:: Zone Rp - Le Sekai :: Tempête de lames : le siège de Baransu :: Le Grand Bazar et l'extérieur Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Stopper l'Orage [mission rang A]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
PNJ
Messages : 605
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Stopper l'Orage


Parchemin de mission:
 

Les ninjas furent conduits jusqu'à la bibliothèque de la Citadelle Chûritsu.
Byakuren Chûritsu, l'épouse du Seigneur de Baransu était une amoureuse des arts et la librairie étaient normalement un temple de la connaissance, à la quiétude étudiée, riche en ouvrages divers et érudits.
Désormais, c'était un véritable capharnaüm de rouleaux dépliés, de papiers froissés, d'encre répandue et de restes de nourritures à peine entamée. Une odeur mêlant fumée de tabac froid et d'encens asphyxiait la pièce confinée.
Sous quelques couvertures hâtivement apportée par les domestiques, on devinait les formes de ninja en train de ronfler.
Des dessins complexes s'étalaient au sol, et sur des parchemins dégorgeant de table surchargée de croquis.

"Nous avons travaillé sans relâche depuis le retour de Kaori-san et de ses précieuses trouvailles." s'excusa à demi le géant débonnaire Uzumaki. "Depuis le début de l'assaut, quelques érudits essayaient ici de percer les mystères de cet orage étrange. Avec ce que la jeune Uchiha nous a rapporté, c'est presque chose faîte !"

L'imposant vieux sage guida les shinobi jusqu'à la table centrale ou il balaya le bordel pour se mettre à dessiner sur une carte sommaire des environs.
"Hélas, ce qu'à rapporter notre amie de Konoha n'est pas un rouleau de technique à proprement parler., nous ne pouvons donc pas la contrer directement Il s'agit d'instructions, par chance fort détaillées pour mettre en place un réseau complexe de Fuinjutsu. Nous n'avions rien vu de tel et cela mélange techniques antiques et avancée fort moderne de l'art des sceaux..."

Il soupira, laissant transparaître sa frustration.
"Nous n'avons encore aucune idée de comment Tetsu a créer ou détourner cette tempête estivale. Cela ne fait pas le moindre doute qu'ils l'ont renforcée et qu'ils l'ont poussée pour servir de couvert au déplacement de leur armée. Mais comment, je ne vois pas."

L'Uzumaki sourit, bonhomme. et déroula un des documents dérobée par Kaori et son groupe de courageux volontaires.
"Par contre, grâce à ça, je sais comment ils l'ont ancrée au dessus de la ville. La tempête à une source, qui l'alimente toujours en chakra, l'empêchant de se dissiper ou de perdre en puissance. Nous supputons, vu l'opposition rencontrée que cette source est dans le campement découvert par l'équipe d'exploration. Mais nous n’avons aucune idée de dont il s'agit exactement. Peut être un pilier monolithique, comme ceux du rituel décris par Kaori-san ou alors tout autre chose. Nous sommes convaincus aussi qu'il s'agit là de l'origine, de l'ancre principale. Il s'agit donc de votre cible primordiale."

Son sourit s'éteint alors qu'il abordait les mauvaises nouvelles.
"Par contre, ce n'est pas la seule ancre. De ce que nous avons compris du rituel et des diagrammes de Fuinjutsu, il doit y avoir au final quatres autres points d'ancrage, des blocs rocheux imposants marqué d'un symbole élémentaire, probablement 風, 雷 et 水, mais j'ignore en quelle proportion... Et nous supposons que Tetsu n'a pas encore terminé l'assemblage de tous les points d'ancrage secondaires..."
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Yume
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 414
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 20
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang B
Ryos: 125
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] Left_bar_bleue325/1200Stopper l'Orage [mission rang A] Empty_bar_bleue  (325/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Je plisse le nez en arrivant dans la bibliothèque l’odeur d’Hommes, de nourriture, de parfum sature l’air et n’est pas du tout agréable. Je n’en peux déjà plus et je couvre mon nez de ma main. Mon regard tombe sur le capharnaüm qu’est le lieu, j’enjambe un ninja qui dort à même le sol en continuant d’observer et de sonder les lieux. Je hoche la tête, je me fiche un peu de l’état de la pièce, on a une mission à faire et à réussir pour le bien de tous. C’est comme ça. Je ne fais même pas attention à qui m’accompagne, je sais que c’est à cause de mon Byakugan que je suis là. Rien d’autres. Les autres Hyûga sont occupés et je suis une perte négligeable, une fille de quatorze ans de la branche secondaire… Kaori-san a donc obtenu des informations importantes. Bien ! Je me penche un peu sur les explications, des arcanes antiques et des sceaux… Bien. Donc, une tempête comme couvert. J’aurais pus aimer l’idée… si elle n’était pas contre nous. Ancré, alimenté, plusieurs ancres. Quatre piliers élémentaires. D’accord. Dit comme ça… c’était simple. Il fallait trouver et détruire les piliers, sans mourir tué par les hommes des piliers. Et un café avec ? Je hoche la tête en remontant en chignon mes cheveux.

« Trouver et détruire ces points d’ancrages en les empêchantt d’en créer de nouveau et neutraliser cette source d’énergie. D’accord. Avec mon Byakugan je devrais pouvoir trouver sans doute les sources d’énergies et les points d’ancrage. Mais ça va me demander un peu de temps. Quant à ces rituels, qu’est ce qu’on sait dessus ? Est-ce qu’on a la moindre idée d’une petite direction pour les piliers ? »

J’ai besoin d’informations. On a tous besoin d’informations pour sauver ces gens. Et pour me déchaîner peut-être un peu sur les samouraïs. J’en ai besoin. Je regarde pour une fois mes coéquipiers. Il va falloir que j’assure le niveau… Ils sont très fort, mêmes s’ils n’ont rien dit : je le sens.


Stopper l'Orage [mission rang A] JAC2XUGh_o-1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Un décor familier au Kazekage, qu'était cette bibliothèque bordélique. Il jeta un regard sévère sur les documents étalés tout autour, sans réellement s'y attarder, alors qu'ils avançaient vers la table centrale. Sa grande cape blanche détrempée lui serrait le corps et dégoulinait de boue, alors qu'il piétinait les écrits sans se soucier de les abimer. Il toisa d'avantage les shinobis épuisés par le travail. Faibles. Tous autant qu'ils étaient.
D'un soupir méprisant, Senshi prit place autour de la grande table, afin de mieux observer la carte du sage uzujin. Un rictus malsain apparut sur le visage de l'homme le plus puissant du désert. Le vieil homme n'appréciait pas les techniques retords des tetsujin. À croire que les rôles s'étaient inversés.

Le Kazekage rongeait son frein et ses dents grinçaient. L'ire bouillonnait en lui, tel le magma du volcan prêt à exploser. Ce fut la jeune Hyuga qui parla la première, reconnaissable à ses yeux immaculés. Senshi jusqu'alors s'était barricadé dans un stoïcisme glacial, seul son visage déformé par un long rictus malsain pouvait laisser transparaître le fond de sa pensée. Lorsque Yume nomma son Byakugan, le vieil homme sembla s'éveiller. Son regard se fit encore plus mauvais.

« Petite fille... » s'adressa-t-il à Yume d'un ton condescendant, le regard pourtant vissé sur la carte. « Kaori-chan nous guidera jusqu'à la source principale. »

Habitué à donner des ordres, le Kazekage ne pouvait concevoir à la bonne entente entre lui et les Konohajin. S'ils se mettaient sur son chemin, il n'aurait aucune pitié à les engloutir. Quelque peu énervé par la présence d'enfants, il pointa sur la carte ce que l'Uzumaki semblait avoir signifié comme étant le campement découvert par l'équipe d'exploration. De par sa posture, il excluait volontairement Yume et Kaori de la conversation.
Il se tourna vers l'Aburame.

« Nous irons là, afin de confirmer la source de l'orage. Si nous trouvons ce caillou scellé, nous n'aurons qu'à le détruire. Nous devons partir rapidement ; ces insectes du Fer ne doivent pas penser qu'ils ont une chance contre nous. »

Son intention était claire.
Revenir en haut Aller en bas
Uchiha Kaori
Uchiha Kaori
Konoha no Genin
Messages : 105
Date d'inscription : 19/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang B
Ryos: 380
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] Left_bar_bleue800/1200Stopper l'Orage [mission rang A] Empty_bar_bleue  (800/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
× Stopper l'orage×
Head
× PV. Serika Senshi, Aburame Shinsuke et Hyûga Yume×Mission de rang A×



J'avais réussi à ramener les informations concernant l'orage et l'emplacement du camp secret. Heureusement, grâce au soin des Omura et Uzumaki, j'avais pu me remettre rapidement des mes blessures. Et heureusement, car je ne comptais pas rester ici. J'avais un compte à régler à une vieille pie senseur et je me devais d'aider à la destruction de ce rituel. Il y avait aussi Nobushi et le haut conseiller de Suna. Je devais aller les délivrer. Je découvris avec joie que j'allais faire équipe avec des membres de mon village. J'avais déjà croisé Yume, mais sans vraiment la connaitre. Je savais juste qu'elle faisait partie de la branche secondaire du clan Hyûga. Franchement, je trouvais cette histoire de branche vraiment ridicule.

Quant à l'autre adulte, il s'agissait d'un membre du clan Aburame. Je savais que c'était le clan de Hako, mais sans plus. Je trouvais les Aburame assez étrange en fait et presque aussi distant et froid que les vieux de mon clan. La dernière personne qui composait notre équipe était le Kazekage en personne : Serika Senshi. Lorsque nous fûmes tous entrés dans la bibliothèque, qui ne ressemblait plus vraiment à ce qu'elle devait être à la base, le vieil Uzumaki prit la parole. Finalement, ce qu'on avait ramené avait plus servit que ce que l'on pensait. J'écoutai avec attention les dires de l'uzujin tout en bougeant sur place.

Puis ce fut Yume qui prit la parole, posant des questions et donnant son avis sur la situation. Puis ce fut le kazekage qui parla, mais sans nous adresser le moindre regard. Puis il ne s'adressa qu'à Aburame Shinzuke. OH ! Il nous avait oublier ou quoi ? Pas question de suivre encore une fois sans rien dire. Nous aussi on faisait partie de la mission. Avant même que le juunin de Konoha ne puisse répondre, je pris la parole :
«On a assisté à une étrange scène dans le campement. Les deux personnes qu'on a aperçu ont tué un ninja qui semblait manier le fuuton. Puis, ils ont exécuté une série de mudra et son sang s'est échapper de son corps et la pierre l'a absorber. A la fin, l'un des deux tetsujin a juste ajouté "nous en sommes à trois sur cinq". D'après moi, il faisait référence aux natures de chakra. Au début, les deux se disputaient pour savoir s'il fallait rajouter de l'eau, du vent ou de l'éclair. Donc d'après moi, il leur manque le katon et le doton. Mais ça leur servirait à quoi ?»





Je regardai mes nouveaux compagnons de mission avant de reprendre tout aussi vivement :
«Il y a une grande tente au centre du campement dont on a pas pu approcher. Elle était bien gardé, contrairement au reste du campement et à la pierre que l'on a vu. De ce que l'on a appris en discutant avec les serviteurs, c'est que seuls les samouraïs, les "honorés mystiques" du Shogun et quelques assistants triés sur le volets peuvent s'en approcher. Peut-être que ce que l'on cherche s'y trouve. Quant à l'hostilité que l'on pourrait y rencontrer, il y a une femme assez âgée qui semble capable de repérer le chakra comme nos senseurs. C'est la cheffe d'un groupe que les tetsujin nomment les Yeux Vigilants. Quant à la cheffe du camp secret, visiblement, elle maitrise le fuinjutsu et le raiton. De plus, nous allons devoir aller au campement discrètement. Maintenant, ils doivent être en alerte. Il faut éviter de passer près de ce camp d'ashigaru.»





Je leur indiquai un point sur la carte. Heureusement, je savais par où passer pour éviter ce campement de Tetsu. Je regardai avec intensité les deux adultes. Ils allaient vite comprendre que Yume et moi n'étions pas des poids dans cette mission et qu'on avait tout autant notre mot à dire dans cette dernière. Je ne comptais pas suivre le Kazekage comme un petit toutou. Contrairement à lui, j'avais vu ce dont ces deux femmes étaient capables et je savais qu'ils avaient besoin de moi pour réussir cette mission.

récapitulatif :
 
©️Wayke
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
J'avais reçu une "invitation" pour une réunion qui devait déboucher sur une mission important et c'était lié au retour de la petite Uchiwa de Bransu. Kaori chan était revennue dans un sale état, mais nos médecins étaient redoutables, et n'avaient pas mis beaucoup de temps à la remettre sur pied.

Contrairement à mes habitudes, je suis arrivé bon dernier à la réunion. Je m'étais habillé de manière habituelle. Après tout c'était la mode du clan, et pour le coup j'avais pas l'intention d'y déroger. Il était inutile de faire peur à qui que ce soit à cette réunion, surtout pas à la petite.

Quand je fus arrivé finalement sur place, j'eus plusieurs surprises. Tout d'abord la petite était là, ensuite il n'y avait pas que des gens du village qui étaient présent. En effet, l'étranger au village n'était ni plus ni moins que le Kazekage. Après tout, d'après le rapport de Kaori Chan, le haut conseiller de Suna était problamement mort ou dis paru, ce qui avait dû provoquer la présence du Kazekage à la réunion.

Je m'étais assis dans un coin, sortit une cigarette, et commençais à fumer, en écoutant les autres parler. Une ébauche de plan se dessinait au moins dans mon esprit. Comme on allait retrouner dans la gueule du loup dont laquelle Kaori avait eu tant de mal à se sortir. Il allait falloir se montrer très prudent et très tactique. Une fois que tout le monde eut parler, je pris la parole à mon tour.

"J'ai bien entendu les idées de tout le monde. Et le plan du Kazekage me semble le plus simple à suivre. Par contre avant d'aller plus loin Kazekage Sama. Il serait bien que nous sachions quels sont disons...les problèmes qui pourraient géner la mise au point d'un plan efficace qui nous assurerait la meilleure chance de succès. Par exemple je suis capable d'utiliser une grande quantité de chakra, mais je ne suis pas capable d'être efficace s'il s'agit de cacher mon aura. Je pense donc que j'aurais le rôle de la chèvre ou de la force de diversion."


J'arrêtais là mon intervention, attendant la suite de la conversation, pour intervenir à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Pour l'homme le plus puissant du désert, rien n'était plus désagréable que de devoir partager ses plans de bataille avec des enfants. D'abord Yume, qui posa ses questions farfelues ; ensuite Kaori, qui répondit à sa compatriote. À deux, elles parvinrent à décevoir Senshi : la nouvelle génération ne pouvait plus compter sur ses instincts. Elles faisaient pourtant parti des clans aux légendaires dôjutsu ! La surprise de pouvoir observer de près ces deux spécimens était présente, mais elle était également gâchée par le manque d'expérience flagrant.

« Ces insectes, ils pensent pouvoir jouer aux ninjas. » cracha le Shodaime du Sable, après que Kaori eut expliqué l'étrange rituel. « S'ils en étaient à trois sur cinq à votre découverte, avec une once de talent, ils ont sans doute progressé dans l'ancrage de l'orage. » fit-il, comme une évidence. « Le Fuinjutsu est réellement un art vicieux. Digne des lâches. »

Ce fut à peine si Senshi réalisait qu'il parlait en présence d'un Uzumaki, le clan spécialisé en la matière. Le Serika avait un air méditatif, comme s'il cherchait un sens aux informations reçues. Il tournait toujours le dos aux fillettes, mais Kaori avait réussi à piquer sa curiosité. Le Kazekage avait toujours été un homme de défi et adorait affronter des êtres surnaturels. La beauté du Ninjutsu résidait dans ses capacités uniques, qui faisaient parfois de ceux qui le maniaient des divinités aux corps humains. Évidemment, pour l'homme le plus puissant du désert, l'orgueil était présent.

« Tu ne penses pas, Petiote. Si nous passons ce camp d'ashigaru, nous serons pris en tenaille. Avec votre infiltration, les surveillances des environs auront évidemment doublées. Je doute fort que la route que tu penses emprunter soit toujours valide. » fit-il d'un vague mouvement de main, au-dessus de la carte, le dépit dans la voix. « Évidemment, Yume-chan pourra sans doute nous permettre d'éviter le plus gros des sentinelles. Foutre de bijuu ! Akihiko a bien choisi son moment pour jouer au héros. »

Le Kazekage, bien qu'explosif, ne manquait pas de confiance. Avec les années, il avait appris que son exil lui avait donné des capacités extraordinaires, mais non sans un prix conséquent : adieu la discrétion. Avec les années, il avait su former un binôme redoutable avec son élève et haut conseiller. Il n'oserait sans doute jamais l'avouer, mais le Senseur était au Kazekage ce qu'une garde royale était au seigneur : un atout indéniable.
Sa silhouette encore enrobée dans sa grande cape blanche salie par les intempéries, il prit une seconde pour réfléchir. Une évidence le frappa, lorsque Shinzuke prit à son tour la parole. Un grand rictus fendit le faciès de Senshi. D'un grand mouvement, il fit voler sa cape au-dessus de son épaule. Des doigts, il anima la table pour illustrer son plan de bataille.

« Nous nous diviserons en deux équipes. Shinzuke et Kaori, vous ferez diversion entre le camp Ashigaru et le camp secret. Kaori ayant déjà été repérée, elle représente sans doute déjà une menace. Moi et... » Il toisa un moment l'Hyûga. « ...Yume, nous attaquerons le camp secret. »

Son plan, il l'avait fondé sur ce qu'il connaissait de ces clans légendaires dont faisaient parties les fillettes. Si les Uchiha étaient craints, tous souhaitaient posséder leurs yeux écarlates. La jeune Kaori et le jônin de Konoha — comme il s'était proposé — formeraient de bons appâts. Quant à Yume, peut-être se révèlerait-elle utile pour pallier au manque de vision du Kazekage.
Après, si ce qu'on suspectait était vrai, Senshi se devait de découvrir cette source de chakra au centre du camp ennemi. Sa gourmandise était trop grande.
Revenir en haut Aller en bas
Uchiha Kaori
Uchiha Kaori
Konoha no Genin
Messages : 105
Date d'inscription : 19/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang B
Ryos: 380
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] Left_bar_bleue800/1200Stopper l'Orage [mission rang A] Empty_bar_bleue  (800/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
× Stopper l'orage×
Head
× PV. Serika Senshi, Aburame Shinsuke et Hyûga Yume×Mission de rang A×



La discussion sur un plan d'action avait été entamé. J'écoutai avec attention les paroles de l'Aburame qui nous accompagnait ainsi que du Kazekage. Mais qu'est-ce qu'ils avaient tous à vouloir foncer dans le tas ? Et pourquoi voiloir que l'on fasse diversion au camp Ashigaru ? On était pas du tout obliger de passer à côté pour se rendre au camp secret. Et puis les deux camps n'étaient pas tout à côté non plus. Personnellement, je pensais que se diviser n'était pas forcément une bonne idée. Mais les adultes présents allaient-ils prendre en compte l'avis d'une gamine comme moi ? Je regardai brièvement Yume en me demandant ce qu'elle pouvait bien penser de tout cela.

Je regardai les deux adultes en cherchant comment j'allais dire ce que je pensais. Il était rare pour moi de prendre le temps de réfléchir avant d'agir ou de parler. J'avais plus tendance à agir sans réfléchir contrairement à mon jumeau. C'était lui le cerveau de nous deux et je regrettais qu'il ne soit pas présent. Comment faire pour ne pas offenser le ninja le plus puissant de Suna ? Mais en même temps, foncer dans le tas n'était pas forcément une bonne idée. Et avaient-ils pensé aux lignes ennemis qu'il allait falloir traverser en plein jour ? La dernière fois, le groupe était passé car il faisait nuit et c'était bien différent cette fois. La petite Uchiha regarda la carte placé devant eux avant de prendre la prole :
«Aburame sama, Kazekage sama, je ne pense pas qu'il soit judicieux de foncer tête baisser et surtout de se diviser. Les personnes présentes au camp secret ne sont pas à sous estimer. En plus, il va nous falloir passer les lignes ennemis en plein jour. Si seulement, on pouvait les traverser en volant »





Je m'arrêtai là en réfléchissant à comment faire. Puis je me souvins de ce que l'on m'avait raconté sur le clan Serika. Les membres de ce clan pouvait manipuler le sable. Comment pouvait-on utiliser ce pouvoir à notre avantage. Finalement, une idée me vint :
«Kazekage sama, je sais que les membres de votre clan peuvent manipuler le sable, est-ce qu'il vous serez possible ne nous faire traverser les lignes ennemis par les airs jusqu'au campement secret ? »





Je posai mon regard noir sur les deux adultes présents. Etrangement, j'avais parlé d'un ton calme malgré le fait que je bougeais sur place et mon débit de parole plutôt rapide. Qu'allaient-ils penser de ma suggestion ? Allaient-ils quand même vouloir que l'on se sépare à deux groupes ? Je regardai Yume en espérant qu'elle soit d'accord avec moi.


récapitulatif :
 
©️Wayke
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Yume
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 414
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 20
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang B
Ryos: 125
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] Left_bar_bleue325/1200Stopper l'Orage [mission rang A] Empty_bar_bleue  (325/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
J’écoute les bras croisés sur mon torse la suite du plan. Je ne sais pas trop comment intervenir, mais je n’aime pas du tout le kazekage… « Chan » ? Sérieusement ? Je e suis pas une « chan » Je prends une profonde respiration et toise le kazekage en fronçant les sourcils. Je pourrais le faire oui. Mais si on pouvait me débarrasser de ce kaze… Je soutiens son regard quand il affirme que nous devons faire équipe… Pourquoi c’est toujours moi qui ai le droit aux adultes bizarres ? Néanmoins, avec sa puissance la mienne devrait passer inaperçu, c’est… Positif ? Je hoche la tête en écoutant Kaori.

«  Kaori-san a raison Senshi-san. Si vous en êtes capables nous faire voler et la meilleure des solutions. Et la plus discrète, avec cette pluie un nuage de plus ou de moins.. »

Je fais un sourire à Kaori et serre son épaule d’une main amicale. Je me mordille l’ongle du pouce en regardant la carte sans rien dire un moment. De nous tous je suis la plus faible passer avec quelqu’un de fort…

«  Votre idée Senshi-san est bonne Kaori-san et Shinzuke-san feront un bon duo et j’imagine que votre puissance cachera la mienne me permettant d’être discrète pour frapper avec précision et finesse. »

Ce que tu ne sais pas faire le vieux. On le sait tous : plus un homme est haut placé et puissant moins il est capable de faire dans la finesse. D’un mouvement j’attrape mon arc et déroule sa corde avant d’armer mon arc. Pour éviter qu’il ne perde en puissance j’évite de le laisse tendu en permanence, n’importe quel archer le sait. J’observe encore la carte.

« Nous devrions nous dépêcher, moins il y aura de lumière mieux cela sera pour moi et pour nous. »

Il fallait se dépêcher, si nous perdons trop de temps… Autant laisser Testu s’emparer du lieux.


Stopper l'Orage [mission rang A] JAC2XUGh_o-1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Petiote, c'est Kazekage-dono pour toi, se mordit la joue Senshi, tentant de passer outre la pique de la jeune Hyûga. Car malgré son manque de respect flagrant, elle appuyait son plan. L'Aburame semblait également approuver en silence, du moins c'est ce qu'en conclut l'Ombre du Vent. Seule l'enfant des Yeux Écarlates démontrait une réticence à se séparer. À vrai dire, le Kage avait quelques plans secrets depuis son arrivée à Baransu pour le Festival. Il souhaitait, en autre, évaluer les forces konohajin, mais l'assaut surprise de Tetsu était un événement qui dépassait ses attentes. C'était pourquoi Senshi réprimait la violence qui grondait dans sa gorge, envers le titre irrespectueux que Yume lui avait accordé. Homme de patience malgré les apparences, il devait faire preuve d'un peu de tact s'il souhaitait tirer de cette équipe fortuite quelconque information.

« Évaluons d'abord l'état des défenses de la ville. Rendons-nous aux remparts. » maugréa-t-il un peu malgré lui, afin de faire preuve de bonne volonté.

Son argument se tenait. Ils ne pouvaient évidemment pas tout prévoir ici-maintenant autour d'une carte. Puis, Shinzuke et Yume avaient appuyés l'argument de l'urgence d'agir. Cette fois, ils n'avaient pas d'autres choix que de se plier derrière l'expérience. Aussi, les hétéroclites ramassèrent leur équipement et se préparèrent à partir. Senshi ordonna à Kaori de prendre la carte, car si elle souhaitait agir en guide, grand bien lui fasse.

Ils se rendirent ensuite aux remparts.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Messages : 605
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Stopper l'orage

Le groupe de shinobi disparates (enfin, majoritairement de Konoha) décida donc de se rendre sur les remparts pour jauger de l'avancé de l'armée ennemi et établir un plan pour se rendre au campement secret de l'Empire du Fer.
Ce dernier avait en été défini par les ninjas alliés (de circonstance) comme étant la cible prioritaire.
On sentit une petite hésitation à ce sujet de la part du débonnaire uzujin chargeait d'étudier l'étrange Fuinjutsu de Tetsu. Mais Aoshi ne dit rien de plus.

Il déclara juste qu'il allait continuer à étudier les documents dérobés par Kaori et surveiller l'évolution de la tempête.
Soudain, un homme imposant entra dans la pièce, l'air peu amène. Il ignora totalement les konohajin, mais eut un rictus en présence du Kazekage.
Chose peu étonnante : les atours et amulette votive du nouvel arrivant le désignait comme membre du clan Kaigan.
"J'ai réussit, Aoshi." grogna-t-il, gardant (très) visiblement à l'oeil le dirigeant suprême de Suna. "J'imagine qu'il s'agit de l'équipe d'intervention réclamé par le Seigneur Chûritsu..."

Raide, il éluda le chef de Suna, jettant son dévolue au hasard sur Yume.
"Tenez." grinça-t-il en déposant deux rouleaux de parchemin dans les mains de la Hyûga. "Il s'agit de sceaux de Fuinjutsu près à l'emploi. Déroulez le parchemin, faîte couler un peu de sang au centre et concentrer du chakra sur les lignes : cela formera sur le parchemin une flèche vous indiquant la direction d'un des points d'ancrage de cet orage maudit. C'est plutôt sommaire, peu précis mais à une bonne portée, mais ne reste actif que quelques minutes."
Il hésita un instant avant de poursuivre, surtout en raison de la présence d'un tel impie.
"Je n'ai plus le matériel pour en refaire. Ne les gâchez pas. Et... Durant mes tests, j'ai eut des relevés bizarres. Cela ne m'étonnerait pas qu'il y ai un point d'ancrage dans la ville même. Maintenant, allez apporter la fureur des vents du désert sur nos ennemis !"

A la sortie de la citadelle, les ninjas purent de nouveau "profiter" pleinement de la tempête invoquée par Tetsu.
Une pluie glaciale et des vents tourbillonnant balayaient la citée, la plongeant dans un crépuscule d'apocalypse.
Sur les remparts, samouraï Chûritsu et ninja défendait avec âpreté les murailles. Les techniques ninja répondaient aux volées de flèches des samouraïs.
De là, on ne pouvait que constater l'immobilité de l'orage qui douchait la cité. Plus on s'en éloignait, plus le temps se faisait clément, quoi-qu’encore à la pluie.

Pour le moment, Tetsu campait sur ses positions, assiégeant la ville.
Pour entretenir le conflit et miner le moral des défenseurs, des bataillons s'avançaient régulièrement pour cribler de flèches les remparts. Visiblement, Tetsu se contentait pour l'instant d'engager son archerie.
Dans la brume, au loin, on décelait des campements et parfois même des constructions. L'armée de l'Empire semblait à chaque instant plus nombreuse.
Nul doute que les stratèges du Fer attendaient d'avoir une masse critique suffisante de soldats pour déferler sur la cité. Ou l'arrivée d'arme de siège à même d'abattre les murailles.

Le si joyeux Bazar n'était plus qu'un no-man's-land bourbeux et brumeux parsemé de cadavres, où traînaient encore quelques ruines et débris qui pourraient à la rigueur servir de cachette à des ninjas discrets.
Malgré l'heure, le plein après-midi, la visibilité était mauvaise pour les défenseurs, mais ne valait (heureusement ?) guère mieux pour les assaillants.
Elle s'améliorait sans doute en s'éloignant des remparts et de l'orage.
La rivière coulant à coté des remparts (et où se déversait les égouts de sinistre mémoire pour Kaori) s'était changé en torrent en raison de la pluie constante.

De temps en temps, des messagers à cheval était discernables dans les brumes, reliant les camps d'ashigaru disposés en quinconce sur quelques hauteurs qui encerclaient la ville. Plus sinistres, les shinobi purent voir passer en trombe des groupes de samouraï en armure noire (par cinq), montaient sur des chevaux de guère. A cela s'ajoutait des patrouilles d'une dizaine d'hommes qui circulaient un peu partout et des barrages sur les principales voies d'accès, verrouillant la cité.
De temps en temps s'élevait un cor de guerre, généralement (mais pas toujours) signe d'un assaut pour tester les défenses de Baransu.

Récapitulatif:
 
         

   
Feat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Le Kazekage n'éprouva pas la pluie glaciale lui mordre les chairs avant d'arriver au rempart, tant l'Ire s'était emparée de Senshi dans la bibliothèque des Chûritsu à la vue du médaillon Kaigan. En Suna, afficher un tel bijou signifiait généralement l'emprisonnement à vie — lorsque l'Ombre rivale des zélotes aux corps de sable se considérait magnanime. Il s'était toutefois contenu et seule sa jambe vibra d'une affreuse douleur, comme elle le faisait dans ces moments de rage pure. Le feu ardent qui brûlait en son être ne put se calmer qu'après la longue marche sous les intempéries. Néanmoins, le vieil homme gardait un oeil méfiant sur les parchemins que portait Yume.

Une fois arrivé aux remparts, Senshi se renseigna auprès d'un soldat. Il put ainsi se prononcer sur les événements futurs : « Par Susanoo ! cette tempête est aussi étrange qu'inutile ! » grogna d'abord le Kazekage, une main en visière au-dessus d'un visage détrempé ; la capuche de sa cape lourde de pluie peinait à protéger son faciès. Il se tourna vers Kaori : « Sous cette pluie, je suis inutile. » mentit à moitié le chef Serika, ne souhaitant pas adhérer au plan de la jeune Uchiha. « Avançons après la prochaine salve ennemie : nous nous glisserons derrière les lignes ennemies une fois en périphérie du bazar. Sous une faible bruine, il me sera possible de nous déplacer sous le couvert des arbres. »

Il prit un moment pour observer ses bottes pleines de boue et souleva les jambes, afin de les peser. Il n'était décidément pas habitué à un environnement semblable. Puis, un problème persistait. Dans un air de défi, le Kazekage se tourna vers ses compagnons du jour.

« Si nous sommes surpris par l'ennemi, nous devrions avoir un sacrifice prêt à faire diversion. Qui serait le plus apte ? » lança-t-il à l'intention des trois konohajin. « Qu'il emporte avec lui l'un des parchemins ! Afin qu'il puisse retrouver son chemin, s'il survit... »

Aucune pitié, Senshi ne faisait pas dans la dentelle.

Résumé du tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
Uchiha Kaori
Uchiha Kaori
Konoha no Genin
Messages : 105
Date d'inscription : 19/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang B
Ryos: 380
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] Left_bar_bleue800/1200Stopper l'Orage [mission rang A] Empty_bar_bleue  (800/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
× Stopper l'orage !×
Head
× PV. Serika Senshi, Aburame Shinsuke et Hyûga Yume×Mission de rang A×



Yume approuva mes dire. Je ne savais pas si le kazekage était capable d'une telle prouesse, mais n'était-il pas le ninja le plus puissant de son village ? Enfin, ce dernier ne répondit pas de suite à ma question et nous proposa d'aller voir où en était la situation depuis les remparts. Avant que l'on sorte de la pièce, un homme habillé étrangement arriva et tendis deux parchemins à ma comparses de Konoha. Visiblement, il s'agissait d'un fuinjutsu nous permettant de repérer les points d'ancrages de l'orage. Bon, au moins cela nous faciliterait la tâche. J'enregistrai bien dans ma petite tête toutes les informations que nous donnait le nouvel arrivant. Puis nous nous dirigeâmes vers les remparts. Le temps n'avait pas évolué et au vu de ce que je voyais, la situation nous étaient pas franchement favorable.

Le Kazekage reprit la parole et répondit enfin à ma question. Bah finalement il était pas si puissant que ça ! Tant pis ! On allait devoir se débrouiller autrement. Passez après la prochaine slave ennemis serait surement faisable surtout si Yume et moi nous conjugions le pouvoirs de nos pupilles respectives pour se tracer un chemin. Puis vint l'optique de si on se faisait prendre. Le Kazekage proposait à l'un de nous de faire l'appat.  Un mince s'ourire s'afficha sur mon visage :
«Kazekage sama, pourquoi ne pas vous proposer ? Vous êtes le plus puissant d'entre nous et donc plus à même de vous défendre seul contre nos ennemis.»





Je laissait passer quelques secondes. Comment ça je cherchais un peu le Kazekage ? Mais j'en avais ras la casquette des sunajins qui ne tenaient jamais compte de mon avis. Après réflexion, je repris  :
«Si vous ne voulez pas le faire kazekage sama, je ferais l'appat. Avec l'aide du sharingan et du parchemin je pourrais vous retrouver   facilement et j'ai un peu arpenté le coin dans le noir. »





Je posai mon regard noir sur les personnes présentes sans baisser les yeux. Je ne savais ce que les autres allaient ajouter, mais j'avais mis clairement au défit le kazekage de se porter lui-même volontaire. Je n'avais aucunement haussé le ton, même si mon débit de parole était toujours aussi rapide. Puis je repris, plus à l'attention de Yume :
«Yume, je pense qu'en conjuguant nos deux pupilles et en travaillant ensemble, nous pouvons trouver un chemin fiable pour passer derrières les lignes ennemis. Tu en penses quoi ?  »





Sur ses paroles, j'activai mon sharigan, faisant apparaitre trois virgules dans  ma pupille rouge sang et  j'attendis, avec une certaines impatience visible, qu'on se mette en route.


récapitulatif :
 
©️Wayke
Revenir en haut Aller en bas
Shun
Shun
Uzushio no Chunin
Messages : 222
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 25

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG C
Ryos: 414
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] Left_bar_bleue817/500Stopper l'Orage [mission rang A] Empty_bar_bleue  (817/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Une guerre, un combat, trois pays, une même bannière !
La mort est une glorieuse défaite.

Kaori & Yume & Senshi & Shun

Un messager urgent, une missive étrange de la part d’un Uzumaki. Je m’étais rendu au QG général et m’était entretenue avec un homme. Cet homme m’avait expliqué que j’allais devoir rejoindre une équipe dans un lieu où un orage faisait rage. Sur le coup je ne compris guère la finalité de la chose, mais j’écoutais son récit abasourdi. Je recevais toutes les informations, je devais me rendre sur des remparts. Les remparts non loin de Baransu dans l’empire de fer. Je n’avais jamais entendu parler de cette région ou très peu, car elle ne possédait pas réellement un lien avec les ninjas à proprement parler. De ce que je me souvenais d’un livre que j’avais lu au détour d’une bibliothèque c’était un pays composer de samouraïs. On me demandait d’aller dans un pays, avec une équipe composée de deux membres de konoha et d’un membre de Suna. J’étais là stoïque sans même pouvoir ajouter quelque chose. J’obtenais l’ordre de mission et me dirigeait vers le point sur la carte qui m’avait été confié.

De ce que m’avait dit l’homme je serais sûrement le dernier arriver et j’étais le seul à ce moment là disponible pour ce genre de mission. Un chunin, un chunin qui combattait à distance pour une mission de cette envergure. J’en avais presque le tournis tellement c’était pour moi une aberration. Cependant comme le pauvre petit soldat que j’étais, je m’étais exécuté. Je m’étais même demandé si finalement ce n’était pas parce que j’étais un orphelin que j’étais un gâchis potentiel et excusable. La route fut longue, je m’étais vêtue d’un poncho noir à capuche et j’avais mis cette capuche autour de ma tête.

J’arrivais sur le lieu où l’équipe devait être présente. Trois silhouettes encapuchonnées étaient présentes. Au moment où j’arrivais à quelques mètres d’eux j’entendis une première voix un vieil homme par la puissance et l’âge dans sa voix. Il devait avoir de l’expérience, une expérience que je n’avais pas. Il était sûrement un féroce combattant, je n’avais pas les détails sur mes camarades, mais il semblait tellement puissant que s’il était un haut gradé de Suna cela ne m’étonnerait pas le moins du monde. La seconde voix était plus frêle, plus fluette, mais elle possédait une détermination sans faille. De plus, je pus apercevoir de ma distance deux pupilles qui venaient de s’activer d’un rouge flamboyant. Une Uchiha. C’était bien la première fois que j’avais l’occasion d’en rencontrer une. La dernière personne devait être une fille vu la courbure que laissait paraître sa tenue, je n’arrivais pas encore à distinguer son visage.

Passons aux paroles que les deux personnes avaient exprimées. L’un avait proposé d’utiliser quelqu’un en sacrifice comme un appât et la jeune fille l’avait défié de le faire, par la suite elle avait parlé de faire une alliance entre ses yeux et sa collègue qui semblait selon les propos de la Uchiha posséder des pupilles. Si, je me fiais aux histoires que j’avais lu et apprises. Elle était soit Uchiha avec le Sharingans, soit elle provenait du clan Hyuga.

Un appât, il semblerait que j’étais le plus faible de l’équipe et j’avais forcément ce rôle, en plus j’étais le dernier arriver. Il serait complexe et chronophage de m’expliquer tous leurs plans dans les détails. Je m’approchais du groupe et relevait ma capuche. Je sentis la froideur de la pluie sur mon visage dont la blancheur dénotait parfaitement avec la pénombre du lieu. Je pris mon courage à deux mains et dis d’un ton franc et direct :

« -Bonjour, désolé pour le retard. On m’a envoyé en renfort pour vous aider. Je me prénomme Shun, chunin de Uzushio. J’ai pu entendre votre discussion, de ce que vous avez dis monsieur de Suna. Je pense qu’aux vues de vos capacités et celles de ces deux jeunes filles. Il serait plus judicieux que je fasse l’appât. Ce qui vous permettrait de rejoindre le camp et surtout les pilliers. Est-ce que cela va à tout le monde ? »

Mes cheveux retenus par mon bandeau se mirent à voler en même temps qu’une violente bourrasque de vent. L’éclair résonnait fortement. Le temps, il pleuvait. Je savais que je ne pourrais pas utiliser quelconque technique d’encre, si je ne trouvais pas un abri. Même si j’éprouvais plusieurs peurs, je souriais, un sourire qui se devait de rassurer à la fois mes nouveaux camarades de mission, mais également moi-même. J’avais beau avoir confiance en moi sur pas mal des aspects, mais les missions et ma non-expérience était assez compliqué à gérer.

J’aperçus enfin le visage de ma dernière camarade. Ses yeux, d’une blancheur magique. J’étais comme fascinés par ceux-ci. Elle venait du Clan Hyuga et si je survivais à cette épreuve, je me risquerais à lui demander de poser pour moi. Le temps d’un portrait.

Résumé du tour:
 

b l a c k f i s h

Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Yume
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 414
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 20
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang B
Ryos: 125
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] Left_bar_bleue325/1200Stopper l'Orage [mission rang A] Empty_bar_bleue  (325/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Je regarde avec surprise un nouvel homme se précipiter vers nous alors que nous allons partir observer Tetsu depuis les remparts. Je récupère sans trop comprendre deux parchemins de fuinjutsu et j’écoute avec attention ce que me dit le drôle d’homme… Euh… D’accord, j’ai bien compris. Je frémis et fronce les sourcils lorsque la pluie me gifle avec violence. Le vent me fait frissonner et en plissant les yeux j’aperçois les campements de l’armée du fer. On est pas sortis de l’auberge ! Clairement pas. Et avec ce temps impossible de voler. Je commence à ouvrir la bouche pour me porter volontaire comme sacrifice, j’ai pris l’habitude de me voir quelque part comme ça. C’est peut-être pas plus mal. Mais Kaori réplique avant moi et je me mords les joues pour ne pas rire. C’est bien fait pour lui ! Avant qu’elle se propose, je réagis aussitôt.

« Kaori ! C’est hors de question ! J’irais à ta place. Avec mon Byakugan je pourrais aussi me repérer dans le noir… »

Je hoche la tête et ferme les yeux en activant mon Byakugan pour sonder avec attention les alentours et nous trouver un chemin. Je me tourne vers la source de chakra qui arrive derrière moi. Shun d’Uzu qui veut faire l’appât. Un chunin… C’est vrai que cela serait plus sûr pour tout le monde. Je le salue d’un mouvement de tête avec un léger sourire. Je plonge ma main dans mon sac et sors le parchemin avant d’observer tour à tour le kazekage, Kaori et Shun. Tous les trois nous sommes volontaires… Et bien… voilà une situation bien compromettante. Je me gratte la joue. Il faudrait que les plus faibles soit avec le plus fort pour qu’il cache les chakras des plus faibles. Mais il faut que l’appât ait un chakra assez fort pour attirer les défenses… Je regarde les autre.

« Il faut que les deux plus faibles soit avec le plus fort pour qu’il les cache. Pour qu’il serve aussi de diversion. Mais il faut aussi que l’appât soit assez fort pour attirer les défenses et lui mettre ne pas être en danger… »

Des quatre je pense que je suis la plus faible… Et le Kaze le plus fort ! Cela se joue entre Kaori et Shun… Je ne choisirais pas pour eux. Mais il faut se dépêcher. Connaissant le Kaze c’est lui qui va choisir il a déjà soupirer d’impatience.


Spoiler:
 


Stopper l'Orage [mission rang A] JAC2XUGh_o-1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Les ninjas aux capuches rabattues formaient un groupe à part des soldats qui criaient des ordres pour masquer la peur. Ils se tenaient à l'écart, attendant le moment propice pour agir. D'un oeil extérieur au groupe, on aurait pu croire que ces quatre silhouettes avaient déjà en tête un plan détaillé, des actions à entreprendre, une voie pour sauver Baransu. Bien que, somme toute, on leur accordât peu d'importance, certains suspectaient déjà quelconque trahison. C'était la fameuse malédiction du shinobi : attirer les regards malgré lui.
Pourtant, malgré les apparences, les quatre envoyés ne pouvaient s'entendre sur le plan d'attaque proposé par le Shodaime Kazekage. Dans des murmures dignes des plus grands manieurs d'ombre, ils s'obstinèrent encore un moment avant que la jeune Uchiha ne dévoile son atout le plus convoité. Ses yeux miroitèrent de rubis et trois tomoe virevoltèrent dans ces iris chargées de sang. Un grand sourire fendit les traits du Kazekage, mais avant qu'il ne puisse exprimer sa surprise, un nouvel arrivant troqua sa place avec l'homme de Konoha. L'uzushiojin, frais et pimpant, se proposa pour prendre la place de l'appât. Yume, en réponse au volontarisme de son amie, activa à son tour son oeil de nacre. Senshi jubila.

Derrière une expression qui se voulait fière et énervée, l'homme qui convoitait la force du ninjutsu admirait ces pupilles majestueuses désormais éveillées ; soudain, l'effrontée Kaori était passée de l'importun à l'important, et la jeune Yume était devenue femme. Les légendes qui parcouraient le Sekai quant à ces clans légendaires, égaux à la force des fameux Serika — voir d'avantage ! mais Senshi ne se l'avouerait jamais — étaient désormais à la portée de sa poigne impériale ! Une chance inespérée, que seul un élu des dieux pouvait oser espérer. Ses plans changèrent rapidement, comme seuls ceux bénis par l'expérience savaient changer. Puis l'Ombre du Vent gronda.

« Très bien gamins. Hyuuga-chan, on dit que les yeux de ton clan peuvent voir des lieux à la ronde. Tu seras la tête de file. Uchiha-chan à tes côtés, vous nous dirigerez au travers des lignes ennemies. Bōya, — nomma-t-il Shun — nous fermerons la marche. Fais honneur à ton village et sois prêt à réagir. Nous ne pouvons pas perdre nos yeux... »

Les capuches approuvèrent puis patientèrent. Elles attendirent une volée de flèche pour se faufiler ensuite par dessus les remparts. Avec la pluie, les remparts étaient glissants, aussi Senshi sentit le choc sur ses genoux à la tombée. Il grogna, avant de s'élancer vers l'avant au rythme que tiendrait Yume. Cette guerre serait bénéfique pour le vieil homme !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Messages : 605
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Stopper l'orage

L'Aburame silencieux qui avait jusqu'alors suivit les débats annonça qu'il devait malheureusement se retirer, un messager de la délégation de Konoha requérant ses services d'urgence pour lutter contre un poison. Visiblement, l'Empire du Fer ne reculait devant aucune vilénie pour frapper la citée assiégée. Il souhait bonne chance aux jeunes membres du Village Caché de la Feuille, certain de leur compétence et pouvant compter sur la puissance brute du Kazekage.
Il promit d'envoyer au groupe des renforts s'il en croisait, afin de palier à son absence impromptue.

De fait, alors que le petit groupe de ninjas hétéroclites observait l'ennemi et deviser un plan, un uzujin se présenta et offrit son aide au nom du Village Caché des Tourbillons.
Les trois grandes puissances de cette nouvelle ère étaient désormais représenté et prête à frapper Tetsu.

Après que la jeune Uchiha est un peu titillé le Maître de Suna, Les deux kunoichi de Konoha se renvoyèrent la balle pour savoir qui pourrait jouer le rôle d'appât si les choses tournaient mal. Toutes deux connaissaient leur devoir et la notion de sacrifice était largement ancrée dans le monde ninja.
Le chuunin d'Uzushio. se mêla à la conversation, offrant de faire de même. Sa proposition faisait sens : il était plus expérimenté que les petites genin de Konoha et ne disposait d'un précieux dojutsu si utile pour trouver leurs proies (et attirant autant les convoitises).

Senshi peut admirer les deux jeunes filles activer leurs pupilles légendaires, de feu et de glace. Les yeux de la minuscule Uchiha attirèrent d'autant plus son attention : une telle maîtrise du mythique sharingan à cet âge si tendre était au delà de l'impressionnant pour tomber dans le génie.
Pas étonnant que son Haut-Conseiller (qui n'était d'ailleurs toujours pas rentrer à Baransu, si le dirigeant suprême de Suna ne le connaissait pas si bien, il aurait pu s'inquiéter) est choisit de faire équipe avec une genin aussi prometteuse.
Cela soulevait une terrible question : la Hyûga était-elle aussi mortellement douée ? C'était elle aussi une genin... Si c'était le cas, cela annonçait des ennuies futur pour le Village Caché du Sable... Espérons qu'il s'agissait que d'une ou deux exceptions.

Affirmant d'autorité la direction du groupe, le Kazekage ordonna la mise en route de la troupe.
Les shinobi de l'Alliance de Baransu attendirent que l'armée de Tetsu décoche une nouvelle volée de flèche contre la citée assiégée pour s'élancer aussitôt, alors que les archers ennemis rechargeaient.
Visiblement, l'Aburame absent avait aussi transmis des instructions aux défenseurs : les samouraïs Chûritsu et autres protecteurs des murailles arrosèrent les troupes de l'Empire de flèches et de ninjutsu particulièrement voyant pour faire diversion.

Même s'ils étaient en plein jour, entre la tempête et la diversion, la petite équipes de ninja passa inaperçu en quittant la sécurité des remparts.
L'alliance du Byakugan, du Sharingan et l'expérience du Kazkage (et dans une moindre mesure du chuunin d'Uzushio) fit merveilles : Yume avertissait ses compagnons des patrouilles et localisait des cachettes dans les ruines du Bazar, Kaori lisait à la perfection les trajectoires des flèches perdues et la direction des chevaux alors que les deux autres ninjas analysaient l'organisation de l'armée ennemie et décelaient les endroits les moins défendues ou attentifs.

Ainsi, la fine équipe esquiva sans mal les premiers rangs de soldats de l'Empire, malgré la pluie, la boue et la tension de la bataille si proche. La traversée du Bazar se passa donc sans incident, même si elle s’avéra particulièrement écœurante et éprouvante. De nuit, Kaori n’en avait eu qu’un bref aperçut, la dernière fois…
Là où se dressait un festival chatoyant et chamarrée, une célébration de ce nouveau monde en paix, se tenait des ruines noircis par le feu, des étals éventrés, des chariots renversés. Avec parfois leur montures abattus sans pitié, ou pire, leurs propriétaires décapités ou égorgés, abandonnés là dans la boue.

A ce charnier s’ajoutait en plus les corps de jeune soldat de Tetsu, certains à peine plus âgés que les kunoichi de Suna. Ashigaru fanatisés ou enrôlés de force, s’étant soi-disant sacrifier pour la gloire de l’Empire. Et ça et là, les corps d’hommes à la figure stoïque, des samouraïs démembrés ou ayant visiblement subit l’ire du ninjutsu de quelques shinobi ayant résisté durant l’assaut éclair de Tetsu.

Ce gâchis de vies humaines fournissait au besoin des pièces de déguisement aux ninjas de l’Alliance : même si l’Empire essayait de rapatrier ses morts (et plus encore, leurs armes et armures, surtout s’il s’agissait de samouraï), si les shinobi de l’Alliance passaient du temps sur les champs de bataille, ils pourraient peut être se grimer en tetsujin. Si bien sûr personne ne les surprenait à piller les morts.

Il fallait maintenant décidait de la suite des opérations.
Kaori connaissait en gros deux chemins menant au campement secret de Tetsu, proche l'un de l'autre mais très différents.
Il y avait celui qu'elle avait emprunté à l'aller, avec Nobushi et Akihiko. Il impliquait d'infiltrer ou de passer très près d'un campement d'ashigaru (qu'avait en partie dévasté sa blonde éminence).
La jeune Uchiha avait déjà réussit à donner le change plus ou moins bien la première fois (un peu trop bien d'ailleurs, la première fois) : elle savait donc que c'était faisable.
Mais il y avait fort à parier que désormais, les tetsujin soient plus sur leurs gardes et il ne serait pas étonnant que ce petit fief mineurs est reçu quelques renforts... Qui sait, peut être même de ces mystérieux membres des Yeux Vigilants, qui semblaient être le service de contre-espionnage de l’Empire.

L'autre correspondait à celui de sa fuite éperdue où elle avait été coursée par un moine fanatique de l'Empire : plus directe, plus sauvage, mais aussi moins subtile.
Il avait fort à parier que la vieille mégère des Yeux Vigilants ou l'étrange femme qui semblait s'être téléporté dans un éclair allaient s'être inquiétée de la disparition du bonze fou furieux... Il ne serait pas étonnant qu'elles aient pris des précautions. Patrouilles ou pièges étaient donc à prévoir.
Une autre équipe de ninja avaient notamment mentionné des cavaliers aux armures sombres et aux masques de démons grimaçant qui semblaient être une unité d’élite destinée à traquer les ninjas et à les empêcher de fuir la ville assiégée.

Récapitulatif:
 
         


 
Feat.
Revenir en haut Aller en bas
Uchiha Kaori
Uchiha Kaori
Konoha no Genin
Messages : 105
Date d'inscription : 19/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang B
Ryos: 380
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] Left_bar_bleue800/1200Stopper l'Orage [mission rang A] Empty_bar_bleue  (800/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
× Stopper l'orage !×
Head
× PV. Serika Senshi, Shun et Hyûga Yume×Mission de rang A×



L' Aburame s'en alla, appelé sur une autre mission  et il fut vite remplacer par un ninja d'Uzushio. Je ne connaissais pas particulièrement ce village caché ni ce dont ses ninjas étaient capables. Yume activa elle aussi son dojutsu et nous nous mires en marche. Grâce à l'Aburame, notre fuite fut couverte. Avec l'aide de mon dujutsu et de celui de Yume, on pût passer les lignes ennemies. On se retrouva à l'endroit où se trouvait le bazar auparavant.  La vision que j'en eus m'éprouva beaucoup. C'était bien différent de la nuit dernière.

J'en eut des haut le coeur et je me demandai comment les adultes pouvaient en arriver là. Pourquoi sacrifier autant de vie ? Pour une histoire de territoire ? Je n'y comprenais pas grand chose. Il fallait que l'on stoppe cet orage. Peut-être que cela mettra fin à ce carnage inutile. Bon il était temps de décider de ce que l'on allait faire.

J'avais du mal à me concentrer au milieu de ce charnier. Je focalisai alors mon esprit sur la carte et les souvenirsque j'avais de ma précédente escapade. Prendre le chemin qui menait au campement ashigaru était impensable tout comme refaire celui que j'avais pris au retour. J'essayai de rassembler mes souvenirs afin que l'on puisse trouver un autre chemin. Puis le déclir ce fit en regardant la carte. Je fixai mes comparses de mon regard rouge sang  :
«Kazekage sama, Yume chan et Shin san, j'entrevois deux possibilités pour rejoindre le campement secret. On peut louvoyer entre le chemin que j'ai pris à l'aller et au retour au milieu des brousailles et des arbres. Je devrais pouvoir repérer l'endroit avec l'aide de mon sharingan pour suivre les faibles traces de chakra de l'orage. Sinon, je me souviens que la vieille pie des Yeux Vigilants est arrivée avec un groupe de cavalier. Cela veut dire qu'il y a une route ou un chemin que je pourrais retrouver. Avec le sharingan et le byakugan ainsi que la terre boueuse, nous pourrions sans doute pister les traces. D'après moi, le truc principal qui alimente cet orage ce trouve au centre de ce campement, dans une grande tente bien gardé.»





J'attendis impatiemment la réaction de mes coéquipiers du jour. Je n'étais pas une experte en stratégie et c'était seulement la seconde fois que je faisais une mission de ce style et de ce niveau là.


récapitulatif :
 
©️Wayke
Revenir en haut Aller en bas
Shun
Shun
Uzushio no Chunin
Messages : 222
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 25

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG C
Ryos: 414
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] Left_bar_bleue817/500Stopper l'Orage [mission rang A] Empty_bar_bleue  (817/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Une guerre, un combat, trois pays, une même bannière !
La mort est une glorieuse défaite.

Kaori & Yume & Senshi & Shun

L’homme le plus âgé venait de Suna, il en imposait tellement. Il était de son accoutrement une personne des plus importantes, je me risquerais à dire qu’il était possiblement l’une des personnes les plus forte de son visage, enfin j’espérais, car si ce n’était pas le cas, ce village possédait des monstres dans ses rangs et si une guerre venait un jour à éclater, je ne tenais pas cher de notre peau. Par sa froideur et sa façon de parler un peu décaler il me rappelait étrangement Benkei, ils possédaient tous les deux un charisme très important et j’aurais bien aimé voir un combat entre ces deux personnes. Pour ce qui était des deux filles leurs pupilles étaient de sacrer avantages, elles me rappelaient par leurs forces d’esprit et leurs courages la petite Omura avec qui j’avais eu la chance d’aller en mission une fois. Bref, revenons à nos moutons les deux petites demoiselles prirent la tête pendant que nous suivîmes le convoi, nous étions présents ici comme support. Notre rôle selon l’homme âgé était de couvrir les deux jeunes filles qui étaient les clés de notre succès. Je suivais ce convoi avec cette pluie, mon KG n’allait pas servir à grand-chose, il fallait dire que mes créatures d’encres ne pouvaient pas se fixer sous une déferlante de pluie, cependant peut-être que si le papy pouvait me créer un petit abri le temps de créer un de mes aigles.

Nous parvînmes à avancer sans trop de problèmes, il semblerait que la personne que j’avais remplacée eût délivré un message bien utile permettant une coordination étonnante de nos alliés, en effet, ils avaient détourné l’attention pile au moment où nous avions avancé. Durant le trajet, je ne pourrais jamais me défaire du champ de bataille, ces corps démembrés, ces corps sans vies, des adolescents pas beaucoup plus vieux que certains de mes orphelins, le spectacle était à la limite de l’insoutenable, mais je ne pouvais et n’avais pas envie de pleurer. J’avais simplement envie de peindre, de dessiner ce spectacle, l’expression de leurs visages afin que personne n’oublie ces jeunes gens sacrifiés, ces personnes dont la guerre a enfanté ces corps sans vie.

Soudain, le calme, la faucheuse qui s’empressait de récupérer l’âme de ces pauvres morts fut interrompus par la voix de la petite aux yeux rouges. Elle nous expliquait qu’on avait le choix entre deux chemins, l’un pris par des cavaliers qui avaient essayé de l’attraper, un autre qu’elle avait pris la dernière fois qu’elle était venue. En y réfléchissant, il serait étonnant que les cavaliers n’eussent pas trouvé une seule trace de son chemin et à leurs places j’aurais renforcé la surveillance de ces deux chemins. En y réfléchissant louvoyer entre ces deux chemins était quelque chose en soit d’intelligent, mais s’ils ont renforcé la sécurité, il se pourrait que finalement on se retrouve coincé entre les deux chemins surtout avec la présence du chakra du vieux monsieur qui est plus qu’énorme. Le seul moyen serait de faire une diversion assez forte, je réfléchissais un instant et pris la parole assez calmement :

"À la rigueur, si nous nous séparons en deux groupes, l’un avec Monsieur Kazekage qui est derrière moi nous pourrions focaliser le gros des troupes sur ce groupe A et le groupe B pourrait se faufiler entre les deux chemins plus facilement ou sinon plus risqué, mais on peut se séparer en trois groupes, et créer deux diversions permettant un plus grand déploiement des troupes. Si pour une quelconque raison ils ont renforcé la surveillance, ils risqueraient facilement de nous trouver, surtout avec le grand monsieur Soleil de chakra derrière nous. À la rigueur, si nous nous séparons en deux groupes, l’un avec Monsieur Kazekage qui est derrière moi nous pourrions focaliser le gros des troupes sur ce groupe A et le groupe B pourrait se faufiler entre les deux chemins plus facilement ou sinon plus risqué, mais on peut se séparer en trois groupes, et créer deux diversions permettant un plus grand déploiement des troupes. Ainsi, il sera plus aisé pour nos deux petites espionnes de se faufiler à l’aide de leurs pupilles et de se concentrer sur le générateur d’orage, il nous suffira simplement de gagner du temps. Pour récapituler mon propos j’emploierai le chemin entre tes deux anciens chemins, mais avec une diversion. L’autre chemin peut fonctionner, mais il reste une inconnue c’est qu’on ne connaît rien du tout de ce chemin qui à mon sens est très risqué."

J’avais beaucoup parlé, mais il était question de plan et en ce qui concernait les jeux d’échec, j’étais plutôt bon et il fallait toujours avoir un coup d’avance sur l’adversaire et se préparer toujours au pire.

Résumé du tour:
 

b l a c k f i s h
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Yume
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 414
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 20
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang B
Ryos: 125
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] Left_bar_bleue325/1200Stopper l'Orage [mission rang A] Empty_bar_bleue  (325/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
J’avance en silence observant le terrain sans rien dire. Je reste neutre face aux cadavres malgré l’émotion qui me sert la gorge. Ça ne sert à rien, il faut avancer. Alors avec Kaori nous guidons les adultes. Konoha ouvrant une fois de plus la voies pour montrer à tous ce qu’il faut faire. Je grimace en marchant dans une flaque de sang. Mais pas d’autres réaction de ma part. Je ne veux pas… Je dois avancer ! Je continue en silence en m’aidant de Kaori pour éviter les attaques. On a l’habitude de travailler ensembles, ce n’est pas plus mal je crois. Nous finissons par atteindre le couvert des arbres. Je me tourne vers elle et l’écoute avec attention avant de regarder Shun et de secouer la tête pour chasser la pluie qui dégouline devant mes yeux. Je n’aime pas ça. Je soupire et observe le Kazekage

« Il vaut mieux effectivement se séparer… Au vu des deux routes il vaut mieux que le petit soleil de chakra se ballade seul pour attirer les attaque. Avec lui on ne nous verra plus. Donc en même temps se séparer… Cela va être bien. Faire une formation en Un, deux, un. Je peux tirer à l’arc dans le noir sans aucun problème, je devrais pouvoir escorter l’un des deux groupes ! Je ne crois pas que le Kazekage ait besoin d’un support. Mais si je peux éliminer en avance des samouraïs… Je peux y aller sans problème. »

Je sors mon arc et vérifie que la corde est prête et que mon carquois est plein de flèches. J’observe les arbres, pouvoir y grimper et m’y cacher ne devrait pas poser de problème. C’est parfait ! J’ai parlé du Kazekage comme si il n’était pas là. Tant pis, c’est sa faute. Je le méprise totalement. Ce n’est pas à lui que je porterais secours en premier. Loin de là.


Stopper l'Orage [mission rang A] JAC2XUGh_o-1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Ils avaient atteints leur premier relais et Kaori en profita pour se désorganiser.  Était-ce dû à ce champ de bataille macabre, à cette odeur ferreuse ou encore à l'énergie électrisante qui régnait dans l'air, Senshi n'en savait fichtrement rien.  Ils perdaient juste tout simplement leur temps.
Un regard dans la vague, à observer les corps gisants ci et là, Senshi eut un bref moment de solitude avant que les propos des différents larbins ne le ramènent sur terre.  Si ces fillettes ne possédaient pas de pupilles si précieuses, le Kazekage les aurait depuis longtemps enseveli sous une montagne de sable, tant l'impertinence et la condescendance porté à son égard venaient ajouter au mépris qu'il possédait naturellement face à ceux de Konoha.  Une main au visage pour masquer ce rictus mauvais puis Senshi, en grand commandant d'une troupe de gamins, prit la parole afin de clore ce débat inutile.

« Taisez-vous, incapables ! » siffla-t-il entre ses dents, afin d'éviter que le rugissement qu'il souhaitait pourtant poussé n'attire quelconque ennemi. « À quoi bon reprendre des chemins déjà empruntés, si ce n'est que pour tomber sur des cavaliers en armure et autres fantaisies que l'Empire tentera de nous envoyer pour nous faire perdre notre temps !  Petite fille, (Kaori) ne fais donc pas ta mijaurée et guide nous au-travers des bois !  Par Amaterasu! moi qui croyait que seul les plus fiers Uchiha parvenaient à éveiller le San Tomoe Sharingan, ton clan est tombé bien bas ! » se retint de rire à gorge déployé un Senshi énervé. « Cours, l'Uchiha, cours.  Je serai derrière toi à t'observer.  Ton idiote de copine parviendra sûrement à nous suivre... si elle ne s'emmêle pas dans son arc !  Au fait, garçon, protège ces yeux, ils nous seront utiles si la nuit tombe. » s'adressa-t-il à Shun pour terminer.

Yume souhaitait le ridiculiser ?  Elle n'était pas la seule à savoir ignorer.  Avoir été un gamin, Senshi aurait brandi le poing, victorieux.  À la place, il ouvrit la paume et ferma les yeux, la passant au dessus du sol comme s'il chercher à démasquer une énergie.  Puis il composa des mudras.  Soudain, une vibration qu'il fut sans doute le seul à ressentir remonta des couches inférieures de la terre et de fines particules de poussière d'or vinrent danser au milieu de ses doigts, avant de s'agglutiner en une sphère qu'il masqua dans sa paume.  Lorsqu'il la rouvrit, un oeil étrangement doré s'agitait dans plusieurs sens : le Kazekage vérifiait que la connexion fonctionnait bel et bien.
Assuré, l'oeil décolla de sa paume et vint voleter au côté de la jeune Uchiha.  Il n'y avait pas qu'à Konoha qu'on possédait d'étranges globes oculaires.

Avoir été un gamin, Senshi aurait brandi le poing.  Victorieux !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Messages : 605
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Stopper l'orage

L'équipe disparate de shinobi allié (de circonstance) décida donc d'un plan : ils rejoindraient le mystérieux campement secret de l'Empire par une nouvelle voie.
Charge à la petite genin Uchiha de la trouver, en utilisant ses souvenirs d'une fuite éperdue de nuit dans le bois et d'une tentative d'infiltration discrète qui avait vu ses deux aînés se faire capturer par Tetsu.

Mais la konohajin aux yeux pourpres pouvait toujours compté sur son mythique sharingan pour essayer de pister les vagues traces laisser dans l'atmosphère par l'étrange technique de Fuinjutsu de l'Empire.
C'était par contre beaucoup moins simple sans l'instinct du Haut-Conseiller de Suna et de ses sens mystiques... Bah, au moins il faisait jour ! Enfin... Si on pouvait appeler jour cette bruine permanente qui rappelait à tous l'arrivée prochaine de l'automne.

Kaori fut donc envoyée en avant-garde, suivit par l'étrange globe oculaire dorée du Kazekage.
Ce dernier suivrait ensuite, à quelque distance et sans discrétion particulière (hormis évidemment ses excellents talents de ninja) vu que si il y avait dans les rangs de l'ennemi quelqu'un d'aussi doué que son Haut-Conseiller pour sentir le chakra, il serait immédiatement repéré.
Enfin, eux aussi à bonne distance, Yume et Shun fermait la marche, prêt à fondre sur quiconque aurait le malheur de s'en prendre au Maître des Sables.

Progresser dans la forêt fut relativement aisé, malgré la pluie constante et la visibilité réduite sous les frondaisons dégorgeantes d'eau.
La boue et les broussailles ne pouvaient en rien gêner bien longtemps un ninja. Konohajin et uzujin avaient l'habitude des batailles en forêts, alors que le Kazekage, plus à l'aise en terrain aride et sec, avait tout de même connu sont lot de bataille et de mission sous les arbres.

Leur avancé se passa sans soucis particulier au début : il traversait une nature sauvage et visiblement peu fréquentée.
Kaori (et Yume) détectèrent bien quelques pièges sommaires dans la forêt : piège à ours, filin métallique relié à des kunaï ou des clochettes d'alarmes mais rien de particulièrement dangereux... Cela sentait la hâte et le manque de matériel pour couvrir toutes la zone.

Les ninja avançant prudemment purent également entendre quelques éclats de voix au loin : visiblement ils n'étaient pas seul dans la forêt. Impossible d'entendre exactement les conversations, mais le Byakugan de Yume lui apprit qu'il s'agissait de quelques hommes en patrouille de trois ou quatre.
Même s'ils portaient les couleurs de Tetsu, ils ne s'agissaient pas de samouraï. Pas d'armure, mais de robustes vêtements de cuir et de peau. pas de katana, mais des arcs, des lances ou de long couteau.
Ces hommes avaient tout de chasseurs, de pisteurs ou de forestiers qu'on avait sommés de fouiller la forêt sous la pluie... Et pour l'instant, il restait majoritairement dans le tracé de la fuite de Kaori : les ninja ne courraient aucun risque.

Par contre, une chose irrita vite Senshi : cette fichue gamine Uchiha était minuscule ! Et rapide et agile avec ça...
Son troisième œil doré avait parfois du mal à la suivre au milieu des buissons, d'autant plus qu'il devait faire attention à ce qui se passait autour de lui, au cas où un fanatique de Tetsu jaillirait soudain des fourrés...
Soudain, la petite genin se figea. Senshi s'arrêta, se dissimulant derrière un tronc humide et pourrie pour se concentrer sur son œil d'or et l'orienter pour essayer de découvrir ce qui avait stoppé la gamine.

Alors qu'elle était quasiment certaine d'avancer dans la bonne direction (même si elel devait parfois faire des pauses pour s'orienter), le légendaire sharingan de Kaori capta un bref éclat non-loin.
Immédiatement, elle se tapit derrière un roc glissant couvert de mousse.
Oui, là, contre l'arbre. Ces pupilles légendaires avaient repéré un mouvement et une lueur. Un... non, deux hommes se trouvaient à l’abri d'une espèce de cabanes de branchage la faisait habilement ressemblée à un buisson ou un entrelacs de troncs.
Un des tetsujin avait nonchalamment allumé une cigarette, attirant aussitôt l'attention des yeux mythiques du clan à l'éventail et gâchant ainsi leur camouflage.

Visiblement, l'Empire avait été bien paranoïaque : il y avait donc quelques chasseurs à l'affut, même sur cette voie d'accès difficile et imprévisible.
Cela confirmait qu'ils étaient sur la bonne route et approcher du camp.
De ce que Kaori en pensait, il n'était pas encore à portée de celui-ci. Elle pouvait donc soit éviter ces soldats (en espérant qu'ils ne disposent pas de sens surnaturels), soit peut être les occire promptement : ils ne devraient pas être en mesure de donner l'alerte facilement, si les ninjas faisaient vite...
Elle coula son regard pourpre vers l'œil d'or flottant non-loin. Que faire ? C'était l'inconvénient d'avoir étiré leu ligne de marche : la communication n'était pas aisé, ni rapide...

De ce coté, derrière son tronc, Senshi avait lui aussi fini par repérer les deux hommes embusqués qu'avait décelés les yeux pourpres de la petite Uchiha.
Sa vision était moins précise, mais de ce qu'il pouvait en jauger, ils ne semblaient pas payer de mine...
Cependant, le Kazkage était un homme roué et il se méfia : si quelqu'un avait envoyé ces soldats en embuscade, dans le but de prendre par surprise des ninjas, nul doute qu'ils devaient avoir quelques surprises dans leurs manches...

Plus loin, Yume et ses pupilles d'albâtre remarquèrent que la courageuse petite Kaori puis l'autoritaire et odieux Kazekage s'étaient arrêté.
Son Byakugan entra immédiatement en action, cherchant l'ennemi.
Une tâche où le légendaire dôjutsu des Hyûga excellés, supérieur même au sharingan des Uchiha.
Yume repéra sans peine les deux hommes embusqués dans leur cabane d'affût... Mais également le troisième homme, situé en hauteur dans un arbre non-loin et disposant d'un parfait point de vue. Et d'un arc.
La jeune Hyûga découvrit une autre petite surprise qui avait échappé à sa condisciple et au Kazekage : roulé en boule contre son maître dans l'abris, dormait un chien de chasse...

Que faire maintenant ?
Tenter de contourner cette patrouille, au risque de se faire repérer par le guetteur ou le chien ?
Ou fondre sur l'ennemi et le terrasser promptement et efficacement, sans lui laisser le temps de donner l'alerte.



Récapitulatif:
 
         


 
Feat.
Stopper l'Orage [mission rang A] KZUWI0k
Stopper l'Orage [mission rang A] UdQpUo3
Stopper l'Orage [mission rang A] YATtdiJ
Revenir en haut Aller en bas
Uchiha Kaori
Uchiha Kaori
Konoha no Genin
Messages : 105
Date d'inscription : 19/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang B
Ryos: 380
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] Left_bar_bleue800/1200Stopper l'Orage [mission rang A] Empty_bar_bleue  (800/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
× Stopper l'orage !×
Head
× PV. Serika Senshi, Shun et Hyûga Yume×Mission de rang A×



Je ne pus m'empêcher de lever les yeux au ciel en entendant les paroles du Kazekage. À croire qu'il n'avait pas compris ce que je venais d'expliquer. Et puis il nous prenait vraiment de haut. Ce n'était pas parce qu'on était jeune avec Yume qu'il fallait nous prendre de haut comme cela. À croire que tous les sunajin étaient ainsi. Je me retins de lui répondre, mais je voyais rouge quand même.

 Shun, quant à lui, proposa que l'on se sépare en deux groupes. Je pensais que ce n'était pas franchement une bonne idée. Finalement on prit une formation bien différente que celle-ci suggéré par l'uzushin. La disposition que l'on prit m'intrigua. Cela n'allait pas être simple pour communiquer entre nous en cas de problème. Enfin... on allait encore improviser.

Le kazekage fit apparaitre un oeil d'or. Il n'avait pas quelque chose de plus discret. Il était quand même assez voyant. En plus ce truc se mit à me suivre lorsque je m'élançai à la recherche d'un chemin possible. Finalement cela fut assez facile même si je devais faire des pauses afin de m'orienter. Avec l'aide de Yume, on put éviter les pièges posés grossièrement et à la va vite.

On repéra même des chasseurs qui semblaient être sur mes anciennes traces. C'était une bonne chose pour nous. Je continuai à marcher entre les buissons, profitant de ma petite taille, de ma vitesse et de mon agilité pour passer au milieu de la végétation. Même ce foutu oeil doré avait du mal à me suivre. Cela me fit sourire. Bien fait le kazekage.

Mon sharingan capta alors de suite une lueur rouge  devant moi. Je me tapis instantanément contre un rocher. Deux hommes de Tetsu se trouvaient dans un abri construit avec des branchages et le faisant se ressembler à un buisson. Le type d'abri dont peut se servir des chasseurs pour guetter une proie. Je regardai l'oeil doré et lui fit un signe en direction de la cachette des tetsujins.

Bon, je n'avais pas vraiment envie de les affronter. Les contourner me semblait être le plus judicieux. Il valait mieux éviter les affrontements tant qu'on le pouvait. Je fis comprendre par signes au Kazekage via l'oeil doré que j'allais éviter ces soldats. Il vallais mieux garder nos forces pour l'affrontement qu'on allait surement avoir au campement secret. Me servant de mon sharingan, je pris le parti de contourner les deux tetsujins en espérant que les autres fassent de même. C'était le désavantage d'avoir une ligne de marche si étirée. On ne pouvait pas se concerter sur la marche à suivre suivant les évènements.

récapitulatif :
 
©️Wayke
Revenir en haut Aller en bas
Shun
Shun
Uzushio no Chunin
Messages : 222
Date d'inscription : 28/10/2018
Age : 25

Fiche du Ninja
Grade & Rang: CHUUNIN - RANG C
Ryos: 414
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] Left_bar_bleue817/500Stopper l'Orage [mission rang A] Empty_bar_bleue  (817/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Une guerre, un combat, trois pays, une même bannière !
La mort est une glorieuse défaite.

Kaori & Yume & Senshi & Shun

Nous nous étions avancés un peu plus profondément dans la forêt. La formation était différente de ce que j’avais proposé, mais finalement on formait trois unités distinctes comme je le voulais de base. Je me retrouvais en queue de file avec la jeune Hyuga ses pupilles étaient un tel trésor qu’il était de mon ressort de la protéger à tout prix. Imaginez-vous des pupilles qui permettent de voir à 360 degrés et qui permettent de scruter chaque endroit ? C’est juste un miracle et ce serait surtout un véritable don pour un artiste tel que moi. Pouvoir m’arrêter sur chaque détail et le pousser à son paroxysme. Pour revenir à notre mission, nous marchâmes au travers de la forêt durant pas mal de temps. Mon capuchon sur les cheveux, la pluie était plus fine ici on pouvait la ressentir encore faiblement, mais elle n’était pas assez forte pour m’empêcher d’utiliser mes créatures d’encres. Je me sentais soulager de cette nouvelle, je pouvais enfin avoir un réel intérêt dans cette mission.

Après j’allais faire de mon mieux. Il fallait que je me rende utile et que je puisse rendre fier mon village, même si en soit mon village n’avait pas trop d’importance. Cependant si je pouvais faire la fierté de mes petits protégés, c’était essentiellement pour eux que je faisais tant d’efforts. La forêt était assez épaisse et la distance entre chaque ninja se renforçait, en effet Kaori avançait rapidement et le kazekage suivait un peu plus loin et nous couvrions les arrières. Lorsque le groupe se mit à s’arrêter brusquement, la tête de file semblait avoir repéré quelque chose. Je me retournais vers la demoiselle qui m’accompagnait et vu que son regard était différent. Plusieurs veines entouraient ses deux yeux, c’était un phénomène extrêmement bizarre, mais très jolie à voir. Elle s’approchait de moi et m’expliquait la situation. Il y avait deux hommes dans la cabane que Kaori et le Kazekage avaient sûrement dû voir, mais il y avait deux autres sources de problèmes. Un brigand s’était positionné dans l’arbre un peu plus haut, mais l’autre problème était le chien de chasse. Elle me faisait signe d’essayer de trouver un moyen de m’occuper pour faire fuir le chien avant qu’il ne puisse capter la présence de nos camarades qui avaient sûrement continuer en pensant simplement éviter les deux premières personnes.

Je sortais mon rouleau et pris mon pinceau, j’examinais la distance, elle était jouable pour un lion d’encre, le but était de simplement se diriger vers la direction opposée faire un minimum de bruit pour attirer l’ouïe très fine du chien. Mon pinceau vint frotter frénétiquement le grain du papier et d’un coup un seul lion se mit à sortir en s’accompagnant de mon mudra. Je ne prononçais pas le nom de la technique, mais le lion se dirigeait en ligne droit passant non loin de la petite cabane, il heurtait plusieurs buissons, mais le temps était court, parce que le lion n’allait pas tarder à exploser parce qu’il ne pouvait guère effectuer une très longue distance.
Résumé du tour:
 

b l a c k f i s h

Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Yume
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 414
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 20
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang B
Ryos: 125
Expérience:
Stopper l'Orage [mission rang A] Left_bar_bleue325/1200Stopper l'Orage [mission rang A] Empty_bar_bleue  (325/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Je grogne un peu en voyant le kazekage aussi aimable que si je l’avais frappé à l’entre-jambes… Hako déteint sur moi… Mais il est vrai qu’il m’agace profondément, heureusement que je n’ai pas à le supporter tous les jours. Manquerait plus que ça. J’en plaindrais presque les sunajins. Je préfère sourire à Shun et me glisse sans bruit dans les arbres pour avoir une meilleure vue dégagée sur les alentours. Je suis tranquillement le mouvement en silence, guidant Shun et observant les alentours pour m’assurer que tout irait bien. La pluie dégouline sur mon visage et l’obscurité des bois n’est qu’un lointain songe pour moi qui danse sur les couleurs de chakra et les branches en avançant, les battements de mon cœur donnant le tempo. Bouge, arrête-toi, respire, analyse, bouge. Mon regard tombe sur le chien et l’archer. De deux mots j’explique la situation à Shun penché sur lui.

Kaori n’a rien vu, j’aurais dû passer en première. Je suis contente d’avoir arrêté mon Byakugan le temps de la discussion pour que mes yeux ne se fatiguent pas trop, je vais pouvoir encore tenir un peu. Mais pour l’instant, je n’ai pas à m’occuper de ça… Mes doigts se referment sur le bois d’une flèche et observe l’archer en face de moi. Cachée entre les branches, il ne me voit pas. Moi je le dis. J’offre le chien à Shun. À moi de protéger la plus jeune. Je respire profondément et bande mon arc. Ma flèche file dans l’air et frappe bile entre les deux yeux l’homme qui s’affaisse contre la branche sans tomber. Ouf. Il a même encore son arc dans les mains, rien ne tombe. Je me glisse près de Shun en plissant légèrement des yeux avec un léger sourire.

« Sympa ton lion. On devrait avoir dégagé la voies… mais il faudrait vraiment trouver un moyen de communiquer… Viens. »

Je remonte dans mon arbre avant de me remettre en route en suivant Kaori qui a choisi de s’éloigner et de passer discrètement. C’est mieux, au moins on ne fonce pas dans le tas en tuant tout et n’importe qui. Les ninjas de Konoha sont discrets et très efficaces, comme ceux d’Uzu visiblement.

Spoiler:
 


Stopper l'Orage [mission rang A] JAC2XUGh_o-1
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
Messages : 605
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Stopper l'orage

Guidée par la vision surnaturelle offerte par le Byakugan, la flèche de la jeune Hyûga fend les air et bien vite le crâne de l'ennemi.
Le pauvre guetteur de l'Empire n'ai rien vu venir. Ses yeux de lynx avaient vu bouger quelques feuillages en contrebas, mais avant qu'il n'ai plus crier un trait de bois et de fer l'avait réduit au silence.
Il s'affala mollement sur sa plateforme improvisé pour ne jamais se relever.

A la très grande surprise de la konohajin aux yeux pâles, Shun sortis un rouleau pour... dessiner ?
Voilà un étrange moyen de contribuer au combat et de sauver les miches rances du vieux Kazekage et surtout celles de la lumineuse petite Kaori !
Mais après tout, Uzushio était connu pour ces célèbres praticiens du Fuinjutsu... Etait-ce une sorte de sceau ?

Mais non : de la planche à dessin du jeune chuunin du Pays des Tourbillons jaillit à son ordre à lion d'encre !
Envoyant sa créature batifoler dans les fourrées dans une direction inverse à la leur, Shun espérait attirer l'attention du chien et des guetteurs de Tetsu.
Hélas, l'artiste-ninja savait que sa bête dessinée ne durerait pas : même s'ils étaient partiellement protégés par le feuillage de la forêt, il pleuvait.

De son coté, la minuscule Uchiha n'avait pas pris la pleine mesure des guetteurs stationnait ici, malgré son sharingan.
Elle fit de son mieux pour se dissimuler dans les buissons humide, contournant lentement le guet-apens, lentement suivit par un œil d'or.
Le Kazekage quant à lui était dubitatif : l'agaçante mioche konohajin lui avait montré les traqueurs de l'Empire et il s'était dissimulé dans les ombres de la frondaison.
Que Konoha cherche à esquiver l'affrontement en rampant dans la boue ne l'étonnait pas. Lui même hésiter entre abattre l'ire de Suna sur les soldats du Fer. Si c'était des soldats : ils avaient l'air bien miteux et si leur attirail et blason semblait tetsujin, il ne portait pas l'armure de samouraï ou l'attirail plus basique d'un ashigaru.
Ils ressemblaient plus à des pisteurs, des coureurs des bois. Sans doute des auxiliaires ou des mercenaires embauchés pour leur talent de traqueur... Ou de surveillance.

Un sourire torve barra le visage buriné par le désert du Maître des Sables. Cela confirmait donc qu'ils étaient sur la bonne voie : il y avait quelque-chose à garder dans cette fichue forêt dégorgeante d'humidité.
Et si l'ennemi était à même de retarder son Haut-Conseiller, il fallait se méfier. Son Maître du Suiton devait être comme un poisson dans l'eau avec ce sale temps fort peu sunajin ! S'il s'était soi-disant rendu à l'ennemi, c'était soit que l'opposition disposait d'atout dangereux qu'il voulait évaluer, soit qu'il avait un plan tordu comme il les affectionnait temps et qui nécessitait d'être au cœur du dispositif ennemi.
Le Kazekage sourit à nouveau : ah, ça serait drôle s'ils arrivaient à ce campement caché juste pour le voir engloutit par les flots vengeurs d'Akihiko !
Cela prouverait la supériorité des ninjas de Suna, qui n'ont pas besoin de s'encombrer de gamins comme alliés de circonstance !

Bon, il fallait aussi envisager le pire : que son Haut-Conseiller est pu être vaincu et capturer par plus puissant que lui.
Dans ce cas, mieux valait jouer la prudence. Passer ses nerfs sur les loqueteux gardant un sapin ne serait qu'un gaspillage de chakra. Avec cette pluie, le Serika savait que manipuler son sable serait difficile. Voilà pourquoi il avait invoqué un œil d'or, plus visible mais bien plus solide en milieu humide.

Donc, Senshi commença lui aussi à contourner la hutte de chasse où se terrait les guetteurs.
C'est alors qu'un raffut dans les buissons retentît, comme s'ils étaient traversés par un sanglier en rut.
Raaaah ! Maudit gamins ! Supposaient-ils que le Kazekage avait besoin d'une diversion pour éviter un ou deux guetteur paumé ? Il était un ninja après tout !

Evidemment attiré par le bruit, les deux guetteurs sortirent de leur affut, armes au poing (une lance pour l'un et des couteaux de lancer pour l'autre).  
C'est alors qu'à la surprise de Kaori et du Maître de Suna des aboiements retentirent, troublant la tranquillité des bois sous la bruine.
Un chien !
Malgré la pluie, ce dernier risquait de déceler leur odeur et d'avertir ses maîtres... Voilà pourquoi les gamins avaient fait diversion. Rusé...
Il fit un signe de tête à la petite Uchiha, pour lui dire d'avancer de couvert en couvert alors qu'il faisait de même.

"Eh, Hideya !" beugla le fumeur en agitant sa lance, levant la tête vers la plateforme de guet situé au sommet de l'arbre. "C'était quoi ? ça semblait être vaguement blanc... Si ça se bouffe, abat-le, j'ai envie de viande ! On se les gèle ici !"
Mais il n'y eut bien sûr pas de réponse, ni d'action de la par de son collègue.
En effet, un flèche Hyûga l'avait définitivement fait taire.
Le chien de son compagnon se mit alors à aboyer furieusement... Mais pas en direction du ramdam dans les buissons.
Non, derrière eux !
En effet, la bête était parfaitement entraînée et son maître était membre d'une équipe chargée de traquer les shinobis qui essaieraient de franchir le blocus de Tetsu.
Le chien n'allait pas se laisser leurrer juste par quelques bruits dans les buissons d'une forêt. Il n'était pas là pour chasser.
Et de toute manière, ce qui causait tant d'agitation n'avait pas vraiment l'odeur d'un être vivant...

Izaya le maître-chien, se retourna donc dans la direction indiqué par les jappements de son compagnon. Dans les ombres de la forêt, il remarqua un éclat métallique dorée, ainsi qu'une petite silhouette furtive qui s'enfuyait, ainsi que celle plus massive d'un autre homme.
"Kagi ! C'était une diversion : Des ninjas ! Rainu, attaque, chope en un !"
Le Kazekage lâcha un juron : les plans foireux de ces foutus ninjas inexpérimentés avaient évidemment échoué !
Bon, il était temps de balayé l'opposition... Mais il était mal placé : voulant se la jouer discret, des arbres gênaient maintenant trop son champs de vision pour qu'il puisse faire pleuvoir la foudre ou engloutir ses ennemis sous des torrents sableux.

Ah, que Senshi regrettait son désert et ses vastes étendus où il régnait en maître incontesté.
Là, le temps de se mettre en position le guetteur à la lance avait empoigné une corne et soufflait dedans. Un son d'alarme déchirant fit vibrer l'atmosphère humide de la forêt.
Senshi prit rapidement une décision : il pourrait sans nul doute balayer ces pauvres guetteurs. Mais ça risquait de donner du temps aux patrouilles de Tetsu de les encerclait.
Il devait donc jouer le rôle de l'appât, comme prévus.

Le Maître des Sable jaillit donc en pleine lumière, attirant sur lui l'attention des tetsujin.
Quelques poignards volant le manquèrent. Des voix et ordres s'élevaient des alentours et il se rua en leur direction.
Bien vite, le sunajin se retrouva courser par quelques hommes de bois de l'Empire.
Parfait ! Il allait attirer un maximum de ces gêneurs au plus profond de la forêt puis il leur réglérait leur compte à tous en un seul coup.
Ainsi, l'équipe initiale pourrait aisément se glisser entre les mailles du filet et gagner se fichu campement secret.
Mais est-ce qu'ils s'en sortiraient sans sa puissance et le bon sens d'un sunajin ?

Senshi repéra un amas rocheux où il pourrait peut être se dissimuler et laisser passer ses poursuivants, pour tenter un retour discret vers ses soi-disant "alliés".
Mais alors qu'il bondissait entre deux rocs, il tomba nez à nez avec une patrouille de l'Empire du Fer.
Ou plutôt, ce qu'il en restait.
Un de ces jônin, Hiruma Tôzen, le Poing Démoniaque de Suna, était en train de finir de briser la nuque à un samouraï.
La bagarreur en avait eut marre du siège et menait des opérations coup de poing (auto-décidée) pour assassiner avec brutalité quelques tetsujin. Cela ne changerait pas le cours de la guerre, mais ça défoule.
De plus, le jônin avait entendu des rumeurs infamantes à propos de la capture du Haut-Conseiller de Suna... s'il tombait sur un "informateur" à "questionner", il pourrait peut être en apprendre plus...

Promptement le Kazekage expliqua la situation à l'autre sunajin et le chargea de rejoindre les autres et de poursuivre la mission en son nom.
"J'ai la maintenant la moitié de l'armée de Tetsu qui campait dans la forêt au cul. Ma puissance est trop repérable si ils ont des ninja-sensoriel dans leur rang, ces hypocrites... Rejoins vite les gamins : il leur faut une force de frappe digne de confiance. Je me charge de semer ou détruire le reste."


De son coté, la petite Kaori s'en tenait à son plan initial : essayait d'éviter les guetteurs.
Hélas, l'alerte avait été donné par le chien que même son sharingan n'avait pas remarqué.
Comme prévu, Senshi joua le rôle de l'appât, attirant sur lui l'attention de tous. Mais ses pupilles légendaires remarquèrent que les deux guetteurs ne s'élancèrent pas à la poursuite du Kazekage, se contentant de lui lancer quelques couteaux et de souffler dans leur cor de chasse.
Que devait faire à présent la petite Uchiha ? Fuir ou combattre ?

Mais la décision vint d'elle-même à elle sous la forme d'une boule de fourrures et de crocs enragée. Jaillissant des buissons.
Le chien de chasse, quasiment un loup, tenta de lui happer les jambes d'un coup de mâchoire avide.
Sans l'incroyable pouvoir de prévision du sharingan, la jeune fille aurait pu dire adieu à ses mollets ! D'un bond souple, la minuscule konohajin évita l'attaque du fauve, roulant dans la boue et les feuilles humide.
Le chien ne se laissa pas démonter, se tournant vers la jeune Uchiha en grondant. Ses pupilles légendaires analysèrent l'animal, descellant des traces d'usage de chakra, anormale pour une simple bête.
C'était un chien-ninja, un animal savamment entrainé par son maître pour la guerre.
Maître qu'elle entendait se frayer un chemin à travers les fourrés, se ruant vers elle...

Quand au dernier homme, le fumeur à la lance, il avait vite abandonné toute idée de poursuivre le Kazekage, trop rapide pour lui et ses poumons ayant un peu trop tiré sur la cigarette.
Il y avait après tout des membres des Chasseurs Funestes dans les bois. A eux de se charger de ça ! Il avait fait son boulot et repérer le ninja… Ou plutôt les ninjas. Rainu continuait d’aboyer, il devait donc y avoir d’autres cloportes dans les bois…
Méfiant, il empoigna sa lance et observa les alentours, se trouvant donc entre Kaori et le duo de l’arrière-garde, Shun et Yume.


Récapitulatif:
 
         


 
Feat.
Stopper l'Orage [mission rang A] UdQpUo3
Stopper l'Orage [mission rang A] YATtdiJ
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Tempête de lames : le siège de Baransu :: Le Grand Bazar et l'extérieur-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.