:: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nara Towa [Test fini]

Nara Towa
Nara Towa
Indépendant
Messages : 140
Date d'inscription : 14/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG C
Ryos: 0
Expérience:
Nara Towa [Test fini] Left_bar_bleue727/500Nara Towa [Test fini] Empty_bar_bleue  (727/500)
Nara Towa [Test fini] Dim 14 Oct - 10:21
Nara Towa



Matricule ninja
NOM : Nara
PRÉNOM : Towa
GROUPE : Indépendant
GRADE : /
RANG : C
SEXE :
ÂGE : 24 ans
SITUATION : Célibataire
FAMILLE :
-Grands-parents
-Mère et père, présumés morts pendant la guerre
-Grand frère irresponsable et fainéant, de huit ans son aîné, Kagerou


Personnalité
QUALITÉS
Protectrice
Ouverte d'esprit
Sérieuse
A l'écoute
Patiente
Créative
Réfléchie
Sensible
Calme
DÉFAUTS
Avide de connaissances
Possessive
Parfois Froide (malgré elle)
Réservée
Individualiste
Perfectionniste
Nerveuse
Fourbe
Curieuse
AIME
Son clan et Inari
Découvrir de nouvelles choses
Les enfants
La nature et les animaux
Les festivals
Le shogi et le go
N'AIME PAS
Les personnes irrespectueuses avec la nature
le Taijutsu et les efforts physiques
Les combats inutiles
L'échec
Les idiots bruyants et bourrus
Ceux qui abandonnent les leurs
AUTRES
Désire recueillir le plus de connaissances possibles
Veut rassembler les rouleaux du Sage des Six Chemins  Retracer son histoire et découvrir l'origine du chakra
Croit en l'existence de divinités
S'oppose fermement à ce que le clan rejoigne un des trois villages ninja
PHYSIQUE
TAILLE :
1m72
POIDS :
57kg
PEAU :
Claire
CHEVEUX :
Blond vénitien
Longs et ondulés
YEUX :
Couleur bleu ciel
en amande
VISAGE :
Une très brève description de son visage : Visage ovale aux traits fins qui s'accompagne de lèvres pulpeuses, de très longs cils, d'un nez et de sourcils fins.
Un grain de beauté est visible en dessous de ses lèvres, du côté droit de son visage.
CORPS :
Une très brève description de son corps : Elle a de longues jambes et une taille fine, tandis que son corps est doté de formes généreuses.
AUTRE :
Une brève description de signe particulier : Aucun tatouage ou aucune tache de naissance ne vient se dessiner sur la peau immaculée de Towa. Elle porte tous types de vêtements, traditionnels comme modernes, toutes couleurs confondues bien qu'elle ait tendance à préférer les vêtements féminin, qui mettent ses formes en valeur, aux couleurs sobres.
Histoire

► Towa est née en l'an -9, en automne, alors que les feuilles rougeoyantes tombaient des arbres de la somptueuse Forêt d'Inari, exécutant une dernière danse avant de servir d'engrais à la terre. C'était en plein tournant dans l'histoire du monde, un an après la fondation de Tetsu, quatre ans avant la fin des meurtrières guerres de clan...

► A partir de l'an -8, elle et son frère furent pris en charge par leurs grands-parents. Leur grand-mère était stricte et énergique mais gentille tandis que le grand-père était plutôt paresseux et rêveur. Un couple classique du clan Nara...  

► En -5, alors que la paix est d'actualité, les parents de Kagerou et Towa sont présumés morts bien que leurs cadavres n'aient pas été retrouvés. Les grands-parents s'occupent donc de l'éducation des deux enfants.

► Le vieil homme enseigne le go et le shogi à ses petits-enfants, en -3. Tandis que l'ancienne commence à leur apprendre les compétences basique du ninja.

► A partir de l'an 0, Towa se balade souvent dans les bois d'Inari, au point d'en connaître les moindres recoins, et se fait l'amie des daims. C'est aussi à cette époque qu'elle commence à s'intéresser aux divinités et à l'histoire de son clan. Peu à peu, elle se replonge dans les légendes autour du Sage des Six Chemins que sa grand-mère lui contait quand elle était toute petite.

► De l'an 1 à l'été de l'an 4, la vie de la jeune Nara se compose principalement de go, de shogi et de méditation en pleine nature.

► A partir de l'automne de l'an 4 jusqu'à l'hivers de l'an 6, elle va parfois s'entraîner avec Nara Shika qui deviendra plus tard le chef de clan. Bien évidemment, la différence de niveau se fait ressentir puisqu'elle ne s'était jamais vraiment entraînée jusqu'à présent et qu'elle ne connaissait qu'un jutsu hors ceux qui étaient connus de tous.

► Après le départ de l'hyperactif, Towa va s'intéresser de plus près à la politique du clan et va commencer à effectuer des missions d'éclairage, de traque puis d'assassinat. Elle va également tenter de motiver son bon à rien de frère qui passait son temps à dormir ou à jouer au go et au shogi malgré son niveau lamentable.

► En l'an 11, la jeune femme se retrouve dans une situation délicate. Alors qu'elle était seule, en train de se prélasser dans un arbre d'Inari, un groupe d'inconnus passe avec une carriole. Pensant qu'il s'agissait de marchants perdus, elle descendit de son arbre et s'en alla leur parler. Il s'agissait en réalité de bandits et elle du se confronter aux six hommes dont deux ninjas. Elle perdit et sombra dans l'inconscience. Lorsqu'elle s'éveilla, blessée, elle était chez elle. Un camarade, sur le retour d'une mission, avait vu les bandits et les avait vaincu. Puis, il avait libérer les humains capturés et destinés à finir esclaves avant de ramener la jeune Nara.

► Depuis, plus prudente qu'auparavant, elle continue de protéger la forêt d'Inari, d'assister les figures importantes du clan, à son niveau, de s'entraîner et d'effectuer quelques missions bénéfiques pour les siens. Tout en essayant d'accomplir ses objectifs : acquérir le plus de connaissances possibles et collecter les parchemins du Sage des Six Chemins pour retracer son histoire et connaître l'origine du chakra.
Test RP

Aïe...
Ma tête...
Tout est flou...
J'ai tellement chaud...
Qu'est-ce qu'il s'est passé ? J'étais dans la forêt et puis, il y a eu ces inconnus avec leur carriole. J'ai voulu les guider et là, plus rien. J'ouvre lentement les yeux, m'adaptant à la lumière ambiante. Tournant la tête tout aussi lentement, d'un côté puis de l'autre, je me rends compte que je suis chez moi, dans mon lit. Je tente de me relever, mais une douleur aiguë traverse mon corps.

-Tu as des fractures et l'on t'a drogué, tu ferais mieux de ne pas bouger.

-Oba-chan... Qu'est-ce qu'il s'est passé ? C'est... Flou, dans ma tête.

La vieille femme s'avance vers moi et s'installe. Elle s'installe et plonge son regard dans mes yeux bleus. Elle ne ment pas. Elle ne ment jamais. Et, de sa voix tremblante, elle m'explique ce qu'il s'est passé. Ce qui est flou dans mon esprit... Peu à peu, je me rappelle de ce qu'il s'est passé...

Alors que je venais de passer devant le petit groupe pour leur indiquer la route à suivre, car Inari était une grande forêt où rares étaient ceux qui ne s'y perdaient pas, je reçus un coup dans la nuque. Evidemment, je m'effondrai, mais grâce à ma formation ninja et à toute ma détermination, je parvins à me relever, difficilement.
"Elle est coriace..." "Il ne faut pas abîmer son visage, elle se vendrait moins cher."
Mon visage ne risquait rien, certes, mais le reste de mon corps n'était pas protégé. Debout, je m'armais d'une arme ninja et me jetai sur un premier homme, lui entaillant la main. Puis, je donnai un coup de pied à un second type, mais je reçu un coup dans la jambe droite, me faisant basculer en avant, avant de recevoir de violents coups au niveau des côtes. Je me relevai, sous la pression de main qui me saisirent, mais je mordis l'une de ces personnes qui me tenaient, ce qui me valut un nouveau coup, assez puissant pour que je tombe inconsciente.

-Comment je suis arrivée là ?

- Shikana rentrait de mission. Il est tombé sur le petit groupe et a remarqué que quelque chose n'allait pas... Il a gardé ses distances et les as interrogé, ayant remarqué des incohérence, il a demandé à voir la marchandise et ces hommes sont devenus violents. En gardant ses distances, en jouant sur la fatigue et sur ses connaissances du terrain, il a su les vaincre. Puis, en jetant un oeil à la cargaison, il vous a trouvé, toi et cinq autres femmes. Vous étiez toutes attachées et droguées.

Allongée, je passe mon bras droit sur mon visage, cachant mes yeux. Je reste immobile et silencieuse. Je suis stupide... Pourquoi me suis-je précipité vers eux pour les aider, sans même vérifier ce qu'ils transportaient ? Et puis, j'avais perdu mon sang froid... Mon Taijutsu est nul, alors pourquoi est-ce que j'ai pu miser sur le corps à corps ? Qu'est-ce qu'il m'a pris ? Sur ce coup là, j'avais été naze. Je me glisse sur le côté et j'ouvre les yeux pour regarder une fleur en pot qui se trouve juste à côté de mon lit. Elle a poussé. La pousse a grandi pour devenir fleur. Moi, je n'ai jamais été autre chose qu'une pousse, je n'ai jamais grandi. Pourquoi ? Suis-je destinée à rester faible et à commettre des erreurs stupides, jusqu'à la fin de ma vie ?
Une larme coula le long de ma joue droite. Je suis en retard, je suis toujours en retard... Douleur, honte et frustration, voilà ce que j'avais gagné à agir sans réfléchir. Je maîtrise l'Hiden Nara, mais suis-je vraiment une Nara ? Parfois, je ne me sens pas à ma place. J'ai l'impression d'être différente, d'être une étrangère. La plupart des membres du clan ont les cheveux noirs, moi non, la plupart des hommes du clan sont des paresseux et la plus part des femmes sont au contraire actives, je ne me reconnais pas là dedans non plus... Il y a ceux qui se laissent porter par le vent et ceux qui travaillent dur, encore une fois, je suis dans l'entre deux. Et si l'entre deux était le néant... Est-ce que cela voudrais dire que je ne serais rien ?

- Je vais t'apporter des encens, ensuite je te laisserai seule.

-...

Ma grand-mère sors, j'entends ses pas s'éloigner de ma chambre. J'ai mal... J'ai mal et maintenant,  j'ai froid... Je me sens seule. Est-ce que cette femme qui s'est démenée pour m'élevée et m'entraîner a honte de moi ? Est-ce qu'elle culpabilise pour ce que je suis devenue ? Je n'aime pas le contact avec les autres... Je ne l'aime pas parce que ça fait peur, parce que c'est prise de tête... Si je venais à aimer quelqu'un, je devrais tout faire pour que cette personne ne me haïsse pas, tout faire pour qu'elle soit fière. C'est compliqué... Tellement compliqué... Si je n'ai pas d'amis, au moins, je ne risque pas de décevoir... Et je n'aurais pas à craindre de les perdre.

La femme rentre, dépose les encens après les avoir allumé et me glisse quelques mots avant de repartir : "Ne te torture pas avec ça". Facile à dire... Celui qui m'a sauvé a quatre ans de moins que moi et je n'ai rien pu faire alors que lui, seul, il a réglé cette histoire. Pourquoi ces hommes étaient-ils passés par notre belle forêt pour faire leur petit commerce ? S'ils n'étaient pas entrés, il n'y aurait pas eu de problème. Mais, cela serait dommage d'interdire strictement l'accès à Inari parce que certains étaient malintentionnés... Je respire profondément. L'odeur qui s'élève dans ma chambre m'apaise, je ferme les yeux et tente de faire abstraction de la douleur. J'ai besoin de me reposer et de récupérer si je veux pouvoir réfléchir convenablement, il faut que la douleur diminue... Je fais le vide dans mon esprit et laisse le sommeil me gagner.




Le chant des oiseaux me réveille. J'ouvre les yeux et, m'appuyant sur mes coudes, je me redresse. Je fais une légère grimace, souffrant un peu de mes blessures, puis je me lève. J'ai l'impression que cela va déjà mieux... Pourtant, je n'ai pas dormi pendant très longtemps, si ? Les premiers pas sont difficiles, mais je m'adapte et j'avance. Après avoir fait une petite toilette des plus agréable, je me dirige vers une petite pièce uniquement utilisée afin de jouer au go ou au shogi. Je m'installe dans un coin, assise contre un mur et j'attends. Qu'est-ce que j'attends ? Je n'en sais rien. Là, j'ai envie de pleurer... Mais je retiens ces larmes et j'observe l'extérieur. Je regarde un arbre et ses feuillages, puis je regarde des fleurs et les buissons. Rien d'exceptionnel jusqu'à présent...

Je ferme les yeux, quelques secondes, puis je les ouvre de nouveau. A ce moment-là, je perçois un faon et un daim... Il sont là, face à moi. Immobiles. Ils me regardent avec leurs grands yeux. Ils sont magnifiques, sublimes, irréels... Je me lève doucement et je m'approche d'eux lentement pour ne pas les effrayer. Je ne ressens plus la douleur. Maintenant, il n'y a plus que moi et ces animaux sacrés. Je tends la main vers l'adulte qui s'avance d'un pas, je le touche. Ma main caresse délicatement sa fourrure. Il est doux. Il ne bouge toujours pas. J'en profite pour me rapprocher d'avantage et l'enlacer. Là, je me sens bien. Je me rappelle pourquoi j'ai choisi de protéger cette forêt, pourquoi je ne veux pas la quitter... C'est un lieu béni par les dieux, les animaux qui y vivent sont nos amis, ils nous protègent et nous réconfortent.
Des larmes coulent de mes yeux tandis que je cache mon visage dans la fourrure de la bête. Les oiseaux ont cessé de chanter. Je pleure, je pleure et je recrache toute cette frustration qui est en moi à ces créatures divines. Je ne leur fais pas de mal, je leur confie juste tous ces sentiments qui m'écrasent. Puis, après dix bonnes minutes à relâcher tout ce que j'avais sur le coeur, je reprends mon calme, je sèche mes larmes et je prends soin des deux êtres qui sont venus me rendre visite. Je les caresse et leur offre des friandises, je leur souris et je les remercie. J'avais songé, juste avant leur arrivée, à déposer les armes. Mais, ils ont su raviver cette flamme, cette volonté de protéger la forêt. Ils ne pouvaient qu'être envoyés par les dieux.

La porte derrière moi s'ouvre et les créatures disparaissent aussi vite qu'elles sont apparues. Rêve ou réalité ? Impossible de le savoir. Tout ce don j'étais sûre, c'était que j'avais pleuré et que maintenant, même si je me sentais un peu pathétique, j'étais plus légère. Mon grand père me sourit. Ma grand mère avait du lui parler et, rien concernant mon état d'esprit ou mes yeux n'avait du lui échapper. Il était comme ça, bons yeux, bonnes capacités cognitives... Mon esprit ne pouvait pas l'égaler.

- Est-ce que tu accepterais de jouer au shogi avec moi ?

- Bien sûr, Oji-sama.

Je m'installe face à lui, devant un plateau de jeu. Nous sommes silencieux, je fais le premier mouvement, il sourit. A ce moment-là, je ne comprends pas le sens de ce sourire alors, je continue de jouer, sans rien dire. Il ne me regarde pas, il ne regarde que le plateau. La plupart du temps, il ne prend que deux minutes à jouer, parfois dix. Je ne mets jamais plus de deux minutes. Cependant, je me retrouve bien vite dans une situation délicate et c'est ma défaite. On commence une nouvelle partie. Je fais le premier mouvement et il me répond. Puis, il prend soudainement la parole, me déstabilisant.

- Tu es rapide... Il semblerait que tu sois bien meilleure que ce que j'ai pu penser...

- Hum ?

- Et bien, tu as déjà analysé mon jeu et trouvé une stratégie pour me battre pour avoir joué si vite, non ? Au shogi comme dans la vrai vie, il n'y a rien qui doit être laissé au hasard. Il ne faut jamais se précipiter. Lorsque tu affrontes un adversaire que tu ne connais pas, tu dois tenter de déterminer les pions qu'il a en main, puis il faut que tu analyse son jeu avant de contre-attaquer en anticipant ses prochains mouvements. C'est comme ça que l'on peut réussir ce que l'on entreprend.

Je ne réponds rien et je regarde le plateau. Jusqu'à présent, je n'ai pas véritablement tenté d'anticiper ses mouvements. Je me contentais de faire les mouvements qui me feraient perdre le moins de pièces possibles. Je change donc de façon de jouer. C'est la première fois qu'il me donne de véritables leçons en jouant, des leçons sur les stratégies... Dans un sens, je suis contente, mais dans un autre, je me demande si cela avait une autre signification, un but précis. Tandis que l'on joue, je me questionne et, vite, je compare cette histoire à mon échec. Je comprends... Je m'étais précipitée, je ne savais rien sur eux et pourtant, j'ai joué, à l'aveuglette, et j'ai perdu. J'ai perdu comme je perds tout le temps en me confrontant à mon aîné. On continue à jouer... Je gagne pour la première fois.

- Merci.

- Tu sais, le pion. Celui dont personne ne veut et que tout le monde sacrifie comme tu l'as fait dans cette partie... Il peut devenir ce qu'il désire être alors moi, je n'aime pas le sacrifier parce qu'il est plus fort que n'importe qui, même dans sa faiblesse. Il a un potentiel d'évolution que les autres n'ont pas...

Pour une raison qui m'échappe, je suis libérée d'un poids et je pleure. Je ne pleure pas par tristesse ou pour quoique ce soit de négatif, je suis heureuse d'avoir partagée ce moment avec lui. Il me sert dans ses bras. Je suis un pion, c'est ça ? Et si je trace ma route, si je continue à avancer à mon rythme, je deviendrais aussi forte voir plus forte que les autres ? Je leur suis reconnaissante, aux esprits de la nature et à ma famille...

- Au lieu de pleurer, tu veux pas jouer au shogi ou au go ?

Cette chaleur est la raison pour laquelle je dois protéger cette forêt...
Derrière l'écran
PSEUDO : Uzumaki Haruka, Serika Senri et plein d'autres
ÂGE : Il a pas changé, pour l'instant (17)
CONNU PAR : Moi ?
AUTRE CHOSE ? Vive les TC ?
Revenir en haut Aller en bas
Nara Towa
Nara Towa
Indépendant
Messages : 140
Date d'inscription : 14/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG C
Ryos: 0
Expérience:
Nara Towa [Test fini] Left_bar_bleue727/500Nara Towa [Test fini] Empty_bar_bleue  (727/500)
Re: Nara Towa [Test fini] Lun 15 Oct - 6:30
Nara Towa
Yop !

Je pense que c'est bon pour l'histoire, la personnalité et le physique
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Correcteur
Messages : 1296
Date d'inscription : 16/03/2017
Re: Nara Towa [Test fini] Lun 22 Oct - 13:39
Correcteur
Coucou, désolé du retard, voici l'heure de ton test RP, tu as deux semaines à partir de maintenant, bonne chance !

Test RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nara Towa
Nara Towa
Indépendant
Messages : 140
Date d'inscription : 14/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: RANG C
Ryos: 0
Expérience:
Nara Towa [Test fini] Left_bar_bleue727/500Nara Towa [Test fini] Empty_bar_bleue  (727/500)
Re: Nara Towa [Test fini] Mar 23 Oct - 11:52
Nara Towa
C'est fini ^^

Bonne lecture !
Revenir en haut Aller en bas
Correcteur
Correcteur
Messages : 1296
Date d'inscription : 16/03/2017
Re: Nara Towa [Test fini] Mar 23 Oct - 17:47
Correcteur

   
   
Nara Towa [Test fini] Pq2c


   
Respect test-rp et originalité

Un récit très agréable à lire !

Si le début est un poil mou et ta défaite est résumée un peu vite, plus factuelle que ressentie, ton récit devient beaucoup plus intéressant lorsque tu passe à l'introspection, tes émotions sont très bien rendues et cohérentes, tu joue avec ton environnement pour en susciter d'autres, et tout le cheminement que tu as fait pour surmonter ton échec est  vraiment agréable à lire et décrit de façon intelligente et originale, donc c'est très bien !

Pour moi, le test Rp est respecté.



   
Orthographe et grammaire

J'ai relevé relativement peu de fautes, quelques rares confusions entre passé simple et imparfait, parfois une majuscule qui n'a pas raison d'être, ou quelques fautes d'inattention.
En résumé, je pense que ce ne sont que des fautes anecdotiques, qu'une relecture éliminera sans mal, c'est donc très bien là aussi.



   
Avis général et verdict

Le Test est respecté, le récit est entrainant, les fautes sont minimes... Ai-je besoin de continuer ?

Sans surprise, je te valide Indépendante de rang C, je t'invite à recenser ton avatar par ici et à créer une fiche technique.

Au plaisir de te croiser IRP o/



   
Correction par Akane Itachi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.