:: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le vent des archipels de l'est, présentation de Misutokaze Arima [Terminée]

avatar
Shirogane Ashisogi
Suna no Jonin
Messages : 8
Date d'inscription : 10/05/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jounin Rang B
Ryos: 0
Expérience:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

   

   
Matricule ninja
NOM : Misuto (ミスト, La brume) Kaze (風, Le vent)
   PRÉNOM : Arima
   GROUPE : Suna
   GRADE : Jounin & Chef de clan
   RANG : B
   SEXE :
   ÂGE : 34 ans
   SITUATION : Célibataire
   FAMILLE : Fils unique, parents décédés
   

   
Personnalité
QUALITÉS
Calme
Courtois
Intelligent
Stratège
Créatif
Expérimenté
Réactif
Charismatique
Entreprenant
DÉFAUTS
Narcissique
Borné
Sévère
Froid
Opportuniste
Pragmatique
Extrémiste
Indifférent
Sans humour
AIME
La mécanique
Les vagues
Le thé
Le calme
L'efficacité
Le tabac
N'AIME PAS
Les faibles
Les indécis
Le sucré
L'oppression
Les Kekkai Genkai
L'alcool
AUTRES
Autre
Autre
Autre
PHYSIQUE
TAILLE :
1m59
POIDS :
65kg
PEAU :
Pâle
CHEVEUX :
Bruns foncé
Mi-Longs & Rasé
YEUX :
Azur
Fins
VISAGE :
Le visage d'Arima semble jeune et ne présente aucune imperfection, rides ou autres tout en ne traduisant aucune émotion, il semble toujours inexpressif.
CORPS :
Arima possède un corps de petite taille très fin marqué par son entrainement sportif quotidien afin de supporter le poids de son attirail qui peut s'avérer pesant au terme d'une mission. Plusieurs cicatrices sont à déplorer sur la totalité du corps d'Arima ainsi qu'un grand tatouage couvrant la totalité de son dos représentant les ailes de la liberté, le symbole de la révolution et du clan Misutokaze
AUTRE :
Un élément notable d'Arima est sa tenue. Il porte bien évidemment un ensemble de sangles obligatoire afin de porter sont équipement et pouvoir contrôler ses mouvements en l'air, tout ceci dissimulés derrière un uniforme de cuir avec le symbole de son clan brodé dessus. Il revêtit parfois une cape verte arborant également le symbole du clan Misutokaze, cape portée par touts les membres de l'armée rebelles durant la guerre civile
Histoire
Racontez nous votre histoire en listant les événements importants de votre personnage. Ce que nous voulons voir est votre imagination, votre originalité ainsi que votre cohérence.
   Attention, vielliez lister les événements marquants de votre personnage dans le bon ordre chronologique, ne listez pas ses événements dans le désordre !

   ► -15 : Naissance du futur ingénieur en chef Misutokaze Arima une nuit tempétueuse dans l'une des embarcations marchande reliant l'une des trois sœurs des archipels à l'île Taisei

   ► 1 : Le jeune Misutokaze Arima devient le plus jeune ingénieur en chef de l'histoire à l'age de 16 en créant le tout premier moteur à vapeur du Sekai

   ► 2 : Débarquement des forces de l'alliance des Kekkai Genkai du sud-ouest sur l'île Taisei, les résidents de l'île ne possédant aucun Kekkai Genkai sont exécutés. Quelques réfugiés politiques fuient en direction des archipels brumeux mais vivent tout de même sous là dictature durant 7 années en payant des taxes et travaillant pour l'alliance des Kekkai Genkai.

  ► 9 : Les Misutokaze déclarent leur indépendance et se rebellent face à la dictature sous les commandements de Misutokaze Arima, leader de la rébellion et créateur du Hanran, un ustensile à la pointe de la technologie alliant mécanique et chakra, permettant alors de se propulser dans les airs à l'aide du fuuton mis sous pression tout en offrant une grande mobilitée dans les airs . Ainsi donc le territoire sud-est de l'île est récupéré par l'armée Rebelle d'Arima

  ► 11 : Les archipels brumeux tombent sous le dictature du Kekkai Genkai.

  ► 12 : Fin de la guerre civile se soldant par un échec, et l'écroulement de l'armée rebelle. La dictature s'étend alors dans toutes les terres lointaines. Les derniers résistants survivant quitte la région et entame un long chemin vers le contient et vers l'ouest. Les Misutokaze refusent également l'aide proposée par Uzushiogakure no sato provoquant alors des tensions avec ces derniers.

 ► 13 : Après une année de vie en nomade traversant les forêts de Hi no Kuni, les plaines de Karawar, ainsi que la cote d'Omui, les derniers représentants de l'armée rebelles rejoignent le Kazekage et s'installent dans le village de Sunagakure no sato. La politique Militaire et Agressive de Suna plait aux Misutokaze, tout comme le nombre réduit d'utilisateur de Kekkai Genkai présent dans le village. Avec l'aide du pays de vent, ils retrouvent l'espoir, même à long termes, de récupérer l'île de Taisei et de mettre fin une bonne fois pour toutes à cette dictature.

► 15 : Le clan Misutokaze s'est bien intégré à Sunagakure no sato et prennent part aux opérations aux côtés du Kazekage dans le début de cet " âge de la conquête "

   
Test RP

   Une fois votre fiche complétée, le staff vous confiera un test RP sur la base des éléments donnés. Ce test RP déterminera votre grade. Faites nous rêver !  

« Aujourd’hui est un jour qui marquera notre libération ! Aujourd’hui, nous cessons de vivre sous la peur et la persécution, oui, Aujourd’hui, nous brisons nos chaînes. Nous récupérerons ce qui nous appartiens et chasserons ces criminels qui tuent nos familles et nos amis. Ils se disent supérieurs, que le sang qui coule dans leurs veines est celui d’êtres divins, que nous ne valons pas mieux que des animaux. Mais mes amis, nous allons leur prouver le contraire. C’est aujourd’hui que nous nous levons face à l’adversité, que nous piétinons nos peurs et affrontons à armes égales ceux qui nous ont chassés il y a 7 ans ! Si nous sommes des animaux alors montrons leur toute l’étendue de notre bestialité, l’heure est à la révolution, aux armes peuple insoumis ! Le sang de nos morts réclame vengeance ! »

Je me réveillai alors en sursaut le cœur battant à la chamade, ce discours, c’était celui que j’avais tenu il y a maintenant presque 3 ans, le jour de la naissance de l’armée Rebelle. Durant ces 3 années nous avons connu des victoires mais également beaucoup de défaites, les mois qui arrivent seront les plus difficile, nous avons reconquis à peine 35% du territoire en trois ans de lutte acharnée nous perdons des soldats chaque jour mais nous recevons des volontaires venus des archipels brumaux tous les jours. Mais cela ne suffit pas, notre effectif ne monte pas, nos pertes sont trop lourdes et nos ressources incertaines.
Tous nos financent partent dans la conception d’Hanrans opérationnels nous n’avons pas de quoi nous payer des onguents ou autre médicament, la moindre infection peut s’avérer fatale pour nous et j’ai entendu dire que certains de nos hommes propageaient un virus dans les troupes, nous ne pouvons pas le soigner, si nous voulons survivre nous allons devoir accélérer le pas, et ce, même si nous ne sommes pas prêts.
Nous avons tout de même progressé nous nous rapprochons de l’ancienne métropole, Jinsoyoo. Ce n’est pas grand-chose mais nos sujets ont intercepté un convoi transportant du tabac. Voilà de quoi passer le temps et soulager quelques soldats. Je me saisis alors d’un briquet et allumai une cigarette encore le torse nu, assis sur le côté du lit de cette maison qui me servait de baraquement, j’ai le corps en sueur qu’est-ce que je ne ferais pas pour prendre une douche.
Quelqu’un frappa a la porte et entra sans même attendre mon accord, il s’agissait de mon fidèle lieutenant et ami de longue date Yukihine.  
« Et bien, notre commandant n’est pas encore levé ? » Je pris une longue bouffée sur ma cigarette avant de lui répondre
« A quoi bon ? Aujourd’hui nous nous reposons, notre position est sécurisée et les hommes sont fatigués » j’attendis un petit instant constatant une désagréable odeur « Yukihine, c’est toi qui sent aussi fort ?
Tu peux parler Arima, c’est toi qui pue la sueur et le tabac froid ! »
J’esquissai un léger sourire, et lui demandai de réunir tous les hommes souhaitant se laver, tout en lui annonçant que nous allions profiter de ce bref moment de répit pour nous rendre au lac un peu plus au sud.

C’est donc après une bonne heure de marche que nous arrivâmes au bord du lac, nous fîment alors deux groupes ayant chacun un temps pour se laver et un autre pour surveiller les environs et sonner l’alerte en cas de présence hostile. Après m’être lavé et séché, j’eus à peine le temps de remettre mon uniforme que Yukihine vint me chercher
« Arima, nous avons des invités, suis-moi !
De quoi parles tu Yuki ? » Il m’emmena un peu à l’écart derrière un rocher, où se trouvaient trois jeunes hommes Il m'était impossible de mettre de mots sur l’expression de leur visage, ils semblaient sereins et à la fois terrifiés.
« -Eh bien… qui êtes-vous ?
- Nous... Nous sommes des volontaires pour votre armée Monsieur ! » fit l’un des trois garçons.
– Des volontaires ? C’est bien ça… Yukihine, tu en as une sur toi ? » Suite à mes paroles le Lieutenant sortit une gourde de la doublure de sa cape verte. Puis la donna au premier des jeunes garçons
– Buvez ! » leur fis-je. Cette gourde contenait du lait de chèvre fermenté agrémenté d’une poudre qui faisait passer ce vieux breuvage pour un délicieux vin rouge, mais la supercherie ne marchait que si l’homme qui y trempait ses lèvres était détenteur d’un Kekkai Genkai.
Chacun des trois gaillards prit une gorgée avant de recracher la repoussante mixture.
« Bien, vous avez passé l'initiation, bienvenue dans l’armée rebelle, recrues.
Attendez ! A quoi ça rime de boire ce truc dégueu ! C’est ça votre rite d’initiation ? C’est complètement débi… » Sans lui laisser le temps de finir sa phrase Yukihine le coupa dans son élan
« Il s’agit d’un test pour décerner les espions des vrais guerriers au cœur pur, vous avez réussi ce test, félicitations ! Mais si vous voulez continuer à réussir au sein de l’armée rebelle, je te conseille de parler sur un autre ton à ton Commandant »
Les trois recrues reculèrent et s’excusèrent, Yuki avait cette capacité de pouvoir remettre les bleus à leur place le sourire aux lèvres, c’était une bonne chose, nous n’avions pas besoin de tension dans nos rangs.
Sur le chemin du retour, nous profitions de quelques rayons de soleil caressant notre peau, chose plutôt rare en ces jours pluvieux. Mais quelque chose vint troubler cette sérénité. L’une des vigies qui se déplaçaient d’arbres en arbres à l’aide de son Hanran, m’interpella :
« - Commandant ! Des chevaux !
-Comment ? l’alliance nous envoie sa cavalerie ?
- Non, Commandant, des chevaux sauvages ! Neuf… Non onze ! »

La chance tout comme le soleil nous souriait, des chevaux seraient une aubaine pour nos troupes au sol, même en quantité réduite, c’était à prendre ou à laisser. Une fois de retour aux baraquements avec trois nouvelles recrues et onze montures prêtes à être scellées. Des uniformes furent distribuées à nos trois bleus ainsi que trois Hanrans neufs. Je passai devant eux avant de rejoindre l’ancienne auberge qui nous servait de de maison pour les lieutenants et moi-même ainsi que de salle de commandement pour les opérations et leur fit,
« N’ayez crainte les gars, je ne vais pas vous jeter au front comme cela. Dès demain matin cinq heures tapantes votre entraînement à la manœuvre du Hanran débutera ! J’espère également que vous savez vous servir d’une lame. »

A ma grande surprise, les aspirants soldats étaient déjà sur le qui-vive dès quatre heure et demi du matin.
« Vous semblez être dévoués, j’aime ça. Commençons sans plus attendre »
J’enfilais au premier un ensemble de ceintures et autres sangles lié à un simulateur à manoeuvre du Hanran,
« Ces sangles vous couvrent du buste, jusqu’aux jambes. Lorsque que vous êtes dans les airs elles vous permettent de répartir le poids de votre corps sur votre jambe d’appui et vous donner l’impression de danser dans les airs. »
Je fis signe au deux autre d’actionner la manivelle et ainsi donc élever leur ami, qui aussi tôt vit ces pieds décoller de la terre ferme juste avant que son menton face connaissance avec le sol, je lâchai un léger soupir
« … Vous avez jusqu’à midi… »
Le délai dépassé, ils avaient tout trois trouvé comment tenir en équilibre, à ma grande surprise c’est le plus menu des trois qui se débrouillait le mieux.
« Bien, maintenant accrocher votre Hanran à l’arrière de vos ceintures, je vais vous montrer comme cela fonctionne. Suivez bien ça va aller très vite et je ne ferai pas de pause !
Premièrement munissez-vous de vos pommeaux ils sont directement reliés à vos gaines disposées de chaque côté de vos cuisses. Dans ces gaines sont dissimulé trois paires de lames de rechanges ainsi qu’une bouteille de liquide à pression, c’est ce qui viendra expulser le chakra du vent que vous concentrez dans votre réservoir fixé à votre boucle, derrière vos reins. Afin d’activer le processus il vous suffit de presser ces poignées, le liquide ne s’évapore pas, il sécrète un gaz non nocif et non explosif qui prend la place du chakra.
Lorsque vous sentez que le réservoir est vide en chakra et que le gaz a prit toute la place, purgez le réservoir avec l’interrupteur se trouvant sur le côté de l’un de vos pommeaux cela aura pour effet d’ouvrir les valves et libérer un épais nuage de fumée blanche, ne vous inquiétez pas il n’est pas nocif, il sent juste mauvais.
Maintenant parlons des grappins, ces derniers sont reliés à des bobines de chaque côté de votre réservoir à chakra. Elles contiennent trente-quatre mètres de câble orné d’un grappin en croix rétractable. Une fois que vous avez visé, pour les propulser il vous faut appuyer sur la première détente puis guider les de votre chakra. Les câbles se rembobinent d’eux-mêmes si le grappin n’est plus accroché à une surface. Pour lâcher prise, pressé la deuxième détente.
Vous avez maintenant les bases je vais vous accompagner en forêt enfin de pratiquer un entraînement sur cibles fixes »


Tout allait très vite pour les jeunes recrues mais elle se débrouillaient très bien, même mieux que je ne l’aurais espéré ils étaient voués à un grand avenir au sein de la rébellion. Une fois l’entraînement terminée, Yukihine m’attendait au centre de commandement provisoire de l’auberge.

« Arima, si nous voulons en finir il faut agir… dès ce soir ! Ce tyran de Daimyo se rend cette nuit au district sud de la capitale de l’île. C’est l’occasion de frapper nous n’aurons pas deux fois cette chance !
Je vois, nous n’avons pas le choix… Nos gars sont encore fatigués et les bleus savent à peine tenir en équilibre sur le Hanran. Mais… Nous devons quand même tenter le tout pour le tout. »

Les décisions étant prises Yukihine et moi-même préparèrent les chevaux et nous commencions la traversée du territoire de l’alliance au crépuscule.
« Yukihine, prend ceci » je lui tendais alors une sorte de manche à l’embout creux où se trouvait une boule de poudre compacte, la même poudre utilisée pour le test-anti Kekkai Genkai par manque de moyens, sur le manche était disposé une détente.
« Qu’est-ce donc ?
Il s’agit du dernier recours, je l’ai confectionné avant de partir. Presse la détente et une détonation expulsera la boule de poudre qui explosera en l’air, cela sonnera le signal de retraite. Maintenant fais circuler cette information a tout le monde.
Attends ! pourquoi est-ce que tu t’en remets à moi pour sonner la retraite, tu es plus légitime que moi pour donner cet ordre !

Je compte m’occuper personnellement de ce Daimyo, alors ne discute pas fait ce que je te dis Yuki… » lui répondis-je le cœur serré sachant que je ne reviendrais pas vivant de ce dernier assaut.


Arrivé à la capitale l’assaut fut lancé. Et… quel enfer ce fut… Des boules enflammées assaillaient le ciel en notre direction, l’alliance savait qu’on arrivait. Les dégâts furent colossaux, l’une de ces boules de feu heurta ma monture qui mourut sur le coup je fis expulsé et vis alors les premières troupes de mon armée rebroussé le chemin apeuré hurlant
« Le Daimyo n’est pas ici c’est un piège ! »

Choqué je tournai la tête à ma droite je vis alors l’horreur, J’avais mené mes hommes vers la mort je tombais alors au sol et vis face à moi un corps portant l’uniforme de la rébellion. Un visage méconnaissable, il tenait en sa main ‘’Le dernier recours’’. Le corps de Yukihine était sous mes yeux… A ma droite mes troupes se faisaient décimer par des assaillant embusqués, à ma gauche les trois nouvelles recrues se faisaient trancher la gorge sous mes yeux. De mes deux mains je saisis l’outil je fus contrait d’utiliser l’ordre de retraite. Mais il était trop tard, la quasi-totalité de la rébellion avait été décimé l’espace de quelques minutes…
Le peu de survivants et moi-même prirent refuge sur une presqu’île avant de fuir à bord d’une embarcation vers le pays du feu. La dictature de l’alliance s’étendait partout dans les environs nous ne pouvions pas rester, nous prenions le risque de mourir. J’étais sous le choc mais n’avais pas le temps de versé des larmes pour mes camarades tombés, je devais dévouer ma vie à la survie des derniers Misutokaze…

   
Derrière l'écran
PSEUDO : Toujours Ash/Arima
   ÂGE : Toujours un mystère
   CONNU PAR : Toujours le staff :3
   AUTRE CHOSE ? Toujours Lapin
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Shirogane Ashisogi
Suna no Jonin
Messages : 8
Date d'inscription : 10/05/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jounin Rang B
Ryos: 0
Expérience:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur
Bonsoir ! La personnalité, le physique ainsi que l'histoire ont été complétés, je suis prêt à recevoir mon test-rp

Veuillez me pardonner pour ce double-post,

Sur ce, Bisous de moi ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 15/03/2017
Age : 24

Fiche du Ninja
Grade & Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour Arima, bienvenu sur le forum, je m'occupe de te donner ton test rp :

Inventeur d'une innovation pour les ninjas, et chef du clan Misutokaze, tu as inventé la toute première machine fonctionnant à l'aide de chakra, plus précisément à l'aide de l'affinité fuuton. Malheureusement, cette invention ne te viendra qu'à l'esprit qu'après ta défaite sur l'île de Teisai dans l'espoir de reconquérir tes terres prise par l'alliance de clan ninja détenteur de Kekkai Genkai qui vous ont forcé à quitter vos terres. Ainsi avec les quelques survivants de ton clan, tu décides de proposer tes loyaux services au village de Suna.
Raconte-nous ce jour ou sur le champ de bataille, tu fus obligé de prendre la terrible décision d'abandonner ta fierté et de quitter l'île avec ton clan.

Test rp entre 1500 et 2000 mots, bon courage et en cas de question n'hésite pas à me contacter par MP !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Shirogane Ashisogi
Suna no Jonin
Messages : 8
Date d'inscription : 10/05/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jounin Rang B
Ryos: 0
Expérience:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur
Bonsoir!! Merci de m'avoir accordé ce test rp, j'ai pris énormément de plaisir à l'écrire, même si je pense malheureusement que ce dernier méritais plus que 2000 mots afin d'être bien approfondit, Bref passons

J'espère que vous prendrez autant de plaisir à me lire que j'en ai pris à l'écrire !!

J'aimerais également dire que j'ai tenté de faire encore mieux que la présentation de Serika Senshi alors si le staff décide de m'accorder le rang A, c'est avec plaisir que je l'accepterais.

Sur ce, merci d'avance et bonne lecture !~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 15/03/2017
Age : 24

Fiche du Ninja
Grade & Rang: B
Ryos: 0
Expérience:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur




Bienvenue sur le forum, je m'occupe de la correction de ta présentation o/



Respect test-rp et originalité

Commençons par le positif ! Le texte est simple et fluide, facile à lire sans trop de détail inutile,j'ai aimé te lire ^^. Petit bémol, j'aurais aimé en avoir plus sur la partie "fuite du champ de bataille" et sur les émotions de ton personnage, mais j'avoue t'avoir donné un test assez difficile et ce que tu m'as donné me plaît également beaucoup. Par ce texte, j'ai compris l'essentiel de ton personnage et c'est le principal. Pour moi, le test rp est respecté et je trouve ton texte suffisamment original, je te valide donc cette partie. 



Orthographe et grammaire

Alors c'est ici que les choses se compliquent. J'ai retrouvé dans ton test un gros souci de ponctuation et de conjugaison.
- Tu oublies beaucoup de virgules ce qui rend tes phrases longues et lourdes.
- De plus, tes dialogues sont également mal ponctués, on a parfois du mal à situer qui parle.

- Pour la conjugaison, le plus gros souci est le participes passé, mais surtout les temps employés. En effet au début de ton texte, tu utilises principalement le présent, puis tu passes soudainement au passé.
Petit exemple :"Je me réveillai (passé simple) alors en sursaut le cœur battant à la chamade, [...]. Les mois qui arrivent seront (présent) les plus difficile, nous avons reconquis à peine 35% du territoire en trois ans de lutte acharnée et nous perdons (présent) [...]"
Il aurait fallu commencer soit par le présent et donc écrire "Je me réveille", ou continuer au passé.

- Il y avait également quelques soucis de pluriel et de connecteur logique que tu n'utilises pas assez ou ne varies pas assez, tu utilises souvent "mais" plutôt que de varier avec "Toutefois, néanmoins, cependant etc...". J'ai également repéré pas mal de "vous" suivis du verbe non conjugué. C'est pas mal de maladresse simple à corriger en prenant plus de temps sur ta relecture ^^



Avis général et verdict

Ainsi j'en arrive au verdict ! Le souci étant principalement la conjugaison et la ponctuation et non la forme, je te valide Jounin rang B de Suna ! Félicitation et bon jeu à toi ! ^^



Correction par Fubuki Shizuka


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.