:: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Konohagakure :: Domaines des Clans :: Domaine Aburame Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tendre étreinte... [entrainement solo]

Aburame Hako
Aburame Hako
Konoha no Genin
Messages : 265
Date d'inscription : 15/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 903
Expérience:
Tendre étreinte... [entrainement solo] Left_bar_bleue1411/500Tendre étreinte... [entrainement solo] Empty_bar_bleue  (1411/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Tendre étreinte...

Le chien géant arracha soudainement Hako à sa mère, ce qui permit à l'ex-Inuzuka de s'arracher également à l'étreinte des kikaichuu qui l'immobilisaient, évident ainsi une perte substantielle de chakra.
Maudit soit son mari pour avoir enseigné cette technique de drain à sa fille ! Maintenant elle devait se méfier non seulement des insectes, mais également du lutin vert de Konoha, qui n'hésitait pas à glisser subrepticement quelques attaques drainantes au milieu de son Taijutsu.
Mais même avec ça, la mère d'Hako restait encore supérieure. Un coup puissant sonna sa fille et la fin du combat.

Après ce magnifique exemple d'amour parental, Kagome servit quelques boulettes de riz et du thé à sa fille qui se remettait déjà, cet adorable petit monstre increvable.
"C'est de la triche, toi et Yama !" ronchonna le lutin vert de Konoha en désignant le chien titanesque de sa mère, qui aboya joyeusement en réponse.
"On parle de tes clones et des tes légions d'insectes dévoreurs de chakra, qui se plante vilement dans les herbes en attendant la moindre occasion pour m'engloutir ? Tu as bien de la chance d'avoir une mère qui ne soit pas entomophobe comme partenaire d'entrainement..."
"Merci p'pa pour t'avoir fait découvrir les merveilles et la beauté de nombre monde à six pattes..."
"Bah, j'aimais déjà les bêtes à la base..."
"Mais je persiste à dire que le chien, c'est de la triche ! Mes clones ne sont pas aussi résistants que lui et en plus de suivre tes ordres, il peut aussi prendre des initiatives !"
"Eh, eh ! Toutes la puissance des Inuzuka, ma puce..."

Hako continua à ronchonner, engloutissant son encas à toute vitesse.
Sa mère eut alors une idée. Elle ne pouvait pas enseigner de technique de son clan à son bout de choux, pas plus que le Katon. Encore moins les techniques Aburame. Mère et fille n'avaient donc qu'une chose en commun sur le champ de bataille : la maîtrise des arts du combat au corps à corps.
Et rien de tel qu'une nouvelle technique de Taijutsu pour redonner le sourire à Hako.
Et puis, il fallait bien qu'elle soit à égalité avec son père, qui achetait surement son affection  à grand coup d'apprentissage de jutsu vicieux.
Justement, elle avait une technique qui pourrait plaire à son bouillant rejeton et qui se marierait bien avec la dernière trouvaille qu'avait enseignée Hideaki à la gamine.

"Hako, bénit ce jour, car je vais te révéler un nouvel arcanne de l'art du combat..." commença mystérieusement sa mère, tout sourire.
Aussitôt, la petite kunoichi vert-pomme fut sur ses pieds, oubliant sa grogne, le coup de poing dans la figure et ses fadaises à propos d'éventuelles tricheries et entrainements inéquitables (elles étaient des ninja, c'était un peu leur fond de commerce, la vilénie et les combats iniques).
"Une nouvelle technique ? Génial ! Et du Taijutsu ? Encore plus cool !"
"Tu as assez récupéré pour une séance d'entrainement intensive ?"
"Évidement ! Je suis increvable !" se vanta sans vergogne la petite Aburame.
"Nous verrons ça..."

Les deux kunoichi regagnèrent leur terrain d'entrainement, une vague clairière non-loin de leur maison. Le terrain offrait normalement moult couvert, la forêt proche étendant ses ombres et fournissant arbres et fourrés où se dissimuler pour les embuscades et attaques surprises chères aux ninjas.
Mais aujourd'hui, pas de duel avec courses-poursuites et fourberies. Cela allait être purement physique et brutal, au corps à corps.

"Bon, je vais te faire une démonstration d'abord. Tu es plus du genre à apprendre avec ton corps qu'avec ta tête. Un peu comme moi..." commença Kagome d'un ton à la fois docte et maternel.
"Oh, m'man, tu sais pas comme ça me fait plaisir d'entendre ça. Quand P'pa m'enseigne des trucs, il parle pendant des heures et m'oblige à apprendre toute la théorie avant de composer le moindre mudra !"
L'ex-Inuzuka ricana, imaginant très bien le comportement de son doux mais pointilleux mari.
"Bon, allons-y ! Tout d'abord, cette technique n'est pas réalisable en étant seule. Il te faut un coéquipier digne de ce nom. Yama ! Giju Ninpo : Jujin Bunshin !"

Derrière le lutin vert de Konoha, qui n'avait pas entendu la bête pourtant gigantesque se glisser derrière elle, le chien de sa mère se transforma en une copie de Kagome.
Profitant de la distraction momentanée (et prévue) de sa fille, cette dernière attaqua.
"Testuzanko !" cria-t-elle en chargeant simultanément avec son chien sous forme humaine, prenant Hako en tenaille.
La petite Aburame, surprise, n'eut pas le temps d'esquiver ou de se mettre en garde.

Elle se retrouva douloureusement broyée entre sa mère et son canidé métamorphosé. Hako grimaça, non seulement à cause de la douleur, mais en réalisant qu'elle était piégée dans l'étreinte.
"Voilà la première version de la technique..." souffla Kagome à l'oreille de sa fille, avant de la libérer de l'étau. "Une charge brutale et coordonnée qui se fini par une étreinte mortelle. Idéal pour immobiliser un ennemi le temps que tes alliés s'en chargent... Y compris tes petits alliés dévoreur de chakra."

Hako toussa, retrouvant son souffle et se massa ses muscles endoloris. Sa mère n'y était pas allée de main morte.
"Pigé. Et comme je te tiendrai, je peux aussi utiliser au mieux la technique de drain de chakra de P'pa..."
"Tu as tout compris, mon ange ! Mais ce n'ai pas tout... La technique à également une autre variante très utile... Tetsuzanko !"
"Eh ! Noooon !"

Cette fois, Kagome et son chien chargèrent sous un angle différent, ne laissant pas le temps à Hako de se remettre.
Sous l'impact combiné, la petite Aburame s'envola littéralement, expédiée au loin des deux combattants.
Elle alla s'écraser au loin dans quelque buisson.
Au bruit de l'impact, elle avait même rebondit. A cause de son poids plume, la technique était encore plus efficace... Et à entendre des jurons qu'une genin, encore moins une jeune fille, n'aurait pas dû connaître, elle était vivante, bien que sérieusement amochée et furieuse.

"M'maaaan ! C'était pas drôle !" maugréa le lutin vert de Konoha, sortant des buissons couvert de plaies et de bosse et en se tenant le bras, visiblement blessée. Oups, elle avait peut être tapé un peu fort...
Il faut dire qu'Hako faisait des progrès fulgurants ces derniers temps et sa mère devait maintenant prendre leurs affrontement au sérieux.
"Ça va mon cœur ?"
"Ouais, j'suis solide. L'immortelle Hako-sama... J'étais à ça d'encaisser ce putain d'impact..." grogna la gamine mal embouchée, visiblement furieuse. Bien, la colère et l'adrénaline lui ferait oublié la douleur.
Après cette brillante mais sans pitié démonstration, il était temps de passer à l'enseignement proprement dit...



Revenir en haut Aller en bas
Aburame Hako
Aburame Hako
Konoha no Genin
Messages : 265
Date d'inscription : 15/03/2017

Fiche du Ninja
Grade & Rang: Genin - Rang C
Ryos: 903
Expérience:
Tendre étreinte... [entrainement solo] Left_bar_bleue1411/500Tendre étreinte... [entrainement solo] Empty_bar_bleue  (1411/500)
Voir le profil de l'utilisateur
Tendre étreinte...

Avant de passer aux choses sérieuses et à l'apprentissage proprement dit, il fallut tout de même que Kagome rafistole un peu sa très chère fille.
L'ex-Inuzuka partageait avec sa descendance un certain manque de retenue dans l'usage de ses techniques en pure "démonstration". Mais bon, comme ça le lutin vert de Konoha avait pu constater directement leurs puissances et s'enthousiasmait toute seule à les apprendre malgré un corps couvert de bleues et de bosses.
Par chance pour les deux kunoichi, au moins un des membre de la famille avait une certaine prévoyance et était un ninja-médecin : pour chaque session d'entrainement mère-fille, Aburame Hideaki préparait un petit panier contenant un bento mais également une trousse de premiers secours contenant bandages, onguent, fil et aiguilles, désinfectant et même parfois quelques pilules antidouleur.

Une fois Hako remisent sur pieds, les deux kunoichi passèrent à la suite du programme.
"Comme je te l'ai dit, il te faut absolument un partenaire pour exécuter cette technique." rappela Kagome d'un ton docte emprunté à son mari. Hako soupira, roulant des yeux devant l'évidence, commençant déjà à signer des mudra. "Crées donc un clo..."
"Mushi Bunshin !" coupa la petite Aburame, faisant apparaître deux doubles d'insectes d'elle-même.
"... Ok, un seul aurait suffit, mais bon..."
"Je suis peut être une génie, mais je doute pouvoir maitriser ta technique d'un seul coup. Autant avoir des partenaires de remplacement..." expliqua la kunoichi vert-pomme, s'attirant le regard soit dédaigneux, soit inquiets de ses copies.
"Depuis quand tu penses à l'avance et montres des signes légers d'un soupçon d'hypothétique modestie ?"
"Eh !"


Kagome ricana et se mit en garde, sifflant son chien, toujours métamorphosé en réplique d'elle-même.
"... Bon, on va commencer par le placement. Tu dois t'en douter, mais cette technique ne consiste pas à charger bêtement l'adversaire de deux cotés. Comme toutes les autres techniques de Taijutsu, le positionnement, l'anticipation et l'usage de chakra au bon moment pour dépasser les limites du corps humains sont vitaux. Et l'expérience joue beaucoup aussi. Tu dois guetter la faille, le bon moment où refermer ton étaux afin que l'adversaire ne puisse pas s'échapper." expliqua la kunoichi plus âgée.

Elles commencèrent donc par une série de kata et d'exercices au ralentis, sans utilisation de chakra à part pour le déplacement. Hako étant déjà une spécialiste du combat au corps à corps ninja, elle saisit bien vite les positions à adopter et les mouvements à effectuer pour donner plus d'impact à son assaut et à celle de son clone.
"Bien. Je crois que tu commences à comprendre." complimenta l'ex-Inuzuka après quelques heures d'efforts et de sueur. "Maintenant, on va rentrer un peu dans les détails concernant ta posture au moment du choc : il serait bête de subir autant de dégâts que l'adversaire que tu charges !"

La mère d'Hako lui expliqua donc ensuite comment mieux déclencher la libération de s son chakra dans les bon muscle et de répartir l'énergie selon l'usage qu'elle voulait faire de la technique : éjecter l'adversaire au loin ou le prendre en étau.
Là encore, il ne fallait pas longtemps à la petite genin pour piger le coup. Était-ce parce qu'elle travaillait avec une Hyûga que sa gestion fine du chakra s'était améliorée ? Ou alors était-ce à cause d'Hideaki et de la dernière technique qu'il lui avait apprit ?
En tout cas, Kagome s'estima satisfaite et elle décida de passer à une pratique en condition réelle (même si, généreusement, elle allait rester immobile pour servir de punching-ball à sa fille...).
Serrant les dents, elle attendit la charge de sa fille et de son clone. Connaissant Hako, elle n'allait pas se retenir, voire même faire exprès d'utiliser la technique à pleine puissance pour se venger de son humiliation précédente...

L'assaut du lutin vert de Konoha fut en effet bien violent... Mais pas celui de son clone.
Le double en kikaichuu explosa littéralement en nuage d'insectes noirâtres à l'impact, offrant une porte de sortie facile pour l'ex-Inuzuka au lieu de fermer l'étau.
"Mais ! Pourquoi ?" se récria Hako, constatant son échec.
"Hummm... A l'inverse de Yama métamorphosé, ton clone à beau être solide, il ne semble pas l'être assez... C'est un problème..."
"Raaaah ! Il va donc falloir que je trouve un autre spécialiste du Taijutsu pour utiliser cette technique ?"
Sa mère s'arrêta pour réfléchir, tout en agaçant du doigt les joues rebondies du clone surnuméraire, le temps que le malheureux partenaire d'Hako se reforme.
"Hummm... Pourtant, ils sont solides... Et celle qui m'a apprit cette technique m'a fait une démonstration avec des Kage Bunshin qui ne sont guère plus résistant... Je crois qu'il va falloir apprendre à tes clones à résister à l'impact."

Sur ordre de Kagome, Hako engagea une épreuve de force avec un de ses doubles insectoïdes. Elles se contentaient de se pousser mutuellement.
Évidement, la réplique ayant basée son physique sur celui de la kunoichi vert-pomme, cela mena à un prévisible statuquo.
Mais dès que le lutin vert de Konoha, outrée par la résistance du double à sa puissance, décida d'utiliser un peu de chakra pour améliorer ses muscles dans une explosion d'énergie, elle balaya le clone.
"Ah, voilà !" exulta Kagome, comprenant d'où venait le problème. "Tes doubles ne peuvent pas utiliser de techniques et semblent avoir une politique de conservation du chakra. J'imagine que c'est nécessaire pour garder leur apparence et cohérence optimale... Tu as moyen de contrôler ça ?"

Hako dédia à sa mère son fameux sourire étincelant plein de volonté et de morgue.
"Je vais voir ce que je peux faire. J'imagine aussi que je dois pouvoir ordonner à l'essaim de se condenser plus dans certaines zones du corps du clone à l'impact. L'air de rien c'est solide, la chitine..."
La jeune Aburame se mit aussitôt au travail, dirigeant ses clones avec toute la hargne d'un sergent-instructeur.
La méthode pour leur apprendre à se renforcer au bon moment qu'avait choisit la kunoichi vert-pomme avait l'avantage de la simplicité : elle leur fonçait dessus par surprise pour les tacler violement par surprise.

Il fallut plusieurs heures pour que les répliques en insectes arrivent à saisir ce que voulait exactement leur impitoyable maitresse. Mais dès qu'un des doubles de la kunoichi vert-pomme bloqua correctement un impact, elle le mit en pièce, cannibalisant ses kikaichuu pour absorber leur génome et leur expérience dans l'essaim.
Ensuite, la petite Aburame put reformer des clones tout à fait capables (en théorie) d'utiliser la technique de sa mère.
Cependant, la jeune genin commençait à s'épuiser après toute une journée d'entrainement intensif en étant blessée. Mais surtout, son chakra commençait à sérieusement baisser. Elle n'avait pu former qu'un seul clone ce coup-ci...
Il ne lui restait plus assez de jus que pour un seul essai. Il fallait qu'il compte.

"On rentre ? La lumière commence à baisser. On pourra poursuivre demain..." proposa sa mère, qui connaissait approximativement les limites de son bouillant rejeton après tant d'année passé à lui taper dessus.
"Ouais, j'crois que ça suffit pour aujourd'hui... Il faut que je remplisse mes réserves de chakra et de bestioles pour être en forme demain... J'ai pigé le truc pour absorber l'impact sur le clone, donc demain cela ne sera qu'une formalité."
Kagome haussa les épaules et se retourna, abhorrant tout de même un petit sourire de fierté envers son petit lutin vert. Sourire qui s'effaça et laissa place à un juron bien sentis.
La kunoichi pivota avec la vivacité d'une belette pour se mettre en garde. Trop tard ! Hako, gentiment accepté d'interrompre un entrainement après juste un demi-succès ? Elle aurait dû se méfier !"
"Tetsuzanko !"

Prise par surprise, Kagome ne put esquiver le double assaut, le clone attaquant bien d'un angle mort, comme elle l'avait sciemment apprit à sa fille.
L'impact fut rude, amplifié par le chakra renforçant les muscles du lutin vert de Konoha, coupant le souffle à l'ex-Inuzuka.
Et l'étreinte ne faiblit pas : autant Hako que son dernier double en insectes enserrée la kunoichi plus âgée dans un véritable étau.

Mais bien vite, l'ex-Inuzuka put se libérer, sa fille arrivant au bout de ses forces et s'effondrant, quasiment à court de chakra.
"Petite canaille..." pesta Kagome en se massant ses membres endoloris. Voyant que Hako ne répliquait pas avec une de ses vantardises habituelles (elle avait après tout maîtrisé la technique), elle s'approcha du petit lutin.
Hako avait les traits tirés et une pâleur trahissant un chakra trop bas. Et elle se tenait le bras en grimaçant de douleur.
"... Tu t'es impossible. Tu n'as pas mitigé l'impact sur ton corps, hein ?"
"Eh...eh...eh... Ouais. J'avais plus assez de chakra, je me suis concentré sur l'offensive..."
"Stupide !"
"Ça a marché..."
"Plus ou moins, regardes qui est encore debout, à la fin..." contra sa mère, à la fois fière et agacée par son fougueux rejeton. "Que dis Hideaki à propos des attaques suicides !"

Hako se redressa, prouvant une fois de plus son incroyable vitalité. Elle se raidit et singea de remonter des lunettes noires invisibles sur son nez.
"Emporter un ennemi avec soi peut apparaître comme une solution tentante de résoudre un conflit impossible, voir comme l'ultime devoir d'un shinobi. Il n'en est rien. Réussir à abattre au prix de sa vie un ennemi d'un jour est un manque de discernement certain. Un ninja doit penser à l'avenir et anticiper, ses talents ne doivent pas être gâchés pour une victoire éphémère..."
"Comment tu peux à la fois avoir apprit ça par cœur et l'oublier complètement ?"
"Euh... Oups ?"

Kagome lui passa une main maternelle dans les cheveux (le bonnet rigolo de sa fille ayant été éjecté par l'impact de sa technique).
"Bon, on va dire beau travail en tout cas. Une attaque surprise bien digne d'une shinobi... Mais on verra demain si tu es capable d'employer cette technique dans un véritable combat !"
Hako lui dédia un pouce victorieux avant de s'effondrer comme une loque. Elle avait vraiment poussé ses réserves à fond. Kagome soupira, hésitante encore entre la fierté et la consternation.
"Yama !" ordonna-t-elle à son chien ayant retrouvé son apparence d'animal. "Mets la gamine sur ton dos, on rentre !"


Technique acquise:
 

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dawn of Ninja :: Zone Rp - Le Sekai :: Pays du Feu - Hi no Kuni :: Konohagakure :: Domaines des Clans :: Domaine Aburame-
Sauter vers:

Cliquez sur une technique de la Bibliothèque pour obtenir son code !
Il ne vous restera plus qu'à le copier-coller ailleurs.