:: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Clan Nara Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Baby sniping [Mission rang D]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Nara Shika
Nara Shika
Indépendant
Messages : 207
Date d'inscription : 07/09/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: A - Chef du clan Nara
Ryos: 1026
Expérience:
Baby sniping [Mission rang D] Left_bar_bleue898/2000Baby sniping [Mission rang D] Empty_bar_bleue  (898/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
Spoiler:
 

Mais bordel, qu'est il passé par la tête de ta mère pour accepter cette demande sans même te consulter. Assassiner oui, discuter diplomatie et réfléchir aux ouvertures possibles ok, mais accueillir et garder toute une nuit des enfants, qui plus est des bébés, quelle idée !? D'autant plus lorsque l'on sait qu'ils sont le fruit de l'union entre une Akuma et un Onryou ! Et merde. Tami t'a expliqué que se rendre disponible pour de telles demandes ne peut être que bénéfique pour le développement des relations inter claniques et qu'une telle requête ne se refusant pas, il incombe au représentant du clan de s'y atteler par lui même. Non mais sérieux, il a bon dos le statut de représentant. Et bien sûr, impossible de compter sur elle puisqu'elle a décidé de partir quelques jours hors du domaine en compagnie de Ranmaru, son autre fils. Tu as bien demandé quelques conseils à ton père, mais il t'as vite avoué qu'il avait vite baissé les bras concernant ton éducation, laissant ce rôle à la charge de ta mère.

Interrogatif quant à ta capacité à mener à bien cette mission, tu fouilles ensuite avec empressement les bouquins composant ta bibliothèque personnelle et en extirpes le premier volume de l'encyclopédie des jutsus, celui allant de la lettre A à la lettre C, pour  tenter d'y repérer un domaine dédié au baby-jutsu. Rien à faire, impossible de trouver quoi que ce soit s'y rapportant. C'est quand même un comble, parmi tous ces ninjas si puissants qui ont traversé les époques, aucun n'a pensé à s'occuper de la base, malaxer son chakra dans le but de protéger l'épanouissement des mioches sans que ceux ci ne vampirisent trop l'attention des adultes. Il y a sûrement là quelque chose à creuser.
Fort de cet échec, tu choisis un autre chemin. Tu pars à la rencontre de toutes les mères du coin pour accumuler un maximum d'informations que tu notes méticuleusement dans un calepin en prenant soin d'organiser le tout de la manière la plus logique possible. Du moins en suivant ta propre logique puisque les pages du carnet en question sont couvertes de flèches dessinées dans tous les sens et d'annotations référant à d'autres numéros de page, faisant de l'ensemble une littérature incompréhensible pour toute autre personne que toi.
Conclusion de tes recherches, tu n'y arriveras pas seul. Tu as donc besoin d'une personne de sexe opposé pour t'accompagner dans cette tâche, l'instinct maternel propre à la plupart des femmes se révélant être une arme bien plus efficace que toute technique nécessitant le concours de l'énergie spirituelle d'un ninja, aussi fort soit-il. Un de ces mystères de la nature qui fait passer les hommes pour de vulgaires pantins face à la détermination animale, presque génétique d'une mère. Tu lis deux trois bouquins supplémentaires sur le sujet, la surprise se mêlant à l'inquiétude, avant de prendre la décision de faire appel à Towa en estimant qu'elle sera d'une aide précieuse. Tu déposes donc chez elle une lettre l'implorant de te seconder, voire de prendre les rênes de cette garde inopinée, avant de regagner ta demeure.

C'est en effet chez toi que le baby-sitting aura lieu et d'après tes lectures, on ne peut pas dire que ce soit l'endroit le plus sécurisé du monde pour deux jumelles de sept mois.
L'entrée est gardée par un Fusuma, sorte de panneau opaque monté sur deux rails en bois servant de glissières, et au centre duquel est calligraphié en grand l'emblème des Nara. La porte s'ouvre sur la pièce principale de l'habitation, un salon de taille moyenne, d'une profondeur à peu près égale à la moitié de sa largeur. En son centre trône une table basse en acajou autour de laquelle sont disposées une dizaine de coussins proposant une large gamme de couleurs aux fessiers qui s'y posent. Au dessus de la table, une guirlande lumineuse recouvrant l'ensemble du plafond est composée de plusieurs bougies entourées d'abats-jours aux teintes toutes différentes les unes des autres. Lorsqu'elle est éclairée, elle baigne l'endroit d'une douce chaleur, créant ainsi une zone de confort et de réconfort que tu investis volontiers lorsqu'une introspection plus approfondie l'exige. Contre le mur de gauche, un bar regroupant les alcools régionaux les plus appréciés au cours de tes voyages, et contre celui de droite, une petite commode de rangement dont la multitude de tiroirs permettent d'organiser les échantillons de chaque spécimen de plante répertoriée par le clan. Au fond, un vaisselier orne l'angle droit, tandis qu'une kitchenette aménagée s'impose dans le coin gauche.
A l'opposé de la porte d'entrée, un shoji, paroi coulissante en papier de riz translucide et montée sur une trame en bois, sépare le salon d'un couloir perpendiculaire à celui-ci et menant à deux autres pièces, la chambre sur la gauche et le bureau sur la droite.

La chambre est décorée de quelques peintures représentant des prises de vue bucoliques réalisées à la gouache par des artistes d'Inari. On y retrouve également une penderie dans laquelle tu regroupes l'ensemble de tes vêtements, ainsi qu'un futon reposant sur un tapis assez grand pour recouvrir les trois quart de la pièce et une table de chevet surmontée d'une lampe à pétrole. Enfin, à côté de la penderie, un coffre regroupant toutes les activités ludiques récupérées au cours de tes voyages. Entre autres choses, des jeux et jouets en bois plus ou moins sophistiqués, des figurines de shinobis célèbres, des peluches, des outils technologiques ayant retenu ton attention et les bijoux créés par la gamine Uzumaki rencontrée il y a cinq ans à Uzu, Haruka. Tu gardes le tout précieusement rangé ici, y tenant comme à la prunelle de tes yeux, chaque objet possédant une histoire t'ayant permis de faire progresser la tienne.

La dernière pièce de ton lieu de vie est assez simple. Un grand bureau sur lequel sont éparpillés de façon désordonnée, plumes, crayons de bois et paperasses. Quelques masques sont accrochés au murs et ton fameux fauteuil à roulette en noisetier, sorte de merveille à tes yeux, trône au milieu de la pièce. Monté sur des roulettes, il peut tourner sur lui même et rouler dans toutes les directions.

Les parents des jumelles devant arriver d'ici à peine une heure, tu t'actives à sécuriser l'endroit au mieux mais te retrouves vite débordé par l'entreprise, priant pour que Towa pointe le bout de son nez avant les commanditaires. Continuant de t'afférer, tu laisses la porte d'entrée grande ouverte pour signifier au prochains arrivants qu'ils sont les bienvenues.
Revenir en haut Aller en bas
Nara Towa
Nara Towa
Indépendant
Messages : 126
Date d'inscription : 14/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG C
Ryos: 0
Expérience:
Baby sniping [Mission rang D] Left_bar_bleue622/500Baby sniping [Mission rang D] Empty_bar_bleue  (622/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Je soupire en enfilant mon yukata vert, couvrant mes épaules et une partie de ma poitrine -mes vêtements ne pouvant tout recouvrir-. La soirée promet d'être longue... Enroulant ma ceinture noire autour de ma taille, je la noue avant de m'assurer une dernière fois de la présence de mes armes ninjas. Je ne m'en sépare jamais, si ce n'est pour me laver. A mes yeux, aucun shinobi ne devrait s'en séparer... Puis, je démêle mes cheveux et prend le soin de mettre mon pendentif à l'insigne Nara avant de me diriger vers la cuisine.

J'ai gagné une semaine de repos pour tout le bon travail fourni, enfin officiellement... En effet, même lorsque je ne suis pas sensée travailler, il m'arrive d'apporter mon aide lorsque le clan est surchargé ou que certains Nara ont des difficultés. De ce fait, même si je suis sensée jouer au shogi avec mon grand-père, aujourd'hui, Shika a demandé que je vienne lui prêter main forte et donc, que je le rejoigne chez lui. Il aurait apparemment accepté une requête de nos voisins Onryou, il doit donc garder, un soir jusqu'au lendemain midi, les enfants d'un couple Onryou-Akuma. Je saisis quelques sucreries que j'ai préparé en avance et je sors de la demeure familiale, sans emporter la moindre herbe pour faire des infusions, persuadée que l'hôte en aurait.

Il m'attend sans doute. J'avance vers la maison du chef de clan tout en me questionnant sur la personnalité des enfants et la culture dans laquelle ils avaient commencé à se développer. J'aimais m'occuper des plus jeunes même si mon comportement peut parfois me donner l'apparence d'une personne froide et insensible. D'ailleurs, étrangement, je me montre beaucoup plus souriante avec les petits, comme quoi il aurait mieux valu que mon frère naisse après moi. Les Onryou sont proches de la nature et, puisque les Akuma semblent posséder une capacité similaire, en rapport avec la nature, j'en conclus qu'ils doivent eux-aussi aimer la nature. De ce fait, je me dis qu'il pourrait être intéressant de jouer en extérieur avec eux ou de leur faire découvrir des plantes en tous genres et de présenter aux enfants à garder quelques cervidés. D'ailleurs, j'en viens à penser que je n'ai aucune idée du sexe des petits, élément qui peut être décisif.

Voyant que la porte d'entrée de mon amie est ouverte en grand, je toque avant d'entrer, sans attendre une quelconque réponse et je dépose sur le premier meuble venu les aliments que j'ai apporté. Je m'assois autour de la table et j'attends. Vu le silence ambiant, je ne suis pas en retard. J'observe la décoration avec une grande attention, je suis étonnée de découvrir la maison de Shika, je ne pensais pas qu'elle serait comme ça. Tout est très soigné... Est-ce l'arrivée des petits qui l'a poussé à faire tout ceci ou vit-il habituellement dans cet ambiance ?
Revenir en haut Aller en bas
Akuma Kameyo
Akuma Kameyo
Indépendant
Messages : 263
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 20

Fiche du Ninja
Grade & Rang: B
Ryos: 320
Expérience:
Baby sniping [Mission rang D] Left_bar_bleue821/1200Baby sniping [Mission rang D] Empty_bar_bleue  (821/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Mirai se tortillait dans les bras de son gardien qui devait l’amener aux Nara. Elle détestait être portée et préférait faire des cabrioles avec sa jumelle. Les deux étaient strictement identiques : des cheveux de jais hérités de Kameyo, mais des yeux jaunes cadeau de Maho, leur carrure fine et souple évoquait celle de leur mère, mais leur taille était celle de leur père. Bien trop agile et rapide pour leur âge, sept mois, elles possédaient en prime un début de la force de leur père ainsi que sa malice. Incapable de rester tranquilles, elles grimpaient, se déplaçaient fouillaient partout tout le temps. Le pire étant la nuit. Tout comme leur mère elles avaient une fascination pour la nuit et les faire dormir relevait de l’exploit.

Les Onryou avaient décidé d’avoir une journée et une soirée de libre en les confiant aux Nara. Certains prenaient déjà les paris pour savoir qui allait gagner cette confrontation entre les deux gamines hyperactive, bien qu’elles aient leurs moments de calmes (Kameyo le jurait devant tous les dieux). Ce fut Oran et Tarou qui amenèrent les petites chez les Nara avec un petit sac contenant couches et de quoi les changer si elles se salissaient.

Mirai s’installa pour l’instant calmement sur un coussin et observa avec attention autour d’elle. Son regard se posa sur sa sœur jumelle dont elle s’approcha à quatre pattes pour rester près d’elle. Pour l’instant… elles étaient calmes, mais il y avait tellement de possibilités de jeux et de casse pour les fillettes.
Revenir en haut Aller en bas
Nara Shika
Nara Shika
Indépendant
Messages : 207
Date d'inscription : 07/09/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: A - Chef du clan Nara
Ryos: 1026
Expérience:
Baby sniping [Mission rang D] Left_bar_bleue898/2000Baby sniping [Mission rang D] Empty_bar_bleue  (898/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
Après t'être paré d'un tablier de cuisinier fort seyant, tu déposes au fond d'un saladier quelques plantes récupérées en forêt que tu broies à l'aide d'un pilon, avant de les associer aux pommes de terres réduites en bouillie et maintenues en cuisson dans la poêle voisine, la démarche menant à la préparation d'une purée aromatisée aux saveurs d'Inari. Alors que tu récupères le plat qui contiendra la mixture finale, ton erreur te saute aux yeux. Oh merde, la vaisselle. Tu as oublié la vaisselle. Tu l'as bien lu pourtant, pas d'objets dangereux et cassants à porté des enfants. Tu entames donc plusieurs allers retours pour déplacer l'ensemble du contenu du vaisselier dans le bureau, disposant le matériel dans un coin de la pièce en te convaincant que les deux fillettes ne se déplaceront pas jusqu'ici. Après tout, à sept mois on n'est pas encore censé marcher, du moins les cas de station verticale demeurent à cet âge plutôt rares.
Tu extrais la dernière pile d'assiette de son meuble de rangement habituel et te diriges vers le bureau dans un équilibre instable après avoir refermé derrière toi la cloison séparant le séjour du couloir. Alors que tu n'es plus qu'à quelques pas du but, l'odeur de brûlé qui parvient jusqu'à tes narines te rappelle au bon souvenir du repas des gamines encore sur le feu. Raaaaaa. Pas le temps, tu fais immédiatement volte face, rouvres la paroi coulissante et tombes nez à nez avec Towa qui vient de débarquer, telle une kunoïchi, sans que tu ne l'entendes. Surpris par cette discrétion, tu te laisses aller à un sursaut de frayeur qui déséquilibre encore un peu plus la tour d'assiettes, envoyant l'ensemble voler. Sans trop savoir comment, tu limites les dégâts en récupérant la moitié du tout dans une main. La seconde moitié se partage entre l'autre main et le dessus du pied gauche, ta jambe droite restant ton seul point d'appui avec le sol.
Tes yeux s'écarquillent plus largement en s'attardant sur la jeune femme avec plus de précision. Au regard du peu de tissu composant les habits qu'elle porte aujourd'hui, tu supputes un mouvement de grève massif parmi les fabricants d'Inari. Les formes de la fille, rendues apparentes par la pénurie de textile, n'étant sans doute pas étrangères au trouble qui accompagne ton raisonnement. Tu perds définitivement le peu d'équilibre qu'il te restait, et chois lentement sur le sol, une assiette se brisant tandis que les autres s'éparpillent en roulant un peu partout dans la pièce. Un sourire soulagé s'impose malgré tout sur ton visage.

-Aaaaaaah...Towa ! Tu vas bien ? Merci d'avoir répondu à ma demande. Tu tombes bien...mais alors tellement bien. La cigogne ne devrait pas tarder à déposer les deux fillettes, et je ne me sens pas prêt du tout...pointant d'un doigt les assiettes...va falloir que je ramasse ça en plus. Tu pourrais jeter un œil sur la purée s'il te plaît pendant que je finis ça...ton regard se pose sur les friandises posées sur le meuble...ooooohhh...c'est pour moi ? Merci Towa c'est trop gentil...y a des caramels ? C'est mes préférés les caramels...mais plutôt les mous, parce que les durs c'est un peu douloureux...en même temps c'est vrai que les mous ils collent aux dents et peuvent te les sceller les unes contre les autres pendant des heures ce qui n'est pas forcément mieux...oh le réglisse aussi, c'est une tuerie...surtout celui naturel en bâton là...on en trouve pas loin d'ici d'ailleurs...c'est vrai que c'est un peu écœurant sur le long terme, mais en y allant modérément c'est d'une saveur...mmmmm...

Tu bondis littéralement sur les sucreries et en attrapes une au hasard avant de la dévorer puis de conclure le nettoyage et déplacement de la vaisselle. A ce rythme là, ce n'est pas deux, mais trois enfants que la Nara aux cheveux blonds va devoir gérer.

Il ne faut pas attendre bien longtemps avant que deux Onryou ne se pointent, l'air épuisé, alors que le soleil éclaire le ciel de ses dernières lueurs. Après avoir déposé deux trois affaires et dispenser quelques recommandations, les métamorphes laissent les deux petites à leurs nounous du jour. Les jumelles s'installent sur les coussins du séjour, observant les alentours. Rassuré par leur calme apparent, tu leur souris avec bienveillance en leur grattouillant le menton, avant de tourner ton regard vers Towa.

-Regarde comme elles sont mignonnes...ça n'a pas l'air si terrible en fait de garder des enfants. T'as une idée de ce qu'on pourrait leur proposer avant de les faire manger ? On les sort ? On fait un tour de fauteuil à roulettes ? Oh oui on pourrait jouer au fauteuil de l'orient express...tu l'as jamais vu toi en plus ce fauteuil ? Tu devrais tester toi aussi c'est juste trop bien...bon bon je me calme et je te laisse décider de la suite, je suivrais ta décision...après tout d'après ce que j'ai pu lire, l'instinct maternel est inné chez la plupart des femmes donc tu dois savoir mieux que moi ce qui est bon pour elles là tout de suite...

Alors que tu attends la décision de ton interlocutrice, la mine réjouit d'un enfant de dix ans illumine désormais ton visage.
Revenir en haut Aller en bas
Nara Towa
Nara Towa
Indépendant
Messages : 126
Date d'inscription : 14/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG C
Ryos: 0
Expérience:
Baby sniping [Mission rang D] Left_bar_bleue622/500Baby sniping [Mission rang D] Empty_bar_bleue  (622/500)
Voir le profil de l'utilisateur
J'attends patiemment l'hôte des lieux, assise en silence. Quelques minutes plus tard, il pénètre dans la pièce armé de sa pile d'assiettes qu'il manque de renverser après m'avoir vue. Je ne dis rien et l'observe tandis qu'il rattrape toute la vaisselle en mobilisant tous ses membres, s'équilibrant à l'aide d'une seule jambe, je l'aurais certainement félicité s'il n'était pas tombé après coup. Un soupire m'échappe quand une assiette se brise, quel gâchis ! Ce n'est pas totalement sa faute puisque je l'ai apparemment surpris, mais je n'ai pu me retenir. Je n'aime pas vraiment les "dommages collatéraux"... Avant que je puisse placé le moindre mot, Shika s'est déjà un peu laissé aller. Ce n'est pas grave et ce n'est pas sa faute, mais cela me surprend toujours. C'est tellement inhabituel ici... A sa place, je ne pourrais clairement pas faire cela. Néanmoins, je prends le temps de répondre à ses questions, avec un grand calme, sans me presser.

Baby sniping [Mission rang D] 282
"Je vais bien et toi ? Les sucreries sont pour toi mais aussi pour les enfants alors ne mange pas tout, il y en a pour tous les goûts donc il y a du caramel. Sur ce, je vais m'occuper de la purée."

Sur ces mots, je me lève et prends la direction de la cuisine pour surveiller la nourriture, refusant qu'un nouveau malheur arrive. Un léger sourire apparaît sur mes lèvres une fois que je suis hors la vue du Nara, cette énergie positive qu'il dégage est vraiment agréable... Après m'être assurée que rien ne risque de cramer, je retourne auprès de mon aîné pour découvrir que les petites sont arrivées entre-temps et installées sur des coussins. Je ne prononce pas le moindre mot bien que je les trouve vraiment trop mignonnes et que mon visage s'est adouci...  Si elles sont aussi gentilles que mignonnes, je vais passer quelques merveilleuses heures.

Un fauteuil à roulettes ? Je fronce les sourcils... De quoi me parle-t-il ? Je secoue la tête pour lui indiquer que je n'ai aucune idée de ce dont il me parle. Est-ce l'une de ses inventions ? Je m'attends franchement à tout de sa part, il a une certaine originalité après tout. Et, je suis d'ailleurs persuadée que cette originalité et que son énergie nous seront utiles pour nous occuper des filles. Par contre, je ne me vois absolument pas sur cette chaise, poussée par mon camarade et chef. Quant aux filles, c'est peut être dangereux pour elles... Et, il vaut mieux éviter de les rendre blessées... Je soupire. Ce surplus d'énergie, il suffit de l'user à bon escient, qu'il appartienne à un adulte ou un enfant même si cela ne semble pas si facile.

Mon avis ? Hum... Pas facile comme question puisque cela dépend du type d'enfant que l'on doit gérer mais comme elles ne peuvent pas parler, on ne peut pas leur demander. Le problème est qu'un enfant affamé n'est vraiment pas agréable. Cependant, je ne pense pas que ce soit l'heure idéale pour les faire manger, il est un peu tôt...

Baby sniping [Mission rang D] 621
"Il vaudrait peut être les faire sortir mais amener quelques friandises dans le cas où elles auraient faim et peut être quelques jouets si elles veulent jouer en extérieur. On pourrait essayer de leur présenter un faon ou un cerf..."
Revenir en haut Aller en bas
Akuma Kameyo
Akuma Kameyo
Indépendant
Messages : 263
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 20

Fiche du Ninja
Grade & Rang: B
Ryos: 320
Expérience:
Baby sniping [Mission rang D] Left_bar_bleue821/1200Baby sniping [Mission rang D] Empty_bar_bleue  (821/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Les petites observaient avec attention autour d’elle, comme-ci elles étaient très calmes. Leur regard jaune observèrent les deux Nara puis la pièce alors qu’elles reniflaient la délicieuse bouillie. Elles s’observèrent tranquillement à nouveau sans rien dire en écoutant les adultes. Puis… brusquement, comme-ci elles avaient changé de personnalité, elles se jetèrent lune sur l’autre en criant pour se bagarrer comme des chiffonnières. En réalité elles jouaient plus comme des chatons qu’autre chose, s’entraînant à se battre comme leur mère, mais à leur échelle puisqu’elles n’avaient nullement des griffes. Elles roulèrent dans les coussins en grognant et en criant avant de s’arrêter l’une contre l’autre puis de se mettre à rire en se faisant un câlin. Elles s’arrêtèrent pour observer à nouveau le lieu puis elles basculèrent à quatre pattes pour explorer la pièce. Attention, elles allaient particulièrement vite et Mirai se contorsionna pour grimper sur le bar avec les jolies bouteilles. Jiyru explorait quant à elle le dessous des meubles avant de grimper presque aussi vivement que sa sœur pour essayer d’attraper la guirlande lumineuse qui attirait son regard. En faisant cela elle donna un coup dans un vase placé en hauteur qui tomba vers la porte en papier sur l’emblème Nara. Mirai profitant de la distraction de sa jumelle poussa lentement une des bouteilles dans le vide et éclata de rire au joli son qu’elle produit en s’éclatant au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Nara Shika
Nara Shika
Indépendant
Messages : 207
Date d'inscription : 07/09/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: A - Chef du clan Nara
Ryos: 1026
Expérience:
Baby sniping [Mission rang D] Left_bar_bleue898/2000Baby sniping [Mission rang D] Empty_bar_bleue  (898/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
Après avoir accepté que tu pioches dans les friandises, chose pour laquelle tu t'es de toute façon déjà octroyé le droit, ta coéquipière s’attelle à limiter les dégâts de cuisson de la purée. Tu la remercies de nouveau tout en lui exprimant ton inquiétude vis à vis de la tâche qui vous incombe malgré ta joie de vivre habituelle. Les index grattant toujours le menton des deux bébés d'une façon supposée apaisante, tu écoutes Towa te proposer une sortie accompagnée d'une observation animalière. L'idée te plaît bien, et alors que tu t'apprêtes à acquiescer d'un signe de tête, tes mains sont éjectées sans ménagement sur le côté.
Les petites s'engagent dans une bataille désordonnée digne des plus belles bastons de polochon de ton enfance. Si la chamaillerie te fait d'abord sourire, tu grimaces un peu plus en voyant les coussins voler dans la pièce et en prendre pour leur grade. Pas tant pour l'éventuelle détérioration du matériel à disposition que pour la prise de conscience que les jumelles n'ont pas l'air si mignonnes que ça finalement. Tu crains clairement que la nuit soit courte si vous ne les fatiguez pas rapidement.

Tandis que tu époussettes les poufs, et tu parles bien là des assises et non pas des fillettes, avant de les remettre en place, les deux autres ont déjà pris le chemin d'une exploration plus approfondie de l'endroit. Sur ta gauche Miraï à réussi, tu ne sais trop comment, à se hisser jusqu'au bar. Tu t'apprêtes à la rejoindre pour l'en faire descendre quand tu remarques su ta droite Jiyru en train d'examiner les meubles puis de prendre de la hauteur en grimpant habilement dessus, une main tendue vers la guirlande lumineuse dans ce qui semble être une tentative de préhension de l'éclairage. Comme au plus fort de certaines de tes missions, tu te retrouves face à un choix qui peut se révéler déterminant pour la suite. D'un côté, si elle se saisi de la lumière, Jiyru risque d'en arracher l'ensemble, mais également de se brûler, de l'autre, si Miraï bouscule une ou plusieurs bouteilles, elle peut se couper avec le verre brisé, sans compter qu'elle te pourrira en même temps l'une des précieuses liqueurs importées.

Le temps nécessaire à la réflexion est trop lent d'une seconde. Miraï est déjà en train de faire basculer une des bouteilles dans le vide alors qu'un vase en terre cuite est bousculé en direction de la porte coulissantepar la seconde gamine, pile à l'endroit où se situe le dessin représentant l'emblème du clan. La scène suivante semble se dérouler au ralenti.

-Towaaaa...Jiyru, elle...

Espérant que la kunoïchi aux cheveux blonds réagira plus promptement que toi, tu t'embarques dans un plongeon improvisé pour tenter de rattraper la bouteille. Tu glisses sur le ventre, les deux bras en avant tandis que le flacon chute, lentement à tes yeux, comme pour te signifier de manière péremptoire ton erreur du moment. Il ne te manque que quelques centimètres pour atteindre l'objet de ta convoitise. Quelques centimètres de trop. La bouteille éclate au contact. D'une main tu prends appui sur le sol tout en te protégeant les yeux du bras laissé vacant, puis impulse une roulade sur le côté. Sur son promontoire, la fillette est tout sourire, comme satisfaite de sa connerie. Tu t'assois en tailleur, la scrutes un instant d'une mine moralisatrice, puis tu laisses s'échapper une larme le long de ta joue, lorsque tu mires une étiquette encore attachée à l'un des morceaux de verre éparpillés sur le plancher. Elle vient de briser un grand cru des côtes d'Omoï.

Tu te relèves, et saisis la petite à bout de bras. Si tu penses d'abord à la réinstaller sur un coussin, tu préfères finalement la garder près de toi, assise en équilibre sur ton avant bras, le coude à quatre vingt dix degrés, et le corps étendu contre ton torse. Surpris par la tonicité musculaire dont elle fait preuve pour une gamine de cet âge, tu récupères de ta main libre un balai et une serpillière et t'attaches à faire disparaître les traces du grabuge tout en regardant comment Towa s'en sort de son côté.

-Woooh...ok ok ok...on se calme Miraï...t'inquiète pas louloute, c'est pas grave, je ne t'en veux pas...à Towa...je suis d'accord avec toi, on va les emmener dehors. Un peu de cerf thérapie ne leur fera pas de mal...à moins qu'elles agissent comme ça parce qu'elles ont faim en fait ? Et si c'est le cas, faudrait voir à ce qu'elle n'aient pas envie de manger du daim...t'en penses quoi Towa chan?

Tu commences un peu à connaître ta camarade de jeu, et sais très bien que la simple idée d'une telle issue lui fait horreur et peut la pousser à être beaucoup moins pacifique.
Revenir en haut Aller en bas
Nara Towa
Nara Towa
Indépendant
Messages : 126
Date d'inscription : 14/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG C
Ryos: 0
Expérience:
Baby sniping [Mission rang D] Left_bar_bleue622/500Baby sniping [Mission rang D] Empty_bar_bleue  (622/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Je regarde les fillettes s'agiter. Vraiment jeunes, mais extrêmement rapides et agiles. Je regarde Shika, c'est chez lui, c'est donc à lui de définir quand les limites ont été franchies ou non. Je ne veux pas saper son autorité ou apparaître comme la méchante de l'histoire bien que je commence à me dire que le babysitting risque d'être difficile et que ce que font les gamines pourrait être dangereux. D'un côté, mon camarade s'élance vers Miraï pour protéger une bouteille d'alcool. Je le juge sévèrement. Ce type a besoin d'être surveillé et qu'on lui refasse son éducation, je ne sais pas comment sa mère l'a élevé, mais à sa place j'aurais fait quelque chose pour son problème d'alcool. Evidemment, moi, je me suis jetée sur le sol, du côté de l'emblème du clan que j'ai protégé en accueillant le vase dans mes bras avant de me relever pour me rapprocher de Jiyru que je prends dans mes bras.

Baby sniping [Mission rang D] 7d5430cf85f78c4b7aa09813b14bce0d
"Ce n'est pas bien ce que tu as fait, c'est dangereux. Tu aurais pu te blesser et cela aurait rendu triste tout le monde. Il existe plein de façon de s'amuser sans prendre trop de risques"

Il faut qu'elle comprenne que ce qu'elle a fait n'est pas bien, qu'elle aurait pu se blesser. Si j'aurais été d'une froideur incomparable avec un adulte, j'ai parlé à la petite d'une voix douce et chaleureuse. Le Nara, contre toute attente pardonne la gamine dont il s'est occupé sans qu'elle ait demandé quoi que ce soit et surtout, sans lui dire que c'était dangereux. Elles sont petites, mais ce n'est pas une raison... La seconde dans mes bras, je me dirige vers le chef de clan auquel je donne un coup, sans aucune pitié, pour avoir osé remettre sur le tapis cette idée de daim à manger alors qu'il sait bien que je n'aime pas ça. La prochaine fois qu'il me sort pareil discours, je lui balance un jutsu sans aucun scrupule, je suis humaine, ma patience a des limites surtout lorsque cela concerne un sujet aussi sensible.

Baby sniping [Mission rang D] 473
"Je ne pense pas qu'elles aient faim mais qu'elles cherchent à se défouler, à jouer. Généralement, les enfants sont très clairs quand ils ont faim et puis, tu les as bien vu se jeter dessus... Je pense que c'était une façon de montrer leur amour sororal et de s'amuser. Cependant, si tu as un récipient pouvant contenir leur nourriture, nous pouvons les faire manger dehors s'il s'avère qu'elles ont vraiment faim, ce qui serait certainement bien pour épargner ta demeure."

Je caresse la tête de l'enfant que j'ai dans les bras comme pour l'apaiser. Je me dis que si je garde mon calme et que je suis douce avec elle, elle me répondra positivement et alignera son comportement au mien. Oui, j'ai de l'espoir mais c'est l'espoir qui fait vivre. Par contre, je n'attends rien de la gamine qui est dans les bras de Shika, j'aimerais juste qu'elle ne l'imite pas. S'il a un don pour la politique -enfin des idées-, il ne sait pas se tenir, c'est un véritable gamin qui serait capable de rendre ce travail encore plus dur. C'est Shika, quoi... Sans aucun doute le ninja le plus imprévisible et énergique du clan. Quand je pense qu'une bouteille contenant de la liqueur a plus de valeur pour lui qu'un emblème du clan...

Je soupire.

La soirée va être longue, très très longue...
Revenir en haut Aller en bas
Akuma Kameyo
Akuma Kameyo
Indépendant
Messages : 263
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 20

Fiche du Ninja
Grade & Rang: B
Ryos: 320
Expérience:
Baby sniping [Mission rang D] Left_bar_bleue821/1200Baby sniping [Mission rang D] Empty_bar_bleue  (821/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Les petites grognent et s’agitent, mécontentent d’être porté et ne pas pouvoir se mouvoir comme elles le voulaient. Et ce n’était les petites caresses ou les petits murmures des deux adultes qui allaient les calmer. Elles ce qu’elles aimaient c’était bouger ! Et les gronderies des adultes, elles n’en ont pas peur. Ils sont plus grands que leur mère mais plus petits que leur père. Et elles obéissent aux deux. Mais là ce n’était pas pareil, elles se tortillaient en essayant de s’échapper, s’agrippant aux habits et en se tortillant. Par chance elles n’ont pas beaucoup de dents sinon elles auraient mordu. Mais elles se dressèrent et poussèrent leurs terribles rugissements de bébé en y mettant toute leur énergie puis regardèrent les adultes. Hey ! Pourquoi ça marchait pas ?! Avec maman, celle qu’elles imitaient, ça marchait toujours. Elles se regardèrent et se mirent à bouder en continuant d’essayer de s’échapper en se tortillant. Les Nara étaient pas au bout de leur peine.
Revenir en haut Aller en bas
Nara Shika
Nara Shika
Indépendant
Messages : 207
Date d'inscription : 07/09/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: A - Chef du clan Nara
Ryos: 1026
Expérience:
Baby sniping [Mission rang D] Left_bar_bleue898/2000Baby sniping [Mission rang D] Empty_bar_bleue  (898/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
Comme prévu, la magie de l'instinct fait son œuvre. Tu fais décidément bien de faire confiance à Towa et à votre travail d'équipe naissant. Si tu as opté pour la protection de l'une de tes bouteilles, c'est elle qui sécurise avec habileté le papier de riz sur lequel est calligraphié l'emblème du clan. Quelle image doit elle avoir de toi qui a choisi une bouteille plutôt que les racines de ton clan? Elle fait ensuite grimper Jiyru dans ses bras afin de la réprimander gentiment en lui expliquant l'insécurité de son geste. Si ton premier réflexe est de penser qu'à cet âge la gamine ne doit pas comprendre grand chose, tu te rappelles l'une de tes lectures sur l'intégration progressive de données par les bébés. Aurais-tu dû, tout comme la kunoïchi, t'armer d'un discours moralisateur ? Peut être, mais en même temps tu ne quantifies pas réellement la gravité de l'acte, ni la potentialité de sa dangerosité.

Toujours est-il que, le balai à la main, tu t’interromps aux paroles de ta compagne du moment, affichant la béatitude d'un visage conquis par le timbre et l'intonation de sa voix. Tu n'as d'ailleurs pas souvenir de l'avoir déjà entendu s'exprimer avec autant de douceur et tu sens un léger frisson remonter le long de ta colonne vertébrale. Tu te retournes, le nez plongé sur le nettoyage à accomplir et bercé par le sentiment de bien être qui t'envahit.

-WAÏÏÏÏ...mais qu'est c'qui t'prend ???

Ce coup là, tu ne l'as pas vu venir, la Nara ayant profité de ton état de rêverie pour t'asséner une tape violente sur l'arrière du crâne, manifestement révoltée par tes propos.

-Mais...mais...Towa chan...c'est pour l'histoire des daims encore ? Oh la la t'es un peu rancunière quand même...surtout que là je disais ça pour te protéger mentalement...justement tu connais les parents des deux petites...on fait difficilement pire dans le sekaï niveau sauvage, donc si les jumelles ont envie de manger des animaux, je sais que ça te mettra en colère et je ne veux pas ça, surtout si tu les étrangles et que ça fait foirer la mission...

Tel un enfant pris la main dans le sac, tu balbuties quelques tentatives de justifications, mais te ravises rapidement en craignant d'aggraver encore plus la situation par tes paroles, tandis que la petite à ta charge commence à s'agiter dans tous les sens, agrippant cheveux et vêtements au passage.
.
-...enfin...aïe...non non non...c'est pas ce que je voulais dire...pas bouffer...pas d'animaux...aïe...tout va bien détends toi...aïe...oh d'ailleurs, je te trouve magnifique aujourd'hui Towa Chan...t'adressant à Miraï...aïeuuuh, calme toi un peu louloute. Hein qu'elle est charmante...et franchement Miraï, quelle idée, c'est pas bien de penser à faire du mal aux animaux d'Inari...si j'étais toi je penserais à dire pardon à la jeune femme ici présente...

Tu te tournes de nouveau vers la Nara aux cheveux blonds et lui offre le plus large de tes sourires, un brin d'espièglerie se mêlant à une moue s'efforçant d'être désolée.

-Bon, oublions tout ça et parlons d'autre chose...pas de soucis, on va faire comme tu dis, ça me paraît être une bonne idée...à Miraï...hein c'est une bonne idée ?

Toujours plus remuantes, c'est le moment que choisissent les fillettes dans vos bras pour pousser un rugissement absolument mignon à défaut d'atteindre le degré de bestialité maternelle. Ton regard se pare de mille étoiles. Tu as envie qu'elles recommencent mais rien ne sort. Tu complètes le récurage entrepris plus tôt puis déposes Miraï sur un coussin et te mets à quatre pattes, portant à sa hauteur un regard plein d'admiration.

-Aller, recommence s'il te plaît, c'est trop fort de faire un truc comme ça...aller Miraï, juste un petit cri...Miraï, Miraï, Miraï...

Tu répètes ainsi plusieurs fois son nom sous forme d'encouragements incitateurs avant de reprendre le cours de ta discussion avec Towa.

-Oui j'ai le récipient qu'il nous faut, j'ai mis toute la vaisselle dans le bureau pour éviter qu'elle ne soit trop près des jumelles...je vais chercher ça et j'en profite pour embarquer le fauteuil à roulettes en même temps...tu gardes un œil sur Miraï s'il te plaît, et si jamais une des deux repousse son cri tu m'appelles direct d'accord ?

Reprenant une station verticale, tu te diriges désormais vers le bureau avant d'en revenir avec une boîte adaptée à l'accueil de la nourriture et permettant de maintenir celle-ci au chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Nara Towa
Nara Towa
Indépendant
Messages : 126
Date d'inscription : 14/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG C
Ryos: 0
Expérience:
Baby sniping [Mission rang D] Left_bar_bleue622/500Baby sniping [Mission rang D] Empty_bar_bleue  (622/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Rancunière ? Ce n'est pas à moi d'en juger mais en tous cas, puisqu'il répète sans cesse ces idioties, je me dois de sévir, sinon il ne saisira jamais que ses propos ne sont pas adaptés. Pour me protéger mentalement ? Ai-je l'apparence ou la mentalité d'une gamine pour penser que des enfants pourraient m'attendre psychologiquement ? Je connais le père, mais ce n'est pas une excuse pour que les petites se comportent comme des sauvageonnes. Est-ce qu'il me croit réellement capable de faire échouer la mission et de blesser des enfants sous le coup de la colère. Je soupire mais n'ajoute rien.

Jiyru se débat dans mes bras comme sa soeur s'agite avec Shika. Je tente de calmer celle à ma portée, chuchotant quelques mots doux dans cette optique, mais sans résultat. Alors que je me débat avec la petite, mon ami me déstabilise avec ses paroles, prononçant des mots auxquels je ne me serais jamais attendue. J'en lâche l'enfant, rougissant, et un juron m'échappe tandis que je je lui bondis dessus avant qu'elle ne recommence à courir dans tous les sens.

J'évite le regard du Nara lorsque celui-ci se retourne vers moi. Mes sentiments sont ambivalents. Je suis assez embarrassée par le compliment qu'il m'a fait, mais je suis aussi un peu agacée par ses paroles provocatrices. Il est vraiment difficile d'avoir pour chef et ami une personne pareille, même si cela n'avait pas que des aspects négatifs.

Puisqu'il pose Miraï, j'en fait de même avec celle que j'ai, qui commence véritablement à me faire mal en tirant sur mes cheveux et qui risquerait de me déshabiller en tirant sur mes vêtements. Un léger rire m'échappe lorsque Shika demande à l'une des petites de rugir comme elle avait pu le faire cependant, je regagne très vite un visage neutre. Je ne le savais pas si réceptif aux enfants et à leur comportement.

Je reste proche des fillettes quand mon partenaire s'éclipse pour aller chercher ce qu'il nous faut pour sortir avec elles. Je les surveille de près, prête à leur bondir dessus à la première action risquant de mener à une bêtise. Mais je leur propose également un biscuit chacune, espérant que cela les aide à patienter sans faire de bêtise. Je m'essaie également à une ou deux pirouettes pour capter leur attention, sans jamais les quitter des yeux.

"Vous êtes très mignonnes, mais un peu fatigantes, vous savez ?"

Je souris de nouveau. Elles sont petites, je ne m'attends pas à la moindre réponse... Cependant, cela me libère un peu, en quelque sorte. Les enfants sont sincères, il n'y a pas besoin de craindre d'être poignardé dans le dos. Ce sont des être d'une grande simplicité et d'une grande pureté, éléments qui se veulent parfois rares en ce monde... Si seulement tout le monde pouvait être comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Akuma Kameyo
Akuma Kameyo
Indépendant
Messages : 263
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 20

Fiche du Ninja
Grade & Rang: B
Ryos: 320
Expérience:
Baby sniping [Mission rang D] Left_bar_bleue821/1200Baby sniping [Mission rang D] Empty_bar_bleue  (821/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Les petites regardèrent avec surprise Shika qui demandait à Mirai de rugir encore. Pour toute réponse elle se mit à sucer son pouce. Elle fronça les sourcils et se rapprocha de sa petite sœur avant d’attraper le biscuit pour le manger à leur rythme blotti l’une contre l’autre. Elles observèrent d’un œil presque morne les acrobaties de Towa avant de bailler longuement. Elles se roulèrent en boule l’une contre l’autre avant de fermer les yeux comme des chats. Elles s’emblèrent s’endormirent aussitôt. Semblèrent. Elles étaient comme des chats. Le moindre bruit leur faisait dresser l’oreille et rouvrir légèrement l’œil avant de le refermer. Elles se reposaient, et ce n’était sûrement pas une bonne nouvelle pour les Nara. Les petites étant plus actives la nuit.Elles se redressèrent en entendant Shika revenir.
Revenir en haut Aller en bas
Nara Shika
Nara Shika
Indépendant
Messages : 207
Date d'inscription : 07/09/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: A - Chef du clan Nara
Ryos: 1026
Expérience:
Baby sniping [Mission rang D] Left_bar_bleue898/2000Baby sniping [Mission rang D] Empty_bar_bleue  (898/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
En plus de la boîte à nourriture, tu tiens dans ta main droite le fauteuil à roulettes récupéré dans ton bureau. Tu le mets de côté en regardant les petites enroulées l'une contre l'autre, dans une manifestation attendrissante du lien sororal. Cependant, elles ne mettent pas longtemps à se réveiller, sans doute attirées par le bruit généré par ton entrée en scène. Tu te diriges rapidement vers Towa pour l'aider à faire rentrer la purée dans le contenant que tu viens de rapporter et fourrer le tout dans un sac à dos que tu lui proposes de garnir plus à sa convenance, puis te retourne vers les jumelles, désormais entièrement réveillées, en pointant la chaise d'un doigt.

-Alors, laquelle de vous deux veut être la première à faire un tour là-dessus?

Pas bien sûr qu'elles comprennent la question et qu'elle puissent y répondre, tu trouves judicieux de faire plus ample connaissance avec Jiyru puisque tu as déjà eu à faire à Miraï. Tu tentes donc de te saisir de la petite pour l'installer sur le fauteuil avant de prendre le chemin de l'extérieur, profitant de la stabilité du sol de la maison pour faire tourner le fauteuil sur lui même, pas trop vite pour éviter toute régurgitation intempestive mais suffisamment pour que le jeu soit aussi surprenant qu'attrayant, du moins de ce que tu as déjà eu l'occasion de tester.
Après avoir invité, d'un sourire, ta partenaire à suivre tes pas, tu proposes à tout ce petit monde d'aller à la rencontre des animaux maintenues dans l'enclos situé au centre du village. C'est là que sont ramenés les cervidés et autres bêtes retrouvés blessés dans les forêts alentours. Ils y sont soignés et alimentés jusqu'à ce qu'ils soient sur pieds, puis sont remis en liberté, sous contrôle que le retour à l'état sauvage se déroule sans encombres.

Tu profites du trajet pour piquer quelques sprints de Towa à l'enclos et vice-versa, la fillette toujours assise sur la chaise à roulettes. Le véhicule improvisé rebondit parfois maladroitement contre les discontinuités de la route de terre, oscillant aléatoirement de gauche à droite et générant ainsi quelques soubresauts inattendus. Soulevant un peu de poussière, tu freines ta dernière course à quelques mètres de la kunoichi Nara en l'interpellant d'une voix essoufflée tout autant qu'amusée, alors que vous avez maintenant atteint votre but.

-Towa chan...tu nous racontes un peu l'histoire des terres sacrés et le lien entre le clan et les animaux d'ici ?

Aux jumelles, tout en tapotant le crâne de Jiyru d'une main bienveillante.

-Vous allez voir les filles, Towa est la meilleure historienne du clan, elle connaît plein d'histoires ! Si ça se trouve, elle vous parlera peut être même du sage des six chemins.
Revenir en haut Aller en bas
Nara Towa
Nara Towa
Indépendant
Messages : 126
Date d'inscription : 14/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG C
Ryos: 0
Expérience:
Baby sniping [Mission rang D] Left_bar_bleue622/500Baby sniping [Mission rang D] Empty_bar_bleue  (622/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Apparemment, mes acrobaties ne sont pas au goût des petites. Mais, cela ne m'étonne pas complètement d'après ce que j'ai déjà vu leur père Onryou, je ne suis pas de son niveau du tout. Je cesse mon petit cirque dès lors qu'elles ferment les yeux et me contente alors de les observer, priant pour qu'elles restent calme pendant un moment. Leur sommeil semble léger... Elle sont vraiment mignonnes quand elles dorment. Ce moment de détente prend fin à l'arrivée de Shika, les petites se redressant comme des bêtes ayant perçu l'arrivée d'un prédateur ou une sonorité attisant leur curiosité. Les préparatifs pour la sortie fin prêts, mon camarade propose à l'une des petites de venir jouer sur sa chaise à roulette, élément plutôt curieux -je me demande où et comment il a pu obtenir cela-.

Je prends ce dont on a besoin pour notre sortie et suis le Nara en marchant, proposant à Miraï de venir sur mes épaules ou dans mes bras si elle le désire. Sinon, je la surveille et veille à ce qu'elle ne se perde pas, prête à la récupérer, de force s'il le faut, au moindre écart. Mon ami à l'air de bien s'amuser avec Jiyru, il a l'air d'apprécier les enfants... Tant mieux, nous aurions passé un sale quart d'heure si cela n'avait pas été le cas. Il doit s'amuser tout autant qu'elles si ce n'est plus, heureusement qu'il a de l'énergie à revendre vu tous les efforts physiques qu'il fait avec ces allers-retours.

-Towa-chan...tu nous racontes un peu l'histoire des terres sacrés et le lien entre le clan et les animaux d'ici ?

Hein ? Je ne sais que dire face à cela... Elles sont petites et si elles doivent comprendre quelques éléments, je ne suis pas sûre qu'elles soient intéressées par l'histoire des Nara. Et voilà qu'il parle du Sage des Six Chemins... Evidemment que je pourrais en parler pendant des heures cependant, il y a beaucoup trop de parts d'ombre dans les récits que l'on a et il faudrait que je rassemble un certain nombre de parchemins antiques -ce que je désire faire- pour apporter des faits un peu plus juste. Je ne suis pas sûre d'avoir le droit de parler aussi légèrement de quelque chose qui est affilié au divin. Je ferme les yeux et soupire. Je m'arrête et les rouvre, je regarde dans le vide tandis que je commence à parler.

Baby sniping [Mission rang D] 4
"Il y a de cela des centaines d'années, un homme ou un dieu appelé Sage des Six Chemins a apporté le chakra aux hommes. On dit qu'il était doté de pouvoirs extraordinaires et que personne ne pouvait se mesurer à lui. Certains lui attribuent le mérite d'avoir créé la lune. D'autres disent que le monde n'était que désert jusqu'à son arrivée et qu'il a tout créé à l'exception du sable, certains expliquent par cela le comportement dit belliqueux des sunajin ainsi que la dangerosité du désert du Pays du Vent. Cependant, personne n'a de preuve pour confirmer sa version de l'histoire. Le Sage des Six Chemins serait notre ancêtre à nous, ninjas. Aujourd'hui, de nombreux mystères subsistent autour de cet être, mais certaines personnes détiendraient des parchemins qui lui auraient appartenu, dont elles tiendraient quelques secrets. Ces parchemins pourraient peut-être permettre de retracer l'histoire de cette divinité et de connaître la vérité sur la création du monde et l'apparition du chakra."

Je marque une pause dans mon discours et m'assois en tailleur par terre. J'étale sur le sol un tissu sur lequel peuvent s'installer les filles et pose le pique-nique dessus avant de reprendre avec un nouveau récit. Je ne sais pas si cela intéresse les petites, j'en doute même, mais Shika m'a demandé de parler de cela alors, j'en parle. Ce sont des sujets qui me tiennent à coeur même s'ils sont sensibles et que je crains de commettre une erreur.

Baby sniping [Mission rang D] 282
"Les guerres mondiales des clans ont commencées il y a quarante cinq ans cependant, les conflits sont bien plus anciens... Et, le fondateur des Nara, a été grièvement blessé à la suite d'affrontements, il y a plusieurs décennies de cela, avant les guerre mondiales. Alors qu'il était à l'agonie, souffrant et incapable de tenir debout, un cervidé serait venu à son secours et l'aurait guidé jusqu'à un endroit où il serait en sécurité. Les herbes médicinales présentes sur les lieux et la présence de ces animaux, qu'il a perçu comme des messagers des dieux, ont été des raisons suffisantes pour qu'il décide de s'installer là. Il a créé notre clan et, petit à petit, nous avons sécurisé ces terres. Pour nous, Inari et les cervidés, qui ont accepté notre présence, sont sacrés. Attaquer l'un ou l'autre est un sacrilège qui doit être puni, pour les plus conservateurs dont je fais partie."

Je marque une nouvelle pause et souris légèrement pour finir sur une petite anecdote.

Baby sniping [Mission rang D] 118
"Shika, ici présent, est l'actuel chef de clan. Shika signifie "cerf", il s'agit peut-être d'un signe des dieux pour nous faire comprendre qu'il devrait être notre guide. Même s'il a un humour... particulier..."
Revenir en haut Aller en bas
Akuma Kameyo
Akuma Kameyo
Indépendant
Messages : 263
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 20

Fiche du Ninja
Grade & Rang: B
Ryos: 320
Expérience:
Baby sniping [Mission rang D] Left_bar_bleue821/1200Baby sniping [Mission rang D] Empty_bar_bleue  (821/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Jiyru se laisse faire un peu surprise devant la chaise à roulettes et regarde sa sœur qui se laisse porter par Towa sans lâcher sa jumelle des yeux. Jumelle qui s’agrippe et éclate de rire pendant que Shika la pousse. Et même si elle manque de tomber elle hurle de rire et Miraï se joint à elle. C’était un concours de celle qui rirait le plus fort en battant des mains. Miraï finit par rejoindre sa sœur et les deux. Le petit nez de la première sur le fauteuil s’agita et les regards des bébés se braquèrent sur les cerfs. L’histoire de Towa passa complètement à la trappe. Elles observèrent longuement les cerfs sans bouger d’un pouce. À peine Towa eut finit de parler que Miraï poussa son terrible et terrifiant rugissement avant de sauter avec ma sœur dans le parc vers les cerfs et les biches. La chasse était inscrite dans leur gêne et elles avaient déjà des semblants de déplacements de traque, bien que leur niveau de dangerosité soit… proche du zéro absolu. Un grand cerf s’approcha intrigué et les petites lui grimpèrent dessus à toute vitesse. Surpris, le cerf partit à fond le train les petites accrochées et solidement sur lui. De l’extérieur cela ressemblait beaucoup plus à un jeu qu’à une véritable agression. Surtout au vu des non capacités offensives des bébés qui s’étaient à nouveau mise à rire aux éclats.
Revenir en haut Aller en bas
Nara Shika
Nara Shika
Indépendant
Messages : 207
Date d'inscription : 07/09/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: A - Chef du clan Nara
Ryos: 1026
Expérience:
Baby sniping [Mission rang D] Left_bar_bleue898/2000Baby sniping [Mission rang D] Empty_bar_bleue  (898/2000)
Voir le profil de l'utilisateur


Les fillettes semblent bien s'amuser, l'une profitant des joies d'un fauteuil filant à toute allure pendant que l'autre contemple sa sœur prendre plaisir à ce jeu. Bien qu'apparemment surprise par ta demande, Towa y répond finalement favorablement et vous conte à tous les trois les origines du clan Nara après avoir développé ses connaissances en matière de sage des six chemins.
Rêveur et bien plus attentif que les jumelles, tu bois ses paroles en te laissant bercé par le son de sa voix, jusqu'à ressentir une gêne marquée par une rougeur lorsque qu'elle parle de ton prénom. Même s'il peut t'arriver de partir dans tes propres élucubrations, tu n'as jamais eut beaucoup d'accointance pour les divinités, et loin de toi l'idée de te comparer à l'une d'elles. A peine le récit terminé, l'engouement des petites pour les bêtes qui vous font face te fait sortir de ta torpeur.

Si le marquage olfactif des Nara permet aux cervidés d'Inari de les reconnaître comme alliés, il n'en est pas de même avec les étrangers. Si bien que, sitôt les bébés grimpés sur le dos du plus petit des cerfs de l'endroit, piégé dans cette situation par l'étroitesse de l'enclos, ce dernier se met à courir dans tous les sens, effrayant les autres animaux présents dans sa course désordonnée. Le ballet inharmonieux de neuf cervidés affolés se joue désormais devant tes yeux ébahis, chaque bestiole manquant de peu de percuter l'une de ses congénères. Sans compter le risque que certaines blessures, pas encore suffisamment guéries, ne se rouvrent, et celui non moins grand, de voir Miraï et Jiyru choir au sol et finir piétinées par quelques sabots ne sachant plus où prendre leurs appuis.

Du coin de l’œil, tu observes Towa en craignant une réaction instinctive et pas forcément adaptée de sa part vis à vis des jumelles. Comme tout Nara qui se respecte, tu as appris auprès de tes parents le caractère sacré des terres qui vous abritent et des animaux qui y ont accueilli votre ancêtre. Et comme tous les membres de ton clan, tu as fait vœu de sauvegarde envers ces espèces, mais tu ne représentes pas pour autant les conservateurs et ne sera ainsi jamais aussi extrême que ta partenaire. Tu décides donc de prendre les devant en lui proposant un plan avant qu'elle ne réagisse, sans toutefois savoir si cela sera suffisant pour la contenir.

-Vite Towa chan...il faut calmer tout ce petit monde...s'ils se percutent, ça risque de craindre pour leurs blessures...pointant un chevreuil et une biche, d'un doigt passant rapidement de l'un à l'autre...notamment ces deux là qu'on a retrouvé bien amochés au niveau d'une patte...tu es la plus à même de trouver la solution la plus adéquate pour leur faire reprendre leur calme...pendant ce temps je m'occupe de faire descendre les jumelles de leur piédestal...d'un ton se voulant ferme...et de les réprimander comme il se doit...

Tu enjambes la barrière après t'y être appuyé d'une main, et slalom comme tu peux entre les animaux, manquant de peu de te retrouver sur le cul après qu'un daim t'ait percuté de son arrière train. Tu rejoins le cerf servant de monture aux deux cavalières improvisées alors qu'il s'est positionné dos à la barrière. Tu lèves lentement les bras et abreuve la bête de paroles douces et apaisantes, concentré sur ta tâche et dorénavant inattentif au reste. Tu places ainsi toute ta confiance dans la kunoïchi aux cheveux blonds afin que son intervention avec les autres te permette de garder une certaine intimité.

La monture est encore agitée mais se calme progressivement, avant de retrouver la totalité de ses esprits, lorsque tu viens poser une main pleine de bons sentiments sur son museau, ton regard se plantant dans le sien et une lueur de complicité réciproque semblant y prendre forme. Rien ne peut prouver la véracité d'un pacte tacite réalisé pendant cet échange de regards, mais le fait est que l'instant d'après, le cerf rue brusquement, éjectant ainsi les jumelles de sont dos. Dix sur dix pour le lancé puisque Miraï retombe dans le creux formé par ton bras gauche tandis que Jiyru atterrit sur le droit, après un pas de déplacement. Tu les blottis de façon à ce qu'elles ne puissent s'échapper et prend un air sévère.

-Je crois pourtant mesdemoiselles que Towa vous a informé sur l'importance des animaux de nos forêts pour notre clan...cervidés...pas toucher ! Plus doux...vous risquez de vrais problèmes avec se genre de conneries les filles...

Quelques gouttes de pluie commencent à rouler sur ton visage en même temps que le jour cède plus franchement sa place à la nuit. Les traits de ton visage s'adoucissent encore un peu plus. Tu transmets un sourire bienveillant aux fillettes, puis sans avoir encore constaté ce qui se passait derrière toi, tu te retournes vers Towa.

-Ça commence à tomber, je te propose de rentrer chez moi et d'essayer de mettre les gamines au lit...

En même temps que tu énonces cette phrase, tu étires un sourire amusé vers ta partenaire. On pourrait en effet y voir là les aléas d'une vie de jeune parents.
Revenir en haut Aller en bas
Nara Towa
Nara Towa
Indépendant
Messages : 126
Date d'inscription : 14/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG C
Ryos: 0
Expérience:
Baby sniping [Mission rang D] Left_bar_bleue622/500Baby sniping [Mission rang D] Empty_bar_bleue  (622/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Je n'y crois pas... Ces gamines sont tellement... turbulentes. A peine ai-je fini de parler qu'elles se sont jetées sur un magnifique cerf de notre forêt. Au moins, elles ne m'ont pas interrompues... Mais d'autres cervidés ont été effrayé par leur conduite et si cela amusait les petites, les animaux ne prenaient pas de bon temps, bien au contraire la situation est devenue dangereuse. Comme un bon chef se doit d'agir, Shika prend les rennes de la situation et me demande de m'occuper de nos compagnons animaux désirant s'occuper lui-même des petites, peut-être de peur que je ne me montre trop dure avec elles.

Je m'élance en direction des bêtes sacrées, effrayées, et je leur parle d'une voix aussi douce que possible afin de les apaiser. Je reste plantée là, au milieu de ces créatures chères à mon coeur, immobile, me laissant pousser par elles. Il vaut mieux que je reçoive des coups plutôt qu'elles se blessent entre elles et qu'un combat commence. Je saisis un jeune animal par l'encolure et l'enlace. Dès lors que l'un de mes amis s'approche, je le caresse. Et, bientôt, tous les cervidés que j'ai apaisés se frottent contre moi comme s'il ne s'était rien passé ou peut être pour se faire pardonner des coups que j'ai reçu. Me retournant vers mon camarade, je constate qu'il en a déjà fini avec les petites et que tout va bien de son côté, comme on peut s'y attendre de cet homme.

-Ça commence à tomber, je te propose de rentrer chez moi et d'essayer de mettre les gamines au lit...

Je hoche la tête, me dégageant des bêtes affiliées au clan Nara pour prendre la direction de la demeure de Shika, après avoir récupérer tout ce qu'on avait amené. Les petites ont pris l'air, ont joué avec le chef de clan, ont écouté une histoire, ont couru et ont fait peur aux animaux... Il commence à faire sombre et il pleut, le choix de mon ami est donc le meilleur bien que je crains qu'elles soient beaucoup trop énergiques pour aller au lit de sitôt, surtout qu'elles se sont reposées un peu plus tôt... Mais, j'espère me tromper.
Revenir en haut Aller en bas
Akuma Kameyo
Akuma Kameyo
Indépendant
Messages : 263
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 20

Fiche du Ninja
Grade & Rang: B
Ryos: 320
Expérience:
Baby sniping [Mission rang D] Left_bar_bleue821/1200Baby sniping [Mission rang D] Empty_bar_bleue  (821/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Les petites observent les adultes sans comprendre pourquoi on les gronde. Pour toute réponses elles se mettent à sucer leur pouces en se laissant porter et faire pour une fois. En sentant quelques gouttes elles lèvent la tête pour regarder avec une certaines crainte vers le ciel. Elles ont peur de l'orage. Mais la nuit les réveille et clairement elles n'ont pas envie de se coucher. Il faut dire qu'avec une mère panthère il est dur de dormir la nuit. Mais pour l'instant elles sont calmes... Mais elles ont faims. À peine entrée dans la maison et posées sur les coussins elles se mettent à pleurer tout ce qu'elles savent sans donner d'explications. Elles ont faim et veulent manger.
Revenir en haut Aller en bas
Nara Shika
Nara Shika
Indépendant
Messages : 207
Date d'inscription : 07/09/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: A - Chef du clan Nara
Ryos: 1026
Expérience:
Baby sniping [Mission rang D] Left_bar_bleue898/2000Baby sniping [Mission rang D] Empty_bar_bleue  (898/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
En te retournant, tu aperçois Towa au milieu d'une mêlée animalière, les bêtes l'entourant d'une reconnaissance aux relents d'amours fraternels alors qu'elle le leur rend par de tendres caresses sur l'encolure. Tu dois bien lui reconnaître un savoir faire certain dès qu'il s'agit d'entrer en contact avec tout ce qui a trait à Inari.
La kunoïchi approuve finalement ta proposition d'un signe de tête et te rejoint à l'extérieur de l'enclos. Pour éviter toute jalousie entre les jumelles, tu confies la garde de Jiyru à ta camarade, puis installes Miraï sur le fauteuil avant de reprendre le même manège qu'avec sa sœur un peu plus tôt. Après quelques aller-retours humides, vous arrivez enfin à destination.
Tu te déchausses rapidement, pousses la gamine jusqu'au bureau pour y remettre le siège à sa place, puis te rends jusqu'à la chambre afin d'y récupérer deux serviettes. Une fois de retour dans le salon, tu lances une serviette à Towa et entreprends de sécher Miraï en profitant de la situation pour la chatouiller un peu avant de la reposer sur un coussin.
D'un coup, accompagnée de sa sœur, elles se mettent à hurler des cris stridents qui te font siffler les tympans. Tu plaques une main sur chaque oreille.

-Oula...woh...wooooh...doucement les filles...WOOOOOH...comment on peut faire autant de bruits désagréables avec de si petit corps ? De si petite cordes vocales ? Non mais sérieux, c'est pas possible un truc comme ça ! Vous avez envie de dormir c'est ça ? Parce que là je préfère vous dire que c'est pas en vous faisant l'écho l'une de l'autre de vos propres braillements que vous allez réussir à vous calmer et trouver le sommeil...ou alors vous avez envie d'aller aux toilettes ? Oh c'est ça ? Tu jettes un regard implorant à Towa...euh dit, tu sais comment on fait ça toi ? Parce que je le sens pas du tout là...te retournant vers les filles...on apprend pas à se débrouiller tout seul chez les panthères ? Elles crient de plus belle...me dites pas que vous avez encore faim ? Vous avez déjà reçu un biscuit et le pique-nique...non, ça peut quand même pas être ça...vous avez vu un truc qui vous à fait peur ? Te tournant vers l'entrée...MAMAAANN...sors de là, tu fais peur aux petites...rien ne se passe...un monstre ? Une hallucination ? Noooon...me dites pas que vous avez toucher aux herbes...la mine réflexive...nan, ça peut pas être ça, je vous ai pas vu y aller, à moins que...Towa, quand je suis allé chercher la boîte et la chaise, t'as pas vu les petites aller vers la commode à herbes par hasard ? Je les trouvais bien calmes en revenant...une main au menton...ou alors c'est l'alcool qui fait effet d'hallucinogène...quand Miraï a fait tomber la bouteille, des particules alcoolisées se sont  répandues dans l'air et les gamines ont inhalé ses vapeurs jusqu'à en faire des cauchemars...ça craint, les parents vont pas être content si c'est ça...vous êtes pas en train de vous étouffer au moins ? Tu les mets sur le ventre et leur tapotes le dos frénétiquement bien qu'avec tact...si vous avez un truc coincé là-dedans, je vais l'en faire sortir, foi de Shika...les cris redoubles de violence, ton regard s'illumine...ou alors c'est les histoires de Towa qui vous manquent c'est ça ? Towaaa chan...raconte nous encore des histoires s'il te plaît...j'ai bien aimé le passage sur le sage des six chemins avec les parchemins...personne ne sait ce qu'ils renferment ? Pas même une petite idée ? Il doit y avoir un paquet d'aventure à raconter aux petites autour de ça...j'imagine qu'ils sont nombreux ceux ayant entrepris de les réunir tous pour découvrir les origines du chakra...ils ont dû vivre des aventures merveilleuses...aller, si vous voulez je peux vous chanter une chanson en attendant que Towa commence son histoire, mais par pitié, arrêtez de brailler comme ça...chantant maladroitement...y avait chez les Nara, deux filles bienvenues, c'était les Akuma, Miraï et Jiyru, elle criaient bien trop fort, pour mes pauvres oreilles...imitant le bruit d'une sirène...help, help, Towa on fait quoi ?

Tu trépignes sur place, passant de l'une à l'autre des jumelles pour tenter de les calmer, tu essayes de les faire rire, leur grattes le menton, mais rien n'y fait. C'est incroyable de remarquer à quel point la fatigue s'invite plus rapidement à la table lorsque l'ouïe est ainsi sollicitée. Tu ne doutes cependant pas que ton amie sera plus perspicace que toi et t'en remets totalement à elle pour faire cesser ce vacarme.
Revenir en haut Aller en bas
Nara Towa
Nara Towa
Indépendant
Messages : 126
Date d'inscription : 14/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG C
Ryos: 0
Expérience:
Baby sniping [Mission rang D] Left_bar_bleue622/500Baby sniping [Mission rang D] Empty_bar_bleue  (622/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Tandis que Shika sèche Miraï, je m'occupe de réchauffer Jiyru avec la serviette qu'il m'a passé. Je soupire. C'est fatigant de s'occuper de deux petites aussi énergiques. On finit de les installer et elles se mettent aussitôt à crier. Je me recule alors que mon partenaire se protège les oreilles. Elles ont de la voix pour des êtres ayant de si petits corps comme le dit si bien le Nara. Hélas, les filles ont réveillé le monstre qui dormait en lui et le voilà qui fait un long discours, partant dans tous les sens et sortant des explications de plus en plus tordues pour les pleurs des petites. Sa pauvre mère en a pris pour son grade alors même qu'elle n'est pas ici. Je soupire de nouveau. Il est tout aussi fatigant que ces deux petits monstres même s'il est sensé être mature et guider le clan, j'en ai mal à la tête rien que de l'écouter.

Une expression de surprise se dessine sur mon visage lorsqu'il propose de chanter. Hein ? Il chante bien ? Pourquoi ne m'a-t-il jamais fait part de son talent, dans ce cas. Ah... En fait, il n'est pas si doué que ça. Un rire m'échappe. C'est amusant de le voir comme ça, complètement déstabilisé et inventant tout et n'importe quoi afin d'essayer d'améliorer la situation, sa maladresse est à s'en rouler par terre bien que je parvienne à me contrôler.

Après avoir regagné mon calme et cessé de rire, je me met à réfléchir intensément au cas des enfants de Maho. Elles ont mangé, je doute donc que ce soit ça le problème. Peut être qu'elles s'ennuient -ce qui est fort probable vu leur âge et toute l'agitation dont elles font preuve-, qu'elles désirent aller aux toilettes -mais des enfants de cet âge ont tendance à se faire dessus et ne demande pas à aller aux toilettes- ou qu'elles sont fatiguées -ce qui me semble peu probable vu leur énergie-. Mais comme elles ne parlent pas, c'est difficile de voir d'où vient le problème. On ne peut faire que des suppositions.

- Shika, pourrais-tu apporter une balle ou un objet quelconque susceptible de les intéresser ?

Je ressors la nourriture -les sucreries et la purée- et la place devant Jiyru et Miraï, au cas où elles auraient faim malgré ce qu'elles ont grignoté. Puis, je m'installe en face d'elles pour les surveiller mais aussi pour leur raconter des histoires. Je sais que les précédentes ne  les ont pas intéressées, mais je ne perds rien à essayer.

- Vous avez entendu parlé des monstres du Sekai, connus sous le nom de Bijuu ? J'ai dit monstre, car ce ne sont pas des créatures comme nous et parce qu'elles sont surpuissantes. On dit que les Bijuu sont capable de dévaster des pays. Chacun d'entre eux a un certain nombre de queues. Certains humains les voient comme des divinités et leur vouent un culte, c'est le cas d'Ichibi avec le culte de Shukaku dans le Pas du vent. D'autres les voient comme des démons et certains en ont affronté, les Sarutobi auraient affronté Yonbi par le passé. On dit qu'Hachibi se serait retiré après avoir reçu une dose importante de sake. Il paraît également que les Akuma seraient les descendant de Nibi, enfin ce n'est qu'une légende... Des tas de légendes circulent sur les Bijuu. Illusion ? Réalité ? Ninja possédant un Kekkei Genkai ? Véritable monstre ? Dieu ? Démon ?
Revenir en haut Aller en bas
Akuma Kameyo
Akuma Kameyo
Indépendant
Messages : 263
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 20

Fiche du Ninja
Grade & Rang: B
Ryos: 320
Expérience:
Baby sniping [Mission rang D] Left_bar_bleue821/1200Baby sniping [Mission rang D] Empty_bar_bleue  (821/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Les jumelles pleuraient sans faire attention à ce qu’ils se passaient autour d’elles. Elles pleuraient à grosses larmes. Et s’arrêtèrent net en voyant de quoi manger. Elles se faufilèrent vers la nourriture et se mirent à manger avec bonheur et se repurent rapidement avant de lever les yeux vers Towa lorsqu’elle évoqua les biju. Elles se souvenaient bien que maman et papa en parlaient parfois. Nibi. Jiru et Mirai s’approchèrent de la blonde en s’agrippant aux pans de son kimono. Mirai ouvrit la bouche.

« Mama ! Mama ! Mama ! »

Ce qui signifiait en réalité : maman elle est fille de Nibi du démon ! Jiru se redressa en entendant un grondement lointain et se tourna vers sa sœur. Elles écoutaient craignant un orage violant. Leur petites mains toujours agrippée sur les pans du kimono de la blonde
Revenir en haut Aller en bas
Nara Shika
Nara Shika
Indépendant
Messages : 207
Date d'inscription : 07/09/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: A - Chef du clan Nara
Ryos: 1026
Expérience:
Baby sniping [Mission rang D] Left_bar_bleue898/2000Baby sniping [Mission rang D] Empty_bar_bleue  (898/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
Shika, pourrais-tu apporter une balle ou un objet quelconque susceptible de les intéresser ?

Tes tympans vrillent de plus belle lorsque Towa te fait cette demande qui ne pouvait pas mieux tomber. Elle t'offre là une porte de sortie idéale pour t'accorder quelques instants seul, loin de toute cette agitation, quand bien même cela nécessite d'abandonner lâchement ta coéquipière aux besoins des deux bambins hurleurs pendant ce temps. Une balle, tu dois bien avoir ça qui traîne quelque part. Tu te hâtes de lui répondre avant qu'elle ne puisse ouvrir la bouche à nouveau, au cas où elle déciderait de changer d'avis.

-Pas de souci Towa chan, je vais te chercher ça. Je devrais réussir à trouver leur bonheur dans mon coffre à jouets. Je reviens tout de suite...

Tu t'exécutes et sors du salon pour traverser le couloir après avoir pris soin de bien refermer le Shoji séparant les deux pièces, qui bien que peu épais, permettra tout de même d'atténuer un peu les vocalises des marmots. Tu parviens à ta chambre et récupère la clé glissée sur les hauteurs de ta penderie, afin de débloquer le cadenas maintenant le coffre bouclé. Tu rabats le couvercle vers l'arrière et contemple ton trésor, le regard brillant, avant de secouer la tête pour revenir à ta mission du moment. Tout est rangé par région, une petite étiquette étant apposé sur chaque lot pour en expliquer la provenance et les circonstances de l'acquisition, histoire que tu puisses un jour raconter aux enfants du clan les histoires qui y sont rattachées. Tu fouilles le tout sans vraiment savoir ce qui pourrait être le plus adapté. Tu t'attardes un instant sur les figurines ninjas mais balayes rapidement l'idée de leur mettre ça entre les mains, de peur qu'elles s'en servent comme défouloir et en arrachent les différents membres.

Une balle ! Ça y est, tu la tiens ! De taille moyenne, blanche et cerclée de peintures rouges et noires, pas besoin de lire le pense-bête pour te souvenir du jour où tu l'as récupéré, lors d'un festival organisé par les Inuzuka, dans un petit village non loin de leur domaine. Ce jour là, tu avais passé la journée à arpenter les allées d'une sorte de fête foraine en charmante compagnie. Si la façon d'obtenir cet objet, gain d'un stand de tir de kunaï de précision, reste anecdotique, la journée en revanche avait été mémorable, autant que la soirée et la nuit qui lui avaient succédé.

Tu récupères la balle puis refermes le coffre à clé, avant de déposer cette dernière à son emplacement. Tandis que tu inities un mouvement vers la sortie, ton regard croise le moelleux des draps recouvrant ton futon, une envie féroce de t'y étendre s'invitant dans ton esprit. Au loin, les pleurs ont cessés. Tu constates que Towa semble se débrouiller mieux que tu n'aurais pu le faire et supposes donc qu'elle pourrait très bien se passer de toi. Tu hésites un instant, mais reconnais l'ingratitude du geste, d'autant plus que c'est toi qui est allé la chercher pour lui demander de l'aide à l'origine.

Intrigué par le silence retrouvé, tu pénètres dans le salon et découvre stupéfait les deux gamines accrochées aux vêtements de la Nara, deux assiettes vides posées sur la table derrière elles, pendant qu'elle finit de leur raconter une nouvelle histoire. Tu restes pantois d'admiration envers ta partenaire, tes yeux s'attardant sur les mouvements de ses lèvres en même temps qu'elle conclue son récit sur les Bijuu. La balle roule entre tes doigts, rebondit plusieurs fois sur le sol, jusqu'à terminer sa course au pieds de la kunoïchi. Immobile pendant quelques secondes, tu ne peux t'empêcher de la regarder différemment. Tu es même à deux pas de te dire qu'elle ferait une femme et une mère merveilleuse. Depuis le début, elle a réussi à garder son calme en toute circonstance, même lorsque les petites se sont vigoureusement amusées avec les animaux qu'elle chérie tant. Certes elle a sermonné un peu Jiyru après l'accident du vase, mais sans s'énerver, la douceur de sa voix permettant d'atténuer la fermeté de ses propos. Et là maintenant, non seulement les jumelles sont apaisées, mais en plus tu remarques que tu n'es finalement pas le seul à être emporté par ses contes.

-Tu...t'assures Towa chan...

Lorsque tu observes les pupilles inquiètes de Jiyru en même temps que le tonnerre gronde au loin, tu te racles silencieusement la gorge et chasses toute pensée perturbante de ton crâne, avant de froncer un sourcil réflexif puis de proposer à la jeune femme le sourire du type satisfait de l'idée qu'il vient d'avoir. Tu disparais à nouveau dans le couloir, puis réapparais quelques secondes plus tard en compagnie d'une deuxième Towa qui se dirige immédiatement vers l'une des deux fillettes en lui ouvrant les bras pour lui proposer de venir s'y blottir afin de la rassurer.
La blonde Nara semble avoir réussi à obtenir leur confiance, et tu juges donc judicieux de lui adjoindre un double en ces instants de peur naissante pendant lesquels la bienveillance d'une figure maternelle sera plus facilement reconnue par les gamines que celle d'un type agité.

Ton kage bunshin transformé en Towa et imitant avec précision jusqu'au moindre détail visible, il y a désormais deux duos de jumelles dans la pièce.

Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nara Towa
Nara Towa
Indépendant
Messages : 126
Date d'inscription : 14/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG C
Ryos: 0
Expérience:
Baby sniping [Mission rang D] Left_bar_bleue622/500Baby sniping [Mission rang D] Empty_bar_bleue  (622/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Un petit rire m'échappe lorsque les filles se ruent vers la nourriture. C'est donc ceci qu'elles désiraient tant, pleurant toutes les larmes de leur corps. Je remarque également un certain intérêt pour mon histoire sur les Bijuu, celles-ci s'agrippant à mon kimono. Mama ? Leur mère est du clan Akuma, si je ne me trompe pas, ce qui signifie qu'elles ont dû penser à elle tandis que je parfais de Nibi, si elle leur a raconté des histoire sur cette créature mystique. En tous cas, elles sont trop mignonnes ! Je caresse délicatement leur tête de mes mains. Quelque chose touche mes pieds, je tourne alors la tête vers l'arrière, croisant le regard de Shika.

-Tu...t'assures Towa chan...

Je lui souris. J'aime bien les enfants alors j'ai passé du temps avec certains jeunes du clan et j'ai ainsi appris à m'en occuper. C'est d'ailleurs les seuls êtres avec mes proches, devant lesquels je laisse tomber mon masque. C'est depuis l'incident d'il y a quatre ans que j'ai changé et que je suis devenue quelque peu froide et particulièrement méfiante envers les étrangers. Il ne doit pas le savoir puisqu'il a été absent pendant longtemps.

- Merci pour la balle.

Les petites n'aiment apparemment pas l'orage, d'après la réaction de Jiyru lorsqu'un grondement retentit. Je continue à leur caresser la tête tandis que je leur chuchote des mots doux pour essayer de les apaiser. Je me demande ce qu'est parti faire mon camarade alors qu'il venait juste de revenir. J'écarquille les yeux quand je vois le Nara revenir accompagné d'un Kage Bunshin ayant usé d'un Henge pour me ressembler. Je ne comprends pas l'utilité de la démarche, mais je le laisse faire lui confiant Jiyru alors que je prends Miraï dans mes bras, tentant de réconforter en même temps les petites de ma voix, douce.

- Vous n'avez pas à vous inquiéter, ce n'est rien... Et puis, nous sommes là pour vous protéger.

A vrai dire, je n'ai rien contre les orages. J'aime la pluie et j'apprécie le spectacle des éléments qui se déchaînent bien que je sois persuadée qu'il s'agit là de l'annonce d'un châtiment divin, apportant le malheur aux pécheurs. Mais, comme je ne considère pas avoir fait quoique ce soit de mal et le clan Nara protégeant Inari ainsi que ses habitants, je ne crains guère le ciel qui se déchaîne.
Revenir en haut Aller en bas
Akuma Kameyo
Akuma Kameyo
Indépendant
Messages : 263
Date d'inscription : 18/12/2017
Age : 20

Fiche du Ninja
Grade & Rang: B
Ryos: 320
Expérience:
Baby sniping [Mission rang D] Left_bar_bleue821/1200Baby sniping [Mission rang D] Empty_bar_bleue  (821/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Les petites restèrent calmes en écoutant l’orage, plus inquiète qu’apaisée. Une fois sûres qu’il ne viendrait pas par ici elles se détachèrent des adultes pour à nouveau observer la salle où elles n’ont pas passé beaucoup de temps. Assise sur les coussins comme des suricates elles tournèrent la tête dans tous les sens, jusqu’à ce que Miraï donna une tape sur l’épaule de Jiyru. Et les deux sœurs recommencèrent à se bagarrer en riant avant de rouler sous la table. Miraï en se redressant trop vite frappa avec violence le bord de la table, et s’arrêta toute étonnée et se frotta la tête puis regarda la table avant de lui rugir dessus avec colère. Le rugissement était toujours aussi ridicule. Même si Jiyru se joignit à sa jumelle pour montrer sa colère à la table. C’était à la fois ridicule et absolument trop mignon. Après avoir tourné un moment autour de la table pour s’assurer qu’elle resterait à sa place de table, les jumelles recommencèrent leur escalade pour aller voir la jolie guirlande qui brille.
Revenir en haut Aller en bas
Nara Shika
Nara Shika
Indépendant
Messages : 207
Date d'inscription : 07/09/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: A - Chef du clan Nara
Ryos: 1026
Expérience:
Baby sniping [Mission rang D] Left_bar_bleue898/2000Baby sniping [Mission rang D] Empty_bar_bleue  (898/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
Un événement inattendu se produit, faisant grimper de quelques degrés ta température. La kunoïchi aux cheveux blonds te sourit. C'est la première fois depuis ton retour au domaine que tu la vois se dévoiler ainsi, aussi simplement. Aussi naturellement, comme si elle s'accordait inconsciemment le droit de lâcher prise, de faire tomber quelques barrières dont tu ignores les fondements. Bien sûr tu as déjà pu constater de petits rires discrets ou quelques rictus de sa part, mais jamais qui ne te soient directement adressés, la jeune femme conservant précieusement ce type d'élans pour elle-même habituellement. De leur côté, les jumelles ne font aucun cas de la balle apportée. Pendant que l'originale les rassure d'une voix douce, elles se lovent désormais dans les bras du duo de Towa et semblent attendre la suite avec inquiétude, l'instantané faisant penser à une réunion commémorative sur la gémellité.

Les orages sont rares à Inari mais lorsqu'ils se manifestent, ce n'est généralement pas pour faire de la figuration. De plus, lorsque les premiers grondements retentissent, il est généralement impossible de déterminer à l'avance le trajet que ce ciel en furie empruntera. Heureusement, aujourd'hui l'orage a décidé de passer son chemin et de continuer sa route vers le nord des forêts. Les fillettes paraissent désormais rassurées. Preuve en est lorsqu'elles s'extirpent des bras de leurs gardiennes pour retourner à leurs amusements, la tête de Miraï s'inclinant au passage dans un combat improvisé contre un bord de la table. D'abord inquiet, tu esquisses en même temps que ton clone un mouvement pour la secourir, mais te ravises en observant les deux rugir à nouveau. Ton regard s'illumine, tel celui d'une groupie dont la niaiserie n'a d'égale que la ferveur qu'elle voue à son idole.

-Ooooooh...les filles...ça j'adore...vous êtes craquantes...aller encore un coup...yeah...encore une fois aller...c'est trop mignon...

Cet instant d'extase n'est interrompue que par un éclat de rire bien plus franc quand elles amorcent une sorte de danse de l'apprivoisement autour de la table, cette dernière faisant office de totem pour conjurer d'éventuels mauvais sorts, juste avant qu'elles ne reprennent leur expédition en direction des lumières de l'endroit. Ton clone remplit son office en s'interposant avec délicatesse entre les lampions et les gamines, tandis que tu t'approches de l'une des deux, sans être capable de discerner s'il s'agit de Jiyru ou de Miraï. D'une main bienveillante, tu lui ébouriffes le peu de crinière qu'elle a sur le crâne avant de t'exprimer de la voix la plus douce possible.

-Vous l'aimez cette guirlande lumineuse hein...vous savez, c'est pas que je ne veux pas vous laisser en profiter, mais ça peut être dangereux si vous vous y accrochez. Vous pouvez vous brûler, ou même mettre le feu à la maison si les bougies s'écrasent au sol...sans compter la chute, imaginez vous tombez sur la tête, ça risque de vous faire sacrément mal...

Un clin d’œil vers Towa pour lui signifier que tu adhères à sa façon de faire et essayes d'adopter le même fonctionnement qu'elle. De retour sur la môme.

-...mais si cette lumière vous plaît tant que ça, j'ai une idée...

Tu te redresses en te donnant des airs grandiloquents, relèves tes manches et agites les mains comme pour simuler l'annonce d'une illusion à venir.

-...et maintenant, attention mesdames et messieurs...il nous arrive tout droit des grandes forêts d'Inari...après un long voyage dans les contrées les plus reculées du sekaï, agrémenté d'une tournée internationale pendant laquelle ceux qui ont eu la chance de voir l'un de ses spectacles ont pu se réchauffer les mains en applaudissant ses exploits...il est désormais de retour parmi nous...j'ai l'honneur de vous présenter le plus grand magicien de notre époque...el magnifico Shikoudini...moi-même...tu optes pour une gracieuse révérence...qui va vous faire ici même une démonstration des ses talents...kage bunshin...

Trois nouveaux clones de toi-même apparaissent alors dans un nuage de fumée ajoutant un côté sensationnel à la mise en scène. L'assemblée est désormais au complet. Tournant ton regard vers ta camarade et le clone à son effigie.

-Towa chan...toi et mon Henge, je vous propose de vous occuper de changer les petites avant d'essayer de les mettre au lit. Je ne sais pas si elles s'endormiront, mais il commence à se faire tard...vous pouvez les changer où bon vous semble, quant à ma chambre et au lit, c'est au bout du couloir de gauche en sortant d'ici. Pendant ce temps mes clones et moi on décroche les lumières qu'on amènera jusqu'à la chambre après nous être occupé d'une petite surprise...

Une fois tes indications données, tu te désintéresses de la kunoïchi, récupères deux paires de ciseaux et entreprends soigneusement la récupération des abats-jours en compagnie des kage bunshin à ton image, avant que vous ne vous dirigiez tous les quatre vers la chambre.

Une fois rendu, vous attrapez un vieux draps légèrement bleuté, et pendant que deux d'entre vous s'appliquent à redécorer le plafond de la pièce en arrangeant les spots de manière à ce que la lumière soit diffuse à peu près partout de la même façon, les deux autres, armés des ciseaux et du drap, entreprennent la découpe de plusieurs petites étoiles et autres formes astrales. Une fois l'ensemble terminé, tu tends la couverture sur toute la largeur de l'endroit, juste au dessous des éclairages, l'effet escompté étant au rendez vous puisque la lumière ainsi redirigée créé dans l'espace un ciel aux milles étoiles, la couleur choisie pour le drap rendant le tout encore plus réaliste.

-Hop là et voilà...maintenant vous avez une belle nuit étoilée pour vous reposer...

Tu te retournes vers le lit pour voir où en est ta coéquipière et la seconde équipe qu'elle dirige, celle ayant en charge les jumelles Akuma, un large sourire gratifiant l'assemblée de l'ensemble de ta dentition.

-Towa chan, je te propose une histoire maintenant...mais inventée celle-là...et comme on est une équipe, on la raconte tous les deux, chacun notre tour on ajoute des choses en suivant le schéma narratif...je te laisse commencer si ça te tente...on n'a pas besoin de faire un truc long, mais notre objectif est de les endormir...sinon je suis à l'écoute de toute autre proposition que tu voudrais me faire...vu comment tu gères depuis le début, je te fais entièrement confiance...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Clan Nara-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.