:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Konohagakure :: Terrain d'entraînement Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'élève et le maître [PV Akane Itachi]

Tadake Yurikô
Tadake Yurikô
Konoha no Jonin
Messages : 283
Date d'inscription : 20/09/2018
Localisation : Peut-être derrière toi, je suis une ninja.. TchiTcha!

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin - A
Ryos: 316
Expérience:
L'élève et le maître [PV Akane Itachi] Left_bar_bleue1091/2000L'élève et le maître [PV Akane Itachi] Empty_bar_bleue  (1091/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
L'élève et le maître
feat. Akane Itachi

" Le rêve élève l’élève qui sait écouter la leçon de ses songes. "




Cela faisait à peine quelques jours qu'il en avait été décidé ainsi : Yuriko serait la senseï de son homologue Akane Itachi. Cela fut d'un accord comme un accord, décision peut-être folle prise sur un coup de tête en pleine nuit. Si rien ne les prédestinait tous les deux à se rencontrer, il pouvait en être tout autant pour le lien qui allait les unir dès à présent. La kunoichi n'était pas connue pour posséder un don particulier dans l'enseignement, mais elle était une femme acharnée et particulièrement consciencieuse. Elle était capable d'être aussi douce que ferme, honnête et brutale. Autant dire que cela ne serait guère une partie de plaisir pour Itachi... mais c'était lui qui avait fait son choix. Car malgré tout, une certaine compatibilité de caractère existait et leur brève conversation avait laissé entrevoir qu'il était sans doute possible que tous les deux puissent faire de grande chose.

Si les paroles de leur dernier échange étaient belles, il fallait maintenant avoir recours à la pratique. Plus il se mettrait rapidement à la tâche, mieux cela serait pour les ambitions de chacun. Ce fut donc très tôt dans la matinée que la jeune femme s'était préparée avec un enthousiasme que l'on ne lui connaissait pas vraiment... bien que sa bonne humeur pouvait ne pas durer. Tout dépendrait de ce qu'elle constaterait et de la motivation du jeune homme. Sa mission du jour : évaluer le potentiel et le talent de son élève. Plutôt que de bêtement analyser son dossier académique - elle le fit quand même par acquis de conscience - elle souhaitait pouvoir l'observer : son endurance, sa vitesse, etc... afin de déterminer quels étaient ses points forts et ses points faibles. Mais elle désirait aussi voir s"il était capable de lui-même de s'auto-évaluer. C'était sur ce dernier point qu'elle craignait le plus car elle avait bien noté qu'il avait une piètre opinion de lui-même ou que cet opinion était fluctuante. S'il y avait bien une chose sur laquelle devait être capable de s'appuyer un ninja, c'était son mental. Quelque soit l'épreuve ou le drame qui se déroulait, il fallait ne pas faillir et ne jamais abandonner. Un shinobi ne pouvait se résoudre à se montrer égoïste, il agissait pour le bien de tous.

Dès l'aurore, Yuriko s'était donc préparée. Abandonnant l'élégance de ces traditionnels kimonos, elle s'était revêtue d'une tenue bien plus adéquate pour un entrainement qui pouvait lui permettre de bouger avec aisance. Ainsi, adieu les longs tissus, et bonjour à la finesse de ses jambes pâles habillées par un short plutôt court. Elle avait également pris le soin d'attacher ses cheveux en une longue queue de cheval. Et parmi les nombreux autres détails, elle portait des renforcements au niveau des avant-bras et de ses tibias, ce qui laissait imaginer qu'il y aurait une confrontation directe. Ponctuelle, elle s'était rapidement rendue au terrain d'entrainement où elle avait donné rendez-vous à son disciple. Ils allaient pouvoir se jauger l'un et l'autre...

Revenir en haut Aller en bas
Akane Itachi
Akane Itachi
Konoha no Chunin
Messages : 200
Date d'inscription : 19/07/2018
Age : 18

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - Rang C
Ryos: 312
Expérience:
L'élève et le maître [PV Akane Itachi] Left_bar_bleue740/500L'élève et le maître [PV Akane Itachi] Empty_bar_bleue  (740/500)
Voir le profil de l'utilisateur
"Rendez vous demain, 8H. Terrain n°2."

Un simple mot, billet retrouvé sur ma porte, laissé par ma nouvelle sensei lors d'une de mes absences, sans doute. Je décroche le mot coincé dans une latte de l'entrée faite de bois, et le glisse dans une des poches de mon manteau. Je soupire, et rentre dans ma lugubre maison. Vraiment dans un sale état... Un jour je la reconstruirai, un jour où mon passé ne se mêlera plus à mon présent.
Ce jour n'arrivera pas de sitôt, mais je crois que je suis sur la bonne voie. Pour la première fois, je suis intégré à une équipe. Quelqu'un allait m'entrainer, m'apprendre à devenir puissant, respectable.
Quelqu'un allait faire quelque chose pour moi.

Je mange rapidement, un bol de nouilles instantanées, et je me couche sans plus tarder, laissant mes pensées vagabonder tandis que mon esprit trouve petit à petit les bras de Morphée. Mes démons menacent de me rembarquer dans leur train cauchemardesque, mais une fine couche d'espoir s'est redressée en moi, me donnant une dérisoire protection face à la fureur de ma noirceur profonde.
Dérisoire... Mais suffisante. J'ai l'espoir de peut-être trouver une voie, un moyen d'accomplir vraiment ce que je désire au plus profond de mon être. J'ai un objectif.
Et ça change tout...

Je me réveille bien en avance, et je fait mes préparatifs. Yurikô ne m'a pas donné d'instructions quand à ce qu'elle attends de moi, mais le lieu choisi est tout sauf anodin. N'étant plus un genin depuis longtemps, je suppose qu'elle veut m'entrainer à sa manière, et l'heure matinale sera parfaite pour profiter du lieu sans être incommodés par une chaleur excessive.

J'équipe un pantalon noir comme le jais, mais ample afin de ne pas me gêner dans mes mouvements. Je troque mon manteau blanc pour un haut noir, sans manches, parfait pour l'entrainement... Mais qui laisse mon bras mutilé apparent. Le bras droit ressemble en tout point au gauche, mais est barré d'une énorme cicatrice violette, montant du bas du coude jusqu’à l'épaule, signature de celui qui a bien failli me tuer, et symbole de ma faiblesse. Normalement, je la garde couverte, comme une honte cachée, mais l'heure n'est plus à la fuite.
Je laisse également le bandeau qui dissimule habituellement mon œil blanc, orbite vide de couleur et de joie de vivre, afin de le laisser voir la lumière...

Aujourd'hui, j'assume ce qui fait de moi Akane Itachi. Dans toute son horreur et sa splendeur. Le temps de la fuite doit prendre fin.

L'heure arrivée, je sors de ma masure, dont je referme la porte avec énergie. Mon oiseau me rejoins immédiatement, se posant sur mon épaule gauche, et je me dirige vers le terrain 2. Le soleil pointe à l'horizon et un léger vent fait bruisser les feuilles, mais il est encore tôt. La faune est endormie, et seuls les crissements de mes pas sur les feuilles interrompent la douce mélopée du vent. Passant sur de petits chemins dans la terre, je finis par arriver au terrain.

Le terrain n°2 est un endroit assez fréquenté, et les traces d'entrainements précédents sont manifestes. Traces dans le sol, troncs entaillés, tout dans ce lieu transpire les efforts... Et au milieu du tout se dresse ma nouvelle sensei.
Cheveux attachés, tenue sportive, elle offre une toute autre vision de Yurikô que celle que j'avais rencontré le soir de notre discussion. Elle semble déterminée à passer aux choses sérieuses...

Je fais s'envoler Kato, qui va se percher dans un arbre non loin, et je me dirige jusqu'a elle. Une fois face à face, je la salue :

"Bien le bonjour, Yurikô-sensei... Je suis prêt."


J'aurai pu la remercier pour le temps qu'elle m'accorde, lui dire à quel point sa détermination me fait du bien, lui montrer ma détermination... Mais ce n'est ni le lieu, ni l'heure. Sur ce terrain, je suis son élève, et je dois me montrer à la hauteur de ses attentes. Point barre.
Revenir en haut Aller en bas
Tadake Yurikô
Tadake Yurikô
Konoha no Jonin
Messages : 283
Date d'inscription : 20/09/2018
Localisation : Peut-être derrière toi, je suis une ninja.. TchiTcha!

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin - A
Ryos: 316
Expérience:
L'élève et le maître [PV Akane Itachi] Left_bar_bleue1091/2000L'élève et le maître [PV Akane Itachi] Empty_bar_bleue  (1091/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
L'élève et le maître
feat. Akane Itachi

" Le rêve élève l’élève qui sait écouter la leçon de ses songes. "




En attendant son nouveau disciple, la jeune femme contemplait impérieusement le terrain d'entrainement, le regard perdu dans ses souvenirs. Elle ne comptait plus le nombre d'heures qu'elle avait passé ici à s'échauffer et à apprendre à combattre car malgré les apparences, Yurikô était une force de la nature. Pas uniquement de caractère, mais aussi par celui de son bras. Lorsque l'on observait la kunoichi, il était difficile d'imaginer que derrière les élégants kimonos et les fleurs délicates dans les cheveux se dissimulait une femme forte car sa frêle silhouette était trompeuse. Elle n'était une simple ninja aux capacités médicales. Si son frère Kyoshiro s'adonnait beaucoup à s'entretenir et palier l'absence de sa vue en développant tout le reste, Yurikô n'en fut pas moins inspirée. Il aurait été trop facile de penser qu'elle n'était qu'une femme de tête. Combien de fois avait-elle fait le tour de ce terrain pour s'échauffer? Combien de fois avait-elle frapper ses troncs jusqu'à ce que ces poings en saigne? La ténacité de Yurikô était un fait et c'était ce qui l'avait conduit à devenir celle qu'elle était aujourd'hui. Néanmoins, on ne cessait jamais d'apprendre. Il fallait être bien sot pour le croire ou bien prétentieux.

La kunoichi n'eut pas attendre trop longtemps l'arrivée de son élève, et lorsqu'elle le vit, elle sourit. Elle voyait en lui la motivation et une nouvelle lumière briller dans son regard. Il avait abandonné les artifices derrière lesquels il avait pris l'habitude de se masquer, du bandeau aux cicatrices de son bras. Il s'exposait enfin tel qu'il était. Cependant, l'esquisse joviale de Yurikô disparut bien vite pour laisser place au sérieux.

" Bonjour Itachi-san. Aujourd'hui, nous allons chercher à évaluer tes limites. Cela me donnera un aperçu de tes compétences. Une fois que nous les connaîtrons, nous pourrons chercher à les dépasser. "

La jeune femme s'approcha de son élève.

" Es-tu toi-même capable de l'évaluer? Qu'est-ce que tu considères comme étant ton point fort? Montre moi la technique dont tu es le plus fier. "

La ninja recula cette fois-ci et fit un signe de la main afin que le jeune homme fasse une démonstration en direct. Elle souhaitait pouvoir "l'étudier" en action, voir sa manière de bouger, de manifester son chakra. Bref. Elle voulait une vue d'ensemble de son disciple.

Revenir en haut Aller en bas
Akane Itachi
Akane Itachi
Konoha no Chunin
Messages : 200
Date d'inscription : 19/07/2018
Age : 18

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - Rang C
Ryos: 312
Expérience:
L'élève et le maître [PV Akane Itachi] Left_bar_bleue740/500L'élève et le maître [PV Akane Itachi] Empty_bar_bleue  (740/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Ma sensei esquisse un sourire en me voyant arriver, puis reprends son sérieux lorsque j'approche d'elle. Je l'imite, l'heure n'est pas à la détente et à la rigolade. Mon cœur bat un peu plus vite, et une pointe de stress monte en moi. J'ai l'impression de revivre la pression que j'avais pu subir lors de mon examen Chuunin, les enjeux sont aussi, si ce n'est plus importants... La kunoichi me salue en m'exposant la situation, et je l'écoute avec attention :

" Bonjour Itachi-san. Aujourd'hui, nous allons chercher à évaluer tes limites. Cela me donnera un aperçu de tes compétences. Une fois que nous les connaîtrons, nous pourrons chercher à les dépasser. "


J'acquiesce d'un mouvement de tête, afin de ne pas couper la jeune femme. Comme je l'avais plus ou moins compris, elle veut voir ce dont je suis capable... Je ne peux pas faire de miracles, mais je pense pouvoir l'étonner avec deux trois tours.

" Es-tu toi-même capable de l'évaluer? Qu'est-ce que tu considères comme étant ton point fort? Montre moi la technique dont tu es le plus fier. "


Ainsi, elle veut une démonstration, et analyser mes capacités à comprendre mes erreurs... Me voilà partagé. En effet, depuis toujours, j'ai fait de deux capacités mon cheval de bataille, diamétralement opposées. L'une, retorse et discrète, mais redoutables sur un ennemi solitaire, et l'autre, puissante et lumineuse, qui me sert lorsque l'autre n'est pas la solution. Les deux sont complémentaires, et les deux font de moi celui que je suis... Elle veut voir ma fierté, celle qui me transcende le plus, et le choix est cornélien, quasi impossible... Je ferme les yeux, pesant le pour et le contre. Finalement, je me décide.

Je vais en plus me la jouer en deux temps, ça la surprendra... Un sourire se dessine sur mes lèvres à cette pensée. Je sais que l'obscurité m'attire, mais place à lumière pour aujourd'hui... Ma sensei veux voir du spectaculaire, et je vais m'amuser à lui en montrer. J'incante mes jutsus, un peu gêné par mon bras droit, avant de maintenir mon jutsu final. Ça arrive...

"SUITON : AMEARARE"

Des bulles apparaissent du sol, montant petit à petit. De plus en plus prennent place dans le ciel, nous entourant d'un véritable dôme de bulles, qui sont partout autour de nous. Pas très efficace, cette technique comporte une part poétique qui m'amuse... Mon sourire ne m'a pas quitté, et je caresse du bout d'un doigt l'une des bulles... Avant de les faire s'écraser violemment dans la zone. Je ne suis pas touché, et j'ai fait exprès d'éviter ma sensei. L'averse violente passée, je sens qu'elle veut s'exprimer, peut-être manifester sa déception, mais je lui fait un signe de la main, lui indiquant d'attendre un peu... Le vrai spectacle commence maintenant.

La technique n'était qu'un préliminaire. En effet, pour créer la vraie technique, j'ai besoin d'une base aqueuse, et le déchainement de bulles vient de me la donner... j'incante des jutsus, un peu plus lent cette fois, concentré, avant de libérer le chakra, profitant du contrôle sur l'eau que je venais d’acquérir...

"SUITON : SUIGADAN"

Je fais jaillir d’énormes tourbillons sous pression de la masse d'eau au sol. Rapides, puissants, j'en envoie se ficher dans les arbres, qu'ils forent, et j'en envoie d'autres frôler ma sensei. L'exercice est ardu, car il nécessite une maîtrise très pointilleuse du chakra afin de contenir l'eau tout en la faisant tourner sous pression, mais ce secret n'en est pas un pour moi. L'idée n'est pas de contrôler une telle masse d'eau, mais de s'adapter à elle, de rendre ce mouvement naturel... Je coupe finalement ma technique, posant un genou à terre suite à la dépense de chakra. Je halète un court instant, avant de me redresser, et de lancer un sourire à la kunoichi :

"J'ai peut être été un peu lent sur l’exécution des techniques... Mais je les affectionne particulièrement. La première n'était qu'un moyen de générer de l'eau pour utiliser la seconde, d'habitude je m'arrange pour me battre près d'une source d'eau, mais lorsque c'est impossible je me dois de la générer par moi-même... Et c'est une technique efficace pour obliger une mise sous couverture, qui me laisse le temps de faire la seconde. Suigadan est surement ma technique la plus puissante, mais elle à le grand défaut de devoir être lancée depuis une source d'eau. Ce problème réglé, je peux aisément contrôler cette eau, la faire tourbillonner et l'envoyer sur mes adversaires. C'est très efficace, et ça peut blesser sévèrement... "


Mon bilan terminé, j'observe la jônin... Qu'en pense t'elle ?

Techniques utilisées:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tadake Yurikô
Tadake Yurikô
Konoha no Jonin
Messages : 283
Date d'inscription : 20/09/2018
Localisation : Peut-être derrière toi, je suis une ninja.. TchiTcha!

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin - A
Ryos: 316
Expérience:
L'élève et le maître [PV Akane Itachi] Left_bar_bleue1091/2000L'élève et le maître [PV Akane Itachi] Empty_bar_bleue  (1091/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
L'élève et le maître
feat. Akane Itachi

" Le rêve élève l’élève qui sait écouter la leçon de ses songes. "




Yurikô pria alors son jeune élève de se mettre en action afin de pouvoir l'observer. Elle se tint droite et immobile, les bras croisés et porta son regard bienveillant sur Itachi qui se montra particulièrement discipliné. Elle ressentait qu'il était légèrement nerveux mais n'était-ce pas normal lorsque l'on demandait de faire la démonstration de ce qui le rendait le plus fier? Il était toujours possible d'avoir quelques appréhension, par peur de l'échec. Les shinobis qui se vantaient d'être capable d'exploits n'étaient pas rares. Beaucoup était imbu d'eux-même. Heureusement, le contraire existait aussi afin d'équilibrer la balance. Les combattants les plus surprenants n'étaient jamais ce que l'on croyait.

Finalement, le ninja à l’œil pâle semblait prendre cela comme un défi. C'était parfait. Cet état d'esprit était une bonne chose. Cela lui servirait de tremplin pour se dépasser... mais elle put percevoir le premier petit défaut de son élève : son bras droit. Visiblement, la blessure qu'il avait reçu avait laissé quelques séquelles. A cet instant, elle se demanda si ses techniques médicales ne pourraient pas lui être bénéfiques pour "réparer" son membre. Néanmoins, elle n'eut pas le temps de se poser plus de questions sur le sujet. En effet, la jeune femme fut rapidement encerclée par d’innombrables bulles d'eau. Il y avait là quelque chose de presque féérique dans cette technique, une image de pluie inversée... mais elle savait qu'il n'y avait là rien d'anodin puisque brutalement, toute l'eau retomba violemment sur le sol.

Pendant un instant, elle crut qu'Itachi ne souhaitait présenter que cela mais il lui fit un signe qu'il était nécessaire de patienter. Yuriko fit simplement un mouvement de tête en guise de réponse et un sourire qui lui exprimait qu'elle était prête à attendre. Étrangement, cela la ravit de voir qu'il ne se contentait pas de cet élégant spectacle et qu'il ne s'agissait que de préliminaires. Cela lui prouvait que le jeune homme avait de la ressource. Le chunin enchaîna alors aussitôt avec une nouvelle technique, bien plus offensive et directe. Les tourbillons aqueux naquirent des sources d'eau qu'il venait de faire naître. C'était ingénieux. Une nouvelle fois, cela lui permit de découvrir l'inventivité d'Itachi qui était capable de s'adapter à son environnement. Il n'avait pas démérité son titre, bien au contraire. Comment pouvait-il douter autant de lui? Cela la surprenait quand elle repensait à leur conversation sur les toits de Konoha.

Ne prenant aucun risque et ayant confiance en son élève, la jeune femme ne sourcilla pas un instant. Elle ne fit aucun mouvement et laissa les crocs aqueux l'effleurer. Sans se retourner, elle se doutait des dégâts causés sur la végétation alentour. Le bruit craquant des écorces sous l'impact lui laissait deviner les violentes perforations qui avaient pu être faites. Mais voilà, la puissance que l'on mettait dans une attaque était intimement liée à l'énergie que l'on lui concédait. On put rapidement constater que la consommation en chakra était de nature gourmande et qu'il fallait bien réfléchir avant de l'utiliser en combat.

" J'ai peut être été un peu lent sur l’exécution des techniques... Mais je les affectionne particulièrement. La première n'était qu'un moyen de générer de l'eau pour utiliser la seconde, d'habitude je m'arrange pour me battre près d'une source d'eau, mais lorsque c'est impossible je me dois de la générer par moi-même... Et c'est une technique efficace pour obliger une mise sous couverture, qui me laisse le temps de faire la seconde. Suigadan est surement ma technique la plus puissante, mais elle à le grand défaut de devoir être lancée depuis une source d'eau. Ce problème réglé, je peux aisément contrôler cette eau, la faire tourbillonner et l'envoyer sur mes adversaires. C'est très efficace, et ça peut blesser sévèrement... "

Lorsque le jeune homme eut fini ces explications, Yuriko lui sourit et s'avança vers lui.

" Tu as de la ressource Itachi-san. Cela me conforte dans l'idée que je me faisais de toi et je pense ne pas m'être trompée à ton sujet. Je pourrais d'ailleurs peut-être t'aider pour palier la lenteur de tes exécutions. "

La jeune femme se permit de saisir délicatement le bras d'Itachi et d'observer la blessure. C'était l'oeil du médecin qui se posa alors sur les cicatrices.

" Cela te fait encore souffrir? J'ai noté en t'observant que tu semblais gêner. Peux-tu m'expliquer précisément comment tu as reçu cette blessure? Je pourrais peut-être te la soigner... si tu me le permets, bien entendu. "

Yurikô lui rendit son bras et lui sourit.

" Je ne te donne aucune garantie mais je pense être capable de pouvoir faire quelque chose... mais il faudra que l'on se fixe un rendez-vous. Je ne pourrais pas te soigner ici, tu t'en doutes bien. "

Laissant le loisir du chunin de prendre une décision, la kunoichi reprit le fil de l'entrainement.

" Bien. Maintenant que j'ai pu constaté ce qui te plaît le plus, montre-moi maintenant ce que tu maîtrises le moins. "

Revenir en haut Aller en bas
Akane Itachi
Akane Itachi
Konoha no Chunin
Messages : 200
Date d'inscription : 19/07/2018
Age : 18

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - Rang C
Ryos: 312
Expérience:
L'élève et le maître [PV Akane Itachi] Left_bar_bleue740/500L'élève et le maître [PV Akane Itachi] Empty_bar_bleue  (740/500)
Voir le profil de l'utilisateur
La jeune femme sourit et s'avance vers moi, encore sèche malgré le déchainement aqueux qui venait d'avoir lieu. Il faut croire que ma démonstration lui a plu, et je sens un léger sentiment de fierté poindre en moi lorsqu'elle commence à parler :

" Tu as de la ressource Itachi-san. Cela me conforte dans l'idée que je me faisais de toi et je pense ne pas m'être trompée à ton sujet. Je pourrais d'ailleurs peut-être t'aider pour palier la lenteur de tes exécutions. "


De la ressource, de la ressource... C'est fou comme un simple compliment basique peut avoir un effet amplifié sur moi. Je me sens vraiment fier, pour une fois, pour la première fois depuis bien longtemps en réalité. quand à ma lenteur d’exécution, je hausse un sourcil, interrogatif. Elle aurait une idée ? Ma sensei attrape mon bras, l'examinant, et j'ai une grimace en remarquant que le contact de quelque chose sur mon bras ne se faisait même pas ressentir. C'est vraiment devenu un bâton accroché à mon corps...

" Cela te fait encore souffrir? J'ai noté en t'observant que tu semblais gêner. Peux-tu m'expliquer précisément comment tu as reçu cette blessure? Je pourrais peut-être te la soigner... si tu me le permets, bien entendu. "


Elle relâche mon bras, que je laisse tomber, raide. Je soupire, et je viens placer ma main gauche sur mon épaule droite, réflexe dérisoire de dissimulation :

"Souffrir, non, et c'est même ce qui est inquiétant. En fait, je ne sens plus grand chose avec ce bras, et j'arrive à le bouger mais mécaniquement, comme si c'était un bâton que je devais tordre. Quand à comment j'ai reçu telle blessure..."
Je marque une pause, parcouru par un bref frisson "Je me suis retrouvé contre un shinobi bien plus puissant que moi, qui m'a brisé le bras avant de le percer en longueur, ce qui explique la cicatrice. J'ai été sauvé par un médecin Yamanaka qui passait par là, mais autrement j'y serais resté... Fin bref, il m'a sauvé la vie, mais je suppose que le bras était trop endommagé pour le sauver lui aussi. Au moins, il est encore là, ça aurait pu être pire !"

J'ai un rire un peu forcé, afin de cacher mon malaise. Je passe une main dans mes cheveux, écoutant ce que ma sensei avait à dire là dessus :

" Je ne te donne aucune garantie mais je pense être capable de pouvoir faire quelque chose... mais il faudra que l'on se fixe un rendez-vous. Je ne pourrais pas te soigner ici, tu t'en doutes bien. "


Mes yeux s'écarquillent, surpris. Un médecin standard n'aurai rien pu faire, mais si elle s'en sent capable, alors c'est qu'elle est vraiment très forte. Je me sens encore une fois submergé par la gratitude, et j'ai le vertige quand je vois l'abime qui nous sépare. Quelles autres incroyables capacités a t'elle dans sa poche ? Je m'incline devant elle, la remerciant de ses effort pour moi :

"Ce serait incroyable, Yurikô-sensei... Si vous pourriez faire ça pour moi, je vous serais encore plus reconnaissant."


Elle accepte mes remerciements, avant de me faire comprendre qu'il était temps de reprendre l'entrainement. Je me calme, et me recentre, le vent faisant voler de nouveau nos cheveux de couleur opposées :

" Bien. Maintenant que j'ai pu constaté ce qui te plaît le plus, montre-moi maintenant ce que tu maîtrises le moins. "


Oh, voilà qui me prends de court. Si je sais ce qui fait ma force, et si je m'attendais à ce qu'on me demande diverses choses, je ne m'attendais pas à ce qu'on me demande de révéler ma plus grande faiblesse... Cela demande plusieurs compétences. D'une, savoir ses limites, et de deux, être capable de les comprendre et de les analyser. Je ne m'étais pas préparé, et je reste songeur quelques temps, avant qu'une réponse se forme dans mon esprit :

"C'est très simple... Vous allez comprendre tout de suite."


Ma sensei étant proche de moi, je lui lance un coup de pied direct vers la tête, puis je tente de lui asséner quelques coups maladroits. Elle pare mes coups sans la moindre difficulté, et esquive presque naturellement. Après quelques efforts, je m'arrête, le souffle court :

"Voilà ma plus grand faiblesse : Le taïjutsu. Si je suis bon dans la longue et moyenne portée, dès qu'on passe au corps à corps je deviens très vulnérable. C'est pourquoi je m'arrange pour qu'une telle situation ne se présente jamais..."

Je coupe ma phrase, plié en deux, mais sur les genoux, et le visage se teintant légèrement de honte. Comparé à mes attaques suiton, mon taï est vraiment minable, ridicule. Peut-être qu'elle va perdre foi en moi, finalement...
Revenir en haut Aller en bas
Tadake Yurikô
Tadake Yurikô
Konoha no Jonin
Messages : 283
Date d'inscription : 20/09/2018
Localisation : Peut-être derrière toi, je suis une ninja.. TchiTcha!

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin - A
Ryos: 316
Expérience:
L'élève et le maître [PV Akane Itachi] Left_bar_bleue1091/2000L'élève et le maître [PV Akane Itachi] Empty_bar_bleue  (1091/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
L'élève et le maître
feat. Akane Itachi

" Le rêve élève l’élève qui sait écouter la leçon de ses songes. "




D'après ce qu'elle avait pu lire dans le dossier de son élève, elle savait que la blessure qu'il avait reçu était particulièrement grave au cours d'une mission. Il avait été soigné dans des conditions où il fallait agir rapidement pour sauver sa vie. Le médecin avait fait un travail remarquable vu la situation dans laquelle s'était retrouvée Itachi. Toutefois, aujourd'hui, les séquelles se trouvaient être gênantes. Le chunin se serait habitué à ce handicap, il aurait trouvé une parade pour y faire face... mais pourquoi ne pas tenter de lui rendre la mobilité qu'il avait perdu? Yuriko était capable, avec du temps, du calme et énormément d'énergie, de rendre un membre amputé à un shinobi. Soigner les cellules et régénérer les nerfs endommagés devait être amplement dans ses cordes.

Ce fut donc pour cette raison que la kunoichi interrogea le jeune homme. Elle voulait connaître son ressenti, mais aussi en savoir plus sur les origines de son mal. Car bien qu'elle était actuellement son professeur, elle n'avait pas eu le loisir de mettre son nez dans son carnet médical. Pas encore en tout cas. Il était plus simple pour elle d'avoir directement l'information auprès de ce dernier.

" Souffrir, non, et c'est même ce qui est inquiétant. En fait, je ne sens plus grand chose avec ce bras, et j'arrive à le bouger mais mécaniquement, comme si c'était un bâton que je devais tordre. "

Une insensibilité totale du bras? Elle cernait mieux le problème. Cela expliquait les difficultés à se mouvoir naturellement d'Itachi. De plus, contrairement aux croyances populaires qui pourraient laisser penser qu'il y avait un avantage à ne pas sentir la douleur se fourvoyaient. C'était même le contraire car cela pouvait empirer un état précaire. Une bonne manière de négliger sa santé et se laisser surprendre par le contre coup.

" Je me suis retrouvé contre un shinobi bien plus puissant que moi, qui m'a brisé le bras avant de le percer en longueur, ce qui explique la cicatrice. J'ai été sauvé par un médecin Yamanaka qui passait par là, mais autrement j'y serais resté... Fin bref, il m'a sauvé la vie, mais je suppose que le bras était trop endommagé pour le sauver lui aussi. Au moins, il est encore là, ça aurait pu être pire! "

Par la suite, la jeune femme lui expliqua qu'elle pourrait tenter de le soigner. Mais elle ne vendit pas la peau de l'ours et préféra ne pas lui donner trop d'espoir. Rien n'était jamais acquis, bien qu'elle se sentait curieusement optimiste. Si le premier spécialiste avait agit dans la précipitation, Yuriko pourrait faire les choses dans le calme à Konoha, avec tout le nécessaire à porter de main.

Une fois une partie du problème cernée, la jeune femme revint sur ce qui l'intéressait d'autant plus : ce qu'il considérait comme étant sa faiblesse. Plutôt que des mots, le chunin choisit les actes ce qui fit sourire la ninja. Il s'ensuit alors un mini affrontement entre l'élève et le maître. Un coup de pied par le haut, un enchaînement de coup de poing.... La jounin esquiva la plupart des attaques avec aisance, mais elle chercha aussi à stopper ses poings avec ses bras ou ses paumes afin d'en jauger la force. Il était bon de noter qu'elle n'était pas dédaigneuse, elle encaissait et analysait les mouvements d'Itachi sans le juger ou pavaner. Ils continuèrent ainsi jusqu'à ce que ce dernier se sentit épuisé.

" Voilà ma plus grand faiblesse : Le taïjutsu. Si je suis bon dans la longue et moyenne portée, dès qu'on passe au corps à corps je deviens très vulnérable. C'est pourquoi je m'arrange pour qu'une telle situation ne se présente jamais. "

Pour une raison qui l'étonnait, Itachi semblait un peu honteux de cet aveux, mais la jeune femme lui sourit et préféra le rassurer.

" Tu es un ninja intelligent Itachi-san. Tu sais ce qui te fait défaut et tu le contournes, de la même manière que tout à l'heure, tu as fait en sorte de modifier ton environnement pour le rendre plus propice à ton style de combat. C'est à se demander si tu as vraiment besoin de moi! "

La jeune femme sourit de plus belle.

" Mais si tu souhaites te renforcer dans le domaine du taijutsu, je pense que je te serais utile. "

Derrière la gracile silhouette de Yuriko, il se dissimulait une femme ayant une force littéralement herculéenne. Désireuse de lui faire à son tour une démonstration, cette dernière se posta devant un tronc de bois qui jusque là servait de cible pour les armes de jets. Ici, il ferait office de punchingball. Elle se concentra quelque seconde et un seul coup suffit. Elle pulvérisa le poteau d'entrainement qui vola en éclat. La jeune femme se tourna aussitôt vers son élève.

" Lorsque tu donnes un coup, tu es trop hésitant. Tu te retiens parce que tu doutes. Je pense qu'il faut que tu travailles ta confiance en toi, tout comme ta force brute. il n'y a pas de secret particulier dans le corps à corps. Il faut de la rigueur et de la détermination. Nous travaillerons sur ton renforcement musculaire. Tu gagneras en puissance pure, mais aussi en constitution. Et le mieux de tout, c'est que lorsque je soignerais ton bras, tu seras en pleine possession de tes moyens. "

Cela signifiait que l'entrainement serait rude, mais uniquement pour rendre son élève meilleur.

Revenir en haut Aller en bas
Akane Itachi
Akane Itachi
Konoha no Chunin
Messages : 200
Date d'inscription : 19/07/2018
Age : 18

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - Rang C
Ryos: 312
Expérience:
L'élève et le maître [PV Akane Itachi] Left_bar_bleue740/500L'élève et le maître [PV Akane Itachi] Empty_bar_bleue  (740/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Ma sensei ne semble pas si déçue, au contraire, elle me lance un nouveau grand sourire qui me calme aussitôt. A chaque fois elle m'épate, je me convaincs que j'ai tout raté mais elle me démontre le contraire...

" Tu es un ninja intelligent Itachi-san. Tu sais ce qui te fait défaut et tu le contournes, de la même manière que tout à l'heure, tu as fait en sorte de modifier ton environnement pour le rendre plus propice à ton style de combat. C'est à se demander si tu as vraiment besoin de moi! "

Vraiment ? Je lui lance un regard dubitatif. D'accord, je sais me débrouiller plus où moins mais je reste très vulnérable en combat ou en mission, et je me sais relativement faible comparé à d'autres shinobis de mon grade... Elle dit ça surement pour me rassurer, surtout quand je vois le fossé qui me sépare de mon aînée. J'ai tout donné et elle n'a même pas bronché !

" Mais si tu souhaites te renforcer dans le domaine du taijutsu, je pense que je te serais utile. "

Je hoche la tête, montrant mon envie d'apprendre. Si certes, je suppose que sa spécialité n'est pas le coprs à corps, elle à surement des bases bien meilleures que les miennes. D'ailleurs, elle semble bruler d'envie de me faire une démonstration, et je suis ses mouvements avec attention. Elle se met en garde devant un tronc... avant de l'exploser littéralement, faisant voler des morceaux de bois sur quelques centaines de mètres. Ma bouche s'ouvre grand, manifestant mon étonnement. Je ne m'attendais clairement, clairement pas à ça. Ma sensei affiche un sourire satisfait, tandis que je fais une prière pour mon âme. Je n'ai clairement pas intérêt à irriter la kunoichi, où je finirais pas remplacer le bout de bois...

" Lorsque tu donnes un coup, tu es trop hésitant. Tu te retiens parce que tu doutes. Je pense qu'il faut que tu travailles ta confiance en toi, tout comme ta force brute. il n'y a pas de secret particulier dans le corps à corps. Il faut de la rigueur et de la détermination. Nous travaillerons sur ton renforcement musculaire. Tu gagneras en puissance pure, mais aussi en constitution. Et le mieux de tout, c'est que lorsque je soignerais ton bras, tu seras en pleine possession de tes moyens. "


J'écoute les leçons qu'elle me prodigue en buvant chaque parole, encore frissonnant de la démonstration de force brute que possède ma sensei. C'est vrai que lorsque je frappe, je sais que ça ne sert à rien, uniquement à me faire gagner du temps où encore à éviter d'autres dégâts... je ne frappe pas pour frapper, en fait. De la rigueur, je pense en avoir. De la détermination, peut-être que j'en ai enfin. Alors, oui, peut-être que j'ai enfin ce qu'il me faut pour progresser, et peut-être que ma hantise ne sera plus qu'un vilain souvenir... En tout cas, la kunoichi me signale que l'entrainement sera rude, difficile, long, mais payant.

Et je suis prêt à tout.

Je me tiens droit face à elle, et je lui dis, toujours debout dans l'herbe humide, au milieu des éclats de bois :

"Vous avez vraiment une puissance incroyable, Yurikô-sensei ! Je suis prêt à faire le nécessaire, qu'importe la difficulté de l'entrainement que vous m'imposerez."


J'ai un peu d'appréhension malgré tout. Si ce n'était qu'une mise en bouche... Que me réserve t'elle pour la suite ?
Revenir en haut Aller en bas
Tadake Yurikô
Tadake Yurikô
Konoha no Jonin
Messages : 283
Date d'inscription : 20/09/2018
Localisation : Peut-être derrière toi, je suis une ninja.. TchiTcha!

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin - A
Ryos: 316
Expérience:
L'élève et le maître [PV Akane Itachi] Left_bar_bleue1091/2000L'élève et le maître [PV Akane Itachi] Empty_bar_bleue  (1091/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
L'élève et le maître
feat. Akane Itachi

" Le rêve élève l’élève qui sait écouter la leçon de ses songes. "




Chaque shinobi avait sa spécialité mais aussi des qualités bien spécifiques. Chez les Tadake, leur qualité principale était leur acharnement. Que ce soit le frère ou la sœur, ils faisaient partie de ces individus qui n'abandonnaient pas même si tout pouvait prêter au défaitisme. Ils se relevaient et recommençaient à chaque fois qu'ils tombaient. Yuriko se souvenait de toutes les fois où elle avait espionné son frère quand il cherchait à s'entrainer à l'abri des regards, de toutes ces fois où il s'était écroulé sous le poids de sa cécité et qu'il se faisait la promesse de devenir plus fort et indépendant. Le temps était passé et les promesses de l'enfance n'étaient pas aussi proche de la réalité qu'aujourd'hui. Il était parvenu à devenir un jonin remarquable, un brillant combattant qu'il ne fallait pas sous-estimer. Quant à elle, lorsque Kyoshiro se battait, cela l'inspirait, lui donnant une énergie nouvelle pour faire preuve d'autant d'obstination. C'était tout ce qu'elle désirait transmettre aux nouvelles générations.

La jeune femme, qui n'était pas connue pour être particulièrement avenante, n'en était pas moins pédagogue. Elle était une femme d'une grande patience, rigoureuse et passionnée, tout en étant d'une grande exigence. Le jeune Itachi allait bien rapidement le découvrir.

" Vous avez vraiment une puissance incroyable, Yurikô-sensei ! Je suis prêt à faire le nécessaire, qu'importe la difficulté de l'entrainement que vous m'imposerez. "

Yuriko sourit face au compliment de son élève, elle y voyait une récompense à ses propres efforts. Toutefois, on ne l’amadouerait pas avec de belles paroles.

" La puissance? Ce que tu viens de voir n'était rien Itachi-san... Il existe de part le monde des shinobis capable de faire preuve de bien plus de violence. Ils ont tous un point commun : ce sont des êtres acharnés. "

La kunoichi s'avança vers son élève, ne faisant nullement attention à la terre humide qu'elle foulait. Lorsqu'elle se trouva face à lui, elle leva la main et commença à énumérer les bases de l'échauffement auquel elle pensait en abaissant un doigt à chaque fois.

" Comme toute machine, le corps ne doit pas travailler à froid sous peine de se briser. Pour se faire, tu vas devoir t'échauffer. Tu vas appliquer la règle des cinq 100. Le premier consistera à une course d'endurance de 100 minutes, puis suivra 100 squats, 100 pompes, 100 sauts et 100 abdos. Ensuite, nous commencerons à travailler la détermination de tes coups. "

La jeune femme n'était pas là pour faire les choses à moitié, mais elle ne souhaitait pas non plus décourager le chunin.

" Chacun de ses exercices permettront de fortifier ton corps. Tu deviendras plus endurant, ton cœur sera plus robuste et tu seras moins rapidement épuisé. Mais je ne te cache pas que tu ne vas pas aimer cela les premiers temps. Tu auras peut-être même l'impression de ne pas progresser rapidement. Toutefois, je te demande de me faire confiance... mais aussi à toi même. "

Le progrès se payait au mérite, et la konohajin tenait à lui faire comprendre. Cela se passerait dans la sueur et la douleur.... mais avec la satisfaction de tout donner.

Revenir en haut Aller en bas
Akane Itachi
Akane Itachi
Konoha no Chunin
Messages : 200
Date d'inscription : 19/07/2018
Age : 18

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - Rang C
Ryos: 312
Expérience:
L'élève et le maître [PV Akane Itachi] Left_bar_bleue740/500L'élève et le maître [PV Akane Itachi] Empty_bar_bleue  (740/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Thème musical (j'étais obligé):
 

Devant mon ébahissement, ma sensei se permet un sourire, qu'elle modère bien vite :

" La puissance? Ce que tu viens de voir n'était rien Itachi-san... Il existe de part le monde des shinobis capable de faire preuve de bien plus de violence. Ils ont tous un point commun : ce sont des êtres acharnés. "


je sais qu'il existe de véritables monstres dans le Sekai, et certains sont sans doute encore plus puissant que la kunoichi en face de moi. Mais ça reste très impressionnant... Un tel fossé nous sépare, un véritable précipice en réalité. Mais la jônin me donne la clef d'une telle puissance, en un mot : L'acharnement. Ne jamais lâcher, toujours aller plus loin, vouloir franchir un cap, c'est surement ce qui me fait défaut actuellement, sans doute. Vouloir devenir fort, c'est bien, mais c'est trop vague sans doute. Ma sensei s'avance vers moi, d'un air déterminé :

" Comme toute machine, le corps ne doit pas travailler à froid sous peine de se briser. Pour se faire, tu vas devoir t'échauffer. Tu vas appliquer la règle des cinq 100. Le premier consistera à une course d'endurance de 100 minutes, puis suivra 100 squats, 100 pompes, 100 sauts et 100 abdos. Ensuite, nous commencerons à travailler la détermination de tes coups. "


J'aurai pu protester, dire que rien que l’échauffement me paraissait impossible, surhumain. Et que j'allai surement échouer avant même de pouvoir travailler l'essentiel. Mais je reste lucide, porter des coups de cette puissance requiert bien évidemment un corps travaillé a l’extrême auparavant, et l'exercice proposé par ma sensei est sans doute le strict minimum nécessaire pour éviter que mes muscles se déchirent instantanément. C'est pourquoi je ne bronche pas.

" Chacun de ses exercices permettront de fortifier ton corps. Tu deviendras plus endurant, ton cœur sera plus robuste et tu seras moins rapidement épuisé. Mais je ne te cache pas que tu ne vas pas aimer cela les premiers temps. Tu auras peut-être même l'impression de ne pas progresser rapidement. Toutefois, je te demande de me faire confiance... mais aussi à toi même. "


Comme je l'avais deviné, ces exercices me seront nécessaires pour passer au niveau supérieur. Et, sans doute que j'allai échouer à de nombreuses reprises. Ça allait être difficile, quasiment impossible. J'ai toujours rusé pour éviter d'utiliser mon corps, sachant pertinemment que c'était ma plus grande faiblesse. Une technique pour accélérer au lieu d'apprendre à courir plus vite n'en est qu'un exemple. Mais ce que ma sensei me fait comprendre, c'est qu'une telle fuite ne peut être la solution. Comme j'ai accepté de venir en acceptant qui je suis, je dois accepter mes faiblesses et les surpasser.

J'esquisse un sourire, mesurant mes chances. Je sais que ma sensei s’attend à me voir échouer, comme je m'attends à échouer également. Mais tout n'est pas désespéré. En effet, même si j'ai une force déplorable, mon endurance est plutôt respectable, pour avoir manipulé de grandes quantités d'eau à de nombreuses reprises, et fait de très longues promenades. 100 minutes, ça sera long, douloureux, mais c'est faisable. 100 squats, ça fera travailler les jambes, mais je les fait travailler en restant sur ma vague, donc c'est pas impossible. 100 sauts, ça requiert constance et agilité pour ne pas retomber d'une mauvaise manière, c'est donc là aussi surmontable. 100 abdos, je demande à voir, je n'ai jamais vraiment trop travaillé ce groupe de muscles. 100 pompes... C'est surement ce qui aurait raison de moi.

Je m'étire les muscles, me préparant à l'exercice à venir. De toute manière, ce n'est pas ma capacité physique qui est évaluée ici, et qui le sera dans le futur. Oh non, Yurikô-sensei veut voir si ma détermination est réelle, si j'ai assez de tripes pour surmonter les lamentables échecs à venir. Et je pense, du moins j'espère que c'est le cas. Pour la première fois depuis fort longtemps, quelqu'un me fait confiance, quelqu'un place ses espoirs en moi. les décevoir, ça serait me décevoir par la même occasion, ce serait une disparition dans l'obscurité pour toujours. Et aujourd’hui plus que jamais, j'ai envie de briller, d'être ce que j'ai toujours cherché à atteindre. Être quelqu'un. C'est pourquoi, un sourire animé par la soif de réussir, je réponds à ma sensei :

"Ça sera complexe, mais je ferai de mon mieux pour ne pas vous décevoir... Non, j'y arriverai."


Quitte à finir par cracher du sang, je le ferai cet entrainement. Je me prouverai que je suis capable. Et ça commence maintenant. Car, juste après ma déclaration, ma sensei me fait signe de commencer, et je me lance donc dans la course. Le terrain est humide, séquelle de ma technique utilisée tout à l'heure. En plus, mon endurance est déjà en partie entamée, due à la dépense de chakra. Mais j'en ai rien a faire. Je cours, à une vitesse relativement moyenne, en cercles autour du terrain. Trop rapide, et j'aurai brulé mes réserves, trop lent, et ça aurait été ridicule. Le temps passe, lentes secondes qui se transforment douloureusement en minutes, qui évoluent avec difficulté en dizaines de minutes... Au bout d'un moment, je me déconnecte avec la réalité, partant très loin, l'effort physique devenant secondaire tandis que je me glisse dans un monde composé de chimères, remplis par mes vieux acolytes. Ils ne portent cependant pas le même nom que d'habitude, leur connotation sombre étant comme remplacée par mon objectif nouveau. C'était donc ça, la solution ? Vouloir vivre et atteindre un but suffisait à éclipser tout le négatif en ma personne ?

Fasciné par ces découvertes, je continue à courir, ne trahissant pas de signe de fatigue apparent. Je tourne, tourne, tourne encore et toujours. Je tourne et tourne tourne tant, je vois le quoi mais pas le quand... Une main se pose sur mon épaule, me stoppant dans mon effort. Surement ma sensei qui me fait comprendre que le temps est passé, que je peux passer à la suite. Je comprends ses intention, mais je n’entend pas ce dont elle me parle. J'ai l'impression d'être dans un autre monde, un monde physique mais intangible, dans lequel l'effort m'a plongé... Ah, oui, les squats !

J'effectue l'exercice, doucement mais surement. La course a tapé dans mes réserves, et mes jambes me font souffrir, sauf que la douleur n'a plus d'emprise sur moi. Dans un état second, je termine l'exercice, avant de passer à la suite, continuant sur ma lancée : Les pompes. Une, deux, trois... j'en fait une dizaine, avant de tomber à plat ventre, rattrapé par la réalité. Mon bras gauche me brule, mon bras droit reste insensible, mais je me sens soudain privé de toute force, abandonné par toute mon énergie. Le contact avec la boue humide m'a fait retrouver le sens des réalités, m'a coupé les ailes, et je m'en rends compte maintenant...

Je n'ai plus un gramme d'énergie.
Revenir en haut Aller en bas
Tadake Yurikô
Tadake Yurikô
Konoha no Jonin
Messages : 283
Date d'inscription : 20/09/2018
Localisation : Peut-être derrière toi, je suis une ninja.. TchiTcha!

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin - A
Ryos: 316
Expérience:
L'élève et le maître [PV Akane Itachi] Left_bar_bleue1091/2000L'élève et le maître [PV Akane Itachi] Empty_bar_bleue  (1091/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
L'élève et le maître
feat. Akane Itachi

" Le rêve élève l’élève qui sait écouter la leçon de ses songes. "




Il aurait été facile d'imaginer que ce que demandait la jeune femme était déraisonnable et fou, qu'elle en demandait beaucoup trop et que l'entrainement qu'elle entama avec son tout jeune élève était totalement disproportionné. Avec une attitude de défi, elle vous aurait répondu à l'affirmative. Mais la chance ne sourit-elle pas aux audacieux? Il fallait voir ce qu'elle demandait comme un challenge à relever et la réussite n'était pas forcément dans l’accomplissement parfait de ce qu'elle réclamait. Comme elle l'avait pu lindiquer à Itachi, ce qu'elle désirait observer était son engagement, son acharnement et sa détermination - bien entendu, le choix de ses épreuves n'étaient pas anodin non plus.

Quand la jeune femme lui expliqua alors ce qu'elle attendait de lui, ce dernier accepta sans hésiter. C'était ce qu'elle voulait entendre. Si il avait apparu un peu hésitant ou surpris, le chunin se reprit rapidement. Il avait compris le message et quoi de mieux qu'une démonstration par les actes. Lorsque Yuriko lui lança le départ, ce dernier entama sa course. Pour quelqu'un qui avait du mal à obtenir le maximum de sa condition physique, ce genre de marche sportive n'était pas le plus aisé. Il fallait être capable de maintenir un rythme régulier et une bonne foulée, tout en prêtant attention à son souffle et son allure pour gérer son endurance. Et comme la kunoichi demandait un temps qui n'était pas fait pour les débutants....  

Pendant que le jeune homme se donnait à fond, Yuriko se contentait de l'observer, elle ne quittait pas du regard son poulain et l'encourageait intérieurement. Elle admirait son courage et le nouvel homme qu'il souhaitait devenir. Mais alors que les minutes passaient, elle le voyait se décomposer sous l'effort. Normal. Elle ne s'attendait pas à moins. Mais il s'accrochait avec toute son énergie, il courrait sans s'arrêter alors même que son souffle ne suivait plus. Guettant les dernières secondes de cette première étape, elle tenta de l'interpeller.

" Le temps est bientôt écoulé Itachi-san... "

Mais ses paroles ne l'atteignirent pas. Il était si concentrer sur sa tâche que les mots ne firent pas échos à son conscient. Ce fut donc d'une main maternelle, posée sur son épaule qu'elle lui intima de s'arrêter afin de pouvoir respirer à nouveau. Toutefois, son discours l'avait motivé bien plus que ce qu'elle n'aurait cru et il ne lâcha rien. Il poursuivit les squats, non pas sans souffrir. Puis les pompes.... qui finirent pas avoir raison de son corps. Il avait atteint sa limite mais la jeune femme était particulièrement fière de lui.

" Tu as fait preuve d'une remarquable détermination, Itachi-san. Tu as fait bien plus que ce que j'espérais. "

Suite à ces paroles, l'entraineuse disparut quelques instants afin de revenir avec du réconfort : une bouteille d'eau sucrée et une serviette pour s'éponger. Approchant de ce dernier, elle s'accroupit à ses côtés.

" Te sens-tu capable de te relever? "

Elle lui tendit la main afin de l'aider dans un ultime effort, assez pour que ce dernier s’assoit. Là, elle lui tendit de quoi boire et de quoi se nettoyer.

" Tiens. Bois. Tu en as besoin. "

Restant à ses côtés, la jeune femme sourit de plus belle.

" Aujourd'hui, tu as pu constater ta limite physique. Maintenant, tu sais ce qu'il te faut dépasser. Plus tu continueras cet entrainement, plus chaque exercice te sera moins pénible. Par contre, je pense que c'est amplement suffisant pour aujourd'hui. J'ai gagné un élève, je ne veux pas le perdre déjà. "

Yuriko se releva, et tendit la main vers Itachi afin de l'aider à se redresser debout.

" Tu auras d'horribles courbatures demain. Si tu souhaites qu'elles te soient pas trop douloureuses, tu auras besoin de massages et d'un bon bain. C'est mon nouvel ordre de senseï. Mais je pense que c'est la partie la plus agréable de l'entrainement. "

Maintenant que les muscles avaient été sollicités à l'extrême, ils aspiraient à la détente.

Revenir en haut Aller en bas
Akane Itachi
Akane Itachi
Konoha no Chunin
Messages : 200
Date d'inscription : 19/07/2018
Age : 18

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Chuunin - Rang C
Ryos: 312
Expérience:
L'élève et le maître [PV Akane Itachi] Left_bar_bleue740/500L'élève et le maître [PV Akane Itachi] Empty_bar_bleue  (740/500)
Voir le profil de l'utilisateur
" Tu as fait preuve d'une remarquable détermination, Itachi-san. Tu as fait bien plus que ce que j'espérais. "

Ha, et moi donc... Écroulé dans la boue, je lui envoie un sourire, fier de moi malgré le non aboutissement de ma tache. J'ai dépassé mes limites, de très loin, d’immensément loin. J'ai toujours fui ce genre d'efforts, jugeant qu'une intelligence minimale suffirait pour éviter à avoir à les fournir dans toutes les situations. Mais ce temps est révolu. Comme le temps de ma solitude, de ma fuite en avant. Aujourd'hui, j'ai une raison pour me dépasser, pour devenir différent, plus grand, plus mature, plus confiant. C'est sans doute stupide, mais c'est en m’adonnant à une pratique que j'ai toujours évité que j'ai l'impression de me retrouver vraiment, surtout lorsque je vais trop loin. Mon esprit est trop mis à contribution par mon corps, il ne vagabonde plus, ne s'égare plus dans les limbes comme à son habitude. C'est curieusement agréable, en fait. Je ne réponds pas à ma sensei, mais mon faible sourire suffit à trahir ma joie intérieure. ma sensei disparait un court instant, avant de revenir avec une bouteille et une serviette. Elle s'accroupit à côté de moi, avant de me demander :

" Te sens-tu capable de te relever? "


Mon sourire devient une grimace, et je lui réponds difficilement :

"Je pense que ça va être compliqué, Yurikô-Sensei..."

Elle me tend une main, que j'attrape avec ma main gauche, et elle m'aide à m'assoir. Ma t^te tourne et j'ai le souffle court, saccadé, et j'ai l'impression que chaque partie de mon corps est en feu, hormis mon bras encore marqué par ma récente défaite. Néanmoins, je met un point d'honneur à ne pas laisser transparaitre ma douleur.

" Tiens. Bois. Tu en as besoin. "


Elle me tend la bouteille et la serviette, que j'attrape avec gratitude, et je bois une gorgée, tout en m'essuyant la sueur collée sur mon front, mélangée à la boue. Je prends mon temps pour boire, car se précipiter pourrait mener à un étouffement. Néanmoins, la bouteille en partie finie, le sol arrête de tanguer, le sucre commençant à faire effet. Je ne suis plus totalement invalide, bien que je ne sois pas en forme...

" Aujourd'hui, tu as pu constater ta limite physique. Maintenant, tu sais ce qu'il te faut dépasser. Plus tu continueras cet entrainement, plus chaque exercice te sera moins pénible. Par contre, je pense que c'est amplement suffisant pour aujourd'hui. J'ai gagné un élève, je ne veux pas le perdre déjà. "


J'ai un nouveau sourire suite à son trait d'humour, comprenant malgré tout qu'il faut que je fasse un peu plus attention, que je ne mette pas en danger pour rien. D'un autre côté, ses paroles me ragaillardissent... J'espère bien qu'un jour, je franchirai les épreuves qu'elle m'impose, quitte à souffrir un maximum. Les surmonter, ça serait signe que je comble un peu le fossé qui me sépare d'elle, et ça serait le signe manifeste d'un progrès, physique mais surtout mental. malgré mon echec manifeste, je ne suis pas découragé, loin de là :

"Ça risque de me prendre un peu de temps, mais j'ai espoir d'y arriver, sensei. Et comptez sur moi pour ne pas me tuer à la tâche, enfin, pas complètement !"


Un trait d'humour. Mêlé à du positivisme naïf. Ça fait combien de temps que je ne m'étais pas autorisé ce genre de réactions ? En ai-je déjà eu, en fait ? Comme quoi, la fatigue de l'effort détend des cordes que je ne m'autorise jamais à détendre en temps normal... Mais est-ce un mal ? Ma sensei profite de ma réplique pour se lever, puis me tend la main pour m'aider à me relever. J'accepte la main, surement trop faible pour me lever tout seul, et je tiens sur mes jambes un peu grâce à la chance, trop fatigué pour effectuer consciemment un tel acte pourtant enfantin. Elle me met ensuite en garde :

" Tu auras d'horribles courbatures demain. Si tu souhaites qu'elles te soient pas trop douloureuses, tu auras besoin de massages et d'un bon bain. C'est mon nouvel ordre de senseï. Mais je pense que c'est la partie la plus agréable de l'entrainement. "


J'ai une nouvelle grimace... Ah oui, les courbatures. J'avais oublié ce "détail". Mon dieu, je vais être cloué sur place pendant quelques heures, voire quelques jours. Si l'ordre de ma sensei était plus tranquille que ses précédents, je sais pertinemment qu'il ne faut pas que je les néglige. D'un autre coté, je me fais une courte réflexion, remarquant que je ne possède pas de baignoire, ça sera donc bains publics et massages à chaque fois, ça allait me revenir cher... Mais bon, c'est le prix à payer pour le succès, je suppose ? M'enfin, je recommence à trop réfléchir. Pour l'instant, j'obéis à ma sensei avec gratitude. je lui dis, d'ailleurs :

"Bien, j'y vais sans plus attendre... merci de l'entrainement, sensei. Je ferrai mieux la prochaine fois, et je pense que j'ai le plus grand besoin de ce que vous me demandez de faire... Je suppose que nous nous laissons ici, à moins que vous ne vouliez m'accompagner ?"


Demande plus de courtoisie que réelle, j'ai peur de m'écrouler et de ne pas être capable de participer ou de suivre une conversation dans mon état... Mais bon, c'est la moindre des politesses que de lui proposer de m'accompagner !

Revenir en haut Aller en bas
Tadake Yurikô
Tadake Yurikô
Konoha no Jonin
Messages : 283
Date d'inscription : 20/09/2018
Localisation : Peut-être derrière toi, je suis une ninja.. TchiTcha!

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jonin - A
Ryos: 316
Expérience:
L'élève et le maître [PV Akane Itachi] Left_bar_bleue1091/2000L'élève et le maître [PV Akane Itachi] Empty_bar_bleue  (1091/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
L'élève et le maître
feat. Akane Itachi

" Le rêve élève l’élève qui sait écouter la leçon de ses songes. "




La journée fut remarquablement productive, en tout cas pour Yuriko - même si cela était relatif puisqu'elle avait passé son temps à observer les efforts d'Itachi. Mais ce n'était pas du temps perdu en vain puisque cela lui permit de mieux connaître le ninja et de jauger la force de caractère de l'homme qui se tenait devant elle. Si le chunin avait manqué de courage, alors elle aurait su qu'elle n'aurait rien pu lui apporter. Heureusement, Itachi ne brûlait pas d'un petit feu, et elle ne manqua pas à le lui rappeler. Senseï compréhensive, la jeune femme envisageait son rôle avec sérieux et souhaitait tirer le meilleur de ceux avec qui elle travaillait. Prévenante, elle partit chercher de quoi restaurer celui qu'elle venait de malmener par un rude entrainement physique. Elle lui tendit une main pour l'aider à se relever et lui expliqua dans les grandes lignes ce qu'il devait faire pour s'améliorer : s'acharner, encore et encore.

" Ça risque de me prendre un peu de temps, mais j'ai espoir d'y arriver, sensei. Et comptez sur moi pour ne pas me tuer à la tâche, enfin, pas complètement ! "

Les paroles de son élève la réconfortèrent. La jeune femme portait toujours en admiration les personnes qui étaient dotées d'ambition et qui se donnaient les moyens de les concrétiser... ce qui aurait pu ne pas sembler évident à leur première rencontre, lui le jeune homme soupirant que le désespoir avait gagné aussi rapidement qu'il avait eu une vague de motivation. Toutefois, elle était mieux placée que quiconque pour savoir qu'il ne fallait pas toujours se fier à la couverture d'un livre.

" Cela me ravit! Je suis certaine que tu te dépasseras bien assez tôt, tant que tu ne lâches rien. "

Pragmatique, Yuriko se permit aussi de ramener le jeune konohajin à la réalité et le préparer à la douloureuse expérience de l'effort, suivi de ses lendemains difficiles. Elle lui prodigua donc des conseils de bon sens qui furent accueillis avec un brin d'humour qu'elle lui découvrait.

" Bien, j'y vais sans plus attendre... merci de l'entrainement, sensei. Je ferrai mieux la prochaine fois, et je pense que j'ai le plus grand besoin de ce que vous me demandez de faire... Je suppose que nous nous laissons ici, à moins que vous ne vouliez m'accompagner ? "

Voilà une demande bien courtoise qu'elle accueillit par un sourire et un hochement négatif de la tête. D'autres tâches l'attendaient pour la journée, comme rendre visite à quelques connaissances à l'hôpital du village afin de commencer à se renseigner sur la possibilité de soigner le bras du chunin. L'opération qu'elle souhaitait entreprendre lui réclamerait beaucoup d'énergie et de calme, et pour cela, elle devait prendre les devants, et lire les rapports de la blessure d'Itachi. Néanmoins, elle ne lui en fit aucune part pour le moment, et le ferait en temps voulu.

" Je te remercie Itachi-san mais je dois faire un petit détour. Tâche de me faire un rapport de chacun de tes entrainements afin de noter ta progression et son évolution. Pour le reste, je te fais confiance. Tu sais ce qu'il te reste à faire pour t'améliorer. "

Ce fut sur ces mots que les deux jeunes gens se séparèrent, enthousiasmés et encouragés, l'un comme l'autre. Mais alors qu'elle s'apprêtait à quitter le terrain d'entrainement, elle porta un regard en arrière comme si elle sentait un regard posé sur elle. C'était étrange. Une énigmatique impression qui l'avait déjà saisi depuis plusieurs mois. Secouant la tête, elle pensa que ce n'était qu'un simple petit coup de fatigue mais elle sourit. L'avenir était prometteur.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Konohagakure :: Terrain d'entraînement-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.