:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Temple Uzumaki Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mystères & sculptures [Pv Akai]

avatar
Uzumaki Haruka
Uzushio no Jonin
Messages : 350
Date d'inscription : 24/12/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Perle d'Uzushio - Jounin Rang B
Ryos: 152
Expérience:
1533/1200  (1533/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Quelques jours auparavant, j'avais reçu une convocation de la part du Senkage et, une fois sur place, j'avais pu constater la présence d'Ao-jiji. Ils avaient été rapides et efficaces, m'expliquant que deux statuettes étranges, liées l'une à l'autre, reposaient au sein du Temple Uzumaki et qu'ils auraient aimé avoir mon avis sur celles-ci. Un nouveau point de vue était le bienvenu... Mon aîné, qui était un spécialiste du Fuinjutsu avait su décelé un sceau, mais celui-ci était bien trop complexe pour qu'il puisse décrypter quoi que ce soit... Cet homme était plus expérimenté que moi et avait sans doute quelques connaissances que je ne possédais pas en matière de sceaux, mais j'étais loin d'être inculte et mes capacités sensorielles pouvaient peut être me permettre de faire de nouvelles découvertes. L'affaire était secrète et moins il y avait de personnes au courant, mieux c'était, de tels objets risquant d'attirer bien des chasseurs de trésors. Néanmoins, je me permis de demander l'autorisation de mettre un Genin de mon équipe sur le coup, Akai... C'était lui aussi un maître du Fuinjutsu et ce, même s'il était encore inexpérimenté. J'avais confiance en lui et je me disais que son regard, étranger au clan Uzumaki, pourrait être un véritable soutien dans cette tâche d'analyse. La rigueur du clan Miyamoto, le sérieux naturel de ce shinobi et ses capacités personnelles en faisait le meilleur partenaire pour un tel travail. Le dirigeant d'Uzushio m'avait donné son autorisation et l'on m'avait détaillé toutes les découvertes qui avaient été faites, cela faisait beaucoup d'informations à enregistrer mais cela me faisait plaisir d'aider.

Après cette petite réunion, je me rendis à la demeure du Genin auquel je comptais demander de l'aide, puis, voyant qu'il n'était pas là, je fis passer un message sous la porte :
"Un travail important m'attends et je souhaiterais que tu m'apportes ton aide, rejoint moi au Temple Uzumaki, après demain, à midi.
Ta Sensei aux cheveux écarlates."

C'était la deuxième fois... Oui, la deuxième fois seulement que j'entrais dans le Temple Uzumaki, cet endroit était spécial pour moi. C'était comme un endroit sacré... Et, jusqu'à présent, je ne m'étais pas sentie de taille à y entrer... Ce n'était toujours pas le cas, mais je n'avais pas le choix, c'était pour le village que je faisais ça. J'entrais donc dans le bâtiment à l'architecture impressionnante et me rendis auprès des statuettes. Je demandai à les déplacer dans une salle spéciale, ce qui fut fait dans le plus court délai, puis j'invitai le gardien à attendre à l'entrée pour accueillir mon compagnon et le conduire là où je m'étais installée, lui faisant un compte rendu, par la même occasion, des découvertes déjà faites. En l'attendant, je commençais à observer avec attention la statuette émeraude, laissant pour le moment de côté celle couleur ruby.

Informations déjà connues:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Miyamoto Akai
Uzushio no Genin
Messages : 132
Date d'inscription : 01/06/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 142
Expérience:
564/500  (564/500)
Voir le profil de l'utilisateur

Mystères & Sculptures (ft Haruka)


Come back home ! Il fait chaud, mais je cours pour rentrer chez moi ! Taikuo-sensei m'attend pour la suite du cours, mais j'ai oublié mon katana ici, et faut que je le retrouve ! Dans la cuisinie ? Non, il n'y est pas, c'est assez logique. Voyons voir dans ma chambre, rien, hormis quelques affaires mal rangées ! Dans le salon ? Rien... Bon sang, mais il est où ce satané Katana ?! De retour face à la porte de la maison, je l'aperçois à côté d'elle. Ah mince, c'est vrai que je l'avais posé là il y a quelques jours. Je me penche pour le prendre et vois alors un petit papier sur le sol.

"Un travail important m'attends et je souhaiterais que tu m'apportes ton aide, rejoint moi au Temple Uzumaki, après demain, à midi.
Ta Sensei aux cheveux écarlates."


Tiens, Haruka-sensei avait besoin de moi ? Après-demain ? Soit, j'y irais, mais d'abord, il faut que je rejoigne Taikuo-sensei ! Allez hop ! Le sabre à la ceinture, je me dirige vers la partie du domaine Miyamoto dédiée à l'entraînement du sabre. Je sens déjà les cinquantaines de pompe que je vais devoir faire et souffre déjà...

Une fois arrivé, je baisse la tête et m'excuse auprès de mon sensei de la caste du Boeuf. Comme punition pour avoir oublié mon principal outil de travail dans sa discipline, le Kenjutsu, il décide de me donner un exercice à faire 100 fois. Il faut que j'abatte ma lame en diagonale 100 fois... Abattre sa lame en diagonale 100 fois ?! C'est parfait pour se détruire les bras ça. Bon, je me mets au boulot, et peu à peu mon esprit dérive vers la demande de ma sensei "officielle". Elle veut me voir au temple Uzumaki, endroit où je ne suis jamais allé. J'ai assez peur d'y mettre les pieds, des rumeurs circulent comme quoi ceux qui y pénètrent en ne faisant pas partie du célèbre clan manieur de parchemins y disparaissent. Même si ce n'est qu'une rumeur, je préfère être prudent. Plongé dans mes pensées, je me prends soudainement un coup dans la nuque, qui me fait trébucher et me fait plonger ma lame dans le sol. Dans la confusion, je tombe à terre. Mon sensei me crie alors que l'art de la lame est un art important, qui demande de la concentration, et bla bla bla... Il me tanne avec ses sermons, je suis déjà assez sympa de venir à ses cours ! Je me relève alors et il me demande une nouvelle consigne : il faut à présent que j'imprègne ma lame de mon chakra tout en tirant mon katana de telle sorte que j'envoie mon chakra en abattant l'arme. Je vois, encore un nouvel exercice... Bon cela avait le mérite au moins de pouvoir me servir. En plus, ça a pas l'air très compliqué ! Bon, je me tente alors à la technique. Une fois, deux fois, trois fois, dix fois... Toujours rien, hormis une perte de chakra assez conséquente... Ce n'est qu'au bout d'une vingtaine de tentative que je réussis à lancer une lame de chakra ! Enfin ! Je sens alors une fatigue énorme, et tombe au sol ! Soudain, le noir total.

Je me réveille alors le soir, chez moi, Papa assis à côté, souriant.

- Et ben dis donc fiston, tu es comme ton père ! Moi aussi j'ai déjà eu un cours de Taikuo-san, et j'ai aussi subi ses fameuses punitions, haha ! Reposes-toi bien, le maître lame des Miyamoto pourra bien attendre demain pour ton cours !

Je me rendors alors immédiatement, encore épuisé.

Technique désirée:
 

***

Deux jours sont passés et le rendez-vous avez ma sensei approche. Je m'habille, ne prend aucune arme pour l'occasion hormis des parchemins, étant donné que le temple Uzumaki est un endroit sacré, et me rend au lieu-dit, traversant le domaine Miyamoto et le village jusqu'au lieu de culte. Une fois là-bas, un gardien m'accueille, semble me reconnaître et me dit :

- Bonjour ! Votre senseï vous attend, suivez-moi.

Pendant qu'il me fait traverser le sanctuaire, il m'explique le pourquoi du comment ma sensei m'a convier ici :

- Voyez-vous, Akai-san, Aoshi-san, un membre du clan Uzumaki, a découvert des choses étranges il y a quelques temps dans des statuettes en ces lieux. Il se trouve que, observées dans un certain angle, elles contiennent neufs cavités, dont une remplie par une pierre précieuse. Il semblerait qu'un Fuinjutsu assez complexe lie ces deux statuettes. Vous et votre professeure avez été envoyé ici pour tenter de les examiner d'un point de vue différent.

Je vois... Je me demande bien en quoi ces statuettes sont si importantes pour le village. Le garde du temple s'arrête donc face à une porte, me salue et retourne à l'extérieur, j'entre silencieusement et découvre alors Haruka-sensei, de dos, affairée à examiner une des statuettes.

Je la salue donc :

- Oï Haruka-sensei ! Comment allez-vous ? Le gardien m'a expliqué pourquoi nous sommes là, que faut-il faire ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Uzumaki Haruka
Uzushio no Jonin
Messages : 350
Date d'inscription : 24/12/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Perle d'Uzushio - Jounin Rang B
Ryos: 152
Expérience:
1533/1200  (1533/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
- Oï Haruka-sensei ! Comment allez-vous ? Le gardien m'a expliqué pourquoi nous sommes là, que faut-il faire ?

- Salut, Akai, je suis en pleine forme et toi ? J'espère que tu es fin prêt à te mettre au travail et que tu n'as rien de prévu, je pense qu'une longue journée nous attend. Si tu le veux bien, tu pourrais étudier cette statuette couleur ruby.

Je reposais mes yeux sur l'autre, celle émeraude, que je tenais entre mes mains... Je la touchais, essayant de vérifier s'il n'y avait pas un mécanisme caché et je l'observais sous tous les angles possibles afin de vérifier les informations que l'on m'avait donnée. Il fallait d'abord que j'observe les phénomènes connus pour vérifier qu'Aoshi n'était pas passé à côté d'un détail, d'autant plus qu'il avait, seul, étudié les deux statuettes, ce qui avait du le fatiguer assez vite, réduisant son efficacité et son taux de concentration. Je n'étais pas froide avec le Miyamoto, mais je n'étais pas chaleureuse pour autant, j'étais très professionnelle, beaucoup plus que j'avais pu l'être auparavant. Je comprenais l'enjeu de cette étude, d'autant plus si c'était lié aux Bijuus comme le pensais l'Uzumaki ayant enquêté avant nous, et je comptais donner tout ce que j'avais pour apporter, n'était-ce que d'infimes informations supplémentaires.  

- Tu n'oublieras pas de confirmer ou contester ce qui a été dit sur ces statuettes si tu vois une erreur ou que tout est bon. Et si tu trouves quelque chose, n'hésite pas à me le signaler, évidemment, l'inverse est aussi valable.

Sur ces mots, toujours aussi sérieux, je repris mon inspection... Bientôt, le gardien qui nous avait abandonné après l'arrivée de mon partenaire, revint auprès de nous, déposant divers parchemins anciens entre mon camarade et moi-même. Ces documents allaient nous permettre de comparer les sceaux des statuettes -si sceaux il y avait- avec ceux de ces parchemins et ainsi, espérer comprendre l'utilité de ces sculptures. Je laissais cependant le soin à Akai de faire ceci, désirant tenter une toute nouvelle approche en usant de mes capacités sensorielles pour tenter de détecter du chakra et de l'analyser grâce à la technique Ôra no Bunseki que Mitsuko m'avait apprise il y avait quelques temps déjà...

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Miyamoto Akai
Uzushio no Genin
Messages : 132
Date d'inscription : 01/06/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 142
Expérience:
564/500  (564/500)
Voir le profil de l'utilisateur

Mystères & Sculptures (ft Haruka)


- Salut, Akai, je suis en pleine forme et toi ? J'espère que tu es fin prêt à te mettre au travail et que tu n'as rien de prévu, je pense qu'une longue journée nous attend. Si tu le veux bien, tu pourrais étudier cette statuette couleur ruby.

- Je vais très bien, merci ! Je suis prêt, et je m'y mets tout de suite, mais en fait, pourquoi ces statuettes sont tellement importantes pour le village ?

Je m'attelle en même temps à l'étude de cette étrange statuette aux couleurs enflammées. C'est une petite statue, aussi grand qu'un nouveau-né de bonne taille. Elle est taillé d'une façon précise, rien n'est laissé au hasard, tout n'est que art, et à la perfection. Je tourne alors délicatement la relique, et observe ses fameuses cavités. En effet, il y avait bien une cavité remplie par une pierre précieuse.

- Tu n'oublieras pas de confirmer ou contester ce qui a été dit sur ces statuettes si tu vois une erreur ou que tout est bon. Et si tu trouves quelque chose, n'hésite pas à me le signaler, évidemment, l'inverse est aussi valable.

- D'accord Senseï ! Je vous avertis dès que je vois quelque chose de nouveau !

Je décide alors à mettre la statuette à la lumière et remarque qu'en effet, sous une source lumineuse, on voit clairement les différentes cavités. Je tente alors de tâtonner un peu partout, peut-être il va y avoir un truc qui va se déclencher, et nous offrir un joli parchemin d'instructions qui nous explique tout. Ce serait tellement bien, haha ! Mais j'ai beau toucher un peu partout, rien ne se passe. C'est obligé que ce ne soit pas aussi simple, sinon ce serait pas drôle. Quand je pense que c'est Aoshi-san qui avait ramené ces statuettes, j'ai des frissons dans le dos, en repensant à la mission que nous avions fait un an plus tôt. Dire qu'il rigolait de quelqu'un que je venais de tuer, c'est glauque...

Après quelques minutes, le gardien du temple revient et nous amène des parchemins, surement en rapport avec les talismans. L'Uzumaki me demande de comparer les informations inscrits dessus avec nos objets d'étude. Pendant ce temps-là, elle se met à scruter de façon étrange les statuettes, peut-être a-t-elle une idée et elle y réfléchit intensément. Bon, voyons voir ce qui est écrit sur ces rouleaux. Alors... Formation du Fuinjutsu...

"Les fuinjutsu sont des sceaux qui se sont complexifiées dans le fond au fur et à mesure des années, tout en devenant plus simple à utiliser. Au départ, ils n'étaient qu'une multitude de sceaux représentant chacun un signe, et ces sceaux mis bout-à-bout formaient un sceau final, alors qu'il nous faut aujourd'hui qu'un seul sceau représentant plusieurs symboles imbriqués pour faire cela. Les signes à la base étaient primitifs, indiquant une tâche simple, comme monter, descendre, ou un animal, comme le lièvre, le renard..."

Tiens, j'avais entendu parler aussi qu'il y a encore plus longtemps, une poignée d'hommes vertueux, des sages parmi les sages, avaient réussi à faire des sceaux encore plus complexes que ce que l'on connait à l'heure actuelle, mais que ce savoir a disparu depuis les temps anciens. À regarder la statuette de plus près, je remarque en effet des sceaux de Fuinjutsu, très complexe, d'un niveau que je n'avais jamais vu auparavant, ne ressemblant à rien de connu. Ces statuettes seraient donc si vieilles que ça ?

Voyons voir ce qu'il y a d'autres sur ces parchemins...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 401
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mystères & sculptures

Miyamoto Akrillo, le Dragon d'Uzushio avait découvert lors de ses périples (enfin, tels qui le décrivait, certains esprit chagrin pouvaient émettre des doutes) deux étranges statuettes.
Suite à une intuition, il les avait d'abord confiés au vieux sage Uzumaki Ao pour examen.
Il n'avait pas fallut longtemps pour que le puissant shinobi reconnaissent les traces de son domaine de prédilection : le Fuinjutsu.
Mais hélas, le devoir avait appelé ailleurs le sage et ces ses disciples qui furent chargés de poursuivre les examens, aidé par (trop) d'antiques parchemins que l'Uzumaki était allé extirper des archives du clan.

En effet, les calligraphies finement dessinés, quasiment invisible à l'œil nu, qui décoraient les statuettes semblait être un sceau de Fuinjutsu d'une effroyable complexité. Certains caractères semblaient se continuer d'une sculpture à l'autre.
Pour Ao, nul doute : bien que (finement et splendidement) taillés dans des matériaux différents, les effigies bouddhiques faisaient partis d'un seul et même ensemble.
Ce qui faisait en plus frissonner de plaisir tous les vieux Uzumaki, c'était que certains caractères qu'il avait identifié dans l'enchevêtrement complexe et hautement stylisé des calligraphies étaient vieux. Le sage barbu n'en avait trouvé trace que dans les plus antiques parchemins du clan.
Et pourtant, les Uzumaki étaient sensé être les meilleurs et plus ancien utilisateurs de l'art des Sceau !

Mais c'était désormais à Haruka et Akai de prendre la relève et d'essayer de percer le mystère de ces statuettes.
Déjà, la jônin nota comme son ainée une incohérence : vu la finesse des gravures, leur liaison évidente à l'art du Fuinjutsu, la finesse de la sculpture et surtout son antiquité... Il était peu probable qu'un banal artisan soit à l'origine de ces énigmatiques splendeurs.
Quant à leur prix, même sans percer le mystère, il serait effroyablement élevé. Car après examen, les bouddhas sculpté étaient bel et bien en émeraude et en rubis !
Peut être était-ce cette valeur pécuniaire qui expliquerait la légende sur la statuette de rubis : elle n'avait pas été trouvé dans un temple tranquille, mais chez des bandits et des marchands. Bien nombreux seraient ceux qui aimeraient s'emparer d'un objet aussi couteux. La convoitise avait peut être suscité de sanglante vendetta et vol, forgeant la légende de l'objet...

Mais ce n'était pas tout : la jônin aux cheveux de feu découvrit qu'il ne s'agissait pas des pierres précieuses "normale".
C'est comme si on les avait lentement infusé de chakra, selon un tracés d'une effroyable complexité qui suivait les lignes de calligraphies dissimulées à leur surface.

Sa technique sensorielle lui permit de recopier les glyphes qu'elle voyait luire de chakra à l'intérieur même des statuettes. Visiblement, une bonne parties des symboles étaient soit inutiles, soit des leurres, soit non-alimenté par le chakra.
Et comment du chakra restait encore dans l'objet ? C'était fort mystérieux.

En tout cas, la jônin pu bien vite découvrir une autre étonnante propriété des ces antiquités.
Elle ne pouvait pas les briser. Une partie des sceaux semblait être dédié à maintenir l'intégrité physique des statuettes. Contre... Et bien à peu près tout. Il faudrait sans doute une technique de très haut rang et infligeant des dégâts énormes pour détruire une des statuettes. Quelqu'un voulait vraiment qu'elles traversent les siècles !

La Première Perle ne trouva par contre aucun mécanisme ou autre dans les statues. Pas de cache secrète ou d'alcôve dissimulée.
Akai le confirma. Le jeune homme était du même avis que maître Ao : le fuinjutsu  savamment inséré dans ces statuettes était complexe et très ancien.
Ils se plongèrent ensemble dans les notes d'Ao et dans les parchemins antiques du clan Uzumaki. Les nouveaux glyphes découverts par Haruka grâce à ces sens mystiques leur ouvraient de nouvelles portes.

Après quelques heures, ce fut l'exaltation : Akai s'aperçut que sous un certain angle, certains traits parcourus par le chakra ressemblaient au caractère 火, le symbole du feu fortement stylisé.
La statuette de rubis avait donc (peut être) un rapport avec le feu ? Cela cadrerait avec sa couleur en tout cas. Et les passions ardente qu'elle était sensée déclencher chez ses possesseurs (même si les deux ninjas n'avaient rien ressentit de tel).

Mais l'excitation finie par retomber. Après des heures durant, les deux spécialistes en Fuinjutsu durent s'avouer vaincus : ils n'en apprirent pas plus.
La statuette d'émeraude restait hermétique à leurs investigations. Vu la présence du symbole du Feu sur sa jumelle écarlate, les shinobi d'Uzushio avaient cherchait s'il existait un autre symbole élémentaire sur le bouddha d'émeraude. Mais rien.

Du coup, Akai se replongea dans la paperasse. Tout comme pour Ao et Haruka, il lui semblait que chaque statuette faisait parti d'un ensemble plus grand, tissant un Fuinjutsu fort complexe. Il existait de nombreuses techniques de l'Art des Sceaux employant plusieurs parchemins ou symboles qui se combinaient.
Ils devaient donc découvrir d'autre de ses statuettes pour percer le mystère : il n'en avait juste pas assez pour déduire quoique ce soit.

Du coup, suivant son intuition (ou celle de ses ancêtres qui lui murmurait à l'esprit), le jeune Miyamoto épluchait à présent les comptes rendus du clan Uzumaki, pour voir si on faisait référence à quelque œuvre lié à divers éléments.
Et son obstination paya.

La nuit était tombée quand il tomba sur le compte rendu de mission d'un vieux ninja du clan, Uzumaki Kazunobu.
La vénérable était un expert en Fuinjustu et avait été convié à réaliser des sceaux de Fuinjustu pour protéger "Le Trésor du Ciel" d'un monastère perdu dans la région des Montagnes de la Foudre.
Le vénérable Uzumaki, visiblement un homme expérimenté mais qui ne mâchait pas ses mots se plaignait de cet "Ordre guerriers et secrets, cette bande de fanatiques radins, qui ergotaient sur le paiement alors qu'il vénérait une statuette en or" et notait "mais qui irait escalader une montagne battus par les vents pour dérober une petite statuette, fussent-elle en or dans ce monastère loin de toute humanité et glacial".

Mais le plus important se trouvait à la fin de son compte rendus. Le spécialiste en Fuinjutsu partageait visiblement les dons d'Haruka et écrivait : "J'ai noté une interférence dans mon travail : apparemment un idiot à graver notamment le symbole de la Foudre sur leur fichus Trésor du Ciel ou la boite votive qui le renferme... Génial, il me faut tout recommencer pour atteindre un équilibre parfait et ces fanatiques de Gardien du Tonnerre n'ont pas voulu me laisser examiner leur babiole ! Comme qui je serais impur ! Ça mendie de l'aide pour protéger leur trésor mais ça ne connait pas la politesse !"

Ils avaient une piste : il existerait donc un bouddha en or, peut être gravé du caractère de la Foudre dans un monastère des Montagne de la Foudre. Peut être y était-il encore. Et peut être qu'il faisait partis de l'ensemble découvert par Akrillo...

HRP:
 

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Uzumaki Haruka
Uzushio no Jonin
Messages : 350
Date d'inscription : 24/12/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Perle d'Uzushio - Jounin Rang B
Ryos: 152
Expérience:
1533/1200  (1533/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Il n'y avait aucune chance pour qu'un simple artisan ait fait quelque chose de semblable, les Uzumaki l'auraient su si un pareil monstre en Fuinjutsu existait, à cette époque. Certains symboles, gravés, étaient dissimulés et imprégnés de chakra... Les autres calligraphies servaient-elles de leurre ? Je recopiais les glyphes sur un bout de parchemins, afin de pouvoir les étudier un peu plus tard et m'arrêter un jour, si je croisais par hasard un objet en contenant des similaires. D'ailleurs, je trouvais bien étrange que du chakra ait subsisté dans cet objet. Le chakra insufflé dans les parchemins de stockage se dissipait et il fallait de nouveau imprégner l'objet pour pouvoir l'utiliser. Puis, je tentai de m'attaquer à la statuette que j'étudiais, remarquant que celle-ci était protégée par certains sceaux, au moins, il n'y avait pas grand chose à craindre concernant leur destruction.
Akai, quant à lui, avait découvert que le symbole du feu (火) apparaissait à différents endroits sur sa statuette. Une nouvelle découverte ! Est-ce que cela signifiait que cet objet était lié au Katon ? Au Pays du Feu peut-être ? Je n'en avais pas la moindre idée pour le moment, mais cela nous ouvrait un certain nombre de possibilités, nous avions de nouvelles pistes à creuser. Notre dur labeur avait payé.

- Félicitation pour ta trouvaille, Akai !

Tandis que je cherchais un symbole similaire à celui du feu sur la statuette émeraude, mon camarade épluchait les comptes rendus de mon clan... Et, BINGO ! Nous avions sans doute trouvé la localisation d'un autre statuette comme celle-ci, une statuette en or appelée "Trésor du Ciel" avec le symbole de la foudre gravé dessus, située dans un monastère des Montagnes de la Foudre. Malheureusement, les religieux, d'après ces écrits, n'étaient pas très aimables et refusaient que l'on approche leur bien. Mais, il fallait tenter de les approcher et de récupérer cet objet afin de faire avancer nos recherches pour lesquelles nous avions besoin d'avoir quelques statuettes supplémentaires. Enfin, avant cela, nous devions nous rendre auprès du Senkage pour lui faire un compte-rendu des informations obtenues et en espérant obtenir une autorisation -ou plutôt une mission officielle- avant de nous rendre dans le monastère.

- Je pense que c'est bon pour aujourd'hui, tu as très bien travaillé. Tu devrais aller te reposer, moi, je vais me rendre auprès de Tsuri Meyo.

Sur ces mots, j'entrepris le rangement des statuettes et des parchemins, ne souhaitant pas perdre la moindre information ou laisser un objet extrêmement précieux à portée du premier venu. Puis, je pris le chemin du bureau du dirigeant d'Uzushio, heureuse d'avoir pu être utile et d'avoir passé un moment de recherche avec l'un de mes Genin, qui a porté ses fruits. J'étais d'ailleurs fière de mon choix qui avait été de l'amener avec moi puisqu'il s'était montré très utile très utile, faisant des trouvailles assez impressionnantes et me démontrant, encore une fois, son sérieux et sa volonté d'évoluer, de s'élever.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Tourbillon - Uzu no Kuni :: Uzushiogakure :: Temple Uzumaki-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.