:: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Le Temple du Bois Bleu Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une joyeuse bande de vieux séniles [Solo]

Invité
Invité
Invité
"Je persiste à dire que ça sert à rien ! On a pas besoin de ça, bande de dégénérés ! Pensez un peu à tous les animaux qui vont être dérangés par le commerce créé !"

Une bande de vieux sont sur un banc, en haut d'une colline. Celui qui vient de s'exprimer en ces termes est petit, a l'air méchant et têtu. Un autre vieux, plus grand, et plus calme, soupire, avant de le reprendre :

"Tais toi, abruti ! Tu dérange tout le monde avec tes radotages. Tu sais bien que les gens seront bien plus contents si ils peuvent gagner de l'argent en vendant ce qu'ils fabriquent de leurs mains, et que ça contribuera à rendre cette ville plus agréable à vivre !"


Le premier vieux envoie un regard assassin vers le second, comme pour le mettre en garde :

"Ocertan d'Amenko, tu ferais mieux de pas prendre la nature à la légère. Provoque moi encore et je t'envoie des ours boulotter tes disciples, tu feras moins le fier !"


Le plus grand des vieux prends un air indigné, s'apprêtant à lui sauter dessus, avant qu'un autre vieux lève les mains en signe d'apaisement... ou de colère :

"Ocertan d'Amenko, Ocertan de Shinsei ! Un peu de calme, on dirait des gosses ! Prenez exemple sur l'Ocertan de Mino, lui au moins n'embête pas le monde avec des gamineries !"


Les deux vieux baissent la tête, comme des enfants qui viennent de se faire punir. Ils grommellent un bref "Oui, grand prêtre...", tout en continuant de se fusiller du regard. Un nouveaux vieux, avec des lunettes, lève la tête de son livre :

"Sage ? Comment puis je ne pas l'être quand on lit un livre aussi passionnant sur la théorie métaphysique de la chute des corps en fonction de la gravité inversement proportionnelle à la force de poussée entre deux corps définis dans le cas des corps à forte masse, et non a masse faible ?"


Un silence de mort se fait, et tous les vieillards s'échangent des regards perdus. Le binoclard secoue la tête de gauche à droite, puis va pour se replonger dans son livre, avant de hausser de nouveau la tête :

"Hey, mais au fait, on attends qui là ? On devait pas faire une mise au point ?"

Le seul vieux qui n'avait pas parlé jusque là prends la parole, las, un brin inquiétant avec sa mine patibulaire :

"On attends l'autre taré d'Ocertan de Karo. En retard, comme d'hab... Et on s'est donnés rendez vous pour observer le développement du marché, et faire le point dessus pour que chacun donne ses idées."


Un hurlement courroucé s'élève de derrière un buisson, d’où sort un vieux, l'air outré :

"Je suis pas taré ! Et c'est moi qui vous attendais, bande de débiles ! Comme vous trainez, je suis allé euh... faire un tour. Et j'ai croisé des gens de bonne compagnie... Mais euh, c'est pas le sujet !"
"Le sujet, c'est la mort de la nature, ma nature !" "Mais non débile, ta nature on s'en fiche !" "De toute façon, on en a rien a faire ! Taisez vous les vieux ploucs, vous êtes tous plus lamentables les uns que les autres !" "J'arrive plus à lire avec vos chamailleries !"

"TAISEZ VOUUS !"


Le grand prêtre fait taire la petite assemblée, qui prend une mine renfrognée, mais qui a la décence de laisser parler les grandes personnes :

"Bon, je vous ait convoqués ici car on a une belle vue sur la ville qui entoure le temple, et je voulais vous montrer l'avancement des travaux pour le marché. Regardez, le port s'agrandit pour accueillir plus de bateaux, des tentes de marchands sont en train de faire leur apparition ça et là, et j'ai espoir que nos braves fidèles arrivent à vivre un peu mieux ! Et puis, avec des produits typiquement osmiétiens, notre religion se rependra un peu mieux... Il est temps de désenclaver un peu notre île, non ?"


Son discours fini, le grand prêtre observe ses fidèles ocertan... Deux font pierre-feuille-ciseaux, un est toujours dans son livre, et deux autres sont toujours en train de se fusiller du regard. Le grand prêtre hausse un sourcil, avant de se racler la gorge et de hausser le ton :

"DES SUGGESTIONS ?"


Les vieux se reprennent en sursaut, faisant mine d'adopter une posture un peu plus respectable, bien que le grand prêtre n'est pas dupe. Des petites remarques circulent dans l’assemblée :

"Oh, c'est joli..." "les bateaux... c'est bien ça, ça va sur l'eau..." "Et puis comme ça, on peut aller sur l'eau car on peut pas y aller sans bateau" "Sauf si on nage." "Oui mais on va pas nager jusqu’à Uzushio, quand même !" "Alors, je connais un type qui a réussi une fois, c'est le petit fils de mon beau frère, oui, celui qui a une péniche, un chouette type, eh bien je te jure qu'il..."

Le grand prêtre hoche la tête, consterné mais pas surpris. Le petit numéro des Ocertan l'amuse, bien qu'il puisse être déconcertant pour ceux qui ne les connaissent pas. Si ils radotent, c'est que rien ne les dérange vraiment... Ah, ces vieux. Tandis que l'assemblée dont les âges cumulés doivent dépasser l'ensemble du sekai est absorbée dans l’histoire du nageur, le grand prêtre porte son regard sur la cité faite de bric et de brac autour du Temple. Et il sait que c'est le début d'une ère pour eux tous, le début d'un grand développement. Un âge d'or qui s'annonce ?

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Le Temple du Bois Bleu-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.