:: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Nord-Est :: Vallée des Nuages Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La force de l'âge [ft. Bakuren]

Yamanaka Ao
Yamanaka Ao
Indépendant
Messages : 258
Date d'inscription : 25/08/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: A - Intendant
Ryos: 1588
Expérience:
La force de l'âge [ft. Bakuren] Left_bar_bleue1860/2000La force de l'âge [ft. Bakuren] Empty_bar_bleue  (1860/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
Parchemin de Mission:
 






Dur comme le roc!
ft. Bakuren
« La puissance de l'arthrite!»




Ça fait déjà une heure et demie que je me tuais à la tâche de bulldozer des gravillons, et je n'en peux déjà plus. J'ai eu les yeux plus gros que le ventre, et l'apât du gain m'a encore coincé dans une situation plus qu'embarassante. J'essaie de ne pas cracher un poumon à force de pousser, de tirer, de vouloir soulever. Je ne suis pas taillé pour ce travail, et je le savais très bien, mais j'ai quand même voulu tenter ma chance. J'imagine que c'est dû à une envie inconsciente de me faire humilier, sachant que quelqu'un du genre Jinpachi m'aurait rit au nez.

«Bon, bien... on dirait que ça ne marchera pas...»

Ce n'est pas l'envie qui manque, c'est le corps qui ne suit plus la cadence. Je sais bien qu'en tant que ninja, je peux m'en saquer royalement, de ces rochers; un ou deux coups de Shunshin et je reprends mon chemin sans trop de problème, mais ma vraie préoccupation était le festival. Je voulais voir ce que c'était, ici, un festival, et puis je me connais: je sais qu'à moi seul, je ferais rouler leur économie strictement au nombre absolument absurde de babioles inutiles que je pourrais fourrer dans mon sac en moins de vingt minutes.

Je finis par abandonner, en posant mes affaires et en m'allongeant sur l'une des grosses pierres en regardant la route. Un vieux monsieur, pas trop loin, avec un air de bon vivant; je devine vite qu'il était très robuste dans sa jeunesse.

«Bonjour Monsieur. J'ai été engagé pour essayer de nettoyer tout ça, et je n'y arrive pas... Le mieux que je puisse faire, si vous êtes pressé, c'est de vous aider à traverser de l'autre côté. Ou bien de quoi grignotter et un peu de thé froid dans mon sac, si ça vous dit.»

En soit, ça me surprendrait fortement qu'il me demande de l'aider à traverser, mais je n'aurais pas de problème à discuter avec un vieux monsieur. Peut-être qu'il connait un charpentier?

Fiche par (c) Miss Amazing
Crédit image : ©️️ ForgottenPantaloons
Revenir en haut Aller en bas
Ôni Bakuren
Ôni Bakuren
Indépendant
Messages : 40
Date d'inscription : 04/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Intendant - Rang A
Ryos: 50
Expérience:
La force de l'âge [ft. Bakuren] Left_bar_bleue123/2000La force de l'âge [ft. Bakuren] Empty_bar_bleue  (123/2000)
Voir le profil de l'utilisateur


Le faire sortir de ses gonds

Des rumeurs circulent depuis un moment sur une foire qui se tiendrait au village de Teniwa. Apparemment, c'est un évènement assez rare, et de nombreuses personnes comptaient s'y rendre cette année. C'est une occasion en or pour moi, afin de mettre en scène l'Osmietisme face à de nombreuses personnes. Je ne sais pas comment je vais me la jouer, la peinture c'est trop classique... Ah, il y aura sans doute un concours de baston !

Cette perspective me fait faire un petit bond sur place, qui attire l’œil des voyageurs sur la même route que moi. Je leur renvoie leur regard d'un clin d’œil, qui fait s'empourprer certains passants, tandis que d'autres détournent le regard. Héhé, jouer au vieux fou, c'est toujours un bonheur !

Je prends donc la direction du village en question, situé relativement loin. Cela ne me décourage pas, au contraire. Le voyage est un échappatoire, une invention magique, puissante, magnifique. Le vent dans les cheveux, la sensation de liberté, c'est de l'or. De l'or dont j'ai fait un principe de vie, libre comme l'air. Certaines personnes cherchent un foyer, mon foyer est partout où je me rends.

Et chez certaines conquêtes. Hum.

Enfin bref ! Après un long périple, j'arrive enfin près du village hébergeur de la foire. Et j’aperçois une jeune femme... Enfin non. Un jeune homme aux habits effémines. On me la fait pas, à moi ! Son absence de formes aux endroits aguicheurs ne me trompe pas, mon œil fort exercé dans ce domaine est formel. M'enfin, après, si il se définit comme femme, ça reste une potentielle conquête... Le jeune homme en robe est allongé sur une roche, caillou au milieu de l’immensité recouvrant la route. Oh. Je hausse les épaules, continuant mon avancée. Il allait falloir que je déblaie le passage, une formalité en somme. ça m'échaufferait pour le concours arrivant !  Toutefois, le jeune homme s'approche vers moi, notant ma présence. Je remarque instantanément qu'il dégage une belle quantité de chakra, ce n'est pas n'importe qui... Mais je l'écoute, sans broncher :

«Bonjour Monsieur. J'ai été engagé pour essayer de nettoyer tout ça, et je n'y arrive pas... Le mieux que je puisse faire, si vous êtes pressé, c'est de vous aider à traverser de l'autre côté. Ou bien de quoi grignoter et un peu de thé froid dans mon sac, si ça vous dit.»

Je pourrai tout balayer. Oh, je le pourrai, oui. Mais ça ne serait pas amusant. Du coup, je préfère faire mon vieux, jouer sur ce que les gens déduisent de moi en me voyant, et voir comment il s'en sortent. En l’occurrence, je vais jouer mon rôle à fond :

"Oh, me fait pas passer pour rien, je viens juste voir la foire. Si y'a autant de cailloux, ça veut surement dire que c'est annulé, c'est dommage... la route à été longue. Je veux bien manger un peu, si tu le propose."


Pendant que le jeune homme va gentiment me chercher de quoi satisfaire mon estomac, je m'amuse à radoter comme toute personne de mon âge :

"Tu sais, j'ai mal au dos, tu comprends l'âge ça pèse sur le corps. Déjà l'autre jour j'avais mal au dos, et ça ne s'arrange pas. Les rhumatismes ça vous frappe quand vous vieillissez, et ça vous lâche jamais. Un jour, t'en aura aussi, mon garçon, faut profiter de la jeunesse."

Le jeune homme revenant, je m'amuse à le provoquer :

"C'est dommage qu'un shinobi de ton envergure soit incapable de bouger un petit tas de cailloux. C'est pas si gros, ça peut se faire non ? ou alors tu est incapable de faire un effort... Oh, la jeunesse, pas fichue de faire son travail. On t'a engagé pour ça, tu devais le savoir non ? Enfin, c'est pas grave, à cause de toi des centaines de gens ne pourront pas aller à leur foire, mais c'est pas si grave visiblement..."

Si il sort de ses gonds, peut être qu'il révèlera une persévérance cachée, ou alors une capacité que je ne soupçonnais pas. Et si il me montre qu'il s'est donné, à fond, peut-être que je lui donnerai un coup de main. Mais bon, j'ai bien envie de le jauger avant !


Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Ao
Yamanaka Ao
Indépendant
Messages : 258
Date d'inscription : 25/08/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: A - Intendant
Ryos: 1588
Expérience:
La force de l'âge [ft. Bakuren] Left_bar_bleue1860/2000La force de l'âge [ft. Bakuren] Empty_bar_bleue  (1860/2000)
Voir le profil de l'utilisateur





Dur comme le roc!
ft. Bakuren
« La puissance de l'arthrite!»




C'est bien tenté. Pourtant, ça ne marche pas.

Je lui amène mon sac en fouillant dedans; des petites galettes aux fruits, des petits biscuits et une petite gourde de thé a déguster froid. «Si le voyage est un peu long, une pose serait peut-être une bonne idée. Voilà, c'est ce que j'ai en surplus!» S'il fallait parler des blessures et des petits bobos, il se trouve qu'il est tombé devant la chochotte la plus plaignarde de tout le Sekai. J'ai mal juste à exister, et une puissante envie de mourir chaque fois que je coupe mes ongles trop courts. Des fois, la nuit, je m'endors sur mes cheveux et ça me tire la nuque, puis j'ai des crampes partout dans le cou et les épaules au réveil. Parfois j'ai l'obi trop serré pour pouvoir respirer, mais la beauté a un prix. J'imagine que c'est similaire, que je suis déjà prêt à fêter mon 85e anniversaire.

Plaisanterie à part, je sens très bien que ce personnage est plus puissant qu'il ne le laisse paraître. Le chakra ne ment pas, surtout pas à quelqu'un comme moi. Je suis faiblard, c'est vrai, peut-être même un peu flan mou, mais j'ai mes propres atouts. Un petit sermon ne m'a jamais vraiment brisé, et se faire rappeler son manque de force dans un monde ou un petit de 9 ans peut probablement briser une montagne ou raser une forêt entière n'est probablement pas l'insulte suprême. J'aurais bien voulu être un bourrin avec plus d'orgueil que de quotient, comme l'autre Jinpachi, mais il faut faire avec ce qu'on a, comme on dit. Et avec l'air et l'apparence du vieux, je comprends bien qu'il dit ces méchancetés dans le seul but de me faire bouger; je devine qu'il n'est pas méchant comme ça. Ça se voit. Ça se sent.

Je finis par me poser à nouveau sur le rocher, assis cette fois-ci, avec une autre ration de thé. Je bois un peu, me disant qu'au fond, si ça se trouve, il veut me provoquer à essayer juste pour reluquer mon fessier. Ça n'arrivera pas.

«C'est surtout que je n'ai pas ce genre de force. Moi aussi, je veux voir la foire, mais j'ai donné ce que je pouvais, et je n'ai pas la capacité de bouger tout ça à temps.»

J'ai l'air triste; je suis triste. Ce n'est pas par faute de volonté que j'échoue, mais bien parce que j'ai essayé d'assumer le rôle d'un autre. «Je savais que la puissance physique est ce qui me fait le plus défaut, mais j'ai voulu au moins essayer, parce que je ne voulais pas que d'autres gens soient aussi déçus que moi je le suis. Il doit bien y avoir quelqu'un d'autre capable de tout bouger en dix minutes quelque part, mais ce quelqu'un n'est pas moi.»


Fiche par (c) Miss Amazing
Crédit image : ©️️ ForgottenPantaloons
Revenir en haut Aller en bas
Ôni Bakuren
Ôni Bakuren
Indépendant
Messages : 40
Date d'inscription : 04/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Intendant - Rang A
Ryos: 50
Expérience:
La force de l'âge [ft. Bakuren] Left_bar_bleue123/2000La force de l'âge [ft. Bakuren] Empty_bar_bleue  (123/2000)
Voir le profil de l'utilisateur


Un vioche, qu'il est fort quand il veut.

Pour ma grande déception, le jeune homme reste parfaitement calme. Plutôt que de s'énerver, de me montrer des réserves insoupçonnées, de me distraire, il reste planté là, buvant sur une roche, approuvant même ma remarque... C'est diablement décevant. Je voulais voir du jeune motivé, aux muscles saillants et euh... Bref.

«C'est surtout que je n'ai pas ce genre de force. Moi aussi, je veux voir la foire, mais j'ai donné ce que je pouvais, et je n'ai pas la capacité de bouger tout ça à temps.»


J'observe le jeune homme avec attention. Pas ce genre de force ? Il doit surement se battre sur un plan beaucoup plus mental, ce qui est intéressant mais terriblement situationnel. Ce n'est pas avec ce genre de capacités qu'on fait dans le spectaculaire ! M'enfin, il dit avoir fait tout ce qui est dans ses cordes, et je ne remet pas en doute sa parole. Il a l'air vraiment ennuyé, le jeune...

«Je savais que la puissance physique est ce qui me fait le plus défaut, mais j'ai voulu au moins essayer, parce que je ne voulais pas que d'autres gens soient aussi déçus que moi je le suis. Il doit bien y avoir quelqu'un d'autre capable de tout bouger en dix minutes quelque part, mais ce quelqu'un n'est pas moi.»


Je m’approche du jeune, quittant mon air courroucé pour prendre un air plus serein. J'ai tenté de le réveiller, mais il est beaucoup trop découragé pour faire quoi que ce soit. Je m'assois à côté de lui, en tailleur, tandis que le vent montagnard fait voler cheveux et vêtements. Je me permets de le consoler, plus ou moins à ma manière :

"T'as fait ton possible, gamin. Mais tu ferrais mieux de te mesurer à ce genre de choses chez toi, ça éviterai de coincer une situation comme ça. En prenant cette mission, tu empêche des personnes plus qualifiées de s'en occuper, tu vois ?"
Je me relève, et j'ai un soupir, que je transforme en sourire. "Par contre, là où t'exagère un peu, c'est en disant qu'il faudrait 10 minutes pour déblayer ce chemin... Pour un shinobi qui se respecte, un seul coup suffit."

Je descends du rocher avec un petit saut. Un petit échauffement me ferra le plus grand bien, sans aucun doute. Je fais signe au jeune homme, l'invitant à descendre de son perchoir :

"T'as de la chance, normalement personne ne pourrait rattraper ta bêtise... M'enfin, laisse papy faire, j'ai besoin de me dégourdir les muscles !"


En attendant que le jeune homme descende, je me met torse nu, dévoilant des muscles très impressionnants pour un corps aussi frêle, et je commence à m'étirer, dégourdissant avec plaisir mes muscles, et commençant à sentir tout mon corps en parfaite ébullition. Je m'étire, tout d'abord calmement, puis enchainant les figures toujours plus acrobatiques. L'entrainement est un art, l'art d'éveiller et de sentir ses muscles en parfaite harmonie avec sa personne. Et j'adore cet art. Une fois totalement prêt, je commence la préparation.

En équilibre sur un pied, l'autre replié sous ma jambe, je reste immobile un instant, écoutant mon cœur résonner dans ma poitrine. Un boum boum régulier, un tempo propre à ma personne, propice à la danse... Je me met à danser. Ma foi se manifeste dans cette danse calée sur le rythme de
mon corps, car l'ombre de Karo dirige mes mouvements. Je danse avec mon subconscient, je débloque des possibilités. Le contrôle de mes muscles est total...

Karodansu.

Sous l'effet de la danse, je me sens surpuissant. Rien ne peut stopper ma foi, cultivée toutes ces années, et faite pour être spectaculaire. Karo est visible, karo me contrôle. Karo me rends plus fort, et c'est grâce à Karo que je franchis mes obstacles. Je plie un poing au creux de mon ventre, et je me concentre, y déversant toute mon énergie... Et une fois le moment venu, je fais feu.

Le jeune homme n'est plus sur l'amas, et  je sens son regard circonspect sur moi. Tant mieux, car il n'aurait pas résisté à ce qui s'abat sur le monticule rocheux. Un simple coup de poing, amplifié par Karodansu.

Gankeki, le fracas du rocher.

Mon poing touche le rocher, et une onde de choc fait résonner le monticule entier, qui s'écroule en morceaux. Tous les rochers, gros comme petits, sont réduits en morceaux, et roulent dans le ravin. Je range mon poing, observant avec satisfaction le résultat. La route est de nouveau praticable, et aucun autre rocher ne semble menacer la route dans l'immédiat. Une imposante brume de poussière fait son apparition, causée par la chute des pierres, mais je n'y prête pas attention. J'ai un sourire, faisant craquer mon dos, avant de remettre mes vêtements sur mon torse, et me diriger de nouveau vers le jeune homme, sortant de la poussière telle une apparition :

"Bon, tu vois c'était pas si impossible ! Un peu de sport, jeune homme, ça te fera le plus grand bien. Un tel coup de poing, c'est vraiment le B.A ba du shinobi."


Je réajuste mon habit d'ocertan, avant de lui lancer, prenant un plaisir fou à jouer l'indifférence devant mon tour de force :

"Eh bien ! Je crois que le chemin est dégage. Tu veux aller à la foire avec moi ? Ça sera toujours plus intéressant que d'y aller en solitaire, j'aime bien avoie quelqu'un à ennuye... accompagner !"


Et ça sera l'occasion d'en apprendre un peu plus sur le jeune, dont je ne connais pas le nom. Et peut être d'essayer de le motiver à se battre avec son magnifique corps... Enfin, son corps. Et pourquoi pas créer un lien, devenir camarade de beuverie, utiliser le fait qu'il soit soul pour euh, ouais, devenir potes quoi !

   
Récapitulatif combat:
 

Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Ao
Yamanaka Ao
Indépendant
Messages : 258
Date d'inscription : 25/08/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: A - Intendant
Ryos: 1588
Expérience:
La force de l'âge [ft. Bakuren] Left_bar_bleue1860/2000La force de l'âge [ft. Bakuren] Empty_bar_bleue  (1860/2000)
Voir le profil de l'utilisateur





Dur comme le roc!
ft. Bakuren
« La puissance de l'arthrite!»




Si l'homme devant moi est fait pour fracasser les rochers et diviser les océans, moi, je manie l'esprit et guide le coeur. Une duperie que j'emploie souvent, une façon d'obtenir ce dont j'ai besoin sans pour autant me forcer à agir. Quelques répliques du vieux monsieur vaut largement mon mensonge, et je l'accepte. Je n'étais pas triste. «C'est gentil d'accepter de m'aider... je ne m'y prendrai plus, je ferai attention à ne pas toucher à quelque chose hors de mes compétences.»

Comme il me le demande, je descend et m'installe derrière lui. Un seul coup, c'est être drôlement confiant, mais je sais que je ne devrais pas le sous-estimer. Voir la force brute à l'oeuvre n'est pas chose rare dans le monde ninja, mais par contre, voir un vieil homme se déshabiller et gesticuler comme je le fais sous l'eau chaude, oui. J’avoue par contre que le vieil homme a mon indivisible attention. Possiblement par l’aspect impressionnant de ses paroles, réalistiquement par mes propres lubies perverses d’une tablette de chocolat qui a vieilli comme le bon vin. À chacun ses goûts.

Ô_____Ô

Mes jambes tremblent, et ce n’est pas ma faute. J’ai à peine eu le temps de couvrir mes oreilles que j’ai la tête qui tourne, suivant le gros bruit de fracas. Avec un coup comme ça, je sais que je serais absolument démoli, si j’étais ce rocher. Enfin, le peu qu’il reste du rocher. Je me doutais qu’il était fort, je l’admets, mais pas à ce point. Pour le coup, j’ai peur de mourir, au point où on en est. «...» Après ce qui vient de se passer, ce n’est pas moi qui vais lui répondre; avec une force comme celle-là, je le jure, il a raison. Qu’importe l’argumentaire, il a raison.

J’essaie de secouer les mains devant moi pour faire bouger l’imposant nuage de poussière, sans vraiment y arriver. Après son escapade dans le nuage gris-brun, il revient. J’essaie de reprendre un semblant de sang-froid; «B..bien... si vous voulez, je peux bien vous accompagner..», avant de laisser sortir un rire nerveux.

Avec toute l’agitation, je retrouve mon sac par terre, et je le récupère. Je ne dirais jamais non à un festival, mais est-ce que c’était même possible de négocier? Je ne crois pas. En replaçant la bandouillère de mon sac sur mon épaule, je fais signe à l’homme de me suivre. « Si on rentre maintenant, je suis persuadé que c’est possible de retourner voir le chef du village pour la récompense, et je peux bien nous négocier une bonne ristourne sur une chambre à l’auberge, si vous voulez.»


Fiche par (c) Miss Amazing
Crédit image : ©️️ ForgottenPantaloons
Revenir en haut Aller en bas
Ôni Bakuren
Ôni Bakuren
Indépendant
Messages : 40
Date d'inscription : 04/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Intendant - Rang A
Ryos: 50
Expérience:
La force de l'âge [ft. Bakuren] Left_bar_bleue123/2000La force de l'âge [ft. Bakuren] Empty_bar_bleue  (123/2000)
Voir le profil de l'utilisateur


Run


Je crois que j'ai impressionné le jeune, vu qu'il me regarde avec des yeux aussi ronds que des soucoupes. Je lui fait un clin d’œil, tandis qu'il bégaie pour me répondre :

«B..bien... si vous voulez, je peux bien vous accompagner..»


Il laisse échapper un petit rire, qui m'amuse, me confirmant qu'il est bien mal à l'aise suite à une telle démonstration de puissance. J'y comptais bien ! Rien de mieux que de profiter d'une foire en bonne compagnie. Et ça sera une bonne occasion pour tenter de le convertir à l'Osmietisme, allez savoir ! Il récupère son sac, que le souffle avait fait voler, avant de se retourner vers moi, me faisant une proposition :

« Si on rentre maintenant, je suis persuadé que c’est possible de retourner voir le chef du village pour la récompense, et je peux bien nous négocier une bonne ristourne sur une chambre à l’auberge, si vous voulez.»

Je réfléchis un court instant, avant de me décider :

"Soit, je te suis. De toute façon la foire ne commence que demain, j'y allais pour être sur place mais si on se dépêche on devrait y être à temps."


Je lui envoie un regard menaçant :

"On y va en courant, il n'est jamais trop tard pour pratiquer un peu mon p'tit !"


Et je pars en courant vers le village. Je pense qu'il a été suffisamment impressionné pour ne pas contester mes humeurs, et puis un peu de sport lui fera le plus grand bien. Ne pas savoir casser des petits cailloux, c'est intolérable !



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Nord-Est :: Vallée des Nuages-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.