:: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Nord-Est :: Vallée de la Foudre Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Uzumaki Otohime
Uzumaki Otohime
Uzushio no Chunin
Messages : 34
Date d'inscription : 25/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - rang C
Ryos: 0
Expérience:
[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Left_bar_bleue260/500[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Empty_bar_bleue  (260/500)
Voir le profil de l'utilisateur

Ce coup-là, je le sens mal. Les paroles de la cousine éloignée ne sont pas bien passées, et même moi (qui suis archi-conne) j'arrive à voir ce que la sorcière essaie de faire. C'est un test. Elle veut voir si on est des bonnes personnes, ou bien des grosses folles.

Elle va avoir du mal à m'arrêter. Elle est tombée sur plus folle qu'elle.

«Oh, non! Ma soeur ne voulait pas vous choquer, c'est juste notre façon de parler: on ne connait pas encore très bien les termes. La vie n'a pas été gentille avec nous, et parfois c'est difficile de ne pas juste ressentir de la colère. On a déjà que très peu de choses, et ce qu'on cherche c'est surtout la paix, après ce qu'on a vécu. On cherche à en apprendre plus et à se dédier, pour apprendre à contrôler notre colère.» J'essaie de faire passer Haruka pour une orpheline qui peine à s'en remettre en me disant que la femme voudra la prendre sous son aile.

Et moi j'ai encore une chance de jouer la jeune agnelle qui attend la rédemption divine.

Je m'approche de ma "soeur" pour lui donner quelques petites tapes dans le dos (pas fort, je suis pas une sauvage), pour faire semblant de la rassurer dans ses propres paroles et tenter de convaincre la dame. «Je pense que ce qu'elle voulait dire, c'est plutôt qu'il faut pardonner les pécheurs, mais pas les péchés. T'es pas une vilaine personne, même si des fois tu fais des erreurs le long du chemin... tu comprends ce que je veux dire?»

Je finis par lâcher l'épaule de ma soeur en arrêtant du même coup de taper dans son dos. Je me redresse, et cette fois-ci je suis prête à répondre: j'ai eu assez de temps pour improviser, je sais ce que je veux dire à la moine cette fois-ci. «Je ne veux pas me venger de ce qui s'est produit, et je ne veux pas de mal à ceux qui l'ont fait. C'est juste que ça reste dur à porter, surtout quand on ne sait pas ce qu'on peut faire ensuite. Oui, je suis encore en colère par rapport à ce qui est arrivé à nos parents. Ça ne les fera pas revenir, alors je choisis de continuer et de chercher un endroit qui m'aidera à guérir mes blessures, pour que je puisse aider à mon tour.»

Oula, j'ai les larmes aux yeux...

Bon, mes parents sont toujours vivants, mais des fois j'ai l'impression de parler avec des âmes mortes. C'est pour ça que je pars toujours de chez moi, que j'essaie de ne pas les voir; pour ne pas être en colère. Ça se rejoint drôlement, pour le coup.

«Je cherche un endroit où me sentir de nouveau chez moi, c'est tout ce que je peux dire. Je ne doute pas de ma foi, mais je n'ai que moi-même à offrir. Je peux fournir des efforts, je peux écouter et je peux comprendre. Je ne peux pas rejeter le passé, je l'ai vécu, mais je peux faire le choix de le porter sur mes épaules et d'avancer quand même. Puis je me dis qu'un jour, je tomberai sur quelqu'un comme moi, et que ce sera à moi de l'aider; c'est comme ça, la vie.» On te fout des épreuves difficiles, on te laisse le temps de comprendre, et après on te met sur le chemin de quelqu'un d'autre. Aidez-vous.

Mission rang B, Trésor du Ciel - ft. HARUKA & AKAI



État et Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Messages : 641
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Trésor du ciel


La moniale écouta attentivement la jeune Uzumaki tenter de rattraper ses propos chargés de zèles prononcés à peine quelques instants plus tôt. Un petit sourire naissait sur ses lèvres. La jeune femme se contredisait un peu, mais pour la l’aînée, sa fougue lui suffisait, du moins pour l’instant. Elle verrait la réelle étendue de son zèle un peu plus tard, ça, elle en était certaine. Elle hocha la tête et tourna son attention vers la cadette qui semblait renchérir pour solidifier les dire de sa ‘’sœur’’.

Il fallait bien l’avouer, elle aimait voir les deux filles ainsi, près l’une de l’Autre, à se soutenir mutuellement. Il n’y avait jamais rien de plus beau que l’amour fraternel, si on lui demandait. Ça lui rappelait une époque depuis révolue, où elle-même avait sa sœur à ses côtés. Un sourire aux lèvres, elle n’écouta pas tous les arguments de la rousse avant de lui dire :

« N’oubliez jamais. Soyez toujours là l’une pour l’autre. Vous m’avez l’air proche toutes les deux. Profitez-en. Venez, la route est longue pour rentrer au temple. »

Elle leur fit signe de la main de la suivre sur un petit chemin sinueux qui remontait vers l’est de la montagne. La marche était longue, comme l’avait dit la vielle moniale. La forêt était dense de ce côté de la montagne et il était difficile de voir loin devant soi. Les deux Kunoichis devaient s’en remettre à leur guide qui semblait tellement habituée de marcher ce sentier qui n’avait pourtant rien de facile. Il fallait être en forme pour faire le chemin au même rythme que cette femme.

Et après deux heures de randonnée rapide, les deux femmes à la chevelure de feu virent apparaître devant elle un vieux temple aux couleur défraichi, mais à l’apparence entretenu. Les quelques bâtiments étaient entourés d’une basse muraille et d’une quantité d’arbres et de végétation surprenante.

Dans le temple, Haruka compta une trentaine de chakra, dont l’un d’eux qui était vraiment plus puissant que les autres. À l’entrée, il y avait deux jeunes moines à la mine déterminée. Ils saluèrent vigoureusement la femme, comme s’ils cherchaient à l’impressionner.

« Madame, qui sont vous invitées ? demanda celui de droit.
- De nouvelles recrues, je l’espère bien. »

La femme se tourna ver les deux Uzumaki et sourit de nouveau avant de porter son attention vers le gardien de gauche.

« Informe la prêtresse en chef que nous avons deux recrues à tester. »

Il s’inclina et disparu dans le temple. Lorsqu’il revint une dizaine de minutes, il était accompagné de la source de chakra qui s’était démarquée des autres quelques instants plutôt et de trois autres figures dont la position exacte au sein de la hiérarchie du temple n’était pas encore déterminée. La nouvelle venue pris les mains de la femme en souriant.

« Si c’est toi qui nous les amènes, je suis certaine qu’elles réussiront le test. »

La nouvelle venue était plus jeune, mais son crane était aussi lisse que la vielle femme. Elle fit un pas en direction des deux kunoichis.

« Dites-moi, quels sont vos noms mesdemoiselles ? »

Elle attendit leur réponse avant de reprendre, d’une voix toujours aussi calme douce. Elle semblait être l’incarnation même de la paix, plutôt drôle pour être à la tête d’un templs de moins guerriers …

« Le test est simple, mais il nous permet de connaître votre positon par rapport à vos biens matériels. Il consiste simplement à se raser le crâne, comme chacun d’entre nous ici. Vous détacher de vos cheveux, c’est accepter de ne rien posséder, que le monde matériel n’a plus d’influence sur vous. Il est impossible de tricher à un tel test, n’est-ce pas ? »

         
Feat.
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Haruka
Uzumaki Haruka
Uzushio no Jonin
Messages : 466
Date d'inscription : 24/12/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Perle d'Uzushio - Jounin Rang B
Ryos: 59
Expérience:
[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Left_bar_bleue1259/1200[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Empty_bar_bleue  (1259/1200)
Voir le profil de l'utilisateur

Trésor du CielFt Miyamoto Akai & OtohimeSi nous n'avions pas été en train d'effectuer une mission si importante, j'aurais probablement sifflé et applaudi ma camarade qui avait un certain don pour lécher les bottes de la vieille. Par chance, j'ai un minimum de tenue et de professionnalisme -raison pour laquelle je laisse la moniale parler sans l'interrompre et fais des efforts afin de lui plaire-.

« N’oubliez jamais. Soyez toujours là l’une pour l’autre. Vous m’avez l’air proche toutes les deux. Profitez-en. Venez, la route est longue pour rentrer au temple. »

Si j'aime bien Otohime, en dépit de la méfiance dont je fais part ayant peur qu'elle se montre trop violente, nous ne sommes pas particulièrement proche, je trouve. Néanmoins, je suis ravie que ce soit ce que pense la femme qui va nous mener au temple, aussi longtemps que cela puisse nous être bénéfique.

Sagement, nous la suivons. Je ne me défais pas de mes sens mystiques. Je suis toujours sur mes gardes, au cas où. J'observe également le chemin que l'on emprunte avec attention, pour être en mesure de retrouver cet endroit où l'on nous mène, si on venait à en avoir besoin. Le chemin est tellement pénible que je me questionne sur notre guide. Elle est âgée et pourtant, elle avance sur un sentier tout à fait éreintant avec une certaine aisance.

Je pouvais compter la présence d'une trentaine de personnes, dans le temple, dont une qui pouvait s'avérer dangereuse en vue de son chakra. Après quelques temps d'attente, une femme plus jeune vient nous rejoindre, le chakra le plus fort du lieu de culte, elle semble être la chef. Je note qu'elle est proche de la vieille, qu'il existe une sorte de complicité entre les deux.

« Dites-moi, quels sont vos noms mesdemoiselles ? »

Je présente Otohime : "Hanahime". Puis je me présente : "Haruhi". Je lui fais ensuite un bref résumé de ce que nous avons raconté à sa -vieille- copine.

« Le test est simple, mais il nous permet de connaître votre positon par rapport à vos biens matériels. Il consiste simplement à se raser le crâne, comme chacun d’entre nous ici. Vous détacher de vos cheveux, c’est accepter de ne rien posséder, que le monde matériel n’a plus d’influence sur vous. Il est impossible de tricher à un tel test, n’est-ce pas ? »

...
.........
......................

ELLE ME DEMANDE QUOI ?!
Elle ose me demander de me raser les cheveux pour entrer dans sa fichue secte ?!
Il y a plein de chose que j'accepte, que je comprends, mais ça ?!
Je fais de mon mieux pour tenter de cacher le choc que cette demande a provoquée en moi et j'essaie de ne pas montrer ma gêne, mais je pense qu'on peut lire mon hésitation sur mon visage. J'apporte une une grande importance à ma chevelure. J'aime mes cheveux. Je suis fière de mes mèches rouges que je porte comme un trophée, comme une bannière.

Je reste silencieuse un moment, je pèse le pour du contre. Je pense à mes cheveux, à ma missions et aux Omura. Je me dis qu'ils sauront accélérer le processus de croissance de mes cheveux, car ce sont des spécialistes du corps, et c'est cela qui me permet de consentir à me les raser. Je demande à ce que l'on m'apporte le matériel, et me "défais du monde matériel".

-Est-ce que cela vous convient ?

Je me dis que je ne dois pas être la première à avoir hésité. Je l'espère.

- Quelle est la suite des opération ?
:copyright: Justayne

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Otohime
Uzumaki Otohime
Uzushio no Chunin
Messages : 34
Date d'inscription : 25/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - rang C
Ryos: 0
Expérience:
[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Left_bar_bleue260/500[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Empty_bar_bleue  (260/500)
Voir le profil de l'utilisateur

« N’oubliez jamais. Soyez toujours là l’une pour l’autre. Vous m’avez l’air proche toutes les deux. Profitez-en. Venez, la route est longue pour rentrer au temple. »

J’ai gagné.

C’était une victoire salement amère, je ne m’en cacherai pas. Au fond, cette femme, c’est une grosse vache. Une putain de grosse truie; pas capable d’écouter quelqu’un, une orpheline putain d’merde, lui dire ce qu’elle ressent, comment sa vie a été pathétique.

Bin ton temple peut bien brûler, salope!

Si je le pouvais, je la ferais exploser sur la place publique, je la scalperais encore plus qu’elle ne l’est déjà. Je veux bien croire que l’harmonie intérieure vaut quelque chose pour un moine, mais l’harmonie extérieure, ils en font quoi?!

Une fois la grosse dégueulasse retournée, je fais signe à Haruka de la main en articulant silencieusement; "Elle m’a vraiment coupé. Vraiment." Je fais les gros yeux au crâne rasé jusqu’au début du chemin sinueux. Que je prends de toute évidence pour un autre test; c’est certain qu’un moine ne se risquerait pas normalement à aller sur des chemins aussi dangereux.

Je fais exprès d’avoir de la difficulté, de sembler un peu à la traîne, «c’est… oula… c’est pas tous les jours que je monte une montagne, moi… Non, ne vous en faites pas, ça va, juste un peu essoufflée.»

Et puis, avec les rotules encore en feu, vient à nous le temple vieilli par les années; plus impressionnant que je ne l’attendais, surtout qu’on va chercher un petit bout de roche à travers tout ce bordel. En rencontrant la faûne du temple, je me rends vite compte que j’avais raison en parlant à la femme; c’est le gros lot, elle a l’air aimée de tous!

« Informe la prêtresse en chef que nous avons deux recrues à tester. »

JE LE SAVAIS, TOUT EST TEST.

Pour les présentations, Haruka prend les devants alors je me retiens; les noms sont bons, je souris à la femme en inclinant la tête. Pour ce qui est du test, je suis prise au dépourvu et ça se voit, mais je ne m’y oppose pas. Dans mes yeux, il y a encore cette lueur inextinguible, criant qu’une formalité du genre ne m’arrêtera pas.

Je volerai votre foutu grigri magique, j’en fais le serment!

Sans aucune hésitation, je passe la première et je fais de mon mieux pour tout couper, parcourant mon crâne qui se dégarnit au contact de la lame tendue par l’un des membres présents. Je demande un peu d’aide pour l’arrière de ma tête, «j’ai peur d’avoir mal rasé l’arrière de ma tête, est-ce que vous pourriez vérifier et enlever le reste pour moi?» Tous mes cheveux se retrouvent par terre, aux pieds de la connasse et de l’autre femme. Je souris à nouveau, l’air de dire « je vous l’avais dit que je ferais ce qu’il faut ».

Une fois finie, c’est à Haruka et je la regarde en souriant, lui faisant un symbole « ok »avec les doigts. ELLE est jônin honorable d'Uzu, je ne manquerais jamais de la voir comme ça, et j’essaie de lui donner mon support par les yeux, même si ça ne marche probablement pas; c’est pas super quand quelqu’un nous regarde quand on se rase. Je suis quand même excitée qu’on ait pu partager ce moment ensemble. «On l’a fait, Haruhi! On l’a fait!»

Pour la suite des évènements, j’interviens pour signifier mon malaise (enfin… faux malaise). Je regarde les deux femmes présentes pour leur expliquer que «je sais qu’on vient juste d’arriver et qu’il est encore tôt, mais j’aimerais bien une petite pause et parler un peu avec ma sœur… Je ne sais pas s’il y a d’autres tests ou une cérémonie à suivre, mais la marche jusqu’ici était un peu plus que ce dont j’ai l’habitude...»

Mon but, avoir une chance de parler seule avec Haruka, et peut-être découvrir où nous allons dormir.

Mission rang B, Trésor du Ciel - ft. HARUKA & AKAI

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Nord-Est :: Vallée de la Foudre-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.