin de prendre appui sur tes jambes. Il en est donc fini du temps des couards et des lâches déculottés au clair de lune sous un croissant bien croustillant ?


« Bon, je te fais confiance Kaito. Tu surveilles les arrières de la jeune Omura et je m'occupe de la baliste. J'assure ma propre protection avec un Clone de mon crû, tentez de vous en sortir le temps que je fasse en sorte de les délester de leur atout. », ne peux-tu pas simplement lui dire que tu lui fais confiance et que tout ira bien ? Il faut toujours que tu fasses ton meneur en herbe, ça m'agace sérieusement. Si c'est pour les prendre de haut, autant que je reprenne ma place. « Quelle douce sérénade. Enfin, il est temps de nous mettre en action. Je l'entends déjà faire son vacarme, il est temps pour nous de passer à l'abordage. J'allais oublier : il se peut que j'improvise par moment. N'en tiens pas rigueur et fais ce que tu as à faire. »

La barque est menée jusqu'à l'autre flanc du bâtiment où semblent être présents des cordages qui nous permettront d'aborder le bâtiment sans trop difficulté.

« Non… Jouons la carte de la confiance et de l'entraide, dispensons-nous du clone pour le moment… »

En es-tu sûr de me balancer cela alors que tu abordes le navire via les cordages ? Si il nous arrive quoique ce soit, je ne donne pas cher de notre peau face à Père une fois de retour. Enfin, je n'ai pas le choix et je vais te faire confiance. Tu gravis donc le flanc à l'aide des cordages et tu te retrouves bien rapidement sur le bâtiment de l'ennemi. Il nous faut désormais trouver cette baliste et la détruire au plus vite, ainsi nous pourrons aller sauver Shun et soutenir Hatsumomo tandis que nos compagnons de fortunes pourront aborder à leur tour. D'un pas silencieux, tu la cherches attentivement, tu es rapide et c'est tout à ton avantage, assez discret d'ailleurs. Espérons seulement ne pas nous faire attaque lors de l'assaut.

Ouvrant l’œil d'un coup sec, tu peux enfin la contempler, magnifique outil que c'est. Peu discret néanmoins, c'est tout à leur désavantage au final. Soufflant un bon coup, tu composes tes mudras silencieusement alors que tu t'apprêtes à envoyer une rafale de vent afin de la détruire. Peut-être cela va t-il réussir, peut-être que non. Calmement et à voix basse, tu sembles vouloir prendre la parole avant d'envoyer ton attaque.

« Qui sème le vent… récolte finalement la tempête. », dis-tu soigneusement avant d'expulser une masse d'air conséquente de tes poumons en direction de la baliste. Je vote pour y ajouter une note finale, accompagnons donc cette charmante brise par des messagers pouvant la soutenir. « Effectivement, ce n'est pas de refus mon cher éborgné ! », tu composes alors rapidement une série de signes avant que des hirondelles ne se créent au-dessus de notre tête. Nous les dirigeons alors vers la baliste afin d'appuyer notre précédente attaque. Espérons toujours ne pas rencontrer d'obstacles sur notre route. Il se peut que nous ne voyons même pas un éventuel soutien avec cette obscurité.
Feat


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
À vos postes moussaillons !




La petite Omura suggère qu'il faudrait un signal pour le capitaine, une fois que la baliste sera défaite. Ainsi il pourra attaquer et nous donner un coup de main au bon moment. C'était très bien vu de la part de Hatsumomo. La petite avait l'air d'une vraie gamine sans défense, mais elle cachait bien son jeu, il lui fallait seulement plus d'expérience et un bon sensei pour lui apprendre les secrets du métier.
Les Omura sont connus pour être des experts dans tout ce qui est médical, peut-être qu'elle pourrait un jour m'aider à avoir plus d'informations sur mes origines et me donner des réponses sur les cauchemars que je n'arrêtais pas de faire durant ces dernières années. Bref, ce n'était pas le bon moment pour penser à ça...


<< Capitaine avez-vous entendu la petite ? Une fois que la baliste sera détruite, je cracherai une boule de feu pour vous donner le signal ! >>


Une fois la nuit tombée, nous décidons de prendre la barque pour nous diriger vers nos ennemis. La mer était un peu agitée et les vagues faisaient balancer notre batelet d'un coté à un autre. Avec ma main, je prends un peu d'eau que je déverse sur mon visage pour me rafraîchir un peu et penser à ce qui pourrait arriver pendant cette mission. Qu'est-ce que j'allai faire sans mon katon ? Telle était la question que je n'arrêtais pas de me poser. C'était la première fois que je me retrouve confronter à une telle situation et j'avoue que j'étais très perdu. Malgré le sourire débile sur mon visage et mes encouragements envers mes coéquipiers, j'étais loin d'être le plus confiant. Mes expressions faciales ne trahissaient jamais ce que j'avais au fond de moi, j'étais très secret comme personne. J'étais le genre de type à évacuer le stress en combattant et en brûlant tout ce que je pouvais brûler. Comment j'allai faire sans mon katon ? Telle était la question...

​​​​​​​
Durant le trajet, Lavi était devenu fou.. Il avait entamé une discussion avec lui-même.


<< Lavi est-ce que ça va ? >> Dis-je sans avoir de réponse. Le shinobi semblait ne pas m'avoir entendu.. Après cela, il eût quelques minutes de silence avant que l'Uzujin décide de reprendre de nouveau la parole. Cette fois, il s'adressait à moi sur un temps très différent de celui qu'il avait utilisé quand nous étions sur le bateau. Lavi a radicalement changé de caractère, il était devenu très confiant et n'avait plus peur de ce qui allait se passer.


<< À vos ordres moussaillon ! >> Dis-je en faisant un salut militaire à Lavi tout en me retenant de ne pas exploser de rire.


Une fois à portée du navire ennemi, la petite Omura a pris l'aspect d'un monstre effrayant et a directement sauté en plein cœur du pont pour essayer de faire peur aux pirates. Quant à Lavi, il était en train d'aborder le navire en utilisant les cordages. Je prends alors quelques secondes de réflexion avant de faire des mudras pour concentrer mon chakra dans la plante de mes pieds et aborder le navire à ma manière. Une fois sur le pont, je fais des mudras pour faire apparaître quelques clones et je lance des shurikens sur les pirates qui se trouvaient devant moi. C'est là que je réussis à apercevoir un homme ligoter par terre.. Shun ! À ce moment, je commence à courir à toute vitesse tout en dégainant mon katana. Une fois tout près du but, je fais une petite roulade pour essayer d'arriver à portée de l'orphelin et le libérer en utilisant ma lame.
Spoiler:
 

.

Codage by LaxyDunbar
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Messages : 641
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Les pirates naviguaient comme a leurs habitudes et étaient sur leurs gardes. Le capitaine balayait souvent l’horizon de sa lunette, mais aucun d’eux ne perçu le genjutsu. Shun était dans la cale derrière une solide porte en bois. Il n’avait pas pu voir une seconde porte plus loin où étaient cachée les réserves de poudres. Les pirates tournèrent donc en rond pendant longtemps. Sans voir. La nuit de grands flambeaux furent allumés pour éclairer leur routes et le capitaine travaillait avec les étoiles. Un silence épais régnait et un pirate passait irrégulièrement vérifier les liens de Shun et s’assurer qu’il était sans arme, il fut fouillé plusieurs fois sans aucune douceur ou pudeur. On lui prit même son encre et son parchemin qu’on plaça dans un coffre au milieu de la poudre.

L’apparition de la petite blonde surpris les pirates qui s’écartèrent aussitôt, armes sorties de leur fourreau. Les pirates semblaient dégoûtés de la voir… Mais la taille de la petite blonde était un désavantage pour elle, il semblait qu’ils aient vu pire. Le capitaine se tendit et d’autres pirates bandèrent leur arc pour lâcher des traits vers la petite ninja monstrueuse. La technique de Lavi les surpris et il eut des cris mais la baliste tient bon malgré l’attaque. L’ordre du capitaine claqua. La chose était claire : mourir ou être libre. Il eut un cri d’acquiescement, du genre spartiate dans Trois cent. Aucun prisonniers des deux côtés ne serait toléré. Les pirates sortirent leur armes, de magnifiques katanas, et visiblement ils savaient s’en servir, ils se mirent en garde sans hésiter.

Kaito se précipita vers la cale où était ce pauvre Shun enfermé dans le noir avec pour compagnie un pirate armé, et dangereux, ainsi que quelques lampes à l’huile. Le capitaine inspira profondément et sortit son katana avant de s’avancer. Il se dégageait de lui un aura impressionnant… Et les senseurs pouvaient savoir qu’il ne serait pas facile à tuer. Restaient quelques archers cachés… le senseur pourrait les trouver… Mais est-ce qu’il pourrait vraiment les éliminer ? En tout vingt et un adversaires plus ou moins forts. Est-ce que les uzujins réussiraient ?


Tech:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Le port-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.