:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Konohagakure :: Domaines des Clans :: Domaine Aburame Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ça me démange... [entrainement solo]

Aburame Hako
Aburame Hako
Konoha no Genin
Messages : 265
Date d'inscription : 15/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 903
Expérience:
Ça me démange... [entrainement solo] Left_bar_bleue1411/500Ça me démange... [entrainement solo] Empty_bar_bleue  (1411/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Ça me démange...

La boule de feu jaillit à une vitesse inattendue, incinérant Hako.
Enfin, le clone d'insectes d'Hako, qui eut tout juste le temps de pousser inélégamment sa maitresse hors du chemin du projectile ignée...
La kunoichi vert-pomme fit un roulé-boulé en arrière, avant de vivement se redresser pour se remettre en garde.
Trop tard, son adversaire fondait déjà sur elle, lui expédiant un puissant coup de poings dans les côtes, l'expédiant à terre à nouveau. Il reprit alors son apparence véritable, de femme d'âge mur à un chien gigantesque qui s'assit sur la petite Aburame, mettant ainsi fin au combat. Yama aboya, d’un ton que l’on aurait qualifié de moqueur s’il avait été humain et non un monstrueux canidé de l’ex-Inuzuka de mère d’Hako.

"Tu triches, z'êtes deux contre une !" pesta le lutin vert de Konoha en s'extrayant sans grâce de sous le chien titanesque de sa mère.
"Tu étais quatre y'a pas cinq minute..." contra posément Aburame Kagome, l’air quand même satisfaite d’elle-même, un trait commun à son bouillant rejeton.
"Pff, c'est des clones, c'est pas pareil ! Ils ne réagissent pas aussi promptement et indépendamment que Yama... Comme quand il m'a chargé pour faire écran à la préparation de ton Katon... D'ailleurs, c'est pas juste ça ! On avait dit pas de ninjutsu !"
"Comme si un ennemi allait respecter les règles, ma fille..." ricana l'ex-Inuzuka. "Tu ne t'es pas mal débrouillée, mais je commence à connaître tous tes tours de cochon. Va falloir faire mieux que ça pour me surprendre et me surpasser !"

La mère d'Hako éclata d'un rire joyeux d'une supériorité à peine non-feinte. On voyait bien de qui la petite Aburame tenait...
Bon, c'était aussi une tactique psychologique, pour enrager la kunoichi vert-pomme à l'ego siiii sensible. Mais au grand plaisir de sa mère qui eut alors un sourire attendris, cette dernière ne tomba pas dans le panneau et alla (bouder dans son coin) rassembler les kikaichuu de son essaim puis piocher quelques boulettes de riz dans une boite à bentô sagement posée près des arbres.

Kagome la rejoignit, les deux kunoichi faisant une pause dans leur entrainement. Elle coula un regard plein de fierté parentale sur sa fille qui dévorait les victuailles avec son enthousiasme habituel. Elle avait sans doute déjà oublié sa défaite et devait planifier quelque vilénie dont elle avait le secret pour la suite…
L'ex-Inuzuka avait beau plastronner mais malgré ses années d'expérience (un poil rouillées, certes), elle devait de plus en plus souvent sortir des combos et tactiques bien viles pour affronter sérieusement sa fille... Bon sang, elle avait même dû utiliser son ninjutsu Katon qui était une véritable terreur pour les kikaichuu!

Cela ne faisait aucun doute que d'ici quelques-années (mois aurait dit la petite vantarde), Hako la dépasserait. C'était à la fois admirable et troublant.
Et regardez-là ! Elle avait déjà récupéré et commençait à sautiller de partout, réfléchissant tout haut sur des tactiques à employer pour la suite (un piège, évidement, encore qu'avec Hako, allez savoir...) et enchainant quelques kata pour s’échauffer. Comme si elle pouvait se refroidir, ce bouillant petit monstre qui ne tenait pas en place !

Une odeur familière et un mouvement dans les arbres attira l'attention de la mère d'Hako, juste avant qu'un chuunin du clan Akimichi shunshin à coté d'eux, faisant sursauter Hako.
"Bonjour, Kagome-san. Je suis envoyé par la chenil de Konoha : nous avons une infestation de puces et tiques chez les chiens de chasse et pour l'instant, nos produits s'avèrent inefficaces et les genin de mon équipe ne savent pas quoi faire... Maître Hokage  a suggéré de vous consulter, car de part votre ascendance vous devez savoir gérer ce genre de chose et qu’apparemment il n'y a jamais de problème de ce genre avec Yama..."
La mère d'Hako eut un petit rictus mi-figue, mi-raisin, alors qu'Hako suivait la conversation d'un air vaguement intéressé (vraiment, il faudrait que quelqu'un lui apprenne à espionner plus discrètement... Il faudrait qu'elle en touche deux mots à son sensei). C’était amusant de voir que Chô se souvenait d’elle et de son chien quand il y avait un problème animalier. Non, c’était médire du bon gros géant : il connaissait réellement chacun des ninja du Village.

"C'est l'incroyable avantage d'avoir épousé un Aburame." plaisanta l'ex-Inuzuka. "On n'a plus jamais de problèmes de bestioles. Allons-voir mon mari, c'est lui le spécialiste. A nous deux on va sans doute vous trouver une solution à votre petit problème de parasites..."
"M'man ! Et l'entrainement ?" se récria Hako, boudeuse. Avec ses missions dans le Team 2, ce n'était pas tous les jours qu'elles pouvaient se battre ensemble sérieusement.
"Pas de caprice, ma fille !" rétorqua sa mère, lui ébouriffant les cheveux malgré son bonnet. "C'est l'histoire de quelques minutes... Enfin de quelques heures, si on écoute Hideaki discourir sur la mithridatisation et l'évolution des insectes. Je reviens, promis. Profites-en pour réfléchir à de nouvelles tactiques !"
"Peuh ! Mon répertoire est infini ou presque ! J'ai été un peu surprise, c'est tout ! Je te battrais sans faute tout à l'heure !"
"C'est ça mon cœur, c'est ça..."

Hako tira la langue à sa mère qui s'éloignait déjà en discutant avec le membre de son clan.
Bon, elle s'était bien vantée, mais comment battre Kagome et Yama ? Ils formaient un duo si soudé, agissant instinctivement ensembles... Et maintenant, voilà qu'en plus sa mère se permettait d'utiliser le Katon, une plaie pour les utilisateurs d'insectes comme elle.
Hummm...
Il faudrait qu'elle trouve un moyen de l'empêcher de faire ses mudra, tout en distrayant le chien géant... Taijutsu ? Non... Les techniques Inuzuka étaient trop efficaces pour ça.
Il lui fallait quelque-chose de rapide et de déstabilisant. Quelque-chose que sa mère n'aurait jamais vu et qu'elle ne pourrait pas anticiper... Et il lui fallait ça vite, avant que sa génitrice ne revienne lui coller des coups de Gatsûga dans la figure...
Serait-elle capable de trouver une idée ? Voire d'inventer et maitriser une nouvelle technique avant qu'elle n'ai réglée cette histoire de puces ?
Tiens, ça lui donnait une idée, ça...

Ce n'est qu'au bout de plusieurs heures que Kagome revint finalement. Identifier les parasites qui infectaient le cheptel et trouver une parade sans danger pour les chiens avait été plus long que prévu.
Mais sa fille comprendrait : elle aimait les animaux et savait que son devoir envers le clan passait avant tout (même si elle en était théoriquement sortis de part son mariage). Ainsi, petit à petit, elle finirait par se faire accepter par le Village. Qui sait, un jour elle pourrait peut être sortir sans escorte, voire réaliser des missions. Ça lui manquait un peu…

Curieusement, elle ne trouva pas Hako en train de bouder (ou pire, au milieu d'un cratère fumant, dans une clairière d'entrainement dévastée), mais assise en tailleur en train de méditer ou de réfléchir, moult parchemins renfermant des techniques Aburame ou des informations sur les insectes étalés autour d'elle.
"Désolée de l'attente, ma fille ! Prête pour un seconde round ? Au moins, tu dois t'être bien reposée..."
Hako bondit sur ses pieds, immédiatement en garde et avec un sourire de requin et des yeux pétillants.
Bon sang, elle connaissait ce rictus malicieux… Qu'est-ce que son excitée de gamine avait encore bien pu inventer ? Quelle idée farfelue avait bien pu germer dans son esprit tordu et hyperactif ?
D’instinct, Kagome examina la terre et les alentours, reniflant avec soin grâce à son odorat incroyable. Non, pas d’odeur de terre retournée, ni de poudre. Elle se souvenait encore d’une fois où Hako s’était levée aux aurores avant de clafir le terrain d’entrainement de bombe et parchemins explosifs soigneusement enterrés juste sous la surface…

L'entrainement, ou plutôt le combat, reprit de plus belle entre les deux Aburame (dont une par alliance), débutant par un échange violent de Taijutsu.
Hako voulait visiblement mettre la pression à sa mère et à Yama pour les empêcher de mettre en pratique leurs techniques d'hommes-bêtes ou d’utiliser le Katon.
Peine perdue, le duo ex-Inuzuka était trop roué pour se laisser distraire par la kunoichi vert-pomme et son Taijutsu encore trop balbutiant (même s’il s’améliorait un peu trop vite pour Kagome).
La kunoichi vert-pomme dû reculer, non sans essayer d'envoyer des kikaichuu sur ses deux adversaires.

Sans grand succès, d'ailleurs : la petite Aburame avait dû s’esquiver  tellement vite pour échapper à une mâchoire avide et pleine de dents qu'elle n'avait pu envoyer qu'une minuscule nuée sur sa mère.
Cette dernière les ignora donc, poussant son avantage. Les quelques insectes envoyés par sa fille n'étaient pas en nombre suffisant pour drainer son chakra de manière efficace.
Quelque-chose dérangeait cependant Kagome. Qu'avait donc voulu faire sa fille... Avait-elle un atout dans sa manche ? On verrait bien.
Elle allait s'accorder avec son partenaire canin pour tenter un Gatsûga afin de mettre fin promptement au combat, quand elle vit son double... se mettre à se gratter frénétiquement.

Quoi ?
Et soudain, des démangeaisons insupportables la submergèrent. Les insectes d'Hako ! Le peu qui l'avait atteint courrait maintenant sous ses vêtements, la chatouillant, la mordillant et la griffant de manière extrêmement désagréable. L'un d'eux s'introduisit dansa narine, un autre dans son oreille.
Par réflexe, elle lui asséna une claque avant de jurer bruyamment entre ses dents.
La sale petite peste !
Hako avait profité de l'ouverture fournit par sa distraction fourmillante pour asséner un terrible coup de boule au chien géant sous sa forme humaine, lui aussi infesté de parasites et trop occuper à se gratter pour esquiver complètement le puissant Heddo Batto.

Malgré cette première réussite, le combat fini par tourner en faveur de Kagome. Yama était trop robuste  et dans sa précipitation, Hako n'avait pas ajusté assez son coup pour l'assommer et le mettre totalement hors d'état de nuire.
Le duo d'ex-Inuzuka se reprit et réussirent à ignorer suffisamment les picotements et provocations des kikaichuu pour utiliser leurs techniques et vaincre la petite Aburame à nouveau.
Mais c'était passé drôlement près...

"Raaah ! J'y étais presque !" grogna Hako en se redressant. Elle ne croyait pas si bien dire, mais sa mère adopta une attitude nonchalante pour lui répondre. Il ne fallait pas trop flatter l'ego (déjà impressionnant) de sa pétulante progéniture.
"Ta technique était… amusante et un poil surprenante." admit-elle, un peu à contrecœur toutefois. "Cependant, passé la surprise initiale, elle n'est guère efficace. Un bon ninja sait faire abstraction de ce genre de distraction."
Hako grommela une réponse inaudible et sans doute peu polie, vaguement vexée.

"Mais le plan était plutôt bon, je dois l'avouer." poursuivit sa mère, adoucissant un peu sa critique. "Tu as presque faillit avoir Yama. Non que ça t'aurais sauvé, mais c'est un bon début... Sinon, je n’avais jamais vu cette technique Aburame. Ni chez ton père, ni chez les autres membres du clan avec qui j'ai combattu..."
"Oh, c'est normal, c'est un truc que j'ai plus ou moins improvisé." répondit benoitement alors son turbulent mais inventif rejeton, la clouant un instant sur place.
"Tu as inventé cette technique pour ce combat ?" demanda-t-elle de confirmer à sa genin de fille.
"Ouaip, à partir d'indices dans des  vieux parchemins Aburame... Mais c'est pas encore parfait. Il faut que je travaille ça... Le contrôle des kikaichu agents provocateurs demande plus d'attention que je pensais, pour cibler les endroits les plus dérangeant possibles. Ça m'a distraite de devoir leur donner des ordres précis.... Humm... Il faudrait voir si je peux en élever des spécifiques dans mon essaim. Avec des pattes plus crochus et des antennes touffus pour mieux chatouiller par exemple..."

Kagome resta un instant interloquée, avant d'ébouriffer tendrement à nouveau les cheveux d'Hako malgré son bonnet fantaisie.  Sa fille regorgeait décidément d'idées. Certes, elles étaient quand même parfois un peu troublantes… Mais comme sa fille, elle ne pouvait pas résister à un défi.
"Vas-y, complète ta technique. Le soleil ne se couche que dans quelques heures. J’aimerais bien voir jusqu’où tu vas pousser la pénibilité... Après tout, c’est ta spécialité !"
Hako lui répondit en riant, mais déjà avec un nouveau sourire avide de combat et d'action avant de se remettre au travail, déterminée et concentrée. Kagome sentit de la sueur froide couler le long de sa colonne vertébrale.
Elle n’aurait peut être pas dû l’encourager, en fait…


Technique acquise:
 

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Konohagakure :: Domaines des Clans :: Domaine Aburame-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.