:: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Centre :: Grandes Forêts Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Mission de rang C] Faire place nette [Solo]

Nara Towa
Nara Towa
Indépendant
Messages : 127
Date d'inscription : 14/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG C
Ryos: 0
Expérience:
[Mission de rang C] Faire place nette [Solo] Left_bar_bleue673/500[Mission de rang C] Faire place nette [Solo] Empty_bar_bleue  (673/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Spoiler:
 

Le village de Mori, hein ? Par chance, j'ai une bonne mémoire et je me souviens très bien des lieux, de sorte qu'il est plus facile pour moi que pour quelqu'un d'autre de régler le problème du village. Quel problème ? Quelques mercenaires s'y sont installés pendant l'absence des habitants que j'ai escorté il y a peu. C'est agaçant. Il suffit de baisser sa garde quelques secondes pour que l'on profite de nous. Que des profiteurs et des manipulateurs... Voilà une raison qui ne pousse pas à aller vers les autres et qui, au contraire, m'encourage à être froide et méfiante.
Je me suis donc rendue vers les lieux réquisitionnés et maintenant, j'attends, cachée derrière quelques végétaux. J'observe les mouvements des mercenaires et je compte le nombre d'entre-eux qui s'activent en extérieur. J'en ai compté trois. Cependant, ils doivent être de garde et surveiller qu'aucun ennemi n'approche, d'après leurs mouvements. Ce qui, en toute logique, signifie qu'il y en a d'autres qui se trouvent dans certaines habitations bien que leur nombre reste indéterminé. Il ne faut pas oublié les informations que l'on m'a livré avant mon départ. D'après le témoignage de deux membres du clan, ils auraient -les mercenaires- osé abattre des arbres de notre forêt sacrée et ils les auraient stocké dans les granges du village.

Impardonnables !

Le plus discrètement possible, je me rends vers la grange la moins surveillée et j'y pénètre afin de vérifier si les informations que l'on m'a donné sont véridiques. On ne sait jamais, cela pourrait être une erreur ou un mensonge. Alors, m'approchant d'un tronc, je pose la main dessus et l'examine, après avoir vérifié qu'aucun "ennemi" ne traîne dans le coin. Je connais Inari comme ma maison, comme ma propre chambre... Je ne peux tout simplement pas me tromper. Ses arbres sont comme mes frères. L'examen me confirme ce qui a été dit. Ils ont osé abattre nos arbres. La sanction pour un tel péché ne peut être autre que la mort, pour le chef du groupe.
Je bouillonne intérieurement, mais j'inspire profondément en saisissant mon pendentif au symbole du clan Nara pour me calmer. Puis, je m'immobilise pour réfléchir, joignant mes mains. Je me demande quelle est la meilleure réaction à avoir, quel est le meilleur comportement à adopter. Je dois réussir ma mission, quitte à ignorer mes sentiments et fermer les yeux sur les péchés de ces intrus.

Il ne faut pas que les invités se sentent agressés, il faut donc que le terrain soit "propre", éviter qu'il y ai trop de dommages. Si je fais un massacre, il faudrait donc que je nettoie tout après coup... Après, je peux essayer de les faire fuir, mais s'ils sont aussi déterminé que l'on a pu me le dire, cela risque de me prendre plusieurs jours à condition qu'ils ne découvrent pas que je suis derrière tout ça. Car, s'ils me découvrent, un combat pourrait éclater. Je peux également les faire fuir en les combattant frontalement et en les écrasant, mais ils sont armés et même s'ils ne maîtrisent pas le chakra, ils ont l'avantage du nombre. Sinon, je peux essayer de les charmer et ainsi les convaincre de partir ou les poignarder dans le dos. Trop laborieux et agaçant... Ma dernière possibilité, qui semble par ailleurs être l'option la plus efficace est la diplomatie.

Je sors discrètement de la grange et je me rends à l'entrée du village. De là, je fais un signe de la main aux hommes, ils viennent vers moi sans se faire prier. Je leur montre mon pendentif et prends ensuite la parole.

- Je suis Towa, membre du clan Nara. Je suis ici car vous avez abattu des arbres de notre forêt, acte sacrilège pour nous, et parce que vous vous êtes installé dans un village que vous n'avez le droit d'utiliser. De ce fait, je vous prierais de bien vouloir partir avant que l'on ne se mette en colère et que l'on utilise la force.

- Comment ça, "on" ?! T'es seule !

- Tu crois nous faire peur, mon chou ?

Ce second homme ose poser la main sous mon menton et à ma taille, cela ne me plait clairement pas... Et je ne le cache pas, lui faisant une réflexion pour qu'il me lâche bien que mon visage ait une expression de neutralité.

- Lâche moi.

- Sinon quoi ?

Saisissant deux kunai, je les enfonce dans les mains de l'homme, puis je les retire avant de lui mettre un coup de pied dans l'estomac. Mon visage qui était neutre jusque là, est maintenant sévère, sourcils froncés. Le pacifisme ne marche pas, apparemment. Maintenant, il ne reste plus qu'à utiliser la force pour les faire fuir, même si cela risque de prendre du temps...

- Je suis gentille, je vous ai prévenu.
Revenir en haut Aller en bas
Nara Towa
Nara Towa
Indépendant
Messages : 127
Date d'inscription : 14/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG C
Ryos: 0
Expérience:
[Mission de rang C] Faire place nette [Solo] Left_bar_bleue673/500[Mission de rang C] Faire place nette [Solo] Empty_bar_bleue  (673/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Les deux hommes en forme saisissent leur épée et se mettent en garde. L'autre, par terre, hurle. Il a mal, il a tellement mal qu'il ne peut plus utiliser ses mains. Il ne doit pas être habitué au combat. Je ne quitte pas le duo armé des yeux, j'ai mes deux kunai en main. Par la gauche. J'esquive. De face. Je pare, gagne le contact et lui enfonce un kunai dans la jambe droite avant de balancer l'autre sur le second type, gagnant une de ses jambes. Coup de boule pour le premier, uppercut pour le second et je donne un coup dans la tranchée du dernier. Ils sont toujours en vie mais sonnés de sorte qu'ils ne risquent pas de me gêner, ils en ont pour un moment avant de se relever et même en se relevant rien ne me dit qu'ils seront capables de me combattre.

Evidemment, le bruit a attiré l'attention de quelques hommes -et femmes- qui étaient à l'intérieur. Certains sont à moitié nus, d'autres sont armés. Ceux qui ne sont pas prêts rentrent pour s'habiller tandis que quatre autres viennent vers moi. Je leur ai préparé un petit cadeau... Ayant imbibé tous mes senbon d'une substance qu'ils ne risquent pas d'aimer. Je cours pour rentrer dans la grange la plus proche. Une fois dedans, je me précipite vers le fond en esquivant rapidement les obstacles qui s'y trouvent et y installe un piège. Puis, je m'improvise une cachette. J'attends ensuite quelques minutes qu'ils arrivent jusqu'au fond de la grange, ayant plus de mal à éviter les obstacles que moi qui suis habituée à ce genre de chose, en tant que kunoichi.

Deux tombent dans mon piège et reçoivent de sérieuses blessures, mais restent tant bien que mal debout. Les autres les rejoignent et ils me recherchent avec attention, bientôt leurs regards percent ma couverture et je me dévoile en leur lançant des senbon, cinq au total. Les deux blessés ne parviennent pas à les esquiver et finissent à terre, souffrants tandis que leurs camarades esquivent relativement facilement pour des personnes ne maîtrisant pas le chakra. Leurs capacités physiques sont impressionnantes pour cela, je dois faire preuve de respect et je les félicite intérieurement.

Je sors deux nouveaux kunai et arrive au corps à corps. Un échange musclé commence alors entre ces deux hommes et moi-même. Il dure un moment... C'est à dire, jusqu'à ce que j'en entende d'autres s'agiter à l'extérieur. Là, je brise le rythme que j'ai laissé s'installer et j'en frappe un de sorte à ce qu'il se retrouve propulsé sur son ami. Pour en finir, sans les tuer, je fais tomber "malencontreusement" une étagère sur eux. Puis, discrètement, je me glisse hors de la grange pour entrer dans une habitation et me reposer quelques minutes alors que les cinq autres mercenaires tournent en rond dans le village, à ma recherche.

J'ai retrouvé mon souffle. Il y en a deux femmes qui rentrent dans la demeure, j'ai entendu leurs voix. Cachée dans la salle d'eau, j'attends. J'ai réussi à dégoter une corde dont je me sers pour étouffer la première femme qui passe, puis je l'abandonne afin de me cacher dans la chambre qui se trouve en face. Sa coéquipière va la chercher après l'avoir appelé sans avoir reçu de réponse, arrivant derrière elle, je l'assomme. Il reste donc trois personne à vaincre...

Je soupire.

Je sors de la demeure et je vais sur la place du village. Je m'installe au centre, assise en tailleur, attendant les derniers ennemis qu'il reste. Le chef des mercenaires ne me fait pas attendre bien longtemps, il est suivi de sa femme et d'un sbire. Les deux accompagnateurs tremblent, il s'approche de moi.

- Que fait une kunoichi ici ?

- Vous êtes sur le territoire du clan Nara et non seulement il est interdit de s'installer ici mais en plus, il est interdit d'abattre nos arbres. J'ai prévenu vos sbires, ils ne m'ont pas écoutée. Voici mon dernier avertissement, quittez tous les lieux ou mourrez.

L'homme déglutit. Il réfléchit quelques instants et accepte ma proposition, il a vu que ses camarades inconscients et a compris qu'ils ne peuvent lutter contre moi. Il est plus sage que les autres... Après avoir retrouvé tout le monde et soigné les blessés, ils partent, me laissant seule avec les tronc que je retire difficilement des granges. Puis, je vérifie que tout est en ordre avant de rentrer au domaine de clan Nara, pressée de me reposer. Aujourd'hui, j'ai beaucoup combattu au corps à corps, ce que je hais.

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Centre :: Grandes Forêts-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.