:: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Nord-Est :: Vallée de la Foudre Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Uzumaki Otohime
Uzumaki Otohime
Uzushio no Chunin
Messages : 42
Date d'inscription : 25/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - rang C
Ryos: 0
Expérience:
[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Left_bar_bleue351/500[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Empty_bar_bleue  (351/500)

Ce coup-là, je le sens mal. Les paroles de la cousine éloignée ne sont pas bien passées, et même moi (qui suis archi-conne) j'arrive à voir ce que la sorcière essaie de faire. C'est un test. Elle veut voir si on est des bonnes personnes, ou bien des grosses folles.

Elle va avoir du mal à m'arrêter. Elle est tombée sur plus folle qu'elle.

«Oh, non! Ma soeur ne voulait pas vous choquer, c'est juste notre façon de parler: on ne connait pas encore très bien les termes. La vie n'a pas été gentille avec nous, et parfois c'est difficile de ne pas juste ressentir de la colère. On a déjà que très peu de choses, et ce qu'on cherche c'est surtout la paix, après ce qu'on a vécu. On cherche à en apprendre plus et à se dédier, pour apprendre à contrôler notre colère.» J'essaie de faire passer Haruka pour une orpheline qui peine à s'en remettre en me disant que la femme voudra la prendre sous son aile.

Et moi j'ai encore une chance de jouer la jeune agnelle qui attend la rédemption divine.

Je m'approche de ma "soeur" pour lui donner quelques petites tapes dans le dos (pas fort, je suis pas une sauvage), pour faire semblant de la rassurer dans ses propres paroles et tenter de convaincre la dame. «Je pense que ce qu'elle voulait dire, c'est plutôt qu'il faut pardonner les pécheurs, mais pas les péchés. T'es pas une vilaine personne, même si des fois tu fais des erreurs le long du chemin... tu comprends ce que je veux dire?»

Je finis par lâcher l'épaule de ma soeur en arrêtant du même coup de taper dans son dos. Je me redresse, et cette fois-ci je suis prête à répondre: j'ai eu assez de temps pour improviser, je sais ce que je veux dire à la moine cette fois-ci. «Je ne veux pas me venger de ce qui s'est produit, et je ne veux pas de mal à ceux qui l'ont fait. C'est juste que ça reste dur à porter, surtout quand on ne sait pas ce qu'on peut faire ensuite. Oui, je suis encore en colère par rapport à ce qui est arrivé à nos parents. Ça ne les fera pas revenir, alors je choisis de continuer et de chercher un endroit qui m'aidera à guérir mes blessures, pour que je puisse aider à mon tour.»

Oula, j'ai les larmes aux yeux...

Bon, mes parents sont toujours vivants, mais des fois j'ai l'impression de parler avec des âmes mortes. C'est pour ça que je pars toujours de chez moi, que j'essaie de ne pas les voir; pour ne pas être en colère. Ça se rejoint drôlement, pour le coup.

«Je cherche un endroit où me sentir de nouveau chez moi, c'est tout ce que je peux dire. Je ne doute pas de ma foi, mais je n'ai que moi-même à offrir. Je peux fournir des efforts, je peux écouter et je peux comprendre. Je ne peux pas rejeter le passé, je l'ai vécu, mais je peux faire le choix de le porter sur mes épaules et d'avancer quand même. Puis je me dis qu'un jour, je tomberai sur quelqu'un comme moi, et que ce sera à moi de l'aider; c'est comme ça, la vie.» On te fout des épreuves difficiles, on te laisse le temps de comprendre, et après on te met sur le chemin de quelqu'un d'autre. Aidez-vous.

Mission rang B, Trésor du Ciel - ft. HARUKA & AKAI



État et Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 811
Date d'inscription : 16/03/2017
Trésor du ciel


La moniale écouta attentivement la jeune Uzumaki tenter de rattraper ses propos chargés de zèles prononcés à peine quelques instants plus tôt. Un petit sourire naissait sur ses lèvres. La jeune femme se contredisait un peu, mais pour la l’aînée, sa fougue lui suffisait, du moins pour l’instant. Elle verrait la réelle étendue de son zèle un peu plus tard, ça, elle en était certaine. Elle hocha la tête et tourna son attention vers la cadette qui semblait renchérir pour solidifier les dire de sa ‘’sœur’’.

Il fallait bien l’avouer, elle aimait voir les deux filles ainsi, près l’une de l’Autre, à se soutenir mutuellement. Il n’y avait jamais rien de plus beau que l’amour fraternel, si on lui demandait. Ça lui rappelait une époque depuis révolue, où elle-même avait sa sœur à ses côtés. Un sourire aux lèvres, elle n’écouta pas tous les arguments de la rousse avant de lui dire :

« N’oubliez jamais. Soyez toujours là l’une pour l’autre. Vous m’avez l’air proche toutes les deux. Profitez-en. Venez, la route est longue pour rentrer au temple. »

Elle leur fit signe de la main de la suivre sur un petit chemin sinueux qui remontait vers l’est de la montagne. La marche était longue, comme l’avait dit la vielle moniale. La forêt était dense de ce côté de la montagne et il était difficile de voir loin devant soi. Les deux Kunoichis devaient s’en remettre à leur guide qui semblait tellement habituée de marcher ce sentier qui n’avait pourtant rien de facile. Il fallait être en forme pour faire le chemin au même rythme que cette femme.

Et après deux heures de randonnée rapide, les deux femmes à la chevelure de feu virent apparaître devant elle un vieux temple aux couleur défraichi, mais à l’apparence entretenu. Les quelques bâtiments étaient entourés d’une basse muraille et d’une quantité d’arbres et de végétation surprenante.

Dans le temple, Haruka compta une trentaine de chakra, dont l’un d’eux qui était vraiment plus puissant que les autres. À l’entrée, il y avait deux jeunes moines à la mine déterminée. Ils saluèrent vigoureusement la femme, comme s’ils cherchaient à l’impressionner.

« Madame, qui sont vous invitées ? demanda celui de droit.
- De nouvelles recrues, je l’espère bien. »

La femme se tourna ver les deux Uzumaki et sourit de nouveau avant de porter son attention vers le gardien de gauche.

« Informe la prêtresse en chef que nous avons deux recrues à tester. »

Il s’inclina et disparu dans le temple. Lorsqu’il revint une dizaine de minutes, il était accompagné de la source de chakra qui s’était démarquée des autres quelques instants plutôt et de trois autres figures dont la position exacte au sein de la hiérarchie du temple n’était pas encore déterminée. La nouvelle venue pris les mains de la femme en souriant.

« Si c’est toi qui nous les amènes, je suis certaine qu’elles réussiront le test. »

La nouvelle venue était plus jeune, mais son crane était aussi lisse que la vielle femme. Elle fit un pas en direction des deux kunoichis.

« Dites-moi, quels sont vos noms mesdemoiselles ? »

Elle attendit leur réponse avant de reprendre, d’une voix toujours aussi calme douce. Elle semblait être l’incarnation même de la paix, plutôt drôle pour être à la tête d’un templs de moins guerriers …

« Le test est simple, mais il nous permet de connaître votre positon par rapport à vos biens matériels. Il consiste simplement à se raser le crâne, comme chacun d’entre nous ici. Vous détacher de vos cheveux, c’est accepter de ne rien posséder, que le monde matériel n’a plus d’influence sur vous. Il est impossible de tricher à un tel test, n’est-ce pas ? »

         
Feat.
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Haruka
Uzumaki Haruka
Uzushio no Jonin
Messages : 536
Date d'inscription : 24/12/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Perle d'Uzushio - Jounin Rang B
Ryos: 221
Expérience:
[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Left_bar_bleue1310/1200[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Empty_bar_bleue  (1310/1200)

Trésor du CielFt Miyamoto Akai & OtohimeSi nous n'avions pas été en train d'effectuer une mission si importante, j'aurais probablement sifflé et applaudi ma camarade qui avait un certain don pour lécher les bottes de la vieille. Par chance, j'ai un minimum de tenue et de professionnalisme -raison pour laquelle je laisse la moniale parler sans l'interrompre et fais des efforts afin de lui plaire-.

« N’oubliez jamais. Soyez toujours là l’une pour l’autre. Vous m’avez l’air proche toutes les deux. Profitez-en. Venez, la route est longue pour rentrer au temple. »

Si j'aime bien Otohime, en dépit de la méfiance dont je fais part ayant peur qu'elle se montre trop violente, nous ne sommes pas particulièrement proche, je trouve. Néanmoins, je suis ravie que ce soit ce que pense la femme qui va nous mener au temple, aussi longtemps que cela puisse nous être bénéfique.

Sagement, nous la suivons. Je ne me défais pas de mes sens mystiques. Je suis toujours sur mes gardes, au cas où. J'observe également le chemin que l'on emprunte avec attention, pour être en mesure de retrouver cet endroit où l'on nous mène, si on venait à en avoir besoin. Le chemin est tellement pénible que je me questionne sur notre guide. Elle est âgée et pourtant, elle avance sur un sentier tout à fait éreintant avec une certaine aisance.

Je pouvais compter la présence d'une trentaine de personnes, dans le temple, dont une qui pouvait s'avérer dangereuse en vue de son chakra. Après quelques temps d'attente, une femme plus jeune vient nous rejoindre, le chakra le plus fort du lieu de culte, elle semble être la chef. Je note qu'elle est proche de la vieille, qu'il existe une sorte de complicité entre les deux.

« Dites-moi, quels sont vos noms mesdemoiselles ? »

Je présente Otohime : "Hanahime". Puis je me présente : "Haruhi". Je lui fais ensuite un bref résumé de ce que nous avons raconté à sa -vieille- copine.

« Le test est simple, mais il nous permet de connaître votre positon par rapport à vos biens matériels. Il consiste simplement à se raser le crâne, comme chacun d’entre nous ici. Vous détacher de vos cheveux, c’est accepter de ne rien posséder, que le monde matériel n’a plus d’influence sur vous. Il est impossible de tricher à un tel test, n’est-ce pas ? »

...
.........
......................

ELLE ME DEMANDE QUOI ?!
Elle ose me demander de me raser les cheveux pour entrer dans sa fichue secte ?!
Il y a plein de chose que j'accepte, que je comprends, mais ça ?!
Je fais de mon mieux pour tenter de cacher le choc que cette demande a provoquée en moi et j'essaie de ne pas montrer ma gêne, mais je pense qu'on peut lire mon hésitation sur mon visage. J'apporte une une grande importance à ma chevelure. J'aime mes cheveux. Je suis fière de mes mèches rouges que je porte comme un trophée, comme une bannière.

Je reste silencieuse un moment, je pèse le pour du contre. Je pense à mes cheveux, à ma missions et aux Omura. Je me dis qu'ils sauront accélérer le processus de croissance de mes cheveux, car ce sont des spécialistes du corps, et c'est cela qui me permet de consentir à me les raser. Je demande à ce que l'on m'apporte le matériel, et me "défais du monde matériel".

-Est-ce que cela vous convient ?

Je me dis que je ne dois pas être la première à avoir hésité. Je l'espère.

- Quelle est la suite des opération ?
:copyright: Justayne

HRP:
 


[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Haruka_signa

Je remercie Itachi, ninja de Konoha pour ce superbe kit !
Présentation
FT
Corrections
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Otohime
Uzumaki Otohime
Uzushio no Chunin
Messages : 42
Date d'inscription : 25/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - rang C
Ryos: 0
Expérience:
[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Left_bar_bleue351/500[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Empty_bar_bleue  (351/500)

« N’oubliez jamais. Soyez toujours là l’une pour l’autre. Vous m’avez l’air proche toutes les deux. Profitez-en. Venez, la route est longue pour rentrer au temple. »

J’ai gagné.

C’était une victoire salement amère, je ne m’en cacherai pas. Au fond, cette femme, c’est une grosse vache. Une putain de grosse truie; pas capable d’écouter quelqu’un, une orpheline putain d’merde, lui dire ce qu’elle ressent, comment sa vie a été pathétique.

Bin ton temple peut bien brûler, salope!

Si je le pouvais, je la ferais exploser sur la place publique, je la scalperais encore plus qu’elle ne l’est déjà. Je veux bien croire que l’harmonie intérieure vaut quelque chose pour un moine, mais l’harmonie extérieure, ils en font quoi?!

Une fois la grosse dégueulasse retournée, je fais signe à Haruka de la main en articulant silencieusement; "Elle m’a vraiment coupé. Vraiment." Je fais les gros yeux au crâne rasé jusqu’au début du chemin sinueux. Que je prends de toute évidence pour un autre test; c’est certain qu’un moine ne se risquerait pas normalement à aller sur des chemins aussi dangereux.

Je fais exprès d’avoir de la difficulté, de sembler un peu à la traîne, «c’est… oula… c’est pas tous les jours que je monte une montagne, moi… Non, ne vous en faites pas, ça va, juste un peu essoufflée.»

Et puis, avec les rotules encore en feu, vient à nous le temple vieilli par les années; plus impressionnant que je ne l’attendais, surtout qu’on va chercher un petit bout de roche à travers tout ce bordel. En rencontrant la faûne du temple, je me rends vite compte que j’avais raison en parlant à la femme; c’est le gros lot, elle a l’air aimée de tous!

« Informe la prêtresse en chef que nous avons deux recrues à tester. »

JE LE SAVAIS, TOUT EST TEST.

Pour les présentations, Haruka prend les devants alors je me retiens; les noms sont bons, je souris à la femme en inclinant la tête. Pour ce qui est du test, je suis prise au dépourvu et ça se voit, mais je ne m’y oppose pas. Dans mes yeux, il y a encore cette lueur inextinguible, criant qu’une formalité du genre ne m’arrêtera pas.

Je volerai votre foutu grigri magique, j’en fais le serment!

Sans aucune hésitation, je passe la première et je fais de mon mieux pour tout couper, parcourant mon crâne qui se dégarnit au contact de la lame tendue par l’un des membres présents. Je demande un peu d’aide pour l’arrière de ma tête, «j’ai peur d’avoir mal rasé l’arrière de ma tête, est-ce que vous pourriez vérifier et enlever le reste pour moi?» Tous mes cheveux se retrouvent par terre, aux pieds de la connasse et de l’autre femme. Je souris à nouveau, l’air de dire « je vous l’avais dit que je ferais ce qu’il faut ».

Une fois finie, c’est à Haruka et je la regarde en souriant, lui faisant un symbole « ok »avec les doigts. ELLE est jônin honorable d'Uzu, je ne manquerais jamais de la voir comme ça, et j’essaie de lui donner mon support par les yeux, même si ça ne marche probablement pas; c’est pas super quand quelqu’un nous regarde quand on se rase. Je suis quand même excitée qu’on ait pu partager ce moment ensemble. «On l’a fait, Haruhi! On l’a fait!»

Pour la suite des évènements, j’interviens pour signifier mon malaise (enfin… faux malaise). Je regarde les deux femmes présentes pour leur expliquer que «je sais qu’on vient juste d’arriver et qu’il est encore tôt, mais j’aimerais bien une petite pause et parler un peu avec ma sœur… Je ne sais pas s’il y a d’autres tests ou une cérémonie à suivre, mais la marche jusqu’ici était un peu plus que ce dont j’ai l’habitude...»

Mon but, avoir une chance de parler seule avec Haruka, et peut-être découvrir où nous allons dormir.

Mission rang B, Trésor du Ciel - ft. HARUKA & AKAI

Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 811
Date d'inscription : 16/03/2017
Trésor du ciel


Cheveux rouge et roux au sol, les membre du temple semblent être satisfaits, alors qu’au visage de l’aînée, un petit sourire apparaît et elle regarde son amie dans les yeux. Conversation silencieuse de deux âmes qui se connaissent depuis longtemps. Regard chargés mots, mais aucun d’échangés. La cheffe hoche doucement de la tête avant de sourire une dernière aux deux nouvelles recrues et retourne silencieusement à ses devoirs.

« Bien sûr, vous aurez tout le temps que vous avez besoin lorsque vous serez en train de vous installer dans vos quartiers. Je vous expliquerai le fonctionnement du temple sur le chemin. »

Marchant d’un pas lent, elle franchit les portes du temple et vous guide. La taille du temple est respectable, mais il n’est pas immense. Il ne doit y avoir qu’au maximum une quarantaine de disciples l’endroit. L’espace est bien divisé entre les airs d’entraînements et les airs de prières. Peu de végétation à l’intérieur des murailles basses l’entourant. Le sol étant bien dallés.

Vis-à-vis de l’entrée les deux kunoichi peuvent voir devant elle le plus grand bâtiment, constitué de trois pavillons dont celui au centre étant bien plus grand que les deux autres. Ses portes sont fermées et barrée par de très épaisses cordes sur lesquelles de petites languettes de papiers sont accrochées. Ses toits rouges, ses poteau fraîchement peints détonnent du décor plutôt morne de l’endroit.

De chaque côté du chemin s’élèvent deux autres bâtiments et, alors que la moniale s’arrête juste devant une immense dalle de pierre carrée, un peu surélevée, au centre du temple et entourée d’une petite balustrade de pierre. Sur cette grande dalle, elle se tourne vers les jeunes Uzumaki.

« De ce côté, il y a la réserve. C’est là que nous entreposons nos vivres. »

Avec ces paroles elle point un bâtiment à la gauche deux demoiselles. Petit et terne, mais s’il est bien rempli, pas de doute que le temple ne manque pas de vivre. L’entrepôt se trouve à droite de l’entrée.

« Là, sont les quartiers des membres les plus importants du temple. C’est là que résident les gardiens. »

Elle désigne ensuite un autre pavillon construit face à la grande dalle où s’entraîne une poignée de novices. Elle se tourne ensuite de l’autre côté, où elle désigne les deux autres bâtiments.

« C’est là que vous serez installées. À droite, vous avez les quartiers des filles et à gauche, celui, de des garçons. »

Elle se dirige donc, immédiatement, vers les quartiers des filles où elle vous guide à une salle où plusieurs lits sont installés. Très peu pour le côté privé et il n’y avait pas vraiment d’endroit où ranger des effets personnels, pas même sous les lits, puisque ce n’était que des futons posés au sol.

« Prenez le temps qu’il vous faut pour vous installer, demain je reviendrai pour vous donner vos tâches »

Ajouts et explications:
 
         
Feat.
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Haruka
Uzumaki Haruka
Uzushio no Jonin
Messages : 536
Date d'inscription : 24/12/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Perle d'Uzushio - Jounin Rang B
Ryos: 221
Expérience:
[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Left_bar_bleue1310/1200[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Empty_bar_bleue  (1310/1200)

Trésor du CielFt Miyamoto Akai & Otohime Maintenant, je suis de mauvaise humeur. Si je compte bien le cacher aussi longtemps que je serai face à ces femmes, je n'hésiterai pas à me plaindre dès qu'il n'y aura plus aucune oreille indiscrète. D'autant plus qu'Otohime a l'air trop fière qu'on se soit rasé les cheveux... On ressemble plus à rien... C'est la honte de rentrer au village comme ça, raison pour laquelle je ne peux pas imaginer revenir sans cette saleté de statuette. Enfin bref... Tandis que je prévois de foncer, histoire d'en finir au plus tôt, la rousse qui m'accompagne préfère demander quelques temps de pause que l'on nous accorde.

Nous découvrons donc les lieux. Notre guide nous montre les dortoirs, les quartiers des supérieurs et la réserve. Nous voyons de nos propres yeux ce qui ressemble à des zones d'entraînement et des zones de prières... Cependant, ce n'est pas ça qui attire mon oeil, c'est le bâtiment le plus grand, celui composé de trois pavillons. Une zone fermée à l'aide de corde épaisse et de bouts de papiers. Des parchemins ? De là, impossible de le dire... Ma curiosité me pousse à questionner la femme : "Excusez-moi, mais quel est ce bâtiment fermé ?"


Une fois au dortoir des filles, je m'allonge sur un futon. Il n'y a personne pour le moment, nous pouvons donc parler... Cependant, ayant ressenti dix chakra supérieurs à ceux d'un civil au cours de la visite, je me méfie. Certains ninjas ont des sens sur-développés... Je tente donc d'expliquer qu'il y a une dizaine de chakra anormaux via la langue des signes à ma coéquipière et je lui fais signe qu'on pourrait être écoutées, avant de vérifier que je détiens toutes mes armes. Je les cale bien toutes sous mes vêtements -parchemin explosif, senbon, kunai et fils-, au cas où.

"Ces pavillons m'intriguent... Ces surtout le fait de ne pas savoir pourquoi c'est fermé..."

En fait, je pense que cet endroit contient la statuette, chose que je tâche de faire comprendre à ma camarade avec des gestes. Je lui demande d'ailleurs, toujours avec le langage des signes, si elle veut bien qu'on fasse des tours de gardes -bien sûr celle éveillée ferait semblant de dormir, au cas où-.

"Je pense que c'est une bonne chose d'être venues ici. La chef à l'air d'être quelqu'un de bien, à l'image de la femme qui nous a guidée jusque là."

Je laisse le temps à mon amie de s'exprimer, puis je conclus.

"Tu dois être épuisée par le voyage, comme moi, nous devrions nous reposer..."

:copyright: Justayne

HRP:
 


[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Haruka_signa

Je remercie Itachi, ninja de Konoha pour ce superbe kit !
Présentation
FT
Corrections
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Otohime
Uzumaki Otohime
Uzushio no Chunin
Messages : 42
Date d'inscription : 25/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - rang C
Ryos: 0
Expérience:
[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Left_bar_bleue351/500[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Empty_bar_bleue  (351/500)

Après la visite guidée, on se retrouve dans la chambre; durant la visite, j'ai tenté de m'intéresser au mieux à ce que la femme expliquait, de noter quoi se trouve où, en me doutant que j'aurai à aller chercher de quoi manger dans la réserve ou qu'il faudra faire des corvées autres un peu partout. Semblant d'enchantement, je suis déjà vidée juste à y penser, et c'est à bras ouverts que j'accepte la fin du périple.

J'écoute et observe les mouvements silencieux de la leader, mais je n'y comprends rien, en bonne stupide que je suis. Bon, j'en comprends un peu, et j'articule que moi aussi j'ai beaucoup de chakra (... je suis conne). Pour ce qui est des tours de garde, j'ai un peu de difficulté à saisir mais je comprends rapidement, en la voyant vérifier ses armes, ce qu'Haruka voulait m'expliquer. J'ai fait la même chose pour mes parchemins et le reste de mon équipement, mais j'ai pris le temps d'attacher un peu de fil à mon sac (qui sera posé près de moi, d'une quelconque façon), pour que si quelqu'un y touche pendant que je dors, je le sache tout de suite. Le fil sera relié à mon poignet.

J'articule aussi que je pense aussi qu'on est au bon endroit pour retrouver le grigri magique: «moi aussi... c'est triste qu'on ne puisse pas aller prier librement...» Au mot "prier", je pointe mes yeux, pour dire "voir". Message clair: si ce qu'on cherche est ici, c'est clairement là-dedans.

«Oui! Elle a l'air très gentille, comme la femme qui nous a guidé jusqu'ici! J'ai hâte de voir le reste du temple!» Puis je porte un doigt à une de mes oreilles avant de hausser les épaules: "quelqu'un écoute peut-être, alors je fais ma lèche-cul", et je suis une grosse paranoïaque. «Il est pas encore super tard, mais je ne suis pas la plus endurante, tu le sais... Je vais faire une sieste et j'irai me promener un peu, plus tard...»

Je fais le moins de bruit possible dans la chambre pour la fouiller, voire vérifier si les autres femmes ont des effets personnels qui trainent pour me donner un avis d'elles, de voir si elles ont des centres d'intérêt avant de possiblement les rencontrer. Je suis peut-être énervante et franchement trop énergique pour quiconque, mais je fais toujours un effort pour m'intégrer un minimum quand je pars en mission.

Par la même occasion, je fouille les meubles que je peux voir pour savoir si on va nous fournir des habits en particulier le lendemain; j'observe en avance pour bien trouver une façon de cacher quelques shuriken et un kunai sur moi, voire quelques petits rouleaux si possible, si on me fournit des vêtements. Même, peut-être, serviette ou des trucs du genre pour se laver. J'ai remarqué une petite bassine d'eau, et j'imagine que c'est... commun. Urhk.

Frisson.

«Je vais aller faire un tour pour rencontrer des nouvelles têtes -enfin je veux dire elles seront chauves comme les nôtres, mais- enfin, je vais faire le tour et rencontrer des gens.» Je rentrerai un peu de temps avant les autres, je serai sortie pour à peu près une heure et j'irai regarder le temple de plus près, pour observer les papiers et autres éléments de la porte; est-ce qu'il y a une barrière, un sceau ou quelque chose... Après, je vais voir du côté de la réserve, pour voir comment est fait le bâtiment (s'il y a des fenêtres ou autre), en posant des questions sur ce qu'on mange et cuisine généralement ici, s'il y a une bibliothèque, des archives ou des ouvrages à lire pour mieux apprendre le culte de l'endroit, voire s'il y a une serre où on fait pousser des légumes et fruits...

Ce que je cherche, surtout, c'est de voir s'il y a du boulot à faire avec Haruka, qui nous permettrait de mieux voir comment ça se passe autour sans trop être entouré de gens, et je demande sous couvert que "ma soeur et moi on veut se rendre utile"... Aussi, je prends le temps d'observer l'architecture, pour voir s'il y a des moyens de se glisser à certains endroits (du genre le temple où, on le présume, se cacherait le grigri magique).

Mission rang B, Trésor du Ciel - ft. HARUKA & AKAI



Hors-Rp, récapitulatif et informations supplémentaires:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 811
Date d'inscription : 16/03/2017
Trésor du ciel


Avant de partir, la femme prit tout de même le temps de répondre à la question d’Haruka, un air mystérieux au visage.


    - C’est notre lieu de recueillement et de prières. Pour l’instant c’est fermé à double tour puisque ce n’est pas l’heure des méditations, vous verrai demain. Je ne vous dirai rien de plus par contre, C’est mieux si vous le découvrez par vous-même.


Elle sortit donc sans plus de cérémonie. Plus tard lorsqu’Otohime décida de faire le tour du temple. Les gens étaient sympathiques, mais clairement pas habitués aux étrangers. Leurs paroles parfois maladroites et leurs dires quelques xénophobiques le montraient très bien. Par contre, tous se présentèrent à la kunoichi sans se gêner, lui disant que pour l’instant elle devrait plus se concentrer sur son arrivée, qu’elle serait vite mise à contribution le lendemain. Personne ne pipa mot de ce qui était l’intérieur du bâtiment scellé du temple, comme si c’était un secret partager de tous, comme s’il y avait une règle tacite de ne pas en parler.

Dans le temple, il n’y avait ni archive, ni bibliothèque. Quelques ouvrages dans le pavillon de la grande prêtresse, mais sans plus. Aucune serre. Toute la nourriture était d’importation du village, si on se fiait aux quelques mots glissés ça et là par les disciples. Tous les sept jours, sept disciples descendaient la montagne pour aller récupérer les vivres – à ce qui paraissait, personne n’aimait cette tâche et beaucoup râlait encore de la dernière fois qu’ils avaient été choisis pour y aller.

Otohime apprit qu’à part la grande prêtresse, il y avait quatre gardiens qui gardait chacune des portes, nommé selon les points cardinaux. Ils enseignaient aussi aux disciples à tour de rôle, mois que la grande prêtresse, cela dit.

Lorsque le couvre-feu vint, tous les disciples se rendirent à leur dortoir pour dormir, sans exception, bien dressés et obéissants, chacun d’entre eux. Il y avait cette atmosphère de sériosité, personne n’était là pour jouer ou sans être vraiment investi dans leur apprentissage.

Le soleil n’était même pas encore lever lorsque les disciples furent réveillés pour commencer la journée. Il devait être environ quatre heures du matin. Comme une colonie de fourmis bien organisée, chacun connaissait sa place dans la routine matinale, et ce ne fut pas long avant qu’un disciple plus âgé ne prennent les nouvelles venues sous son aile. Aiko, qu’elle se nommait.


    - On commence toujours par se laver le visage, les aisselles et toutes les parties du corps que l’on peut dans l’eau de nos bassines respectives, dit-elle désignant de grands bols de bronze posé sur un socle près de chaque lit. De cette façon, nous commençons la journée, pures et propres, prête à affronter le monde et tous ces défis.


Une fois le rituel du nettoyage fait, elle guida les deux kunoichi vers la dalle au centre du temple où elle s’installa pour méditer et insista pour que les filles fassent de même. C’était la réflexion du matin et il fallait se demander ce qu’on pouvait faire de mieux que la journée précédente. Revoir ses fautes, les accepter et les corriger. Deux heures plus tard, elles furent dans un bâtiment à l’ouest où elles furent servies du riz, des feuilles d’algues et du tofu.

Lorsque le repas fut terminé, tous les disciples retournèrent sur la dalle, cette fois-ci, on s’entrainait au kung-fu. Plusieurs heures s’écoulèrent avant qu’on ne fût permis au disciple de prendre une pause. Il devait être en fin d’après-midi lorsque le temple fut ouvert. Pourtant les disciples restèrent sur la dalle pour méditer et il était impossible de bien voir le contenu de la pièce, mais elle était richement décorée, contrastant avec le reste du temple. Le dîner fut servi à 18 heures et l’entraînement reprit. Jusqu’au couvre-feu.


Ajouts et explications:
 
         
Feat.
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Haruka
Uzumaki Haruka
Uzushio no Jonin
Messages : 536
Date d'inscription : 24/12/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Perle d'Uzushio - Jounin Rang B
Ryos: 221
Expérience:
[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Left_bar_bleue1310/1200[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Empty_bar_bleue  (1310/1200)

Trésor du CielFt Miyamoto Akai & Otohime Le réveil est plutôt aisé, je ne dors pas vraiment lorsqu'une disciple vient nous voir pour nous expliquer le déroulé de la journée. Le séjour ne risque pas être un séjour de luxe, cependant je n'en touche pas mot. J'écoute religieusement Aiko, enfin je fais un effort quoi, avec un soupire de soulagement feint quand mon regard se pose sur les bassines.

"Après le voyage que nous avons fait, je pense que ça nous fera le plus grand bien de nous laver."

Une petite toilette et me voilà prête à m'emparer de cette fichue statuette qui nous aura rendue chauve ! Je sus notre aînée jusqu'à la dalle et m'installe pour méditer, comme on nous a invité à le faire. Ce n'est pas une activité que j'affectionne particulièrement, mais j'y suis habituée avec mes entraînements au sein du clan Uzumaki. Malheureusement, ce n'est que le commencement de la chute, le calme devant la tempête. Et le pire arriva : un repas servi sans viande ! Par tous les dieux, ces gens sont de véritables démons se faisant passer pour des religieux ! Néanmoins, je suis affamée et je dois me faire un minimum apprécier si je veux que tout se passe bien... Alors, après avoir remercié le ciel pour ce repas, je mange dans le plus grand silence.

Et, nous voilà de retour sur la dalle pour travailler le kung-fu. Voilà ENFIN quelque chose qui me plaît. Je ne fais pas semblant de ne pas avoir de bases en arts martiaux. Je ne montre pas tout ce que je sais faire, je me contente d'imiter les autres, mais je le fais bien. Et, je ne fais pas semblant d'être fatigué au bout de quelques minutes, je garde le rythme.

Pendant le temps de prière, alors que le temple a été ouvert, je ressens cinq chakra anormalement élevés. Les chefs du temple... Nous devons prier, nous ne pouvons donc pas accéder au temple, je vois simplement que l'endroit est plutôt bien décoré contrairement au reste du domaine. J'essaie de regarder furtivement si je vois un sceau ou quelque chose qui s'en approche. En tous cas, si on veut agir, ça risque être compliqué, très compliqué pendant cette période de la journée.

Le dîner nous attend, puis l'entraînement reprend jusqu'au couvre-feu. Notre marge de manœuvre est vraiment trop faible. Dans le dortoir, nous ne pouvons même pas espérer être en privée, il y a d'autres disciples...

Le lendemain est exactement pareil.

Le troisième jour est identique, ou presque. En effet, si j'ai bêtement suivi les consignes le premier jour, je décide de faire des recherches mais aussi des expériences. Lorsque l'on se déplace, j'ouvre l'oeil -et mes sens mystiques à la recherche d'un quelconque fuinjutsu ou mécanisme de chakra qui pourrait nous porter préjudice, notamment quand on s'approche du temple interdit aux non-initiés, sans pour autant m'arrêter et le fixer intensément. Je ne suis pas stupide et je n'ai pas envie de donner des indices sur mes motivations cachées, s'il y a quelqu'un qui se méfie déjà de moi.

Cependant, ce n'est pas tout. Si je me montre polie et que j'arrête de poser un tas de questions, comptant sur Otohime pour ce qui est social puisqu'elle semble plus douée que moi à ce niveau là, j'enquête dans mon coin sur les cinq chakra. J'entends par là que je profite du moment de prière pour mémoriser l'apparence de ceux-là, que je repère à partir du chakra, et que, j'emploie mon bien-aimée Ora no Bunseki pour analyser le chakra de l'une de ses personnes -pas la vieille vu que j'ai pu récupéré des infos lors de notre arrivée-.

Je fais un gribouillis de symbole que l'on retrouve fréquemment dans les sceaux mystiques, au cours de la pause de l'entrainement. Je ne cherche pas à l'exhiber, mais je ne le cache pas non plus. J'aimerais bien voir comment ces gens à l'esprit étroit réagiraient en voyant ça. De toute façon, je pense qu'il y a un senseur. Dans un ordre de moines combattants, il est plus que rare de ne pas être confronté à quelqu'un de "sensible au monde et à l'énergie qu'est le chakra". Sauf que, si y a bien un senseur, alors il est stupide car pas fichu d'utiliser ses dons pour assurer la protection du temple, soit il en a rien à faire de mes réserves de chakra quand bien même elles sont assez conséquente. A moins qu'il ait des plans précis. Quoiqu'il en soit, j'aimerais bien savoir de quoi il en retourne. De toute façon, maintenant que je suis entrée, je doute qu'on me mette à la porte.

Le soir, après le couvre-feu, lorsque nous sommes sûres que les autres disciples dorment, Otohime et moi sortons des dortoirs pour discuter un peu mais aussi pour jeter un oeil plus attentif à la porte du temple. Evidemment, mes sens mystiques sont aux aguets, je m'assure que nous ne puissions pas nous faire coincer par qui que ce soit. Et, si par malheur nous venons à nous faire coincer, je planifie de m'installer sur la dalle pour prier. Quel moine sanctionnerait quelqu'un pour avoir prié ?
:copyright: Justayne

HRP:
 


[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Haruka_signa

Je remercie Itachi, ninja de Konoha pour ce superbe kit !
Présentation
FT
Corrections
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Otohime
Uzumaki Otohime
Uzushio no Chunin
Messages : 42
Date d'inscription : 25/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - rang C
Ryos: 0
Expérience:
[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Left_bar_bleue351/500[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Empty_bar_bleue  (351/500)

… D’accord ouais je comprends mais vous vivez comment.

Nettoyée à l’eau froide, à la main, et sans perdre de temps. La bouffe me passe par la gorge pratiquement entière; elle n’a pas de goût. C’est une vie fade et monotone qui pourra facilement me tuer, je le sais. Les entraînements font mine d’être difficiles, je fais du mieux que je peux pour ne pas me montrer comme une combattante; je n’ai pas peur d’avoir l’air faible et, disons-le, absolument pathétique. Je ne suis pas entraînée, voilà le message.

J’ai tout à apprendre; je suis disponible pour apprendre, prenez-moi sous votre aile, je suis amicale et gentille! L’entraînement n’est pas le plus difficile, la bouffe non plus. Ce qui me ruine le plus, c’est la prière interminable. J’observe la porte du temple vu que forcément, je suis planquée devant, mais je regarde aussi quand on arrive la matin et que les gens l’ouvrent, et la referment le soir. Est-ce qu’il y a des mouvements spéciaux? Un signe distinctif?

Pour avoir fait le tour à mon arrivée, je ne crois pas qu’il y ait d’autre moyen d’entrer, alors ils doivent forcément surveiller ou protéger la porte d’entrée, surtout au vu de la beauté intérieure de la place. Au cours des quelques jours suivants, j’essaie au mieux de m’approcher des gardiens, de m’entendre avec eux et d’en apprendre plus sur la foi du temple, sur ce qu’ils voient comme sacrés, voire s’il y a des légendes. Je n’hésite même pas à prendre de mon temps libre pour parler aux gens; Aiko, par exemple.

«Aiko! Je peux vous demander quelque chose?»

Je n’hésite même pas; que la réponse soit oui ou non, je ne lui laisse pas le temps de choisir.

«J’ai beaucoup de plaisir à être ici, c’est… tranquille. Mais je me demande vraiment… Ce n’est pas un temple connu, visiblement; est-ce qu’il a des contes, légendes ou histoires à lui que je ne connais pas? Et comment vous avez trouvé le temple, vous..?» J’essairai d’en savoir plus sur les lieux, même sur qui elle est, comment elle est tombée ici. Je m’intéresse vraiment à ce qui se dit, à ceux qui sont ici, même si mon objectif ne va pas dans la direction qu’ils ont pris, c’est avec eux que j’avance, tant que j’ai pas mis la main sur ce bout de je sais pas quoi.

***

Pendant les entraînements, si période en duo il y a, je passe un peu de temps à m’entraîner avec ma sœur, mais je ne me prive pas pour aller rencontrer le/les gardien/s présent/s en demandant s’ils veulent bien me montrer quelques coups, s’ils participent aux exercices et s’ils veulent bien de moi. «Je ne suis pas très habituée aux épreuves physiques comme ça, est-ce que vous pouvez m’aider à pratiquer un peu?» Ce que je cherche à faire, avant tout, c’est montrer que je veux bien faire et m’impliquer.

Pendant les repas, j’essaie aussi, un peu moins fortement par contre, de me rapprocher d’eux. Je ne veux pas laisser ma sœur toute seule, alors je n’hésite pas à l’emmener avec moi quand j’en ai la chance pour l’amener à connaître un peu les gens. Je passe même voir la femme qui nous a guidé jusqu’ici après manger, pendant que j’ai le temps, juste pour lui faire la discussion et lui dire que j’aime bien l’ambiance, que je me sens en paix.

Même si en dedans, j’ai faim pour un gros steak juteux et saignant.

Je tuerais pour un gros steak juteux et saignant.

Puis, la nuit, quand ELLE me fait signe, je l’accompagne sans trop faire de bruit. Elle veut fouiner un peu, comme convenu, et sachant qu’elle est capable de déceler le chakra, je ne compte pas la déranger. Elle a ses affaires, j’ai les miennes. Je monte sur la dalle et m’installe; quand Haruka fouille la porte, j’observe de l’autre côté. Je regarde au cas où elle vient à me prévenir qu’elle sent quelqu’un approcher. Je lui sert d’alibi.

Si quelqu’un s’approche et qu’Haruka doit revenir rapidement, je pourrai dire qu’on arrivait pas à trouver sommeil, alors on a préféré sortir prendre un peu d’air et se ressourcer. «Après tout c’est un peu nouveau pour nous, on a pas l’habitude d’être couchées si tôt et on voulait discuter un peu et prier ensemble. J’en profite pour l’aider à se détendre, elle n’a pas trop l’habitude et s’intègre un peu moins vite que moi...»

Mission rang B, Trésor du Ciel - ft. HARUKA & AKAI

Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 811
Date d'inscription : 16/03/2017
Trésor du ciel


Les lourdes cordes avaient les papiers pliés, commun aux temples, comme si une barrière anti-démon était levée, si c’était réellement le cas, les shinobis devrait s’en remettre à leur superstition.

Otohime n’avait rien remarqué à l’intérieur du temple, à l’exception qu’il semblait relier ux quartier de la grande prêtresse par un couloir à la fois court et mince, mais et bien présent. Dans le haut du temple, il y avait des fenêtres, peut-être qu’elles étaient assez grosses pour laisser entrer une personne ? Il faudrait regarder de plus près pour être certaine. Le bâtiment était un peu plus grand que les autres faisant deux étages de haut.

Lorsqu’Otohime intercepta Aiko, la pauvre demoiselle semblait ne pas du tout comprendre ce qui se passait. Surprise par les questions de l’Uzumaki, elle lui répondit :


    - hum … j’adore ça ici, sinon je ne serais pas encore là. Ce n’est pas une prison, donc … Tout le monde ici s’y plaît assez pour rester. Mais pour les contes … Je ne connais rien à tout ça, je suis désolée. Mais peut-être que la grande prêtresse saurait dire … ou un des gardiens.


S’il avait bel et bien un senseur dans le temple, il était fort probable qu’il n’avait inspecté les nouvelles arrivantes. Après tout, ledit senseur n’avait aucune suspicion et n’avait donc pas imaginé que quelqu’un était là spécialement pour voler la statue. Après tout, il n’avait aucune raison de suspecter absolument tout le monde et le temple n’avait pas été attaqué. Les dons mystiques d senseur n’étaient donc pas requis si ce n’était pas nécessaire. Du moins, s’il y avait un senseur dans les rangs des moines. Voilà ce que Haruka pu émettre en hypothèse grâce à son intelligence digne de son rang de Jonin.

Lors de l’entraînement, Haruka se fait féliciter bon nombre de fois pour son endurance et son talent, car selon ce que savent les moines, c’est bien la première fois qu’elle fait ça. Elle se fait donc traiter en génie des arts martiaux, bien évidemment.

Alors que le désir d’apprendre d’Otohime est tout de même souligner par deux des gardiens qui semblent plus que fiers de voir une apprentie vouloir apprendre.

L’exploration nocturne d’Haruka et Otohime leur permit de découvrir que le temple en lui-même était chargé de chakra. Au sol, sur les murs ainsi qu’un gros point de chakra qu’Haruka ne put s’empêcher de noter.
         
Feat.
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Haruka
Uzumaki Haruka
Uzushio no Jonin
Messages : 536
Date d'inscription : 24/12/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Perle d'Uzushio - Jounin Rang B
Ryos: 221
Expérience:
[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Left_bar_bleue1310/1200[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Empty_bar_bleue  (1310/1200)

Trésor du CielFt Miyamoto Akai & Otohime En plus de la vieille sorcière à l'affinité Raiton qui nous avait recruté, j'ai utilisé mes dons sensoriels auprès des quatre gardiens, la prêtresse au chakra important étant bien trop occupée pour venir passer du temps avec les autres. Je trouve ce comportement très étrange et je ne peux m'empêcher de songer à ce que l'on m'avait dit sur une des statuettes récupérées : des rumeurs circulaient comme quoi elle rendait fous ses possesseurs. Et, dans un coin de mon esprit, je me demande si cette femme, à la tête du temple, ne serait pas sous l'influence de l'objet. Quoiqu'il en soit, j'ai réussi à déterminer l'affinité élémentaire de chaque gardien : Katon pour Kômoku de l'Ouest, Doton pour Jikoku de l'Est, Suiton pour Zôchô du Sud et Fuuton pour Tamon du Nord.

Enfin bref, j'échange mes informations avec la fille dont le cerveau a été absorbé par sa poitrine pendant notre sortie nocturne, avant que l'on ne se dirige vers le fameux temple. Je ne vois pas de Fuinjutsu, cependant je sens que les murs comme le sol du temple sont imprégnés de chakra. Peut être qu'il y a un sceau mais qu'il est bien trop élaboré pour que je le remarque, peut être s'agit-il d'un Fuinjutsu différent de ceux auxquels je suis habituée, je ne sais pas... Je ressens également une concentration de chakra en un point. La statuette ? Les statuettes précédentes en possèdent, alors c'est possible... A moins que ce soit quelqu'un, ou un gros piège... Il y a beaucoup trop de chakra partout pour que je parvienne à tirer une information précise.

"Est-ce que tu veux qu'on tente d'entrer ? Y a du chakra partout... Sans doute un gros piège ou une armée de petits pièges... Peut être même quelqu'un... En tous cas, ça pue... pire que le laboratoire d'un Omura progressiste."

L'Uzumaki spécialiste des explosifs semble manquer d'action. Toujours méfiante et prudente, je continue à user de mes sens mystiques.

"Je vais ouvrir, ne reste pas là."

Je coeur tambourinant violemment dans ma poitrine, j'ouvre la porte du temple et, si je ne perçois pas de danger direct -à savoir un fuinjutsu qui s'active ou un truc qui me fonce dessus-, j'entre.
:copyright: Justayne



[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Haruka_signa

Je remercie Itachi, ninja de Konoha pour ce superbe kit !
Présentation
FT
Corrections
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Otohime
Uzumaki Otohime
Uzushio no Chunin
Messages : 42
Date d'inscription : 25/10/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - rang C
Ryos: 0
Expérience:
[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Left_bar_bleue351/500[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Empty_bar_bleue  (351/500)

Au dernier instant, je me suis jetée en direction de la porte pour accompagner Haruka. Au moment où elle m’a dit qu’il y avait du chakra de l’autre côté de la porte, le doute m’a pris d’un coup. Une main sèchement abattue contre celle de ma sœur du moment, je lui dis tout bas que «finalement, trop risqué… on va essayer de s’introduire à partir du deuxième étage, c’est mieux. Le chakra que tu ressens peut être n’importe quoi, mais je suis certaine que la statuette est à l’intérieur; si tu me dis qu’il y a beaucoup d’énergie, alors forcément...»

Puis, pour montrer que je ne suis pas seulement une grosse conne, je réfléchis à un plan d’action.

Après une minute ou deux, je reprends. «Je sais ce qu’on va faire. On va barricader les gardiens et les autres moines, puis je vais faire une diversion à l’entrée avec un parchemin. Je veux que pendant que je vais placer les sceaux, tu trouves un endroit à l’écart où on peut se cacher, un endroit où tu ne ressentiras le chakra de personne. Si tu détectes personne, alors personne ne nous détectera.»

D’une manière ou d’une autre, Haruka me fait signe qu’elle accepte le plan; je le mets donc en œuvre.

En alignant quelques mudras, je me dirige promptement vers le bâtiment où résident les gardiens, et d’un bout à l’autre de la grande porte, j’applique un sceau pour empêcher quiconque d’entrer ou de sortir facilement. J’encode des signes de main compliqués et totalement vains; il faudrait un miracle pour que quelqu’un réussisse à traverser le sceau sans le briser. J'ai dessiné les symboles au bas du mur et je les ai cachi avec de la terre que j'ai doucement écrasé avec mes pieds; on ne les verrait donc pas facilement.

Pour les moines, je fais la même chose, mais cette fois je m’applique à retenir l’encodage. Si quelque chose se passe mal, à moins qu’on réussisse à les faire tous sortir, ce bâtiment et ceux qui y seront coincés sera un objet de marchandage parfait. S’ils ne réussissent pas à sortir, ce sont des otages.

Je regarde en direction d’où Haruka était avant, et j’obtiens un signe pour savoir où aller me cacher; dissimulée dans un coin du terrain, éloignée des bâtiments. L’endroit est bien choisi.

Denière préparation au plan : j’attrape une petite roche qui traîne par terre et je colle un parchemin explosif dessus avant de la lancer au dessus de la muraille, au dessus de la porte. Ça devrait faire peur aux gardes de l’extérieur s’il y en a, et ça devrait semer la panique dans le temple. Sitôt lancée, j’active le décompte en courant.

J’ai juste assez de temps pour rejoindre Haruka, tapie dans l’ombre loin sur le côté du temple, l’entrée étant toujours visible. «Maintenant, on observe; on attend de voir si des gens sortent de là-dedans. Si on voit la prêtresse sortir, on se faufile à l’intérieur à partir du 2e étage et on trouve le grigri magique. S’ils ouvrent la grande porte du temple, je leur réserve une surprise.» Je vois le feu d’artifice au loin, et je souris.

«Crois-moi, on va pas essayer de me bourrer au tofu et au gazon une journée de plus, hors de question.» Niveau de motivation : faim/100.

J'observe l'entrée avec impatience, prête pour la suite des opérations. Enfin, je me sens en mission! Quand je rentrerai (totalement triomphante, bien entendu) je pourrai frotter allègrement mes capacités dans la gueule des gens, surtout quand je vais leur dire que je suis maintenant experte en infiltration.

Mission rang B, Trésor du Ciel - ft. HARUKA



Santé
100%
Chakra
90%




Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
PNJ
Messages : 811
Date d'inscription : 16/03/2017
Trésor du ciel


La pierre d’Otohime vola haut dans les airs, lorsqu’elle termina sa montée, elle fit un très petit arc, retombant directement devant l’homme appuyer contre le mur, bras croiser un pied appuyé sur la pierre derrière lui. TOMP. Il ouvrit un œil, regarda par terre et, immédiatement, il comprit. Il comprit que la pierre était piégée.

Il se replia sur lui-même, alors qu’il sauta vers la droite. Il réussi ainsi à éviter les dégâts de l’explosion. Il se remit sur pied et balaya les dégâts du regard. La porte n’était pas détruite, abîmée, ouverte et en piteux état, mais rien d’irréparable. Ensuite, il regarda, le ciel, mais rien du tout. Absolument rien du tout. La forêt ? Sombre et silencieuse.

Dans les dortoirs, on entendit les disciples s’agiter, hurler en se réveillant et courir vers la sortie. Les apprentis de sexe masculin purent tous sortir sans difficulté et ils allèrent retrouver le gardien à l’entrée. Ce fut par contre, plus compliqué pour les filles de sortir qui se heurtèrent au fuin tappeki. Elles ne purent donc pas sortir.

Les autres gardiens se réveillèrent également en panique. Attrapant ce qu’ils avaient besoin pour protéger le temple. Lorsque l’un d’eux tenta d’ouvrir la porte que qu’un fuin tappeki les bloqua. Le plus sournois d’entre eux sorti par une fenêtre sur le côté du bâtiment sans rien dire. Il allait s’approcher en éclaireur pour tenter de comprendre ce qui se passait.

Haruka et Otohime se doutaient très bien que le fuin tappki ne retiendraient pas les gardiens bien longtemps, elle ne savaient juste pas quelle quantité de temps ce tour de passe-passe fonctionnerait.

Il alla donc rejoindre son partenaire qui sonnait l’alarme et qui venait de réveiller absolument tout le temple. De derrière la réserve, une fille et un garçon sortirent, également paniqués. Personne ne voyait l’ennemi, mais tous savaient qu’il était présent. La masse s’accumula devant la porte, scrutant la forêt sur le qui-vive.

Du bâtiment principal, personne ne sortit. Haruka, grâce à son intelligence, pu déterminer que ceux à l’intérieur devait garder la statuette envers et contre tous. Les deux femmes ne sortiraient donc pas du temple.

         
Feat.
Revenir en haut Aller en bas
Uzumaki Haruka
Uzumaki Haruka
Uzushio no Jonin
Messages : 536
Date d'inscription : 24/12/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Perle d'Uzushio - Jounin Rang B
Ryos: 221
Expérience:
[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Left_bar_bleue1310/1200[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Empty_bar_bleue  (1310/1200)

Trésor du CielFt Miyamoto Akai & Otohime Je sursaute lorsqu'Otohime me stoppe. J'ai failli avoir une crise cardiaque ! Voilà qu'elle fait sa girouette et décide d'abandonner la stratégie rentre-dedans. Au final, c'est pas plus mal. Je me recule de la porte, fermée, et croise les bras sur ma poitrine. La rousse vient de mettre au poing un plan... Je suis assez surprise. En fait, sa poitrine n'a pas encore absorbée tous ses neurones... C'est un bon point, très bon même. Son plan me semble réaliste, je lui fait donc signe que c'est bon pour moi.

Elle place ses sceaux et prépare son explosif tandis que je cherche un endroit où nous cacher. Nous nous sommes camouflées dans les ombres, dans un coin du terrain situé à l'écart des bâtiments, de là, je ne peux sentir aucun chakra. De ce fait, personne ne peut ressentir mon chakra.

L'explosion retentit. Les disciples du temple, de sexe masculin, sont immédiatement sortis pour aller vers l'entrée du temple où se trouve un gardien chargé de la veille. De là où nous sommes, nous ne pouvons pas voir son état. Intérieurement, j'espère qu'il a été blessé. C'est méchant, je sais... Cependant, il serait appréciable qu'il ne soit pas au top de sa forme si le pire scénario possible arriverait. Les filles sont bloquées et ne peuvent pas sortir de leur dortoir grâce à la sublime technique que détient l'Uzumaki qui m'accompagne. Un gardien avait réussi à sortir, mais pas les autres, étrange... Je hausse les épaules. Tant mieux ! Je vais pas me plaindre si y en a qu'un qui a filé. Tout le monde va se réunir devant la porte pour guetter la forêt, nickel. Enfin... Tout le monde... Y a ni la vieille sorcière moche, ni la prêtresse. Ces deux-là sont restées dans le temple, bâtiment principal, avec, sans doute, la statuette. Je grimace. Quelles plaies ! Sortez de là, Tic et Tac !

Otohime et moi-même nous rendons à l'arrière du bâtiment principal, j'emploie le Ki Nobori no Shugyô pour me hisser jusqu'à la fenêtre du deuxième étage, où il ne doit y avoir de piège, ou moins qu'en bas, et où ne se trouve pas le binôme de gêneuses. Je passe avant ma camarade, histoire que ce soit moi qui prenne si y a un piège. Evidemment, je suis prudente, mes sens mystiques en alerte et mon regard balayant les moindres recoins des lieux à la recherche d'un élément qui puisse être utile ou, au contraire, d'un quelconque danger. Evidemment, j'essaie de repérer la prêtresse à l'aide de mes sens mystiques, en priant pour qu'on nous repère pas.

Comme si j'étais dans une galerie, je vois ce qu'il y a en dessous. A ce niveau, en tous cas, il ne semble pas y avoir de piège. Un peu plus bas, il y a cependant la prêtresse, dos à moi. Je ne semble pas avoir été repérée. Je fais signe à Otohime d'approcher, mais de ne surtout pas faire de bruit. J'observe avec attention le rez-de-chaussée, espérant apercevoir la statuette.En utilisant un senbon, je m'entaille le doigt et, avec le sang, j'inscris sur le sol les informations que mes dons de senseur me donnent.
:copyright: Justayne
HRP:
 


[Mission de rang B] Trésor du Ciel [Pv Akai & Otohime] - Page 2 Haruka_signa

Je remercie Itachi, ninja de Konoha pour ce superbe kit !
Présentation
FT
Corrections
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Autres Régions :: Nord-Est :: Vallée de la Foudre-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.