:: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aburame Shinzuke [En attente de correction]

avatar
Aburame Shinzuke
Konoha no Jonin
Messages : 21
Date d'inscription : 25/10/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jônin - Rang A
Ryos: 0
Expérience:
60/2000  (60/2000)
Voir le profil de l'utilisateur


Matricule ninja
NOM : Aburame
PRÉNOM : Shinzuke
GROUPE : Konoha
GRADE : Jonin
RANG : B/A
SEXE :
ÂGE : 35
SITUATION : Célibataire
FAMILLE : Mes parents sont décédés. Mais je considère le clan comme ma famille.

Personnalité
QUALITÉS
Calme
Réfléchi
Déterminé
Courageux
Volonté du Feu
Loyal
N'a peur de rien
Stoïque
Calculateur
DÉFAUTS
Taciturne
Froid
Etrange
Fumeur
Prudent
Solitaire
Défauts
Défauts
Défauts
AIME
Les plans avant de passer à l'action
S'entraîner
Les Onigris
Son Clan
Les Insectes
Aime
N'AIME PAS
Les longs discours
Le rouge
Le poisson
La précipitation
Les déserteurs
Aime pas
AUTRES
Manipulateur d'insectes
Grand
Mystérieux
PHYSIQUE
TAILLE :
1m80
POIDS :
75kg
PEAU :
Blanche
CHEVEUX :
Noirs, coiffés en piques
court
YEUX :
Porte constament des lunettes de soleil
VISAGE :
Un visage qu'on pourrait dire taillé au couteau, une fine moustache se laisse voir, le bas de son visage disparait sous le col de son manteau.
CORPS :
Un corps grand et athlétique. Ce dernier est bien proportionné. Cependant des vêtements et un grand manteau gris couvre la quasi-totalité de son corps, ne laissant voir que ses mains et le haut de son visage.
AUTRE :
Porte une jarre à saké géante dans le dos, dans laquelle vit une partie des insectes que Shinzuke utilise.
Histoire
Racontez nous votre histoire en listant les événements importants de votre personnage. Ce que nous voulons voir est votre imagination, votre originalité ainsi que votre cohérence.
Attention, vielliez lister les événements marquants de votre personnage dans le bon ordre chronologique, ne listez pas ses événements dans le désordre !

►An -20 : Shinzuke naquit au sein du clan Aburame, de deux parents qui s'aimaient. Il a passé les premières années de sa vie au sein d'une famille classique, apprenant à connaître l'outil et l'arme principale de son clan : les insectes..

          ► An -15 : Alors que son cinquième anniversaire approche, ses deux parents moururent au cours d'une mission effectuée pour le compte du clan. N'ayant pas de famille proche, il fut confié à un des senseï du clan et suivra dès lors  une éducation des plus traditionalistes.

► An -14 : En vertu des plus anciennes traditions Aburame, le jeune Shinzuke subit un rite d'harmonisation avec les insectes, au cours d'une cérémonie très longue et très douloureuse pour le jeune garçon. Cette dernière dura plus de vingt-quatre heures et changea le jeune Shinzuke pour le reste de son existence.

► An -10 : Alors âgé de dix ans le jeune Shinzuke, accompagné d'un adulte, fut envoyé en mission Cette dernière consistait à se débarrasser d'un marchand un peu trop libidineux envers les enfants. Alors qu'il devait servir uniquement d'appât dans un premier temps, un incident mit l'adulte hors-jeu. Le jeune Shinzuke se retrouva seul avec le marchand. Poussé dans ses derniers retranchements, le jeune Shinzuke réussit à se débarrasser du marchand grâce aux insectes du clan.
.
► An 0 et An 1 : Shinzuke est maintenant âgé de 20 ans. Le jeune homme a affiné ses compétences de ninja. En tant qu'élève direct d'un des senseï du clan Aburame, le jeune homme prend une part active dans la construction du village de Konoha, notamment en ce qui concerne les relations du clan avec le reste du village.

► An 10 : Le ninja est devenu un homme dans la force de l'âge. Désormais il est âgé de 30 ans. Le Senseï qui l'avait élevé était désormais très vieux. On lui confia donc une partie de plus en plus importante des responsabilités qui incombaient au vieux maître. Shinzuke enseigna dans un premier temps dans les dojos du clan, puis on lui confia un poste d'enseignant à la toute nouvelle académie ninja de Konoha.

► An 15 : Le senseï de Shinzuke repose en paix depuis quelque temps déjà. Les responsables du village désirent lui confier la responsabilité d'une équipe de jeunes ninja. Pour cela l'Aburame est enchanté et c'est pour lui une suite logique dans sa vie. Mais les autorités du clan ont commencé à lui mettre la pression. Ces dernières souhaiteraient fortement que notre ami prenne une épouse et commence à songer à sa descendance.

Test RP

Ce nouveau jour m'avait trouvé de nouveau en sueur. Encore une fois la nuit ne m'avait pas laissé beaucoup de repos. Ce foutu cauchemar ne me laissait plus de nuits complètes depuis plusieurs mois maintenant. Depuis que j'avais accepté de reprendre toutes les responsabilités de mon défunt Senseï en vérité. Le cauchemar en lui-même puisait sa force dans mon passé, à une époque où le village de Konoha n'existait pas encore. La mission du Marchand Libidineux, celle où l'adulte qui devait veiller sur moi avait été mis hors-jeu. Mon esprit tortueux d'Aburame avait mixé cette vieille histoire avec mes nouvelles responsabilités pour m'en faire baver. Au fond de moi je devais manquer de confiance en moi. Toujours-est-il que mes états d'âme ne me rendaient pas service pour le coup. Aussi, je les rangeai dans un coin de mon esprit et m'attelai à mes tâches quotidiennes.

Je commençai donc par m'habiller, puis je me préparai à déjeuner. Pendant que le café chauffait, je fumais une cigarette sur la terrasse de ma maison en admirant le lever de soleil. Tout en déjeunant, je me permis une introspection sur ce qui hantait mes nuits. S'il fallait donner de l'importance à cette chose, il faudrait que j'en parle à quelqu'un, mais à qui. En tout cas personne dans mon clan. Ils pourraient croire nombres de choses qui seraient fausses à mon sujet. Je pouvais en tirer deux réflexions. La première était que ce cauchemar reflétait la peur d'échouer dans ma fonction d'enseignant, la deuxième fut que j'avais peur de l'avenir, de me marier, d'avoir des enfants et d'échouer dans une future fonction de père. Faire tout ceci en déjeunant n'était pas trop dur, mais cela avait le net désavantage de manger du temps.

J'étais presque en retard pour ma classe et cela était une chose inacceptable. Je finis en vitesse mon petit déjeuner, écrasa mon mégot et le jetai à la poubelle, pris le matériel nécessaire et enfin je me mis en route pour l'académie. La partie la plus dure de la journée venait de commencer, non pas mon travail d'enseignant, mais réussir à sortir du quartier de mon clan sans me faire attraper par les anciens du clan et leur harcèlement quasi constant sur l'avenir du clan et la place que j'avais dans la construction de cet avenir. Avec les capacités des insectes de notre clan, il existait fort peu de chance que j'échappe à un autre membre du clan, d'autant plus s'il était plus vieux et plus expérimenté. Je pris donc le parti d'évoluer tranquillement au sein du quartier Aburame.


Comme je m'y attendais, les vieux du clan me croisèrent comme par hasard, à la sortie du quartier. Ne cherchant ni à fuir ni à les éviter, puisque de toute façon tout le monde savait où je me rendais, je décidais de faire face. Mais comme je savais déjà de quoi ils allaient me parler et que ça allait encore me les gonfler grave, je pris le parti d'utiliser une ruse mentale qui me permettrait de les écouter sans les écouter. Mentalement je séparai mon esprit en deux. D'un côté de mon esprit, je les écoutai avec un semblant d'attention, de l'autre, je repensai à ce que j'allais dire à mes élèves aujourd'hui, ce que j'allais leur faire faire.

Cette technique me permit de subir les remontrances des vieux sans trop de difficultés, tout en sachant qu'un jour ou l'autre, il me faudrait me plier à leurs exigences. Mais je me sentais encore jeune et le mariage représentait une sorte de prison, certes dorée, mais une prison quand même. Un fois qu'ils eurent finit de me parler, je les saluai chaleureusement, en omettant pas bien sûr de dire que je penserais bien entendu aux sages paroles qu'ils avaient prononcés. Comme je pensa que mes responsabilités de professeur étaient au-dessus de mes histoires de clan, je n'étais pas encore prêt à me marier.

Je finis par arriver à l'académie, juste à l'heure et avec un tout nouveau cours en tête qui risquait de déstabiliser mes élèves. Après tout le devoir d'un senseï était de préparer les futurs ninjas à une vie de violence, de mort et de fureur. Mon travail n'était pas de leur apprendre à cueillir des fleurs. Et je devais dans la mesure du possible leur apprendre à éviter les pièges, dans lesquels j'étais moi-même tomber quand j'étais plus jeune.

Quand je fus mis en présence de mes élèves. Mon esprit commença à de nouveau s'égarer dans mon passé sombre et tumultueux. Je compartimentais de nouveau mon esprit, afin que les élèves de la classe ne soient pas affecté par mes émois profonds. D'un côté mon esprit ressassait ces vieux souvenirs qui me pourrissait l'existence, de l'autre mon attention était dirigée vers les jeunes étudiants de l'académie. Il m'arrivait parfois de voir les visages de mes élèves prendre l'apparence du jeune ninja de mes cauchemars, mais je me concentrai alors sur ce que j'avais à faire, sur la responsabilité que j'avais envers ces jeunes hommes et ces jeunes femmes. Je secouai la tête pour me redonner un semblant de consistance et commençai alors mon cours :


"Mes très chers élèves, bonjour. Le cours d'aujourd'hui va aborder un sujet qui vous est à la fois totalement familier et totalement inconnu : la peur. Je sais ce que les garçons de cette classe vont répondre nous on n'a pas peur, y a que les filles qui ont peur. Il n'y a rien de plus..."

Je fus interrompu par une salve de rires et de récrimination de la part de mes élèves. Je m'apprêtai à les sermonner quand on toqua à la porte. J'ordonnai alors le silence, puis demandai à la personne qui avait frappé de bien vouloir rentrer. La personne en question était un chuunin messager qui me délivra alors ce message.

"Shinsuke Senseï, Kage Sama requiert votre présence dans son bureau, une fois votre cours terminé, afin de formaliser les dernières volontés de votre ancien Senseï"

La personne repartit aussitôt me laissant avec cette nouvelle qui rajoutait des éléments déstabilisant dans une journée que j'aurais voulu plus tranquille, mais la vie d'un ninja était ainsi faite. Je serai bien allé fumer une cigarette dehors, mais mon devoir m'empêchait de laisser ainsi mes élèves. Je rassemblai alors ma volonté qui était en train de s'éparpiller aux quatre vents et je repris le cours là où je l'avais laissé.


"Donc pour reprendre là où nous en étions, nous ressentons tous de la peur comme toutes les créatures vivantes sur cette terre. Nier ce fait, c'est nier une part de nous-même. Ce qu'il faut faire c'est apprendre à dominer cette peur pour en faire une arme qui puisse déstabiliser vos futurs adversaires. C'est ainsi que nous, les membres du clan Aburame, avons développé une arme à même de déstabiliser une grande partie de nos adversaires. Notre faculté à manipuler les insectes instille la peur dans le coeur de nos ennemis, mais aussi parfois dans celui de nos amis, car peu de personnes au monde veulent avoir à faire aux insectes de près ou de loin..."


De nouveau une partie de mon esprit repartit vers le cauchemar récurrent qui hantaient mes nuits, mais à ces images se rajoutaient celles de ma dernière rencontre avec les vieux. Je compris alors que ce qui m'effrayait le plus c'était l'incertitude de mon avenir. Ce qui après tout était très humain. Mais mes élèves devaient voir en moi un modèle, pas quelqu'un qu'ils pouvaient croiser tout les jours dans la rue. Aussi, je repoussai ces images au plus profond de moi-même. Je n'avais pas le choix. Mon devoir de professeur et de ninja de Konoha étaient de montrer l'exemple à ces futurs ninjas.

Mes peurs, mes doutes, tout cela je devais les garder pour les moments où je serai seul chez moi en train de dormir. Bon ça n'empêcherait mon esprit de divaguer là-dessus quand bon lui semblerait et sans doute au plus mauvais moment comme c'était le cas maintenant. Je me demandai aussi ce que les vieux diraient s'ils étaient présents ici dans cette classe. Aussitôt je me les imaginais assis dans la classe à la place mes élèves, habillés de robes de mariées, ce qui eut le mérite de m'arracher un rare sourire.

Aussitôt mes élèves eurent un mouvement de recul. En effet on disait dans le village q'un Aburame qui souriait était toujours annonciateur de mauvaises nouvelles. Ce n'était pas vrai. Enfin ce n'était pas totalement faux. Ce qui me permit de trouver un exercice pratique à mettre en place juste après mon discours. Je repris alors le flot de mes paroles.


"Apprendre à contrôler vos sentiments et notamment votre peur est une étape importante dans votre vie d'étudiant de l'académie. Après cet assommant discours dont je suis sûr vous ne vous souviendrez qu'à moitié demain, je vais passer à un exercice pratique qui lui je suis sûr restera dans vos mémoires pendant un long moment. Voici ce que vous allez devoir faire.Vous devrez sortir de cette classe, sans courir, sans crier, bref vous allez devoir rester calme. Vous devrez ensuite rejoindre la zone d'exercice physique attenante à ce bâtiment. Ceux qui réussiront auront terminé ce cours avec moi pour la journée, les autres auront droit à quelques tours de stade."


Aussitôt mon discours terminé, la salle se remplit d'insectes de mon clan qui avaient pour instructions de suivre mes élèves partout où ils iraient. J'avais également dispersé quelques clones aux endroits stratégiques pour les avoir constamment à l'oeil, y compris dans les toilettes, où j'étais sûr de trouver une ou deux filles ma classe. Autant dire que peu d'élèves réussirent l'exercice que j'avais donné. Aussi je pus passer la fin du cours à regarder mes élèves effectuer une vingtaine de tours de stade. Ce dernier point avait le mérite de faire évacuer le stress dû à la peur qu'ils avaient eu pendant le cours.

Bon ça n'avait pas eu le mérite de faire évacuer le mien de stress. En effet, je n'étais pas particulièrement heureux à la perspective de mon rendez-vous avec le Kage, surtout qu'il allait apprendre ce que j'avais fait en guise d'exercice et là je me doutai que j'allais prendre un sermon de sa part. Alors que j'aurais pu avoir de l'appréhension quant à cette perspective. Je me mis à sourire. En effet par un curieux hasard de l'esprit je m'imaginais notre Kage en robe de mariée. Cela voulait-il dire que je voulais me marier avec? Nan je pensai alors que j'étais juste fatigué.

J'arrivais donc devant le bureau du Kage en souriant. Je me permis également de siffloter, ce qui rendit les chuunins, qui étaient de faction dans le secteur, extrêmement nerveux. Ne prêtant guère attention à leurs expressions, je tapai à la porte :


"Hokage Sama, Aburame Shinsuke. Nous avons rendez-vous, puis-je entrer?"

Derrière l'écran
PSEUDO : Fu Leng
ÂGE : 40
CONNU PAR : ma compagne
AUTRE CHOSE ? rien pour le moment
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 350
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Re-bienvenue sur Dawn of Ninja, cher joueur !
Je suppose que tu souhaites un test RP ! Quel veinard tu es !
J'en ai justement un sous la main :
 

Tu as deux semaines pour le remplir. Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aburame Shinzuke
Konoha no Jonin
Messages : 21
Date d'inscription : 25/10/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jônin - Rang A
Ryos: 0
Expérience:
60/2000  (60/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
J'aurais besoin d'une rallonge de temps pour mon test rp. Je suis en stage en immersion en entreprise jusqu'à la fin de la semaine et je n'ai pas pu encore le commencer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hyûga Yume
Konoha no Genin
Messages : 273
Date d'inscription : 16/03/2017
Age : 20
Localisation : Konoha

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin Rang C
Ryos: 253
Expérience:
613/500  (613/500)
Voir le profil de l'utilisateur
On te laisse deux semaines ! Ça te conviens ? Smile




Merci Ikki pour le Kit
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aburame Shinzuke
Konoha no Jonin
Messages : 21
Date d'inscription : 25/10/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Jônin - Rang A
Ryos: 0
Expérience:
60/2000  (60/2000)
Voir le profil de l'utilisateur
Voilà test rp posté. J'attends le verdict
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 350
Date d'inscription : 16/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur




Respect test-rp et originalité

Cher monsieur, pour un test RP aussi exigeant que celui-ci, c'est une réussite. En 2000 mots, vous avez fourni un bon texte et bien abordé les divers points demandés en mettant l'accent sur l'apparence des choses, peut-être la meilleure idée à avoir, mais une idée bien exploitée. Vous avez bien traité de la thématique de l'être et du paraitre, monsieur.



Orthographe et grammaire

Cependant, vous le savez, je suis aussi là pour relever les fautes, que cela vous plaise ou non. De plus, vous souhaitez un rang A.



J'ai noté quelques erreurs d'accord du participe passé. Par exemple :

« Un fois qu'ils eurent finit de me parler […] »
Une fois qu'ils eurent fini de me parler

« […]aux sages paroles qu'ils avaient prononcés. »
aux sages paroles qu'ils avaient prononcées

« […]ne soient pas affecté […] »
ne soient pas affectés

Il y a aussi quelques fautes dans l'usage du passé simple, mais le nombre de fautes reste raisonnable.



Avis général et verdict

Test RP vache, mais relevé et réussi, se permettant parfois de l'humour en appuyant le côté imaginaire de la consigne. Un résultat surprenant et une réussite qui me laisse sans voix.
Validation de jounin de rang A à Konoha, Correcteur en PLS ! Pas très réglementaire, tout ça. Allez, circulez !

Je vous laisse recenser ton avatar et créer une fiche technique. Bon jeu, monsieur !



Correction par Correcteur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Votre Personnage :: Présentations :: Fiches Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.