:: Votre Personnage :: Missions Spéciales :: Missions des Indépendants Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Demandes de missions et Rapports de YAMANAKA Ao

avatar
Yamanaka Ao
Indépendant
Messages : 56
Date d'inscription : 25/08/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: A
Ryos: 275
Expérience:
260/2000  (260/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
Je déambule dans les rues achalandées d'un village voisin au territoire de mon clan. Je venais en visite, pour pouvoir entretenir de bons rapports avec le peuple de l'endroit, sachant que mon clan comptait s'étendre éventuellement et ainsi, se retrouver à marchander avec ces gens. En toute franchise, j'ai eu vent qu'un établissement avait des problèmes de nuisibles à cause d'évènements locaux, et j'ai décidé de me proposer de régler le problème.

... Et en même temps profiter des sources chaudes car rappelons-le, je suis une magnifique princesse.

Pour un ninja comme moi, cette mission ne devrait pas trop poser de problèmes; éloigner des indésirables, c'est parfaitement dans mes cordes. De ce que j'observe en parcourant les rues jusqu'à l'auberge, le festival est pratiquement terminé, au vu de la petite quantité de ce qui me semble être des touristes. Signe que beaucoup sont déjà partis. Il semble aussi que mon style détonne en comparant aux autres passants; mon yukata hautement coloré ne m'aide pas particulièrement à me fondre dans le décor.

J'arrive à l'auberge; un bel établissement, très chic et traditionnel. Je peux bien imaginer des aristocrates ou des actionnaires y passer quelques jours. En entrant, je me dirige vers l'une des hôtesses, l'abordant avec un léger salut de la tête. Souriant, je lui explique la raison de ma venue. «Bonjour. J'ai été informé que votre établissement est dans une situation un peu déplaisante causée par des clients un peu trop énervés. J'aimerais voir monsieur Ginji Kahei, s'il n'est pas occupé. Je m'appelle Ao Yamanaka.»

Mission demandée:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 334
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Visiblement, l'hôtesse reconnu le nom du clan shinobi hantant les ombres la région.
Elle s'inclina nerveusement devant Ao et lui indiqua une table à l'écart où s'installer pendant qu'elle allait chercher son patron avec une hâte à la limite de la bienséance.

Se dernier arriva d'un pas bien plus posé que sa jeune servante.
Il s'agissait d'un tout petit homme, assez âgé mais bien portant. Il portait un yukata presque aussi flamboyant que celui d'Ao, superbement coupé et dénotant la richesse et le succès de son établissement.
"Mais vous êtes p-ar-fait !" s'exclama-t-il en découvrant le Yamanaka établé. "J'avais si peur que seule une brute épaisse ou un être enténébrée suant la violence contenu réponde à mes discrètes sollicitation !"

D'un claquement de doigts, il ordonna aux (splendides) hôtesses de servir quelques rafraîchissements.
On dressa aussi un paravent richement orné pour donner un peu plus d'intimité à leur conversation.
"Merci d'avoir répondu si promptement à notre appel." commença-t-il d'un ton policé. "Comme vous pouvez le constater, c'est ici un établissement honorable. Pour être parfaitement honnête, j'aurais préféré ne pas devoir avoir recours aux services des gens de l'ombre... Mais comme vous le savez certainement déjà, il se tient en ce moment une grande foire commerciale en ville. Bien évidement, c'est du pain bénit pour le commerce ! Mais à condition que la clientèle se tienne tranquille..."

Il soupira et bu un peu de thé avant de poursuivre.
"Je dois vous informer que mon honorable clientèle est autorisé à pratiquer ici quelques gens d'argents et des paris. Nous sommes connus pour ça et notre professionnalisme. Cependant, entre l'alcool et parfois des pertes de contrat et autre frustration qui animent marchands et nobles en visite à la foire, il y a eut des... débordements. Et cela risque de nuire à ma réputation et à celle de mon établissement. J'ai bien monsieur Gen, le fils du forgeron qui est un ami et que j'ai pris sous  mon aile, mais... Sa stature impressionnante est essentiellement décorative. Si jusqu'ici, cela suffisait à dissuader les manants, il est désormais débordé. Et, avouons-le, il n'est pas la katana le plus affûté de la ville... J'aimerais donc que vous vous chargiez de la sécurité de mon établissement le temps de la foire. Rien de bien compliqué : prévenir les rixes, repérer et escorter dehors les tricheurs ou les soûlards, veillez à ce qu’on n’embête pas trop les filles, tout ça... Et si possible avec tact."


Parchemin de mission:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yamanaka Ao
Indépendant
Messages : 56
Date d'inscription : 25/08/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: A
Ryos: 275
Expérience:
260/2000  (260/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
Mission complétée:
 

Après une bonne douzaine de jours à parcourir les territoires au nord-est des terres Yamanaka, je finis pas mettre les pieds où je le voulais. Plusieurs ouï-dires font porte-à-porte dans le coin des sources chaudes, vous savez? Des dirigeants zélés, des poissons qui disparaissent, des endroits hantés... On a vent de beaucoup de choses. Comme c'est moi qui se charge en majorité de venir en aide au peuple de la colline verdoyante, je suis l'un de ceux qui en entendent le plus, forcément.

Je tombe dans un village en montagnes, là où il y aurait, dit-on, un temple vieux comme le monde et rempli de trésors; comme les affaires du clan traînent un peu de la patte, j'ai moi-même pris congé pour me déplacer. Puis dénicher deux ou trois babioles intéressantes, ça peut être envisageable. En passant le début de ma soirée à travers les petites boutiques pour touristes aux articles hors de prix à l'image de divinités ancestrales géniales, gentilles et bienveillantes (et qui ne mettront pas de pain sur ma table, soyons honnête), j'entends des confirmations de l'existence du temple. Aussi, il semble qu'il soit pris d'assaut par des renégats.

En me faisant guider par les habitants qui croisaient mon chemin, je finis par arriver devant le bâtiment de la milice locale. En entrant, j'accoste l'un des gardiens, demandant s'il était possible d'aborder le chef du village, moyennant qu'il soit ici ou qu'il puisse rejoindre ces quartiers.

«Bonsoir! Je venais ici pour demander des renseignements quant au temple découvert il y a quelques semaines. J'ai entendu dire qu'il y aurait des voleurs qui le gardent comme lieu de rassemblement. Je voulais aussi apporter mon aide; serait-il possible de parler au chef de votre village? »
À la volée, je finis par me présenter, et mentionner que j'aimerais avoir une partie des forces de garde avec moi pour appréhender quiconque serait sur les lieux.


Mission demandée:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 334
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
L'apparence du Yamanaka fit tourner quelques tête dans ce petit village rustre des Montagnes Sacrée de Funaka, mais chose étonnante il ne reçut nul quolibet ou moquerie, juste des hochements de tête polis et un regard fuyant.
L'endroit était aussi plus riche qu'il n'y paraissait, il y avait visiblement de mines de métaux précieux non-loin ainsi qu'un commerce du bois plutôt florissant. Et les pèlerins, bien entendus.
Mais c'était tout de même plutôt frustre, voire rustique pour un habituée de la luxuriante Côte des Sources Chaudes. Les souvenirs qu'Ao dégota étaient surtout des idoles sculptées à l'aspect sévère.

Le visiteur shinobi gagna la bâtisse adossée au temple principal du village, qui visiblement prônait l'austérité.
Visiblement, la religion avait ici de l'importance : les gardes s'avérèrent être de musculeux bonzes portant de lourd bâton.
Le Yamanaka apprit bien vite qu'en plus de l'ascétisme, les coutumes de la ville imposait de ne pas faire couler le sang.
Voilà qui était un problème.

Le ninja aux cheveux bleus fut donc cérémonieusement introduit auprès du chef du village, Akeru Gakuun qui était aussi le chef des moines locaux. C'était un homme âgée, sec et à la peau tannée comme du vieux cuir.
Après milles simagrées, il prit enfin la parole. Sa voix était étonnamment douce et claire pour un homme de son âge et il s'exprimait de façon fort cultivée pour un bonze retiré du monde dans un petit village perdu au milieu des montagnes.

"Votre présence est une bénédiction des Kami, jeune... homme." commença le vieillard d'un ton respectueux. "Pardonnez mon outrecuidance, mais en plus de votre volonté d'apporter votre aide, je sens en vous la manifestation du Chi. Vous n'êtes visiblement ni moine, ni samouraï, vous êtes donc un homme de l'ombre."
Il soupira et égraina quelques perles en bois de son chapelet, réfléchissant visiblement.
"Et il se trouve que nous avons en effet un problème que vous pourrez résoudre, jeune envoyé de Jashin." continua-t-il après avoir longuement pesé le pour et le contre. "Comme les rumeurs qui sont venues à vos oreilles l'affirme, un hardi et pieux aventurier à finalement retrouvé le temple où aurait étudié le fondateur de notre ordre avant de partir courir le monde pour porter la sainte parole. Nous, ses disciples l'avons longuement cherché et nous sommes installés ici, pour nous rapprocher de l'origine de sa foi. Et enfin, nous touchions au but, nous allions pouvoir découvrir là où avait étudié notre maître ! Qui sait quels anciens écrits nous attendaient là-bas !"

Il soupira longuement avant d'aborder le nœud du problème.
"Hélas, le temple a été envahit par une bande de malandrins, qui fuyait le courroux de quelques seigneurs étrangers suite à leurs larcins. Vulgaires et violents, ils n'ont rien voulu entendre et se terrent dans ces ruines bénit, les souillant de leur présence et s'en servant comme base pour terroriser la région. Nous pouvons les repousser hors du village, mais notre ordre s'interdit de faire couler le sang et de tuer... Impossible donc pour nous de les chasser par la violence..."

Ses yeux étincelèrent et un mince sourire déchira son visage fripé.
"Jusqu'à votre arrivée. Vous êtes la réponse des Kami que nous attendions : vous avez déjà choisit la voie de la violence et du mal, mais ainsi va le monde. Nos enseignements disent que la violence engendre la violence et que la mort appelle la mort. J'aimerais que vous alliez rappelez ce principe à ces barbares. Définitivement. Libérez le temple et chassez ces bandits ! Si nous ne pouvons rien pour votre âme, soyez sûr que nous vous récompenserons dignement."


Parchemin de mission:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Votre Personnage :: Missions Spéciales :: Missions des Indépendants-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.