:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Le port Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un vieux et un jeune. [Pv - Hakuei]

Ôni Bakuren
Ôni Bakuren
Indépendant
Messages : 40
Date d'inscription : 04/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Intendant - Rang A
Ryos: 50
Expérience:
Un vieux et un jeune. [Pv - Hakuei] Left_bar_bleue123/2000Un vieux et un jeune. [Pv - Hakuei] Empty_bar_bleue  (123/2000)
Voir le profil de l'utilisateur


Un vieux et un jeune

De passage dans la région, j'avais décidé de faire une halte au port d'Uzushio. Lieu d'activité par excellence, j'avais de nombreuses fois peint le berceau du commerce prolifique le nation maritime, que j'avais ensuite distribué aux tavernes locales. Un petit geste, une discussion sur l'Osmietisme, et hop, quelques potentiels fidèles .

Le jour descendait petit à petit, et je m'étais posté sur un toit d'une maison côtière, l'une des plus hautes qu'on pouvait trouver dans les environs. Vêtu d'une blouse blanche qui empêchait tout étranger de reconnaitre mon statut, je siégeais là, pinceau tendu pour observer la mer, devant une toile encore blanche. Concentré, j'essaie de saisir le reflet du soleil se baignant dans l'eau avec le plus de précision possible, jouant dans les ombres de navires marchands de passage, ou se perdant dans la petite foule de marins travaillant encore.

Néanmoins, un léger bruit me détourne de ma concentration. Vu la lourdeur du pas, et le bruit occasionné, ça doit être encore un jeune. Voire un enfant. Peut être quelqu'un qu'on envoie pour dégager le vioche du toit. Je laisse échapper un soupir de mécontentement. Le point de vue est agréable, et ça m'ennuierai de partir. Bon au moins, avant d'être viré comme un vieux sénile, je pouvais encore m'amuser avec le nouveau venu.

Pour commencer, je fais semblent de ne pas l'avoir entendu venir, et d'être concentré sur la contemplation de l'eau. On verra bien ce que le jeune arrivant décidera de faire.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité

Un vieux et un jeune


Feat Ôni Bakuren



Hakuei avait des petites habitudes. Un train-train bien rodé, des envies de constance. Pour changer un peu de son ancienne vie. Et pourtant celle-ci lui manquait relativement souvent. C'était surtout les visages des spectateurs qui le hantaient. Leur sourire, leur mine extasiée, leur visage inquiet, leurs éclats de rires ... Chaque représentation était un défi à relever. Il n'était pas aisé de séduire des gens venus de divers horizons, troublés par des soucis auxquels on ne comprenait pas tout. Mais généralement le défi était relevé, et les visiteurs repartaient réjouis, apaisés par ce moment de détente. Les enfants avaient des étoiles plein les yeux, des rêves plein les poches. Et le départ du public était le moment préféré d'Hakuei. Il se postait toujours à la sortie du chapiteau pour figer dans sa mémoire chaque visage. Une monnaie immatérielle mais tout aussi valorisante.

Alors de temps à autre, quand il se sentait nostalgique, il se rendait près du port principal. Les gamins s'y ennuyaient à mourir les jours libres, et encombraient les jambes des travailleurs. C'est par mégarde que le Genin s'y était un jour rendu, et désormais chacun de ses passages dans le coin était synonyme de spectacle de rue improvisé. Généralement il se contentait de quelques figures acrobatiques pas si impressionnantes, mais Mana l'aidait beaucoup à rendre la chose plus amusante. Le serpent sortait par les différents orifices de ses vêtements, et Hakuei jouait la surprise sous les rires hilares des jeunots. Parfois il lançait les couteaux. D'autres fois il emmenait les gamins plus loin, quand ils étaient trop encombrants pour les dockers, et faisait des démonstrations de Katon. Pas de quoi se faire mousser, mais de quoi s'amuser.

Aujourd'hui quelque chose était différent. Si sa "meute" d'enfant l'avait rapidement repéré, ils n'en avaient pas moins signalé la présence d'un autre "visiteur". Un vieux monstre. Un type colossal avec une barbe. Un jeune déguisé en moine. Aucune version ne s'accordait, si bien qu'Hakuei se dirigea vers le lieu indiqué, par curiosité. Et il ne s'attendait pas à ce qu'il vu.

" - Dites l'Ancien, que faites-vous perché là-haut ? Vous risquez de vous blesser ! ... Oh mais vous êtes un artiste ? Vous peignez quoi ? On peut voir ? "


Oui, Hakuei avait tendance à vite s'emporter. Il n'avait pas pris le temps de se décrire l'homme, et se contenta de noter deux éléments. Le premier, il ne le connaissait pas, et ne l'avait jamais vu à Uzu. Si les gamins étaient aussi surpris, il n'était probablement pas de la région. Mais en soit, il s'en moquait. En revanche le pinceau de l'inconnu intriguait fortement le jeune Kasai. Il avait longtemps erré dans les rues de son village en quête d'un "semblable", qu'il soit du milieu du cirque ou de n'importe quel domaine. Un écrivain, un musicien, un marionnettiste, un peintre ... n'importe quel genre d'homme, du moment qu'il serait artiste. Mais sans succès. Sa mère lui avait toujours dis que les personnes comme eux partageaient un "morceau d'âme", des points communs, une sensibilité proche. Proche, mais souvent interprétée différemment par chacun.

Et aujourd'hui, Hakuei tombait enfin sur un professionnel du pinceau. Du moins l'avait-il supposé, vu qu'il n'avait pas esquissé un geste en le voyant arriver. Il devait être concentré. Si bien que le Genin pris son mal en patience, attendant que l'Ancien daigne lui répondre. Ce qui pouvait prendre la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Ôni Bakuren
Ôni Bakuren
Indépendant
Messages : 40
Date d'inscription : 04/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Intendant - Rang A
Ryos: 50
Expérience:
Un vieux et un jeune. [Pv - Hakuei] Left_bar_bleue123/2000Un vieux et un jeune. [Pv - Hakuei] Empty_bar_bleue  (123/2000)
Voir le profil de l'utilisateur


Le plus grand des artistes

Comme je l'avais plus ou moins deviné, un jeune garçon s'approche de la maison, et me lance, depuis le contrebas de la maison :

" - Dites l'Ancien, que faites-vous perché là-haut ? Vous risquez de vous blesser ! ... Oh mais vous êtes un artiste ? Vous peignez quoi ? On peut voir ? "


L'ancien... C'est un brin insultant, mais je décide de ne pas relever. Non, ça a l'air d'être un gosse qui bombarde les gens de questions, plein de vitalité, et je me demande comment je vais me la jouer avec lui pour m'amuser un peu, et l'amuser aussi. Je pourrai l'ignorer, et faire le bout de bois sec rabougri qui reste sans bouger. Je pourrai faire le vieux sénile. Oh, ou je pourrai faire le vieux arrogant ! Ça fait longtemps que je l'ai pas sorti à quelqu'un, celui là, pourtant il est plutôt amusant à jouer. C'est donc décidé, on va s'amuser un peu.

Je me déplace d'une traite vers le bord du toit, avant de dégainer un autre pinceau de ma blouse, que je lui lance dans la figure. Je lui lance ensuite, dominant le port de toute ma splendeur :

"Je ne suis pas UN artiste, jeune homme. Je suis le plus grand artiste que le sekai ait jamais porté, le meilleur d'entre tous, sacré plus grand peintre de notre monde, et pionnier dans de très nombreux arts ! Si tu veux voir ce que je peints... T'as juste à monter me rejoindre."


Et voilà, la corde est lancée. Un tissu de mensonges, une proposition d'évasion, ça promet une rencontre peu banale. Pour rajouter un peu d'amusement, je gribouille deux trois formes à la va-vite sur ma toile, histoire de voir sa réaction, si il osera me dire que c'est une peinture horrible ou non. Et puis, ça m'a l'air d'être un garçon intéressé. peut-être que si il est sage ou si il me plait bien, je lui donnerai deux trois trucs.

L'Osmietisme peut être connu par tous, et je pense qu'un jeune homme guidé par ses principes peut recevoir une grande aide dans la vie. Même si il n'adhère pas, la philosophie d'une telle religion peut restée quelque part dans son esprit et se manifester a des moments opportuns. Si il en vaut la peine, je lui donnerait de l'engrais pour qu'il développe son art...

Enfin, faut qu'il grimpe jusqu'en haut, déjà.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité

Un vieux et un jeune


Feat Ôni Bakuren



Décidément, le vieux ne s'étouffe pas avec l'humilité. Ça doit coûter trop cher. Hakuei avait l'habitude de ce genre de comportement, le dompteur était pareil au cirque. Sous prétexte que Monsieur jouait avec des minous, il était le meilleur. Mouais. Ça n'a rien d'un talent particulier, un apprenti aurait tout aussi bien pu le remplacer. Mais c'était désormais le passé. En tout cas il était vif le bougre ! L'espace d'un instant le visage d'Hakuei s'était décomposé, en proie à l'angoisse : il avait failli tomber ce vieux dégénéré ?! Non, finalement son geste semblait parfaitement maîtrisé, et son équilibre était la preuve qu'il savait ce qu'il faisait. Le gamin en profita pour expirer un bon coup sa surprise, et l'autre en profita pour lui envoyer une arme bien sommaire dans la tronche.

Le Genin sentait son visage chauffer là où le pinceau avait atterrit. En plein sur le long du nez. En soit c'était déjà mieux que dans l’œil. Mais il ne comprenait pas pourquoi l'Ancien avait été aussi brutal. Après tout il ne faisait que s'intéresser ? A moins qu'il ne se soit sentit insulté ? Ou brusqué ? Gêné dans son élan artistique ? Pour l'"Ancien" c'est respectueux. Les mômes de toute à l'heure ne s'étaient pas gênés pour l'appeler le "vieux", eux. Hakuei se demandait par qui son interlocuteur se prétendait sacré. Par les dieux ? Par un Daimyo ? Ou par l'ivrogne du coin ? De toute façon la curiosité du Genin était sans fin, et il lui fallait ramener le pinceau. Il canalisa donc son chakra dans ses pieds pour escalader le petit bâtiment et rendre l'objet à son propriétaire.

" - Le pinceau en plein visage, c'était optionnel vous savez. "


Hakuei se tortilla pour observer le rendu du vieillard, et fut pour le moins surpris. Des gribouillages ? Ce vieux se payait-il sa tête ? Ou bien était-ce une ébauche ? Difficile à dire. Ne sachant trop quoi en penser, le gamin se contenta de quelques politesses accompagnées d'un ersatz d'opinion.

" - Ce doit être votre préparation, n'est-ce pas ? Ou bien vous pratiquez l'art abstrait et minimaliste ? L'avantage avec l'art c'est que chacun l'interprète comme il le souhaite. Moi, j'avoue que ça ne m'inspire rien là maintenant."


Même avec un intense effort, le Genin ne parvenait pas à donner une nature aux formes. Non vraiment. Ça ne ressemblait ni à un homme. Ni à un animal. Ni un objet. Et encore moins à la Nature. Peut-être que l'Ancien était un loufoque ? Quoi qu'il en soit le jeunot était un peu déçu. Il laissa tomber le pinceau sur le rebord du toit.

" - Et dans quels autres arts vous excellez ? "


Peut-être que la peinture n'était tout bonnement pas son point fort ? Peut-être le surprendrait-il autrement ? En tout cas la présence du vieillard était étrange. Et Hakuei mourait d'envie d'en savoir plus sur cet ancêtre funambule amateur de toit et de lancer de pinceau.
Revenir en haut Aller en bas
Ôni Bakuren
Ôni Bakuren
Indépendant
Messages : 40
Date d'inscription : 04/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Intendant - Rang A
Ryos: 50
Expérience:
Un vieux et un jeune. [Pv - Hakuei] Left_bar_bleue123/2000Un vieux et un jeune. [Pv - Hakuei] Empty_bar_bleue  (123/2000)
Voir le profil de l'utilisateur


Arrogance

J'ai l'étonnante surprise de voir, enfin, entendre le gamin grimper les murs en malaxant du chakra, révélant donc des capacités de shinobi. Je sais bien que nous sommes dans un village ninja, et que certains sont formés très jeunes, mais je pense qu'on ne peut saisir tout ce qu'implique un tel engagement du haut d'un tel âge... M'enfin, chacun suit sa route, je n'étais pas non plus entièrement mature lorsque je me suis dévoué à Karo, et pourtant je m'en porte très bien aujourd'hui. Toujours est-il que le garçon est monté, accompagné par mon pinceau.

" - Le pinceau en plein visage, c'était optionnel vous savez. "


Il ne manque pas de cran, et c'est tant mieux, je n'ai pas envie de me farcir la compagnie d'un enfant trop immature pour ne serais-ce que comprendre ce qu'est l'art. En parlant d'enfant, il observe ma toile, et je sens qu'il est dubitatif. osera, osera pas ?

" - Ce doit être votre préparation, n'est-ce pas ? Ou bien vous pratiquez l'art abstrait et minimaliste ? L'avantage avec l'art c'est que chacun l'interprète comme il le souhaite. Moi, j'avoue que ça ne m'inspire rien là maintenant."


Je l'observe se concentrer pour essayer de deviner des formes, peut être pour essayer de ne pas me blesser, et j'ai un sourire malgré moi. C'est transpirant d'honnêteté, et de naïveté. mais d'un autre côté, ses paroles sont assez proche de ce qu'est l'art, montrant qu'il a déjà réfléchit au sujet. J'ai peut-être fait une bonne touche ? Je lui dis donc, abandonnant mon rôle qui n'était là que pour le tester :

"Ah, c'est juste un début, ça ne représente rien du tout. La peinture, ça prends du temps, surtout pour se décider de ce que l'on va peindre, en réalité. J'ai quelques idées, mais rien de bien concret pour l'instant !"


Je vois bien que ne le convaincs pas. Il faudra sans doute que je lui fasse une démonstration à la fin de notre rencontre, pour le convaincre.

" - Et dans quels autres arts vous excellez ? "


Il laisse tomber le pinceau sur le bord du toit, et, avec une rapidité surprenante, je l'attrape, donnant limite l'impression de me téléporter à côté. Dans quels autres arts j'excelle, hein ? Facile ! je m'amuse à lui dire avec fierté, arrogance plutôt :

"Tous !"
Un silence se fait, et je remarque que mon nouveau compagnon est toujours dubitatif, en fait moi aussi j'y crois à moitié. Du coup, je minimise un peu mes propos, m'approchant un peu plus de la vérité : "Enfin, surtout la danse, et le taïjutsu... Mais je reste très fort dans tous les domaines, hein !"

J'ai pris une pose à moitié menaçante, les yeux lançant des éclairs sur le jeune homme, comme le mettant au défit de contester mes paroles.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Le port-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.