anipassion.com
 :: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Murasakiiro no tori - Gurain Yuuko (Terminé)

avatar
Gurain Yuuko
Indépendant
Messages : 16
Date d'inscription : 27/05/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang B
Ryos: 50
Expérience:
27/1200  (27/1200)
Voir le profil de l'utilisateur

   

   
Matricule ninja
NOM : Gurain
   PRÉNOM : Yuuko
   GROUPE : Indépendant
   GRADE : Jounin / Chef de clan
   RANG : B / A
   SEXE :
   ÂGE : 21 ans
   SITUATION : Célibataire
   FAMILLE : Gurain Yahiko (Père, vivant); Gurain Hina (Mère, malade); Gurain Kaori (petite soeur, vivante).
   

   
Personnalité
QUALITÉS
Intègre
Calme
Discrète
Sociable
Intelligente
Modeste
Soigneuse
Respectueuse
Courageuse
DÉFAUTS
Naïve
Cynique
Influençable
Jeune
Avare
Idéaliste
Neutre
Solitaire
Méfiante
AIME
Son arc
La nature
Les traditions
La chasse
Les femmes
La neutralité
N'AIME PAS
Les médisants
Les comploteurs
Les fainéants
Les ordres
Les Anxieux
Les beaux parleurs
AUTRES
Guerrière dans l'âme
Complexée par rapport à son physique
Surdouée à l'arc
PHYSIQUE
TAILLE :
1m60
POIDS :
52kg
PEAU :
Blanche
CHEVEUX :
Pourpres
Courts
YEUX :
Violets
Grands et ronds
VISAGE :
Un visage fin et adolescent au point que les autres chefs de clans ne la prennent pas au sérieux comme chef de clan
CORPS :
Une stature bien proportionnée malgré des formes féminines peu présentes. Malgré la maigreur de ses bras, ceux-ci ont la force de bander un arc long.
AUTRE :
Sa tenue est plutôt simple : un kimon rouge et blanc ainsi qu'une cape blanche. Elle préfère porter des chaussures ouvertes comme des sandales.
Histoire
Racontez nous votre histoire en listant les événements importants de votre personnage. Ce que nous voulons voir est votre imagination, votre originalité ainsi que votre cohérence.
   Attention, vielliez lister les événements marquants de votre personnage dans le bon ordre chronologique, ne listez pas ses événements dans le désordre !

   ►An -6 : Naissance. Yuuko, fille de Gurain Yahiko et de Gurain Hina, cheffe du clan Gurain, voit le jour un matin durant l'été de l'an -6, presque un an avant la paix entre les clans. Sa venue est perçut au sein du clan comme un présage de bon augure. Le clan Gurain, bien que neutre dans cette guerre des clans, a subit de nombreuses pertes et la naissance de l'enfant est vue comme un signe de renouveau.

 ►An -1 : 5 ans.  Yuuko a une enfance joyeuse. La paix signée depuis environ cinq ans permet au clan Gurain de se reconstruire. L'An -1 est marquée par la naissance d'Hina, la petite sœur de Yuuko. La jeune Yuuko devenue grande sœur se montre heureuse de la naissance de sa cadette et se jure de toujours protéger Hina à l'avenir.

  ►An 4 : 10 ans.  L'âge des 10 ans est un cap symbolique pour les filles Gurain. En effet, c'est à cet âge qu'elles se voient confier leur premier arc. Jusqu'alors, Yuuko n'avait pu qu'observer et admirer sa mère exécuter des prouesses avec son arc magnifique. Mais maintenant, elle pourra apprendre à manier l'arc comme sa mère. Malgré son jeune âge et quelques difficultés à bander l'arc correctement, ses professeurs remarquèrent une habileté presque naturelle dans la maitrise de l'archerie. Beaucoup mirent cette habileté sur le compte de ses origines, Hina étant l'une des meilleurs archères du clan. Mais d'autres jugèrent que cette habileté n'avait rien à voir avec cela pensant que la petite avait un don pour l'archerie.

   ►An 10 : 16 ans. Yuuko, maintenant adolescente, continue de suivre l'enseignement des nobles du clan Gurain. C'est a seize ans qu'elle commence à officier pour le clan. Bien que noble de naissance, Hina choisit, afin d'endurcir et de faire progresser sa fille, de l'intégrer au cercle des chasseurs du clan. Yuuko commence à partir en mission d'infiltrations, les assassinats étant rares et réservés aux plus âgés. Mais très vite, ses talents hors pairs montrèrent que la limiter à des missions de traque et d'espionnage revenait à limiter son potentiel. Yuuko fut la première étonnée quand on lui avouât que son talent dépassait de loin celui de sa mère au même âge. Et , à peine six mois après son intégration au cercle des chasseurs, elle fût affecté au cercle des gardiens, chargé de défendre et surveiller le clan. Yuuko acquit une certaine notoriété aussi bien parmi les membres du clan que dans l'archipel proche d'Uzushio.

   ►An 13 : 19 ans. L'an 13 est marqué d'une pierre noire comme le début du déclin. Yuuko, reconnut officiellement comme la gardienne la plus douée du clan, jouit d'une notoriété certaine dans tout l'archipel et même à Uzushiogakure. Elle commence à nouer des liens avec  les clans de l'archipel et plus particulièrement avec Omura Leiko, qu'elle respecte et considère comme une amie. Ce qui déplait à certains membres de la noblesse Gurain qui juge que Leiko pourrait avoir une mauvaise influence sur la jeune Yuuko. Mais plus important, les médecins Omura et Gurain annoncent lors de l'automne de l'an 13 qu'Hina est atteinte d'une maladie rare et incurable qui  ne lui laisse que peu de temps à vivre. Le clan tout entier est alors mis à mal. Leur cheffe n'est plus capable de les diriger et il faut d'urgence nommer une nouvelle cheffe de clan. Les délibérations ne durèrent pas. Malgré quelques réticences, Yuuko fût nommée Cheffe de clan à la majorité des votes. Mais cette nouvelle qui aurait ravie n'importe qui, ne provoquât pas vraiment d'émotions chez la jeune femme, plus préoccupée par l'état de sa mère qu'autre chose. Malgré tout, elle acceptât ses fonctions de Cheffe du clan Gurain. Cependant son manque d'expérience politique lui fût aussitôt reproché par ses opposants au sein du conseil. Et lors du premier conseil, elle faillit bien en tuer deux d'une flèche dans l’œil. Le jour de son élection officielle, les anciens lui remirent Shuiro no yumi, un arc transmit de génération en génération parmi les dirigeante du clan Gurain qui renfermerait des capacités inconnues évoqués dans les textes anciens.

  ►An 15 : 21 ans. Voilà maintenant deux ans que Yuuko est la nouvelle dirigeante du clan. Bien qu'elle n'ai pas que des partisans, personne n'ose s'opposer à elle. Ses relations avec Uzushiogakure et particulièrement avec Omura Leiko, bien que mal vue, ne sont plus source de conflit. Yuuko, se jugeant encore trop jeune pour diriger le clan en parfaite autonomie continue de s'appuyer sur le conseil et de consulter Leiko en cas de doute. Malgré cela, elle préserve la traditionnelle neutralité du clan. Ses moments en solitaires se font assez rares depuis qu'elle dirige le clan. Mais il lui arrive de s'échapper la nuit pour profiter d'une chasse nocturne en solitaire. Elle ne quitte que rarement le domaine pour des missions, les nobles pensant que ce n'est pas le rôle d'un chef de quitter le domaine pour faire mener des missions à bien. Mais cet enfermement pèse lourdement à la jeune femme. Kaori, sa petite sœur est devenue son "bras armé" certes moins douée que Yuuko, c'est néanmoins elle que la dirigeante  considère comme son lieutenant. L'état de santé d'Hina empirant chaque jour, les médecins jugent qu'il ne lui reste que quelques mois à vivre. Quant à Yahiko, le père de Yuuko, ce dernier aurait trouvé la foi et se serait fait moine dans un monastère isolé loin de l'archipel. Maintenant âgée de 21 ans, Yuuko doit choisir quel politique elle adoptera pour diriger le clan.
   
Test RP

   Une fois votre fiche complétée, le staff vous confiera un test RP sur la base des éléments donnés. Ce test RP déterminera votre grade.
   Faites nous rêver !
   Pour un rang D : 500-2000 mots minimum
   Pour un rang C : 1000-2000 mots
   Pour les rang B/A : 1500-2000 mots

Test RP:
 

D'après la position du soleil dans le ciel et l'humidité de l'air, il devait être environ huit heure du matin. Je venais de passer la nuit à remplir mon rôle de gardienne et de veiller sur la route principale menant à la demeure du clan Gurain. Perchée au sommet d'un arbre, je profitais de l'un de mes rares instants de quiétude. La vie de Gardienne est loin d'être aussi paisible que beaucoup le pense. Nous sommes constamment sollicité pour des missions en tout genre. De ce fait, il n'y a que le matin et durant la nuit que je peux profiter de la solitude. L'arc à porté de main toutefois, je ne me laissais pas aller à quelques distractions. Il faut dire que la surveillance était devenue comme une seconde nature pour moi. Cette quiétude solitaire m'offrait la possibilité de songer aux affaires du clan. Certes, je n'étais pas affecté aux affaires politiques du clan, mais je ne pouvais m’empêcher d'y songer. Je savais que la santé de ma mère se dégradait de jour en jour et que le jour viendrait où elle ne serait plus capable de diriger le clan. Je savais également que la relation que j'entretenais avec Leiko, la cheffe du clan Omura ne plaisait guère aux membres du conseil. C'est à eux que revenait la charge de désigner une future cheffe afin de prendre la relève de ma mère. Et donc, de part ma proximité avec Leiko, je n'avais que peu de partisans au sein du conseil.

Mes tergiversations furent interrompues par le vol d'un Noddi. Ces oiseaux marins sont assez communs aux environs de l'archipel et le clan Gurain avait pour habitude de les utiliser comme messagers afin de transmettre les informations aux membres hors du domaine. Du regard, je suivais la trajectoire du volatile. Celui-ci décrivit un arc de cercle déviant sa trajectoire dans ma direction. Ce message semblait m'être destiné. Une fois l'oiseau intercepté, je me saisis du parchemin qu'il transportait. Un parchemin portant le sceau du conseil du clan Gurain. Inquiète je pris un moment avant de dérouler le parchemin, cherchant à deviner ce dont il pouvait s'agir. Une mission ? Non, ce n'était pas là le rôle du conseil. Cela devait donc concerner la politique et... Probablement la maladie de ma mère. Après une grande inspiration, plus pour me préparer mentalement que pour me donner du courage, je déroulais le rouleau et commence à lire le contenu de celui-ci.

« Le conseil du clan Gurain, par ces mots, s'adresse à Gurain Yuuko, Gardienne du clan Gurain et fille de Gurain Yahiko et de notre grande cheffe, Gurain Hina. Par la présente, les honorables membres du conseil vous somme de vous présenter à neuf heures à la table ronde afin que le conseil vous adresse de nouvelles directives. »

En soit, cette lettre n'était qu'une convocation. Mais au vu des événements récents, je n'étais pas dupe et devinais aisément la teneur de ces « directives » dont il était question. Je lâchais un soupir en roulant le parchemin. Les choses évoluaient un peu trop dans une direction incertaine à mon goût. L'état de ma mère était il critique à ce point ? Vu l'heure, je n'aurais pas l'occasion de passer la voir avant d'aller consulter le conseil. Mon arc dans son carquois, je sautais du monticule rocheux pour prendre le chemin du domaine clanique. En chemin, je croisais le gardien chargé de me remplacer. Celui-ci baissa les yeux mon passage créant un sentiment de gêne entre nous. Que c'était il passé ? Les choses étaient elles critiques à ce point ? Arrivant au niveau du porche marquant l'entré du domaine, mes yeux se portèrent sur le symbole du clan gravé dans le bois, surplombant la porte. Les portes étaient grandes ouvertes et l'allée principale semblait déserte, mais je pouvais sentir le regard des membres du clan peser sur moi. Pourquoi me jugeaient-ils ? Je n'en avais qu'une vague idée, mais ne voulais pas me l'avouer. Le soleil était déjà haut dans le ciel. Il était environ neuf heures quand j'arrivais devant la porte de la salle du conseil. Je frappais trois coups contre la porte massive, quelques secondes plus tard, deux jeunes enfants du clan m'ouvrirent la porte avant de sortir et refermer après mon entrée. Les membres du conseil étaient assis autour de la table.

C'était la première fois que j'entrais dans cette pièce. Une salle immense, les murs étaient décorés de hauts-reliefs représentants les différentes cheffes de clan s’étant succédé depuis la création du clan. Courant sur les quatre murs de la pièce, une fresque représentant la légende fondatrice du clan, celle de la guerrière chassant l'oiseau vermillon. L'oiseau, atteint d'une flèche dans l'aile droit, implore la chasseuse de l'épargner en échange d'un don plus précieux que tout l'or du monde. L'archère accepta de sauver l'oiseau qui en échange remplit sa promesse et accordât sa bénédiction à l'archère sous la forme d'un arc légendaire qui est aujourd'hui transmit de génération en génération à chaque cheffe du clan. Au centre de la pièce, une table circulaire autour de laquelle étaient assis les douze anciens, les illustres membres du conseil. Au centre de la table, était gravé le symbole du clan. Le plus âgé des anciens prit la parole.

« Bienvenue gardienne Yuuko. Nous t'attendions. Prends donc ce siège, nous autres, membres du conseil, devons nous entretenir avec toi d'une affaire de la plus haute importance pour l'avenir du clan. » À leur demande et après avoir déposé mon arc à l'entrée de la pièce, je pris place sur l'unique siège vide autour de la table, puis l'ancien reprit la parole. « Je n'irais guère par quatre-chemins. L'état de santé de ta mère, notre dirigeante Hina, se détériore de jour en jour. Nos ninjas médecins ont jugé que son état ne lui permettait plus de diriger le clan. Nous sommes donc dans l'obligation de nommer la personne qui va lui succéder. » À peine sa phrase terminée, que l'ancien à sa droite prit la parole. « On ne peut pas mettre l'avenir du clan entre les mains d'une enfant et qui plus est d'une amie du chef d'un autre clan. Où passerait notre neutralité ? Elle n'a ni la sagesse ni la maturité de diriger ! » Un autre prit la parole. « Du calme Haru. Il ne convient pas de parler ainsi d'une personne lorsque celle-ci est présente ici-même. » Une quatrième personne, une femme, ajouta « Mademoiselle Yuuko, qu'il s'agisse des gardiens où des chasseurs, les membres de notre clan sont d'accord à l'unanimité pour dire que tu es la meilleure archère du clan... Probablement meilleure même que ta mère. J'admets que nous te demandons beaucoup, mais en tant que kunoichi et archère du clan Gurain, tu te dois de mettre tes émotions de côté. Nous autres, membres du conseil, avons voté et après délibération, avons décidé de te nommer à la tête du clan Gurain. »

Cette nouvelle m’estomaqua. Je pensais y être préparé avant de me rendre compte qu'une personne comme moi ne pouvait être vraiment prête à ce genre de nomination. Peut-être était-ce dû au fait que j'étais un peu plus fragile en ce moment, à cause de l'état de ma mère. Je mis un moment avant de répondre aux membres du conseil, cherchant mes mots. Malgré tout, je n'avais pas baissé le regard. Après m'être décidée, je pris la parole. « Illustres membres du conseil. Tout d'abord, je vous remercie de votre confiance et accepte les fonctions que vous me confiez malgré mon jeune âge. Je tacherais de guider la politique de notre clan en suivant nos traditions et vos conseils. C'est avec humilité que j'accepte, à votre demande, de remplir le rôle de cheffe de clan que vous avez décidé de m'octroyer. » Malgré ce discours plein d'humilité, je n'étais pas si confiante que cela. Mon esprit était en proie aux doutes. Serais-je assez sage et forte pour diriger le clan comme ma mère l'a fait ? Serais-je assez mature pour me montrer neutre envers les autres clans ? Mais il n'était pas temps de douter. Le conseil, que dis-je le clan a besoin de moi.

Après une bonne heure de discussions destinées à remplir diverses formalités destinées à organiser la fête destinée à la passation de pouvoir. Puis un monologue de l'aîné des membres du conseil destiné à m'informer sur le rôle que j'étais destiné à mener. Les membres du conseil m'autorisèrent à quitter la salle du conseil. Après avoir récupéré mon arc et quitté la pièce, je me suis rendue au chevet de ma mère dans les quartiers qui nous étaient destinés. Ma mère était alitée depuis six mois déjà. Son arc accroché au mur. Je pouvais entendre sa respiration derrière la porte de sa chambre. Bien que paisible, il était facile de comprendre que quelque chose n'allait pas. Je passais la porte avant de poser les yeux sur le visage endormi de ma mère. À mon entrée, elle ouvrit les yeux et me sourit. Elle n'eut pas besoin de parler. Elle savait déjà ce que j'avais à lui annoncer. En réalité, aucun mot ne fut prononcé. Un regard entendu, un regard d'encouragement de la part de ma mère, un sourire sincère. Il ne m'en fallut pas plus pour être rassuré. Ma mère avait confiance en moi, en ce dont j'étais capable et en ce que j'allais faire à l'avenir. Cette nuit-là, je ne dormis pas. Certes, je n'avais plus besoin de veiller la nuit entière pour protéger le domaine. Mais je ne parvenais pas à trouver le sommeil. En pleine nuit, je suis sortie par la fenêtre de ma chambre et j'ai quitté le domaine pour aller en forêt chasser un animal nocturne et remettre de l'ordre dans mes idées.

Le conseil avait décidé que je succéderais à ma mère à la tête du clan Gurain. Même si je ne me sentais pas prête à diriger le clan. Pourrais-je compter sur les membres du conseil ? J'avais des opposants parmi ces vieillards. Il me fallait un autre appuie, l'aide d'une personne extérieure, habituée à diriger un clan. Mes pensées se tournèrent vers Leiko. Acceptait-elle de m'aider ? Je n'en doutais pas. Mais cela remettrait en cause ma neutralité. Cependant, tout les shinobis peu importe leur clan, ont des secrets et des secrets protégeant leurs secrets. Je choisis d'écrire un message à Leiko, lui demandant quelques conseils. Bien sure, ce message était codé. Au cas où il serait intercepté. Puis, profitant du couvert de la nuit, je m'approchais de Uzushiogakure. Au moyen d'une flèche tiré avec une précision quasi-surhumaine, j'envoyais mon message à Leiko dont la fenêtre émettait encore de la lumière malgré l'heure déjà avancée de la nuit. Je savais que mon message lui était bien arrivé. Rassurée, je suis rentré au domaine afin de dormir un peu, le lendemain allait être une journée pleine d'émotions.

Directement à mon réveil le lendemain matin, je n'avais même pas pris de petit-déjeuner que deux femmes d'un âge relativement avancé m'ont sortie du lit et ont commencé à m'habiller. Avant même de comprendre ce qu'il se passait, j'étais vêtue d'une robe pourpre plus chère que la plupart des trésors du clan. Elles me parlaient, mais je ne comprenais qu'un mot sur cinq. L'une me maquillait tandis que l'autre me coiffait. Ma mère, avait-elle vraiment du passer par là le jour de sa prise de fonction ? Je n'arrivais pas à respirer dans cette robe qui gênait terriblement mes mouvements. Puis elles me menèrent dans la cours principale ou les membres du clan festoyaient déjà. À mon arrivée, tous poussèrent un cri de joie. Apparemment, j'allais être l’événement de la journée. Le conseil était également présent, assis sur des sièges à l'ombre. L’aîné prit la parole, mais je ne faisais pas attention à ses mots. Quant il eût fini, deux jeunes filles l'accompagnèrent sur l'estrade ou j'étais installée. Les filles portaient « Shuiro no yumi » l'arc de la légende. L'aîné s'en saisit avant de me le remettre. La tradition voulait que je tire une flèche de chakra afin de démontrer mes capacités aux membres du clan. Je me saisis de l'arc. Un arc long, similaire à celui que je manipulais depuis que j'étais devenue gardienne. Cependant, celui-ci était bien plus lourd. Je le brandis avant de me rendre compte que j'allais avoir un autre problème que le poids. Ma robe me gênait beaucoup trop. D'un mouvement brusque et peu féminin, je déchirais tout l'arrière de ma robe avant de brandir de nouveau l'arc et enfin tirer ma flèche de chakra sus les cris de joie des membres du clan Gurain.
   

   
Derrière l'écran
PSEUDO : Neri
   ÂGE : 23 ans
   CONNU PAR : Top site
   AUTRE CHOSE ? ceci est un reroll.
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 296
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour ! Voici de suite ton test RP !

Test RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gurain Yuuko
Indépendant
Messages : 16
Date d'inscription : 27/05/2018

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Rang B
Ryos: 50
Expérience:
27/1200  (27/1200)
Voir le profil de l'utilisateur
Test RP posté.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 296
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Test-RP et originalité

Je dois être avoué être plutôt satisfait. L'énoncé du thème est plutôt bien respecté, si ce n'est respecté à la lettre. J'aurais aimé que tu approfondisses juste le ressenti de Yuuko vis-à-vis de ta mère, cependant, l'ensemble reste fidèle au test.



Orthographe et grammaire

Je t'avertis, je juge sévèrement car c'est l'orthographe et la grammaire qui font la différence pour accéder au rang A. De ce côté-là, je dois avouer qu'il y a des efforts à faire. Beaucoup d'erreurs basiques, si je puis dire, surtout des oublis d'accord. Voici quelques exemples :

huit heure → huit heures (il n'y a pas qu'une heure, il y en a huit donc c'est au pluriel)
beaucoup le pense → beaucoup le pensent (Beaucoup signifie qu'il y en a plusieurs donc tu peux le replacer par ils, donc il faut conjuguer à la 3ème personne du pluriel)
part → par (Part désigne uniquement une partie d'un tout divisé attribué à quelqu'un ou la conjugaison de la troisième personne du singulier du verbe partir)
Les honorables membres du conseil vous somme → vous somment (Ce sont les honorables membres du conseil, donc ils vous somment).

Voilà seulement quelques exemples parmi toutes les fautes commises dans ton texte.



Avis général et verdict

Comme je l'ai dis, j'ai été plutôt satisfait sur le fond du RP mais la forme laisse à désirer. Il y a pas mal de fautes de grammaire dans ton texte qui sont surement dues à l'inattention mais ce sont malheureusement pour la plupart des fautes basiques.

Voilà pourquoi je te valide comme cheffe de clan de rang B du clan Gurain. Je t'invite à aller recenser ton avatar et faire ta fiche technique.



Correction par Correcteur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.