:: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Clan Yamanaka Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1)

Nara Shika
Nara Shika
Indépendant
Messages : 214
Date d'inscription : 07/09/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: A - Chef du clan Nara
Ryos: 1407
Expérience:
Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Left_bar_bleue949/2000Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Empty_bar_bleue  (949/2000)
Voir le profil de l'utilisateur

Jeux d'esprit et jeux d'ombre!

   
Fin de l'été de l'an 1.

À cette époque, tu étais loin de te douter qu'à peine un an plus tard plusieurs clans se regrouperaient pour former les tous premiers villages cachés de ce monde et bouleverseraient par la même occasion l'ordre, ou l'anarchie selon les points de vues, établit à la suite de la guerre des clans. Toi, tu manipulais plutôt bien ton ombre pour ton âge mais n'en restais pas moins qu'un gamin impatient, avide de connaissances et qui avait déjà attendu trop longtemps à son goût  pour mettre les pieds en dehors d'Inari. Cela arriva lors de ta toute première mission en tant que shinobi reconnu par le clan. Enfin !
Si tu n'étais pas le plus calme des Nara, tu étais sans aucun doute le plus expressif et c'est avec un réel enthousiasme que tu avais accueillis la nouvelle. Accompagné de deux adultes possédant une maîtrise de leur chakra bien plus affûtée que la tienne, il vous fallait traverser la forêt pour aller jusqu'à l'est et rejoindre le domaine du clan Yamanaka, afin que le leader de votre équipe de trois s'entretienne avec leurs dirigeants dans le but de déterminer la nature des relations entre les deux clans.
Certains historiens du sekaï prétendaient que vous étiez rivaux, sans réellement connaître les raisons de cette rivalité. En général les gens se battent pour du pouvoir, mais dans ce cas précis, c'était à priori une opposition pour la maîtrise de l'ombre. Et encore, de ce que tu savais, du côté des Nara, cette rivalité tenait plus du jeu que d'un réel antagonisme. Bref, un truc curieux, pas bien compréhensible et dont tu te fichais de toute façon royalement, tant tu étais heureux de quitter l'enceinte du domaine et de rencontrer de nouvelles têtes. Certaines mauvaises langues assuraient d'ailleurs que tu avais été inclus à cette mission autant pour accorder un moment de répit à ton clan que pour jouer un mauvais tour à leurs confrères, certains riant à l'idée de voir ton hyperactivité exaspérer les distants Yamanaka.
Le départ était prévu pour très tôt. ''A l'instant même où la chaleur de l'astre solaire caressera de ses premiers rayons la rosée matinale de fleurs qui s'épanouissent sous l'effet de ce soutien quotidien'' comme avait dit le vieux Tokimaru, chef des Nara. Manifestement tu avais dû trouver la seconde partie des recommandations trop pompeuse et n'avais retenu que la première phrase, puisque tu te pointas au rendez vous avec deux heures d'avance, trépignant d'impatience jusqu'à l'arrivée de tes deux accompagnants.

Le trajet s'était physiquement déroulé sans encombre. En revanche, la santé mentale des deux adultes semblaient quelque peu émoussée par ta volubilité et ton sens approximatif de l'attention. Il n'était en effet pas rare de te voir t'émerveiller devant nombre de feuilles inconnues se détachant de leur branche pour aller mourir sur le sol ou devant d'autres feuilles encore, suspendues à un fil de toile d'araignée et virevoltant au gré du vent. Tout comme il était courant de constater tes disparitions impromptues au hasard des rencontres animalières que tu faisais. Même lorsque tu dormais à poings fermés, ils n'étaient pas à l'abri de t'entendre pousser un hurlement soudain pendant ton sommeil, et donc du leur également. Tant et si bien qu'épuisés par ta personnalité, ils avaient décidé, sans que tu ne comprennes vraiment pourquoi, de faire l'impasse sur la dernière nuit de repos afin d'arriver au plus vite chez les manipulateurs d'esprits.
Les plaines verdoyantes proposaient un climat légèrement plus frais et humide qu'Inari. Les paysages y étaient également plus variés, mêlant la monotonie de grandes plaines chlorophylliennes à une végétation plus dense similaire à ta région d'origine ainsi qu'à des étendues d'eaux se prélassant au pied de montagnes impressionnantes, le tout offrant un panorama aussi riche qu'attrayant, de même qu'un lieu de vie difficilement accessible.

Une fois sur place, tes deux congénères prirent congé de toi avec un soulagement non dissimulé et t'intimèrent de ne pas trop t'éloigner pendant qu'ils entamaient les discussions avec le chef et le conseil de l'autre clan. Bien évidemment, et ce malgré la fatigue accumulée suite à la nuit blanche précédente, tu n'en fis qu'à ta tête. C'était quand même idiot d'avoir fait tout ce chemin et de ne pas profiter d'une baignade dans le lac voisin ou encore d'observer ce que les Yamanaka avaient de nouveau à te proposer. Tu tins donc à peine deux minutes en place avant de te lancer dans une exploration inconsciente et aléatoire de l'endroit. Au hasard des chemins parcourus, tu croisas plusieurs membres en train de s’affairer à leurs tâches quotidiennes et quelques uns prirent même le temps de t'interroger sur les raisons de ta présence avant de reprendre leur activité. Parmi tout ces visages inconnus, deux retinrent plus particulièrement ton attention. Tout d'abord un jeune garçon affichant un air sérieux qui collait parfaitement à son attitude princière, et un autre aux allures étranges, le nez plongé dans les fleurs d'un petit jardin que l'on aurait cru habité de ses sentiments. Tu regardais tout ça d'un air curieux quand deux yeux verts surgirent de l'ombre au détour d'une ruelle plus sombre que les autres. Ces yeux là, tu les aurais reconnu entre mille. Une saloperie de chat !


-MATOOOUUUUUUUUUU..CHAUD DEVAAAAANNNT...

Ça faisait déjà cinq minutes que tu coursais la bestiole dans les rues en bousculant tout sur ton passage et en braillant de manière discontinue, des sourires amusés succédant à d'autres aux contours plus sadique.

-Aller, viens là chat minou, j'vais pas t'faire de mal...reviens bordel...rrroohh hey...j'veux juste qu'on cause un peu toi et moi...parce que bon, j'veux bien être sympa moi, mais va falloir que tu m'expliques les coups de griffes sur ma tronche là...chuchotant...*viens donc ici que j'te fasse la peau*...braillant...moi c'était affectueux quand je t'ai suspendu par la queue en t'grattouillant l'menton...oh bonjour madame c'est joli le triangle que vous faites avec vos mains...alleeeeeezzz....reviens j'te dis...me dis pas qu'tu l'as mal pris quand même...oh la la, vous devenez susceptibles avec le temps les matous, on peut même plus jouer à l'hélicoptère avec vous sans que vous le preniez mal ! P'tain, mais t 'écoutes rien à rien toi...à demi mot...*tu vas finir en civet si tu t'arrêtes pas*...à haute voix...sinon on peut garder une certaine distance pour discuter si ça te rassure hein...aller, je compte jusqu'à trois et on fait une pause...un...deux...et trois...

Tu stoppas d'un coup ta course en espérant naïvement que l'animal allait en faire de même. Au contraire, il profita de l'aubaine pour se réfugier à l'intérieur d'un conduit qui menait tout droit vers ce que tu allais découvrir dans peu de temps comme étant le dépôt d'ordure du domaine. Hors de question de le laisser filer ! Tu repris le sens de ta course, d'un bond habile évita la haie calée en travers de ton chemin, et alors que tu esquissais une moue satisfaite en voyant la distance se réduire entre la bête et toi, ton pied droit cogna contre un rondin de bois qui te fit trébucher. Après quelques roulades non contrôlées, tu fis voler en éclat les quelques poubelles en ferraille qui se trouvaient là, pour finalement te retrouver le cul par terre, les jambes écartées et un couvercle dégoulinant de saletés sur le crâne avec la mine incrédule de celui qui sent que ce n'est pas le moment de se faire remarquer dans cette position pour le moins grotesque.


Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Sayuri
Yamanaka Sayuri
Indépendant
Messages : 366
Date d'inscription : 21/08/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang A
Ryos: 275
Expérience:
Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Left_bar_bleue1965/2000Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Empty_bar_bleue  (1965/2000)
Voir le profil de l'utilisateur

ft. NARA Shika

Deux clans, deux enfants, une rencontre fortuite

Couronne de fleurs




Tes doigts, agilement, façonnaient une couronne de fleurs. Quelque chose que ta mère t’avait enseigné. Elle était en mission, donc tu étais seule. Elle te manquait déjà, mais tu savais qu’elle rentrerait bientôt. Elle ne partait jamais longtemps. Elle n’aimait pas te laisser seule trop longtemps et tu lui en étais reconnaissante. Elle était ton point d’ancrage, ta source de réconfort dans un monde qui semblait te rejeter de ton son soul.

Les tiges s’emmêlaient entre tes doigts experts. Combien de fois avais-tu fait ça, tresser des couronnes de fleurs, dans le jardin Yamanaka, sous le soleil chaud de l’avant-midi ? Tu avais cessé de compter. Tu étais baignais dans une paix que tu n’imaginais pas t’être, un jour, dérobée.

Ta mère faisait office de rempart entre toi et tout ce qui était mal dans ce monde. Tu espérais être à la hauteur pour prendre sa place, pour la garder du mal, lui apporter fierté et bonheur.

Tu avais passé la dernière semaine à t’entraîner d’arrachepied, à repousser des limites que tu croyais impossibles à repousser. Chaque jour passant, tu devenais plus forte, plus déterminée à prouver ta valeur. Aux tiens qui ne croyaient pas en toi, à ta mère, mais au monde en entier. Tu te tiendras au sommet du monde et tu hurleras : « Regardez, l’enfant de Tsubaki, la bâtarde qui n’a pas de père, comme elle est devenue puissante.»

Dans ta tête cette pensée, cette image, ce futur te faisait frissonner d’anticipation. Tu ne voulais pas attendre qu’on reconnaisse ta puissance. Tu voulais te mettre en action montrée à tous, maintenant que tu n’étais pas qu’une pomme pourrie.

Mais ton instructeur t’avait forcé à prendre du repos. Il disait que tu finirais par te tuer à la tâche et qu’il ne voulait pas en être responsable. Alors tu étais prise dans cette situation d’attente où la seule chose que tu pouvais réellement était des couronnes de fleurs.

Lorsque tu finis de tresser tes fleurs, riant doucement tu mis la couronne sur ta tête, chose que ta mère faisait chaque fois que vous faisiez des couronnes de fleurs. Elle disait qu’avec des cheveux aussi beaux, les fleurs t’allaient à merveille. Donc, lorsqu’elle n’était pas là, tu posais dans tes cheveux roses, des couronnes colorées.

D’un pas léger, enjoué presque tu te dirigeas vers ta demeure. Tu savais que ta mère ne devrait pas tarder, d’ici deux jours, vous seriez de nouveau réunies.

Sur le chemin, tu passas devant le dépôt de déchet. Tu vis un garçon que tu n’avais jamais vu. Il n’était pas Yamanaka, c’était évident. Le pauvre garçon était tombé entre la ferraille et les poubelles, un couvercle sur la tête.

Tu ris encore une fois, légèrement, gentiment. Tes joues déjà rougissantes devant ton audace. Tu étais bien loin de la personne que tu deviendrais dans un futur un peu plus éloigné. Tu pouvais encore baigner dans l’innocence de l’enfance, celle où tu étais encore protégée par les bras si rassurants de ta mère.

« A … Allez-vous bien ? Attendez, je vais vous aider … »

Tu lui tendis la main, souriant timidement. C’était la première fois que tu rencontrais quelqu’un qui n’était pas du clan.

« Je m’appelle Sayuri. »

Oui, Sayuri tout simplement. Tu n’avais pas encore l’audace de t’appeler Yamanaka ni le talent. Tu étais Sayuri, l’enfant de Tsubaki, l’enfant qui n’avait pas de père, une erreur.



Revenir en haut Aller en bas
Nara Shika
Nara Shika
Indépendant
Messages : 214
Date d'inscription : 07/09/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: A - Chef du clan Nara
Ryos: 1407
Expérience:
Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Left_bar_bleue949/2000Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Empty_bar_bleue  (949/2000)
Voir le profil de l'utilisateur

Jeux d'esprit et jeux d'ombre!

   
Le crâne endolori et encore bien étourdi par le roulé boulé précédent, tu tournas la tête en direction du petit rire que tu venais d'entendre.
Un ange! Et en plus il te tendait la main en souriant et te proposant de l'aide, non sans avoir pris le temps de s'amuser de ta situation. Étais tu mort ? La roulade mal contrôlée avait elle eue raison de toi ? Peut être t'étais tu brisé la nuque sans même t'en rendre compte ! Tu clignas rapidement des yeux. Deux fois, avant de les frotter d'un revers de main pour t'assurer que tout ceci était bien réel. Chose rare, tu restas bouche bée quelques instants en dévisageant l'autre avec curiosité, jusqu'à ce que d'une voix timide elle te fasse l'offrande d'un prénom qui s'avérait être le sien. Retrouvant ta verve habituelle, tu plongeas un regard brillant dans l'azur de ses yeux avant de l'interroger à une allure défiant l'imagination.

-Dis ? T'es un ange ? Je savais pas qu'ils avaient des prénoms les anges ? Et je suis où là ? C'est normal que le décor reste le même que celui de l'endroit où je suis mort ? Tu vas m'emmener ailleurs après ? Faisant mine de réfléchir un court instant puis tapant un poing dans la paume de l'autre main....Aaaaaah...ça y est j'ai compris... un mort pour un ange c'est ça ? Pour vous c'est un peu comme une adoption, vous faites des grandes assemblées d'anges et vous attendez que les morts arrivent pour faire votre marché ? Hein dis, j'ai bon ? Et après vous êtes liés à nous pour toujours...vous devez prendre soin de nous, trouver des vêtements pour nous habiller...ou bien...oui c'est ça, pas besoin de vêtements quand on est mort...initiant un mouvement pour enlever ta chemise...et puis vous devez nous nourrir aussi pour qu'on puisse grandir correctement...quoique, en même temps quand on est mort on n'a pas vraiment besoin de manger non plus...c'est comme ça que ça se passe dans l'au-delà ? Aller, raconte moi tout, j'ai tellement envie de savoir, même si c'est quand même un peu embêtant d'être mort, surtout dès ma première mission. Dis moi, c'est pas trop fatiguant d'être un ange ? Je veux dire, être immortel, devoir gérer des gens qui arrivent du monde des vivants et qui doivent passer leur temps à vous raconter ce qu'ils faisaient quand ils étaient encore en vie...et si vous vous entendez pas avec celui que vous adoptez, vous avez le droit de changer ou c'est tant pis pour vous ?

Tu saisis finalement la main tendue et te relevas après avoir retiré puis jeté ta chemise par terre. Tu te retrouvas ainsi debout face à elle, ta tête à hauteur de la sienne, les deux distantes d'à peine vingt centimètres, ce qui te permit d'apprécier les contours de son visage avec plus de discernement que précédemment, ainsi que la profondeur de son regard bleu. Cette proximité ajouta à ta peau une teinte rougie par l'intimidation qui en résultait, en même temps que tu te grattais l'arrière du crâne afin de te donner tant bien que mal un minimum de contenance.

-Y a quand même un truc bizarre...

D'une moue interrogative et admirative à la fois, tu observas d'encore un peu plus près ton interlocutrice, n'hésitant pas à lui tâter le front et les joues du bout d'un doigt. Tu lui souris plus franchement, une lueur dans tes yeux semblant signifier que tu venais de comprendre quelque chose de nouveau.

-hmmm...je croyais que les anges avaient des cheveux blonds...un peu comme la plupart des Yamanaka...et qu'on pouvait pas les toucher aussi...j'crois qu'j'ai compris...chuchotant à l'oreille de Sayuri...t'es un ange déchu en fait c'est ça ? Bah, t'inquiète pas, je m'en fiche, moi aussi j'étais un peu différent des gens de mon clan quand j'étais vivant, alors je sais ce que c'est et ça me dérange pas que ce soit toi qui m'adopte, ça sera encore plus rigolo...à haute voix...moi je m'appelle Shika et ça me fait plaisir de te rencontrer et de passer le reste de ma mort avec toi. Avant j'appartenais au clan Nara, des ninjas, et on habitait une forêt super belle avec plein d'animaux. Par contre pour la couleur des cheveux, vous avez le choix quand vous êtes déchus ou c'est forcément rose ? J'trouve que ça te va bien hein, mais juste j'me dis que c'est vache quand même si vous avez pas le choix...j'imagine que les garçons anges ils doivent pas tous être super contents ?

Commençant à déboutonner ce qui te servait de pantalon, tu adressas en rougissant un sourire bienveillant à ton interlocutrice.

-Comment tu t'es retrouvée ici? Et dis moi Sayuri, les anges déchus, ils sont tous aussi jolis que toi ?


Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Sayuri
Yamanaka Sayuri
Indépendant
Messages : 366
Date d'inscription : 21/08/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang A
Ryos: 275
Expérience:
Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Left_bar_bleue1965/2000Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Empty_bar_bleue  (1965/2000)
Voir le profil de l'utilisateur

ft. NARA Shika

Deux clans, deux enfants, une rencontre fortuite

Honte




Les mots ne cessaient de couler de ses lèvres. Informations après informations. Une idée qui semblait de plus en plus solide dans son esprit. Aussitôt qu’il prit la parole, tu te tus. Ne sachant pas quand intervenir. Tu voulais bien lui dire qu’il n’était pas mort, mais il ne te laissait pas le temps de glisser un mot.

Il dégageait tant d’énergie, avec ses mots seulement que tu en restas pantoise. Tu n’avais pas l’habitude d’interagir avec des étrangers, encore moins avec des gens qui avaient la capacité de parler avec le dépit du jeune garçon devant toi. Sa chemise … Il enleva alors qu’il continuait sans cesse de parler. Te posant des questions sur la mort, sur les anges. Si bien que ta tête tournait.

Il saisit ta main et se releva. Ton visage devint plus rose que tes cheveux, si cela était possible. Il se tue et tue remarquas, enfin crus remarquer un malaise de sa part. La proximité de vos deux visages t’empêcha de collecter tes esprits dans l’espoir de lui répondre. Tu ouvris un peu la bouche pour lui répondre, mais rien n’en sortit, alors que tu le fixais sans voix, prise de court par la tournure inattendue des événements.

Il fit une moue dubitative, alors qu’il recommençait son monologue alors que ses doigts touchaient sans gêne ton visage. Ton cerveau cessa de fonctionner. Les contacts physiques ne plaisaient pas, à l’exception des moments où tu allais te réfugier dans les bras de ta mère.

Lorsqu’il sourit, tu te raidis. Il semblait avoir compris quelque chose. Allait-il faire comme tous les autres ? te traiter comme l’enfant bâtard que tu étais ? Tu te préparas à affronter une vague d’insultes, mais il continuait de te comparer à un ange. Un ange. C’était flatteur, mais tu ne le méritais pas, pas quelqu’un comme toi.



Cheveux blonds.

Les anges avaient des cheveux blonds … pas toi.



Les Yamanaka avaient les cheveux blonds, pas toi.



Ton visage se ferma à ses propos. Ton regard se remplit d’eau. Un ange déchu ? Peut-être. Peut-être que c’était ce que tu étais au bout du compte. Déchue. Le rose de tes cheveux comme preuve. L’unique rose parmi toutes ces têtes blondes et rousses. L’unique tête qui ne semblait pas appartenir au clan.

Il se tait finalement, mais tes lèvres tremblaient un peu alors que tu cherchais à re tenir tes sanglots. Il ne semblait pas avoir compris qu’il venait te pointer du doigt ta croix, ce qui te motivait à devenir kunoichi, ce qui faisait de toi … toi. Ce qui te hantait, te dévorait.

« hum … Je … Tu … Je ne suis pas un ange. Tu n’es pas mort. Je … maman est une Yamanaka. J’habite ici. »

À chacun de tes mots, ta voix s’étouffait un peu plus.

Tes yeux cherchaient instinctivement tes mèches roses, comme s’ils y étaient attirés. Tu n’avais jamais aimé tes cheveux, même lorsque ta mère vivait encore. Tu portais tes cheveux pleins de honte, malgré tous les compliments que ta mère pouvait en faire, car elle en souffrait. Elle souffrait de tes origines et tes cheveux étaient le stigmate, la matérialisation physique de tes origines incertaines.

Tu ne pris pas la peine de répondre à sa dernière question et tu enchaînas :

« Je … hum … es-tu perdu ? »




Revenir en haut Aller en bas
Nara Shika
Nara Shika
Indépendant
Messages : 214
Date d'inscription : 07/09/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: A - Chef du clan Nara
Ryos: 1407
Expérience:
Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Left_bar_bleue949/2000Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Empty_bar_bleue  (949/2000)
Voir le profil de l'utilisateur

Jeux d'esprit et jeux d'ombre!

   
Tu aperçus l'humidité qui commençait à poindre dans les yeux de la fille tandis que tu terminais ton monologue. Il ne pouvait pas y avoir des milliers de raisons à cet épanchement soudain. A vrai dire tu en voyais cinq. Soit elle pleurait sur ta condition de mort, soit tu avais dis quelque chose qui l'avait blessé, soit c'était une super actrice qui essayait de t'apitoyer, soit elle était juste hypersensible et pleurait sans raison, soit la couronne qu'elle portait sur la tête était composée d'oignons fraîchement coupés. Ceci dit, étant toi même très sensibles aux oignons, tu en aurais forcément ressenti les effets. Tu mis donc rapidement cette hypothèse de côté pour ne garder valides que les quatre autres.
Ne sachant trop comment interpréter plus précisément la chose, ton premier réflexe t'orientas sur l'idée d'un réconfort fraternel en lui demandant pourquoi elle pleurait afin de la contredire dans un manège de pensée positives. Mais, après réflexion tu te ravisas, optant finalement pour un silence à propos qui laissait à l'autre l'initiative de déballer son sac par elle même si elle s'en sentait l'envie ou le besoin. Pas sûr en effet qu'en plus de sa tristesse, elle eut apprécié de devoir la justifier à un quasi inconnu.

D'un air surpris, presque déçu, tu accueillis les propos étouffés de Sayuri en énumérant sur tes doigts ce qu'elle venait de dire, comme si tu n'avais pas envie d'y croire...pas un ange, pas mort, Yamanaka, ici...ironie du sort, les informations données te semblaient trop nombreuses et trop soudaines pour être acceptées comme telles. A la fin de ton comptage, tu secouas frénétiquement la tête de gauche à droite, regardas un peu partout autour de toi et te recentras sur la fille. Après quelques secondes ou la déception de ne pas pouvoir en apprendre plus sur les anges se mêla à la satisfaction de rencontrer une Yamanaka qui avait à peu près ton âge, tu pris pleinement conscience du plaisir d'être en vie et de pouvoir encore profiter de ce que celle-ci peut offrir de meilleur.
Tu égayas la scène d'un sourire généreux puis, rebondissant de ci de là, tu t'approchas de Sayuri les bras grands ouverts dans le but de la remercier en l'enveloppant d'une étreinte reconnaissante, avant de te retenir en te remémorant le malaise qu'avait semblé créer chez elle votre premier contact physique.
Soudainement, tu pris également conscience que tu étais à moitié nu, un rouge éclatant recouvrant l'ensemble de ton visage. Tu t'empressas de reboutonner ton pantalon et de ramasser ta chemise pour l'enfiler au plus vite en t'inclinant plusieurs fois pour t'excuser. Une fois présentable, tu repris ton sourire initial.

-Alors là merci Sayuri, c'est une super nouvelle ça ! Non parce que bon, c'était sympa d'être mort, de rencontrer des anges et tout ça, mais ça m'embêtait quand même de pas pouvoir prendre le temps d'agrandir mes connaissances en voyageant. Ben je sais pas trop si je suis perdu en fait, ça fait un bout de temps que je regarde plus trop par où je vais. Ça a commencé quand j'ai croisé le monstre du domaine, tu le connais lui? Le visage sombre, imitant une voix se voulant inquiétante...il est terrifiant...il est gros, tout noir avec deux grands yeux tout verts qui percent les cœurs les plus purs, il est plein de poils partout, a une queue gigantesque, des dents pointues qui déchiquettent les chairs, des griffes acérées et quand il ne dort pas, il s'amuse à essayer de nous contrôler avec son regard hypnotique...reprenant un timbre de voix normal...en plus il peut se faufiler partout et c'est super chiant pour l'attraper...tu l'aurais pas vu ? Tu voudrais pas m'aider à partir à sa recherche ? Comme ça tu m'indiquerais les chemins les plus rapides...en plus maintenant il a filé, donc plus besoin de courir, si on veut le trouver faut faire le moins de bruit possible...

Tu marquas un temps d'arrêt en fixant l'autre avec insistance dans l'attente de réponses. Sans aucune méchanceté mais avec toute la maladresse du monde, tu remis peu après les pieds dans le plat.

-T'es une kunoïchi alors, et si t'es une Yamanaka, tu sais contrôler l'esprit des gens? Ça a l'air chouette ce truc là, même si c'est un peu vicieux quand même. En même temps la manipulation des ombres c'est pas beaucoup moins vicieux je te l'accorde. Et si t'es une Yamanka pourquoi tes cheveux ils sont comme ça? Tu t'es fait une teinture en signe de protestation ? Chuchotant...toi aussi tu trouves que les gens de ton clan ils sont trop feignants ?Normal...moi il me fatiguent avec ça là où j'habite. Ils disent que je m'entraîne trop pour un Nara, que je ne fais pas honneur à mes racines, alors qu'en fait c'est eux qui sont trop mous. Alors oui, je m'entraîne beaucoup pour leur prouver qu'on peut toujours dépasser sa condition si on y met un peu du sien...t'aimes bien t'entraîner toi ? Et la couronne que t'as sur la tête là ? C'est toi qui l'a fait ? Si c'est toi, tu me montrerais comment on fait? Je la trouve super jolie et j'aimerais bien avoir la même...

Reprenant ton souffle, tu fis un tour d'horizon des environs et demandas quelque secondes à ton interlocutrice. Tu te déplaças de quelques pas vers un parterre de fleur et y récupéras un iris aux teintes violettes avant de retourner auprès de la fille.

-J'aimerais qu'elle soit faite avec des fleurs comme celle là la mienne de couronne...

Un sourire supplémentaire et tu t'approchas un peu plus près pour essayer de glisser la fleur sur l'oreille de Sayuri, en te méfiant d'un éventuel mauvais réflexe de sa part.


Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Sayuri
Yamanaka Sayuri
Indépendant
Messages : 366
Date d'inscription : 21/08/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang A
Ryos: 275
Expérience:
Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Left_bar_bleue1965/2000Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Empty_bar_bleue  (1965/2000)
Voir le profil de l'utilisateur

ft. NARA Shika

Deux clans, deux enfants, une rencontre fortuite

Honte




À ton grand soulagement, lorsque l’information qu’il n’était pas mort fut bien encrée da son cerveau, il commença à remettre ses vêtements. Ce garçon était plein de vie et il ne manquait pas de mots. Il semblait être un puits sans fin d’énergie, chose qui faisait changement en comparaison du comportement habituel des Yamanaka.

Tu souris un peu, malgré l’humidité dans tes yeux. Il n’était pas méchant, mais il ne réfléchissait pas avant de parler.

Il t’expliqua comment il avait suivi le chat de Madame Fubuki. Ce chat était vraiment malicieux, tu avais déjà été sa victime et ça ne s’était pas bien terminé, pour toi. Lorsqu’il te demanda si tu avais vu le chat, tu secouas la tête.

Il commença à poser des questions indiscrètes. Ton malaise s’inscrivit sur ton visage. Tu te replias un peu, courbant l’échine, le regard fuyant, mais tu fis l’effort de lui répondre.

« Non. Non. Non et encore non. Oui. Oui et oui. Hum … Je … Je ne suis pas Yamanaka. Je n’ai pas le droit de connaître les techniques du clan.»

Ta voix était basse, presque un murmure. Tu ne voulais pas entrer dans les détails, mais tu avais l’impression qu’il serait curieux, qu’il allait poser des questions et de toute façon, il finirait quand même par le savoir d’une façon ou d’une autre.

« Hum … Maman est Yamanaka, pas moi. Donc, je hum … les autres du clan m’évitent un peu … Mais ce n’est pas grave ! Mais je suis une kunoichi et hum …»

Tu t’empourpras davantage, ne sachant que dire ou que faire pour éviter le malaise que cette déclaration pouvait entraîner. Tu optas donc pour une autre stratégie.

« Si tu veux faire une couronne de fleurs … Tu … Tu peux venir au jardin avec moi. Je vais te montrer.»

Tu tentas de sourire encore une fois, mais rien à faire, tu n’y arrivais. Tu ne te sentais plus bien. La peur du rejet venait de t’attraper les tripes, de les enserrer. Tu avais l’impression d’avoir été plongée dans l’eau glacée. Ton regard était encore fuyant.



Revenir en haut Aller en bas
Nara Shika
Nara Shika
Indépendant
Messages : 214
Date d'inscription : 07/09/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: A - Chef du clan Nara
Ryos: 1407
Expérience:
Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Left_bar_bleue949/2000Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Empty_bar_bleue  (949/2000)
Voir le profil de l'utilisateur

Jeux d'esprit et jeux d'ombre!

   
D'un signe de tête tu acquiesças et suivis Sayuri jusqu'au jardin. Sans dire un mot ! Pas que tu n'avais rien à dire, au contraire. Des milliers de questions agitaient ton cerveau, mais tu ne parvenais pas à les énoncer. Sans que tu ne puisses mettre le doigt dessus, quelque chose t'interpellait chez ton interlocutrice. Elle racontait des trucs qui te paraissaient complètement absurdes ou du moins que tu ne comprenais pas. De plus, elle agissait régulièrement avec défiance, son regard fuyant le tien aussi sûrement qu'une anguille esquive les mains non entraînées du pêcheur amateur.
Tout le long du trajet, le visage fermé, tu ne pus t'empêcher plusieurs regards curieux et appuyés à son encontre, tout en essayant de remettre tes idées en ordre. Si tu avais d'abord pris ça pour de la sensibilité ou encore de la timidité, tu te demandais à présent si la fille avec laquelle tu arpentais les ruelles n'était pas dépressive tout simplement. Tu n'avais pas l'habitude de marcher sur des œufs avec les gens que tu croisais, mais cette fois-ci, un sentiment totalement nouveau te saisissais.
Tu ne savais trop comment t'adresser à elle de peur de la blesser, mais optas finalement pour une franchise que tu jugeas adaptée à la situation, souriant à nouveau alors que vous arriviez tout juste à destination.

-Hmmm...excuse moi Sayuri-kun...j'veux pas t'faire pleurer encore hein, mais je comprends rien à ce que tu dis...c'est complètement con ! Si ta maman est une Yamanaka, t'es une Yamanaka aussi et pis c'est tout ! J'veux dire moi par exemple, je suis un Nara parce que mon papa il s'appelle Nara, rien de plus, c'est pas pour ça que j'ai envie d'être exactement comme lui ! J'comprends mieux pourquoi en parlant de vous papa y dit toujours que vous aimez torturer l'esprit dans votre clan...

Tu te laissas tomber en tailleur sur le sol, une main rejoignant ton menton en signe de réflexion, puis d'un bond assuré, le regard brillant après avoir aperçu un essaim d'abeilles accroché à l'arbre voisin, tu te remis sur tes pieds en levant un doigt déterminé vers le ciel,comme pour annoncer un événement prochain.

-Oooooh...j'ai une idée Sayuri-kun...donne moi quelques minutes...

L'instant d'après tu étais en train de frapper à toutes les portes des maisons avoisinantes en quête de vinaigre, d'huile d'olive, d'eau chaude, de quelques graines de cardamones réduites en poudre et d'un récipient assez grand pour contenir tout ça. Il te fallut visiter une dizaine de maisons avant de réunir l'ensemble de tes recherches que tu rangeas dans ton sac à dos. Une fois ceci fait, tu te ruas vers l'essaim repéré plus tôt et tenta une action qui de l'extérieur devait paraître aussi incompréhensible qu'insensée. Tu titillas les abeilles avec un bâton dans l'espoir de récupérer une bonne dose de miel, ce que tu parvins à faire après quelques essais, non sans avoir payé de ta personne. C'est donc le visage boursouflé que tu rejoignis ta camarade après avoir rempli un verre du miel récolté.
Tu te rassis, puis disposant au sol tes différentes trouvailles, tu t'exprimas d'une voix étouffée par les ecchymoses.

-Che chuis prêt maintenant Chayuri-kun...montre moi donc comment on fabrique ches couronnes...che t'écoute...et en même temps che vais préparer une p'tite pochion...


Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Sayuri
Yamanaka Sayuri
Indépendant
Messages : 366
Date d'inscription : 21/08/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang A
Ryos: 275
Expérience:
Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Left_bar_bleue1965/2000Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Empty_bar_bleue  (1965/2000)
Voir le profil de l'utilisateur

ft. NARA Shika

Deux clans, deux enfants, une rencontre fortuite

Piqures




Son silence te déstabilisa. Tu croyais qu’il était un puits sans fin de mots et d’énergie. Ce silence semblait étrangement hors caractère (pour le peu que tu avais saisi de ce garçon), mais tu en profitas. Tu fis le point dans ta tête, te recentras, repris le contrôle de tes émotions qui volaient dans toutes les directions. Tu étais tout de même une kunoichi en devenir, cette réaction ne t’allait pas. Si les membres du clan le savaient, cela causerait encore des soucis pour ta mère.

Le garçon n’avait pas l’air de saisir ce que tu lui avais dit, ce que cela impliquait … Qui tu étais. Mais tu ne voulais pas détruire toute sa conception du monde où, pour être membre d’un clan, il fallait simplement y être né. Un jour, lorsqu’il allait grandir, peut-être qu’il comprendrait … ou peut-être pas. Il te donnait l’impression d’être un optimiste jusqu’au plus profond de son être. Quelle chance.

Il se laissa tomber au sol sous ton regard incrédule. Il semblait réfléchir. Tu vis l’idée germer sur son visage. L’expression qu’il eut lorsque la solution lui vint à l’esprit. Tu l’observas en silence, sans poser de question, sans vraiment bouger. Tes yeux suivirent sa silhouette jusqu’à ce qu’elle disparaisse entre les maisons. Tu attendis plusieurs minutes, te demandant s’il ne t’avait pas tout simplement abandonnée, toute seule, mais lorsqu’il revint, boursoufflé par ce qui te semblait des piqures d’insectes, tu te mis à paniquer. Pourtant, lorsqu’il ouvrit la bouche pour parler, il ne laissa aucun indice que les piqures d’insectes le gênaient (à l’exception la prononciation de certain son).

« hum … Je ne sais pas si c’est une bonne idée … regarde toutes ces piqures. Viens. On va aller chez moi, je vais te préparer quelque chose pour apaiser la douleur. On fera les couronnes de fleurs après. »

Tu ne lui laissas pas le temps de rouspéter, car tu saisis sa main dans la tienne le traînant derrière toi vers ta demeure. Les couronnes de fleurs attendront. Tu voulais t’assurer que les piqures ne le feraient pas trop souffrir. Tu te sentais coupable. Tu croyais qu’il cherchait à te remonter le moral, mais que son idée lui avait causé plus de souffrance qu’autre chose.

Ta maison fut en vue assez rapidement. L’endroit était assez petit, mais le jardin était bien entretenu et le tout avait l’air assez chaleureux. Ta mère faisait des miracles avec cet endroit, malgré tout.

« Aller, viens. »


Tu tiras un peu sur sa main pour l’inciter à entrer, sans vraiment porter attention à sa réaction, car tu avais une quête en tête et rien au monde pourrait t’en faire déroger.



Revenir en haut Aller en bas
Nara Shika
Nara Shika
Indépendant
Messages : 214
Date d'inscription : 07/09/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: A - Chef du clan Nara
Ryos: 1407
Expérience:
Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Left_bar_bleue949/2000Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Empty_bar_bleue  (949/2000)
Voir le profil de l'utilisateur

Jeux d'esprit et jeux d'ombre!

   
Comme bercée d'un élan d'inquiétude envers ta personne, la Yamanaka t'attrapa la main pour te traîner à sa suite. Bien sûr, la douleur était présente, le venin des multiples piqûres pénétrant tes chairs chaque seconde un peu plus profondément que la précédente. Mais tu ne te plaignais pas. Tu n'étais pas du genre à te ronger les sangs pour ta pomme et si tu espérais rencontrer ta propre mort le plus tard possible, ta condition de shinobi t'avait déjà façonné à accepter celle-ci. Et quand le cerveau assimile totalement le fait que le vivant n'est pas éternel, le champ des possibilités devient tout de suite plus vaste. Du coup, tu prenais les choses comme elles arrivaient, actant les envies du présent au gré de tes instincts, sans réfléchir à d'éventuelles conséquences.

Lorsqu'il s'agissait des autres c'était différent. Le sentiment désagréable qui t'habitait lorsque tu voyais quelqu'un de proche souffrir n'était d'ailleurs pas étranger à l'attention portée aux techniques d'Iroujutsu, domaine dans lequel tu espérais exceller dans le futur. Étant donné le peu de goût que ton interlocutrice semblait avoir pour le contact humain, tu considéras comme une marque forte d'amitié le fait qu'elle décide volontairement de mettre sa main dans la tienne.

-Wooooh...cha y est Chayuri kun, on est copains tous les deux ? Ben oui tu me donnes la main et c'est même pas moi qu'ai fait la démarche...ou alors ch'est de la pitié ? Ch'est chà ? Chi chamais ch'est chà, faut pas t'inquiéter trop hein...cha fais mal ch'ais chûr mais ch'est pas cha qui va m'faire mourir...ch'est chuste un mauvais moment à pacher...en tout cas merchi, ch'est chuper chympa de t'inquiéter pour moi...

Traîné sur les fesses, tu réagis d'une mine interloquée et d'une main, tu te hâtas de récupérer les ingrédients précédemment disposés devant toi pour les glisser dans ton sac à dos.

-Hey attends, pas chi vite...ch'vais quand même pas laisser tout cha traîner ici...déchà che cherais polluant et en pluche ch'espère bien pouvoir finir...

Pour lui éviter un effort trop rude, tu te remis sur tes pieds après quelques mètres, puis continuas de la suivre alors qu'elle ne semblait pas t'écouter plus que cela, mue par une volonté insoupçonnée. Celle qui semblait meurtrie quelques instants plus tôt, avançait désormais d'un pas déterminé, sans doute portée par un objectif précis qu'elle s'était fixé et qu'elle devait absolument accomplir avant de pouvoir se réapproprier sereinement son quotidien. Tu connaissais bien ça. Lorsqu'une idée fixe s'accrochait à tes basques, tu étais incapable de t'en défaire ! Si la personnalité de cette fille était complexe, elle n'en était pas moins très intéressante.

Une fois à la porte de l'une des maisons du coin qui devait être la sienne, elle tira plus vivement sur ta main pour te faire comprendre que tu n'avais pas le choix malgré tes hésitations à entrer. Tu pénétras à l'intérieur de la demeure à sa suite, puis retirant ta main de la sienne avec douceur, tu repéras une table sur laquelle tu redisposas les ingrédients.

-Euh...ch'espère que cha gêne pas hein...Chinon tu m'dis et j'range tout cha ! Pourquoi on est là au fait ? Ch'est chez toi ? Ta maman est docteur ? Tu comptes me choigner ? Ch'est génial si ch'est cha, elle doit connaître la médechine nincha...ou alors ch'est toi qui connaît...ch'adore cha perso, ch'ai envie de m'y mettre chérieujement...

Tu ne savais pas si ce sérieusement pouvait avoir un réel impact au regard de la situation actuelle, mais tu enchaînas pourtant comme si de rien n'était.

-Au clan, y a mon amie Mayä qu'est chuper forte en Irouchutsu et en pluche on a plein de plantes guéricheuges...

Observant ses réactions, tu pris place sur une chaise située autour de la table et commenças ta mixture en levant un œil discret vers Sayuri.

-Vas y, tu peux faire che que tu juges le mieux...

Te forçant à bien articuler et essayant d'attraper son regard avec le tien.

...je te fais entièrement confiance !

La fixant avec insistance, d'un regard bienveillant.

-Chà me fait plaigir d'être ici avec toi et de te voir comme cha...et ch'espère que ch'aurais la chance de rencontrer ta maman aussi...

Puis replongeant ton nez dans ton mélange comme pour éviter de la mettre trop mal à l'aise.

-Ch'aime pas quand tu pleures...cha me rend trichte aussi...


Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Sayuri
Yamanaka Sayuri
Indépendant
Messages : 366
Date d'inscription : 21/08/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang A
Ryos: 275
Expérience:
Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Left_bar_bleue1965/2000Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Empty_bar_bleue  (1965/2000)
Voir le profil de l'utilisateur

ft. NARA Shika

Deux clans, deux enfants, une rencontre fortuite

onguent




Copain … tu aimais bien la sonorité de ce mot. Bien qu’il te fût rarement adressé, tu trouvais que c’était un mot purement incroyable. Il voulait tant dire, malgré qu’il fut si court. Tu souris en l’entendant. Dans ta poitrine, tu ressentais une chaleur agréable. Tes pas étaient légers alors que tu guidais ton compagnon jusqu’à ta demeure.

Tu lui souris lorsqu’il posa ses choses sur la table. Tu allas récupérer quelques onguents que tu disposas sur la table, aux côtés de ses choses.

« Ça va, tu peux laisser ça là. Mais avant, ne bouge pas une minute, je vais te mettre cette crème. Elle contre le poison des dards. Ça devrait aider pour la douleur et l’enflement. »

Rapidement, tu te mis à l’ouvrage, appliquant la crème sur la peau qui était visage : le visage, les mains, par exemple. Tu vidas ton petit pot d’onguent en entier. L’application que tu avais faite était un peu maladroite. À certain endroit, il y avait clairement trop de crème alors qu’à d’autre, il en manquait, mais ce n’étais quelque chose de facile que de toucher un quelqu’un d’autre.

« Elle est en mission en ce moment. Elle devrait rentrer demain, si tu veux la rencontrer. Je suis persuadée qu’elle serait contente de te rencontrer. »

Lorsque tu eus terminé, tu te redressas plantant ton regard bleu dans le sien. Ce qu’il dit ensuite te serra le cœur. Tu souris timidement détournant le regard. Tu ne savais pas comment réagi à de tels propos.

« je vais aller chercher des fleurs, je ne serai pas longue ! »

Tu filas à l’extérieur de ta maison à toute vitesse pour aller chercher les fleurs. Tu cueillis toutes celles que tu trouvais jolies et les rapportas, toujours au pas de course dans la cuisine. Ton expédition te prit quelques minutes et lorsque tu revins, tu étais à bout de souffle. Tu posas le tout sur la table avant de dire :

« Pour les couronnes de fleurs … j’ai tout ce qu’il faut … Quand ... Quand tu seras prêt … On pourra commencer. »

Ton souffle court n’aidait pas à la fluidité de ton discours, te forçant à plusieurs reprises à t’interrompre pour inspirer un peu d’air.




Revenir en haut Aller en bas
Nara Shika
Nara Shika
Indépendant
Messages : 214
Date d'inscription : 07/09/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: A - Chef du clan Nara
Ryos: 1407
Expérience:
Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Left_bar_bleue949/2000Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Empty_bar_bleue  (949/2000)
Voir le profil de l'utilisateur

Jeux d'esprit et jeux d'ombre!

   
Afin qu'elle puisse appliquer l'onguent avec efficacité, la fille t'intima de ne pas bouger. Bien que tu mourrais d'envie de terminer ton mélange qui était déjà en bonne voie, tu t'exécutas, de peur de la froisser. Trépignant intérieurement, le temps te parut d'abord très long avant que tu ne te laisses progressivement aller à une certaine béatitude.

Ses mains étaient douces et sons sens du devoir te faisait chaud au cœur. Tu apprécias l'instant à sa juste valeur sans toutefois pouvoir enlever de ton esprit cette idée qu'un jour ces mains juvéniles perdraient sans doute l'innocence et la douceur qui étaient les leurs en cet instant, gâchées par une destinée de kunoïchi qui marquerait probablement les chairs de la Yamanaka à tout jamais.

A peu de choses près, tu embrassais le même parcours et ne le reniais pas, mais lorsque tu faisais l'effort de rassembler tes idées, tu ne pouvais occulter une certaine aigreur à devoir ainsi grandir dans un monde qui ne prospérait en grande partie que par cette fameuse loi du plus fort. Bien sûr, certains prenaient le temps d'apprécier la vie, mais lorsque l'on naissait au sein d'un clan de shinobis, on était vite amené à regarder la mort dans les yeux plus que de mesure. Et encore, comme papa ne cessait de le répéter, tu faisais parti d'une grande famille pacifique, qui préférait protéger plutôt qu'éradiquer.

Tes joues se parèrent d'un rouge vif lorsque les doigts de Sayuri contournèrent délicatement tes lèvres pour étaler la crème sur les quelques boursouflures qui s'invitaient là. Cette rougeur s'accompagna d'un frisson qui te fit très légèrement sursauter. Légèrement oui, mais pas suffisamment pour être dissimulé à un regard attentif. Au fur et à mesure de l'application, tes brûlures devenaient moins ardentes, la douleur moins vive, les contours de ton visage semblant reprendre peu à peu leur forme initiale.

Lorsque la séance de soins toucha à sa fin, tu regrettas presque que celle-ci n'eût pas duré plus longtemps. Tu soupiras pudiquement puis passas un index sur ta figure pour y récupérer un peu de l'onguent ainsi étalé, avant de diriger le même doigt vers le nez Sayuri, tout en la gratifiant d'une mine soulagée.

-Merci Sayuri kun...ça va déjà beaucoup mieux...t'es une vraie magicienne. T'as déjà goûté cette crème ? Ça se mange ? C'est bon ? Ça me plairait vraiment de rencontrer ta maman, mais ça m'étonnerait que je sois encore ici demain...quoique, des fois les grands ils parlent tellement pour rien dire qu'une discussion qui pourrait durer deux minutes finie par tenir des heures...ah la la, je ne comprendrais jamais les gens qui ne savent pas être concis...

Était ce là une sorte d'ironie ou n'avais tu réellement aucune conscience de tes propres attitudes, cela restait un mystère pour l'ensemble des Nara autant que pour les personnes qui avaient déjà croisés ta route.

L'instant d'après, la jeune fille se précipita vers l'extérieur. D'abord surpris par la soudaineté de la chose, tu te réjouis finalement d'avoir une fenêtre de temps suffisante pour terminer ta mixture. Après t'être assuré que le tout était bien homogène, tu t'en enduisis les cheveux avant de recouvrir le tout d'une serviette trouvée non loin de là afin de laisser agir la concoction en toute sérénité.

Quelques minutes passèrent avant que la Yamanaka ne revienne au pas de course, le souffle court et les bras chargés de fleurs toutes aussi belles que variées. Étirant  jusqu'à tes yeux l'une de tes mèches de cheveux après l'avoir extraite hors de la serviette, tu estimas à moins de trente minutes le temps d'action encore nécessaire avant de pouvoir dévoiler à ton hôte les résultats de l'expérience. Canalisant toute ton attention sur la tâche qui t'attendait, tu repris la parole d'un ton aussi enjoué que décidé.

-Ok, je suis prêt !


Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Sayuri
Yamanaka Sayuri
Indépendant
Messages : 366
Date d'inscription : 21/08/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang A
Ryos: 275
Expérience:
Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Left_bar_bleue1965/2000Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Empty_bar_bleue  (1965/2000)
Voir le profil de l'utilisateur

ft. NARA Shika

Deux clans, deux enfants, une rencontre fortuite

L'art de la couronne




Lorsque tu rentras avec les fleurs, tu regardas quelques secondes le garçon avant de poser ton paquet parfumé sur la table. Tu regardas la crème d’un air curieux avant de dire, tentant tant bien que mal de dissimuler un petit rire :

« J’espère que tu n’as pas mangé de crème. Ce n’est pas bon à manger et ça goûte vraiment mauvais … j’en ai déjà eu dans la bouche, une fois par accident … c’était dégoûtant !»

Tu secouas la tête commençant à trier les fleurs une à une, d’abord par espèce, puis ensuite par couleur, cela vous faciliterait la tâche lorsque vous commenceriez les couronnes. Tu installas un coussin au sol, aux côtés du garçon. Tu t’étais installée aussi près pour lui permettre de bien voir ce que tu faisais. Tu saisis deux fleurs et commenças lentement le tressage, positionnant tes doigts pour offrir la meilleure vue possible sur ce que tu faisais au jeune Nara. Ton regard était posé sur les tiges avec attention. Tresser ainsi les fleurs te donnait l’impression que ta mère était là, te donnant les instructions pour cette confection.

« Tu commences toujours par deux fleurs et tu ajoutes jusqu’à ce que tu termines de faire la couronne, comme ça, tu vois ? »

Tu levas la tête pour bien voir ce que faisait Shika, mais ton regard tomba sur les cheveux de Shika, tous bien rangé dans une serviette au sommet de son crâne. Un sourire amusé naquit sur tes lèvres, alors que tes yeux restèrent collés à ce spectacle surprenant. Tu fus surprise de ne pas l’avoir noté plus tôt.

« Mais qu’est-ce c’est ?»

Tu le regardais une main posée sur ta bouche pour cacher ton sourire et l’autre pointant ses cheveux. Tes yeux scintillaient d’amusement et tu te demandais ce qu’il avait bien pu préparer ainsi, alors que tu n’étais qu’allée chercher des fleurs.




Revenir en haut Aller en bas
Nara Shika
Nara Shika
Indépendant
Messages : 214
Date d'inscription : 07/09/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: A - Chef du clan Nara
Ryos: 1407
Expérience:
Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Left_bar_bleue949/2000Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Empty_bar_bleue  (949/2000)
Voir le profil de l'utilisateur

Jeux d'esprit et jeux d'ombre!

   
Tu aurais pu être bien avisé de suivre ton instinct premier et de laisser l'onguent loin de tes papilles gustatives, mais voilà, tu n'étais pas quelqu'un de toujours très mesuré quand il s'agissait de répondre à tes interrogations. Pour savoir, il n'y avait pas de meilleure façon que de tester. Ce que tu fis. Si bien que tu t'étais déjà fait ton propre avis sur la qualité alimentaire de la crème lorsque te parvint la mise en garde de la Yamanaka. Au moins tu savais, même si  ce que tu savais au final, c'est que tu aurais peut être mieux fait de ne pas savoir.

Contemplant un rituel qui paraissait bien établi, tu ne pus réprimer un petit sourire de bien être lorsque la fille aux cheveux roses vint se poser près de toi en prenant soin de t'expliquer unes à unes les différentes étapes du tressage.
Étonnamment studieux, tu gardas le silence et focalisas tes observations sur ses doigts. Effilés, ils allaient et venaient avec grâce, s'imprégnant au passage du doux parfum dégagé par les végétaux fraîchement récoltés, afin de joindre ces derniers entre eux, et ce jusqu'à obtenir une création de plus en plus similaire à la couronne qui lui servit de couvre chef lors de votre rencontre. Il ne manquait plus au ballet manuel que l'ajout d'un cliquetis monotone pour achever de t'hypnotiser définitivement.

Suivant ses conseils à la lettre, tu entamas ton œuvre en choisissant deux fleurs qui t'attiraient plus que les autres, puis en ajoutas progressivement quelques autres, plusieurs erreurs successives te faisant rebrousser chemin régulièrement. Concentré comme jamais, tu pris rapidement goût à ce que tu étais en train de faire, l'entreprise parvenant à canaliser ton énergie au delà des espérances. Si bien que tu ne répondis pas à Sayuri lorsqu'elle t'interrogea sur la nature de ton expérience précédente. Pas que tu ne l'entendis pas, mais si ton cerveau imprima la demande, il prit de lui même le parti de ne pas y donner suite dans l'immédiat, accaparé qu'il était par son autre priorité.

Un certain temps s'égraina avant que tu ne daignes enfin lever la tête, le besoin d'une pause se faisant sentir et te rappelant la nécessité d'une réponse. D'un sourire pressé, tu retiras la serviette dans un mouvement théâtrale rappelant celui du torero qui manipule habilement sa muleta pour esquiver l'animal furieux de ne pouvoir atteindre sa cible. Fier de ton fait.

-TADAM...et voilà, maintenant toi et moi on est pareil...

Si le terme était sans doute un peu trop fort pour refléter l'exactitude de la chose, la fillette put découvrir une chevelure nouvellement éclaircie, ta préparation ayant eu l'effet escompté. Ta tignasse, d'ordinaire d'un brun sombre, tendait désormais vers un châtain qui jurait avec la coloration naturelle de la plupart des Nara. Tu agitas la tête de gauche à droite pour bien signifier la transformation au cas où celle-ci ne fût pas visible au premier coup d’œil, avant de reprendre le fil de ta couronne de fleur jusqu'à conclusion de l’œuvre qui, si elle n'avait rien d'artistique, avait au moins le mérite d'être conçue avec le cœur. Tu t'assis en tailleur face à ton interlocutrice, puis d'un geste lent, lui offris le résultat de ton labeur, le déposant sur son crâne avec délicatesse.

-J'avais raison depuis le début en fait, t'es vraiment un ange...

Accompagnés de la tendresse d'un sourire d'enfant, ces mots furent les derniers que Sayuri entendit avant que tu ne la salues d'une étreinte chaleureuse, en la remerciant pour ces instants passés en sa compagnie et lui promettant de se revoir un jour. Hélé par tes deux accompagnants qui en avaient terminé avec leur réunion, il te fallait en effet quitter le domaine Yamanaka, sans vraiment savoir quand tu pourrais y revenir.
Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka Sayuri
Yamanaka Sayuri
Indépendant
Messages : 366
Date d'inscription : 21/08/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang A
Ryos: 275
Expérience:
Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Left_bar_bleue1965/2000Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Empty_bar_bleue  (1965/2000)
Voir le profil de l'utilisateur

ft. NARA Shika

Deux clans, deux enfants, une rencontre fortuite

Échange




Le garçon semblait entièrement absorbé par la fabrication de la couronne. Son acharnement à la tâche te fit sourire. À cet instant précis, il te faisait penser à toi-même lorsque tu avais appris à ainsi tresser les fleurs.

Les fleurs que tu avais choisies s’agençaient aux couleurs des vêtements du jeune garçon. Tu voulais avoir quelque pour te souvenir de cette rencontre. Il t’avait impressionné. Sa vision des choses, son énergie, son dévouement à la tâche, sa gentillesse … Tu étais plus que ravie de l’avoir rencontré et, malgré tout, tu espérais qu’il se souvienne de toi de la même façon que tu allais te souvenir de lui.

Il retira alors la serviette de sa tête, dans un geste théâtral qui t’arracha un petit rire. Lorsque tu posas ton regard sur ses cheveux, ton rire s’interrompu. Tu le regardais bouche bée. Ses cheveux avaient pâli. Ils étaient châtains.

Ce changement de couleur de cheveux et ses mots te touchèrent tant bien qu’aux coins de tes yeux quelques larmes apparurent de nouveau.

« C’est gentil … de faire ça. »

Ce n’était pas tant l’idée de la coloration, mais ce que le geste cachait, ce qu’il voulait dire et dans ton esprit d’enfant naïf, c’était déjà amplement suffisant.

Il posa la couronne de fleurs qu’il avait faite sur ta tête. Tu le regardas d’abord surprise, mais tu posas rapidement la tienne sur sa tête. S’il te donnait la sienne, tu lui donnerais la tienne, c’était aussi simple que cela.

Il quitta rapidement par la suite et lorsque tu te retrouvas seule, tu accrochas la couronne au mur pour mieux la faire sécher.

Encore aujourd’hui, elle est accrochée au mur, toute desséchée et un peu en mauvais était par la faute du temps.





Jeux d'esprit et jeux d'ombre! (PV Sayuri, flashback an 1) Untitl25
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Clan Yamanaka-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.