:: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Centre :: Grandes Forêts Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Braconniers [Mission rang C]

Nara Shika
Nara Shika
Indépendant
Messages : 214
Date d'inscription : 07/09/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: A - Chef du clan Nara
Ryos: 1407
Expérience:
Braconniers [Mission rang C] Left_bar_bleue949/2000Braconniers [Mission rang C] Empty_bar_bleue  (949/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
Spoiler:
 

Un comble ! Tu viens d'accepter une mission invitant à la traque de braconniers et à leur expulsion hors des terres du seigneur Hatsuharu, mais ceci dans le but de laisser libre cours aux activités sauvage du dit seigneur et de ses convives, dans le cadre d'une chasse organisée. Deux possibilités s'offrent désormais à toi, accomplir ta mission simplement,  en fermant les yeux sur le génocide à venir, ou accomplir ta mission et t'arranger pour faire discrètement migrer les animaux hors du domaine, au risque de te faire pincer et de voir les relations diplomatiques de ton clan entachées par ce fait. Laissons l'instinct faire son œuvre quand l'heure du choix sera venue.

Première étape, reconnaissance du terrain et de l'opposition. D'après les informations recueillies aux alentours, les derniers pièges et mouvements inhabituels recensés l'ont été à l'extrême ouest du domaine. C'est donc vers cet endroit que tu te diriges à présent dans l'espoir d'arriver un peu avant la tombée de la nuit, une clope de salvia au bec et un plan que tu juges au point dans le crâne.
Une fois sur place, tu actives ton mode senseur au cas où, avant de t'installer en hauteur sur une branche suffisamment solide pour supporter ton poids, puis tu patientes ainsi, adossé au tronc, en lisant un bon bouquin de stratégie récupéré plusieurs mois auparavant chez un marchand spécialisé de l'enclave. L’œuvre est signée Kisho Benkeï. Le nom ne t'est pas inconnu. Cette femme maîtrisant le shoton. Elle écrirait donc des traités de mercenariat militaire également. Elle est décidément pleine de surprise si c'est bien la même Benkeï que tu as rencontré.
Juché sur ta branche, tu attends bien deux bonnes heures avant d'observer les premiers mouvements. Tu ranges ton livre, te redresses et tout en te gardant de faire le moindre bruit, tu te diriges, de branche en branche, vers l'endroit escompté. Un groupe de huit hommes apparaît en contrebas, chacun armé d'une lance et d'un filet. Tu les suis discrètement au fil de leur avancée jusqu'à ce qu'ils marquent une pause. Le plus costaud de la bande qui semble aussi être le meneur de l'expédition, s'adresse à ses hommes à voix basse, en accompagnant ses paroles de plusieurs signes de mains trahissant clairement un mode de communication supplémentaire mis en place entre eux. Les types se répartissent par groupes de deux, chaque duo prenant la direction de différentes zones de pièges en quête de leurs proies. Silencieusement, tu continues ta récolte d'informations.
La prospection dure trois nuits entières pendant lesquelles tu n'interviens pas, chaque nouvelle lune t'apportant son lot d'indications supplémentaires quant à leurs déplacements, leur façon de procéder et les moyens de communication mis en place,  jusqu'à ce que la filature te mène à leur campement de base dans la nuit du troisième jour. C'est un peu au sud du domaine qu'ils ont pris leurs quartiers, abrités par des tranchées creusées au cœur d'un espace de forêt encore plus dense que les autres et d'après tes observations, ils sont une vingtaine à vivre ici. Pas sûr qu'une attaque frontale soit de mise. Ce n'est de toute façon pas ton style. Plusieurs marques distinctives laissées sur ton chemin pour pour pouvoir te repérer et tu peux désormais envisager la suite.

Seconde étape, mise en scène et infiltration. Arrivé un peu plus tôt qu'à l'accoutumée dans la zone de rencontre à l'ouest, tu t'assures avec minutie que personne n'est présent, puis repères les lieux jusqu'à retrouver plusieurs pièges préalablement identifiés. A l'aide d'un bâton, tu en désactives un sensé attraper la bête dans un filet après qu'elle se soit emmêlée les pattes contre une fine corde tendue entre deux troncs. Tu invoques ensuite un kage bunshin qui après s'être lui-même transformé en daim par l'intermédiaire d'un henge, prend place dans le filet que tu repositionnes comme si le piège avait fonctionné.
Les préparatifs terminés, tu reprends ta place sur les cimes, ton clone en contrebas et profites de l'heure qu'il te reste pour te rouler une clope de sauge et la fumer, un kunaï dans une main et un caillou de bonne taille dans l'autre main. Une fois le temps d'attente écoulé, un duo de braconniers pointe le bout de son nez dans le secteur. Comme prévu, parmi les deux, le leader du groupe de huit est présent. Trapu, les épaules pas loin d'être aussi larges qu'il est grand, il s'exprime d'une voix rauque bien que tu ne l'entendes que faiblement. Les deux s'approchent de leur proie supposée, ton clone restant immobile pour feindre l'épuisement d'une journée entière passée à se débattre. Satisfaits de leur prise, les deux se congratulent pendant qu'à ton signal, le daim envoie un violent coup de boule dans la tête du leader. La suite se déroule en une fraction de seconde. En même temps que tu descends de ton perchoir de quelques bonds élégants, tu lances deux kunaïs  qui viennent se planter sur la nuque de chacun des gars. Le premier s'écroule au sol, raide mort tandis que tu mets fins aux soubresauts de l'autre en lui taillant la gorge d'un coup de scalpel, avant qu'il n'ait le temps de réagir.
Pendant que tu dissipes ton clone afin d'obtenir les informations nécessaires pour la suite, et avant que les six autres du groupe ne rappliquent, tu t'empresses de dissimuler le corps du chef et de prendre son apparence par l'intermédiaire d'un henge auquel tu aménages quelques blessures un peu partout sur le corps. Blessures que tu agrémentes de plusieurs centilitres de l'hémoglobine de ta victime égorgée, en la répartissant sur ton corps de manière réfléchie et sanguinolente. Tu récupères le kunaï mortel et reviens vers le second acolyte, le taillade allègrement et laisse le second kunaï planté dans sa nuque. Enfin, tu t'étends à ses côtés de tout ton long, en faisant mine d'être inconscient puis tu pousses un cri que tu veux le plus fidèle possible à celui que pourrait réaliser ta victime.
Il ne faut pas plus d'une minute avant que les six autres se rejoignent à ton endroit.

-Putain chef...c'est quoi c'délire, qu'est c'qui s'passe bordel ? Regardez les gars, un kunaï, c'est l’œuvre d'un shinobi, faut qu'on s'casse d'ici et qu'on revienne avec des renforts !

Un autre se penche au-dessus de toi.

-Attend, prépare la civière, le boss est en sale état, mais son cœur bat encore. On le ramène au campement et on avisera sur place pour le soigner et réfléchir à tout ça!
Revenir en haut Aller en bas
Nara Shika
Nara Shika
Indépendant
Messages : 214
Date d'inscription : 07/09/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: A - Chef du clan Nara
Ryos: 1407
Expérience:
Braconniers [Mission rang C] Left_bar_bleue949/2000Braconniers [Mission rang C] Empty_bar_bleue  (949/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
Troisième étape, assassinat et dissuasion. Il vous faut tout au plus une heure de route pour rejoindre le point de base des braconniers. Pour toi le trajet est plutôt agréable. Allongé sur ta civière, les bras ballants de chaque côté, tu en profiterais presque pour te taper un petit roupillon, idée que tu réfutes bien évidemment. Par contre une petite clope serait pas de refus, d'autant plus que les effets de la salvia divinorum commencent à se dissiper lentement, te donnant de plus en plus envie de te dégourdir les membres autant que la langue, bien que ton professionnalisme t'en empêche. Heureusement tout est déjà en place pour l'accomplissement du plan et la suite ne demande pas de canalisation personnelle particulière. Le petit groupe de six arrive en braillant dans le camp.

-Blessé avec nous...Kioshiro et Akuma se sont fait surprendre...par un shinobi à priori...Akuma est mort et Kioshiro est dans un sale état mais son cœur à l'air de battre normalement..venez nous aider à bander ses blessures...on l'mettra au repos après...pendant qu'on s'réunira pour parler d'une contre-attaque...on peut pas s'laisser marcher sur les pieds comme ça...

Tu les entends se rassembler un peu plus loin alors qu'après avoir rapidement et maladroitement pansé tes plaies, ils te déposent dans une petite alcôve creusée sur l'intérieur d'une large tranchée recouverte de broussailles. Plusieurs heures supplémentaires se passent avant que chacun regagne son dortoir improvisé, juste avant que le soleil ne se lève, tandis que l'un des contrebandiers monte la garde suite aux récents événements. Tu patientes suffisamment longtemps pour t'assurer que tous le monde est endormi hormis la sentinelle, puis te lèves discrètement et te diriges vers le dos de cette dernière pour lui tapoter l'épaule. L'homme se retourne brusquement, prêt à tuer lorsqu'il aperçoit le visage de son camarade blessé, abaissant son arme et s'exprimant à voix basse.

-Kioshiro...tu vas mieux ?

Il n'entendra jamais la réponse. Les lames de tes scalpels pénètrent sa gorge et cisaillent sa trachée d'un geste vif. Tu retiens sa chute pour éviter le bruit qui l'accompagnerait et commence à jouer la partition d'une symphonie assassine, comme porter par l'allégresse d'une douce mélodie accentuée de quelques moments plus sombres qui ponctuent chaque coup donné. Dans l'ombre, tu tranches à tout va, tu transperces, tu étouffes, ne laissant que trop peu de temps à tes victimes pour qu'elles puissent se rendre compte de ce qui leur arrive. Tu continues ta danse jusqu'à la note finale. Jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'un.

Quatrième et dernière étape, rédemption et prévention. Posant une main sur la bouche du dernier survivant en guise de bâillon, tu places ton arme contre sa gorge pour faire s'échapper un léger filet de sang. L'autre se réveille, paniqué. Tu lui laisses tout juste la latitude de mouvement suffisante pour qu'il puisse prendre note du carnage organisé autour de lui, cette vision ne faisant qu'accroître ses angoisses. Tu plonges ton regard dans le sien qui ne semble pas saisir pourquoi il est ainsi attaqué par son camarade avant de vite comprendre qu'il est face au ninja évoqué avant qu'il ne s'endorme. D'une voix grave et monotone tu t'adresses à lui.

-Le domaine du seigneur Hatsuharu est sous protection...je te laisse vivre à une condition...fuis...fuis très loin d'ici et si tu connais d'autres personnes intéressées par le braconnage, dis leur de passer leur chemin...mais avant ça, je te laisse deux jours pour désactiver tous les pièges encore présents, libérer les animaux qui pourraient y être piégés et faire fuir un maximum de bêtes hors du domaine...si tu n'acceptes pas, je te tue...si tu t'enfuis avant d'avoir fait ce que je te demande, je te tue...si tu parles de cette conversation à qui que ce soit, je te tue...si je considère que tu n'as pas fait partir suffisamment de bêtes, je te tue aussi...fais ton choix !

Le choix est vite fait. Le gars se fait dessus et acquiesce à toutes les demandes sans broncher. Tu relâches ta prise et reprends.

-Pars maintenant, le temps t'es compté !

Essuyant tes lames sur un rebord de tissu traînant par là, tu les ranges en regardant l'autre s'atteler à ses tâches au pas de course, jetant quelques coups d’œil aléatoires en arrière pour s'assurer en tremblant que tu ne lui as pas menti. Une fois ce dernier hors de vue, tu te redresses, dissipes le henge et t'assois quelques secondes pour réfléchir. Pas sûr que le seigneur apprécie de voir ces cadavres sur ses terres. Tu décides donc d'utiliser les deux jours accordés pour nettoyer scrupuleusement le camp et enterrer tous les morts un peu plus loin. Arès quoi tu pourras te diriger vers la demeure du commanditaire pour lui faire ton rapport de mission.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Centre :: Grandes Forêts-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.