:: Zone Rp - Le Sekai :: Tempête de lames : le siège de Baransu :: Le Grand Bazar et l'extérieur Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Stopper l'Orage [mission rang A]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Hyûga Yume
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 418
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 20
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang B
Ryos: 125
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Left_bar_bleue345/1200Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Empty_bar_bleue  (345/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Rompre le contrat Qu’est-ce que les hommes avaient à vouloir à tout prit faire une partie de jambe en l’air ? Enfin… Puisque je pouvais le distraire de cette manière-là… Shun-san. Va-t’en et laisse-moi gérer. Je me redressais lentement et laissais de fausses larmes me monter aux yeux et couler lentement sur mes joues. Je quittais ma position combattante et me redressais en position neutre sans ôter mon Byakugan. Je pouvais tenir sans problème encore un peu. Il voulait voir le corps d’une jeune fille à peine nubile ? Pas de soucis. J’ôtais vivement ma tenue, exposant mon corps sans honte avant de m’approcher lentement de lui en levant un visage larmoyant vers lui

« S’il vous plaît… Ne faites pas de mal à mon nii-san… »

Tu es mort. Mon coup de jûken parti suivis d’autres. C’était immédiat. Pas besoin de tenue pour faire du jûken. Deux, quatre, huit, seize, trente-deux, soixante-quatre. Il croyait vraiment que je n’avais aucune ressource ? Que j’étais faible ? Je ne me laisserais pas toucher de la sorte. J’étais une ninja du village de Konoha ! Genin du clan Hyûga ! Nue ou pas je me battrais. Et qu’il soit déconcentré n’était pas mon problème. C’était une qualité des ninjas : jouer avec leur corps, alors s’il était déconcentré par ça en croyant qu’il aurait put en profiter… Si j’avais eu la moindre hésitation à le tuer, maintenant plus du tout. Tant pis pour lui. Maintenant c’était à Shun d’assurer s’il était encore vivant. Mon Byakugan était toujours actif et j’étais prête à assumer et à esquiver au besoin.
© 2981 12289 0



Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 JAC2XUGh_o-1
Revenir en haut Aller en bas
Shun
Shun
Uzushio no Chunin
Messages : 248
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 25

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG C
Ryos: 384
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Left_bar_bleue987/500Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Empty_bar_bleue  (987/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Une guerre, un combat, trois pays, une même bannière !
La mort est une glorieuse défaite.

Kaori & Yume & Tozen & Shun


Plus rien n'avait de sens. Le tetsujin était en colère, mon sacrifice n'était pas suffisant, il ne me croyait plus. Il ne croyait pas non plus Yume, je pensais qu'il était possible de parler, mais il semblerait que ce genre de rencontre ne fût pas réellement fortuit, mais dans le cadre de la guerre les états d'âme étaient proscrits. Il était devenu impossible de ne plus se battre. J'avais obéi au regard de Yume et je m'étais dirigé vers l'ancienne position de la genin de Konoha. Je montais sur l'arbre et récupérais l'arc de la kunoichi ainsi que ses flèches. De mon perchoir, je lançais plusieurs kunais pour soutenir la petite genin qui attendait était devenue NU ? Qu'est-ce qu'il s'était passé ? Je n'avais même pas regardé lorsqu'elle me parlait. Je n'avais rien écouté, j'avais été trop abasourdi par tout ce qui se passait. Le problème, c'est que je n'avais aucune technique qui me permettait de soutenir la demoiselle sans viser la fille, elle-même. Mon lion d'encre était trop gros, l'aigle trop coûteux et le genjutsu, j'avais besoin de récupérer le lien visuel et vu que j'avais déjà utilisé cette technique il y avait peu de chance que cela remarche et mes fuins n'étaient pas forcément utiles dans ce cas-là. Bref, je ne servais pas à quelque chose. La seule chose était de lancer plusieurs kunais. J'en lançais trois et je regardais la scène, dans le pire des cas, il me restera mon encre pour intervenir s'il fallait. 



Résumé du tour:
 

b l a c k f i s h


Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 8rbv
Revenir en haut Aller en bas
Uchiha Kaori
Uchiha Kaori
Konoha no Genin
Messages : 108
Date d'inscription : 19/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang B
Ryos: 380
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Left_bar_bleue820/1200Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Empty_bar_bleue  (820/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Stopper l'Orage !
Mes paroles n'eurent aucun effet sur le sunajin et ce fut sans pouvoir rien faire que je le vis s'exciter sur le chien. Son regard démoniaque et son rire m'effrayèrent et me dégoutèrent en même temps. Comment pouvait-on prendre autant de plaisir à tuer quelqu'un qui était à terre, même si c'était un animal. Oui il s'était engagé dans l'armée, mais on ne savait rien de leur histoire. Peut-être que le tetsujin n'avait pas eu le choix comme nous autres membres de clan important. Peut-être avait-il une idée faussée de ce que nous étions, nous les ninjas, comme nous pour son propre pays.

Je regardai avec pitié le maitre-chien essayer de se relever. Je compris qu'il comptait partir sur un barroud d'honneur en vengeant son compagnon animal. Je le vis chercher quelque chose sous son gilet.  Je ne voulait pas l'achever, mais je savais que le Sunajin n'allait pas se géner pour le faire et allait le massacrer comme il l'avait fait pour le chien. Sa famille devait pouvoir le reconnaitre et lui faire des funérailles digne du guerrier qu'il était. J'avais beau me dire cela, me dire que c'était la seule décision valable, savoir que j'allais donner la mort à quelqu'un qui n'avait peut-être pas demander à être ici, quelqu'un qui avait peut-être une femme et des enfants m'était insuportable. Etait-ce toujours ainsi les missions de haut rang qu'exécutai mes ainés et Tensaï ?

Ne voulant pas que le sunajin humilie et atrophie le corps de ce noble guerrier de Tetsu, j'activai mon sharingan. Je ne pus m'empêcher de verser une larme en m'excusant auprès du maitre-chien :



"Je suis désolée..."

Je fis un bond en l'air et prit des kunai. Je les lançai sur le Tetsujin en visant ses points vitaux. Grâce à mon sharingan, j'étais sûr de toucher avec précision l'endroit voulu. Au moins il sera mort honorablement et debout. J'avais beau me dire cela, il me restait une sorte d'arrière goût indescriptible alors que je fixai du regard le maitre-chien.




     

          
Récapitulatif combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Messages : 650
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Stopper l'orage

La jeune Uchiha avait pris sa décision : inutile de faire souffrir plus longtemps leurs adversaires. Le poison allait de toute façon achever le maître-chien...
D'un geste souple et guidé par le légendaire sharingan, les kunaï de la petit genin trouvèrent les points vitaux du chasseur de l'Empire.
Il s'affaissa en silence, rejoignant son compagnon de toujours dans l'au-delà. De sa veste tombèrent trois objets ronds, attaché à une bande de cuir pour rendre leur transport plus aisé.
Des grenades de Tetsu !
Nul doute sur ce que comptait faire le soldat du Fer : il avait prévu de sa faire sauter avec les ninjas ! Personne à présent ne pouvait savoir s'il en aurait eu le temps.
Kaori ramassa les bombes : qui sait si elle ne pourra pas leur servir plus tard... Même si la jeune fille réprouvait les meurtres gratuits. Mais ils étaient en guerre et la mission s'annonçait délicate : pas question de faire sa mijaurée maintenant !

Un peu plus loin dans la forêt, un lancier de l'Empire n'en croyait pas ses yeux : une (un peu trop jeune) demoiselle s'effeuillait pour son plaisir !
Un sourire goguenard lui vint aux lèvres alors qu'il reluquait le corps splendide de la jeune Hyûga.
Visiblement ses ninjas n'étaient pas si terribles que ça ! Ok, ils avaient dégommé son pote dans l'arbre... Mais un coup de chance à l'arc, ça arrive.
Il s'agissait sans doute de shinobi de bas rang, qui tentaient de fuir Baransu à tout prix.
Et bien, si elle montrait de l'ardeur à la tâche, peut-être qu'il pourrait se montrer magnanime !
Dans cette forêt sombre et humide et au cours de cette guerre, le soldat n'avait pas vraiment eu l'occasion de se... distraire. Il n'était pas samouraï et on lui confiait toujours les pires corvées... Il était tant qu'enfin les Kami les récompense !

La gamine semblait un peu jeunette, mais elle avait une peau de nacre et des longs cheveux noirs magnifiques... Bon, elle avait de drôle d'yeux lavande-pâle, presque blanc et pur comme de la neige. Étrange et un poil dérangeant... Mais c'était sans doute une bizarrerie ninja. Et le reste de son corps était celui d'une femme, une donzelle à croquer...
Aveugler par le désir, le lancier de l'Empire ne tint pas compte de ce qu'essayait vainement de lui souffler son cerveau à propos des yeux de cette jeune fille.
Tâtonnant, il défit ses chausses maladroitement, un sourire concupiscent aux lèvres.
Il tendit la main vers la poitrine adolescente de Yume.

Milles mouvements flous.
La douleurs, terrible, qui semblait enflammer son corps comme si des centaines d'aiguilles avait soudain transpercé ses membres. Sous le choc, le lancier s'abattit, crachant du sang.
La gamine avait bougé à une vitesse effarante. Ses caresses délicates s'étaient changées en coups à la précision mortelle. Le moindre effleurement devenait une brûlure terrible, comme si on incendiait son corps de l'intérieur !
Le tetsujin tomba au sol, en hoquetant. Une vision du paradis s'était changée en enfer.
"Petite salope..." grogna-t-il, les membres encore tremblants. "Qu'est-ce que tu m'as fait..."
L'assaut impromptue de la gamine semblait avoir à la fois atteint son corps et son âme, soufflant son Ki.
Il cherchait à reprendre son souffle, mais ses vêtements enroulés autour de ses chevilles l’empêchaient de se relever.

Shun jaillit alors, expédiant par surprise trois kunaï sur le lancier à terre. Malgré la faible force de l'uzujin, l'assaut toucha des points vitaux.
Le forestier pervers hurla, mais Yume enchaîna avec de nouveau coups.
A deux, les deux shinobi abattirent le malheureux.
"Fichu... Karma... de... merde... ça... m'apprendre à...penser avec ma b...  Bon... au moins... J'ai...eut... un... beau... spectacle..." souffla-t-il en agonisant. Ah oui, maintenant il se souvenait. Les yeux blancs. Les Hyûga, détenteurs d'un dôjutsu légendaire. Des ninjas surpuissants, comme les Uchiha.
Bordel... Pourquoi il s'en souvenait maintenant ?
Il soupira une dernière fois avant que les ténèbres l'absorbent.

Shun avait récupéré l'arc de la konohajin, qui put désormais non seulement se rhabiller mais aussi récupérer son arme.
Leurs ennemis vaincus, les ninjas se rejoignirent.
Ensembles, ils avaient vaincu les guetteurs de Tetsu... Mais ils ne pouvaient pas traîner là : la diversion du Kazekage ne serait pas éternelle.
Inquiet pour son chef bien aimé (merde, après avoir perdu le Haut-Conseiller, Suna pouvez pas prendre le risque de voir en plus le Kazekage tomber aux mains de l'ennemi !), Hiruma Tôzen décida qu'il était plus sage de se porter à son secours.
Vu le bruit, le vieux démon du désert avait tout Tetsu aux fesses. Et un nouvel assaillant perturber les tetsujin en patrouille dans le coin, ce qui permettrait au reste de la troupe de shinobi de l'Alliance de se glisser délicatement entre les mailles du filet...
Les ninjas de l'Alliance se remirent donc en route après que le sunajin leur eut souhaité bonne chance, guider par les souvenirs de Kaori.

Après un moment passé dans la forêt bruineuse, la minuscule genin du clan à l'éventail fini par repérer une souche connue.
Il faut dire que l'endroit était difficile à manquer : des arbres avaient été étrangement abattus par la foudre.
C'était là que la petite Uchiha, la combattante du clan Kisho et le Haut-Conseiller de Suna avait affronté la vieille chouette des Yeux Vigilants et le clone de foudre de la Prêtresse de l'Orage.
Le camp secret n'était donc pas loin.
Méfiant, les shinobi de l'Alliance ralentirent... Et heureusement.
Le Byakugan de Yume repéra soudain sur un parchemin orné d'étrange symbole collé à un rocher moussu... Le sharingan de Kaori cru déceler un ou deux flux de chakra en émanant... Impossible d'avoir des détails. Sans nul doute une technique de Fuinjutsu.

Heureusement, ils avaient un expert dans le domaine : Shun.
Bien qu'il ne maîtrisât pas cette technique, les informations récoltées par les dôjutsu légendaires, il reconnut une Barrière à Trois Sceaux. La technique était plutôt basique et peu dangereuse... Si ce n'est sur un point : s'ils pénétraient à l'intérieur du triangle, son créateur en serait prévenu !
Il fallait détruire simultanément les trois parchemins... Et il fallait déjà les trouver !
Avec le Byakugan de Yume, cela ne devrait pas poser problème, d'autant plus qu'ils définissaient une forme géométrique. Mais... Ils allaient devoir se coordonner. Et ne pas se faire remarquer par les gardes du camp.
La palissade l'entourant a été achevée, elle ne peut pas être sauter d'un bond, mais elle peut être escalader.
De la forêt, les shinobi pouvaient voir circuler des samouraïs en armure noire et or en patrouille de trois autour du périmètre...  

Alors qu'il s'interrogeait, un frisson se glissa dans le cou de Yume. Son mythique Byakugan toujours actif, la jeune genin de Konoha scutra les brumes glauque qui sinuait sous les couverts de cette forêt détrempée par la bruine.
Une petite silhouette les avait suivit, tel un inquiétant esprit de la forêt. Elle avançait vers eux à pas lent, mesurée, comme un prédateur silencieux.
N'aurait été cette situation inquiétante, vu la taille de l'intruse, Yume aurait parié que Hako l'avait retrouvé.
Mais non, c'est une autre fillette qui émergea des brumes sous les arbres.
Une uzujin à l'air morgue.

Omura Mifiyu revenait d'une mission confiée par Baransu, sinuant avec expertise sous les couverts d'une forêt brumeuse. Elle avait dû passer la nuit dans un arbre pour récupérer son chakra sans être déranger par les chasseurs de l'Empire.
Sa tâche accomplit, elle baguenaudait sous les arbres, se demandant par où rejoindre la cité. En passant par le champs de batailles pour récupérer quelques... échantillons ? Ou par une voix plus discrète, comme les égouts ?

Des bruits de batailles attirèrent alors son attention.
Visiblement, les niais guetteus de Tetsu avait fini par trouver quelque chose. Et quelques choses de pas jouasse. Donc, probablement des ninjas...
Aller les aider ? Mais pourquoi faire !
Ce n'était pas ses problèmes... Mais elle s'approcha tout de même lentement. Qui sait, après le combat, il y aurait peu être des... choses intéressantes à récupérer.

L’ancêtre Omura finie par tomber sur un corps: visiblement un guetteur de Tetsu. Étrangement à demi-nu. En érection d'ailleurs. Mais rien d'exceptionnel qui aurait valut un prélèvement.
Au moins, ça mort avait dû être amusante.
Plus loin, on avait cloué un autre guetteur à son arbre/poste de guet.
Encore un peu plus loin, des broussailles roussie malgré la pluie et un chien de guerre qu'on avait rôtit et transformé en pelote d'épingle.
Et pour finir, un autre soldat de l'Empire, brisé... Ah, et avec la douce odeur du poison.

Intriguée, la pas-fillette-du-tout d'Uzushio se glissa sous le couvert des arbres, remontant peu à peu la piste des autres shinobi.
Au détour d'un bois, elle pu les entre-apercevoir, reconnaissant notamment un membre de son Village Caché. Et zut, il allait sans doute falloir qu'elle propose son aide...
D'autant plus qu'elle ne pouvait rester cachée : la jeune femme aux cheveux noirs s'était soudain retourné, révélant ses pupilles de nacre.
Le Byakugan ! Déjà les scalpels le la vieille Omura semblait l’appeler !
Et quel ne fut pas sa surprise en découvrant que la gamine du groupe affichaient les mythiques pupilles pourpres du clan Uchiha !
Mais qui avait-il donc par là pour susciter l'envoi de deux manieurs de dojutsu légendaires ?


Récapitulatif:
 

 
Feat.
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Yume
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 418
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 20
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang B
Ryos: 125
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Left_bar_bleue345/1200Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Empty_bar_bleue  (345/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Rompre le contrat Je vis clairement l’homme commencer à ôter son pantalon. Il croyait vraiment que j’allais le laisser me toucher ? La seule qui pouvait, d’une manière intime, c’était Hako-chan. Lui, pouvait rêver pour me toucher autrement que dans un combat. Je ne le laissais même pas toucher ma poitrine. « Salope » ? Je lui rendis un regard froid prête à lui en remettre une, je ne répondis pas, peu à l’aise nue, mais au besoin je le tuerais. J’aurais pu rire de le voire se tordre au sol comme une grosse limace répugnante. Je l’achevais proprement. Un beau spectacle ? Ieurk J’enfilais rapidement à nouveau mes vêtements avec un petit frisson et récupérais mon arc avant de regarder Shun.

« Pas un mot à qui que ce soit de ce qu’il vient de se passer, on est d’accord ? Merci pour l’arc. »

Nous rejoignîmes Kaori avant de prendre la direction du campement secret. À quelques distances j’ordonnais à Kaori et aux autres de ralentir en faisant les gros yeux à Kaori pour qu’elle obéisse. Les entraînements où c’était moi qui devais improviser un plan… C’était assez, là il y avait une possibilité de mourir. Je repérais la barrière et le premier sceau et je guidais les autres devant le parchemin et laissais les spécialistes s’en occuper. Bon… avec les samouraïs… Cela promettait beaucoup d’amusements et de difficulté. Je pris une profonde respiration en observant le camp avant de me souvenir de ce qu’avait dit Kaori. Il y avait potentiellement une senseur. Partons du postulat qu’il y en avait une. Je pris une profonde inspiration et sondais les lieux avant de repérer celui du nord-est… Je n’arrivais pas à voir le dernier, sûrement sud-ouest. Je pivotais sur les talons en sentant un nouveau chakra derrière nous. J’observais la … petite fille ? Et mon regard tomba sur son bandeau frontal… Enfin… une alliée ? Encore ? OK ? Pourquoi pas ? Bon, je ne cracherais pas dessus. Je fronçais les sourcils en l’observant et soufflais :

« Identifie-toi. Kaori, l’un des parchemins est au nord-est, je peux y aller très rapidement, l’autre devrait sud-ouest, si tu veux y aller… Essaye de repérer avant… Shun… Il faut trouver un signal pour qu’on puisse y aller et pouvoir se coordonner. Ça vous va ? Et on ne se précipite pas ! »

J’observais mes coéquipiers avec attention ainsi que la nouvelle avec attention. Si elle voulait parler, c’était maintenant.
:copyright: 2981 12289 0


Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 JAC2XUGh_o-1
Revenir en haut Aller en bas
Uchiha Kaori
Uchiha Kaori
Konoha no Genin
Messages : 108
Date d'inscription : 19/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang B
Ryos: 380
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Left_bar_bleue820/1200Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Empty_bar_bleue  (820/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Stopper l'Orage !


Je regardai le corps mort du tetsujin. C'était la première fois que je tuais et je n'aimais pas cela. Pourtant, je ressentai au fond de moi un sentiment de puissance. Détournant le regard, ne sachant pas vraiment quoi penser sur ce qu'il venait de se passer, j'allais rejoindre Yume et Shun quand je les vis arriver. Aller, on n'avait pas encore fini la mission, loin de là même. Nous reprimes la route et je retrouvai bien vite le chemin du camp secret. Je vis Yume se stopper et nous dire de faire de même. Je m'arrêtai et vis un flux de chakra sortir du parchemin découvert par ma coéquipière. Surement une technique de fuinjutsu, mais personnellement je n'y connaissais rien.

Heureusement grâce à Shun, on apprit qu'il s'agissait d'une barrière et qu'on devait enlever chacun des sceaux en même temps. Je regardai Yume. Elle n'avait pas besoin de me faire les gros yeux. Je savais qu'il fallait faire attention. J'avais déjà vu à l’œuvre la cheffe du camp et la vielle pie des yeux vigilants.
Aux premières paroles Yume, je me tournai pour apercevoir une petite fille portant le même bandeau que Shun. Une autre ninja d'Uzu. Puis la jeune Hyûga, nous donna la direction du second parchemin et se proposa d'y aller. Elle m'indiqua la position où devrait se trouver le dernier parchemin. Bien sûr que j'allais y aller.

"T'inquiètes pas. J'arriverais à le repérer facilement. Et ça me va pour le signal."

Bon, je ne partis pas de suite et attendit de connaitre le signal. Sans cela, nous ne pourrions pas nous coordonner afin d'enlever les trois parchemins en même temps.

Récapitulatif combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Omura Mifuyu
Omura Mifuyu
Uzushio no Jonin
Messages : 96
Date d'inscription : 26/12/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 163
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Left_bar_bleue250/2000Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Empty_bar_bleue  (250/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
Stopper l'orage

Mifuyu se redressait lentement sur la branche qui la soutenait. La rugosité de l'écorce lui fit tirer une grimace et tâcha de la réveiller complètement. Elle s'était assez reposée et était désormais en mesure de rejoindre la citadelle assiégée. Quel bordel, la zone était un véritable chaos. Cela lui rappelait le bon vieux temps, son heure de gloire en tant que première ligne du clan aux médecins. Cela faisait bien longtemps que la mi-morte dans un corps d'enfants n'avait pas ressenti un tel pic d'adrénaline !

Une question se posait d'elle-même : comment rentrer ? En plein territoire ennemi, il lui faudrait se faire discrète pour éviter les patrouilles Tetsujin. Avec son monstrueux chakra, il était malheureusement difficile pour elle de passer inaperçue. Elle pourrait tenter tout de même de passer par les égouts – qui ressemblaient plutôt à un torrent d'immondices, qui sait combien de maladies différentes y étaient mêlées – mais elle n'était pas sûre que cela serait efficace. Elle n'avait surtout aucune envie de retourner dans la ville les vêtements puants et la peau encore plus amochée que de normal. Non, les champs de bataille restaient la meilleure option. Elle pourrait y découvrir des artefacts intéressants et, en cas de danger, elle n'aurait qu'à se battre pour sauver sa peau comme elle le faisait déjà depuis plus de quatre-vingts ans maintenant.

Continuant sa route d'un pas décidé, elle entendit soudainement des bruits étranges émanant des environs. Les Tetsujins s'agitaient. Des hommes étaient en train de se battre, probablement contre des shinobi de l'alliance. Devrait-elle les aider ? Quelle connerie, cette alliance. Elle comptait bien plus d'ennemis parmi ses rangs que partout ailleurs. Cette hypocrisie l'énervait, mais elle obéissait. Peut-être bien que Leiko était réellement parvenue à l'apprivoiser. Oui, elle se surprit à changer de cap pour aller voir. Avec un peu de chances, ses alliés seraient déjà morts et elle n'aurait qu'à ramasser les miettes. Littéralement, dans son cas. Ce siège était la première occasion depuis bien longtemps de mettre la main sur certaines capacités spéciales convoitées par la dirigeante en seconde de la Division d'Amélioration des performances humaines d'Uzushio.

Elle finit par tomber sur un cadavre, mais celui-ci n'appartenait malheureusement pas à un ninja, mais plutôt à un Tetsujin dont la mort avait dû être… aphrodisiaque. A moitié nu, l'homme n'avait rien d'exceptionnel si ce n'est cette fière érection qui lui avait résisté malgré sa traversée du fleuve. Un peu plus loin, un autre cadavre, puis un autre, puis un chien. Tout cela était probablement le résultat de la même bataille. Les membres de l'alliance en étaient visiblement sortis victorieux et avaient dû continuer d'avancer en zone dangereuse. Pour en être arrivés jusqu'ici, ils devaient être des ninjas d'exception ! L'ancêtre ne pouvait faire autrement que de les retrouver pour les observer.

Elle n'eut pas grand mal à suivre leur piste, les quelques shinobi n'étant pas très loin. A son grand désespoir, elle reconnut un membre de son village. Shun, avait qui elle avait déjà eu l'occasion de converser autour d'un feu de camp. Eh merde, ce ne serait pas correcte si elle faisait comme si elle ne l'avait pas vu, non ? Surtout, si on apprenait qu'elle l'avait laissé mourir, elle en entendrait parler pendant longtemps. Elle ne pouvait décidemment pas le laisser seul avec ces opportunistes venant d'autres villages.

Son hésitation s'arrêta nette quand elle vit la fille aux cheveux bruns se retourner. Incroyable, des pupilles blanches comme la neige ! Elle se sentait en veine. Quoiqu'il en soit, elle ne pouvait de toute façon plus faire demi-tour. Avec son dojutsu, la petite avait déjà dû remarquer sa présence. Elle s'approcha donc du groupe pour les rejoindre. Elle put enfin voir la seconde fille : une membre du clan à l'éventail ! La Sorcière sentit son sang bouillonner : jamais n'avait-elle été aussi proche des deux dojutsu légendaires à la fois auparavant. D'autant plus qu'ils étaient détenus par des gamines, il serait si facile de leur arracher ! Elle était même prête à se débarrasser de son trop honnête compatriote s'il le fallait.

Elle se retourna vers la jeune Hyûga.

"Omura Mifuyu, enchantée. J'imagine que vous n'êtes pas contre un peu de renfort. Je suis médecin. Qu'y a-t-il, derrière cette palissade ? Quel est l'objectif de votre unité ?"

Elle observait l'équipe qui l'entourait. Ils étaient tous si jeunes, qu'était-il passé dans la tête des dirigeants de Baransu pour envoyer ces trois pauvres âmes au casse-pipe ? Elle n'avait mentionné sa qualité de médecin que parce que son nom le suggérait de lui-même et que Shun était déjà au courant. Elle ne leur avait toutefois volontairement pas proposé de les soigner pour ne pas compromettre ses chances d'obtenir ces pupilles légendaires. Était-elle encore réellement du côté de l'alliance ? Difficile à dire.

Résumé :
 

ASHLING POUR EPICODE

Revenir en haut Aller en bas
Shun
Shun
Uzushio no Chunin
Messages : 248
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 25

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG C
Ryos: 384
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Left_bar_bleue987/500Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Empty_bar_bleue  (987/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Une guerre, un combat, trois pays, une même bannière !
La mort est une glorieuse défaite.

Kaori & Yume & Tozen & Shun



Les événements avaient été rapides, alors que le vieil homme se transformait à un homme à la libido douteuse en même temps que son pantalon tombait, mes kunais furent mouche alors que je ne pensais pas que cela était possible. Yume semblait finir l'homme dont le corps jonchait dorénavant le sol, sa virilité à l'air et son âme loin d'être en paix. En si peu de temps cet homme m'avait dégoûté. Est-ce la le propos de l'homme ? N'y a t-il plus aucun espoir dans cette perversité et dans ces vices ? Mon corps tremblait de rage et de peine pour cet homme qui m'avait inspiré tant d'émotions différentes, pourtant, je n'étais pas forcément un grand adepte des émotions. Pour la question de la petite de Konoha, je lui répondais : 

« - Bien sûr, cela reste entre nous. »

Je lui rendis son arc puis nous retrouvâmes la jeune Uchiha un peu plus loin laissant l'homme sur le sol. Dans d'autres circonstances, j'aurais aimé pouvoir l'enterrer, mais plus maintenant. La route fut assez rapide, avant de tomber sur notre but, le camp était selon les dires de la demoiselle aux prunelles d'ivoires protégé par une barrière à trois sceaux. Une technique de fuinjutsu assez banale que même si je ne la connaissais pas, je savais comment la déjouer. Je regardais mes deux comparses d'une mission et leur disais : 

« - Pour stopper la barrière, il nous faudra retirer les trois sceaux en même temps. Le plus compliqué reste de se synchroniser, car il faut réellement qu'on retire les papiers au même moment. J'avais pensé qu'avec le Byakugan Yume pourrait voir quand nous y sommes. Le problème reste pour Kaori et moi. J'ai une technique qui consiste à créer des limaces de cette manière, cela me permet de savoir où vous êtes exactement, mais c'est le signal qui reste compliqué. Il nous faut quelque chose de discret, mais qu'on puisse voir. Quelqu'un a une idée ? » 


Alors que je finissais mon discours, Yume avait donné avant mes propos où était positionné les différents points du sceau. Le sérieux souci était pour le signal. En y réfléchissant, je venais d'avoir une idée : 

« - Je peux sûrement créer 6 limaces d'encres. Une pour chacune de vos épaules. Celle de droite servira à m'indiquer si vous êtes arrivés à votre point et celle de gauche sera un moyen pour moi de vous contacter. Je m'explique, celle de droite quand vous êtes arrivé à votre destination, vous détruisez la limace, je pourrais ressentir la disparition d'une limace vu qu'elle détecte la présence des gens, mais si le signal se coupe, c'est qu'elle a disparu. Si elle disparaît, je saurai que vous êtes arrivé à votre sceau, une fois que j'aurais su que tout le monde est bien arrivé à son sceau. Je couperai ma technique qui aura pour effet de détruire la limace que vous avez sur votre épaule gauche à ce moment-là, il faudra directement enlever le sceau pour qu'on soit tous synchroniser. De plus, vous aurez une troisième limace qui sera accroché à votre torse sous votre t-shirt, s'il y a un quelconque souci, vous la détruisez. Je saurais qu'il y a un problème et j'attendrai pour lancer le signal. Est-ce que c'est compréhensible et est-ce que cela vous va ? »


Cela faisait beaucoup d'informations et j'espérais avoir été claire, c'était plus comme une synchronisation au travers de ma technique que je proposais. Ce qui aurait pu être intéressant est que je sois en dehors des trois sceaux pour m'occuper que des limaces et coordonner les choses, mais nous n'étions que trois. Enfin... C'est ce que je croyais, je me retournais alors qu'on entendait un bruit et ma vue s'accoutumait en même temps que la silhouette grossissait dans notre direction, cette personne était une enfant, enfin une enfant elle avait des allures d'enfant, mais il en était tout autre, car cette femme était Omura Mifuyu et personnellement, je savais que cette personne était une grande puissance du clan Omura et qu'il ne fallait pas la sous-estimer. Je m'approchais d'elle en lui souriant : 

« - Quel plaisir de te revoir dans de pareilles circonstances maîtresses Mifuyu, c'est un honneur de pouvoir vous servir dans cette mission. J'espère que nous pourrons satisfaire tous vos plaisirs. » 


Je connaissais la demoiselle et je savais que les dojutsus des demoiselles pourraient être intéressant pour elle et en même temps, je ne serais pas contre à ramener un tel appui à notre village et à ma personne, le vieil homme précédemment m'avait clairement montré que le vice de l'homme était d'exister et que parfois, il fallait simplement devenir plus fort. Mifuyu était extrêmement forte et je le savais bien. Autant se joindre directement au ninja le plus puissant, enfin ça les deux petites genins ne pouvaient guère le savoir à leurs yeux elle n'était qu'une gamine un peu morbide. 



Résumé du tour:
 

b l a c k f i s h


Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 8rbv
Revenir en haut Aller en bas
Uchiha Kaori
Uchiha Kaori
Konoha no Genin
Messages : 108
Date d'inscription : 19/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang B
Ryos: 380
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Left_bar_bleue820/1200Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Empty_bar_bleue  (820/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Stopper l'Orage !
La nouvelle arrivante se présenta assez vite. Une médecin ? Cela pouvait nous être utile. Cette dernière nous demanda alors ce qu'il se cachait derrière cette palissade. Je lui répondit assez sincèrement :


" Je m'appelle Uchiha Kaori, genin de Konoha. Notre mission est de stopper cet orage en détruisant le fuijutsu et les personnes qui en sont à l'origine. La source qui alimente cet orage se trouve surement derrière cette palissade. Par contre, il faut rester vigilant. L'Empire de Tetsu a des senseurs et leur chef se trouve peut-être encore dans le camp secret. C'est une espèce de vielle pie bien embêtante et vraiment tenace. La personne qui dirige ce camp est une femme capable de maitriser le raiton ainsi que le fuinjutsu. Elle a absorbé sans difficulté un jutsu suiton utilisé par le Haut Conseiller de Suna à l'aide d'un parchemin, lors de ma première intrusion dans le campement "

Bon je ne pouvais pas faire plus court et j'espérai ne rien avoir oublié. Puis j'écoutai le plus attentivement possible Shun. Son plan était compréhensible et cela me semblait être une bonne idée. Je le regardai faire ses limaces et trois se glissèrent vers moi. Bon je savais que c'était seulement un dessin, donc cela n'avait pas l'aspect dégoutant et visqueux d'un gastéropode. Je lui répondis avec un sourire :

[color=#6600FF]"Bon ça me va parfaitement. Je vais aller chercher le 3eme parchemin et je détruis la limace sur mon épaule droite une fois que je l'ai trouvé. Puis j'attends la disparition de la limace sur mon épaule gauche pour enlever le parchemin."

Bon tout ça n'était pas si compliqué. Après avoir salué mes comparses d'un signe de tête, je partis dans la direction indiqué par Yume et me servis de mon sharingan pour repérer le flux de chakra qui s'échappait sürement du parchemin que je recherchai. Après quelques minutes de recherche le plus discrètement possible, je trouvai enfin le dit parchemin. Je me plaçai à côté et détruisit la limace qui se trouvait sur mon épaule droite. Puis j'attendis le signal de Shun pour retirer le sceau.

Récapitulatif combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Omura Mifuyu
Omura Mifuyu
Uzushio no Jonin
Messages : 96
Date d'inscription : 26/12/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 163
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Left_bar_bleue250/2000Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Empty_bar_bleue  (250/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
Stopper l'orage

Mifuyu aimait être flattée, ce n'était un secret pour personne. Le respect que lui montrait le jeune Shun l'enchantait, peut-être le suivrait-il si jamais elle se décidait à agir contre ses équipières. Avant, elle attendrait de voir comment allait se dérouler la mission, ne voulant pas être considérée comme une traîtresse pour rien. Si les deux jeunes filles pouvaient perdre la vie contre des Tetsujin sans qu'elle n'ait à lever le petit doigt, ce serait parfait. En attendant, elle se comporterait normalement – presque de manière courtoise – pour arrêter ce maudit orage, puisque c'était la raison de leur présence ici. Tant mieux, la flotte dans ses cheveux et les vents violents lui irritaient la peau et le moral par la même occasion. Or, une Mifuyu irritée, c'est jamais bon à avoir dans les pattes.

La petite à l'éventail lui avait gentiment mais brièvement expliqué la situation, puis était aussitôt partie chercher le second parchemin qui maintenait cette barrière. Du fuinjutsu classique, mais pas moins efficace. La voir s'éloigner lui fit grimper la tension, bien trop inquiète à l'idée de perdre sa proie de vue. Tant pis, elle n'y pouvait rien. S'ils comptaient bien dans leurs rangs un individu dont la sensibilité était accrue, se déplacer la ferait repérer immédiatement. Une telle masse de chakra, c'était difficile à occulter – même si elle ne cachait pas son envie de rencontrer cette fameuse vieille pie bien tenace. Venant de quelqu'un qui l'avait déjà rencontrée, elle aurait cru entendre une description d'elle-même.

On lui répéta ensuite brièvement le plan de Shun, qui semblait tout à fait adéquat. Avec leurs yeux, les deux gamines n'auront aucune difficulté à repérer les parchemins, et la stratégie de son comparse permettrait de donner le signal. Le petit avait du plomb dans la cervelle, tout compte fait. Peut-être l'avait-elle mal jugé à leur première rencontre. Ce serait tout de même étonnant, la grande Mifuyu ne faisait pas ce genre d'erreurs.

- Très bien, je reste avec vous pour vous aider. Avec mon chakra, il vaut mieux que je reste ici. De toute façon, hors de question que tu me colles une de tes satanées limaces où que ce soit. Il se peut que les ennemis me repèrent et viennent dans notre direction, mais je te protègerai, Shun.

Elle savait pertinemment qu'on ne lui avait pas proposé de porter ces limaces, mais cette simple idée la répugnait et elle tenait à le faire savoir. Elle porta tout de même sa main à sa sacoche, prête à dégainer un kunai pour réagir en cas d'attaque.

- J'arracherai le parchemin quand tu désactiveras ta technique pour être sûre qu'on soit tous bien synchronisés.

Une fois la dernière de ses compagnons partie en direction de l'ultime parchemin, l'ancienne respira un bon coup. Elle ressentait une telle excitation en présence de ces deux individus d'exception qu'elle en avait oublié de respirer. Elle jubilait tant à l'idée d'obtenir leurs précieux dojutsu que tout ce qui se passait autour lui paraissait bien lointain, comme dans un rêve. Ne pas perdre de vue son objectif, c'était le plus important. Elle profita alors d'être restée seule avec son compagnon pour en apprendre un peu plus sur les deux fillettes et leurs capacités.

- Dis-moi, Shun. Tu connais un peu les deux envoyées de Konoha ? Sont-elles à la hauteur des attentes portées par leur nom de famille ? Au fait, tu es blessé ?

Elle s'ouvrait à lui, mais ce n'était pas de manière désintéressée. Elle n'en était pas vraiment sûre, mais peut-être parviendrait-elle à lui faire comprendre quel était le réel intérêt du village dans cette situation. Stopper un stupide orage, ou récupérer deux des atouts les plus convoités du monde ninja ?

A la suite de cet échange, la vieillarde se mit face au parchemin, prête à l'arracher au moment même où son acolyte donnerait le signal. Pourvu qu'il ne leur arrive rien tant qu'elles sont loin de moi, se dit-elle, inquiète.

Résumé :
 

ASHLING POUR EPICODE

Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Yume
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 418
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 20
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang B
Ryos: 125
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Left_bar_bleue345/1200Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Empty_bar_bleue  (345/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Rompre le contrat Bon, visiblement pour Shun tout était normal et il confirmait connaître la petite fille… Mifuyu… Curieusement je n’aimais pas la lueur de convoitise dans son regard. Mmmh… Je laissais Sun et Kaori lui expliquer la situation en écoutant le plan de Shun. Il était parfait pour moi. Je souris un peu en hochant la tête. Je restais neutre face aux limaces. Entre ça et le testujins… Je commençais en avoir marre d’avoir des trucs qui se glissaient sous mes vêtements. Mais je forçais un sourire, oubliant de me présenter. Enfin, au vu de mes yeux on pouvait m’appeler Hyûga je saurais que c’était moi. Je me redressais un peu et hochais la tête.

« C’est parfait pour moi. Faîtes attention à vous, et restez en vie. Ravie de vous voir venir en renforts Mifuyu-San. Je suis sûre que vous nous serez d’une grande aide. Bien plus que Suna. »

J’en avais assez des tarés de Suna. Je les saluais et souris à Kaori avant de m’élancer le plus vite possible vers le parchemin en esquivant les testujins quand j’avais l’impression d’en voir avec mon Byakugan. Je m’installais à ma place devant le parchemin et le pris entre mes doigts avant de crever la limace indiquant que j’étais prête. Je respirais profondément en restant concentré à ce qu’il se passait autour de moi. Dès que je sentirais la limace exploser je tirerais le parchemin. Pourvu que tout se passe bien pour les autres. Je ne pouvais m’empêcher de me sentir responsable. Même si c’était probablement Shun le plus gradé d’entre nous… Quoi que je ne connaissais pas le niveau de celle semblant être une enfant… Au Byakugan elle était anormalement puissante… Sans aucun doute elle l’était… Mais à quel point ? C’était une autre histoire. Dès que je sentis la limace exploser, j’arrachais le parchemin avant de le plier et de le glisser dans ma pochette. Pour une future étude. Je fonçais en prenant le chemin inverse pour rejoindre mes coéquipiers. D’un battement de paupière j’arrêtais mon Byakugan sentant les prémices de douleurs arriver.
:copyright: 2981 12289 0


Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 JAC2XUGh_o-1
Revenir en haut Aller en bas
Shun
Shun
Uzushio no Chunin
Messages : 248
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 25

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG C
Ryos: 384
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Left_bar_bleue987/500Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Empty_bar_bleue  (987/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Une guerre, un combat, trois pays, une même bannière !
La mort est une glorieuse défaite.

Kaori & Yume & Tozen & Shun


Mon plan avait été étrangement bien accueilli, aucune plainte, aucune contraintes. Pourtant, je ne pensais pas qu'avoir des limaces même d'encres sur le corps aurait été accepter si facilement par des jeunes filles qui étaient dans la fleur de l'âge, mais en même temps l'une d'entre-elles s'étaient déshabiller face à un ennemi, donc plus rien ne m'étonnait réellement. La seule chose qui dénotait de cet ensemble juvénile et puis finalement pas vraiment, puisque Mifuyu ressemblait à une adolescente à peine plus vieille que les deux autres. Franchement, certaines Omura pouvaient être tellement creepy, mais il ne fallait surtout pas que je me fasse ennemie cette demoiselle, nous pourrions nous aider grandement dans notre avenir commun. Les deux camarades des deux autres nations s'étaient empressés de partir en direction des sceaux. Je me retrouvais avec mamie Morte-vivante et cela pouvait être assez stressant, mais en même temps valait peut-être mieux que ce soit elle que l'autre dégénéré de Suna. J'en regretterai presque le Kazekage ou même Benkei. J'aurais vraiment aimé que Benkei soit avec moi sur ce genre de mission, elle aurait su me motiver et faire de moi un véritable ninja. Je soupirais intérieurement, j'avais essayé de changer dernièrement, mais au final, j'étais toujours aussi faible. Il fallait que je devienne plus fort, il fallait que mon avenir soit différent. 

Les mots de l'Omura me réveillaient de ma torpeur de pensées. Les deux membres de konoha sont-elles à la hauteur de la lignée prestigieuse de leur famille ? Bonne question, Je plongeais mon regard dans celui de la petite demoiselle :

« - Hum... De ce que j'ai vu, elles sont plutôt douées. La petite Hyuga a mis la patté à un vieux pervers et la Uchiha à une précision démoniaque au vue de ce que le corps de ce pauvre homme avait comme impact de kunais dans le corps. Ah oui, la Hyuga a One Shoot un archer avec son arc. Donc, je pense qu'on peut facilement dire qu'elles sont puissantes. »


Quand soudain, je sentis une de mes limaces se faire exploser, il semblerait que Yume soit arrivée à destination, l'autre limace se mit à exploser aussi. Les deux demoiselles étaient en place, je regardais Mifuyu et lui dis d'un ton assez peu sûre moi : 

« - Elles sont prêtes, quand je vais dire kai avec le mudra. Tu pourras retirer le parchemin. »

Je me concentrais avant de placer mes doigts devant moi, puis ma voix se mit à retentir : 

« - Kai ! » 

Mifuyu se mit à retirer le parchemin en même temps que mes limaces disparaissaient. Le verdict allait se voir sous peu, si la tactique avait bien fonctionné ou non. J'attendais de voir si la barrière allait se désagréger ou non. L'attente semblait durer des heures. Avais-je eu raison ou allais-je être l'instigateur de l'échec de notre mission. 





Résumé du tour:
 

b l a c k f i s h


Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 8rbv
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Messages : 650
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Stopper l'orage

Alors que les ninjas de l'Alliance de Baransu était rejoint par une troublante (et trompeuse) gamine, le manieur d'encre d'Uzushio proposa un plan ingénieux pour se défaire du (i]Fuinjutsu[/i] d'alarme entourant le clan secret que Yume avait découvert.
Le mythique Byakugan de la jeune Hyûga avait déjà décelé un des parchemins.
A charge de la petite Kaori de découvrir le dernier, sa coéquipière n'ayant pu que vaguement déduire sa position par triangulation.

Les deux uzujins restèrent auprès du premier parchemin et Shun pût à nouveau admirer la souplesse et la vitesse de l'archère de Konoha.
Se guidant grâce à son dôjutsu, Yume put sans mal éviter les escouades de samouraïs de l'Empire qui patrouillaient autour du camp secret.
La minuscule Uchiha n'était pas en reste : sa petite taille et sa connaissance des lieux constituaient un atout presque aussi précieux que le mythique sharingan pour esquiver les fâcheux.
Elle aussi parvint à échapper aux rondes des soldats de l'Empire du Fer en armure noire et dorée.

Trouver le dernier parchemin fut par contre beaucoup plus laborieux pour la petite genin de Konoha.
La forêt entourant le campement caché était toujours aussi sombre et humide et elle n'avait pas un regard capable de voir à 360° et de percer les arbres et la roche.
Pataugeant dans la boue sous une bruine fine mais désagréable, la toute jeune Uchiha devait se faire violence pour ne pas perdre patience... Les minutes s'écoulèrent lentement, longuement. À tout moment, une patrouille de Tetsujin pouvait surgir ou des renforts arrivait au camp.
Et l'armée de l'Empire finirait tôt ou tard par trouver les sentinelles que le groupe de ninja avait dû occire sur sa route à travers bois.

Puis, au détour d'un buisson, le légendaire sharingan de la fillette nota des angles trop droits, trahissant l'artificiel. Là ! Un parchemin accolé à une branche d'un pin !
Ayant localisé sa cible, la toute jeune Uchiha signala sa découverte via l'étrange (et un peu répugnant, mais bon, Kaori fréquentait Hako, donc...) système de limaces d'encre imaginée par Shun.

Même s'ils n'étaient pas du même Village Caché, la coordination des ninjas de l'Alliance de Baransu fut sans faille : ils brisèrent les sceaux dans un ensemble parfait.
Il y eut quand même des soupirs de soulagement relâché quand aucune brume maléfique ne se forma, ni aucun cri d'alarme ne retentit.
Le premier périphérique de défense du campement secret avait été désactivé.

Avec leur puissant dôjutsu et leur vivacité les deux jeunes kunoichi de Konoha n'eurent aucun mal à rejoindre leur condisciple d'Uzushio en toute discrétion.
Il était temps de passer à la suite : l'infiltration proprement dite du campement de Tetsu.
Franchir la palissade hâtivement dressée par les sbires de Dame Akeru et les samouraï (pourtant un exploit d'ingénierie et de vitesse) ne serait pas difficile pour des shinobis.
D'autant plus que le Byakugan de Yume pouvait leur dire ce qui se trouvait derrière et éviter ainsi de tomber nez à nez avec quelques samouraïs en train de prendre le thé.

Ayant déjà visité l'endroit, Kaori pouvait expliquer aux autres son agencement.
Le camp se divisait en deux parties : un périmètre extérieur de tentes et baraquements hâtivement dressé, qui abritait les samouraïs et d'autres "spécialistes civils" de l'Empire (dont des sculpteur et tailleur de pierre), ainsi qu'un peu de main d'œuvre et une cantine.
Le cercle intérieur abritait... Et bien, Kaori ne le savait pas exactement. Sa précédente excursion dans cet endroit maudit n'était pas allée jusque-là. La jeune Uchiha se souvent que Akihiko y avait ressenti un chakra terrifiant, égalant le sien.
Sans doute les quartiers de la Prêtresse de l'Orage, un endroit où garder les prisonniers (ou plutôt, les sacrifiés... Il fallait espérer qu'il n'y trouve pas le corps vider de son sang du Haut Conseiller de Suna) et... Ce que Tetsu voulait cacher.
La Source de l'Orage, probablement.

Si le Byakugan de Yume pouvait percer les tentes du pourtour et même les premières du cercle intérieur (qui servaient visiblement à loger les hommes de confiance d'Akeru), le centre n'était qu'un cube d'un noir absolu, visiblement artificiel.
Il devait donc y avoir un puissant Fuinjutsu ou une technique similaire capable de bloquer les perceptions de la Hyûga...

Il y avait aussi un changement dans la population du camp : plus la moindre traces d'ouvrier ou de tailleurs de pierre.
La majorité des samouraïs effectué des rondes, mais essentiellement (bonne nouvelle !) à l'extérieur du campement.
On pouvait donc en déduire que si Tetsu fabriquait quelque chose ici, c'était maintenant terminé...
En levant les yeux, les ninjas de l'Alliance de Baransu pouvaient voir d'énormes nuages noirs d'orage, formant un lent vortex tourbillonnant centré sur le campement.
Une sorte de réplique miniature de la tempête qui douchait la cité assiégée, mais qui ne déverserait pas des trombes d'eau.
L'atmosphère était lourde, comme en attente, mais pourtant électrique, la jeune Uchiha percevant même de façon flot de décharge de chakra Raiton.

Sortant d'une tente, une vieillarde précédée une jeune femme d'une beauté splendide mais glaciale.
Selon les descriptions de Kaori, il s'agissait de l'Inquisitrice Kagamiko Mari, cheffe des Yeux Vigilants le service de contre-espionnage de l'Empire et de Dame Akeru Fûko, surnommée la Prêtresse de l'Orage et dirigeante suprême de ce campement.
Le vent porta des brides de leur conversation animée aux infiltrés. Il fallait rester à distance, car si on en croyait la minuscule Uchiha, la vieille pie disposait de talent de Senseur.
"...de temps encore ?" pestait la vieille harpie. "...Général... s'impatience et serait... l'assaut."
"Patience... Ces... demandent du temps et du doigtés... Bientôt... une question d'heure... journée tout au plus... Puis nous... les murailles de Baransu... la cité entière !"
"Peuh ! Vantardise et... cela... blasphématoire. Je n'ai... confiance en vous et vos... Cela ressemble beaucoup trop à du... pour nos troupes..."
"Les ... des péquenauds envoyés au ... m'importe peu." ricana impérieusement la Prêtresse de l'Orage.
"... comme ceux que... dévorés !" siffla la vieille, visiblement en colère. "Et... survivra... assez longtemps ?"
"Oui. Même si nous ... manquer de ..."
"Si vous... goinfrer ! Vous n'auriez... dû... le Haut-Conseiller... à... Il avait assez de ... pour prendre le relais."
Le reste de la conversation se perdit, alors que les deux femmes se dirigeait vers le centre du campement. Deux samouraïs en armure noire et or, de véritables colosses armés de nodashi en gardait l'accès.  

Récapitulatif:
 


 
Feat.
Revenir en haut Aller en bas
Uchiha Kaori
Uchiha Kaori
Konoha no Genin
Messages : 108
Date d'inscription : 19/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang B
Ryos: 380
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Left_bar_bleue820/1200Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Empty_bar_bleue  (820/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Stopper l'Orage !
Le plan de Shun fonctionna à merveille . La barrière fut désactivée sans que les tetsujin ne s'en rendent compte. Je rejoignis très vite le groupe et grâce au Byakugan de Yume, nous pûmes trouver l'endroit parfait pour entrer dans le campement. Bon pour grimper sur la palissade, nous n'avions pas trente-six mille solutions. Soit on se faisait la courte échelle, soit on utilisait le ninjutsu. Personnellement, j'étais plus une adepte du ninpo que de l'escalade. Après tout, nous étions des ninjas donc autant utilisés nos capacités de ninjutsu.

Je concentrai le chakra dans mes pieds et commençai mon ascension de la palissade. Cela fut assez rapide et je fus vite de l'autre côté. J'attendis que mes camarades me rejoignent. Revoir ce camp me rappeler la dernière mission. Je me demandai ce qu'il était advenu de Kisho et du Haut Conseillé de Suna. Le souvenir de la scène à laquelle on avait assisté ici même me fit froid dans le dos. J'espérai que le sunajin n'avait pas servi à l'affreux rituel que les Tetsujin avaient orchestré. Une vision et des paroles me sortirent de mes pensées.

La jeune femme au Raiton et l'affreuse vieille pie étaient présentes. Un sourire apparut sur mon visage juvénile. Le souvenir du combat contre la vieille peau était encore frais et j'avais une revanche à prendre. Quant à la chef du campement, elle devait surement savoir où devaient se trouver mes deux précédents coéquipiers. Je ne compris pas exactement ce qu'elle se disait, mais cela ne sentait pas bon. Bon un truc positif, visiblement Akihiko n'avait pas servi au rituel, ce qui avait l'air d'offusquer la vielle pie.  Mais où se trouvait-il ? Je comptais bien le découvrir.

Bon déjà, il fallait trouver un plan. Depuis la mission précédente, j'avais compris qu'un plan bien monté et le travail d'équipe étaient nécessaires. La vielle pie et la jeune femme au raiton s'étaient dirigées vers le centre du campement, là où se trouvait sûrement l'origine de l'Orage. En premier lieu, il fallait les attirer hors de ce périmètre. Je me mis à bouger sur place car cela m'aidait à réfléchir. La dernière fois, la vieille peau avait réussi à me repérer facilement grâce à ses capacités de senseurs.

Je regardai mes camarades. Yume avait le byakugan et elle était très habile avec un arc. Elle pourrait facilement neutraliser les deux gardes devant la grande tente à distance. Shun était notre spécialiste du fuinjutsu donc son travail était tout trouvé. Quant à la Omura, elle était médecin. Au bout d'un moment, une idée de plan fusa dans mon esprit. J'en fis part de suite à mes comparses :  

"J'ai trouvé un plan. Nous allons nous diviser en deux groupes. Le premier groupe servira d'appât pour attirer la vieille pie et la chef du campement à l'extérieur de la tente. Il faudra les attirer loin du centre du campement. Quant au second groupe, ce sera lui qui se chargera de trouver ce qui alimente l'orage et de le stopper. Je propose que Yume et Shun fassent partie du second groupe."

J'eus un petit sourire en fixant Yume et Shun du regard. La jeune Hyûga n'avait jamais cessé de me dire qu'il ne fallait pas foncer tête baissée. Je lui montrai que j'étais capable de réfléchir avant d'agir. Peut-être était-ce la mission précédente qui m'avait changé ou le contexte général de cette guerre. Je repris assez vivement, le regard bien déterminé :

"Yume, ton byakugan et ton habileté à l'arc sera nettement plus utile dans ce groupe. Avec ton arc, tu peux facilement neutraliser à distance et discrètement les deux gardes devant la tente. Quant à toi Shun, tu es notre expert en fuinjutsu donc tu seras plus à même de savoir ce qu'il faudra faire pour stopper ce truc."

Puis je me tournai vers Mifuyu :

"Quant à l'équipe une, elle sera composée de Mifuyu et moi. La vieille pie connaît déjà mon chakra et la dernière fois, elle avait l'air de s'intéresser à moi. Je suis donc l'appât principal. De plus, j'ai un compte à régler avec ces deux femmes et il faut que je sache où se trouve le haut Conseiller de Suna. Même s'il n'est pas de Konoha, je me suis juré de le sortir de là, lui et Kisho Nobushi. Je pense que nous allons devoir nous approcher un de la grande tente où elles sont entrées afin que la vieille pie des yeux Vigilants repère notre présence. Puis il nous faudra les entrainer assez loin de la tente pour permettre à Yume et Shun d'agir en toute discrétion."

Après tout, c'était en partie grâce à leur sacrifice que j'avais pu revenir à Baransu avec les informations que l'on avait trouvées. J'attendis la réaction de mes camarades du jour quant à mon idée. J'espérai qu'ils allaient y adhérer. Je me préparai à partir en direction de la grande tente située au centre du campement.

Récapitulatif combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Omura Mifuyu
Omura Mifuyu
Uzushio no Jonin
Messages : 96
Date d'inscription : 26/12/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 163
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Left_bar_bleue250/2000Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Empty_bar_bleue  (250/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
Stopper l'orage

La vieillarde arracha d'une main décidée le parchemin qui se tenait devant elle, ce qui provoqua la disparition de la maudite barrière, signe que ses comparses venaient de faire de même et que le plan proposé par le jeune Shun s'était avéré être un succès parfait. Ce garçon l'étonnait, elle se devait de l'admettre. Derrière ses airs quelconques, il utilisait des techniques fort intéressantes pour une scientifique comme Mifuyu et faisait également preuve d'une certaine tactique et d'un courage respectable.

Les deux gamines ne tardèrent pas à rejoindre les Uzushiohins et la suite du plan put se mettre en place. L'équipe qu'elle avait intégrée était visiblement efficace et une certaine synergie s'était déjà développée. Apporter sa pierre à cet édifice serait compliqué, mais elle ne doutait pas que ses capacités de médecin se révèleraient indispensables une fois en plein cœur de ce camp fortifié, qui était sans doute d'ailleurs leur ultime objectif. Il allait y avoir du grabuge, ce qui signifiait pour la Sorcière l'occasion de s'amuser comme elle ne l'avait pas fait depuis bien longtemps mais également d'y récupérer de précieux… artefacts. Attention tout de même, sa vie restait bien plus capitale à ses yeux que l'obtention de ceux de ses camarades. Au cas où ils se retrouveraient face à de trop puissants adversaires, elle n'aurait aucune honte à sacrifier les trois petits garnements qui se tenaient devant elle en échange de sa liberté. Elle avait tué ses petites filles sans état d'âme, se séparer de ceux-là ne lui causerait pas le moindre pincement au cœur.

En revanche, tant que la mission avait une chance de succès, la doyenne s'y investirait pleinement avec l'espoir à la clef d'obtenir ces belles pupilles dont elle avait tant rêvé. C'est pourquoi, après qu'ils aient un à un escaladé cette palissade grâce à l'une des techniques les plus basiques du monde ninja, elle fut quelque peu mitigée par le plan proposée par la jeune Uchiha, mais l'accepta finalement sans émettre la moindre critique. Déjà, elle ne souhaitait aucunement être responsable d'un désastre, donc elle était enchantée à l'idée que quelqu'un d'autre puisse prendre des décisions, surtout si cette personne connaissait le terrain et pouvait se permettre de les aiguiller sans craindre de les nourrir de fausses informations.

La petite souhaitait mettre la grande Mifuyu dans le rôle de l'appât, du fait de ses capacités et de son imposant chakra, tandis que les deux autres fouineraient du côté du centre du campement. Cela l'offusquait un peu, mais il fallait admettre que c'était là l'option la plus sage. De plus, se retrouver seule, au milieu de puissants ennemis, avec la simple compagnie de la petite à l'éventail pouvait être l'occasion rêvée de lui arracher ses dons légendaires – une fois qu'elle aura été envoyée au tapis par Tetsu. Cela pouvait également être un risque, la doyenne n'étant pas particulièrement rôdée pour les combats de groupe. Si elles se retrouvaient cernées, elle aurait du mal à s'enfuir. D'un autre côté, d'après la jeune à l'éventail, elle l'avait déjà affrontée et en était sortie vivante. Si une gamine avait pu survivre, cela indiquait qu'elle aurait également toutes ses chances. Pour la première fois, elle était prête à mettre sa vie en jeu, au vu de la possible récompense qui la forçait à avancer.

- C'est un plan risqué que tu proposes, mais je dois avouer que je ne vois pas meilleure option à ce stade. Je te suis, mais cela fait bien longtemps que je n'ai pas livré bataille. On va voir si j'ai toujours ce qu'il faut.

Les deux femmes avaient l'air d'être de féroces adversaires. Pour survivre, il faudrait veiller à les éliminer rapidement, avant d'être complètement encerclées par une horde de samurais. Qui savait ce qu'ils pourraient faire à deux innocentes petites filles. Il fallait également faire confiance à leurs deux alliés du jour pour qu'ils agissent vite. Cette diversion devait rester ce qu'elle était supposée être : une diversion. Remporter un combat prolongé serait vraisemblablement impossible, ou en tout cas tant qu'elles n'étaient que deux.
Mifuyu était prête à suivre Kaori jusqu'à la grande tente, où la bataille s'annonçait épique.  


Résumé :
 

ASHLING POUR EPICODE

Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Yume
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 418
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 20
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang B
Ryos: 125
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Left_bar_bleue345/1200Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Empty_bar_bleue  (345/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Je réussis à revenir sans encombre vers les autres. Mais sentant les douleurs aux yeux venir, je préférais arrêter pour un temps le Byakugan. Sinon j’allais finir aveugle… J’écoutais avec attention ce qu’il se disait au camp. Pas de doute… C’était bien ici qu’il y avait les piliers d’orages. Il fallait juste maintenant y rentrer… Cela serait plus délicat. Il fallait juste qu’on se coordonne un peu. Au moins, il n’y avait plus de barrière. C’était un excellent début. Je grimpais en usant de la même technique avant d’observer les alentours. J’observais Kaori proposant un plan et j’étais très surprise. Mais c’était une bonne idée. Vraiment. J’espérais juste qu’il n’y ait aucun accroc. J’étais aussi fière de Kaori, elle avait réussi à proposer un plan et pas à foncer tête baissée. J’attrapais un caramel et lui tendis avec un sourire amical.

« Ça me va. Faîte attention toutes les deux. Sinon Kaori, je viens te chercher par la peau des fesses t’entends ? Bonne chance à vous deux. »

Je lui fis un clin d’œil avant de me tourner vers Shun avant de prendre à voix basse la parole une fois un peu éloignée des deux autres filles. Autant se mettre d’accord avant de foncer et se faire tuer. Je restais accroupie en observant entre les tentes. Il fallait faire attention. Je soufflais à Shun :

« Pour l’instant, je ne peux plus utiliser mon Byakugan, sinon je serais très imprécise. Mais je peux me fondre dans les ombres pour être plus discrète. Mais ce serait surtout auditif. Je serais un peu plus lente. Soit, on y va moins « moins discrètement », mais plus rapidement, et je reste un peu plus à couvert pour les tuer à distance avec mon arc. Mais, on devrait y aller rapidement. Je ne veux pas avoir la mort de Kaori sur la conscience. Je pourrais bientôt réactiver mon Byakugan, mais j’ai besoin d’un peu de temps. Même s’il ne semble pas avoir beaucoup de garde. »

Autant éviter de se faire tuer nous aussi. Mais si seulement j’avais pu être aussi rapide en furtivité que normalement. Il ne fallait pas traîner. Chaque minute qu’on perdait était une vie qui s’éteignait quelques part.



Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 JAC2XUGh_o-1
Revenir en haut Aller en bas
Shun
Shun
Uzushio no Chunin
Messages : 248
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 25

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG C
Ryos: 384
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Left_bar_bleue987/500Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Empty_bar_bleue  (987/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Une guerre, un combat, trois pays, une même bannière !
La mort est une glorieuse défaite.

Kaori & Yume & Tozen & Shun



Miraculeusement, la barrière venait de disparaître sous mes yeux. Je soupirais d'un soupir de soulagement assez fort. La pression de voir un plan échoué serait retombée forcément sur ma personne, parce que j'étais à l'initiative de ce plan et cela pouvait me causer des torts. Enfin, la stratégie avait réussi et je pouvais respirer de nouveau, maintenant, il fallait qu'on avance un peu plus et là était le gros du problème. Mon cœur battait de plus en plus la chamade, parce qu'il fallait avouer que la quintessence même de la mission se trouvait dans le centre de ce camp et j'avais de plus en plus de mal avec la petite Uchiha. Je ressentais quelque chose d'assez pompeux en elle, sûrement un stigmate d'une supériorité causé par le palmarès de son clan, bizarrement Yume me paraissait beaucoup plus agréable. La petite aux descendants des yeux rouges se mettait à exposer un plan, je trouvais ça assez bizarre à la limite de l'antinomie, elle voulait qu'on se sépare pour créer une diversion, mais en même temps plus tôt dans la mission, c'était celle qui était la plus contre l'idée qu'on puisse se séparer. Comme quoi même les  pouvait changer d'avis. 

Nous avançâmes un peu plus et il fallait monter par-dessus une palissade, les petites qui n'avaient définitivement aucun fun préféraient utiliser du chakra qu'une courte échelle. Ah, bah, c'est sûre qu'utiliser du chakra alors qu'un senseur n'est pas très loin, c'est d'une intelligence avérée. Bon passe, elle voulait se servir des soleils pour détourner l'attention, mais j'avais clairement envie de dire que c'était une bonne idée, mais qu'il fallait créer une double diversion, car si tout le monde se retrouvait à venir sur les deux demoiselles. Il serait compliqué de survivre, même pour Mifuyu et Mademoiselle le Génie. Je les regardais et disais d'un ton un peu in intéressé : 

« - A votre place, je créerai une autre diversion, vous êtes certes deux soleils de chakra, mais il y a quelque chose qui m'inquiète c'est qu'il peut y avoir d'autres patrouilles ou autres dans les environs et si tout le monde se ramène sur vous, ça risque d'être compliqué. J'utiliserai un parchemin explosif dans une autre tente de manière à rameuter des gens qui ne sont pas des senseurs et qu'ils pensent à la présence d'autres groupes que nous et surtout à l'opposer de vous et de nous, cela brouillerait les pistes sur notre nombre et sur notre disposition. Enfin, après vous faites ce que vous voulez. »


Je m'approchais de Mifuyu et me posais à ses côtés avant de lui chuchoter dans l'oreille de manière à ce que personne n'entende : 

« - Protège toi avant tout, tu es la clé de notre succès. Enfin, si tu vois ce que je veux dire. » 

Je posais un bisou sur la joue de la demoiselle zombie. Je savais qu'elle n'aimait pas ce genre de choses, mais c'était simplement pour lui faire comprendre que quoiqu'il arrivât, c'était elle son seul allié. 

Les deux groupes se séparaient et je me retrouvais avec Yume. Je regardais cette jeune planche à pain et je répondais à ses inquiétudes : 

« - De toute façon, je ne peux guère faire ce que tu peux faire. Je pense que le mieux est de foncer tout en restant le plus discret possible et attendre le signal des deux autres. Lorsque les deux autres vont se mettre à se mouvoir, il faudra foncer dans la tente. J'espère que les gardiens vont suivre. Sinon, les combattre va attirer un peu trop l'attention. » 



Résumé du tour:
 

b l a c k f i s h


Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 8rbv
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Messages : 650
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Stopper l'orage

Ayant désactiver le Fuinjutsu servant d'alarme au campement secret de l'Empire, ce fut un jeu d'enfant pour Kaori et Mifuyu de franchir la palissade.
La vraie et la fausse jeunettes, ayant conscience de leur petite taille utilisèrent leurs dons de kunoichi pour escalader l'obstacle.
Yume et Shun furent plus... disgracieux. Décidant d'économiser leur chakra et de ne pas utiliser une technique pourtant enseigner à tous les étudiants des Académies Ninja de leurs Villages Cachés respectifs, ils escaladèrent "à l'ancienne" le rempart de bois.

Après avoir vaguement espionnée la dirigeante suprême du camp et l'inquisitrice des Yeux Vigilants, un plan fut décidé : les deux gamines (d'apparence) étaient étrangement celles qui disposaient des réserves de chakra les plus imposantes.
Elle serait de distraction pour leurrer la vieille chouette de l'Empire qui disposait de talent de Senseur.
C'était un plan extrêmement risqué, car il revenait à révéler la présence d'au moins deux des membres du groupe...
Mais pendant ce temps, Shun et Yume aurait peut être le temps de trouver et neutraliser la source de l'orage maudit de Tetsu.

Le manieur d'encre d'Uzushio suggéra un léger ajout au plan de la minuscule konohajin : une seconde diversion.
Une explosion (idéalement suivit d'un incendie) pourrait en effet attiré l'attention des gardes lambda du campement. Il faudrait pour cela bien choisir sa cible et son moment (idéalement quand les deux cheffes seraient aux trousses de Kaori et de Mifuyu).
Pour les cibles, il y en avait quelques-unes qui semblait évidente : la réserve de nourriture (tout soldat est inquiet pour son ravitaillement en pleine guerre), l'écurie (bien qu'elle semblait fort déserté, des chevaux fous sèmerait un jolie chaos) ou même la tente centrale (qui sait si ses secrets ne serait pas inflammable...).
Ce dernier point était par contre particulièrement dangereux : il risquait d'attirer l'attention sur leur infiltration au cœur de ce sanctuaire... Mais à coup sûr les deux samouraïs de garde y réagiraient.

Le plan arrêté, Miyufu et Kaori s'élancèrent plus avant dans le campement.
La jônin d'Uzushio à la trompeuse apparence fut heureusement vite trop loin pour tancer Shun et Yume, qui hésitaient : valait-il mieux privilégier la vitesse ou la discrétion.
Pour la Hyûga, l'infiltration en catimini lui semblait préférable : elle était naturellement discrète et agile. De plus, cela lui éviterait de réactiver son légendaire mais coûteux Byakugan.
Le chuunin d'Uzushio semblait quand à lui préférer la vitesse... Mais il afficha ouvertement son indécision en proposant fort naïvement de foncer tout en restant le plus discret possible, chose qui fit immédiatement rouler les yeux pâles de la spécialiste en furtivité de Konoha.
En tout cas, ils perdaient du temps, même s'ils devaient attendre le signal de l'autre groupe...

Kaori et Mifuyu progressaient avec circonspection dans le camp secret.
Pour la jônin et comparé aux souvenirs de la jeune Uchiha, il était étonnamment peu fréquenté. Ou était passé les ouvriers et servants qui hier à peine bâtissaient la palissade de manière frénétique ? Et les tailleurs de pierre ?
Même les samouraï n'étaient plus aussi nombreux...
Soudain, le légendaire sharingan décela des traces dans la boue.
Un... Non plusieurs sillons dans la boue, ainsi que la marque de fers à cheval. Diverses charrettes ou carrioles avaient visiblement transbahutés un chargement particulièrement lourd. Plusieurs même, les traces divergeant à la sortie du campement.
Vu l'absence du monolithe marqué d'étranges symboles élémentaires ayant servit à une cérémonie impie et sanglante, Kaori pouvait en déduire que l'Empire l'avait déplacé. Sans doute pour parachever leur étrange Fuinjutsu.
Son intuition lui soufflait qu'ils devaient se hâter de neutraliser la Source...

Mifuyu, toujours fascinée par les pupilles écarlates de sa toute jeune condisciple avait suivit son regard.
Et noter autre chose.
De la terre fraîchement retourné dans un coin du campement. Oh oui, elle savait ce que c'était !
Des tombes. Très récentes et en grand nombre.
Même en tenant compte d'une résistance épique et des dégâts qu'aurait plus infliger le Haut-Conseiller de Suna, c'était étonnant.
D'autant plus que le campement ne semblait avoir subit aucune destruction, aucune attaque qui pourrait trahir le déferlement de puissance d'un jônin.

Curieuse, l'Omura se débrouilla pour faire un crochet vers le cimetière improvisé.
A peine sous les lieux que la ninja-médecin sentait un très légère odeur de... tombeau ? Intéressant : ce n'était pas l'odeur habituelle de la putréfaction... Trop curieuse, elle se baissa pour farfouiller un peu.
Il ne lui fallut pas creuser bien longtemps : les morts étaient à peine ensevelis, abandonnés sans grâce dans une fosse commune hâtivement creusée.
Des servants de Tetsu. Et même des nobles ou gens d'importance aux vus des habits.
Mais ce n'était pas là le plus fascinant pour la morbide Omura : ils étaient quasiment tous réduit à l'état de momies poussiéreuses... Pas la moindre trace de blessure. Comme si un monstre leur avait aspiré toute l'essence vitale... Ou le chakra.
Mais elle n'était pas là pour s'amuser de cet intéressant mystère. Elle se devait de faire le leurre...

Evitent l'entrée gardée par les deux mastodontes en armures, les deux petites kunoichi firent légèrement le tour du cœur du campement. Si la vieille harpie (enfin, il était probable qu'elle soit plus jeune que Mifuyu) s'avérait réellement dotée de pouvoirs extra-sensoriels, ce n'était qu'une question de temps avant qu'elle ne les détecte...
Yume et Shun, légèrement en retard, prirent position, attendant un signal (mais lequel, à part la panique ou un combat ?).

A l'intérieur de la tente, contemplant avec dégout un des plus grands secret de l'Empire du Fer, Kagamiko Mari, s'inquiétait.
Un des généraux les plus impétueux de l'armée, une légende vivante promis à un glorieux destin, s'impatientait.
Il allait mener un assaut directement contre les portes de la ville assiégée, sans attendre que les "gris-gris mystiques de votre culte soient en place".
Pour tout dire, l'inquisitrice des Yeux Vigilants préférait cette approche. Ce que faisait ici Akeru était... malsain.

Du ninjutsu, bien évidemment, mais même en se voilant pudiquement et hypocritement la face ce n'était qu'une abjection.
Mais tenant à sa peau, la vieillarde n'avait rien dits. Le plan des "hommes nouveaux", prêt à toutes les compromissions pouvaient encore fonctionner.
Et il fallait avouer que, de manière purement académique et intellectuelle, voir l'oeuvre de la Prêtresse de l'Orage gagner en puissance était fascinant.
Un hurlement déchirant s'éleva à nouveau du centre du campement, assez prêt pour que Kaori et Mifuyu en entende les derniers écho.
Kagamiko Mari grimaça en l'écoutant à nouveau par dessus les grésillement et l'odeur de chair brûlé et de sang répandu.
La technique d'Akeru était répugnante... Et ce jugement venait d'une ancètre ayant passé sa vie à combattre et à torturer autrui.

Soudain, les sens en éveil de la vieille chouette décelèrent une incongruité. Dehors, là tout prêt, deux fantômes d'un chakra monstrueux.
Un sourire de requin ourla les lèvres de l'inquisitrice des Yeux Vigilants.
Visiblement, les mécréants qui se terraient dans la cité assiégée n'avait pas dit leur dernier mot...
S'agissait-il d'une expédition punitive pour récupérer et punir leurs traîtres ?
Trop tard ! Le précieux captif de Suna était en route vers le coeur de l'Empire. Et les informations de la Kisho avait été transmise aux assassins de Tetsu. Ils pourraient se glisser facilement à travers les défenses de Baransu et frapper au cœur de la Citadelle Chûritsu...

"Akeru !" siffla-t-elle à demi-voix mais d'un ton impérieux. "Laissez vos assistants torturer notre Seigneur. Nous avons... des petits rats."
La Prêtresse de l'Orage lui lança un regard dédaigneux et imbus de supériorité.
"Est-ce vraiment nécessaire ? Nous y sommes presque... Le pouvoir des dieux !"
"Oui, oui, oui, c'est très bien tout ça le délire mégalomaniaque, mais ça attendra. Nos si généreux généraux nous ont privés de nos forces vives... Et j'ai ressentit deux source de chakra terrifiantes !"
Rajoutons aussi que l'autre folle avait littéralement boulotté la plupart de son personnel pour alimenter son chakra et la technique déchaînant l'Orage mystique.
Bon, elle même n'avait pas hésité quand dans un élan de bonté (ou plutôt pour étaler sa science), Akeru lui avait requinqué ses réserves grâce à ses rituels impies.

"Oooh ? La vieille dame à peur ? Elle a besoin d'aide ?" roucoula la Prêtresse de l'Orage, avec son sourire venimeux et ses yeux où dansait la folie. "Des puissantes sources de chakra, hein ? Cela tombe bien... Je n'ai pas pu beaucoup m'amuser avec ce Haut-Conseiller de Suna..."
Ensemble, elles quittèrent le laboratoire secret, la vieillarde se mettant déjà en chasse, sentant le sang, pistant l'énergie mystique de la jeune Uchiha et de l'antique Omura.
Elles jaillirent ensemble de la tente centrale, bien décidé à découvrir ce que le Destin avait fait tombé dans leurs rets.
"Ne bougez pas d'ici." ordonna Akeru aux deux cerbères en armures noire et or du clan Azuko. "Tuez tout ce qui entre ou tout ce qui sort, nous y compris, sauf si on donne le mot de passe."

Dans leur coin, Yume et Shun virent sortirent l'inquisitrice des Yeux Vigilants et la cheffe de ce camp maudit.
Déjà la vieille semblait en chasse, tendant un doigts crochu dans la direction prise par Mifuyu et Kaori.
Elle porta la bouche à un sifflet, emplissant l'atmosphère lourde et perpétuellement humide du campement d'un son strident. L'alarme. Comme en réponse, le tonnerre gronda et un éclair s'abattit non loin dans la forêt. Le sourire de Dame Akeru luisait de manière inquiétante.
La chasse aux ninjas avait commencé.

Devant l'accès aux secrets du camp se trouvait toujours, immobiles, les deux colosses en armure armés de puissant nodashi.
Mais le plus agaçant pour une archère comme Yume, s'était qu'en plus d'une armure de samouraï bien solide, ils avaient un casque, l'empêchant de fendre le crâne de ses ennemis d'une flèche bien placée.


Récapitulatif combat:
 
         


 
Feat.
Revenir en haut Aller en bas
Shun
Shun
Uzushio no Chunin
Messages : 248
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 25

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG C
Ryos: 384
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Left_bar_bleue987/500Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Empty_bar_bleue  (987/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Une guerre, un combat, trois pays, une même bannière !
La mort est une glorieuse défaite.

Kaori & Yume & Tozen & Shun



La suite des événements étaient assez rapides. Je me retrouvais avec Yume, nous n'étions pas forcément d'accord sur la manœuvre d'action. Elle voulait se la jouer furtive, alors que moi, je préférais foncer et réfléchir après, c'est surtout que malheureusement nous n'avions pas le loisir de se faire repérer par l'ennemi. Je n'étais pas fort au combat et Yume avait dû consommer pas mal de chakra et c'était potentiellement dangereux pour nous deux. Je répondais à la jeune fille : 

« - Bon, on n'a pas le temps de tergiverser. Yume tu vois la tente centrale, j'aimerais que tu ailles faire brûler cette tente de manière à ce que le feu sème chaos et panique. Puis-je te faire confiance ? Au vu du fait que les deux principales actrices, sont sorties de leurs tentes, en faisant cela les deux chiens de garde pourront bouger et je pourrais avoir accès aux différents fuins. Si tu as besoin prends mon parchemin explosif également, si tu veux créer une double diversion ? »

Je lui tendis mon parchemin de manière à ce qu'elle le prenne. Au pire, elle sera capturée et Mifuyu pourrait trouver ça fort alléchant, mais l'avantage, c'était qu'elle était la clé de voûte de notre future stratégie. Je m'approchais d'elle et lui tendais un parchemin avec un kanji qui signifiait chance dessus. Je souriais et lui dis d'un ton amical : 

« - Dans un certain sens, c'est un porte-bonheur. »

J'attendais que la jeune fille parte pour me tenir prêt à la désertion des deux molosses de leur place de garde.



Résumé du tour:
 

b l a c k f i s h


Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 8rbv
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Yume
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 418
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 20
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang B
Ryos: 125
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Left_bar_bleue345/1200Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Empty_bar_bleue  (345/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
J’observais avec attention la scène devant moi avant de froncer les sourcils en voyant les deux femmes sortirent de la tente. La vieille, les Yeux Vigilant je crois ? Dont nous avait parlé Kaori… Il fallait faire attention. Et l’autre qui poussa un sifflement auquel lui répondit la foudre… D’accord, c’était la cible à abattre. Et ces colosses en armure… Putain d’armure ! Mon arc ne serait pas utile. La vieille avait vu Kaori et Mifuyu. D’accord. Elle les avait vu mais pas nous. C’était positif… Je me tournais vers Shun et l’observais avec attention. Je hochais la tête en écoutant son plan. Je pris le parchemin avec un sourire.

« Compte sur moi. »

La discrétion, c’était mon truc. Je pris l’autre parchemin avec un sourire.

« Prépare-toi à foncer, va y avoir un joli feu d’artifice. »

J’activais mon Byakugan avant de me glisser dans les ombres aussi silencieusement que possible. Avec mon Byakugan éviter les samouraïs et le reste n’était pas difficile. Je serrais le parchemin explosif entre mes doigts. J’étais peut-être plus lente, mais j’avais pas envie de me faire repérer et mettre en l’air le plan. Je posais le parchemin avant de m’éloigner aussi vite que possible, dans la direction opposée à Shun et aux filles, comme ça… si je me faisais repérer… avant d’activer le parchemin. L’explosion fut assourdissante accompagnée de belles flammes avides de dévorer les tentes. Niveau diversion, c’était pas mal. Je retenais mon souffle, prête malgré tout à me battre si on m’avait repéré.


Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 JAC2XUGh_o-1
Revenir en haut Aller en bas
Omura Mifuyu
Omura Mifuyu
Uzushio no Jonin
Messages : 96
Date d'inscription : 26/12/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 163
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Left_bar_bleue250/2000Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Empty_bar_bleue  (250/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
Stopper l'orage

La vieillarde suivit la petite du légendaire clan au sharingan à l'intérieur du campement qu'elle avait déjà visité auparavant. Elle fut étonnée par le faible nombre de défenseurs et par le manque d'équipement technique. C'est comme si le lieu avait été déserté et, pourtant, c'était bien ici que se trouvait leur objectif.

Mais la sorcière fut également attirée par bien autre chose : de la terre retournée, dans un coin à peine caché. Elle savait ce que cela signifiait : des tombes creusées à la hâte comme cela est bien trop souvent le cas en temps de guerre. Mais les tombes de qui ? Il ne semblait y avoir personne dans ce camp et aucune dévastation n'était à constater. Elle essaya d'abord de passer outre pour se concentrer sur l'objectif final, cependant son esprit tordu était bien trop intrigué pour qu'elle laisse passer ça sans aller y jeter au moins un coup d'œil.

L'odeur était étrange, différente. Elle avait côtoyé la mort de plus près que n'importe quel shinobi au cours des quatre-vingt-sept dernières années, mais, pour une raison qui lui échappait encore, elle n'était pas capable de comprendre pleinement ce qu'elle avait sous les yeux. Les cadavres étaient jetés à la hâte, nul doute qu'aucune cérémonie n'avait été prononcée en leur honneur, les Tetsujin bien trop pressés par les évènements pour faire ce maigre effort. Elle aurait juré que ces hommes et femmes, visiblement d'origines bien différentes, avaient été momifiés. Comme si on les avait privés de toute leur énergie vitale, de leur sang, afin de ne laisser que de sèches carcasses à pourrir au soleil.

Rattrapée par les évènements et le mauvais regard de sa jeune alliée, Mifuyu releva finalement la tête et s'en retourna au plan initial : faire diversion. Cela semblait encore plus important maintenant qu'elle avait vu ce qui était arrivé à tous ces pauvres gens. Hors de question qu'elle ne finisse ainsi ! Elles continuèrent alors leur avancée vers le centre du camp en attendant d'être repérées par leurs ennemis. Au vu de leur immense chakra, cela ne devrait plus tarder.

Rapidement, elles entendirent toutes deux l'alarme retentir. On y était. Elles allaient se battre pour leur survie et celle de Baransu. Mifuyu n'avait pas peur mais son instinct de survie connaissait un nouveau regain de force. Que faisait elle là ? Elle se prenait à observer autour d'elle toutes les issues possibles dans le cas où elle devrait abandonner lâchement la petite fille pour sauver sa misérable vie.

La vieillarde n'avait pas besoin de capacités sensorielles pour savoir que ses ennemis arrivaient. Elle se devait de les attendre préparée. Quelques rapides mudras et voilà que ses veines se renforçaient au niveau de ses mains et que, dans un léger râle de douleur, l'ancienne fit sortir de solides griffes de ses ongles. Elle allait se battre, et elle allait le faire violemment. Mais ce n'était pas tout. Elle préparait également de quoi jouer un mauvais tour à la première des fidèles de Tetsu qui se jetterait sur elle.
 


Résumé :
 

ASHLING POUR EPICODE

Revenir en haut Aller en bas
Uchiha Kaori
Uchiha Kaori
Konoha no Genin
Messages : 108
Date d'inscription : 19/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang B
Ryos: 380
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Left_bar_bleue820/1200Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Empty_bar_bleue  (820/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Sous plis discret [pv Team 2]
Une fois le plan mis au point, je partis en direction du centre du campement. Le fait de savoir que j'allais de nouveau affronter la vieille pie et son acolyte me donna un regain d'énergie et une certaine excitation. Est-ce que c'était cela que ressentais les ainés de mon clan quand ils affrontaient des personnes plus puissantes qu'eux ? Car oui, je savais que la vielle pie et la cheffe du campement étaient plus puissantes que moi. Mais je ne devais pas échouer dans ma tâche et sur cette mission. Il en allait de l'honneur de mon clan, de ma famille et de mon village. J'allais prouver à mon père que j'étais aussi douée que Tensaï même si je n'avais pas encore obtenu le grade de Chuunin.

En route, ma comparse du jour s'arrêta et semblait regarder quelque chose à terre. Cela ne dura pas longtemps et elle me rejoignit rapidement. Je ne savais pas ce qu'elle avait bien pu voir et je n'eus pas vraiment le temps de lui demander que déjà les alarmes retentirent. J'espérai que Yume et Shun allait arriver à exécuter la seconde partie du plan. Combien de temps allions nous tenir face aux deux Tetsujins ?

Bon ça s'était en espérant qu'elles ne soient pas accompagnées par quelques gardes belliqueux.  Je me plaçais à quelques mètres de Mifuyu, mon regard rouge sang scrutant dans la direction de la tente principale. J'attendais avec impatience l'arrivée des deux femmes de Tetsu. Le combat allait se révéler intéressant. Je pris quelques shuriken dans ma sacoche prête à en faire usage.



Récapitulatif combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Messages : 650
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Stopper l'orage

Déclenché par Yume, l'explosion tonitruante attira cris d'alarme et précipitation confuse des tetsujin gardant le campement secret.
Des samouraïs beuglèrent, ordonnant d'aller chercher saut d'eau pour lutter contre l'incendie allumé par la détonation, pendant qu'il fouillait le camp. Certain gardes de l'Empire allèrent trancher quelques bouts de toiles ou piquet de tente, afin d'éviter que ce propage les flammes.
De toute manière, avec l'humidité ambiance l'incendie serait vite maîtrisé et ses auteurs, poursuivit. Il fallait donc faire vite si les ninja voulaient en profiter pour s'infiltrer plus avant dans le centre du campement.

Malheureusement, les deux gardes-chiourmes qui se dressait devant l'accès n'avait pas bouger.
Visiblement terrorisé par leur sombre maîtresse, les deux samouraïs serait leurs puissant nodashi comme deux statues gardiennes barrant l'accès aux saint des saints.
Pour eux, le camp pouvait bien brûler et leurs amis se faire égorger devant leurs yeux, ce serait bien moins graves que de manquer aux ordres de Dame Akeru.

Néanmoins, l'explosion avait attiré leur regard un bref instant.
Vive et agile en plus d'être discrète, Yume sentait qu'elle pouvait profiter des ombres et de leur attention détournée pour rapidement se glisser entre eux en catimini.
Par contre, cela reviendrait à abandonner Shun à l'extérieur, alors que le camp commençait à bien s'agiter suite aux "diversions" et à l'apparition du duo de mini-kunoichi.
Elle se retrouverait donc seule pour explorer l'intérieur du camp secret et découvrir la Source de l'Orage... Et qui sait quoi d'autre. Son coéquipier du moment pourrait peut être pendant ce temps aller prêter main-forte aux deux autres kunoichi...

L'autre solution consistait à agir de concert avec l'uzujin pour neutraliser illico-presto les gardes puissamment armurée.
En étant assez rapide (et brutaux ou imaginatif), les deux ninjas de l'Alliance de Baransu pourraient peut être se frayer un passage par la force avant qu'on ne les repère.
Bien sûr, dans ce cas là, il devrait se hâter et ne pas attirer l'attention. Kaori et Mifuyu devraient alors se débrouillaient seules avec les dragons qu'elles venaient de réveiller...


Ces deux dernières se préparèrent aux combats : la petite Uchiha activa son légendaire sharingan alors que les mains de la (soi disant) jeune Omura se changeaient en serres mortelles.
Les deux fourbes kunoichi avaient réussit à contourner le centre du camps et à s'isoler : pour l'instant, elles n'auraient à affronter que les défenderesses qui les avaient repérées via leur chakra monstrueux.
Et c'était déjà beaucoup.

Sans surprise, Kaori vit débouler la vieille pie des Yeux Vigilants, l'inquisitrice de Tetsu qu'elle avait déjà affronté et dont elle avait à grand peine défait le sbire monacal.
Elle était accompagné de la cheffe du camp, que la minuscule genin de Konoha n'avait fait qu'entre-apercevoir. Et dont le clone de foudre avait suffit à capturer le Haut-Conseiller de Suna et Kisho Nobushi. Dame Akeru, prêtresse de l'Orage, se déplaçait comme une reine dans son fief, un sourire amusé aux lèvres.
A sa ceinture se trouvait un rouleau de parchemin qu'hélas la petite konohajin connaissait bien : c'était celui qui renfermait le terrifiant tsunami déployait en vain par le Maître du Suiton de Suna.

"Oh, mais qui voilà... La petite Uchiha !" caqueta la vieillarde en reconnaissant Kaori. Immédiatement, son regard s'esquiva, lorgnant le pied de la genin du Village Caché de la Feuille. "Akeru, c'est notre jeune amie aux beaux yeux qui vient se proposer pour vos expériences... Décidément, la chance est toujours de votre coté, à défaut du talent ou du sens commun !"
Prévenue par sa collègue (mais non amie), la Prêtresse de l'Orage afficha un sourire encore plus prédateur, évitant soigneusement de croiser le regard de la konohajin aux pupilles écarlates.
Elle s'intéressa plus à l'Omura, la dévisageant comme une douce friandise. Son regard acéré s'attarda sur les mains crochues de Mifuyu.
"Et elle a amené une délicieuse petite amie ! Vraiment, Baransu n'a rien d'autre à nous envoyer que quelques enfants ?"
"Prudence ! Si la gamine Uchiha est là, c'est qu'elle a vaincu ce pauvre Fumikazu. L'imbécile... Ses convictions l'auront pousser à la faute, j'en suis sûre. La fanatisme embrume l'esprit !"


La cheffe du campement poussa un soupir à la fois las et amusé.
"Je n'ai que faire de l'incompétence de vos sbires, aussi inutiles que les miens. Il faut tout faire soit même !" persifla-t-elle, avant de hausser le ton pour s'adresser aux deux kunoichi et plus particulièrement à la jônin. Avait-elle perçue un esprit frère ? "Est-ce que comme ce charmant sunajin à la blonde chevelure et cette infiltrée dans le clan Otomo vous aller vous rendre ? Cela nous ferais gagner du temps ! Non ? Bon, j'imagine qu'il faut alors que je vous offre votre heure de gloire dans une pathétique et futile résistance...Raiton : Raigen Raikôchu !"
En un instant, la Prêtresse de l'Orage convoqua une foudre aveuglante.

Le légendaire sharingan de Kaori eut le temps de remarquer quelque chose avant que Dame Akeru ne déploie sa technique.
L'atmosphère orageuse lui répondait. Visiblement elle était liée d'une manière ou d'une autre à l'effroyable orage qui secouait la région. Et ce dernier lui prêtait sa puissance !
La cheffe du camp secret n'en resta d'ailleurs pas là : profitant du coup de tonnerre de sa technique, elle composa promptement quelques mudra.
"Jouez avec ça, mes chatons : Raiton : Daburu Kuro Pansa !" siffla-t-elle comme une furie, invoquant deux terribles panthères de foudre noires, les envoyant dévorer les deux kunoichi de l'Alliance de Baransu.

"Toujours aussi délicate !" grogna la vieille pie des Yeux Vigilants, conservant soigneusement actif ses talents de détection : elle n'aimait pas du tout l'idée que ces deux gamines osent les affronter comme ça.
Cela puait la diversion.
Malheureusement, la présence d'une Uchiha limitait grandement son propre répertoire de vilenies... Il fallait espérer qu'Akeru l'ai aveuglé avec sa technique de foudre.
Mais malgré tout, un genjutsu serait trop risqué contre un manieur du sharingan.
Quand à l'autre naine, c'était une inconnue, donc un risque potentiel...

L'inquisitrice décida donc elle aussi de frapper large.
"... Mais je ne suis pas en reste ! Sôshôryu !" s'exclama-t-elle en déroulant dans une danse macabre deux petits parchemins tout en sautant en l'air.
Aussitôt, une effroyable pluie de projectiles métalliques s'abattit sur les deux minuscules kunoichi.
Entre les fauves de foudre noire et la douche de lame, voilà de quoi refroidir les ardeurs de ces petites fouines...
Une fois ces deux gêneuses neutralisées, Kagamiko Mari allait mener une profonde purge dans ce campement maudit. Entre les gamines et cette explosion, elle était certaine qu'ils étaient infestés de cancrelats ninjas !
Mais ils ne pourraient pas échapper bien longtemps à ses sens mystiques...



Récapitulatif combat:
 
         


 
Feat.
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Yume
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 418
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 20
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang B
Ryos: 125
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Left_bar_bleue345/1200Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Empty_bar_bleue  (345/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Merde ! Merde ! Merde ! Ils n’avaient pas bougé… Il ne fallait pas attendre… on en pouvait pas attendre, c’était les vies de nos compagnons et de mon amie qui était en jeux. Je ne pouvais pas attendre Shun… Sceau ou pas sceau… Il fallait que je sois réactive, maintenant ! Il fallait que je me débrouille pour arrêter ça le plus vite possible. Je ne pourrais pas tuer les deux colosses d’un coup… Mais s’occuper du sceau rapidement puis voir où était l’uzujins. Et sauver ou aider Kaori… Le tout sans se faire tuer. Ma vie était tellement simple parfois… Vraiment, j’adorais mon travail. J’inspirais profondément avant de me faufiler au travers des ombres derrières les deux samouraïs en priant pour ne pas me faire voir et voir le soleil se lever à nouveau. Au moins avec mon Byakugan je pouvais toujours voir l’intérieur de la tente et m’assurer du manque de personne dans la tente. Il fallait juste que je me débarrasse de ce sceau… Et ensuite… je devrais ressortir pour aider les autres… Ou affronter les samouraïs ou je ne sais qui venue me faire la peau. J’étais prête de toute manière à me battre. J’inspirais à fond, puisqu’il fallait détruire ce sceau et me préparais à le faire. C’était parti.


Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 JAC2XUGh_o-1
Revenir en haut Aller en bas
Omura Mifuyu
Omura Mifuyu
Uzushio no Jonin
Messages : 96
Date d'inscription : 26/12/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: JOUNIN - RANG A
Ryos: 163
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Left_bar_bleue250/2000Stopper l'Orage [mission rang A] - Page 3 Empty_bar_bleue  (250/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
Stopper l'orage

On y était. Le combat allait commencer et le sang de la vieillarde bouillonnait. Elle aurait bien sauté au cou de son adversaire immédiatement, mais, en souvenir du bon vieux temps des conflits claniques, elle savourerait l'instant. Elle n'était pas certaine d'en sortir vivante, non, bien qu'elle tenterait inévitablement d'abandonner sa comparse dans l'optique d'une porte de sortie en cas de pépin majeur. Elle n'avait nul doute sur le fait que les deux femmes qui leur faisaient face n'étaient pas de simple sbires : il se dégageait d'elles un charisme puissant leur conférant une autorité naturelle et une aura terrifiante. Si l'ancêtre ne correspondait elle-même pas à cette description, elle aurait été effrayée. Là, au contraire, elle avait l'impression de participer à un choc de titans : des femmes d'expériences, odieuses, courageuses – et surtout affamées.
L'Omura fit la sourde oreille face aux provocations bas de plafonds de ses adversaires. Elles la prenaient pour une gamine et elle n'avait pas besoin de leur répondre pour savoir que les deux femmes le regretteraient amèrement une fois tombées sous ses coups.

L'assaut n'allait plus tarder. Elle réfléchissait, et vite. Elle était consciente qu'après ce moment de flottement, elle avait sûrement manqué l'occasion d'infliger le premier coup. Cela ne faisait rien, elle attendrait l'attaque ennemie, solide sur ses appuis et parée à toute éventualité, avec la ferme intention de riposter promptement, quitte à se prendre quelques coups tant qu'elle pouvait leur en envoyer le double. Elle sortit l'un de ses kunaïs, qu'elle saisit fermement dans sa main droite. Sans qu'elle ne puisse se l'admettre, Mifuyu se sentait en réalité en compétition avec ses femmes. Elle se sentait – probablement à tort – largement supérieure à la petite fille du clan à l'éventail qui, malgré son patrimoine génétique alléchant, restait une gamine ; mais en revanche d'un calibre similaire à ses opposantes. Peut-être les surestimait-elle un peu, trop excitée par la perspective de son premier combat.

Les hostilités débutèrent sans plus tarder. Par arrogance et excès de confiance, celle qu'on appelait la prêtresse de l'orage annonça de vive voix qu'elle préparait son attaque. Ainsi, quand la doyenne des médecins aperçut les signes de la technique, elle eut tout juste le temps de se couvrir les yeux de ses avant-bras, ne laissant pénétrer la lumière aveuglante que partiellement dans ses pupilles. Elle vit flou pendant quelques secondes, fut désorientée, mais elle parvient tout de même à sentir qu'une seconde technique était en préparation. Elle se doutait qu'une esquive serait difficile, pourtant, entendant le cri déchirant de la foudre se dirigeant vers elle à toute vitesse – et alors qu'elle n'avait même pas saisi que celle-ci prenait la forme d'une imposante panthère – elle parvint à se contorsionner d'un pas habile, laissant le courant électrique la frôler avant de s'écraser contre la tente qui se tenait juste derrière elle.

Recouvrant lentement son acuité visuelle, c'est-à-dire qu'elle voyait toujours flou mais parvenait tout de même à distinguer les formes, elle put, alors qu'une tempête de lames n'allait pas tarder à s'abattre sur les deux naines, composer les mudras nécessaires au Shunshin pour bondir de manière quasi-immédiate en direction de la manipulatrice de foudre. Elle apparut juste devant elle et, profitant de l'impulsion rapide de sa course éclair, lui porta un coup direct au niveau de la poitrine, les mains chargées de chakra médical dans le but de perturber son système nerveux.



Résumé :
 

ASHLING POUR EPICODE

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Tempête de lames : le siège de Baransu :: Le Grand Bazar et l'extérieur-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.